1. ÉNONCÉ Maîtriser l'infection, c'est avant tout contrôler la diffusion ...

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : des soins
  • exposé
  • revision
Politique : Projet CPCI-PCD-001 Hygiène des mains version 2011-10-18 VC.doc 1 de 10 Autorité fonctionnelle : DAMH Date d'approbation par le Date de révision : PROCÉDURE CODE : Destinataires : • Toutes les directions • Personnel et médecins Entrée en vigueur : Révision : Responsable : DAMH Approuvée par : OBJET : PROCÉDURE D'HYGIÈNE DES MAINS AU CSSS PIERRE-DE SAUREL 1. ÉNONCÉ Maîtriser l'infection, c'est avant tout contrôler la diffusion des germes, principalement des bactéries et des virus.
  • environnement des germes du patient
  • paume contre paume
  • hygiène des mains
  • infections nosocomiales
  • santé canada
  • csss
  • soins
  • soin
  • main
  • mains
  • patiente
  • patients
  • patient
  • patientes
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 30
Source : santemonteregie.qc.ca
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Destinataires : Toutes les directions Personnel et médecins
CODE :
Entrée en vigueur : Révision :
Responsable : DAMH
Approuvée par :
PROCÉDURE
OBJET : PROCÉDURE D’HYGIÈNE DES MAINS AU CSSS PIERREDE SAUREL 1. ÉNONCÉ Maîtriser l’infection, c’est avant tout contrôler la diffusion des germes, principalement des bactéries et des virus. Au sein d’un établissement de santé, leur transmission, d’un patient à un autre, d’un patient à un soignant, d’un soignant à un patient ou d’un soignant à un autre soignant, se fait avant tout par une chaîne invisible lors de chaque acte de soins ou de réconfort, partout où la main est là pour aider, accompagner, soulager, traiter, etc. En effet, le rôle des mains du personnel dans la transmission des infections est un phénomène bien documenté dans la littérature, les infections nosocomiales croisées étant causées la plupart du temps par des microorganismes présents sur les mains du personnel puis, introduits directement par le contact de cellesci avec des sites susceptibles comme les plaies et les cathéters. Rappelons que le risque de transmission et les effets nocifs potentiels surviennent à n’importe quels moments au cours des soins et affectent particulièrement les patients vulnérables, immunodéprimés et/ou équipés de dispositifs médicaux invasifs. L’hygiène des mains pratiquée systématiquement est incontestablement la mesure la plus efficace pour le contrôle des infections nosocomiales. La présente procédure d’hygiène des mains, qui est basée sur le concept des 4 moments de l’hygiène des mains mis de l’avant par l’organisation mondiale de la santé, décrit les différents éléments à mettre en pratique pour une hygiène des mains optimale. 2. CHAMP D’APPLICATION La procédure de l’hygiène des mains s’adresse à tous les intervenants œuvrant dans l’ensemble des installations du CSSS PDS (personnel, médecins, bénévoles, agents de prévention, membres du service de la pastorale et stagiaires), ainsi qu’aux usagers et aux visiteurs. La pratique de l’hygiène des mains doit s’appliquer dans tous les secteurs d’activités du CSSS selon les indications énoncées dans la présente procédure. Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docde 10 1 Autorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
3. OBJECTIFS  Augmenter les connaissances en lien avec les bonnes pratiques d’hygiène des mains ;  Encadrer la pratique de l’hygiène des mains ; la transmission des germes par les mains entre l’environnement de soins et la Interrompre zone patient ; entre la zone patient et l’environnement de soins ; à un site critique présentant un risque infectieux pour le patient ;  Réduire les infections nosocomiales ;  Rendre les soins plus sûrs. 4. DÉFINITIONS Activités de soins : L’activité de soins est la succession d’actes au cours desquels les mains des intervenants touchent des surfaces de natures diverses (mains du patient, muqueuses, cathéter intraveineux, table de nuit, instrument médical, déchets, aliments, liquides biologiques, etc.). La transmission de germes d’une surface à une autre doit être interrompue étant donné que chaque contact représente une source potentielle de contamination des mains et par les mains des intervenants. Dès qu’il y a un risque de transmission de germes, les indications de l’hygiène des mains s’appliquent dans l’intervalle de temps entre deux contacts. Antisepsie des mains : Lavage des mains à l’aide d’un rincemains à base d’alcool afin de réduire le nombre de microorganismes qui se trouvent sur les mains lorsque cellesci ne sont pas visiblement souillées. Lavage des mains : Procédé par lequel les saletés, les matières organiques et les micro organismes transitoires de la peau sont éliminés mécaniquement en utilisant de l’eau et du savon. Antisepsie des mains : Procédé par lequel la flore résidente et la flore transitoire sont détruites (utilisation d’une solution hydroalcoolique). Flore résidente : Microorganismes résidents (colonisants) qui survivent et se multiplient sur la peau. En général, ces microorganismes ne causent pas d’infections nosocomiales, si ce n’est que des infections cutanées mineures. Certains d’entre eux peuvent cependant en causer à la suite d’interventions invasives ou lorsque l’usager présente un déficit immunitaire important ou a reçu un implant. (Santé Canada, 1998) Flore transitoire : Microorganismes contaminants des mains, récemment transmis par des usagers colonisés ou infectés ou par un environnement ou du matériel contaminé. Ceux que l’on retrouve sur les mains du personnel soignant sont plus souvent à l’origine d’infections nosocomiales. (Santé Canada, 1998) Environnement clinique : Espace ou des usagers/patients/résidents sont rencontrés ou traités. Environnement non clinique : Espaces de services tels que les corridors menant aux différents environnements cliniques, salles d’enseignements, cafétéria, bureaux administratifs. Lieu du soin : Le lieu du soin est défini par la présence simultanée, dans un endroit donné, d’un usager, d’un membre du personnel et d’une activité de soins qui nécessite un contact avec celui ci ou son environnement. Cette situation nécessite de procéder à l’hygiène des mains, souvent avec une SHA, qui devrait être disponible à portée de mains. Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.doc 2 de 10Autorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
Séquence de soins : Lors d’une séquence de soins avec un patient, l’hygiène des mains doit être faite au début de la séquence avant d’entrer dans la zone du patient ou en contact avec celuici (Moment 1). Durant une séquence continue de soins, il n’est pas requis de procéder de nouveau à l’hygiène des mains, sauf si vous devez exécuter une procédure aseptique (Moment 2), si vous avez été exposé à un risque contact avec un liquide biologique ou si vous passez d’un site corporel contaminé vers un site corporel propre (Moment 3). À la fin de la séquence, l’hygiène des mains doit de nouveau être réalisée (Moment 4). Solution hydroalcoolique (SHA) : Préparation contenant de l’alcool qui permet d’inactiver et/ou de supprimer la croissance de microorganismes lorsqu’elles sont appliquées sur les mains (disponible sous différentes formes : gel, mousse, solution liquide) et qui peut contenir un ou plusieurs types d’alcool. Zone usager/patient/résident : Correspond à un espace qui comprend le patient luimême et son environnement immédiat, qui contient les surfaces, objets ou équipements médicaux qui lui sont temporairement ou exclusivement dédiés, ainsi que toutes les surfaces inertes touchées par le patient ou en contact direct avec lui. Cette zone n’est pas une zone géographiquement statique (c’estàdire une zone entourant le patient et comprenant son lit, ainsi que le mobilier et les équipements qui lui sont associés), mais la zone qui entoure le patient à tout instant. Elle accompagne le patient dans l’environnement de soins, où qu’il soit et aille. 5. CONDITIONS ADDITIONNELLES Des conditions additionnelles s’appliquent aux intervenants qui travaillent dans les environnements cliniques du CSSS, par exemple : ; Urgence  Unités de soins et d’hébergement ; et cliniques externes ; Services à domicile. Soins Les éléments suivants sont requis :  Tenue à manches courtes ou roulées audessus des coudes ; bague/jonc, ni bracelet ; Aucune  Les ongles doivent être courts (< 5 mm), sans vernis, ni ajout d’ongles artificiels. 6. PRINCIPES D’HYGIÈNE DES MAINS Utiliser de préférence la friction des mains avec une solution hydroalcoolique pour l’asepsie de routine, si les mains sont sèches et non souillées. Les SHA sont très efficaces, rapides d’utilisation et surtout accessibles aux points de services. Cette solution est aussi la mieux tolérée par les utilisateurs. Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.doc 3 de 10Autorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
Exceptions qui demandent un lavage des mains avec de l’eau et du savon : Il est obligatoire, en présence d’un patient suspecté ou atteint d’une diarrhée à Clostridium difficile, de procéder au lavage des mainsaulavabo avec un savon antiseptique avec chlorexidine 2%.les mains sont visiblement souillées ou contaminées par des matières Si protéiques, du sang ou autres liquides biologiques.
6.1. Indications et moments d’hygiène des mainsUne indicationd’hygiène des mains représente une raison pour laquelle il faut pratiquer l’hygiène des mains à ce moment donné. Il peut y avoir plusieurs indications d’hygiène des mains durant une activité de soins et en voici quelques exemples :
avant le premier contact avec l’usager/patient/résident ou avec des objets se trouvant dans son environnement, c'estàdire tout de suite avant d’entrer dans la chambre ou dans l’espace du lit (Zone du patient), même si l’on n’a pas à toucher à l’usager/patient/résident;
avant d’enfiler des gants;
au moment de poser un acte invasif ou aseptique ;
avant de préparer, manipuler ou servir des aliments ou des médicaments à l’usager/patient/résident ;
après des soins qui ont entraîné le contact avec des liquides organiques de l’usager/patient/résident,même si l’on portait des gants;
après avoir retiré des gants;
après un contact avec l’usager/patient/résident ou des articles se trouvant dans son environnement immédiat ou avant de partir, même si l’on n’a pas touché à l’usager/patient/résident ;
quand on passe d’un site corporel contaminé à un site corporel propre pendant les soins ;
lorsqu’on a des doutes quant à la nécessité de pratiquer l’hygiène des mains.
Les principales indications d’hygiène des mains peuvent se résumer en quatre moments principaux : (Moment 1) : Avant de toucher au patient ou à des objets dans son environnement.
Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docAutorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
4 de 10
Pourquoi :Pour protéger le patient et son environnement des germes nuisibles que vous pourriez avoir sur les mains. Ex. : serrer des mains, caresser un bras, aider un patient à se déplacer, à se laver, donner un massage, prendre le pouls, la tension artérielle, procéder à l'auscultation de la poitrine, la palpation de l'abdomen, avant d'ajuster un taux intraveineux. (Moment 2) : Avant une intervention aseptique. Pourquoi : Pour protéger le patient contre les germes, y compris ses propres germes, pouvant envahir son organisme. Ex. : soins buccaux/dentaires, application de gouttes ophtalmiques, aspiration de sécrétions, soins de lésions cutanées, soins et évaluation de plaies, changement de pansements, injections souscutanées, introduction de cathéters, manipulation d’un dispositif invasif, amorcer une perfusion, insérer un perforateur dans l’ouverture d’un sac, purger une perfusion, injecter un médicament, changer une tubulure IV, insertion d’un tube endotrachéal, ouverture d’un système de drainage, préparation de médicaments et de pansements. (Moment 3) : Après un risque de contact avec du liquide organique. Pourquoi :Pour vous protéger et protéger l'environnement des germes du patient. Ex. : soins buccaux/dentaires, application de gouttes ophtalmiques, aspiration de sécrétions, soins de lésions cutanées, pansement de plaies, injections sous cutanées, prise et manipulation de tout échantillon de fluide, ouverture de systèmes de drainage, enlèvement d’un tube endotrachéal, nettoyage d'urine, de matières fécales, de vomissements, manipulation de déchets (bandages, serviettes hygiéniques, serviettes d’incontinence), nettoyage de matières ou de zones contaminées et visiblement souillées (salle de bains, instruments médicaux). (Moment 4) : Après un contact avec le patient ou son environnement. Pourquoi :vous protéger et protéger l'environnement des germes du Pour patient. Ex : Idem que Moment 1. En dehors du contexte des soins, certaines indications de la vie quotidienne requièrent l’hygiène des mains. En voici quelquesunes :  Au début du quart de travail ;  Avant de manipuler ou de consommer des aliments ; avoir toussé ou éternué ; Après s’être mouché ; Après  Après être allé aux toilettes ; quittant le travail. En Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docde 10 5 Autorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
6.2. ANTISEPSIE DES MAINS AVEC UNE SHA Durée totale 2030 sec.1. Remplir la paume d’une main avec le produit hydroalcoolique ; Étapes 2 à 9 (20 sec) : Frictionnez : 2. Paume contre paume par mouvements de rotation ; 3. Le dos de la main gauche avec un mouvement d’avant en arrière exercé par la paume de la main droite et vice versa ; 4. Les espaces interdigitaux. Paume contre paume et doigts entrelacés, en exerçant un mouvement d’avant en arrière ; 5. Le dos des doigts dans la paume de la main opposée avec un mouvement d’aller retour latéral ; 6. Le pouce de la main gauche par rotation de la main droite et vice versa ; 7. La pulpe des doigts de la main droite dans la paume de la main gauche et vice versa ; 8. Le poignet de la main gauche avec la main droite et vice versa ; 9. Frottez jusqu’à ce que les mains soient sèches. Une fois sèches, les mains sont prêtes pour prodiguer le soin. Note :Utiliser la crème hydratante fournie par le CSSS pour maintenir les mains en santé. 6.3. LAVAGE DES MAINS Durée totale 4060 sec. 1.Mouiller les mains abondamment à l’eau tiède;
2.suffisamment de savon pour recouvrir toutes les surfaces des mains et faire Appliquer mousser ; Étapes 3 à 8 (20 sec) : Frictionnez : 3. Paume contre paume par mouvements de rotation ; 4.dos de la main gauche avec un mouvement d’avant en arrière exercé par la paume de Le la main droite et vice versa ; 5. Les espaces interdigitaux. Paume contre paume et doigts entrelacés, en exerçant un mouvement d’avant en arrière ; 6. Le dos des doigts dans la paume de la main opposée avec un mouvement d’allerretour latéral ; 7.pouce de la main gauche par rotation de la main droite et vice versa ; Le 8.pulpe des doigts de la droite dans la paume de la main gauche et vice versa ; La 9. Le poignet de la main gauche avec la main droite et vice versa ; 10.Rincer en vous assurant d’enlever toute trace de savon ; 11.Assécher bien les mains en tapotant avec du papier. 12.Fermer le robinet. Note :Utiliser 4 fois par jour la crème hydratante fournie par le CSSS pour maintenir les mains en santé.
Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docAutorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
6 de 10
6.4. Santé des mains Le personnel qui présente une réaction allergique ou des lésions aux mains doit consulter le service de santé du CSSS pour rapidement résoudre cette situation. de préférence la désinfection avec SHA ; Utiliser Éviter l’eau chaudequi augmente les risques de dermatoses en cas d’expositions répétées. Pour essuyer les mains après un lavage au lavabo,tamponner doucement pour diminuer l’irritation de la peau causée par une friction vigoureuse ;  Après avoir lavé ou frictionné les mains, leslaisser sécher complètement avant de mettre des gants ;  Si le recouvrement d’une plaie aux mains est nécessaire, choisir un pansement qui permet un lavage des mains adéquat (pansement étanche) ; Obligatoire : Utiliser la lotion hydratante fournie par le CSSS. Cette lotion est compatible avec la gamme des produits d’hygiène des mains fournis au CSSS ; vos mains au moins 4 fois par quart de travail afin de les maintenir en Hydrater santé (par exemple : avant les pauses, avant le repas et au départ).
7. ANNEXES7.1.Les 4 moments de l’hygiène des mains ANNEXE 17.2.Technique d’hygiène des mains –ANNEXE 28. RÉFÉRENCES Agence de santé publique du Canada. Campagne canadienne de l’hygiène des mains. Organisation mondiale de la Santé (OMS). Recommandations OMS pour l’hygiène des mains au cours des soins (version avancée): synthèse. Des mains propres sont des mains sûres. 2005. Organisation mondiale de la Santé (OMS). Hygiène des mains : Manuel technique de référence, Partie 1 et 2, 18 pages, 2010. Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ). La tenue vestimentaire des infirmières, Prise de position à l’intention des infirmières, 2006. Institut national de santé publique Québec (Association des Médecins Microbiologistes Infectiologues du Québec (AMMIQ)). Prévention et contrôle de la diarrhée nosocomiale associée
Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docAutorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
7 de 10
au clostridium difficile au Québec.  Lignes directrices pour les établissements de soins. 3e Édition, 2005. Santé Canada. Guide de prévention des infections  Lavage des mains, nettoyage, désinfection et stérilisation dans les établissements de santé. Supplément, 24S8, 1998. Comité des infections nosocomiales du Québec. Le choix d’une solution hydroalcoolique, 2011
Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docAutorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
8 de 10
Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docAutorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
9 de 10
Politique : Projet CPCIPCD001 Hygiène des mains version 20111018 VC.docAutorité fonctionnelle : DAMHDate d’approbation par leDate de révision :
10 de 10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.