CAS AH 356 FRENCH ART : Modern and Contemporary Art in Paris ...

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : plus
  • cours - matière potentielle : travail
  • exposé
CAS AH 356 FRENCH ART : Modern and Contemporary Art in Paris Automne 2011 Professeur : Daniel LESBACHES
  • face aux œuvres
  • commentaire d'œuvre
  • interventions orales
  • intervention orale
  • parisiens
  • parisien
  • analyse texte
  • analyse de textes
  • analyse de texte
  • analyse du texte
  • musée national d'art moderne
  • xixe-xxe siècles
  • xixe - xxe siècles
  • xixe-xxe siècle
  • expositions
  • exposition
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 68
Source : bu.edu
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins














CAS AH 356

FRENCH ART :
Modern and Contemporary Art in Paris






Automne 2011










Professeur : Daniel LESBACHES

CAS AH 356 : FRENCH ART :
Modern & Contemporary Art in Paris /
Art moderne & contemporain à Paris



Professeur : Daniel Lesbaches
Titre : Ancien directeur de galerie d’art contemporain.
Adresse électronique : dlesbach@bu.edu



I. CARACTERISTIQUES

Session : Automne 2011
Salle de cours : A
Nombre de séances : 14

Première séance : lundi 5 septembre
Dernière séance : mercredi 19 octobre
Horaires des séances : lundi et mercredi de 15h30 à 18h

Examen final : vendredi 21 octobre, 11h-12h30, salle A

Visites de groupe : 4 visites à Paris

Permanences : 15h-15h30 tous les lundis, salle de réunion près de l’accueil

Conférences : 3 mercredis à 18h30
(obligation d’assister à 2 des 3 conférences proposées)

II. PRESENTATION GENERALE

Le séminaire propose d’étudier les développements des arts visuels à Paris − peinture, sculpture,
photographie, installations – de 1850 à aujourd’hui, depuis la création des œuvres jusqu’à leur
réception publique et critique, pour esquisser une histoire de la modernité parisienne et de son
influence sur la sensibilité occidentale.

Du réalisme à l’impressionnisme, du post-impressionnisme au fauvisme, du cubisme aux
premières abstractions picturales, des ready-mades de Duchamp à Dada et au surréalisme, de
l’art conceptuel aux installations, des dernières avant-gardes à l’art d’aujourd’hui, les principaux
mouvements artistiques parisiens seront étudiés.

Nous considérerons les contextes historique, socioculturel et économique français, afin de
mieux comprendre le phénomène d’éclosion de la modernité au sein du creuset parisien ;
quelques incursions en Europe et en Russie permettront aussi de bien dégager les spécificités de
la scène artistique parisienne. Scène que nous essayerons enfin de décrypter à travers ses
manifestations les plus récentes, en consacrant les dernières séances et visites à l’art
contemporain.
2

III. OBJECTIFS SPECIFIQUES

Le séminaire est une initiation à l’histoire des arts à Paris depuis 1849 jusqu’à aujourd’hui.
L’objectif du cours est de vous familiariser avec une discipline riche et passionnante sur une
période donnée.

Cet apprentissage sera complété par les exercices du commentaire d’œuvre en histoire
de l’art, dit aussi « analyse plastique », des analyses de texte, et des comptes-rendus
critiques d’expositions. Le cours, largement illustré, sera animé par les interventions orales
des étudiants (commentaires d’œuvres et de textes) qui donneront lieu à des discussions-
débats.

La participation orale est essentielle. Cette participation peut prendre la forme de questions ou
de réflexions articulées autour des propos du cours ou des lectures.

Chaque semaine, les étudiants prépareront le cours en s’appuyant sur le recueil de textes
distribué lors de la première séance, ainsi que les manuels de référence : Histoire de l’art.
e eEpoque Contemporaine. XIX -XX siècles (Philippe DAGEN et Françoise HAMON dir.), Paris,
Flammarion, 1995 et L’art moderne et contemporain (Serge LEMOINE dir.), Paris, Larousse,
2010, ouvrages en accès libre dans la bibliothèque de Boston University.

Les étudiants compléteront cette préparation en consultant les ouvrages mentionnés dans la
bibliographie, qu’ils trouveront soit à la bibliothèque de Boston University, soit dans les
ebibliothèques de quartier, publiques (BPI, Centre Pompidou, accès rue Beaubourg, Paris 4 ) ou
espécialisées (Bibliothèque Forney, 1, rue du Figuier, Paris 4 ).

Quatre visites de groupe à Paris seront organisées, moments privilégiés pour approfondir les
connaissances et mettre en pratique le propos théorique du cours « face aux œuvres ».

En complément, les étudiants visiteront individuellement les expositions et les collections
permanentes des musées parisiens. Car la connaissance passe autant par le regard que par les
livres : l’histoire de l’art est une discipline de curieux où l’on apprend à regarder, en allant
étudier les œuvres dans les musées et les galeries (mais aussi dans les jardins, les rues, sur les
places publiques, etc.). Comme les visites de groupe, les visites individuelles sont
indispensables et entrent dans le programme de cours ; elles permettront aux étudiants de
participer plus pertinemment aux discussions en classe.

L’étudiant choisira une exposition d’art contemporain ou moderne parmi les trois ci-dessous
pour écrire un compte-rendu critique d’exposition (essai à rendre le 3 octobre, pendant le
cours).

e1) Exposition « The Seabass ». Une proposition d’Éric Troncy pour le 13 Prix Fondation
d’entreprise Ricard. Avec Erwan et Ronan Bouroullec, Gaëtan Brunet et Antoine Espinasseau,
Erwan Frotin, Corentin Grossmann, Adrien Missika, Loïc Raguénès.
Fondation d’entreprise Ricard, 12 rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris. Métro : Concorde ou
Madeleine, Ouvert mardi-samedi 11h-19h. À partir du 13 septembre.

2) Exposition de Xavier Veilhan
Galerie Emmanuel Perrotin, 76 rue de Turenne, 75003 Paris. Métro : Saint-Sébastien-Froissart.
Ouvert mardi-samedi 11h-19h. À partir du 13 septembre.

3) Exposition « Claude Cahun »
Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, 75008 Paris. Métro : Concorde. Jusqu’au 25 septembre.
3

IV. CONTROLE CONTINU

A) COMMENTAIRE D’ŒUVRE. La première intervention orale consistera en un
commentaire d’œuvre que les étudiants réaliseront en effectuant les recherches nécessaires à
leur sujet (étude des contextes historique et artistique, connaissance de la vie et de la carrière de
l’artiste, commentaire de l’œuvre, de sa création à sa réception). Commenter et analyser une
œuvre requiert des connaissances, la maîtrise d’un vocabulaire, une méthode et des outils
spécifiques. Il s’agira de présenter les principales caractéristiques de l’œuvre (analyse interne)
et de restituer son importance dans la carrière de l’artiste et dans l’histoire de l’art (analyse
externe).

Les étudiants devront effectuer des recherches en bibliothèque. Ils pourront également se
servir du numériseur afin d’illustrer leurs propos sur l’écran qui se trouve dans la salle de cours.
L’intervention orale devra durer 10 minutes.

Les étudiants devront consulter le professeur au moins une fois avant l’intervention orale (voir
les horaires de permanence). Une fois la préparation achevée, les étudiants devront rencontrer
Hanadi Sobh pour parfaire le volet « forme » de l’intervention orale, c’est-à-dire la qualité de
la langue française. La préparation avec Hanadi est obligatoire (toute absence à la
préparation vaut dix points en moins sur la note de l’intervention).

L’absence à une intervention orale publique (en classe) vaut dix points en moins sur la note
finale du cours. La notation de l’intervention orale prendra en compte le travail de
recherches effectuées, la réflexion engagée autour de l’œuvre à commenter, les qualités de
synthèse et de présentation orale.

B) La seconde intervention orale à préparer individuellement ou à deux (selon les effectifs)
consistera en une courte analyse de texte. Il s’agira de la lecture d’un des textes du recueil
suivie d’une analyse de 5 minutes. L’étudiant remettra le même jour une synthèse écrite d’une
page au professeur.

C) L’essai sera le compte-rendu critique d’une exposition choisie parmi la liste proposée par
le professeur et visitée individuellement par l’étudiant. Le format sera de 3 pages environ (times
12, un interligne et demi). Une bibliographie spécifique, le communiqué de presse de
l’exposition et/ou des images pourront accompagner le commentaire.

L’essai sera à remettre au professeur le 3 octobre lors de la séance de cours. Tout retard dans la
remise du travail sera considéré comme une absence, selon la politique générale d’assiduité du
Paris Internship Program.

D) L’examen final portera sur la matière étudiée pendant la totalité du programme : cours,
interventions orales et débats, visites d’expositions, lectures préparatoires ainsi que textes
discutés en classe. L’utilisation d’un dictionnaire est autorisée.

L’examen final consistera en trois exercices :
• Reconnaissance d’œuvres
• Commentaire d’œuvre
• Essai

La séance du 19 octobre sera totalement consacrée à la préparation de l’examen final.
4

V. NOTATION


Participation aux discussions et débats : 10%

Intervention orale / commentaire d’œuvre : 20%

Intervention orale et synthèse écrite / analyse de texte : 10%

Essai : 30%

Examen final : 30 %

Assiduité
En dehors de la présence aux cours, il vous est demandé d’assister à un minimum de 2
conférences du mercredi sur les 3 proposées par le programme (voir « Déroulement »). Si
vous n’y assistez pas, cela comptera comme 1 ou 2 absences.

Politique d’assiduité
1 absence* en cours, activité, préparation
=-1 point sur la note globale du cours d’exposé :
1 retard pour le travail écrit : = 1 absence par séance de cours
Plus de 3 absences non justifiées = F pour le cours
Travail écrit non remis
= F (50 points) pour la note du travail en question Absence à un exposé ou un examen :
Plagiat : = F (0 point) pour la note du travail en question
*Absence non pénalisée = absence justifiée par un certificat médical (français) ou par un entretien de stage.
Justificatif à remettre à Renée le jour suivant l’absence.
Le professeur se réserve le droit de ne pas accepter en cours un étudiant en retard et/ou de compter ce retard comme 1 ou ½ absence.
Les retards en cours pénaliseront la note de participation.

Équivalence lettres / notes sur 100
B+/A- = 89,5 C+/B- = 79,5 D+/ C- = 69,5
Plus de 93 : A 77-79,5 : C+ A = 97 B+ = 88 C+ = 78 D+ = 68
90-92,5 : A- 73-76,5 : C A = 96 B/B+ = 86,5 C/C+ = 76,5 D/D+ = 66,5
87-89,5 : B+ 70-72,5 : C- A = 95 B = 85 C = 75 D = 65
83-86,5 : B 69-60 : D A/A- = 92,5 B/B- = 82,5 C/C- = 72,5 D/D- = 62,5
80-82,5 : B- 59,5-0 : F A- = 91 B- = 81 C- = 71 D- = 61
A-/B+ = 89,5 B-/C+ = 79,5 C-/D+ = 69,5 F = 55



5


VI. DEROULEMENT


Pendant 7 semaines, nous nous rencontrerons les lundis et mercredis de 15h30 à 18h00. Les
séances auront lieu en classe ou à l’extérieur lors des visites de groupe.

4 VISITES de GROUPE à PARIS (15h30-18h00) :

Mercredi 14 septembre : Musée d’Orsay

Mercredi 28 septembre : Centre Georges Pompidou / Musée national d’art moderne :
e 5 étage / collections d’art moderne

Mercredi 5 octobre : Centre Georges Pompidou / Musée national d’art moderne :
e 4 étage / collections d’art contemporain

Mercredi 12 octobre : Galeries d’art contemporain ou exposition temporaire d’art
contemporain (selon l’actualité)



VISITES INDIVIDUELLES :

A inscrire dans votre agenda dès le début du semestre.

Pour l’essai, l’étudiant doit obligatoirement choisir une exposition parmi les trois proposées par
l’enseignant lors de la première séance. Il visitera individuellement l’exposition et en réalisera
le compte rendu critique.
6

PROGRAMME DES SEANCES


1. Lundi 5 septembre
Présentation générale du programme
Méthodologie : le commentaire d’œuvre en histoire de l’art
e
Introduction : le système académique français et les Salons parisiens du XIX siècle



2. Mercredi 7 septembre
eRéalisme(s) au XIX siècle
Les premières expositions indépendantes
La naissance de la photographie
Méthodologie : l’analyse de texte
- Texte 1 : Charles Baudelaire, « Le public moderne et la photographie », Salon de 1859.


3. Lundi 12 septembre
La « modernité baudelairienne »
Les transformations du paysage parisien : Haussmann et les chemins de fer
Impressionnisme, néo-impressionnisme et post-impressionnisme
Le développement du système marchand-critique
Intervention orale :
- Analyse du texte 2 du recueil : Charles Baudelaire, « La modernité », Le Peintre de la Vie
Moderne (1859-1860).


4. Mercredi 14 septembre

VISITE COMMENTÉE DU MUSÉE D’ORSAY
Point de rencontre :
Devant le comptoir de l’entrée B des groupes du musée d’Orsay, quai Anatole France (côté Seine).
Métro : Solferino, Assemblée Nationale ou RER Musée d’Orsay
à 15 h30
Pensez à vous munir de votre carte d’étudiant

MERCREDI 14 SEPTEMBRE- 18H30 - SALLE A
CONFÉRENCE 1








7

5. Lundi 19 septembre
Les Salons d’art indépendants : le Salon d’Automne de 1905
Henri Matisse et le fauvisme
Stratégie d’exposition des avant-gardes
Interventions orales :
- Commentaire d’œuvre n°1 : Henri MATISSE [1869-1954], Le Luxe I, 1907, huile sur toile, 210 x
138 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne

- Analyse des textes 3 du recueil : André Gide, « Promenade au Salon d’Automne », Gazette des
erBeaux-Arts, 1 décembre 1905. Louis Vauxcelles, « Le Salon d’Automne », supplément au Gil
Blas, 17 octobre 1905.

- Analyse du texte 4 du recueil : Henri Matisse, « Notes d’un peintre », 1908 (extraits).


6. Mercredi 21 septembre
Paul Cézanne
Le primitivisme dans l’art moderne
Le Cubisme
L’internationalisation de l’art moderne et l’Armory Show, New York, 1913
Interventions orales :
- Commentaire d’œuvre n°2 : Georges BRAQUE [1882-1963], Grand Nu, 1908, huile sur toile, 140 x
100 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne.

- Commentaire d’œuvre n°3 : Pablo PICASSO [1881-1973], Nature morte à la chaise cannée, mai
1912, huile sur toile cirée entourée de corde, 27 x 35 cm, Paris, Musée national Picasso.

- Analyse du texte 4 du recueil : « Picasso parle », interview par Marius de Zayas in The Arts, New
York, mai 1923.


7. Lundi 26 septembre

Marcel Duchamp, Dada
« Le troisième œil » : photographie et cinéma surréalistes
Les avant-gardes et l’art du manifeste
Méthodologie : le compte-rendu critique d’une exposition d’art contemporain
Interventions orales :
- Commentaire d’œuvre n°4 : André BRETON [1896-1966], reconstitution du mur de l’appartement,
rue Fontaine, 1922-1966, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne.
-
- Commentaire d’œuvre n°5 : Marcel DUCHAMP [1887-1968], scénographie de l’exposition « First
Papers of Surrealism, New York, 14 octobre - 7 novembre 1942 .

- Analyse du texte 6 du recueil : André Breton, extraits du « Manifeste du Surréalisme » (Paris,
décembre 1924).

- Analyse du texte 7 du recueil : Marcel Duchamp, À propos de Ready-mades (New York, 1961).
8


8. Mercredi 28 septembre

VISITE commentée du Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou
Point de rencontre : à l’entrée du Centre.
Métro : Rambuteau ou Hôtel de Ville.
à 15 heures 30 précises
Pensez à vous munir de votre carte d’étudiant



MERCREDI 28 SEPTEMBRE - 18H30 –SALLE A
CONFÉRENCE 2



9. Lundi 3 octobre

Abstractions : naissance et développement
Le développement de l’art abstrait selon Alfred H. Barr
Guernica et l’Exposition Internationale de 1937
Interventions orales :
- Commentaire d’œuvre n°6 : Sonia DELAUNAY-TERK [1885-1979], Prismes électriques, 1914, huile
sur toile, 250 x 250 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne.

- Commentaire d’œuvre n°7 : Pablo PICASSO [1881-1973], Guernica, 1937, huile sur toile, 349 cm x
776 cm, Madrid, Museo Nacional Reina Sofia.

- Analyse du texte 8 du recueil : Piet Mondrian, Le Néo-Plasticisme, Paris, éditions de l’Effort
moderne Léonce Rosenberg, 1920 (extraits).

- Analyse du texte 9 du recueil : Alfred H. Barr Jr., Le Développement de l’art abstrait (1936).



REMISE DE L’ESSAI PENDANT LE COURS





10. Mercredi 5 octobre

VISITE commentée du Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou
Point de rencontre : à l’entrée du Centre.
Métro : Rambuteau ou Hôtel de Ville.
à 15 heures 30 précises
Pensez à vous munir de votre carte d’étudiant
9


11. Lundi 10 octobre
Yves Klein et le Nouveau Réalisme
Les premiers musées d’art contemporain
Historique et rôle du Ministère de la Culture
Interventions orales :
- Commentaire d’œuvre n°8 : Daniel SPOERRI [1930], Le repas hongrois, mars 1963, de la série :
Tableaux-pièges. Assemblage : vaisselle, bouteilles, restes de repas, objets divers et tissu sur
aggloméré peint, 103 x 205 x 33 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne.

- Commentaire d’œuvre n°9 : Yves KLEIN [1928-1962], Exposition « La spécialisation de la
sensibilité à l’état matière première en sensibilité picturale stabilisée », dite « Le Vide », Paris,
galerie Iris Clert, 28 avril – 12 mai 1958.

- Analyse des textes 10 du recueil : Pierre Restany, Manifeste Les Nouveaux Réalistes, Milan, 1960 ;
préface du catalogue de l’exposition À 40° au-dessus de DADA, Galerie J, 8 rue Montfaucon, Paris,
17 mai - 10 juin 1961.



12. Mercredi 12 octobre

VISITE DE GALERIES D’ART CONTEMPORAIN (SELON L’ACTUALITÉ)
Le point de rencontre sera fixé en fonction du parcours.



MERCREDI 12 OCTOBRE - 18H30 - SALLE A
CONFÉRENCE 3



13. Lundi 17 octobre
Daniel Buren et la « critique institutionnelle »
« Mythologies personnelles » : Christian Boltanski, Annette Messager, Sophie Calle
Globalisation et « filialisation » des grands musées
Interventions orales :
- Commentaire d’œuvre n°10 : Christian BOLTANSKI [1944], Les archives de Christian Boltanski
1965-1988, 1989, installation, 646 boîtes à biscuit contenant environ 1200 photographies et 800
documents divers éclairées par 34 lampes et fils électriques. Métal, lampes, fils électriques,
photographies noir et blanc et couleur, papier, 270 x 693 x 35,5 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée
national d’art moderne.
-
- Commentaire d’œuvre n°11 : Sophie CALLE [1953], Prenez soin de vous, 2007, installation
mutimédia.

- Analyse du texte 11 du recueil : Daniel Buren, « Sur le fonctionnement des expositions, à propos de
Documenta 5 », in catalogue Documenta 5, Kassel, février 1972.

- Analyse du texte 12 du recueil : Françoise Cachin, Jean Clair, Roland Recht, « Les musées ne sont
pas à vendre », décembre 2006.
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.