Connexion - Bienvenue sur le site de l'ADFO

Publié par

  • redaction
  • cours - matière potentielle : route
Connexion Le minimag des directions et directions adjointes des écoles franco-ontariennes Association des directions et directions adjointes des écoles franco-ontariennes Numéro 6 Trimestriel Printemps 2010 Le projet Diriger la réussite des élèves : Réseaux d'apprentissage
  • leadership pédagogique
  • réussite des élèves
  • besoins du milieu scolaire
  • réseau scolaire
  • directions
  • direction
  • pratique professionnelle
  • pratiques professionnelles
  • apprentissages
  • apprentissage
  • pratiques
  • pratique
  • école
  • ecole
  • écoles
  • ecoles
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 40
Source : adfo.org
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins

Connexion
Le minimag des directions et directions adjointes des écoles franco-ontariennes
Le projet Diriger la réussite des élèves :
Réseaux d’apprentissage
Association des directions Numéro 6
Trimestriel et directions adjointes des
Printemps 2010écoles franco-ontariennesConnexion
Connexion direction
Vous êtes intéressé à écrire un
Numéro 6 • Printemps 2010article dans la revue de l’ADFO?
Courriel : noemicouture@adfo.org
4 Le projet Diriger la réussite des élèves
Rédactrice en chef
6 Dossier pratique réfexive :
Noémi Couture
leadership pédagogique
Rédaction
10 Diriger la réussite : le rôle de l’accompagnateur
Roxane Lamothe, Gisèle Neil, Serge Ploufe,
Sylvie Rochon 12 Questions à trois directions sur le Projet
Diriger la réussite des élèvesCorrection d’épreuves
Noémi Couture 16 La visite de nos régions
Conception graphique et impression 17 La note 152 – un appui important de la part
du gouvernement envers les directions et Centre franco-ontarien
de ressources pédagogiques (CFORP) directions adjointes d’école
Publicité 18 Les nouveaux retraités
Tél. : 613 789-1998
Courriel : noemicouture@adfo.org
Vous déménagez?
Informez l’ADFO de votre nouvelle adresse.
Association des directions et directions
adjointes des écoles franco-ontariennes
Chers membres,
181, rue Donald, bureau 26
Le printemps est bien entamé et nous sommes déjà rendus au troisième Ottawa (Ontario) K1K 1N1
numéro de Connexion direction de l’année scolaire. Les articles de cette
Canada
édition portent surtout sur le projet Diriger la réussite des élèves. Des
responsables du projet expliquent en quoi il consiste et des directions
nous parlent de leur participation au projet et de leurs constatations. Tél. : 613 789-1998
Toutes ces informations vous seront sûrement très utiles.
Téléc. : 613 789-2898
Ce numéro comprend aussi des articles sur le leadership pédagogique et Courriel : info@adfo.org
sur les négociations provinciales, ainsi que des photos de directions qui
ont pris leur retraite.
ISSN 1918-6266 Vous recevrez le numéro de l’été 2010 à la fn du mois de juin.
Bonne fn d’année scolaire et bonne lecture!
Noémi Couture, rédactrice en chef
Association des directions
et directions adjointes des
écoles franco-ontariennes
Photo de la page couverture : Comstock Images/ThinkstockRéseau Ontario
vous dit…
Créé en 2003, le Réseau scolaire Salut! est un réseau de difusion adapté aux besoins du milieu scolaire. Ce pro-
gramme propose des spectacles et des activités de sensibilisation à tous les élèves franco-ontariens. Ces expérien-
ces mémorables et signifantes satisfont à des normes de qualité artistique professionnelle, tout en répondant aux
attentes des programmes cadres et aux axes d’intervention de la Politique d’aménagement linguistique.
Un programme porteur de valeurs 2009-2010
 12 conseils scolaires partenairesEn cherchant à favoriser l’éveil, l’identifcation et
 627 représentations et activités artistiquesl’engagement de l’élève dans son cheminement culturel
 43 reprns par tournéegrâce aux artistes franco-ontariens et francophones
 1,66 représentation par école en moyennedu Canada, le Réseau scolaire Salut! est engagé dans
la réussite scolaire et la construction identitaire. Des
études, dont celle sur le lien art-culture-éducation en Ces chifres prouvent que les écoles ont développé au
milieu minoritaire francophone (Fédération culturelle cours des 7 dernières années, une vision artistique claire et
canadienne-française, 2004), ont mis en avant le lien adaptée à leurs besoins. La formation donnée régulièrement
entre l’éducation artistique et la construction identitaire aux animateurs scolaires et enseignants a porté ses fruits
des élèves en milieu minoritaire francophone. Le et a accordé à la difusion des arts de la scène une place de
ministère de l’Éducation de l’Ontario a d’ailleurs choix dans les écoles franco-ontariennes.
reconnu ce constat, en intégrant à sa Politique
L’avenir?d’aménagement linguistique un axe de construction
identitaire dans lequel l’animation culturelle joue un Avec une augmentation fulgurante de la demande
rôle important. des écoles et une implication toujours grandissante
des animateurs culturels des 12 conseils scolaires, le
Le Réseau scolaire Salut! permet à toutes les écoles, Réseau scolaire Salut! doit faire face à une nouvelle
qu’elles soient dans les grands centres ou dans réalité : le manque de fnancement.
des régions éloignées, de recevoir des spectacles
professionnels dans leur langue maternelle, à un prix Après avoir été encouragé à deux reprises par
concurrentiel et ce, tout au long de l’année. Grâce à la Fondation Trillium grâce à des subventions
la programmation en groupe des conseils scolaires, pluriannuelles, le Réseau scolaire Salut! est à la
les écoles réalisent des économies d’échelle leur recherche de fnancement pour les années à venir.
permettant d’ofrir aux élèves une programmation qui Des demandes auprès des instances gouvernementales
ne serait pas à leur portée sans ce réseau. provinciales sont en cours. L’appui de toutes les
organisations proches du milieu scolaire franco-
Laissons parler les chiffres! ontarien est demandé afn d’assurer la pérennité du
Réseau scolaire Salut!
2003-2004
 7 conseils scolaires partenaires Mélanie Gatt, coordonnatrice du Réseau scolaire Salut!
 197 représentations et activités artistiques
Réseau Ontario 24 reprns par tournée
programmation@reseauontario.ca 0,80 représentation par école en moyenne
reseauontario.caPar Gisèle Neil, Coordonnatrice du projet Diriger la réussite des élèves à l’élémentaire
Le projet Diriger
la réussite des élèves
Déjà cinq ans depuis ses débuts! (2005-2010) La technologie, une composante importante
C’est le Service des programmes d’études Canada Diriger la réussite des élèves (DRÉ) est un projet
qui nous accompagne dans la prestation des services mis sur pied par les associations de directions
comme la mise à jour de notre réseau social (NING) de la province (ADFO, CPCO et OPC) avec la
http://reseautagedre.ning.com (fr). Nous ofrons collaboration et le fnancement du Secrétariat de la
aussi des conférences Web qui permettent aux littératie et de la numératie. Son but premier est de
participants de partager des stratégies gagnantes renforcer la connaissance et la mise en oeuvre des
et de participer à un dialogue enrichissant avec des communautés d’apprentissage tout en soutenant les
collègues à travers la province sans quitter leur école. pratiques en leadership fondées sur la recherche. « Le
Le Service des programmes d’études Canada ofre grand objectif d’une CAP peut se résumer en cinq
du soutien technique et de la formation individuels mots : améliorer le rendement des élèves. » (Accroître
avant, pendant et après les conférences.la capacité, Série d’apprentissages professionnels,
octobre 2007) L’année scolaire 2009-2010
De la recherche à la pratique En septembre 2009, deux conseils scolaires se sont
ajoutés au projet (volet élémentaire) pour un total de C’est le Dr Ken Leithwood, de l’Institut d’études
dix conseils scolaires francophones qui participent pédagogiques de l’Ontario, Université de Toronto
au projet, parmi les douze de la province. Ils ont
(IEPO/UT), qui dirige le volet recherche et évaluation
eu l’occasion de prendre part à deux colloques
du projet DRÉ. La recherche dirige le plan de mise en
provinciaux à Toronto et à deux colloques régionaux
œuvre du comité directeur qui détermine les besoins
(séance de formation pour le PFEA à Toronto,
du perfectionnement professionnel des participants
Sudbury ou Ottawa). Depuis deux ans, nous avons
et infuence les futures directions que prendra le facilité la participation du personnel enseignant avec
projet. Il est important pour les membres du comité la direction d’école aux séances régionales. La mise en
d’améliorer les pratiques en leadership et de les faire œuvre du PFEA est un modèle qui permet au leader
concorder avec les initiatives du Secrétariat de la d’organiser le travail des communautés d’apprentissage
littératie et de la numératie. Pour cette raison, nous professionnelles et d’approfondir l’appre et
avons ajouté quelques membres au comité directeur : l’enquête nécessitant la création de nouvelles façons
Steven Reid de l’institut de leadership, ainsi que de travailler ensemble. Le partage et le réseautage lors
Demetra Saldaris du ministère de l’Éducation, volet des séances régionales ont été fort appréciés par tous.
Réussite des élèves. Dr Leithwood a identifé des Voici un commentaire d’une enseignante suite à la
conditions essentielles ayant des efets directs sur première séance à Ottawa  : «  Super formation! La
l’apprentissage des élèves. Un des rôles du comité est meilleure à laquelle j’ai participé depuis mes douze
de fournir un appui soutenu aux équipes de direction ans en enseignement.  » Louise Giguère et Lyne
dans la mise en œuvre des conditions clés suite à Racine (agentes du rendement, SLN) ont beaucoup
l’évaluation des besoins dans leurs écoles. aidé lors des séances.
4 Connexion direction | Le minimag de l’ADFO | Printemps 2010Nouveauté : projet pilote au secondaire À venir!
Le 15 avril – Série-conférences – Michael FullanSuite à la demande de Mary Jean Gallagher, sous-
Le 14 mai – Symposium provincial (volet élémentaire)ministre adjointe, nous avons ajouté un projet pilote
Le 20 mai – Sypro(volet secondaire)pour les directions des écoles secondaires. Trois
conseils francophones font partie du projet. Les Diriger la réussite est un projet en évolution qui
directions des écoles secondaires ont travaillé avec une se démarque de plusieurs autres initiatives par sa
équipe-école pour planifer et appuyer le processus longévité. Il évolue en misant sur le concret. « Si je me
du PFEA. Un facilitateur a été chargé d’aider chaque vois comme un leader de l’apprentissage, alors je trouve
école secondaire à élaborer et à mettre en œuvre le le temps de me consacrer à l’apprentissage. » (DRÉ
processus du PFEA selon les besoins des écoles. 2009-2010/Traduction – La pensée constructive)
Pour plus d’information au sujet du projet, veuillez communiquer avec Gisèle Neil (volet élémentaire)
à giselran@canada.com ou Carole Wilson (volet secondaire) à cwilson@csdccs.edu.on.ca.
DES livres
POUR LES écoles
• fr ançais • mathématique • anglais langue seconde • espagnol • musique • art dramatique
Ca se postale 1202, Lévis (Québec) G6V 6R8 Des outils nécessaires pour l’acquisition
Téléphone : 418 833-5607 • Télécopieur : 418 833-9723
des connaissances essentielles www.envolee.com • info@envolee.com
Connexion direction | Le minimag de l’ADFO |Printemps 2010 5Par Sylvie Rochon, Spécialiste en développement du leadership, CECCE
Dossier pratique réfexive :
leadership pédagogique
Le dossier pratique réfexive vise à appuyer les personnes 6. basée sur la confance et
à la direction dans leur pratique et le développement 7. réalisée avec amour! (Rochon, 2009)
de leurs compétences. La pratique réfexive est un
Le lecteur est donc invité à lire cet article dans le échange verbal qui permet d’expliciter nos pensées,
contexte d’un exercice de pratique réfexive où il pourra notre questionnement, nos apprentissages avec des
se laisser guider par les questions et les commentaires. collègues. Ce partage entre professionnels amène
chacun à porter un regard crique sur sa pratique et à Le thème du présent article est le leadership
s’enrichir du questionnement et de l’expérience de ses pédagogique. Selon la défnition du MÉO,la direction
collègues. Les résultats d’une étude pancanadienne d’école établit des attentes élevées en matière d’apprentissage
indiquent que les directions aiment développer et surveille l’efcacité de l’enseignement. La direction
leurs compétences en discutant avec leurs pairs, des
d’école gère l’organisation de l’école efcacement afn que
enseignants et des amis (IsaBelle, 2009). Selon Jay
tout le monde puisse se concentrer sur l’enseignement et
(1999), la pratique réfexive vise quatre objectifs :
l’apprentissage. L’article cherche donc à proposer des
1. Permettre la résolution de problèmes en ayant pistes de réfexion et des questions pour alimenter une
une meilleure compréhension du problème et en pratique réfexive entre collègues.
émettant des hypothèses quant aux stratégies visant
Quelles sont les données qui guident votre à améliorer la situation.
supervision?2. Revoir le paradigme avec lequel elle agit et examine
son mode de pensée. Elle amène la personne à retirer
Comment allons-nous juger l’efcacité des « ses lunettes » pour voir diféremment la réalité et
pratiques pédagogiques?ainsi identifer des éléments qu’elle aurait négligés.
3. Établir un lien entre la théorie et la pratique. La Cette question est souvent mise de côté, mais le leader
personne consulte des écrits pour voir en quoi ils dans sa supervision a besoin d’établir clairement les
peuvent enrichir sa pratique. données qui lui permettront de juger de l’efcacité d’une
4. Amener la personne à être plus présente (mindful- pratique pédagogique. Sans ces données, on pourrait
ness) dans son quotidien. facilement s’enliser dans un débat d’opinion. Mon
opinion d’une pratique professionnelle vaut autant que
L’expérience d’accompagnement des directions d’école
la tienne. En quoi ton opinion est-elle plus valable?
a également fait ressortir sept conditions gagnantes
Bien sûr, elle pourrait être basée sur la recherche, mais pour que la pratique réfexive soit efcace :
cette dernière semble parfois bien éloignée de la réalité
1. organisée, à l’horaire et planifée; des enseignants. Par contre, si on s’entend pour dire
2. insérée dans un cadre organisationnel cohérent et que les notes au bulletin, les évaluations communes,
aligné; les évaluations systémiques ou les tests de l’OQRE
3. guidée par les données; sont des indicateurs valables pour défnir la réussite,
4. appuyée d’un cadre de référence; on peut alors se baser sur ces données pour juger de
5. encadrée par un questionnement; l’efcacité des pratiques professionnelles.
6 Connexion direction | Le minimag de l’ADFO | Printemps 2010Si nous sommes d’accord pour dire, par exemple, Quelles sont les pratiques efcaces en salle de classe?
Quelle est votre vision de l’enseignant efcace? que les évaluations communes utilisées en salle de
Quel est votre cadre de référence pour guider votre classe sont rigoureuses et justes, elles peuvent devenir
questionnement et vos observations des pratiques de un instrument précieux de supervision. Certaines
votre école? Comment ce cadre de référence est-il directions utilisent régulièrement ces données dans
connu de votre personnel enseignant? Quelles sont les leur supervision. Par exemple, grâce à un logiciel,
occasions où ils vous entendent en parler?elles peuvent avoir accès en temps réel aux notes
attribuées aux élèves. Elles peuvent alors questionner
Quelles structures avez-vous mises en place
avant même l’arrivée du bulletin. Au secondaire,
pour encourager les échanges professionnels plusieurs conseils utilisent un tel système de pistage
permettant le développement des dans leurs initiatives PARÉ. C’est un excellent moyen
compétences pédagogiques des enseignants?d’intervenir tôt si un élève devient « à risque ». Pour
certaines directions, ces données en temps réel ne sont Quand on pense à un enseignant que l’on juge peu
pas disponibles. Elles peuvent alors se fer davantage compétent en pédagogie, il faut se demander  : a-t-
aux données du bulletin. L’essentiel est d’avoir des il eu des occasions de se développer et d’améliorer
données pour faire un monitoring efcace en cours ses pratiques pédagogiques? Une grande part de
de route. Un peu comme le pilote d’avion qui vérife la supervision consiste à établir dans l’école des
ses données tout au long du vol pour s’assurer de bien structures « ofcielles » qui « obligent » les enseignants
se rendre à destination. Quelles données examinez- à défer le statu quo de leurs pratiques et à chercher
vous? À quelle fréquence? Avec qui? Quels sont vos à se perfectionner. Depuis les huit dernières années,
suivis par la suite? nous avons vécu un grand mouvement en ce sens avec
les communautés d’apprentissage professionnelles
Quel est votre cadre de référence pédagogique (CAP). Essentiellement, ces rencontres ont pour but
pour vous appuyer? de permettre aux professionnels de l’enseignement
de porter un regard critique sur leurs pratiques Certaines directions avouent, avec un peu de gêne
et d’améliorer celles-ci afn d’assurer le succès de parfois, qu’elles hésitent à jouer leur rôle de leader
chaque élève. Dans votre école, quel est l’horaire des pédagogique parce qu’elles manquent de confance
rencontres des équipes de collaboration? Quelle est la par rapport à leur savoir pédagogique. On peut
composition des de collaboration? Qui sont comprendre que c’est difcile à avouer de la part
les facilitateurs ou les leaders de ces équipes? Force d’un leader d’une institution scolaire. Toutefois, ce
est de constater cependant que malgré un horaire malaise est bien présent et la culpabilité ne fait rien
bien établi, les rencontres peuvent malheureusement pour aider. De plus, avant de critiquer qui que ce
demeurer superfcielles. Par conséquent, la supervision soit, il faut reconnaître que le savoir pédagogique
de celles-ci et l’accompagnement des enseignants dans dans notre profession commence seulement à être
ce nouveau parcours professionnel sont essentiels pour mieux défni et connu de tous. (Gauthier, 2007) Par
en assurer l’efcacité. conséquent, on peut comprendre ce malaise chez le
leader, mais comment le «  surmonter  » et se sentir
Quels sont vos systèmes de monitoring et
à l’aise d’intervenir au niveau pédagogique? Il est
de supervision?essentiel dans un premier temps de créer des occasions
d’apprentissage professionnel pour les personnes à la Les deux dernières sections de cet article présentent
direction. Que ce soit par la lecture ou une formation probablement les plus grands défs des leaders
professionnelle, il s’agit de se mettre à jour avec les pédagogiques  : établir des systèmes de supervision
recherches et peut-être davantage les synthèses et organiser l’horaire pour se libérer afn de mettre
de celles-ci. (Par exemple, l’article 1 du vol. 3 de la en place les systèmes de supervision. En éducation,
revue de la recherche appliquée sur l’apprentissage) nous avons souvent tendance à mettre en place des
À ce niveau, l’appui du conseil et du ministère, ainsi stratégies d’amélioration que l’on supervise peu. Si
que le partage avec les collègues sont essentiels. on désire garantir la qualité de nos pratiques et des
Connexion direction | Le minimag de l’ADFO | Printemps 2010 7changements visés, il faut absolument prendre le Comment organisez-vous votre horaire pour
temps de réféchir aux stratégies de leadership qui être un leader pédagogique visible?
permettront à la personne à la direction d’assurer la
Nous en sommes arrivés au déf le plus populaire  :
qualité de leur mise en œuvre.
gérer un horaire frénétique pour avoir le temps
d’assurer une supervision de qualité. Les personnes à Prenons l’exemple du travail des équipes de
la direction travaillent très fort et consacrent beaucoup collaboration. Comme ce fut mentionné, cette
de temps au bon fonctionnement de l’école. On croit pratique professionnelle vise le développement des
qu’on ne peut leur demander encore plus de temps compétences pédagogiques des enseignants. Pour
pour faire la supervision pédagogique. Pourtant, y arriver, le travail fait lors des rencontres doit être
certaines personnes arrivent à concilier un horaire de bien supervisé. Blanchard et Ridge (2009) proposent
travail «  adéquat  » avec une supervision de qualité. trois composantes à une supervision de qualité : rendre
Que font ces personnes? Elles ont tout d’abord établi le rôle de chacun explicite dans une tâche assignée,
la supervision de l’apprentissage comme une priorité,
assurer une rétroaction régulière et fréquente dans ce
un incontournable. De plus, elles croient en leur
rôle et évaluer périodiquement le travail accompli et
vision de la pédagogie et en ce qu’elles recherchent
son impact. En ce qui a trait au travail des équipes de comme pratiques dans leur école. Enfn, elles ont
collaboration, on peut se poser les questions suivantes : pris le temps de revoir les routines et les pratiques
les enseignants connaissent-ils clairement leur rôle qui monopolisaient leur temps. Pourquoi n’ai-je pas
dans l’équipe de collaboration? Savent-ils ce qu’ils le temps de rencontrer les équipes de collaboration?
doivent faire? Comment le savez-vous? Comment Pourquoi n’ai-je pas le temps de visiter les salles de
êtes-vous informé du contenu des rencontres? Par classe? Pourquoi n’ai-je même pas le temps de réféchir
exemple, relisez-vous les feuilles de suivi? Quels sont à ma vision de la pédagogie? Cet exercice peut s’avérer
vos indicateurs de qualité des rencontres? Comment difcile, car on ne voit pas toujours comment on
faites-vous la rétroaction auprès des équipes? peut faire autrement. Ironiquement, pour certaines
Comment faites-vous, avec l’équipe-école, l’évaluation directions, même prendre le temps de faire l’exercice
des rencontres CAP? Comme le travail des équipes de s’avère hors de portée. Cet exercice a pourtant porté ses
collaboration est nouveau dans notre profession, il est fruits pour des directions qui ont réussi à mettre à leur
horaire des périodes « réservées » à la supervision de souvent arrivé que certaines directions ne se sentent pas
l’apprentissage. Elles ont revu entre autres leur façon à l’aise d’accompagner les équipes de collaboration. Le
de gérer les courriels qui peuvent devenir un grand manque d’expérience dans ce domaine fait en sorte que
consommateur de temps. Elles ont revu, également, la la personne à la direction se sent aussi « désorientée »
gestion de la discipline à l’école. Pourquoi tant d’élèves que les enseignants. Ce phénomène est tout à fait
se retrouvent-ils dans leur bureau? Peut-on gérer la normal. Il peut être atténué cependant par un échange
discipline autrement? Quels sont les systèmes dans fréquent avec des collègues ou en misant sur l’art de
votre école qui devront être améliorés pour libérer questionner. Quelles seront vos prochaines questions
votre horaire? à vos équipes de collaboration?
Dans leurs stratégies de supervision, certaines directions
«  visitent  » les équipes de collaboration, d’autres se
limitent à la lecture du compte-rendu. Au secondaire,
de plus en plus de directions assurent la qualité du
travail des équipes de collaboration en rencontrant
régulièrement les leaders de ces équipes. De plus,
certaines directions se promènent régulièrement dans
l’école pour observer l’enseignement en salle de classe
et se rendre visibles comme leaders pédagogiques.
Mais où prennent-elles le temps de faire cela?
8 Connexion direction | Le minimag de l’ADFO | Printemps 20108W]J[RX
8W]
L
X
[
=
LE
8W]
X
S
R
X
8W]J[RX
8W]J[RX
J[R
8W]J[RX
E
L
X
8W]J[RX
R
X
J[R
X
C
[R
J[R
F
[
X
[
F
X
8W]
J[
=T=F
=
8
AR

AR@
J[R
8W]J[RX
?
8W]J[RX
X
X
A
X
J[R
X
L
R
8
[R
X
8W]
8W]
8W]
[R
@
J[R

J[
R
X
A
[
G
[
X
[
X
8W]J[RX
X
J[R
R
X
[R
8W]
[R
8W]J[RX
[R
=T=F
[R
?
[
S
[
C
[
G
[
8W]J[RX
X
8W]J[RX
X
8W]J[RX
X
8W]J[RX
X
X
8W]J[RX
e e7 et 8
année
En guise de conclusion
Gauthier, C. (2007). L’enseignement, un métier qui tarde à se Le dossier pratique réfexive invite les personnes
professionnaliser. Formation et profession, décembr e 2007, p. 30-32.à la direction à se créer un réseau de collègues avec
qui elles peuvent échanger afn de développer leurs IsaBelle, C., Lapointe, C., Bouchamma, Y., Clarke, P., Langlois,
compétences en leadership. Dans le présent article, L. et Leurebourg, R. (août 2008a). Contextes de formation chez
les directions d’écoles francophones au Canada. Re vue de recherche nous avons présenté diférentes composantes du
appliquée sur l’apprentissage, 2 (1), article 4, p. 1-20.leadership pédagogique. Que ce soit par rapport à
l’analyse des données, au cadre référentiel, à la mise en IsaBelle, C., Lapointe, C., Bouchamma, Y., Clarke, P., Langlois, L.
place de structures, aux systèmes de supervision ou à et Gélinas Proulx, A. (2009). Compétences et contextes de formations :
Études chez les directions d’écoles francophones au Canada. Rapport la gestion de l’horaire, les leaders peuvent faire le point
de recherche. Inédit. Ottawa.sur leurs pratiques actuelles, s’enrichir de l’expérience
des collègues et surtout mettre en place quelques Rochon, S. (2009). La puissance de la pratique réfexive dans le
changements dans leur école afn de se sentir plus développement des compétences de leadership des personnes à la
confants et compétents comme leaders pédagogiques. direction. Communication présentée à l’AFIDES, octobre 2009.
TOURS DE PISTE
La grammaire nouvelle
SÉQUENCES D’ENSEIGNEMENT
POUR UTILISATION AVEC UN
TABLEAU BLANC INTERACTIF
Tableau
SMART Board
Les Éditions présentent : e9 année
cours appliqué
MFM1P
Activités remodelées pourDes ressources pédagogiques exceptionnelles pour utilisation avec le tableau blanc interactif!
utilisation avec un tableau
blanc interactifTrousse d’activités
complémentairesLe TBI permet : oVolume 2, n 1
- d’offrir un enseignement différencié selon les styles d’apprentissage des élèves;
Ontario
- de faire de la différenciation pédagogique;
un castor
- de cibler des stratégies gagnantes de littératie chez les garçons;
Ontario Ontario
- de motiver les élèves et de susciter leur engagement;
Trousse d’activitésBBBBBBBBBBBBBBBBBeeeautés d'aeeautés d'automneeautéeautés d'eeaueautés deeaaaaaaauuuuuuuuutttttéttttttééééééééssss ds d ddddddddd'''a''aaaaauutttoommnnee - d’apprendre en s’amusant! complémentaires
oVolume 2, n 3
Activités r s remodeléemodelées pour
utilisatioutilisation avec un tableauon avec un
blanc inblanc interactifinteractif
En vente au w w w . l i b r a i r i e d u c e n t r e . c o m
*On pense pédagogie...
Activités Activités r ss r remodeléemodelées pouremodeléed lée
utilisatioutilisation avec un tableauon avec un t
blanc interactifblanc innteractif. . . . . Développement et Édition Imprimerie Programmation Production multimédia Formation professionnelle
Pour toute demande de service : www.cforp.on.ca
Connexion direction | Le minimag de l’ADFO | Printemps 2010 9
Le magazine des
4 à 7 ans
Le magazine des
4 à 7 ans
2 cédéroms
Collection
FrançaisPar Roxane Lamothe, facilitatrice pour le projet Diriger la réussite des élèves au secondaire
Diriger la réussite :
le rôle de l’accompagnateur
Le Parcours fondamental d’enseignement et directions privilégient la discussion honnête afn
d’apprentissage (PFEA) tel que décrit dans plusieurs de vérifer la portée des mesures adoptées dans leur
articles, vise d’abord à améliorer les conditions communauté. L’interaction entre pairs, le partage
essentielles à l’apprentissage. Plusieurs études ont déjà des expériences vécues, en plus d’une rétroaction
démontré que la direction d’école est le deuxième facteur par une tierce personne, peuvent enrichir le travail
en importance pour ce qui est de l’incidence positive sur des participants et fournir un développement
le rendement des élèves (Appuyer chaque élève : Tonifer professionnel sur mesure.
l’éducation en Ontario, hiver 2008). Bien qu’une direction
Outre le dialogue avec la direction, l’accompagnateur se doive de mettre en œuvre des initiatives favorisant
peut faciliter les échanges entre diférentes la réussite scolaire, plusieurs autres responsabilités, en
tant que pédagogue et gestionnaire d’une école, exigent communautés scolaires. Par l’entremise du réseau de
qu’on leur porte l’attention nécessaire. C’est en tenant directions apprenantes tant au niveau du district qu’au
compte de ces responsabilités que l’ADFO, CPCO niveau provincial, les pratiques réussies sont partagées
et OPC ont jumelé des accompagnateurs aux écoles et adaptées selon les besoins. De plus, les défs et les
participantes afn d’appuyer leur équipe de direction solutions possibles sont examinés et discutés afn
dans la mise en œuvre du processus du PFEA. d’accroître la capacité de leadership au sein de chaque
école.Dans ce qui suit, nous traiterons du rôle de
l’accompagnateur ainsi que des avantages possibles de En conclusion, le rôle de la direction est primordial
cet accompagnement. dans la mise en œuvre des stratégies visant la réussite
des élèves, dont le PFEA. L’accompagnateur appuie les Le projet DRÉ vise à promouvoir la capacité des
directions et les directions adjointes dans ce processus directions et des directions adjointes des écoles à
tout en respectant les diférents défs de chaque devenir des leaders pédagogiques au sein de leur
communauté scolaire. Cette personne prend le temps, communauté. L’accompagnateur cherche à stimuler,
ressource rare à la direction, d’écouter, de suggérer ou soutenir et nourrir le processus de mise en œuvre de
de participer à un questionnement facilitant le travail plusieurs façons. D’abord, tout en étant en relation
de leader pédagogique des membres à la direction. d’une façon régulière et continue avec la nouvelle
direction, l’accompagnateur fournit la documentation,
présente les principales étapes du processus de mise
en œuvre et partage les études démontrant le bien-
Vous avez un MANUSCRIT fondé de ce projet. Chaque communauté, selon sa
capacité, peut adapter le processus à ses besoins et
aux priorités établies. De plus, une fois le parcours Vous voulez être PUBLIÉ?réalisé, les données accumulées peuvent fournir des
éléments utiles à une autoévaluation de l’école et à une
modifcation du plan d’amélioration. info@geniepublication.com
Fournir les outils nécessaires à la mise en œuvre est www.GENIEpublication.com
une facette du rôle de l’accompagnateur. Certaines
10 Connexion direction | Le minimag de l’ADFO | Printemps 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.