Agir POUR LLAVENIR

Publié par

  • redaction
  • cours - matière potentielle : l' année
  • cours - matière potentielle : année
Agir pour l'avenir RappoRt d'activité 2010
  • contrats pour l'industrie aérospa- tiale
  • industrie aérospatiale
  • approvisionnements
  • approvisionnement
  • conseil d' administration
  • conseil d'administration
  • conseils d'administration
  • échelle mondiale
  • industrie
  • industries
  • secteur
  • secteurs
  • canada
  • québécoises
  • québécoise
  • québécois
  • québec
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 92
Source : aeromontreal.ca
Nombre de pages : 40
Voir plus Voir moins

Agir
pour
l’avenir
RappoR t d’activité 2010Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
Une des TrOis CaPiT ales mOndiales
en aérOsP aTiale aveC sea TTle
eT TOUlOUse
le secteur aérospatial du Québec c’est :
• Une concentration industrielle remarquable
regroupant quelque 235 entreprises ;
• Un chiffre d’affaires de 10,9 milliards de dollars,
dont 80 % provient de l’exportation ;
• près de 40 000 travailleurs ;
e• le 6 rang mondial au niveau des ventes
en aérospatiale derrière les états-Unis,
le Royaume-Uni, la France, l’allemagne
et le Japon ; Table des ma Tières
er• le 1 rang de la R-d québécoise dans
2 message du président du conseil d’administration le domaine manufacturier ;
• l ’un des rares endroits au monde où il est possible
3 message de la directrice généralede se procurer la quasi-totalité des composantes
d’un aéronef dans un rayon
4 membres du conseil d’administrationde 30 km.
6 Façonner l’avenirUn levier éCOnOmiqUe majeUr qUi
COnTinUe à F aire PrOsPérer le qUébeC
8 Chantier image, visibilité et rayonnement :
l ’industrie aérospatiale québécoise représente : Un symbole de ferté aujourd’hui et demain
• 55 % de la production totale canadienne
12 Chantier innovation : en aérospatiale ;
innover pour l’avion du futur
• 50 % des effectifs canadiens du secteur ;
• 70 % des dépenses totales en recherche 16 le Projet mobilisateur de l’avion plus écologique
et développement (R-d) effectuées au pays.
18 Chantier Chaîne d’approvisionnement :
Optimiser la productivité à long termeaérO mOnTréal : se mObiliser POUr agir
aéro Montréal, forum de concertation de la grappe 22 s ommet Chaîne mondiale d’approvisionnement
aérospatiale du Québec, regroupe l’ensemble des
premiers dirigeants du secteur aérospatial issus de 24 Chantier relève et main-d’œuvre :
l’industrie, des institutions d’enseignement et des Former la relève
centres de recherche, de même que des associations
et des syndicats. 26 « Ça plane pour moi ! »
aéro Montréal a pour mission de coordonner la mise
28 Chantier défense et sécurité nationale : en place d’un environnement permettant d’accélérer
maximiser les retombéesla productivité et la croissance du secteur afn qu’il
demeure une source de création de richesse encore
30 a éro montréal : plus importante pour le Grand Montréal, le Québec
et le canada. Une mobilisation de plus en plus forte
Elle contribue ainsi à renforcer le positionnement
32 annexesde l’industrie aérospatiale du Québec et à assurer
sa compétitivité par rapport aux autres pôles leaders
36 lexiquede l’aérospatiale. Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
Message du président
du conseil
d’administration
c’est dans le prolongement ce redressement nous permet d’espérer de meilleurs
du ralentissement économique jours pour notre secteur. Selon le conference
mondial que l’année 2010 Board du canada, la cadence de production devrait
s’est déroulée. dorénavant s’accélérer grandement à partir de 2011 pour
reconnue comme la pire crise dépasser son pic d’avant la récession d’ici 2014.
vécue de son histoire, En rétrospective, l’industrie aérospatiale québécoise
l’industrie aérospatiale voyait a traversé la crise avec résilience et, réunis au sein
le ciel s’éclaircir en début d’aéro Montréal, les acteurs de la grappe ont agi
d’année avec une reprise en collégialité pour paver la voie de l’avenir.
du trafc aérien. cependant,
ils ont ainsi consacré leurs efforts à mettre en place le ciel s’est assombri
un environnement propice au maintien de notre subitement. l ’éruption
compétitivité et à préparer le retour de la croissance. du volcan islandais à la mi-avril a ralenti la reprise
pour ce faire, la grappe s’est efforcée de maximiser mondiale en touchant les transporteurs dans toutes
sa visibilité et ainsi d’assurer une image positive du les régions du globe. En effet, plus de 100 000 vols
secteur malgré la récession. Elle s’est affairée à mieux ont été annulés sur une période d’une semaine,
faire connaître les impacts positifs de l’industrie sur affectant plus de 300 aéroports. cette paralysie
l’économie québécoise et le dynamisme qui anime du transport aérien a même dépassé les dommages
ses membres, faisant du secteur un véritable symbole causés par les attentats du 11 septembre 2001.
de ferté nationale.
Malgré tout, les vents de la reprise ont souffé !
t ravaillant de concert avec ses partenaires, aéro contre toute attente, le trafc aérien s’est non seule-
Montréal a mis en place des initiatives structurantes ment rétabli, il a renversé tous les pronostics. dans
répondant aux divers enjeux qui touchent la chaîne ses prévisions pour 2010, l’iata pressentait des
d’approvisionnement aérospatiale, l’innovation et le pertes de 5 milliards de dollars pour les compagnies
développement de la relève. ces réalisations impres-aériennes. au fnal, la proftabilité des compagnies
sionnantes ont plus que jamais profté à l’industrie et aériennes s’est chiffrée à 8 milliards de dollars à la fn
réaffrment l’importance de la mission d’aéro Montréal de l’année. dès le Salon de Farnborough, l’optimisme
en tant que forum de réfexion stratégique.était palpable et les contrats pour l’industrie aérospa-
tiale ont recommencé à affuer. plusieurs entreprises J’ai accepté le mandat de la présidence du conseil
ont ainsi profté de cette reprise pour regarnir leurs d’administration d’aéro Montréal, succédant ainsi à
carnets de commandes. M. Marc parent, président et chef de la direction de
caE, qui a assumé ce rôle avec toute la détermination les bonnes nouvelles du troisième et quatrième
et la passion qui le caractérise.trimestres, associées aux multiples contrats militaires
provenant des approvisionnements du gouvernement Je suis honoré d’être partie prenante de cette
canadien, ont permis à l’industrie aérospatiale démarche structurante pour notre secteur et ainsi
québécoise de stabiliser ses activités et ainsi contribuer à bâtir une industrie toujours plus forte
redresser la barre. pour l’économie du Québec et du canada et j’entends
consacrer mon énergie à la poursuite de son En effet, l’achat des Hercules c-130J et des hélicop-
développement.tères chinook par les Forces armées canadiennes
a bénéfcié à plusieurs entreprises québécoises. En terminant, je tiens à souligner le professionnalisme
de nombreuses compagnies ont ainsi renforcé leurs et le dynamisme de notre directrice générale et de
liens avec les grands maîtres d’œuvre tels que son équipe qui assurent avec effcacité la conduite et
Boeing et lockheed Martin. l’animation des travaux de la grappe dont les résultats
proftent à tous les membres de l’industrie.les acteurs de la grappe aérospatiale du Québec
ont aussi préparé le terrain pour la reprise. ils ont
investi massivement en recherche et développement
(R-d) et, proftant de la force du dollar canadien, ils
ont procédé à des acquisitions stratégiques qui leur
permettront d’assurer à long terme leur compétitivité gilles labbé
à l’échelle mondiale. Président du conseil d’administration d’Aéro Montréal
Président et chef de la direction d’Héroux-Devtek
2
Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
Message
de la directrice
générale
pour sa cinquième année foulée des actions entreprises en 2009, aéro Montréal
d’existence, aéro Montréal est donc parvenue à obtenir une enveloppe de
et ses membres ont plus que fnancement privé-public de 150 millions $ sur un
jamais agi stratégiquement horizon de quatre ans pour le projet mobilisateur de
et de concert pour assurer l’avion plus écologique. ce programme visionnaire,
l’avenir du secteur. pour soutenu par le gouvernement du Québec, s’apparente
le moins qu’on puisse dire, au programme européen cleanSky et assurera le
l’année 2010 en fut une soutien de cinq projets de démonstrations techno lo-
d’intense activité. l es giques névralgiques pour la compétitivité de notre
c hantiers et les groupes industrie à long terme.
de travail de la grappe ont Encore cette année, la grappe a été particulièrement
tous évolué dans un seul active sur le front de la compétitivité et de l’effcacité
et unique but : fournir une réponse aux enjeux du de la chaîne d’approvisionnement québécoise à
secteur aérospatial et mettre de l’avant des projets l’échelle mondiale. les activités du chantier chaîne
structurants qui contribuent à optimiser la compétitivité, d’approvisionnement et de ses sous-comités ont
la croissance et le rayonnement de la grappe aérospa- notamment abouti au lancement d’un modèle
tiale du Québec. fédérateur sans précédent pour notre industrie,
de ce fait, la mobilisation des membres a atteint l’initiative MacH.
des sommets inégalés. au total, 190 personnes ont
dans le même ordre d’idée, aéro Montréal a organisé,
participé aux différentes instances d’aéro Montréal.
dans la foulée d’aéromart Montréal en avril, le tout
par le biais des travaux de ses cinq chantiers de
premier Sommet c haîne Mondiale d’approvisionnement,
travail, aéro Montréal a su multiplier les réalisations
réunissant une dizaine d’experts de la chaîne
à valeur ajoutée grâce à la collaboration de cette
d’approvisionnement et 260 participants de l’industrie
masse critique de membres qui ont agi pour améliorer
aérospatiale canadienne et internationale.
le bien-être collectif et soutenir la performance de
En cours d’année, aéro Montréal a relevé les défs notre industrie.
entourant la relève aérospatiale. En effet, la grappe
t out au long de l’année, aéro Montréal s’est effor cée a mis en place une initiative visant à favoriser l’intérêt
de maintenir une présence forte et crédible dans la des jeunes aux carrières de l’aérospatiale. déployée
communauté et sur la place publique. pour ce faire, dans l’agglomération de l ongueuil, la tournée
elle a collaboré à la publication de cinq cahiers d’animations scientifques « Ça plane pour moi ! »
spéciaux rédactionnels dans le quotidien la presse a touché une dizaine d’écoles primaires et plus
et le Journal l es affaires. Elle a ainsi démontré le e ede 750 jeunes de 5 et 6 année.
dynamisme de l’industrie aérospatiale et de ses
Enfn, le nouveau c hantier défense et sécurité acteurs et a fait valoir son positionnement de véri table
nationale a offciellement démarré ses activités et s’est vecteur économique pour le Québec.
efforcé de mettre en place un plan stratégique sur la
depuis sa création, aéro Montréal s’appuie sur son
défense afn de maximiser les retombées des achats
plan de communication triennal afn d’assurer la visi b ilité
militaires du gouvernement du canada.
et soutenir stratégiquement le rayonnement de la
Je conclus en remerciant tous les membres d’aéro grappe. venant à échéance cette année, l’organisation
Montréal qui ont maintenu la cadence et leur travail a procédé à l’évaluation de l’effcacité de ses actions
acharné pour le bénéfce collectif. J’aimerais également et ensuite à la rédaction d’un nouveau plan de com-
saluer nos bailleurs de fonds pour leur implication munication. les résultats d’un sondage pancanadien,
continue et leur contribution inégalée, sans qui réalisé en collaboration avec l’association des industries
les retombées de nos actions ne pourraient être aérospatiales du c anada (aiac ), ont notamment permis
les mêmes. de constater l’amélioration de l’impression favorable
des Québécois envers l’industrie aérospatiale, passant
de 54 % à 61 % entre 2007 et 2010.
Sur le front de l’innovation, la grappe s’est appliquée suzanne m. benoît
à mettre en place un environnement propice au Directrice générale
transfert technologique vers la commercialisation
de produits qui créeront de la richesse pour le Québec
et renforcera sa position de pôle innovateur. dans la
33
Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
membres dU
COnseil d’adminisTra TiOn
gilles labbé* Patrick Champagne
Président du conseil d’administration Vice-président, Postes de pilotage
Président et chef de la direction et intégration de systèmes
Héroux-Devtek inc. Esterline CMC Électronique inc.
sylvain bédard* Clément Fortin
Vice-président du conseil Président – directeur général
d’administration CRIAQ
Président
L-3 Communications MAS
guillermo alonso* Hélène v. gagnon
Président Vice-présidente, Affaires publiques,
Alta Précision communications et responsabilité
d’entreprise
Bombardier Aéronautique
Yves beauchamp denis giangi
Directeur général Directeur, Fiscalité
École de technologie et Relations Gouvernementales
supérieure Rolls-Royce Canada
jean blondin* michel grenier
Directeur général et vice-président Vice-président principal,
production directeur général, Avions
Messier-Dowty, régionaux et d’affaires,
Groupe SAFRAN Division aéronautique
Thales Canada inc.
serge brasset Philippe Hoste
Directeur général Chef de la direction
École nationale d’aérotechnique Sonaca Montréal
4Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
barry Kohler john saabas
Président Président
Bell Helicopter Pratt & Whitney Canada
Textron Canada
jerzy Komorowski Hon. jacques saada
Président-directeur Directeur général
Institut de recherche général
AQAen aérospatiale,
CNRC
Observa TeUrs
gOUvernemenT aUx
PermanenTs
Claude lessard Hélène séguinotte* mario bouchard**
Directrice générale Président Sous-ministre adjoint,
Delastek inc. Turbomeca, Direction générale des
Groupe SAFRAN secteurs stratégiques
déléguée nationale et des projets économiques
SAFRAN Ministère du Développement
économique, de l’Innovation
et de l’Exportation
gérald Tremblay jacques Ouellet François delorme**
Représentant de la Directeur général Directeur exécutif,
Grande Loge Les Outilleurs Arpex Région du Québec
AIMTA Industrie Canada
serge Tremblay Communauté** marc Parent
Directeur général Président et chef métropolitaine
CAMAQ de montréalde la direction
CAE inc.
* Membres du comité exécutif
josée Péloquin
** observateurs gouvernementaux permanents
Directrice
École des métiers
de l’aérospatiale
de Montréal
5Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
Façonner
l’avenir
Conseil d’administrationaéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec,
a été créée par le secteur aérospatial afn de se doter le conseil d’administration (ca) d’aéro Montréal
d’un forum de concertation réunissant l’ensemble administre les affaires de la corporation. il est
des joueurs clés de l’industrie. composé de premiers dirigeants d’entreprises et
ce faisant, le secteur s’est mobilisé pour optimiser d’institutions du secteur aérospatial ou de leurs
sa performance, sa croissance et son rayonnement. représentants désignés. l es administrateurs
il assure ainsi la cohérence et la cohésion dans ses sont au nombre de 25 et assurent une excellente
interventions et ses activités de développement représentativité de la diversité du secteur aérospatial
pour en faire bénéfcier toute l’industrie et assurer québécois : collège des maîtres d’œuvre, collège
le maintien de son leadership à l’échelle mondiale. des équipementiers, intégrateurs et MRo, collège
des sous-traitants et collège institutionnel (associa-
c ’est précisément en temps de ralentissement
tions, institutions d’enseignement et de recherche,
économique que l’action concertée de la grappe
centres de recherche, syndicats).
prend tout son sens. En effet, malgré les signes
pour l’exercice 2010, M. Gilles labbé, président encourageants d’une reprise dans le secteur du
et chef de la direction d’Héroux-devtek, a assuré transport aérien et, par conséquent, de l’industrie
la présidence du conseil d’administration. M. Sylvain aérospatiale, la conjoncture économique n’était
Bédard, président de l-3 communications MaS, pas encore à la croissance pour l’année 2010. Malgré
agit à titre de vice-président pour une cinquième tout, au cours de l’année, les acteurs qui composent
année consécutive. M. Jean Blondin, de Messier-la grappe aérospatiale ont agi pour relever les défs
dowty, occupe le poste de trésorier et Mme Suzanne M. et ainsi assurer l’avenir du secteur.
Benoît, directrice générale d’aéro Montréal, celui
c et avenir, que nous façonnons, est prometteur
de secrétaire corporative.
pour la relève et est un symbole grandissant de ferté
nationale. il fait une place importante à l’innovation, M. Gilles labbé a été nommé en avril 2010, lors
assure la compétitivité des entreprises à tous les de l’assemblée générale annuelle, succédant ainsi
échelons de la chaîne d’approvisionnement et assure à M. Marc parent, président et chef de la direction
le maintien de contrats lucratifs provenant des achats de caE inc., qui occupait les fonctions de président
militaires canadiens. du conseil d’administration depuis octobre 2008.
l e comité des ressources humaines, présidé par par la force de sa mobilisation, aéro Montréal continue
M. Sylvain Bédard, et le comité de vérifcation et d’être une force d’action et de changement en mettant
des politiques, présidé par M. Jean Blondin, ont aidé sur pied des projets structurants et stratégiques qui
le conseil à faire son travail de base et ont contribué assureront la compétitivité de notre industrie.
à la saine gouvernance de l’organisation.
la mobilisation au proft de l’action au cours de l’année, de nouveaux membres se sont
joints au conseil d’administration. parmi les change-par ses différentes instances et chantiers de travail,
ments survenus au cours de l’année, mentionnons 190 dirigeants et spécialistes aérospatiaux ont contribué
M. c lément Fortin, président-directeur général directement à l’avancement d’aéro Montréal en 2010.
du c Ria Q, membre ex offcio suite au départ de
les administrateurs et membres des chantiers, tous M. andré Bazergui du c Ria Q et M. denis Giangi,
aussi passionnés d’aérospatiale les uns que les autres, directeur, Fiscalité et Relations Gouvernementales
ont échangé connaissances et savoir-faire afn de chez Rolls-Royce c anada, en remplacement de
mener à bien des stratégies et des actions concertées M. Michel t outant qui a quitté ses fonctions.
au proft de l’ensemble du secteur. ces initiatives
Représentant les observateurs gouvernementaux, d’aujourd’hui forgeront un environnement propice au
M. Mario Bouchard, sous-ministre adjoint, direction développement, à la croissance et au rayonnement
générale des secteurs stratégiques et des projets de l’industrie aérospatiale maintenant et dans le futur.
économiques, ministère du développement écono-
mique, de l’innovation et de l’Exportation (MdEiE)
et M. François delorme, directeur exécutif, région
6Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
du Québec, industrie canada ont succédé respec- CHanTiers de Travail
tivement à Mme Madeleine caron et à M. François
Marcoux. CHanTiers de Travail 2010
En 2010, le conseil d’administration de la grappe a
image, visibilité et rayonnement
tenu 5 rencontres (annexe B – t ableau contributions
par prestation du secteur 2010). innovation
chaîne d’approvisionnementComité exécutif
le comité exécutif exerce tous les pouvoirs du conseil Relève et main-d’œuvre
d’administration pour l’administration courante des
défense et sécurité nationaleaffaires de la corporation. le comité exécutif a pour
mandat spécifque de faire rapport de ses activités
aux assemblées du conseil et de formuler des avis
les chantiers de travail, composés de représentants et des recommandations pour orientations et décisions
issus de la flière industrielle aérospatiale du Québec par le conseil.
et du secteur institutionnel regroupant les milieux
celui-ci est formé de cinq membres dont la présidence associatifs, syndicaux et gouvernementaux, se
a été assurée par M. Guillermo alonso, président consacrent aux axes d’intervention prévus au plan
d’alta précision. le comité exécutif s’est réuni 6 fois stratégique d’aéro Montréal, soit aux enjeux sur
durant l’exercice 2010 (annexe B – t ableau contribu- lesquels le secteur aérospatial souhaite se pencher.
tions par prestation du secteur 2010).
chacun procède à l’analyse de sa thématique
particulière et propose aux différentes instances d’aéro direction générale
Montréal des projets ou des activités structurants qui
Mme Suzanne M. Benoît assume la direction générale correspondent directement aux axes énoncés dans
d’aéro Montréal depuis sa création en 2006. À ce titre, le plan stratégique de la grappe.
elle voit à la mise en œuvre des décisions et à la
chaque chantier est donc créé pour un terme et des
poursuite des orientations prises par le conseil
objectifs précis. À la date d’expiration d’un mandat,
d’administration et le comité exécutif. Elle assure
celui-ci est sujet à un renouvellement sur décision
la gestion et la coordination des activités des différents
du conseil d’administration, s’il existe un besoin de
chantiers et comités de travail de la grappe et en fait
le reconduire pour un nouveau terme.
rapport aux instances administratives.
les chantiers sont gérés selon une méthodologie a u cours de l’année 2010, la directrice générale
adaptée du Six Sigma et sont dotés d’un processus a pu compter sur l’appui d’une équipe chevronnée
de fonctionnement et d’imputabilité rigoureux. composée de M. Martin lafeur, directeur de projets,
ce processus assure une saine gestion des travaux de Mme pierrette d aigle, adjointe exécutive et
et une reddition de compte régulière au ca.coordonnatrice de projets, de Mme a mélie Hudon,
conseillère principale en communications, et de
M. Martin Hamel, consultant externe, directeur de projet
de l’initiative Mac H.
7Rapport d’activité 2010 | aéRo MontRéal
chantier image, visibilité et rayonnement :
Un symbole de ferté
aujourd’hui et demain
l ’industrie aérospatiale d’ici fait rayonner le québec sur la scène mondiale et représente
de plus en plus un symbole de ferté nationale pour les québécois.
Malgré le ralentissement écono- de plusieurs publics cibles au Québec, au canada
mique mondial, le secteur aérospatial et à l’échelle internationale. de plus, selon un récent
reste un symbole d’avenir, car sondage, l’impression favorable des Québécois envers
il génère une importante activité l’industrie aérospatiale est à la hausse.
économique, procure des dizaines
En qualité de présidente du chantier image, visibilité
de milliers d’emplois de qualité et
et rayonnement, je souligne l’importante contribution
s’illustre par son leadership au
des membres de la grappe à l’avancement de projets
niveau de la R-d.
structurants et stratégiques pour notre secteur
c’est dans l’optique de faire connaître le secteur d’activité. le dynamisme dont fait preuve l’industrie
aérospatial québécois dans son entier qu’aéro est une réelle inspiration et favorise l’augmentation
Montréal a créé le chantier image, visibilité et rayon- d’un sentiment de ferté pour tous et chacun. c’est
nement en 2006. composé majoritairement de en rayonnant, autant à l’échelle locale qu’à l’interna-
11 professionnels de la communication, le chantier tionale, que nous ferons connaître toute l’expertise
s’emploie à conférer à la grappe aérospatiale du et le savoir-faire québécois.
Québec une image de marque et à réaliser une
stratégie intégrée de communication qui augmentera
Hélène v. gagnon sa visibilité et son rayonnement.
Présidente du Chantier Image, visibilité et rayonnement
durant les quatre dernières années, le chantier a d’Aéro Montréal
multiplié les actions et les réalisations stratégiques
Vice-présidente, Affaires publiques, communications en matière de visibilité et de communication pour le
et responsabilité d’entreprise, Bombardier Aéronautique
secteur. Et ses actions ont porté fruit! En effet, aéro
Montréal s’est rapidement forgé une notoriété auprès
membres d U j osée gaulin j oe marcheschi Le Chantier émet
spécialiste principale directeur, Ventes à CHan Tier image, périodiquement des
marketing et l’exportation visibili Té eT recommandations sur
communication Avior Produits intégrésra YOnnemen T les questions touchant
L-3 Communications MAS l’image du secteur j acques saada ChAmpionne :  
aérospatial aux autres Cynthia garneau président-directeur général Hélène v. gagnon
instances d’Aéro Montréal directrice principale, AQAvice-présidente,
et s’assure de maintenir Affaires corporatives Affaires publiques, Hélène séguinotte Bell Helicopter la cohésion dans les communications et directrice générale Textron Canada interventions concertées responsabilité d’entreprise Turbomeca
de communication.Bombardier Aéronautique nancy german déléguée nationale
vice-présidente, SAFRAN Le Chantier a tenu un nathalie bourque
Communications total de 4 rencontres vice-présidente, bernard strauss Pratt & Whitney CanadaCommunications mondiales en 2010 (annexe B – directeur par intérim,
CAE inc. t ableau contributions par Christiane gosselin Direction des équipements
prestation du secteur directrice, Affaires de transport
2010).corporatives et MDEIE
communication
serge Tremblay ÉNA
directeur général
CAMAQ
8

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.