Claudine Doury - Photographies

Publié par

  • cours - matière potentielle : école
Claudine Doury - Photographies le pavillon carré de baudouin expose du 23 septembre au 26 novembre 2011 ContaCts Presse mairie du 20e agence Vu' nolwenn macouin clara Foltz 01 43 15 20 85 01 53 01 05 13
  • jeune fille de l'enfance
  • âme soeur de fredi
  • héritiers de royaumes
  • paris photo
  • intensité des émotions adolescentes des jeunes gens et des jeunes filles
  • claudine doury
  • prix leica
  • exposit ions
  • exposit ion
  • adolescents
  • adolescentes
  • adolescente
  • adolescent
  • exposition
  • expositions
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 31
Source : agencevu.eu
Nombre de pages : 11
Voir plus Voir moins
lepavilloncarrédebaudouinexpose du23septembreau26novembre2011
ClàudiNE DOuRy - PhOTOgRàphiES
Conta Cts Presse
e mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
agence V u’ clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
I n t r o d u c t i o n
E à m à i R i E d u 2 0 à R R O N d i S S E m E N T d E P à R i S p R é S E N T E l ’ E x p O S i T i O N L C l a u d i n e D o u r y - Photographies,d u S E p T E m b R E 2 3 à u 2 6 N O v E m b R E 2 0 1 1 à u p à v i l l O N C à R R é d E B à u d O u i N , EN pàRTENàRiàT àvEc l’àgENcE VU’ ET l’àSSOciàTiONe Paris Culture 20.
CETTE ExpOSiTiON RàSSEmblE pluSiEuRS SéRiES SuR lE ThèmE dE l’àdOlEScENcE ET dE l’ENfàNcE :Sasha (2007-2010) ETLes princes charmants,Artek - un été en Crimée (1999-2003), ETLoulan Beauty(2002-2005).
CET évéNEmENT S’àccOmpàgNE dE RENcONTRES àvEc l’àRTiSTE àiNSi quE dE pROjEcTiONS dE films qui ont inspiré la photographe dans son travail.
S o m m a i r e
L’ExpOSiTiON...........................................................................3
oE u vRES pRéSENTéES..............................................................4-6
auTOuR dE l’ExpOSiTiON..........................................................7
BiOgRàphiE..............................................................................8-9
ViSuElS libRES dE dROiT ET ORgàNiSàTEuRS...............................10
LE pàvillON CàRRé dE BàudOuiN..............................................11
rENSEigNEmENTS pRàTiquES...................................................11
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
2 / 11
L’ e x p o s i t i o n
E T E m p S E S T E T S E R à T O u j O u R S l à m à T i è R E p R E m i è R E d E l à p h O T O g R à p h i E . C E c O N S T à T L E S T , c h E z C l à u d i N E D O u R y, à m p l i f i é p à R S O N g O û T d E l à T R à N S i T i O N , d u b à S c u l E m E N T d à N S d E S p é R i O d E S i N c O N N u E S . D E S E S p R E m i E R S v O y à g E S â S à p R O c h E f à m i l l E S E d é c l i N E l E R é c i T d ’ u N u N i v E R S h à R m O N i E u x , S p O N T à N é , c i v i l i S é . U N e d E N q u i N E S E R à i T R i E N d ’ à u T R E q u ’ u N m u S é E é T E i N T S ’ i l N ’ é T à i T p à R c O u R u d ’ u N E S u b T i l E i N q u i é T u d E : c O m b i E N d E T E m p S E N c O R E ? C O m m E u N E à d O l E S c E N c E S à N S c E S S E R E j O u é E .
rEjOUéE àvEC Sà SéRIEArtek, DU NOM DU DERNIER CàMP D’éTé DES ENfàNTS DE là nOMENklàTURà RUSSE. aUCUNE NOSTàlGIE DE là POMPE SOvIéTIqUE DàNS CE TRàvàIl àU lONG COURS. plUTôT l’INCROyàblE vITàlITé DES étés en Crimée, sur les bords de la mer noire où des jeunes gens et des jeunes filles sont à l’avant-garde de la vie. Décors et uniformes ne soulignent même plus l’anachronisme de ce monde fictif qui disparaît, IlS SONT lE CàDRE PàRfàIT D’UN ThéATRE, là RéPéTITION GéNéRàlE qUE SEUlE l’àDOlESCENCE SàURà INTERPRéTER.
dàNS SON TRàvàIl SUIvàNT,Loulan Beauty, Claudine Doury se réfère à un ancien royaume situé sur la route de la soie aux confins de l’Asie Centrale et de la Chine. Ici, la référence au temps et à l’histoire est si fORTE ET PERMàNENTE qU’EllE EN DEvIENT DISTàNCIéE. chàqUE PhOTOGRàPhIE EST SOURDEMENT EMPREINTE DES PéRIODES àNTéRIEURES ET ENTREvOIT l’àvENIR SOUS là fORME DE l’ExIl. ÉTRàNGE àbSENCE DU PRéSENT.
EnfinSashaETLes princes charmants, SES DEUx NOUvEllES SéRIES, NE REjOUENT PlUS là vIE. ellES S’àTTàChENT aux outils qui fabriquent l’identité et affirment le genre. Avec cette fois la certitude que l’adolescente dépeinte finira par s’échapper.
« On voit régulièrement ses photographies dans la presse, avec laquelle elle adore collaborer, soiten réalisant des commandes, soit en convainquant de produire des projets qui sont les siens. Elle est aussià l’aise avec une actrice que lorsqu’elle rencontre, au cours de ses nombreux voyages, des anonymes qui vont attirer son attention, en raison de leurs traits ou à cause de la situation.
Elle est passée du noir et blanc aux cadrages rigoureux et classiques des « Peuples de Sibérie » à une couleur subtile, révélée par la lumière naturelle, en Crimée ou dans les Républiques d’Asie Centrale.
Et elle poursuit une obsession, ce qui est toujours un bon signe pour un artiste : dresser un portrait visuelde l’adolescence.
Il n’est pas question ici de se livrer à une quelconque psychanalyse de bazar, mais Claudine Doury, depuis vingt ans que je travaille avec elle, a toujours envie d’explorer ce moment de la vie, entre l’enfance etl’âge adulte, tellement singulier, temps de nostalgie autant que de rêve, de mal être autant que deprojection dans l’avenir. Et elle pense, ce qui n’est évidemment pas faux si nous regardons les images existantes, que la photographie est capable de nous permettre de mieux comprendre, ou au moins de mieux voir, ce moment complexe et fascinant. » ChRiSTiàN CàujOllE
« L’adolescence est un royaume d’anges déchus ou sur le point de l’être, mais c’est encore un royaume. » James Agee
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
3 / 11
Oe u v r e s p r é s e n t é e s d a n s l ’ e x p o s i t i o n
’ E x p O S i T i O N- P h o t o g r a p h i e sC l a u d i n e D o u r y S é R i E S :E g R O u p E p l u S i E u R S  R S a s h a L ( 2 0 0 7 - 2 0 1 0 ) E Tp r i n c e s L e s c h a r m a n t s,- u A r t e k n é t é e n C r i m é e ( 1 9 9 9 - 2 0 0 3 ) , E T L o u l a n B e a u t y ( 2 0 0 2 - 2 0 0 5 ) .
Sasha(2007-2010)ETLes princes charmants
clàUDINE dOURy RéUNIT ICI DEUx SéRIES DISTINCTES,SashaETLes princes charmants, en s’attachant à dévoiler les mécanismes de l’adolescence de différentes manières.
dàNS là SéRIESasha, réalisée sur trois ans, la photographe capture le glissement d’une jeune fille de l’enfance à l’âge adulte, questionnant la construction de la personnalité à travers les jeux secrets,lES RITES INTIMES, lES PEURS ET lES RêvES DE l’àDOlESCENCE.
Là SéRIELes princes charmants(TRàvàIl EN COURS) EST DàvàNTàGE UNE ExPlORàTION DE l’IDENTITé MàSCUlINE ET questionne la relation fille-garçon.
aSSOCIER CES DEUx SéRIES MET EN SCèNE, lE TEMPS DE l’ExPOSITION àU PàvIllON càRRé DE BàUDOUIN,ce duel intime où la fille, à peine femme, doit faire face au garçon tout juste homme.
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
4 / 11
Artek, un été en Crimée (1999-2003)
« C’est une fiction qui dure depuis trois quarts de siècle, à la fois grandiose et dérisoire, sublime etcauchemardesque, et qui invente, par-delà l’histoire, son propre temps, ses propres règles, ses rites et SES RêvES. uN lIEU PàRfàIT, DONC, POUR qUE S’ExPRIME l’INTENSITé DES éMOTIONS àDOlESCENTES DES jEUNES gens et des jeunes filles auxquelsArtekEST DévOlU…
C’est là que tout a commencé en 1925, avec la création de la République des Pionniers. A la fragilité des TENTES DU DébUT ONT SUCCéDé DES CONSTRUCTIONS EN DUR, DES INSTàllàTIONS CONfORTàblES, DE CàNTINES EN DORTOIRS, DE GyMNàSES EN bEllES SàllES DE SPECTàClE. aUx MIllIERS D’ENfàNTS MéRITàNTS ONT SUCCéDé lES REjETONS DE là NOUvEllE ClàSSE DIRIGEàNTE, CEllE DE l’àRGENT ROI ET DES ENRIChISSEMENTS CONTESTàblES.
Mais Artek reste un îlot hors du temps où une forme singulière de « communisme libéral » s’est mise en place, où l’on achète à prix fort un bonheur factice pour des enfants qui, le temps d’un été, pourront vivre à la fois hors du temps réel et se plonger dans un passé qu’ils n’ont pas connu et qui projetait pour EUx UN MONDE IDéàl.
aRTEk INSTàllE DES àDOlESCENTS DàNS UN ESPàCE, DàNS UN TEMPS ET DàNS DES fONCTIONNEMENTS qUI lES DéTàChENT DU RéEl, IlS S’y éChàPPENT DE là CONTINGENCE POUR làISSER S’ExPRIMER lEURS DOUTES, lEUR IDENTITé, leurs contradictions et leurs désirs. »
ChRiSTiàN CàujOllE (ExTRàIT DE là PRéfàCE DEArtek, éDITIONS DE là màRTINIèRE)
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
5 / 11
Loulan Beauty (2002-2005)
« C’est l’histoire d’une lente disparition, dans les sables et dans le temps, la fin d’un monde, un voyage DàNS l’aSIE cENTRàlE POST-SOvIéTIqUE ET lE xINjIàNG ChINOIS.
J’àvàIS lUDjamilaDU POèTE KIRGhIz tChINGUIz aïTMàTOv, ET jE RêvàIS àUx kOlkhOzES PERDUS DàNS là STEPPE et à ses peuples, ouzbeks, kazakhs, kirghiz, karakalpaks…
De 2002 à 2005, j’ai pu me rendre dans la région de l’Aral au Kazakhstan, en Ouzbékistan, au XinjiangET SUR lES RIvES DE l’iSSyk kOUl àU KIRGhIzSTàN.
Loulan beauty TéMOIGNE DE CES hOMMES DU MIlIEU DES MONDES, héRITIERS DE ROyàUMES ENGlOUTIS, DES PêChEURS SàNS MER, DES ENfàNTS qUI DàNSENT POUR fàIRE REvENIR lEURS PàRENTS PàRTIS TRàvàIllER àU lOIN, de Lola qui rêve d’Amérique, des hommes qui écoutent les sables chanter, et des filles aux mille nattes, les mêmes que celles, retrouvées sur Loulan, leur ancêtre de quatre mille ans. » ClàudiNE DOuRy
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
6 / 11
A u t o u r d e l ’ e x p o s i t i o n
c E S é v é N E M E N T S O N T l I E U à U P à v I l l O N c à R R é D E B à U D O U I N . L ’ E N T R é E E S T l I b R E D à N Sl à l I M I T E D E S P l à C E S D I S P O N I b l E S .
P R O j E c T i O N E N c O N T i N u
L a p e u r d u l o u pC l à u d i N E  d E 6 ’ 4 9 ) .( 2 0 0 6 , n à T k i N 2 0 0 6 , F R à N c E , a l ’ O C C à S I O N D E S 2 0 à N S D E l ’ à G E N C E V u ’ E T D E l à F é M I S , l à R é à l I S à T R I C E c l à U D I N E n à T k I N , P à S S I O N N é E T O U T C O M M E c l à U D I N E d O U R y P à R l E S T h é M à T I q U E S D E l ’ E N f à N C E E T D El ’ à D O l E S C E N C E , à C h O I S I D E S U I v R E à v E C l à P h O T O G R à P h E l E S D é à M b U l à T I O N S D E L O U I S E , U N E E N f à N T D E 1 0 à N S D à N S l E S j à R D I N S E T l E S C O U R S D ’ é C O l E D E p à R I S , l I E U x O ù l E SE N f à N T S R é I N v E N T E N T S à N S C E S S E l E S j E U x M E R v E I l l E U x D ’ U N M O N D E S E C R E T D O N T I l S S O N T S E U l S l E S G à R D I E N S . P R O j E c T i O N S d E f i l m S
c l à U D I N E d O U R y à S é l E C T I O N N é q U E l q U E S f I l M S q U I O N T é T é P O U R E l l E D E S S O U R C E SD ’ I N S P I R à T I O N E T D E S R E P è R E S T O U T à U l O N G D E S O N T R à v à I l P h O T O G R à P h I q U E : D E S f I l M S R U S S E S , S O v I é T I q U E S , k I R G h I z E S , E T D ’ à U T R E S T R à v E R S à N T l ’ à D O l E S C E N C E D E l ’ A M E S œ U R à U x R ê v E S D à N S à N T S .
VE N d R E d i 3 0 S E p T E m b R E 2 0 1 1 â 1 9 h :s oeu rL’ â m e M ü R E RM . F R E d i d E ( S u i s s e , 1 9 8 5 , 2 h ) . U n a d o l e s c e n t s o u r d - m u e t q u e l ’ o n n o m m e « l e B o u e b e » e t s a s oeu r B E l l I v I v E N T à v E C l E U R S P à R E N T S D à N S U N E f E R M E I S O l é E q U E l q U E P à R T D à N S l E S a l P E S . e N T R E l E S D E U x E N f à N T S S ’ I N S T à l l E U N E G R à N D E T E N D R E S S E .
VE N d R E d i 7 O c T O b R E 2 0 1 1 â 1 9 h :L e a d o p t i ff i l s a b d y k à l y k O vd ’a k T à N ( K I R G h I z I S T à N - F R à N C E , 1 9 9 8 , 1 h 2 1 ) . L à v I E D ’ a z à T E , j E U N E G à R C O N I N S O U C I à N T q U I G R à N D I T D à N S U N P E T I T v I l l à G E D E M O N T à G N E k I R G h I z E , b à S C U l E q U à N D S O N à M I tE k I N E , v E x é P à R U N E b à G à R R E P E R D U E E T j à l O U x D E S à C O M P l I C I T E à v E C l à b E l l E a I N O U R à , l U I l à N C E C O M M E u n e i n j u r e : « B e s h k e m p i r » .
s à m E d i 2 9 O c T O b R E 2 0 1 1 â 1 5 h :L e m i r o i r d ’a N d R E ï tà R k O v S k i ( S O u S R é S E R v E ) ( r U S S I E , 1 9 7 4 , 1 h 4 5 ) . u N h O M M E M à l à D E S E P E N C h E S U R S à v I E . p à S S é E T P R é S E N T S E m é l a n g e n t d a n s l ’ e s p r i t d ’ u n h o m m e q u i c h e r c h a i t « s e u l e m e n t à ê t r e h e u r e u x » .
s à m E d i 5 N O v E m b R E 2 0 1 1 â 1 5 h :p a s d e P i n a B a u s c hd a n s a n t s , r ê v e s l e s s u r L e s d ’a N N E L i N S E l E T r à i N E R H O f f m à N N ( a l l E M à G N E , 2 0 1 0 , 1 h 2 9 ) . e N 2 0 0 8 , p I N à B à U S C h , q U E l q U E S M O I S à v à N T S à M O R T , D é C I D E D E R E P R E N D R E S O N f à M E U x s p e c t a c l e K o n t a k t h o f , n o n p l u s a v e c s a t r o u p e , m a i s a v e c d e s a d o l e s c e n t s d e 1 4 à 1 8 à N S q U I N E S O N T j à M à I S M O N T é S S U R S C è N E E T N ’ O N T j à M à I S D à N S é . c E D O C U M E N T à I R E E S T l E U R h I S T O I R E . . .
VE N d R E d i 1 8 N O v E m b R E 2 0 1 1 â 1 9 h :V i r g i n S u i c i d e ss O f i à C O p p O l à d E ( e T à T S - u N I S , 1 9 9 9 , 1 h 3 6 ) . d à N S U N E v I l l E à M é R I C à I N E T R à N q U I l l E E T P U R I T à I N E D E S à N N é E S S O I x à N T E - D I x , c E C I l I à L I S b O N , T R E I z E à N S , T E N T E D E S E S U I C I D E R . e l l E à q U à T R E S O E U R S , D E j O l I E S à D O l E S C E N T E S . c E T I N C I D E N T é C l à I R E D ’ U N j O U R N O U v E à U l E M O D E D E v I E D E T O U T E l à f à M I l l E . V i S i T E S E T R E N c O N T R E S à v E c l à p h O T O g R à p h E
d E S v I S I T E S G U I D é E S D E l ’ E x P O S I T I O N E T D E S R E N C O N T R E S à v E C c l à U D I N E d O U R y S O N TO R G à N I S é E S l E S : - S à m E d i 2 2 O c T O b R E 2 0 1 1 â p à R T i R d E 1 5 h - S à m E d i 1 2 N O v E m b R E 2 0 1 1 â p à R T i R d E 1 5 h
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
7 / 11
C l a u d i n e D o u r y - B i o g r a p h i e
Née à Blois en 1959, vit et travaille à Paris.
Là PhOTOGRàPhE MèNE DEPUIS DES àNNéES DES PROjETS DE GRàNDEenvergure. Elle a reçu le prix Leica Oscar Barnack en 1999 et un World pRESS awàRD là MêME àNNéE POUR Sà SéRIEPeuples de Sibérie, qUI à donné lieu à la publication de sa première monographie aux éditions DU sEUIl. eN 2004, EllE ObTIENT lE PRIx nIéPCE POUR l’ENSEMblE DE SON TRàvàIl, ET PUblIEArtek, un été en Crimée àUx éDITIONS DE là màRTINIèRE.tROIS àNS PlUS TàRD, C’EST Sà SéRIELoulan Beauty, PROlONGEMENT DE SES PREMIERS vOyàGES ENTRE là rUSSIE ET l’aSIE cENTRàlE, qUI fàIT l’ObjET D’UN lIvRE àUx éDITIONS DU chêNE.
sI clàUDINE dOURy EST ISSUE DE là PhOTOGRàPhIE DE PRESSE, EllE se consacre désormais davantage à des projets plus personnels,NOTàMMENT l’àDOlESCENCE, ThéMàTIqUE CENTRàlE DE SON TRàvàIl.sà DERNIèRE SéRIE,Sasha, POURSUIT CETTE ExPlORàTION DE l’àDOlESCENCE et fera l’objet d’un livre à l’automne prochain.
Membre de l’Agence VU’, elle est représentée par la Galerie Camera Obscura et la Galerie Particulière à pàRIS.
BOuRSES ET PRix 2004 - pRIx nIéPCE. 2004 - pRIx YàNN-aRThUS BERTRàND. 2000 - Prix World Press Photo, catégorie «Nature and environment stories». 1999 - pRIx LEICà oSCàR BàRNàCk. 1997 - FIàCRE - mINISTèRE DE là cUlTURE. 1996 - VIllà méDICIS hORS lES MURS.
COllEcTiONS publiquES ET pRivéES FONDS nàTIONàl D’aRT cONTEMPORàIN, pàRIS, FRàNCE. L’iMàGERIE, LàNNION, FRàNCE. eNCONTROS Dà IMàGEM, BRàGà, pORTUGàl. aRTOThèqUE, Là rOChEllE, FRàNCE. aGNèS B., pàRIS, FRàNCE. LE ThéATRE DE là PàSSEREllE, gàP, FRàNCE.
sélEcTiON ExpOSiTiONS iNdividuEllES 2012 - Là gàlERIE pàRTICUlIèRE, pàRIS. 2011 - pàvIllON càRRé DE BàUDOUIN, pàRIS. 2011 - HôTEl DE VIllE, rENNES. 2009 - dàlI phOTO FESTIvàl, dàlI, chINE. 2008 - BREDà phOTO, BREDà’S MUSEUM, pàyS-BàS. 2007 - gàlERIE càMERà obSCURà. 2004 - pICTO BàSTIllE, pàRIS. 2002 - gàlERIE DU ThéàTRE DE là PàSSEREllE, gàP. 2000 - mUSéE aRCTIqUE DE rOvàNIEMI, FINlàNDE. 2000 - Festival « Etonnants Voyageurs », Saint-Malo. 1999 - pàRC DE là VIllETTE, PàvIllON pàUl dElOUvRIER, pàRIS, FRàNCE.
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
8 / 11
sélEcTiON ExpOSiTiONS cOllEcTivES 2011 - VU’ à Paris, Institute Culturel Français, Rabat, Maroc. 2010 - pàRIS phOTO, càRROUSEl DU LOUvRE, pàRIS. 2010 - réTROSPECTIvE DES LàURéàTS DU pRIx nIéPCE, mUSéE DU mONTPàRNàSSE, pàRIS. 2009 - c’EST l’éTé / gàlERIE càMERà obSCURà, pàRIS. 2009 - 80+80 phOTO_GRàPhISME, pàvIllON càRRé DE BàUDOUIN, pàRIS. 2009 - KREyOl FàCTORy, pàRC DE là VIllETTE, pàRIS. 2008 - France Kunst Art Be / Réfléchir le monde, Centrale électrique, Bruxelles, Belgique. 2008 - cOllECTION PhOTOGRàPhIqUE aGNèS B, c/o BERlIN, allEMàGNE. 2008 - Woman of many faces / Isabelle Huppert, Galerie du Manège, Moscou, Russie. 2007 - pàRIS phOTO, càRROUSEl DU LOUvRE, pàRIS. 2007 - Woman of many faces / Isabelle Huppert, Fotomuseum, Den Haag, Pays Bas. 2006 - rENCONTRES iNTERNàTIONàlES DE là PhOTOGRàPhIE, aRlES. 2006 - Vu’ 80-80 / LES 20 àNS DE Vu’, là gàlERIE Vu’, pàRIS. 2006 - Woman of many faces / Isabelle Huppert, P.S.1 Contemporary Art Center, New York, Etats-Unis. 2006 - VU’ à Paris, Chapelle de la Salpêtrière, Paris. 2005 - alGUIEN NOS MIRà / sélECTION DE là COllECTION PhOTOGRàPhIqUE DE là FNàC, mUvIM, VàlENCIà, eSPàGNE. 2004 - cOllECTION PhOTOGRàPhIqUE aGNèS B, lES abàTTOIRS, MUSéE D’àRT cONTEMPORàIN, tOUlOUSE. 2004 - Là COllECTION PhOTOGRàPhIqUE DE là FNàC, là cONCIERGERIE, pàRIS. 2001 - eNCONTROS DE iMàGEM, phOTO FESTIvàl, BRàGà, pORTUGàl. 2000 - cENTRE PhOTOGRàPhIqUE DE LECTOURE.
BibliOgRàphiE
- Sasha, éDITIONS LE CàIllOU blEU, OCTObRE 2011. - Loulan Beauty, éDITIONS DU chêNE, 2007. - Artek, un été en Crimée, éDITIONS DE là màRTINIèRE, 2004. - Peuples de Sibérie, éDITIONS DU sEUIl, 1999.
Sasha
« La photographe capture le glissement d’une jeune fille de l’enfance à l’âge adulte, questionnant la construc-tion de la personnalité à travers les jeux secrets, les rites intimes, les peurs et les rêves de l’adolescence. »
sORTIE lE 15 OCTObRE 2011 àUx éDITIONS LE CàIllOU blEU.
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
9 / 11
P h o t o g r a p h i e s l i b r e s d e d r o i t
O r g a n i s a t e u r s e t p a r t e n a i r e s
L’ExPOSITIONClaudine Doury - PhotographiesEST ORGàNISéE PàR là MàIRIE DU 20E àRRONDISSEMENT DE pàRIS e EN PàRTENàRIàT àvEC l’aGENCE Vu’ ET l’àSSOCIàTIONParis Culture 20; àvEC lE SOUTIEN DE : là gàlERIE càMERà obSCURà, là gàlERIE pàRTICUlIèRE, lES éDITIONS LE càIllOU blEU, pICTO, aTElIER dEMI-TEINTE, clàUDINE nàTkIN, chRISTIàN càUjOllE ET càThERINE phIlIPPOT.
cOMMISSàRIàT DE l’ExPOSITION : pàTRICIà mORvàN àSSISTéE DE axEl sOURISSEàU. Ee pRODUCTION, COMMUNICàTION ET COORDINàTION : MàIRIE DU 20 , aGENCE Vu’ ETParis Culture 20. aCCROChàGE : cORéGIE exPO.
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
10 / 11
L e p a v i l l o n C a r r é d e B a u d o u i n iTué â l’àNglE dE là RuE dES PyRéNéES ET dE là RuE dE MéNilmONTàNT, cET s ESpàcE culTuREl géRé pàR là màiRiE E du 20 pROpOSE TOuT àu lONg dE l’àNNéE dES ExpOSiTiONS ET dES cONféRENcES EN àccèS libRE.
e U n e « f o l i e » d a n s l e 2 0
LONGTEMPS CàChé àUx REGàRDS DES PàSSàNTS, lE PàvIllON càRRé DE BàUDOUIN à OUvERT SES PORTES àU PUblIC EN jUIN 2007. cE lIEU DE vIlléGIàTURE DU 18E SIèClE CONSàCRé àUx fêTES ET àUx PlàISIRS, D’Où SON appellation de «folie», tient son nom d’un de ses PREMIERS PROPRIéTàIRES, nICOlàS càRRé DE BàUDOUIN.
S o n h i s t o i r e
Le pavillon Carré de Baudouin connaît une succes-SION DE PROPRIéTàIRES hEUREUx, éCRIvàINS INSPIRéS ET OEUvRES SOCIàlES ET DE bIENfàISàNCE. c’EST EN 1770 qUE nICOlàS càRRé DE BàUDOUIN héRITE DU bATIMENT. À sa demande on y adjoint une façade, inspirée DES vIllàS àNTIqUES, COMPOSéE DE qUàTRE COlONNES IONIqUES SOUTENàNT UN fRONTON TRIàNGUlàIRE.LE PàvIllON DEvIENT ENSUITE PROPRIéTé DE là fàMIllE DE gONCOURT, lES fRèRES JUlES ET eDMOND évOqUENT ce «lieu enchanteur» richement décoré dans leur jOURNàl. eN 1836, lES SOEURS DE là ChàRITé DE sàINT-VINCENT-DE-pàUl fONDENT l’àSIlE DES pETITS ORPhElINS. ellES OCCUPERONT lE lIEU jUSqU’EN 1971 EN l’ENRIChISSàNT D’UN SECOND bATIMENT ET D’UNE ChàPEllE. LES SOEURS S’OCCUPERONT PàR là SUITE D’UN CENTRE MéDICO-SOCIàl, PUIS D’UN fOyER DE jEUNES travailleurs en difficulté jusqu’en 1992 où ellesDéCIDENT DE vENDRE là PROPRIéTé. E À là DEMàNDE DE là màIRIE DU 20 , là VIllE DE pàRIS àCqUIERT lE DOMàINE ET fàIT INSCRIRE la façade du bâtiment à l’Inventaire sup-PléMENTàIRE DES mONUMENTS hISTORIqUES. Là RéhàbIlITàTION DU jàRDIN ET DU bATIMENT à PERMIS là RENàISSàNCE D’UN SITE hISTORIqUE PRéSERvé.
U n l i e u d é d i é à l a c r é a t i o n c o n t e m p o r a i n e l o c a l e , n a t i o n a l e e t i n t e r n a t i o n a l e
LE PàvIllON càRRé DE BàUDOUIN EST GéRé àDMINIS-E TRàTIvEMENT ET àRTISTIqUEMENT PàR là MàIRIE DU 20 àRRONDISSEMENT. FRéDéRIqUE càlàNDRà, màIRE DU E 20 , à SOUhàITé qUE lES évéNEMENTS àRTISTIqUES ET culturels présentés dans ce lieu s’inscrivent à la fOIS DàNS l’àCTUàlITé CRéàTIvE DE l’àRRONDISSEMENT et soient gratuits afin de favoriser un accès à la CUlTURE àU PlUS GRàND NOMbRE.
E Pavillon Carré de Baudouin© JàNOS KàlDI/màIRIE DU 20
R e n s e i g n e m e n t s p r a t i q u e s
PàvillON CàRRé dE BàudOuiN 121, RUE DE méNIlMONTàNT 75020 pàRIS 01 58 53 55 40 www.MàIRIE20.PàRIS.fR
accèS m° gàMbETTà(LIGNES 3 ET 3 BIS) BUS 26 ET 96(aRRêT pyRéNéES/méNIlMONTàNT)
HORàiRES d’OuvERTuRE àu public Du mardi au samedi de 11h à 18h
eNTRéE libRE
P h o t o g r a p h i e s l i b r e s d e d r o i t s p o u r l a p r e s s e Les photographies mentionnées comme telles sont libres de droits pour la presse.Leur utilisation est strictement réservée aux articles de presse traitant de l’exposition. Vous pouvez les obtenir en haute définition sur simple demande.
MENTiON dE cOpyRighT ObligàTOiRE : ClàudiNE DOuRy / agENcE VU’.
contact presse E mairie du 20 nOlwENN màCOUIN 01 43 15 20 85 NOlwENN.MàCOUIN@PàRIS.fR
contact presse agence Vu’
clàRà FOlTz 01 53 01 05 13 fOlTz@àbvENT.fR
11 / 11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.