Conference d iat (CCPME) u Conseil canadien des PME et de l ...

De
Publié par

Du 29 septembre  au 1 Conference d iat (CCPME)  er octobre 2011  u Conseil canadien des PME et de l'entrepreneur FAÇONNER LA RÉUSSITE ENTREPRENEURIALE    INVITATION À PRÉSENTER DES ARTICLES, ATELIERS, DES GROUPES D'EXPERTS, DES  ÉTUDES DE CAS ET DES SIMULTATIONS    La Odette School of Business de l'Université de Windsor ( fière  d'accueillir  la  conférence  annuelle 2011  du  CCPME  ( La  conférence,  qui  donnera  la  chance  aux  participants  d'apprécier  les  doux  automnes  de  l'extrême  sud  de  la  province  de  l'Ontario,  aura  lieu  du  29 septembre  au  1er octobre.
  • organisme  mis 
  • du 29 septembre  erau 1  octobre 2011 
  • conférence 2011  du 
  • à cinq page  
  • la  personne 
  •    ¶
  • de  la 
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 27
Tags :
Source : uwindsor.ca
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
Conference du Conseil canadien des PME et de l'entrepreneuriat (CCPME) FAÇONNER LA RÉUSSITE ENTREPRENEURIALE INVITATION À PRÉSENTER DES ARTICLES, ATELIERS, DES GROUPES D’EXPERTS, DES ÉTUDES DE CAS ET DES SIMULTATIONS La Odette School of Business de l’Université de Windsor(www.uwindsor.ca/odette) est fière d’accueillir la conférence annuelle 2011 du CCPME (www.ccsbe.org). La conférence, qui donnera la chance aux participants d'apprécier les doux automnes de l’extrême sud de la province de l'Ontario, aura lieu du 29 septembre au 1er octobre.Cette année, le thème principal sera la voie vers la réussite entrepreneuriale, qui constitue l’élément essentiel pour créer de la richesse et assurer le bien‐être économique. Notre université est dynamique, la région manufacturière est transfrontalière avec les États‐Unis et l'environnement riverain offre une expérience d’apprentissage et de partage des connaissances entre universitaires et praticiens ainsi qu'un lieu de discussion des plus relaxants. Veuillez envoyer des articles, des cas, des groupes d’experts et des ateliers qui portent sur les sujets suivants : Formation en entrepreneuriatNouveaux médias et PMEEntrepreneuriat socialPolitique publique et entrepreneuriat Entreprises familialesDiversité en entrepreneuriat Entrepreneuriat technologique Entrepreneuriat écologique Simulations en matière d’entrepreneuriat Entrepreneuriat général Thème de la conférence (articles et ateliers) : Façonner la réussite entrepreneuriale er Ladatelimiteestle1juilllet2011.PossibilitésdepublicationdesarticlesLes articles choisis seront ajoutés aux travaux liés à la conférence et seront pris en considération pour les prix du meilleur article pour la conférence 2011 du CCPME. Tous les articles acceptés et présentés seront également pris en considération aux fins de publication dans leJournalofSmallBusinessandEntrepreneurshipetleSMEEReview
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
À propos du CCPME Le CCPME est le seul organisme national composé de membres au Canada dont le but est de promouvoir l'expansion des petites entreprises et l'entrepreneuriat au moyen de la recherche, des études et de la formation, du réseautage et de la diffusion de l’information scientifique et stratégique. Sa fondation remonte à 1979, à titre de premier affilié du Conseil international pour la petite entreprise. Ses membres comprennent des universitaires, des enseignants, des représentants d'organismes de soutien aux petites entreprises, des chercheurs, des représentants du gouvernement, des étudiants en entrepreneuriat et des décideurs.
HÉBERGEMENT L'endroit où aura lieu la conférence, Caesars Windsor, est l’un des plus grands centres de jeu de l’Ontario. On y a récemment fait des rénovations et effectué un agrandissement, au coût de 400 000 $, ce qui a permis d’accroître le nombre de locaux destinés aux conférences ainsi que d’ajouter un centre de divertissement pouvant accueillir 5 000 personnes et une nouvelle tour d’hébergement de 400 chambres. Les participants de la conférence pourront travailler et se divertir dans un endroit dynamique en plein cœur du centre‐ville. Site Web : www.caesarswindsor.com www.ccsbe2011.ca Coprésidents de la conférence Gerry Kerr (gkerr@uwindsor.ca) Francine Schlosser (jschloss@uwindsor.ca) Odette School of Business, Université de Windsor Tous les articles et les études de cas feront l'objet d'une double évaluation anonyme. Par conséquent, les auteurs ne doivent pas révéler leur identité dans le corps du texte. Cependant, en ce qui concerne les groupes d’experts, les ateliers et les simulations, ils feront l’objet d’une évaluation transparente puisque le nom des participants doit être laissé sur la proposition. Les propositions sont acceptées par voie électronique et elles doivent être envoyées aux personnes‐ressources appropriées : Articlesetétudesdecas:Zelimir(Bill)Todorovic,Ph.D.,autodorovz@ipfw.edu Groupesd’expertsetateliers:DonnaMarentetteaudmarentette@workforcewindsoressex.com Simulations:Anthony(Tony)Faria,Ph.D.,auad9@uwindsor.caouBillWellington,Ph.D.aur87@uwindsor.caCandidaturespourlesprix:MaureenJoudreyaumaureenjoudrey@gmail.com Consortiumdoctoral:HowardLin,Ph.D.,auhlin@ryerson.ca
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
GUIDEDERÉDACTIONPOURLESARTICLESUNIVERSITAIRESPRÉSENTÉSDANSLECADREDELACONFÉRENCE2011DUCCPMEIMPORTANT:COMMEILS’AGITD’UNECONFÉRENCEÀL’ÉCHELLENATIONALE,LECCPMEACCEPTERADESARTICLESRÉDIGÉSENFRANÇAISOUENANGLAIS.La présente partie contient les directives portant sur le format et le style des articles qui seront ajoutés aux travaux liés à la conférence 2011. Il est primordial que les auteurs suivent ces directives à la lettre. Le style des travaux est tiré de celui utilisé dans la revue spécialisée affiliée au CCPME, soit leJournalofSmallBusinessandEntrepreneurship. Si vous avez d’autres questions au sujet du style, veuillez consulter le site Web duJournalet vous y trouverez les réponses (www.jsbe.com). NombremaximaldepagesLes articles ne doivent pas comprendre plus de dix pages, à simple interligne, y compris tous les renseignements sur l’auteur, le titre, le résumé, les notes de bas de page et de fin de texte, les tableaux, les figures et les annexes, mais sans les références. Les marges doivent être de 2,5 cm (1 po). Résumésupplémentaired’unepageChaque article doit être accompagné d’un résumé d’une page maximum, écrit à simple interligne, y compris le titre et les renseignements sur l’auteur. Dans certains cas, les éditeurs pourraient décide d'inclure seulement le résumé dans les travaux liés à la conférence, plutôt que l'article au complet. ÉtudesdecasLes études de cas peuvent être basées sur des sources primaires ou secondaires qui facilitent la compréhension de la situation d’un organisme. Les références doivent refléter la méthode de collecte de données. Les propositions d'étude de cas doivent être accompagnées d'une copie d'un manuel de l'animateur ou de notes d’enseignement. Le cas et les notes d’enseignement doivent être dans le même document Word. Ensemble, le cas et le manuel de l'animateur ne doivent pas excéder la limite de dix pages, sans les références. Le courriel d’accompagnement envoyé par les auteurs doit confirmer qu'ils ont obtenu toutes les autorisations nécessaires quant au contenu de l'étude de cas. FormatetpoliceLes documents doivent être envoyés en format Word. La police doit être Times New Roman, taille 11. Il faut s’assurer de vérifier l’orthographe et la grammaire avant d’envoyer un document. La numérotation des pages doit être centrée.
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
CopieélectroniqueTous les documents doivent être envoyésparvoieélectroniqueà l’examinateur des articles universitaires, en format Word.LesdocumentsenformatPDFneserontpasacceptés. Comme indiqué précédemment, les documents seront ajoutés aux travaux électroniques liés à la conférence. QuestionsdestyleimportantesIl est particulièrement important de respecter les lignes directrices suivantes : Mettez la première ligne de chaque paragraphe en retrait en utilisant la fonction « Paragraphe ».N’utilisezpaslatabulationnilesespaces.Écrivez un acronyme au long à la première occurrence, par exempleJournalofSmallBusinessandEntreneurship(JSBE). Utilisez le symbole % seulement lorsqu'il est précédé d'un nombre; autrement, écrivez le terme « pour cent », sauf dans les tableaux et les figures, où vous devez utiliser le symbole % en tout temps en raison des contraintes d'espace. Écrivez en lettre les nombres de un à neuf. Utilisez un tiret (–) et non un trait d’union (‐) pour mettre en relief une partie du texte par rapport au reste de la phrase. Mettez en italique les énoncés hypothétiques et appliquez‐y une mise en page « d’alinéa en sommaire ». 2 Mettez en italique les termes statistiques dans le texte et les tableaux (p,n,R,F). Utilisez les guillemets français (« ») etnonles guillemets anglais (“ ”). Vous pouvez utiliser les guillemets anglais seulement à l'intérieur d'une citation, puisque cette dernière est déjà encadrée de guillemets français. Placez les virgules et les points à l’extérieur des guillemets. TitresIl faut utiliser seulement trois niveaux de sous‐titre dans le texte. Il est important que les sous‐titres contenus dans les textes envoyés respectent ce format afin qu’il n’y ait pas de confusion quant à leur niveau. Voici un exemple : Gras,centre,majusculesouminuscules(premierniveau)Gras,àgauche,italique,majusculesouminuscules(deuxième niveau) Gras,enretrait,italique,minuscules,seterminantparunpoint. Le texte du paragraphe suit immédiatement après le point (troisième niveau) DocumentsLes références bibliographiques doivent être complètes et exactes! Il s’agit d’un élément essentiel d’un discours universitaire efficace. La plupart des erreurs relevées dans les
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
textes portent sur les citations. Vérifiez donc les vôtres attentivement et assurez‐vous que : les citations comprennent tous les renseignements nécessaires pour permettre au lecteur de retrouver la publication en question, soit le nom de l’auteur/des auteurs (initiale du prénom et nom), date de publication, titre de l’article et/ou du volume, numéro du volume, page(s), éditeur (lieu et nom) et rédacteurs en chef (inclure les éléments qui s’appliquent); les citations doivent être uniformes dans le corps du texte et les références. Il faut vérifier les points suivants : 1) l’orthographe du nom de l'auteur/des auteurs et l'ordre dans lequel ils apparaissent; 2) la date de publication. Assurez‐vous également que les citations figurant dans le corps du texte figurent également dans les références et vice‐versa. Il faut utiliser les citations de type « auteur, date » entre parenthèses, comme indiqué dansLeguidedurédacteur(section 12.3), avec une liste des ouvrages cités (bibliographie) à la fin du document. Les citations figurant dans le corps du texte sont indiquées par le nom de l’auteur/des auteurs et l'année de publication. Exemples : « Smith et Jones (1998) ont trouvé que… »; « De récentes études (Smith, 1998, Brown et Greene, 1995; Doe, 1989) indiquent… ». Ces citations sont mises en correspondance avec les éléments de la bibliographie, qui se trouvent à la fin du document. Il faut inscrire «etal.»seulementlorsqu'il y aplusdetroisauteurs. Le nom de tous les auteurs doit être inscrit dans la référence bibliographique. Les entrées de la liste des ouvrages cités doivent être en ordre alphabétique, selon le nom du premier auteur (si le nom est connu); par le premier terme du nom de la publication ou de l’organisme si le nom de l’auteur est inconnu). Dans les cas où il y a plusieurs auteurs, le nom du premier auteur est inscrit avant l’initiale de son prénom et les noms des autres auteurs sont écrits sans être inversés et sont séparés par une virgule. Les titres doivent être écrits avec une majuscule initiale et il faut écrire une majuscule à tout mot suivant un tiret (–) ou un point. Vous pouvez utiliser les abréviations courantes pour les états et les provinces, mais pas les abréviations o postales. Il faut indiquer le volume et le numéro en inscrivant « vol. X » et « n X ». Vous devez utiliser l’abréviation « p. » pour « pages ». Les titres de revue spécialisée et de livre doivent être en italique (passoulignés). Les entrées doivent être écrites à simple interligne et séparées par un retour obligatoire. Il faut mettre en retrait (alinéa en sommaire) le début de chaque citation en utilisant la fonction « Paragraphe ».N’utilisezpaslatabulationnilesespaces.Portezattentionàlaponctuation. Examinez les exemples qui suivent pour vous assurer que vos entrées sont semblables. Hoy, F. et T. G. Verser. « Emerging Business, Emerging Field: Entrepreneurship ant the o  Family Firm »,EntrepreneurshipTheoryandPractice, vol. 19, n 1, 1994, p. 9‐23.  (articlederevuespécialisée) Kaslow, F. W. et S. Kaslow. « The Family that Works Together: Special Problems of  Family Businesses », dans Work, Families, and Organizations, S. Zedeck
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
 (rédacteur), Jossey‐Bass, San Francisco (Calif.), 1992, p. 312‐361. (articledansunepublicationencorédaction) Ward, J. W. Keeping the Family Business Healthy, Jossey‐Bass, San Francisco (Calif.),  1987. (livre) Pleck, J. « Work‐Family Conflict: A National Assessment », conférence annuelle de la  Society for the Study of Social Problems, Boston (Mass.), mai 1979. (articleprésentéaucoursd'uneconférence) TableauxCréezvostableauxuniquementaveclafonction«Tableau»de MS Word ou WordPerfect.N'utilisezpasla tabulation pour aligner des cellules et ainsi créer des tableaux. Écrivez le texte à simple interligne dans les tableaux. Les décimales doivent être alignées dans les colonnes. Inscrivez le titre et le numéro du tableau sur deux lignes distinctes, au centre, au‐ dessus du tableau. Mettez une majuscule initiale et la police en gras. Aucune ponctuation. Mettez une majuscule initiale au titre des colonnes et la police en gras. Le titre de la première colonne doit être aligné à gauche et ceux des autres colonnes doivent être centrés. Les sous‐titres des colonnes ne doiventpasêtre en gras; indiquez les points subordonnés en les mettant en retrait sous le sous‐titre. Utilisez des lignes horizontales uniquement pour indiquer le titre des colonnes et la fin du tableau.Nemettezaucuneautreligne. Inscrivez les notes, comme les niveaux de signification, les sources de données, etc. sous la ligne finale du tableau. Utilisez des astérisques seulement pour a, b indiquer le niveau de signification et utilisez des exposants ( ) pour indiquer les commentaires contextuels. Placez les tableaux à la fin de l’article. Pour les figures, utilisez la même mise en page que pour les tableaux. er Envoyezvosarticlesetétudesdecasavantle1juillet2011àl’évaluateurdesarticlesuniversitaires,Zelimir(Bill)Todorovicàl'adressetodorovz@ipfw.edu.
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011 GUIDEDERÉDACTIONPOURLESATELIERSETLESGROUPESD'EXPERTSPRÉSENTÉSDANSLECADREDELACONFÉRENCE2011DUCCPMEDocument de dix pages maximum (excluant la page titre) décrivant :les objectifs et la structure de la séance proposée; la pertinence de l’atelier ou du groupe d'experts proposé pour les membres du CCPME; les coordonnées de l’animateur et des présentateurs; le nombre de participants et leur nombre. CRITÈRES D’ÉVALUATION Les critères suivants serviront à évaluer les propositions d'ateliers et de groupes d'experts. 1.Valeur probable pour les participants 2.Expérience de l’animateur et des présentateurs, ainsi que contribution et connaissances liées au sujet Envoyezvospropositionsd’ateliersetdegroupesd’expertsavantleer 1juillet2011àl’évaluatricedestravauxpratiquesetdesateliers,DonnaMarentetteàl'adressedmarentette@workforcewindsoressex.com.
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
GUIDEDERÉDACTIONPOURLESCANDIDATURESPOURLEPRIXD’ENSEIGNEMENTENENTREPRENEURIATINNOVATEURDANSLECADREDELACONFÉRENCE2011DUCCPMELes représentants de la conférence 2011 du CCPME sont fiers de remettre le prix d'enseignement en entrepreneuriat innovateur. Cet honneur est décerné à une personne ou à des personnes qui ont élaboré et enseignent des cours en entrepreneuriat innovateur de qualité qui ont une incidence positive sur les étudiants qui les suivent. Le prix est remis pour un cours en entrepreneuriat réellement à la fine pointe, qui permet à l’enseignant de démontrerl’innovation,l’efficacitéducours,l’incidencesurlesétudiantset latransférabilité. Les mises en candidature présentées en son nom propre sont favorisées. Les propositions (d’une longueur maximale de 11 pages en tout) doivent comprendre : 1.Une page titre où figure l’information suivante : Nom de la personne ou de l’organisme mis en nomination et le titre/numéro du cours Nom et coordonnées de la personne envoyant la candidature 2.Un texte d’une longueur allant jusqu'à cinq pages qui décrit : Nom de la personne mise en nomination But ou mission du cours mis en nomination Nom, adresse, numéro de téléphone et numéro de télécopieur de la personne qui peut fournir tout matériel supplémentaire requis Objectifs primaires du cours Étudiants ou personnes à qui s’adresse principalement le cours Courte description du cours Aspects et caractéristiques uniques du cours Sources de financement ou de soutien Avantages pour les étudiants Preuves démontrant les avantages et résultats du cours 3.Jusqu’à cinq pages de pièces justificatives (tableaux, diagrammes, figures) CRITÈRES D’ÉVALUATION Les critères suivants serviront à évaluer toutes les propositions : 1.Innovationetcaractèreunique2.Efficacitéducours3.Incidencesurlesétudiants4.Transférabilité du cours mis en nomination pour les autres membres du CCPME DERNIER TOUR D’ÉVALUATION ET PROCESSUS DE SÉLECTION Au cours de la conférence 2011 du CCPME, les finalistes feront un exposé devant un groupe de juges. La sélection des gagnants pour les prix nationaux sera faite au cours de la conférence 2011 en fonction des exposés faits par chaque finaliste. Les finalistes pour chaque catégorie de prix seront annoncés aux membres du CCPME et au public pendant
Du 29 septembre er au 1 octobre 2011
le dîner de remise de prix, qui aura lieu à la fin de la conférence. Les noms des autres personnes mises en nomination seront gardés confidentiels. er Envoyezvoscandidaturesavantle1juin2011àlaprésidentepourlesprix,MaureenJoudreyàl'adressemaureenjoudrey@gmail.com.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.