Success Story Artem Lab lieu d'entreprise

Publié par

Niveau: Secondaire, CAP
_13 la LAMPE - 7 Success Story 8 «Artem Lab» : lieu d'entreprise 3 Cap sur l'entrepreneuriat 5 Quand entreprendre se conjugue au féminin newsletter mines nancy> DOSSIER Cap sur l'esprit d'entreprendre !

  • situation d'acteurs

  • ecole nationale

  • chef d'entreprise

  • artem lab

  • entrepreneuriat

  • cadre des cordées de la réussite artem

  • image de la femme et de l'entreprise dans les collèges

  • entreprises partenaires de l'ecole


Publié le : mercredi 20 juin 2012
Lecture(s) : 163
Source : mines.inpl-nancy.fr
Nombre de pages : 11
Voir plus Voir moins
3Cap sur l’entrepreneuriat
5Quand entreprendre se conjugue au féminin
7Success Story
8«Artem Lab» : lieu d’entreprise
>newsletter-mines nancy
DOSSIER Cap sur l’esprit d’entreprendre !
#3 1
3 Cap sur l’esprit d’entreprendre
5Focus sur > Quand entrepreneuriat se conjuge au féminin > Des valeurs à transmettre
6 Concours : l’effet Mines Les élèves de l’Ecole des Mines de Nancy lauréats du « Masters 2012 de la création d’entreprise»
7 Success story > Virginie FAUVEL, Directrice de la banque en ligne BNP Parisbas. > Pierre-Antoine BATAILLE, fondateur et Directeur général de MonAlbumPhoto.
8 En bref > «Artem Lab» : lieu d’entreprise > Le référentiel de compétences en entrepreneuriat
9 Retour sur > Les «Journées Nationales des Cordées de la Réussite» > La journée spéciale Entrepreneuriat
10 L’agenda
CAPSUR L’ESPRIT D’ENTRE-PRENDRE
Esprit L’entrepreneuriat, un état d’esprit que d’entreprendre : l’École des Mines de Nancy s’emploie à une triple transmettre à ses étudiants en lien avec perspective ses partenaires et ses nombreux diplômés aujourd’hui chefs d’entreprises. Initiée depuisConsciente du fait que les élèves ingénieurs entrant plus de 10 ans pour une trentaine d’élèves dans les Grandes Ecoles de l’atelier Artem « Conception Innovation sont davantage habitués à reproduire l’existant qu’à Produit », la démarche s’amplifie depuis 2 anssortir du cadre pour créer de au profit de tous les élèves. Les actions de nouveaux scenarios, produits sensibilisation et de formation à la démarcheou services, l’Ecole des Mines de Nancy s’engage à former entrepreneuriale s’inscrivent notamment des leaders agiles. dans le référentiel de compétences Qu’entend-on par «Entrepreneuriat et Esprit d’entreprendre» entrepreneuriat à travail collectif des grandes Ecoles,l’Ecole des Mines de Nancy : la création ou Universités et partenaires économiques, la reprise d’entreprise, édité fin 2011 par le Ministère del’entrepreneuriat social notamment dans des l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. structures associatives (lesquelles, animées par les Ce guide d’actions trouve à l’Ecole des élèves, sont nombreuses Mines de Nancy une résonance particulière. au sein de l’Ecole), ainsi que l’intrapreneuriat L’Ecole positionne l’esprit d’entreprendre dans des organisations et la formation à l’entrepreneuriat commeexistantes.« A l’Ecole des Mines de Nancy, l’objectif axe fort dans le développement de sa premier n’est pas de former pédagogie et dans la formation à la foisdes créateurs d’entreprises », précise Isabelle Le May, professionnelle et humaine de ses élèves Directrice de l’Action ingénieurs.vers les Entreprises et 3
Isabelle LE MAY, Directrice de l’Action vers les Entreprises et les Collectivités
les Collectivités,« mais de créer les conditions pour que nos élèves ingénieurs développent des compétences d’entrepreneur : confiance en soi, capacité à faire œuvre d’imagination et à concrétiser ses idées, capacité à gérer un projet, à travailler en groupe, aptitude à convaincre... Ce qui passe par des mises en situations et des rencontres avec les professionnels qui stimulent les envies et les accompagnent. »
URCAPS L’ESPRIT D’ENTREPRENDRE (suite)
Ce positionnement se traduit par la mise en œuvre d’une pédagogie par l’action et l’expérimentation tout au long des 3 années de formation. Elle est rendue possible par les enseignants en interne, le réseau des Alumni de l’Ecole des Mines de Nancy et par les réseaux de partenaires extérieurs dont les principaux sont Artem Entreprises, le Pôle Entrepreneuriat Etudiant de l’Université de Lorraine (PEEL), Promotech, Entrepreneuriat Au Féminin, la CCI 54… sans oublier toutes les entreprises partenaires de l’Ecole qui nous confient des projets et qui accueillent nos élèves en stage.
ère 1 année : Sensibilisation et développement personnel par lamise en situation
Dès la première année de formation les élèves sont placés en situation d’acteurs de leur propre avenir afin de les préparer à effectuer des choix éclairés face aux multiples possibilités d’insertion professionnelle qui s’offriront à eux une fois diplômés, notamment celle de créer leur propre activité. Jeux d’entreprise, projets collectifs, stages, autant desituations d’expérimentationde leurs aptitudes et compétences nourries en parallèle par des rencontres avec des professionnels acteurs de l’entrepreneuriat (start up innovantes, pépinières d’entreprises, Junior Entreprises, alumni…) et des modules de formations à la nouvelle économie, au management de l’innovation, aux business model… En parallèle, un travail sur le développement personneldes étudiants – introduit par Bertrand Schwartz dans les années 70 et sans cesse renouvelé depuis lors complète le dispositif. Ainsi, les élèves sont ils accompagnés individuellement (tutorat) ou en groupe afin de prendre du recul sur ce qu’ils vivent et analyser leur représentation du monde de l’entreprise, leur créativité, leur confiance en eux, leur aptitude à communiquer, à travailler en groupe, leur degré d’acceptation du risque…
Nouveauté 2012 : 2 journées de formation sous forme d’ateliers de mises en situation pour les 140 élèves de retour de 6 semaines de stage ouvrier. Conçues et animées par le PEEL, ces journées consistent à vivre en groupe la construction d’un projet entrepreneurial. Des anciens élèves de l’Ecole, chefs d’entreprises participeront à la co-animation.
ème 2 année : Faire émerger un projet et le confronter au marché
Le second temps fort consiste à amener les élèves àtravailler en équipesur un projet complexe par exemple une idée de création de produit, de service ou d’entreprise mise en pratique depuis plus de 10 ans dans lesateliers Artemet notamment au sein de l’atelier « Conception, Innovation, Produit » (C-I-P). Cet atelier qui rassemble entre 30 et 40 étudiants de l’Alliance Artem* et du Master Design Global vise à développer la motivation et la compétence pour piloter avec succès un projet de développement de nouveaux produits, services et/ ou de création d’entreprise. Il associe dans une approche interdisciplinaire les notions complémentaires de créativité, de fonctionnalité, de qualité et de rentabilité. Stimuler l’esprit créatif, en exerçant les élèves à analyser un produit selon toutes ses fonctionnalités et en identifiant pour chacune d’entre elles la «valeur» que le client lui attribuera. Transférer les méthodes et les modes d’organisation qui permettent à l’entreprise d’adopter une attitude innovante et de mettre en place les outils de production et de commercialisation qui lui permettront d’assurer sa croissance.Tous les projets sont présentés au concours Entreprendre.
Les projets des ateliers ARTEM sont largement soutenus et co-encadrés par les entreprises de l’Association Artem Entreprises.
4
Autre exemple : les projets de la Chaire Ingénierie et Innovation. Ceux-ci se caractérisent, outre leur nature interdisciplinaire, par la démarche suivante, partagée avec les Grands Partenaires financeurs : à partir d’une thématique confiée par l’entreprise aux élèves, il convient de prendre connaissance de l’environnement du sujet, de valoriser chaque étape de développement du projet afin de capitaliser les connaissances, les réussites et les échecs, et d’évaluer la capacité à innover de l’équipe projet.
ème A noter : le stage de 2 année qui se déroule l’été peut consister à tester une idée de création de produit ou de service. Chaque année quelques élèves en profitent pour évaluer la faisabilité de leur projet.
Nouveauté 2012 : L’accompagnement au développement personnel est complété par des temps de confrontation individuels des projets professionnels et personnels à des équipes RH d’entreprises. Il s’agit ici non pas de simulation d’entretiens d’embauche mais bien d’échanges à propos de la cohérence des projets professionnels des élèves.
ème 3 année : approfondir les connaissances managériales et passer à l’acte :
Des modules de formation complètent la pratique notamment les7 filières managérialesqui démarrent en 2ème année et se poursuivent au 1er semestre de la dernière année de formation, avant le stage de fin d’étude. Ces filières font une très large place aux professionnels des domaines concernés : Management de l’innovation et du changement ; Management industriel et stratégie d’entreprise ; Economie et finance ; Audit & Conseil ; Commerce international et géopolitique ; Management des ressources humaines pour l’ingénieur ; Mineur stratège
A noter : Le stage de fin d’étude en entreprise de 6 mois consiste à remplir une mission d’Ingénieur Généraliste dans le cadre d’une équipe au sein de laquelle l’élève ingénieur aura à négocier et convaincre, former et informer, être moteur du changement et être créatif.
Nouveauté 2012 : L’accompagnement individualisé des élèves en dernière année d’études permet d’adapter ce stage afin que des porteurs de projets de création rejoignent le dispositif des Business Units du PEEL de l’Université de Lorraine. Depuis 2011 en effet, le PEEL sélectionne des projets d’étudiants avec lesquels il contractualise afin que l’élève bénéficie du statut de stagiaire, soit rémunéré, suive des modules de formation à l’entrepreneuriat et puisse lancer son activité.
* L’Alliance Artem-Nancy regroupe l’École Nationale Supérieure d’Art de Nancy, l’ICN -Business School, et l’École Nationale Supérieure des Mines de Nancy.
FOCUS SUR Des valeurs à transmettre Quand entreprendreBénéficiant du travail se conjugue au en réseau que l’École des Mines a pu Féminin développer avec ses différents partenaires*, cette dynamique En mars 2011, l’Ecole des Mines de a débouché en Nancy et le Club Entrepreneuriat mai 2011 sur au Feminin 54, émanation l’organisation d’une de la CGPME, signaient un première journée de partenariat afin de promouvoir les l’entrepreneuriat. opportunités de carrière ouvertes aux femmes dans la création Elle a donné lieu à d'activité ou la reprise d'entreprise. des ateliers dédiés, Ce partenariat est la concrétisation dès le mois de janvier de l'initiative "Ingénieuses 2011" et s’accompagnera de la CDEFI (Conférence des tout au long de Directeurs d'Ecoles Françaises l’année d’actions d'Ingénieurs) souhaitant que le co-organisées avec nombre de femmes dans les écoles les diplômés chefs d'ingénieurs continue à progresser d’entreprises et les (+ 12,6% les 4 dernières années) associations des élèves et que l'égalité dans la sphère ingénieurs (Mines professionnelle soit renforcée. services - la Junior Entreprise de l’École -La mission du Club Entrepreneuriat le Forum Est Horizon au Féminin et de ses adhérentes ou le Bureau des est de réfléchir et de stimuler Élèves). l’envie d’entreprendre des femmes et les soutenir une fois passées à l’acte. Entrepreneuriat au Féminin est également partenaire de la Cordée de la Réussite Artem pour changer l’image de la femme et de l’entreprise dans les collèges et les lycées.
En savoir + : www.cgpme-54.org
En amont, cette sensibilisation s’adresse aussi aux collégiens et lycéens. Dans le cadre des cordées de la réussite Artem, une enquête conçue par le Club Entrepreneuriat au Féminin sur l’image du chef d’entreprise a été ainsi distribuée dans les établissements de Meurthe-et-Moselle. Analysée par les étudiants de l’Ecole des Mines, cette enquête intitulée «Les jeunes et l’entreprise en 7 questions» débouchera sur un outil pédagogique à destination des collèges et lycées.
L’esprit d’entreprise n’attend pas le nombre des années !
En savoir + : page 9
* Maison de l’Entrepreneuriat de l’Université de Lorraine, Club Entrepreneuriat au Féminin créé à l’initiative de la CGPME pour promouvoir la contribution des femmes au développement économique et social, pépinière d’entreprises Promotech...
600 000:c’est le nombre de nouveaux créateurs d'entreprises qui se lancent chaque année.
5
CONCOURS L’EFFETMINES
14 :c’est le nombre de prix qu’ont décroché en 2011, les élèves des Mines de Nancy. Des récompenses qui saluent l’interdisciplinarité de l’École et son implication dans le Développement Durable.
Les élèves de l’Ecole des Mines de Nancy lauréats du « Masters 2012 de la création d'entreprise"
er Le 1 février, à l’occasion de la Plénière ème d'Ouverture du 19 Salon des Entrepreneurs, Charlotte Bourgon (Master Design Global), Safae El Fadili (Mines), Yasmina Haddi (ICN), Charlène Palluis (Master Design Global), Alexis Spenlé (Mines) et François Masurel (Mines) ont reçu, en présence de Nicolas SARKOZY, Président de la République, le prix des Masters 2012 de la création d'entreprise pour leur projet « Magic Hand », gant magnétique d'aide à la préhension. Ce diplôme récompense les meilleurs entrepreneurs de l’année. Un autre projet, le casque audio pédagogique « Audi Safe », porté par Marion Bellec, Christopher Fasquelle, Franck Pernollet (Mines), Jean-Baptiste Puel (Mines), Mathias Wehrung (Master Design Global) était également à l’honneur. Ces 2 projets étaient proposés dans le cadre de l’Atelier Artem «Conception, Innovation, Produit» (C-I-P).
«Magic Hand», gant magnétique
«Audio Safe», Système de réglage permettant d’adapter le volume d’écoute en fonction du temps d’écoute
6
Syntec-Ingénierie / Prix de l’Ingénierie du futur 2011
Le Prix « Innovation technologique » a été décerné cette année à Pauline BRIAND, Safae EL FADILI et Augustin ROULLEAUX-DUGAGE, élèves des Mines de Nancy, pour leur projet de dimensionnement d’une hydrolienne à axe vertical dans la région de Sine-Saloum, au Sénégal.
Entreprendre Promotech 2011 Ont été primés cette année : • Yann VITAIL et Philippe CAGNIN pour leur Bouteille Nomade • Charlène PALLUIS, Prix spécial VISUEL ENTREPRENDRE 2012 • Philippe CAGNIN, Marilyne BOEGLIN, Ophélie BOUDOT et Cédric GONIN pour Yoke Power. Ce projet a pour vocation de promouvoir la traction bovine en proposant aux professionnels du matériel adapté alliant confort, sécurité et design. Il s’est vu par ailleurs distingué par le Prix des Ingénieurs et Scientifiques de Lorraine 2011 et Synergiades 2011.
Trophée Développement Durable ECOFI 2011
Les élèves ingénieurs des Mines de Nancy ont décroché les trois prix du Trophée Développement Durable Ecofi 2011 (étude du couplage huile végétale/Moteur Elsbett, Repas bio au restaurant universitaire, Analyse du cycle de vie des rémanents forestiers).
ARTEM en vedette
Cinq équipes réunissant 28 étudiants des trois écoles de l’Alliance Artem, École des Mines de Nancy, ICN-Business School et l’École nationale supérieure d’Art de Nancy ont été mises à l’honneur par le Concours Entreprendre 2011 (projets de Casque audio pédagogique, Gant d’aide à la préhension magnétique, Poubelle de tri sélectif ) et par le challenge Startem 2011 (un projet parrainé par Total, l’autre par Solutia).
C-I-P : le plus court chemin vers la création Depuis 2000 les élèves de l’atelier Artem C-I-P ont déposé plus de 98 dossiers au concours Entreprendre, dont plus de 30 ont été récompensés. 16 brevets ont été déposés depuis 2006.
SUCCESS STORY
Virginie FAUVEL, Directrice de la banque en ligne BNP Parisbas
Retour sur le parcours de Virginie FAUVEL (N94), Directrice de la banque en ligne BNP Parisbas.
Virginie Fauvel dirige la banque en ligne de BNP Paribas qu’elle a lancée il y a 3 ans. La banque en ligne est constituée de 1000 collaborateurs dont l’équipe de La Net Agence, l’agence 100 % digitale de BNP Paribas, les équipes Internet et Mobile, les équipes téléphonie ainsi que les Centres de contacts. 6 community managers animent 130 000 fans sur Facebook et plusieurs milliers de followers sur twitter ce qui en fait, par ailleurs, la première banque sur les réseaux sociaux. « Ma fonction me permet de mener de pair management opérationnel et réflexion plus stratégique à 5 ans. Cette complémentarité dans mes journées est intéressante. J’aime construire, comme tous les ingénieurs », souligne-t-elle.
Dans son équipe, un grand nombre de collaborateurs
ont, et elle s’en félicite, la fibre intrapreneuriale : « Ils disposent des qualités nécessaires pour monter une start-up dans l’internet et trouvent au sein de la banque en ligne de réelles opportunités pour développer des projets innovants comme le concept store de BNP Paribas.
Le management y est proche et les prises de décision rapides : nous avons l’agilité d’une banque en ligne et la force de frappe d’un grand groupe mondial. » Sortie diplômée des Mines de Nancy en 1997, Virginie Fauvel a débuté sa carrière chez Cetelem, autre filiale de BNP Paribas où elle s’est vu confier un projet de révolution digitale de même nature ! Déjà une success story !
Rencontre avec Pierre-Antoine BATAILLE (N98), fondateur et Directeur général de MonAlbumPhoto.
Pouvez-vous résumer votre formation et votre parcours professionnel ? Je m’appelle Pierre-Antoine Bataille. J’ai 29 ans, suis marié et père de deux enfants. Je suis issu d’une famille d’entrepreneurs, ai grandi en Normandie où j’ai fait mes études jusqu’à mon
7
entrée aux Mines de Nancy. Je passe deux ans à Nancy en spécialité «Systèmes de Décisions et Production», effectué un stage de 3 mois en usine aux Etats-Unis et passé un semestre Erasmus en Allemagne.
Pierre-AntoineetAlexandre BATAILLE, Créateurs de monAlbumPhoto.fr
Qu’avez-vous fait à votre sortie de l’Ecole ? Là, je trouve rapidement un premier emploi dans une société de conseil en Production Informatique et découvre le conseil, la production et l’informatique… Aujourd’hui, vous êtes fondateur et DG de MonAlbumPhoto. Comment en êtes-vous arrivé là ? Depuis longtemps, je réfléchissais à créer ou reprendre une entreprise. Aussi, quand un cousin m’a proposé en février 2004 de créer avec lui une entreprise pour vendre des albums photos par Internet, j’ai tout de suite dit OK. Nous avons monté un business plan, créé la structure en septembre et lancé le site Internet en décembre. Aujourd’hui, nous faisons directement travailler 15 personnes et vendons chaque jour de plus en plus et beaucoup d’albums ! Comment les compétences acquises aux Mines vous servent-elles ?
Nous maîtrisons parfaitement notre cœur de métier, qui s’articule autour de l’informatique, l’impression et la logistique. L’élaboration de ces processus «métiers» est quelque chose que l’on attend de n’importe quel ingénieur. Mais nous devons aussi discuter avec des banques, des juristes, des financiers, des comptables et autres corps de métier dont nous n’avons pas à l’origine de connaissances particulières. Je dirais que les compétences acquises aux Mines servent plus particulièrement pour analyser et résoudre ces autres problématiques que nous rencontrons. Souhaitez-vous ajouter quelque chose pour les Mineurs qui envisagent de créer une entreprise ? Pour donner toutes les chances à votre projet, entourez-vous dès le départ de personnes capables de suivre et porter un regard critique sur votre entreprise. Par exemple, nous avons été lauréats de « Paris Entreprendre » en janvier 2005, ce qui nous a fait bénéficier à la fois d’un prêt d’honneur et d’un accompagnement pendant deux ans par un chef d’entreprise expérimenté. Pour conclure, je reprendrais cette citation de Henry Pironin (Telecom Paris) sur la création d’entreprise : « Courage, compétence et inconscience sont les facteurs clés. Ce qui est important, c’est l’équilibre entre les trois.»
Interview extraite de la «News des Mines».
ENBREF
«Artem Lab» : lieu d’entreprise
L’École des Mines de Nancy sera, à l’été 2012, la première des trois Grandes Ecoles de l’Alliance Artem* à emménager sur le nouveau campus Artem. Un site novateur qui proposera notamment un espace d’accueil, d’échanges d’idées et de réflexions dédié aux partenaires du monde économique. La création du « Artem Lab » confirme la volonté de donner aux relations écoles/partenaires une nouvelle ampleur en créant, sur le campus, un lieu dédié à l’entreprise (structure et démarche).
Les axes d’intervention de « Artem Lab » - Création et entrepreneuriat ; International ; Humain et société ; innovation/ évolution font également écho à 3 recommandations formulées dans le rapport de l’Institut Montaigne (« Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation », février 2011) et s’inscrivent dans lesvaleurs de l’Ecole.
Les objectifs : - Développer la présence physique des partenaires sur le campus (structure dotée d’équipements de pointe) - Création d’un écosystème propice à la créativité, l’innovation et l’entrepreneuriat (échanges proactifs et décomplexés) - Développer de nouvelles approches de travail collaboratives et de partage d’expertise autour du triptyque formation-recherche / partenaires / société (notamment en lien avec le GIP InSIC concernant la recherche et le transfert de technologie) - Développement d’une offre de services réciproque partenaires/écoles - Lieu de rencontre et de croisement autour des entreprises.
Les moyens : - Des lieux dédiés au travail collaboratif présentiel ou distant permettant à l’élève ingénieur d’apprendre à innover en équipe dans un contexte multiculturel - Des espaces d’accueil pour la préincubation d’idées - Un travail en réseau autour de l’accompagnement de l’esprit d’entreprise pour inventer demain dans un contexte de responsabilité sociale.
Campus Artem-Nancy, perspective aérienne © ANMA
8
Le référentiel de compétences en entrepreneuriat
Résultat des réflexions menées par un groupe de travail composé de la CPU, la CDEFI, la CGE, du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, du MEDEF et de l’APCE (Agence pour la création d'entreprises), le référentiel des compétences en entrepreneuriat incite à l’introduction de modules de formation tout au long du cursus LMD.
Une sensibilisation au niveau licence La sensibilisation encouragée par le référentiel s’adresse en priorité aux étudiants de L3. Elle doit donner «de l’appétence par des témoignages d’entrepreneurs, des jeux de simulation et des méthodes pédagogiques de découverte de l’entrepreneuriat». Les modules pédagogiques faisant l’objet d’ECTS doivent quant à eux s’inscrire de préférence «dans des modules transversaux favorisant la transdisciplinarité des étudiants». Autres compétences à acquérir : la gestion de projet et le travail en équipe.
Une spécialisation au niveau master et doctorat Le référentiel met également en avant des modules à destination d’étudiants de master et de doctorat s’appuyant «sur la maîtrise des outils techniques de la construction d’un plan d’affaires et sur un cycle de formation plus long dans le temps (par exemple au cours d’un semestre)». Il procède de la volonté de «confronter l’étudiant au réel» et de montrer sa «capacité à prendre des décisions (…), organiser son travail pour atteindre les objectifs assignés au départ».
Les recommandations du groupe de travail Cette pédagogie de sensibilisation et de spécialisation doit favoriser l’apprentissage par l’action et donner l’envie aux étudiants d’entreprendre. Pour ce faire, les modules de sensibilisation et de spécialisation doivent être effectués pendant un minimum de vingt-quatre heures de face-à-face entre formateur et étudiants. Les actions hors cursus des étudiants (engagement associatif, junior-entreprise…) doivent aussi être valorisées.
SUR...RETOUR
le 20 janvier 2012 Journées Nationales des Cordées de la Réussite sur le thème de l’entrepreneuriat organisées par la Cordée Artem-Nancy
Dans le cadre des Journées Nationales des Cordées de la Réussite, la cordée « Artem-Nancy, Ensemble vers la réussite », pilotée par les trois Ecoles de l’Alliance Artem-Nancy, en partenariat avec les associations Entrepreneuriat au Féminin et EST’elles Executive, organisaient le 20 janvier dernier, une manifestation sur le thème du « Chef d’entreprise et de l’Entrepreneuriat ».
A cette occasion, l’Ecole accueillait 150 lycéens et collégiens des établissements partenaires de la cordée Artem-Nancy qui ont pu découvrir les parcours et les métiers de dix chefs d’entreprises de la Région Lorraine ainsi que leur diversité : hommes, femmes, jeunes diplômés ou cadres expérimentés, exerçant dans des domaines d’activités variés allant de la production de plastique à la réalisation de jeux vidéo en passant par la culture et la commercialisation de parfums.
L’après-midi réunissait des acteurs de la cohésion sociale, de l’égalité homme-femme, de l’industrie, de la formation… invités pour échanger et débattre sur les dispositifs à mettre en place à destination des collégiens et lycéens pour favoriser l’égalité homme-femme dans le domaine de l’entrepreneuriat. La réflexion s’est basée sur l’analyse des résultats de l’enquête « Les jeunes et l’entreprise en 7 questions » effectuée en 2011 auprès des collégiens de Meurthe-et-Moselle avec le soutien de la Direction de la Cohésion Sociale et de l’Inspection d’Académie.
9
ça s’est passé en mai 2011Journée spéciale entrepreneuriat
En mai 2011, l’Ecole des Mines de Nancy organisait la première journée spéciale entrepreneuriat, à l’attention des élèves et professionnels autour du thème « Etudier, Entreprendre et Innover, des solutions pour réussir » avec la participation du Pôle Entrepreneuriat Etudiant en Lorraine, de CREAlliance, de PROMOTECH CEI (Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation), de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Meurthe et Moselle, du Club Entrepreneuriat au Féminin, de 3i Lorraine et des élèves de l’Ecole des Mines de Nancy. Au programme, plusieurs conférences et tables-rondes ont réuni professionnels impliqués dans la création d'entreprise en région, pour échanger conseils, bonnes pratiques… et des entrepreneurs, notamment d’Anciens élèves pour évoquer le long parcours
du créateur, les risques à connaître et comment faire pour les éviter… L’objectif était de sensibiliser les élèves à l’esprit d’entreprendre, leur faire découvrir les étapes-clés de la création d’entreprise et permettre un échange avec de jeunes entrepreneurs. L’Ecole des Mines de Nancy entend également, en complément des enseignements qui développent déjà cet aspect, se positionner comme un acteur de l’entrepreneuriat et propose de renouveler régulièrement ces rencontres entre les entrepreneurs et les élèves.
L’AGEN-DA
17 févrierConférence de lancement du concours Entreprendre 10h30 à l’Ecole des Mines de Nancy (Amphithéâtre B. Schwartz)
15-16 marsFormation des étudiants à l’entrepreneuriat - Méthode IDéO© Atelier piloté par Christophe SCHMITT, Responsable du Pôle Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine
Le Pôle de l'Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine propose une sensibilisation et une formation à l’entrepreneuriat dont les contenus sont les mêmes pour tous les publics étudiants.
Contexte: Conçu dans le cadre du développement du Pôle de l'Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine, ces modules de sensibilisation et de formation à l’entrepreneuriat profitent des meilleures pratiques développées par les établissements de l’Université de Lorraine et les structures d’accompagnement à la création d’entreprise au cours de ces dernières années.
Intention pédagogique: Entreprendre est un engagement total. Dans la conception d’une affaire d’abord. Dans la résolution des multiples problèmes de mise en oeuvre ensuite. Il s’agit de faire découvrir aux étudiants ces deux facettes de la réalité entrepreneuriale. Pour cela, la démarche expérimentale proposée les amène à vivre en groupe la construction d'un projet entrepreneurial.
10
19 au 23 mars 2012 Semaine de l’Industrie
21 mars Pierre-Antoine Bataille témoigne de son expérience :
ère - de créateur d’entreprise auprès des élèves de 1 année : 11h-12h - d’ingénieur issu du département Génie Industriel : 13h30-14h - 15h15-17h45 : témoignage auprès des ème élèves de 2 année de la filière managériale« Management industriel et stratégie d’entreprise »
Rendez-Vous Métiers de 17h à 20h Avec la participation de Entrepreneuriat au Féminin et des Alumni créateurs ou repreneurs d’entreprises.
Directeur de la publication : Michel JAUZEIN
Rédacteur en chef : Paul LEIRITZ
Rédaction et mise en page Thomas VIGNERON
Contact : Service Communication Parc de Saurupt - CS 14234 54042 Nancy Cedex communication@mines.inpl-nancy.fr tél. 03.83.58.41.23
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.