Une plat virtuels L Internet q

De
Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée, Terminale
travail colla A. Plate « Une plat virtuels. L Internet q Le travail exemples Internet p Les différe sont : - la m - la p - la g D'une man possible g nouveaux Avec nos commun ( projets ; le Il ne faut documenta destinées travail coll s'agit dans réalisation Il existe compétenc La plupart trouve ch l'administr boratif sur G Orga forme eforme de es outils s ui héberge collaboratif de séquen ermet de fa ntes form utualisatio lanification estion de d ière géné râce aux outils afin élèves nou cours, dev ur permet pas confon ires. La aux utilisa aboratif se ce cas de ; c'est ce plusieurs es et le te des solut ez un hé ateur de v oogledocs.d Trava niser u Goo de tra travail co ont mis à leurs trava n'est pas ces, d'exe ciliter cett es du trav n des age des tâche ocuments rale toute plateforme de rationna s pouvons oirs, évén tre de prod dre platefo mise à di teurs dan situe en a concevoir travail colla types de mps dont l ions dema bergeur o otre établis ocx pag il collab n espa gle Doc Olivier M vail col llaboratif e la dispos ux.

  • ux élèves

  • texte collaborat

  • agora project www

  • diaporama de présentation

  • élèves nou

  • fonctio ion

  • formulaire en ligne


Publié le : vendredi 8 juin 2012
Lecture(s) : 57
Tags :
Source : ac-toulouse.fr
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
  
 Trav il colla oratif / c2i ars 200 Or niser n es ace de t avail ollabo atif Goo le Do s & G o le A ps
Olivier Mondet http://i formatiq e.uniden ified-one.net
A.  Plat forme de travail co labora if
« Une pla eforme d travail c llaboratif st un esp ce de tra ail en co mun ave des outil virtuels. es outils ont mis la disposition des ifférents cteurs d’ n projet ur un sit Internet q ui héberge leurs trav ux. » Cf. Olivi r Mondet, evue « Ec nomie & anageme t » n°127.  Le travail collaborati n’est pas une nouveauté dans nos pratiq es puisqu’il existe de nombreu exemples de séque ces, d’ex rcices, de  projets c nçus et r alisés à lusieurs. e mediu Internet p ermet de f ciliter cet e collabor tion et de l’étendre aux élèves hez-eux.  Les différ ntes formes du tra ail collaboratif, telle que nou pouvons les mettr en place, sont : - la utualisation des ag ndas ; - la lanificatio des tâch s, le contr le des réalisations, l bilan des  actions ; -estion de document .  la  D’une ma ière générale toute l’organisation du flu de travai (workflo ) est « m intenant » possible râce aux plateform s inform tiques. L s entreprises utilisent massiv ment ce nouveaux  outils afin de rationn liser la ge tion de production.  Avec nos élèves no s pouvons donc org niser notr année scolaire en artageant un agend commun cours, de oirs, événements...)  ; nous po vons suivre l’avanc e de leur études e projets ; l ur perme tre de pro uire des r ssources plusieurs  mains.  Il ne faut pas confo dre platef rme de tr vail colla oratif et ise à disp sition des ressource document ires. La mise à disposition e ressou ces se fait avec d s source finalisée destinées aux utilis teurs dans leur dé ouverte d concept ou d’outils. La pla eforme d travail col aboratif s situe en mont ou arallèlement à la mise à dispos tion de re sources. I s’agit dan ce cas d concevoi des docu ents, de planifier d s événem nts et d’ n suivre l réalisatio ; c’est ce travail coll boratif qui nous inté esse dans  ce chapitr .  Il existe plusieurs types de plateform s de tra ail collab ratif suiv nt les b dgets, le compéten es et le temps dont les équipes disposent.  La plupar des solu ions demandent à ê re placées sur un s rveur we . Un serv ur web s trouve c ez un h bergeur u sur les serveur de vot e réseau local (à voir ave l’administ ateur de votre établi sement).   
travail coll boratif sur oogledocs. ocx pa e 1 / 15
om ( 007-2009)
Je ne citerai que quelques exemples :  
Nom
Site
Instal-Heémbeern-t Héber-tlation emen sur des Licence chez chez un serveurs l’éditeur hébergeur locaux
Agora Project www. agora-project .net gratuit   gratuite eGroupWare www. egroupware .org   gratuite Mayetic www. mayetic .fr payant   payante QuickPlace www. ibm .com   payante Ovidentia fr. ovidentia .org   gratuite Prométhée promethee .eu.org   gratuite  Toutes ces solutions sont très performantes et nécessitent un apprentissage parfois long quand on a passé le stade de l’installation.  
B.  Google documents
Une solution à moindre coût pourrait être de choisir la plateforme proposée par Google. Cela nécessite un accès Internet et un navigateur.  Début 2007 Google a fait une action historique lorsqu’il a mis en place son traitement de texte en ligne, puis sont tableur en ligne et enfin sont logiciel de PréAO en ligne. L’idée n’est pas nouvelle, cela fait longtemps que l’on prévoit de déporter toutes les applications bureautiques des entreprises sur des plateformes externalisées. Ainsi les différents acteurs de l’entreprise travailleront sur des « clients légers » connectés via Internet à des serveurs en ligne qui offriront tous les outils applicatifs possibles (dont les applications bureautiques). Fini la crainte des virus, des pertes de données, de la sauvegarde automatique, des coûts d’acquisition des différents niveaux de logiciels… Microsoft suit le mouvement avec une solution Office en ligne que nous détaillerons en fin de document, mais cela n’arrive pas à la cheville de ce que fait Google.  Avec Google documents (on dit « googledocs ») on peut donc à la fois travailler sur ses textes, tableaux et présentations de diaporama, gérer son agenda, son bloc-notes en ligne et tout ça de façon collaborative. Un formulaire en ligne permet de réaliser des petites enquêtes. Qu’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit pas de « vendre » un produit Google au travers de ce document mais simplement de mettre en avant une solution simple, gratuite et performante.  B.1.  Création d’un compte googledocs  Afin d’accéder aux services de Google il faut posséder (gratuit) un comp te de courriel Gmail (obligatoire). La création d’un compte Gmail se fait ici : http:// gmail .com  Pour les établissements, Google propose des solutions intégrées (googleApps) pour la gestion des élèves et de leurs documents : http:// www.google.com/a/edu/? hl=fr (cette formule gratuite impose tout de même de disposer d’un domaine.  
travail collaboratif sur Googledocs.docx page 2 / 15
om (2007-2009)
Une fois son compte de messagerie créé on accède - à partir de sa boîte aux lettres – aux documents : Agenda personnel  ou mutualisé.   Accéder à Google  Documents.  
  Lors du premier accès il faudra s’inscrire à ce service (gratuit), l’accès est immédiat par la suite.  B.2.  Gérer ses documents  L’interface de gestion documentaire, bien que dans sa version beta, est simple et intuitive. On peut d’emblé créer :  Un document texte ;  Une feuille de calcul ;  Un diaporama de présentation ;  Un formulaire en ligne.  
Documents. 
   L’interface permet de gérer ses documents : - création, - suppression, - partage, - arborescence… comme une sorte de bureau virtuel.
Documents récents et noms des collaborateurs ou lecteurs.
Arborescence des dossiers.
travail collaboratif sur Googledocs.docx page 3 / 15
 
om (2007-2009)
 Les docu ents sont représentés selon div rs critère : - L’appartenan e (indique le créateu -propriétaire du doc ment) ; - L’é at (suivis, masqué, upprimé) ; - L’arborescen e (les dos iers sont c éés selon votre prop e organis tion) ; - Le type (text , tableau…) ; - Le collabora eurs (avec qui on pa tage les d cuments).   Ex mple d’u tableau.    On remar ue une i terface de tableur a ec toutes  les foncti nnalités usuelles qu l’on peu attendre e cet outil Cette int rface (ici dans sa ver ion de mars 2009) a subit de nombreuse modificati ns et pré ente à pré ent une b rre d’outil graphiqu s et des enus déta llés.  Toutes le formules  les plus usuelles so t implém ntées (so me, moyenne…) ai si que le formules cientifiques, financiè es et stati tiques.  
 Le menu ichier donne accès l’historiq e des révi ions qui ermet de evenir à ne versio antérieur du tablea et voir l’ istorique es modific tions.  
 Les révisi ns figuren en surbrillance et l’ n peut ch isir de rét blir une v rsion parti ulière.
travail coll boratif sur oogledocs. ocx pa e 4 / 15 om ( 007-2009)
 Autre exemple :  
Suivi des stagiaires partagé avec les enseignants (collaborateurs) et les étudiants (lecteurs).  L’exportation est possible aux formats (PDF, CSV, XLS, OOo…) :  
  
 
travail collaboratif sur Googledocs.docx page 5 / 15
 
om (2007-2009)
Ex mple d’u texte.   Encore u e fois l’int rface est classique, en tant q e créateu ou collaborateur au documen vous pou ez interve ir seul ou à plusieurs sur ce do ument, si ultanéme t ou pas.  
 Le menu ichier donne accès l’historiq e des révi ions qui ermet de evenir à ne versio antérieur du texte t voir l’his orique de modificati ns.  Il faut ég lement pr ciser que : - l’e registrem nt est aut matique, - l’i pression st paramé rable suiv nt votre i primante locale, - l’e portation st possibl en : PDF, OOo, DO , RTF, TXT , HTML, X L.  
  
 
travail coll boratif sur oogledocs. ocx pa e 6 / 15
 
om ( 007-2009)
B.3.  Part er ses docum nts  Si déjà c s outils en ligne son tout à fai convainc nts pour n usage rivé, la p ssibilité d les partag r et de collaborer sur un mêm support d vient un tout suppl mentaire.  Chaque d cument p ssède un nglet sur le côté droi pour ren re ce doc ment publ c : - Partager av c d’autres utilisateur qu’ils aie t ou pas un compte mail ; - Publier ce d cument à out le mo de ; - Di cuter en ligne du document.  
Textes
 
 Tableau  Pa tage d’u document.   Pour part ger un do ument : - On peut choisir que l destinat ire sera n collabo ateur au document il pourr m difier le d cument ; - On peut rend e le desti ataire lecteur du do ument, il e pourra ue lire et iscuter e lig e du docu ent ; - Si on a cons ruit un for mulaire o peut fair de sorte que le destinataire c mplète c formulaire en ligne via un courriel u via un lien.  Si le ‘rép rtoire’ (li te des contacts) du compte mail est omplété n pourra choisir le destinatai es par leu nom ou par groupe, sinon il fa dra entre l’adresse.   
travail coll boratif sur oogledocs. ocx pa e 7 / 15
om ( 007-2009)
 Dis ussion à  propos d’un docu ent.   Tous les collaborate rs et les l cteurs du document lorsqu’ils s nt connectés au mêm moment, peuvent communiq er ensemble via une b îte de dial gue en ligne.  Parallèle ent à l’év ntuelle di cussion, l rsqu’ils s nt connectés au même mome t, les collaborate rs peuv nt voir les modificati ns faites ar les aut es.   gne et  ans le              Voi les révi ions d’un  documen .   Comme ous l’avo s évoqué  précéde ment, les  documen s gardent l’historiq e de leu conceptio , des mo ifications effectuées dans le enu ‘Fichi r/Historiq e des ré isions’. O voit l’intervention de chacun.  
travail coll boratif sur oogledocs. ocx pa e 8 / 15
gne.
om ( 007-2009)
 B.4.  L’agenda partagé  Les termes de partage et de mutualisation prennent toute leur mesure lorsque l’on parle de plateforme collaborative.  Parallèlement aux documents il est possible de partager un agenda de classe à partir de l’agenda d’un ou plusieurs collaborateurs.  Chaque compte Gmail donne accès à un agenda moyennant une inscription préalable à ce service (gratuit).  On peut alors créer un agenda privé et un ou plusieurs agendas partagés avec d’autres collaborateurs.  
Agenda privé.
Agenda partagé.
Evénement de l’a enda arta é.
Evénement partagé par un collaborateur.
 Un événement d’un agenda public comme privé peut donner lieu à des alertes personnalisées par courriel, par SMS ou directement en ligne. Ces alertes sont programmables de quelques jours avant l’événement à quelques minutes.  Lorsque l’on prévoit un événement avec des collaborateurs on peut partager l’événement avec ceux-ci en ajoutant des invités. Ces invités s’ils acceptent de participer à l’événement auront le créneau d’inscrit dans leur propre agenda. On peut personnaliser également les alertes lorsqu’une invitation nous parvient.
travail collaboratif sur Googledocs.docx page 9 / 15
om (2007-2009)
 Chaque événement d’agenda dispose de nombreux renseignements, y compris la carte (Google Map) du lieu de rendez-vous.  
  
 
travail collaboratif sur Googledocs.docx
page 10 / 15
om (2007-2009)
 L’agenda peut produire un planning hebdomadaire, mensuel…  L’impression est entièrement paramétrable.
  
 
travail collaboratif sur Googledocs.docx
page 11 / 15
 
om (2007-2009)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.