Comet Traitements

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : des dernières années
DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Référence Média – Eric Wiertz – 04/221.58.68 – 0495/88.07.78- Comet Traitements et le service des Matériaux polymères et composites de l'UMons lauréats des Prix Zénobe 2011 ! LIEGE/SERAING, LE 24 NOVEMBRE 2011 –Le Prix Zénobe 2011 - Prix de l'Innovation technologique en Wallonie, a désigné pour lauréats 2011 la SA Comet Traitements de Châtelet et le Service des Matériaux polymères et composites de l'Université de Mons.
  • solution complémentaire au mix d'énergie renouvelable apportant les avantages significatifs
  • prix zénobe
  • mons http://morris.umons.ac.be/cirmap ¶
  • ressources renouvelables
  • impressionnant parterre de personnalités politiques
  • contact avec la peau au moyen de biotech- nologies de pointe
  • contact avec la peau
  • wallonie
  • technologie
  • technologies
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 51
Source : materianova.be
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins

Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes
Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes
du 18 novembre 2011 au 18 février 2012
Musée des Beaux-Arts, Beaune

Sommaire
- Une exposition ambitieuse
- Eléments biographiques
- Au fil des salles
- Interview de Laure Ménétrier, Co-Commissaire de l’exposition
- Le catalogue
- Autour de l’exposition
- Informations pratiques


Félix Ziem, La Place Saint-Marc et le Campanile,
Musée des Beaux-arts, Beaune
1 Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes

Une exposition ambitieuse

Le centenaire de la mort de Félix Ziem (Beaune, 1821 – Paris, 1911) est
l’occasion pour sa ville natale de lui rendre hommage à travers une
exposition inédite.

Le Musée des Beaux-arts de Beaune s’est tout naturellement associé au
Comité Félix Ziem, association chargée de poursuivre le travail et l'œuvre
de Pierre Miquel, auteur du catalogue raisonné de l’artiste, pour organiser
cet événement exceptionnel.

Pas moins de cent cinquante œuvres ont été réunies. Elles permettent de
retracer l’itinéraire artistique de Félix Ziem, ponctué de voyages, éléments
pleinement constructifs de son évolution stylistique.

Cette exposition offre une réévaluation de l’œuvre picturale, abondante et
variée de Félix Ziem.

Un artiste précurseur

Connu pour ses compositions mariant les motifs vénitiens ou orientaux,
jugées parfois répétitives, l’œuvre de Ziem possède pourtant une réelle
modernité peu mise en avant par les historiens de l’art jusqu’à présent.
Dès les années 1860, il construit son œuvre par une juxtaposition de
touches vives, étincelantes et souples. Il mène par ailleurs une recherche
approfondie pour capter les effets atmosphériques et traduire les
interactions entre lumière, eau et pierre.
Deux axes de travail qui annoncent précisément la démarche des peintres
impressionnistes.


2 Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes

Une association d’œuvres totalement inédite

Peintures, dessins, documents d’archives et sculptures proviennent de collections
publiques : Musée du Petit Palais et Musée Carnavalet à Paris, Musée des Beaux-
arts de Dijon…

Exceptionnellement, des prêteurs privés ont accepté de prêter leurs œuvres pour
cette exposition. Elles ont été sélectionnées par Nicole Durand et Franck Baille du
Comité Félix Ziem afin de renforcer les deux axes développés dans l’exposition : le
rôle indéniable des voyages dans l’œuvre de Ziem et l’incroyable modernité de son
travail.

Félix Ziem, Le Reposoir, Musée des Beaux-arts, Beaune
3 Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes

Eléments biographiques

Une vie de voyages

Né à Beaune en 1821, Ziem étudie le dessin et l’architecture à Dijon.
En 1839, il s’installe dans le Sud de la France où il noue ses premiers contacts
avec le milieu artistique et multiplie les relations avec les notables locaux :
bourgeois et aristocrates deviennent très vite sa clientèle de prédilection.
Son attachement au Sud ne l’empêche pas de développer une forte envie de
voyages qui l’amène dans une longue épopée.
Dès 1842, il découvre l’Italie puis la Russie, l’Autriche, la Hollande, l’Égypte, la
Turquie…

Pendant près de quarante ans, il voyage en Europe et autour du bassin
méditerranéen, notamment à Venise, port d’attache sentimental, afin
d’apprivoiser la lumière pure et ardente qu’il n’aura de cesse de traduire
picturalement.









Félix Ziem, Vue d’un jardin romain, Musée des Beaux-arts, Beaune
4 Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes
Une personnalité fantasque ouverte aux influences de ses contemporains

« Globe-trotter » au mode de vie de semi-nomade et fantaisiste (Ziem s’habille à
l’orientale) il ne néglige pas pour autant le système officiel de reconnaissance
artistique.
Dès 1849, il expose au Salon et reçoit de nombreux honneurs au cours de sa
longue carrière : chevalier de la Légion d’honneur (1857), membre du jury du
Salon (1870), peintre officiel de la Marine (1901)...

Ami de Théophile Gautier, de Jules Dupré, de Camille Corot, d’Auguste Rodin et
des peintres de Barbizon, Jean-François Millet, Théodore Rousseau, Narcisse Diaz
en tête, admiré par Vincent Van Gogh, Ziem reste perméable aux influences de ses
rencontres et amitiés.
Logiquement, sa technique évolue et l’amène à peindre sur le motif, avec une
touche de plus en plus libre et souple.

Seul artiste à avoir eu l’honneur de voir ses œuvres intégrer les collections du
Louvre de son vivant, Félix Ziem meurt à Paris le 10 novembre 1911 à l’âge de 90
ans.



Félix Ziem, Dijon, Vue des Perrières, Musée des Beaux-arts, Dijon
5 Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes
Au fil des salles

Salle 1 – Ziem, les paradoxes d’un homme

Cette salle est dédiée à la personnalité atypique de Félix Ziem, artiste original et
indépendant au caractère bien trempé.
Ziem fascine par ses choix de vie, sa production picturale considérable, sa
capacité à changer de style au cours d’une même période et sa maîtrise de
techniques variées : aquarelle, dessin, peinture.
En contrepoint sont évoqués la reconnaissance officielle de Ziem et le regard de
la critique d’art sur son oeuvre.



Félix Ziem, L’église Saint-Marc, Musée des Beaux-arts, Beaune
6 Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes
Edouard Darviot,
Portrait de Félix Ziem à l’âge de 82 ans,
Musée des Beaux-arts, Beaune
Félix Ziem, Marché à Venise, coll. particulière
Salle 2 – Les lieux d’ancrage

Dans cette salle, sont mis en avant trois lieux, ports d’attache de Ziem : la Bourgogne et
notamm ent Beaune, le Sud de la France avec Marseille, Martigues, Nice, et enfin Paris et
la région parisienne.

Salle 3 – Les voyages

La troisième salle est dédiée aux multiples voyages, sources d’inspiration de Ziem :
L’Orient, le Maghreb, la Russie, le Nord de l’Europe et bien sûr Venise...



7

Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes
Salle 4 – Le paradoxe d’un style

La dernière salle s’attache à mettre en avant le style de Félix Ziem, souvent
considéré comme inclassable.

Un coup de projecteur sera également porté sur les « types » de tableaux, ces
compositions prédéfinies au sujet stéréotypé et aux motifs répétitifs qui, au-
delà d’un aspect purement mercantile, témoignent de la recherche constante
menée par Ziem pour capter la lumière et ses variations.

Plus fondamentalement, cette section s’attache à porter un regard nouveau sur
l’œuvre plastique de Ziem et tente d’attribuer une place dans l’histoire de la
peinture du XIXe siècle à cet artiste, comblé d’honneurs de son vivant, puis trop
vite oublié au XXe siècle.
Félix Ziem, Jardin Français à Venise, Musée des Beaux-arts, Beaune
8 Félix ZIEM
Voyages, impressions & paradoxes
Félix Ziem, Figures d’arabes, Musée des Beaux-arts, Beaune
Interview
Laure Ménétrier, responsable des Musées de Beaune et co-commissaire de l’exposition


Pourquoi cette exposition sur Félix ZIEM ?
LM : Incontestablement Beaune ne pouvait pas laisser passer l’anniversaire du
centenaire du décès de l’un de ses grands hommes ; la dernière grande
exposition à Beaune consacrée à cet artiste remonte à 1994, nous souhaitions
vivement organiser une manifestation de premier ordre. Notre souhait avec
Nicole Durand et Franck Baille du Comité Félix Ziem était notamment de
mettre en exergue la profonde dualité qui anime la personnalité et l’œuvre
complexe de Ziem et les contradictions nombreuses qui jalonnent la carrière
de cet artiste.

9

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.