Révision Brevet Education Civique - La Citoyenneté Politique et Sociale

1 220 lecture(s)

Fiches révision brevet - DNB (collège, 3ème) - LA CITOYENNETE LES PARTIS POLITIQUES LES SYNDICATSParti politique = association de Définitionpersonnes reconnue par la Constitution de 1958 Association de personnes  ces personnes ont les mêmes - exerçant la même activité professionnelleidées pour l’amélioration de la - qui a pour but de défendre les intérêts communs de ses membres vie publique . par rapport aux salaires  un parti doit conditions de travail. permettre à ses membres d’accéder au pouvoir par le jeu des élections - Force socialeou- Existence légale depuis 1884, sont reconnus par la Constitution. servir de force d’opposition- Indépendants de l’Etat et des partis politiques- La liberté syndicale est un droit fondamental : le travailleur syndiqué est protégé des pressions de son employeur par le Code du travail- Les adhérents à un parti sont Le rôle des syndicats : défendre le droit du travailpeu nombreux : 3 % du corps électoralLe droit du travail- Les militants d’un parti . diffusent des tracts- Droit du travail :. posent des affiches concernent toutes les entreprises. organisent des meetings ensemble des règles concernant les conditions de travail.

lire la suite replier

Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
Brevet
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

LES PARTIS POLITIQUES
Parti politique = association depersonnes reconnue par laConstitution de 1958 ces personnes ont les mêmesidées pour l’amélioration de lavie publique un parti doit. permettre à ses membresd’accéder au pouvoir par le jeudes électionsou. servir de force d’opposition
- Les adhérents à un parti sontpeu nombreux : 3 % du corpsélectoral- Les militants d’un parti. diffusent des tracts. posent des affiches. organisent des meetings. organisent des rencontres sur lesmarchés…
- Les partis sont financés par lescotisations des adhérents et parl’Etat- La loi de 1995 interdit auxentreprises de financer les partisafin de limiter le traficd’influence
En France, une quinzaine departis présentent régulièrementdes candidats aux électionsCe multipartisme met enévidence le pluralisme,qui estessentiel à la démocratieMultipartisme  : plusieurs partisPluralisme  : plusieurs opinions
LA
CITOYENNETE
LES SYNDICATS
Définition
Association de personnes- exerçant la même activité professionnelle- qui a pour but de défendre les intérêts communs de ses membres. par rapport aux salaires. par rapport aux conditions de travail
 Force sociale-- Existence légale depuis 1884, sont reconnus par la Constitution- Indépendants de l’Etat et des partis politiques- La liberté syndicale est un droit fondamental : le travailleur syndiquéest protégé des pressions de son employeur par le Code du travail
Le rôle des syndicats : défendre le droit du travail
Le droit du travail
- Droit du travail : concernent toutes les entreprises ensemble des règles concernant les conditions de travail obtenues progressivent à la suite de luttes souvent difficiles- Conventions collectives : concernent toutes les entreprises de la même profession règles que les employeurs et les employés ont négociées entre eux etqu’ils doivent respecter- Contrat de travail : concerne un salarié et son employeur y sont définis les engagements mutuels de chacun (horaires de travail,rémunération…)
Le rôle des syndicats
- Cinq confédérations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC)regroupent les syndicats de toutes les professions sont les seules habilitées à négocier avec l’Etat les grandes loissociales (ex : 35 heures) sont les seules habilitées à négcocier les conventions collectives participent à la gestion de nombreux organismes sociaux (Sécuritésociale, assurance-chômage…)- Cependant, seuls 9 % des salariés sont syndiqués et tout le monde n’estpas représenté (les chômeurs) Le syndicalisme connaît donc une crise
POLITIQUE ET SOCIALE
ASSOCIATIONS ET GROUPES DE PRESSION
Associations
- Association = regroupement de personnes voulant agir dans un but commun- Depuis 1901, n’importe quel citoyen peut librement créer une association (sans autorisation) - Association à but non lucratif = on n’en peut en partager les bénéfices
Associations nationales ou internationales Défense de libertés et des droits de l’homme Lutte contre certaines maladies Soutien matériel et moral aux personnes démunies
Associations de proximitéPrennent en charge la vie quotidienne au niveau local prise en charge de chats abandonnés aide aux devoirs scolaires Animation d’été dans les quartiers dits difficiles Clubs sportifs ou culturels
Lobbies ou groupes de pression Certains lobbies (lobby au singulier) veulent infléchir en leur faveur la législation, en faisant desmanifestations, des campagnes d’affichage et des pétitions. Chasseurs. Gays D’autres lobbies appellent au boycott des produits venus de pays ne respectant pas les droits de l’homme(travail des enfants…). associations de consommateurs et de solidarité internationale
E  nrFna-2
Noms des PCF PS Les Verts MD UMP FNpartisParti Parti Socialiste Les Verts Mouvement Union pour un FrontpolitiquesCommuniste démocrate Mouvement nationalFrançais PopulairePmreinmcbipreasux P. LaurentD. SMtr. aAususb rKyahnN. MamèreF. BayrouN. SarkozyM. Le PenEléments. Hostilité au . Rôle régulateur de . Défense de .Libéralisme.Libéralisme.Nationalismede leurcapitalisme l’Etat parl’environne- économique économique(« préférenceprogram-. Défense des redistribution desment. Volonté de . Attachement à la nationale ») metravailleursrichesses . Hausse desnation et à l’autorité .Xénophobie. Contre. Pour l’Europe de pouvoirs régionauxsporcoigals de l’Etat .Contrel’Europe de Maastricht . Pour l’EuropePour l’Eur .Pour l’Europe de l’Europe de. Maastricht de Maastricht ope Maastricht avec Maastrichtréserves
M. Desmares3EC3 TD 1 : LES PARTIS POLITIQUES, EXPRESSION DU PLURALISME
Exercice n°1 : Qu’est-ce qu’un parti politique ?Doc.1 : Constitution de laVe République, 1958Article 4 -Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ilsse forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de lasouveraineté nationale et de la démocratie.1- A l’aide de tes connaissances et du doc.1, dis ce qu’est un parti politique :. Un parti politique est uneassociation de personnes ayant les mêmesidées pour l’amélioration de la vie publique.. Il est reconnu parla Constitution de 1958 (doc.1).. Quel est son rôle ?Il doit permettre à ses membres d’accéder aupouvoir par le jeu des élections ou de servir de forced’opposition.Doc.2 : Domini e Voynet (Les Verts) lors de la. Définition : « adhérent » :personne inscrite à un parti, qui a versécampagne pour lqeus élections législatives de 1997une cotisation et reçu une carte. Les adhérents à un parti sontpeu nombreux (3 % du corps électoral).L’Etat participe au financement des partis politiques et. Définition : « militant » (doc.2) : adhérent d’un parti qui en défendrembourse une partie des dépenses plafonnées desactivement les idées (diffusion de tracts, pose d’affiches,campagnes électorales des candidats ayant obtenu au moinsorganisation des meetings, des rencontres sur les marchés…).5m il%li adrdess  dvoeiuxr o(sl oaius x dpea r1ti9s 9p0o).li tiEqnu e2s002, lEtat a versé 25 . Définition : « sympathisant » :personne non inscrite d’un parti maisLe financement des partis par des ent.reprises est interdit (loi qui est sensible à ses idées.de 1995). 2- Qui finance les partis politiques (doc.3) ? pourquoi les entreprises ne peuvent-Doc.3 : Le financement des partis politiqueselles plus y participer ?Les partis sont financés par les cotisations desadhérents et par l’Etat. La loi de 1995 interdit aux entreprises definancer les partis afin de limiter le trafic d’influence.
3EC3. TD1 :doc.1 :doc. 3 p. 61
Exercice n°2 : Les partis politiques en1- Complète ce tableau à l’aide de ta culture politique personnelle.FranceLogos despartisPartipolitiquescommuniste français
itar.e à leitncoméd ale smliraseest eseu sefdnp ul :elses oir s déidée euqotic neyv eds uermpe àetha c saptrsip lotiqi La diversité de ?leeltienss elele-tse étisrevidtte i ce quo. Enoisneltcxué sta an cdadintmees dlugéerèietner tntis prése de paruqniazniec ,nu e
e ? Oui, ils son tniédepdnnastd ins pedéannd dtsom u ednilopuqitle).dicaes s3- Lacstnyid-tlis noqudiyn sesc (erbil al tnys étreelrus nyt aravlit protégdiqué esp elétorse ele-t) .3Le? e géoc(dl  aemtnC mo.s-4icalsyndrté libe sed te tatEl eueiqitol pisrtpaRT UIAVALDRENLEE RO D DITS NYIDACST: D FE. 3EC3TD 2 : LESud edoC liavarT euoyplemler par isnorpseos nd  es moé de de yense  denprlompuryeot àe turetn tidIl est iDesmaresM .itivct aesofpré llennoisa iuq ,er bu pou déft de eelnerdtid d or Ut.syn icnd eatu tsa encossitaion de personnes xereaçtnl  aêmemalas xua tropparitndcox au, esirialrtvad  eoisnand s quepui2- Dc ,ltsert uiavas letéin-d-àe irumsnd  eêrstc mores par ses membtni- eoscenoslr ar q2, ptextuel l al euqs étrebiqu? s nue -cstetni-sla turosiséles syndicats soad sèrp el .cod ( ?urcodes e) 4tutinstia Coar lsup ocnn ters nosee  ditro dlea  emmoh tuot : no ont uneyndicats? L ses nyidacel88 1et4 dee ispul eclagéixe netsus pconns reelle op(LtgoEatral s lecadiyn snsionnoisseforpretnivailConfe du tra nrfnaaçdérétaoi)Cinféon50. el Bnég laréarédnoitvuireco noéfrèCetiondérançai frat ed esielliavarréchs urorsFentiéfédaritnog néréale des cadresRée eséd trcomqita duetru aiavonlCidnys sel rap eégnsi, onsiesofprnu e edilrèituc partionentaglemllocitcetnev noi :reon cabocaiulco6.: V youesrD.les emplcats et CGa  let.4oc(dC  ,OF ,TD CTFC ala CGue la CFT, lQ uev-1ecq se-tq inangrs denfcoC ? os el tnc ser rôle (doc.5-6) ) ?uqlee tsl uesionradée dr cenrappanetnoital  syndicance à unexcrci e tuol e stévitiace undra ruop elacidnycisis dér serête ioc euqnec no srecnn enmatotneme laumbe,cha  locdniuete  talr épartition du trl ,liavatamrof aofprn ioneonsiesl all,emeneavcna rét, lratimunéses coaiaavtngaoctroi don et lnilpte ed edicsisumes re, uxs le eudC do3.: D.comentédiecong de crexE 2.214 .L ecltiar, ilvara Tst le rôle des sci e°n 2 :uQlee  L :pre etoje  didnystacD ? 5.co pars vuntu, Plaed sol iueer53h coq in catérédnfcoD7991 seL : 4.é à lURmatricul.. ,mina t àde urme.  Mngis: sé selsuostre ).Enionératménu,lr vaia ert dnsioitndco (lseutum stnemegagnd fénitil uesre t lemployé, quil rapmeeyole ru tunteexig s pné7. )d(cose t ?C de tratail travq ec-tsenoc nuuaiavtru u Q3-l.eéga ne tse gne emdoyplalqué it :nEagegitlc e 1me ment  Métêrra te unevnoAr :itsui que  crt edua. .té c a é, ilparttérioc sleiaou sel smun  oré :à , immatrcilueéà l  aéSuc, rtpae  me Meted  tnaruem souSSAF nums le :ré odnu.. ,leol cnsiontveonc sel  te )serueteur secent,mentgéeliur seq tcvit tas leecavE lcogé reiseétn à x : 35 hiales (eolsis corgnaed sl setuoteforp sediyn sese  dtscaueelses ibil sahns essiont lt soelacni spreteforérédioat snsdiynel serrguoeptnl ssionnelles : elr géq iutxse sets cot lentenlemevart ed snoitidn ditro dLe? l ai ,sausars coaielage).2-nce-chômas leppmoC tnemblemdee  llense auspent la si àoi negtsmorbedn gaorx eu sessmni( xuaicoétirucéS par secteur, le seralitno smelpeuoy /rsmp eyéloE .ssellrap icitaquee chs.Fa moi %es1  0reésarv s géon cdes yépaasnepmoced ecirtmployée de maiso exemelpiaerL.e  denblouà ti  el rbtuIM CelS se t. Mme  de eriaroh erialas Le n ioatérunémednmti é nU enis payés de congéinme sét 5 dnI rt.Aleicor hreaianrefni  eL .selurtempcoles ou soD.cLes 1 : ncescadec alneda ,ec« alon ce-trmeda l - seyxue  nepmrnaence pour tenir  eéeinrmtedée répme enu tnaegagnDoc.yeurmplonLe àudar toCtn 7 : maison loyée depmoleyrutes noe e  Lésprt enntcooiréd edsse ia définitif quà ar tend veeidnarioér pnesse ddearipxelud noit.Artmois 3 :iclexieéiaf . .à   u..tpmod reonis c à déemae eoffciei.  uac uau  et jusqa  ed esirperc ve aet. . nt: P el2 trciétA.enneancis dnnéeti,ée  nac sedb esoin, de faire effeeutced rueh s rempcomeléaintadsner siliml  au tite dde lers eriarohssed-ic icrt.Aus R : 4les de tra Horairehroiaeravli L l aibdhee  davtr ed  emMdamoeriaxée t fi es .Lruse eh àés rser euoyplemlibissop al evrerul ,ss amhcue r Le ine.t, 3Poin tnessinfes rapr rendfourle penrul  eod,sc reatins ouvrières fihc ed feetareil c stonmeam snt.98
3EC3. TD 2 :doc.5 :doc.2 p. 63Nathan 1999
 Exercice n°1 : Qu’est-ce qu’un syndicat ?Tout homme peut défendreDoc.2 :ses droits et ses intérêts parPréambule del’actionla Constitutionsyndicale et adhérer au syndicat de son choix.de 1958
3EC3. TD 2 :doc.1 :doc.1 p. 96Magnard 1999
ma0 19i idadee es ton csiancnase seud t doc.1, dis ce quse tnus nyidacinelB.59p99 10A l -1
3EC3 TD 3 : ASSOCIATIONS ET GROUPES DE PRESSIONDoc.2 : Quelques associationsnationales ou internationales
Exercice n°1 : Les associations : une citoyenneté active
Article 1 –L’association est la convention par laquelle deux ouDoc.1 : Loi deplusieurs personnes mettent en commun d’une façon permanente1901 sur lesleurs connaissances ou leur activité dans un but autre que deassociationspartager des bénéfices.Article 2 –Les associations de personnes pourront se former librement sansautorisation ni déclaration préalable.Article 5 –Toute association devra être rendue publique par le soin de ses fondateurs.La déclaration préalable en sera faite à la préfecture du département ou à la sous-préfecture où l’association aura son siège social. Elle fera connaître le titre et l’objet Ligue des droits de l’homme SOS Racismede l’association, le siège de son établissement et les noms, professions, domiciles etnationalités de ceux qui, à un titre quelconque, sont chargés de son administration oude sa direction. Deux exemplaires des statuts seront joints à cette déclaration.1- Lis le doc.1 : qu’est-ce qu’une association ? depuis quand est-il possibled’en créer ? cette création est-elle libre ? quelles sont les deux seulesconditions à respecter pour créer une association ?Une association est unregroupement de personnes voulant agir dans un butcommun. Depuis la loi de 1901, n’importe quel citoyen peutlibrement créer une association (sans autorisation) : il luisuffit de la déclarer à la préfecture et d’y déposer ses statutsAides Les Restos du coeur(texte qui régit le fonctionnement d’une association).2- Pourquoi dit-on des associations qu’elles sont « à but non lucratif » ?On ne peut en partager les bénéfices.3- D’après le doc.2, quels sont les buts des associations nationales ou internationales ? Certaines associations ont pour but ladéfense de libertés et des droits de l’homme ; d’autres se mobilisent dans la lutte contre certaines maladies oudans le soutien matériel et moral aux personnes démunies.4- Le doc.3 et 4 évoquent des associations de proximité. Dans quels domaines interviennent-elles ? cherche d’autres exemples.La priseen charge de chats abandonnés, l’aide aux devoirs scolaires, l’animation d’été dans les quartiers dits difficiles,les clubs sportifs ou culturels…5- Quel est leur rôle de façon générale ?Elles prennent en charge la vie quotidienne au niveau local.Quels sont les buts de votre association ?Doc.3 : Interview de Véronique Z. et Sandrine R., fondatrices de l’AssociationLa stérilisation des chats errants et le recueil et le placement des chatsdes Chats sans Famille de Rhuys, dans le Morbihan (Bretagne)abandonnés sont les principaux buts de notre action.Concrètement, nous capturons les chats errants à l’aide de pièges (parce qu’ils sont redevenussauvages). Nous les confions à un vétérinaire, qui les examine avant de les stériliser, et de lestatouer au nom de l’Association. Puis nous les relâchons là où ils ont été attrapés.Nous recueillons aussi les chats abandonnés : tatoués, vaccinés, dépistés contre le sida des chats,stérilisés, ils sont ensuite proposés à l’adoption.Votre association a-t-elle besoin d’argent ?3EC3. TDOUI ! Pour payer les frais des soins précités et lorsqu’ils sont malades (sur un budget de80 000 F, nous avons payé 50 000 F de vétérinaire !), la nourriture, les locaux et leur entretien…3 :D’où vient-il cet argent ?doc.Pour financer ces dépenses, nous demandons une participation financière fixe aux adoptants etdoc.2 b p.nous recevons des dons en tant qu’association.Nous tenons à préciser que les membres de notre association sont entièrement bénévoles.C’est un engagement de chaque instant : nous sommes disponibles 24 H / 24, mais c’est uneDoc.4 : Une association d’aide aux devoirs scolairespassion et nous sommes conscientes que notre action est utile dans la région.
Exercice n°2 : Qu’est-ce qu’un lobby ? (groupe de pression)Doc.5 : Trois exemples de lobbiesNom du lobby Exemple d’action RésultatLobby des Manifestent contre la En juillet 1998, le1- Certaines associations sont des lobbies : que veulent-elles ?chasseurs directive européenne de 1979 parlement français votecomment agissent-elles ? distingue deux catégories de lobbies.qui limite la chasse aux une loi qui permet de tirer- Certains lobbies veulent infléchir en leur faveuroiseaux migrateurs à les oiseaux migrateursla législation, en faisant des manifestations, desCollectif « De qOureglaqnuiesse nmtois p ar anp.lusieursEpenn da1n9t9 79 ,m olies  etp darelmeim.ent campagnes d’affichage et des pétitions (ex :l’éthique sur campagnes d’affichage pour européen vote en faveurchasseurs, gays).l’étiquette » pousser les consommateurs à d’un label social.- D’autres lobbies (associations de consommateursboycotter les produits En 2000, 120 communeset de solidarité internationale) appellent au boycottfabriqués par les enfants. s’engagent en faveurd’achats publics éthiques.des produits venus de pays ne respectant pas lesAssociations de Manifestent et signent des Le parlement français votedroits de l’homme (travail des enfants…).gAasysso ceit alteisobnise dnn es / sptéattiutito npso urp oleusr  créoculpalmese rn ounn- lnao lvoei mqburie -cdrééec elem bPrAe C19S,9 9e.n ecouples non-mariés mariés, homos ou hétéros
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.