Contenus M1

De
Publié par

  • cours magistral
I N S T I T U T D E D E M O G R A P H I E 90, rue de Tolbiac - 75634 PARIS Cedex 13 tél : 01 44 07 86 46 - fax : 01 44 07 86 47 mél : L'évolution des structures par âge des populations, liée à celle des comportements en matière de conjugalité, de fécondité et de migration, et au recul de la mortalité est une préoccupation majeure des sociétés contemporaines des pays industrialisés et des pays en développement.
  • permettre aux étudiants
  • centre pmf 90 rue de tolbiac 75013 paris - salle c18-10 lors
  • noms de fichiers
  • démographie
  • relation
  • relations
  • population
  • populations
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 46
Source : univ-paris1.fr
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
ID EN S T I T U T DE M O G R A P H I E90, rue de Tolbiac - 75634 PARIS Cedex 13 tél : 01 44 07 86 46 - fax : 01 44 07 86 47 mél :idup@univ-paris1.frhttp://idup.univ-paris1.fr
L'évolution des structures par âge des populations, liée à celle des comportements en matière de conjugalité, de fécondité et de migration, et au recul de la mortalité est une préoccupation majeure des sociétés contemporaines des pays industrialisés et des pays en développement. Si l'on y ajoute l'amélioration des niveaux de formation, la modification des engagements dans l’activité professionnelle, les relations complexes entre activité, chômage et dépendance... c'est toute l'organisation économique et sociale de chaque pays qui doit s'adapter à une demande toujours renouvelée de biens marchands et de services non marchands. Partout, les démographes doivent ainsi réunir ou produire l'information sur ces transformations des populations, la présenter de manière accessible aux non spécialistes, l'analyser et prévoir les tendances à venir.
ère La1 annéede Master Démographie (commune aux spécialités professionnelle et recherche) est consacrée à l'acquisition de toutes les bases méthodologiques de l'analyse quantitative et à la contextualisation historique, politique et sociale des phénomènes de population. A la fin de la première année, les étudiants effectuent un stage (validé par un rapport et une soutenance) ou rédigent un mémoire (soutenu à l’oral).
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
PV Tournier
13,0
5
19,5
3
 - 19,5
19,5
JF Léger
Mathématiques
UE n° 2 : Sources et compréhension des phénomènes démographiques
un dossier écrit soutenu à l'oral : 100% pendant le semestre ou à la fin du semestre
un dossier présenté à l'oral : 100% pendant le semestre ou à la fin du semestre
re MASTER 1 ANNEE DE DEMOGRAPHIE - Semestre 1 modalités de contrôle des connaissances pour la première session d'examens Intitulé des UE et des enseignements Enseignant CM TD Coef ECTS en Contrôle Terminal en Contrôle Continu (Accordé sur justificatif médical ou professionnel) HORS UE – Obligation d’études V. Dejoux19,5 -une épreuve écrite anonyme à la fin du semestre : 100%- - Les grandes sources de données démographiques UE n° 1 : Méthodes quantitatives
Langue au choix
B Riandey
D. Hacyan
 -
SGEL
ANGLAIS - IDUP
épreuve(s) écrite(s) pendant le semestre : 50% + une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 50%
5
3
3
un dossier écrit soutenu à l'oral : 100% pendant le semestre ou à la fin du semestre
épreuve(s) écrite(s) pendant le semestre : 50% + une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 50%
2
3
3
A Avdeev
19,5 -
5
3
19,5
13,0
19,5
 - 18,0
2
19,5 -
une épreuve écrite anonyme à la fin du semestre : 100%
un oral avec support dossier : 100%
6
3
un oral avec support dossier : 100%
une épreuve sur ordinateur à la fin du semestre : 100%
3
5
épreuve(s) sur ordinateur durant le semestre : 50% une épreuve sur ordinateur à la fin du semestre : 50%
épreuve(s) écrite(s) pendant le semestre : 50% + une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 50%
19,5
6
épreuve(s) écrite(s) pendant le semestre : 50% + une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 50%
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
Français Langue Etrnagère ou Langue niveau 1 - 2
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
un oral avec support dossier : 100%
M Blidon
Du mondial au local : géographie et populations
M Blidon
Informatique appliquée à la statistique
Collecte des données quantitatives
V Dejoux
Histoire du peuplement et transition démographique
Collecte des données qualitatives
Statistique descriptive I
Pratiques individuelles et phénomènes démographiques Langue au choixFrançais Langue Etrnagère ou Langue niveau 1 - 2 ANGLAIS - IDUP
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
un dossier : 100%
 - 18,0
2
2
UE n° 3 : Démographie et sociétés
un oral avec support dossier : 100%
épreuve(s) sur ordinateur durant le semestre : 50% une épreuve sur ordinateur à la fin du semestre : 50%
2
2
4
épreuve(s) sur ordinateur durant le semestre : 50% une épreuve sur ordinateur à la fin du semestre : 50%
Rapport écrit : 50% Présentation orale : 50%
19,5 -
L Legoux JM Rohrbasser
C. Moricot
une épreuve sur ordinateur à la fin du semestre : 100%
SGEL D. Hacyan
19,5 -
19,5 -
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
Traitement informatique d'enquête
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
Populations et sociétés
Doctrines et politiques de population
2
2
2
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
2
un dossier écrit soutenu à l'oral : 100% pendant le semestre ou à la fin du semestre
L Legoux
Informatique appliquée à la démographie
JF Léger
une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 100%
ère MASTER 1 ANNEE DE DEMOGRAPHIE - Semestre 2 modalités de contrôle des connaissances pour la première session d'examens Intitulé des UE et des enseignements Enseignant CM TD Coef ECTS en Contrôle Terminal en Contrôle Continu (Accordé sur justificatif médical ou professionnel) UE n° 1 : Méthodes d'analyse démographique
4
 - 19,5
Analyse démographique (concepts et outils)
CHOIXMémoire Stage UE n° 2 : Traitement et analyse des données d'enquêtes
4
19,5 19,5
13,0 13,0
4
A Avdeev
26,0 26,0
6
 - 19,5
2
2
 - 19,5
4
Rapport (écrit) soutenu à l’oral à la fin du semestre : 100%
CT impossible
Mémoire (écrit) soutenu à l'oral à la fin du semestre : 100%
épreuve(s) écrite(s) pendant le semestre : 50% + une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 50%
6
épreuve(s) écrite(s) pendant le semestre : 50% + une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 50%
2
un dossier : 100% pendant le semestre ou à la fin du semestre
une épreuve écrite anonyme à la fin du semestre : 100%
épreuve(s) écrite(s) pendant le semestre : 50% + une épreuve écrite et anonyme à la fin du semestre : 50%
2
Statistique descriptive II
M Blidon
Enquête annuelle de l'IDUP 1: protocole et collecte
4
S1- UE1 : Statistiques Descriptives I- Jean-François Léger, MCF à l’IDUPCM Lundi 11h30-13h00 / TD Mardi 15h30-17h00 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-09Selon le dictionnaire multilingue de l'organisation des Nations Unies, « la démographie est une science ayant pour objet l'étude des populations humaines, et traitant de leur dimension, de leur structure, de leur évolution et de leurs caractères généraux envisagés principalement d'un point de vue quantitatif. » Commentant cette définition, Louis Henry, dans l'introduction de son fameux manuelDémographie. Analyse et modèles précise les quatre derniers mots de cetteque « définition sont fondamentaux; le point de vue quantitatif est absolument prépondérant en démographie, au point qu'il n'y a pas de démographie sans chiffres ni statistiques. » On distingue deux types de statistique : la statistique descriptive, dont les méthodes sont adaptées aux données exhaustives ; la statistique inférentielle, dont les outils reposent sur la théorie des probabilités et qui est mobilisée pour l'étude des échantillons de population. Ce cours annuel développera les méthodes de la statistique descriptive destinées à étudier : la structure des populations (à l’aide des caractéristiques de tendance centrale, de dispersion, de forme et de concentration) ; leur évolution (séries chronologiques, variations linéaire et exponentielle) et leurs caractères généraux (mélange de populations, liens entre variables). Les données mobilisées seront principalement celles issues des recensements de population français. L'objectif du cours est de permettre aux étudiants, en fin d'année, de s'approprier les statistiques diffusées par l'INSEE aux différentes échelles géographiques (France, région, département, commune), afin de produire des informations utiles à la compréhension des populations de ces différents ensembles territoriaux. S1- UE1 : Informatique appliquée à la statistique – Virginie Dejoux, ATER à l’IDUP / Romain Bonet, Mairie de Choisy Le Roi TD Lundi 14h00-15h30 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-05Le remplacement du recensement général de la population française par une enquête annuelle a été l’occasion pour l’INSEE de multiplier les données accessibles librement sur son site. Aujourd’hui, un nombre considérable de données, couvrant de nombreuses thématiques à des échelles territoriales multiples (de l’IRIS à la région), peuvent être téléchargées. Si les fichiers détails, qui comportent plusieurs millions d’individus nécessitent des outils plus puissants qu’Excel, les « chiffres clés », les « tableaux détaillés » ainsi que des séries chronologiques peuvent être importés au format Excel. Ces données constituent une source privilégiée pour les collectivités territoriales et les agences d’urbanisme notamment pour décrire et mesurer les évolutions des populations locales. L’objectif du cours est précisément de rendre les étudiants capables de se saisir de manière efficace de toutes ces données, de l’importation des données à la production de graphiques et d’indicateurs destinés à décrire les populations et leur dynamique démographique, en utilisant les nombreuses ressources offertes par Excel. S1- UE1 : Mathématiques– Pierre Tournier, CNRS CM Lundi 09h00-10h00 / TD Mardi 10h00-11h30 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-10·Rappels sur les fonctions numériques de variable réelle. ·Compléments de calcul différentiel : dérivées et différentielles, Développement d’une fonction en série ·Eléments de calcul intégral : Primitives d’une fonction, notion d’intégrale, extensions de la notion d’intégrale simple ·Les espaces vectoriels : Définitions, combinaisons linéaires et sous-espaces vectoriels, applications linéaires et équations linéaires ·Eléments de calcul matriciel : Définitions, Opérations sur les matrices, Matrice d’une application linéaire, Changement de base et matrice de passage ·Résolution des systèmes d’équations linéaires, Diagonalisation ·Révisions en algèbre linéaire
S1- UE2 : Collecte des données qualitatives– Marianne Blidon, MCF à l’IDUP CM Mardi 13h30 -15h00 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-10Ce cours constitue une introduction aux méthodes qualitatives en sciences sociales. Il répond à un double objectif théorique et empirique. En effet, il abordera de façon théorique les différentes techniques d’enquête en insistant sur les aspects méthodologiques et épistémologiques de la collecte des données qualitatives. Une réflexion sur la méthodologie au sens large sera proposée afin de doter les étudiants des connaissances nécessaires à l’élaboration d’un protocole de recherche adapté à leur objet de recherche, mais aussi à la compréhension des méthodes de collecte des données qualitatives. On détaillera les différentes formes d’entretien existantes (récits de pratique, entretien biographique, entretien compréhensif…), en pointant les domaines de pertinence et les limites de ceux-ci. Il se doublera d’une pratique de terrain sous la forme de recherche documentaire (journaux, biographies, films…), d’observation et d’entretiens afin de permettre aux étudiants d’expérimenter concrètement une démarche qualitative. Ce travail de terrain sera déterminé en fonction du thème de l’enquête par questionnaires menée au deuxième semestre. Cela permettra d’articuler collecte de données quantitatives et collecte de données qualitatives. Cette dernière pouvant apparaître comme un préalable à la première, en vue de circonscrire les questions de recherche et d’élaborer le questionnaire, mais aussi comme un prolongement des résultats de l’enquête par questionnaires afin de mieux comprendre les logiques ou les mécanismes mis en évidence. Ce cours de méthodologie implique une participation active des étudiants dans un cadre collectif (présence en cours, travail en groupe et présence sur le terrain en dehors des heures de cours). S1- UE2 : Collecte des données quantitatives –Benoît Riandey, INED CM Lundi 10h00 -11h30 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-09La précision d’une enquête. Les différentes catégories d’erreur. La prise en compte du temps dans une enquête. Point de vue transversal et longitudinal Les étapes de l’enquête. Conception et gestion d’un projet, organisation, questionnaire, tests, échantillonnage, collecte et contrôle de collecte, contrôle et apurement des données, pondération et analyse, publication. Législation et déontologie des enquêtes Exemples d’enquêtes démographiques S1- UE2 : Du mondial au local : géographie et populations- Marianne Blidon,MCF à l’IDUPCM Mardi 11h30 -12h30 / TD Mercredi 10h00-11h30-Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-10/C1809De la territorialité des États-nations aux phénomènes transnationaux de la mondialisation en passant par les villes et la question de l’habiter, ce cours se propose d’explorer quelques-unes des dimensions spatiales de l’organisation des sociétés contemporaines. La dimension des échelles d'analyse et des connexions spatiales en sera le fil directeur. Parmi les thèmes abordés : la géohistoire de la mondialisation, l’invention des continents, la circulation migratoire et ses effets, l’État et les migrations, les diasporas, la métropolisation, les villes mondiales/globales, la ségrégation/fragmentation urbaine… Les TD se feront sous la forme d’exposés oraux de compte-rendu de lecture et de recherche documentaire en lien avec le thème du cours.
S1- UE2 : Histoire du peuplement et transition démographique –Alexandre Avdeev, professeur à l’IDUP CM Lundi 15h30 -17h00-Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C1809Introduction : notion de population, différents niveau d’étude (d’observation) de la population humaine et des populations humaines, approche historique de la population, préhistoire et histoire démographique des populations, population et espace, écologie de la population. Question de surpopulation ; Croissance de la population mondiale des origines à nos jours ; Lois et facteurs de croissance de la population humaine ; Organisation et facteurs de survie des populations ; Les facteurs et l’évolution historique de la mortalité ; La transition démographique et les perspectives de la population mondiale. S1- UE2 : Langue– Dalita Hacyan, SGEL Groupe de niveau Lors de la prérentrée, un test permettra de déterminer le niveau des étudiants qui seront alors orientés vers l’un des deux niveaux d’anglais de l’IDUP pour les niveaux intermédiaire et avancé le Français Langue Etrangère du SGEL. Les niveaux intermédiaires et avancé ont pour objectif de professionnaliser au mieux les étudiants grâce au renforcement des compétences indispensables pour lire, comprendre parfaitement et exploiter des textes de démographie en anglais. L'accent est mis sur les révisions grammaticales, sur l'enrichissement du vocabulaire propre à la discipline, et sur une analyse rigoureuse des textes, indissociable d'une approche scientifique. Les documents sont soit des articles de magazines et journaux, soit des extraits de rapports parlementaires ou des publications d'ONG ou d'organismes internationaux portant sur les recensements, les comportements sexuels, la reproduction, les épidémies, les déplacements de populations, le vieillissement, la condition féminine, l'emploi etc. Question en anglais ou en français, traductions, exercices de grammaire, contrôles de vocabulaire sont la base du travail, qui est complété par des discussions et rédactions en anglais ainsi que des séances de compréhension orale avec support vidéo.
S2- UE1 : Statistique descriptive II -Jean-François Léger, MCF à l’IDUPCM Lundi 11h00-12h30 / TD Mardi 16h00-17h30 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-09L’analyse démographique classique, c’est-à-dire basée sur une appréhension discrète du temps, se fonde en grande partie sur la mobilisation originale des notions de statistique descriptive et de statistique probabiliste (essentiellement les probabilités conditionnelles). Les données dont on dispose pour mesurer les phénomènes démographiques (mortalité, fécondité, migration) sont rarement « parfaites » et nécessitent souvent de les « forcer » un peu, de les détourner de leur objectif initial, afin de produire des informations originales. A partir d’une série d’études de cas, le cours abordera des façons de se saisir de différents types de données afin de proposer des mesures démographiques en articulant (1) les connaissances acquises en statistique descriptive, (2) des notions nouvelles en statistique probabiliste et (3) un certain nombre d’hypothèses dont on discutera les effets sur les résultats. Ce cours se propose donc de faire le lien entre statistique et analyse démographique et aura pour objectif pédagogique de développer l’autonomie et la créativité des étudiants en matière de production d’indicateurs statistiques appliqués aux phénomènes démographiques. S2- UE1 : Analyse démographique –Alexandre Avdeev, professeur à l’IDUP CM Lundi 15h00-17h00 / TD Mardi 13h00-15h00 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-091. Analyse du mouvement de la population a. Trois types des indicateurs démographiques : rapports, proportions et taux, spécificité des taux en démographie. b. Taux bruts, méthodes de calculs, leurs avantages et leurs défauts, l’amortissement et la compensation dans la dynamique des phénomènes démographiques, présentation du bilan démographique avec des taux bruts. c. Taux par âge et notions de temps en analyse démographique, dimensions longitudinale et transversale, relation entre les taux par âge et les taux bruts ; population à risque et les taux de « première » et de « seconde » catégories. d. Présentation graphique de la population et des ensembles d’événements démographiques (diagramme de Lexis), relation âge-période-cohorte et trois types de taux par âge. e. Comparaison des taux bruts et méthodes de calcul des taux « comparatifs ». 2. Analyse de la mortalité a. Mortalité infantile : taux et quotients de la mortalité infantiles, structure de la mortalité infantile, évolution séculaires de la mortalité infantile. b. La mortalité et la durée de vie, table de mortalité, structure et indicateurs d’une table de mortalité, rapport entre les taux et les quotients de mortalité, nombre d’années vécues et la population de table, espérance de vie et durée de vie moyenne, tables pour une génération et pour une période, données indispensables et méthodes de construction de tables de mortalité. Table de mortalité comme un modèle de la population stationnaire. c. Mortalité par causes de décès, notion d’événements concurrents et perturbateurs. Tables de mortalité par causes de décès combinées, méthodes de construction et interprétation. Tables associées à une seule cause de décès et tables d’une ou de causes éliminées. 3. Analyse de la nuptialité a. Particularités démographiques des mariages et de la nuptialité. Notion d’événement démographique non fatal et renouvelable, réduction b. Les indicateurs de la nuptialité : âge moyen, médian, célibat définitif, indice synthétique de primo-nuptialité. Taux de nuptialité par âge et calcul des indicateurs synthétiques de nuptialité à partir des taux de seconde et de première catégories. Analyse de la nuptialité à partir des données d’un recensement ou d’une enquête. c. Analyse de la durée de célibat avec une table de la primo-nuptialité. Méthodes de construction des tables de primo-nuptialité, élimination des événements perturbateurs et concurrents sur la nuptialité, tables de nuptialité et de mortalité combinées et tables associées à la nuptialité en « état pur ». d. Analyse de durée et de dissolution des mariages, évolution récente de la formation et de dissolution des couples.
4. Analyse de la fécondité et de la reproduction de la population (6 h s.11-13) a. Notion de la fécondité en démographie, âge fécond et paramètres de la fécondité humaine, fécondité « naturelle » et fécondité « dirigée », les indicateurs de la fécondité dans la statistique démographique. b. Analyse de la fécondité des générations: la descendance selon le rang, la descendance finale et la probabilité d’agrandissement de la famille. Enquête rétrospective sur la fécondité. c. Analyse transversale de la fécondité : indicateurs synthétiques de la fécondité (taux de fécondité totale, et âge moyen de la fécondité), méthodes de calculs, problèmes d’interprétation des indicateurs transversaux. Analyse transversale de la fécondité selon le rang de naissance. d. Notion de reproduction de la population, interférence entre la mortalité et fécondité, taux brut de reproduction et taux net de reproduction, espaces de reproduction de la population S2- UE1 : Mémoire ou StageQu’il s’agisse d’un mémoire ou d’un stage, chaque étudiant aura un « enseignant référent » qui lui sera conseillé suivant la thématique qu’il aura choisi. S2 - UE2 : Enquête annuelle de l’IDUP : protocole et collecte –Marianne Blidon, MCF à l’IDUP CM/TD Mardi 09h30-11h30 -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-09Objectif : Réaliser une enquête quantitative en grandeur réelle, afin de mettre en application les méthodes enseignées. Définition de l'objectif de l’enquête Construction de la problématique, du questionnaire et de la méthodologie de collecte Collecte des données. L'apprentissage des conditions de terrain et des biais liés à la relation enquêteur -enquêté est indispensable pour un éventuel futur responsable d'enquête. Cette étape comprend : le test du questionnaire, accompagné ou non selon les thèmes, d'entretiens approfondis avec les acteurs de terrain ; la mise au point finale du questionnaire et la collecte des données auprès d'un échantillon construit au premier semestre. La constitution du dictionnaire de codification et la codification des questionnaires clôture le travail de la première année. S2 - UE2 : Informatique appliquée à la démographie Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-05Macro Excel Langage SQL ou Visual Basic… S2 – UE2 : Traitement informatique d’enquête– Luc Legoux, MCF à l’IDUP TD Mercredi -Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-05Initiation au logiciel SAS 1) Introduction Ergonomie du logiciel, principes de traitement, organisation des fichiers (données, programmes, tableaux, formats), règles générales (syntaxe, noms de fichiers, etc.) 2) Les procédures de base Création de tableaux, calcul d’indices statistiques, de corrélation, etc. Utilisation des formats SAS et des formats créés par l’utilisateur (recodification temporaire) 3) Manipulation de fichiers Importation de fichiers Excel ou autres, saisie de données Fusion et concaténation de fichiers, création de sous-fichiers Notions d’algorithmique : boucles, tests conditionnels, variables indicées temporaires, etc. Recherche des incohérences entre les variables et correction des erreurs de codification ou de saisie Recherche et traitement des doublons Création et transformation de variables dans des fichiers existants
S2 UE3 Doctrines et politiques de population– Luc Legoux, MCF à l’IDUP, JM Rohrbasser, INED CM Mardi 14h00-15h30-Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-101) Malthusianisme et Anti-malthusianisme Contexte, théorie, ordre social, la surpopulation relative, la relation population/développement. 2) Les grandes conférences mondiales sur la population Prise de conscience de la croissance de la population mondiale, affrontement doctrinal nord-sud, consensus ? 3) Les objectifs et les méthodes des politiques de population L’impossible optimum, effectif et puissance, effectif et IDH, espérance de vie et vieillissement, croissance et long terme, etc. / Les méthodes persuasives, incitatives, coercitives 4) La politique nataliste française Bref historique / Les trois types de mesures incitatives / La mesure de l’efficacité de cette politique 5) La politique migratoire française (hors asile) Les trois phases : 1880 – 1930 (recrutement des travailleurs immigrés) ; 1945 -1974 (auto-entretien des flux) ; 1974 à nos jours (politiques migratoires restrictives) / Les motifs économiques de la politique migratoire / La doctrine depuis 1974 : arrêt de l’immigration économique peu qualifiée, intégration des immigrés légaux, lutte contre l’immigration clandestine. / Le contrôle de l’immigration familiale. / La faiblesse des politiques d’intégration. / Les contradictions de la lutte contre l’immigration illégale (faiblesse des moyens de lutte contre le travail illégal) / Les outils du contrôle (de l’ordonnance de 1945 au CESEDA et au pacte européen) / Les motifs identitaires de la politique migratoire et la notion de migration de peuplement 6) La politique d’asile Immigration et droit humain / La Convention de Genève relative aux réfugiés de 1951 / Du droit de partir au droit de rester en sécurité dans son pays / Les mesures d’endiguement, refoulement, rejet, expulsion / La politique de délocalisation de la protection S2 UE3 Populations et sociétés Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-10L'objectif de ce cours est de sensibiliser les étudiants à la dimension démographique des phénomènes sociaux et aux apports de la démographie pour penser les enjeux contemporains. À partir de questions de société (nouvelles formes de conjugalité, migrations, relations et solidarités intergénérationnelles, inégalités sociales, précarité, sida …), nous verrons comment la démographie peut dialoguer de façon féconde et complémentaire avec d’autres disciplines (économie, sociologie, anthropologie, droit). Une attention particulière sera portée aux approches méthodologiques pour aborder ces questions. Le cours se fera sous la forme d’exposés individuels et de discussions collectives à partir de la lecture d’articles. S2 UE3 Pratiques individuelles et phénomènes démographiques –Caroline Moricot, MCF SGSSCentre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-10Qu’est ce qui au fond dans une société lie, attache, les individus entre eux ? Par quels moyens différentes sociétés (dans l’histoire et dans l’espace) sont-elles parvenue à transmettre un sentiment d’appartenance et d’attachement à leurs membres ? Le lien social est-il en crise dans les sociétés de la modernité ? Est-il au contraire en renouveau dans les formes inédites qu’il prend sur internet par exemple ? On abordera, dans cette perspective, quelques uns des grand courants et auteurs de la sociologie qui, chacun à leur manière et en façonnant des outils et des concepts originaux, se sont attachés à explorer ce qui cimente le social ou au contraire le fragilise. Trois grandes thématiques classiquement abordées par les démographes – la mortalité, la fécondité, les migrations – nous serviront de fil conducteur pour explorer la nature des liens entre individus et sociétés et la « traduction » en phénomènes collectifs de comportements particuliers. S2 UE3 Langue Centre PMF 90 rue de Tolbiac 75013 Paris - Salle C18-10Lors de la prérentrée, un test permettra de déterminer le niveau des étudiants qui seront alors orientés vers l’un des deux niveaux d’anglais de l’IDUP pour les niveaux intermédiaire et avancé le Français Langue Etrangère du SGEL. Les niveaux intermédiaires et avancé ont pour objectif de professionnaliser au mieux les étudiants grâce au renforcement des compétences indispensables pour lire, comprendre parfaitement et exploiter des textes de démographie en anglais. L'accent est mis sur les révisions grammaticales, sur l'enrichissement du vocabulaire propre à la discipline, et sur une analyse rigoureuse des textes, indissociable d'une approche scientifique. Les documents sont soit des articles de magazines et journaux, soit des extraits de
rapports parlementaires ou des publications d'ONG ou d'organismes internationaux portant sur les recensements, les comportements sexuels, la reproduction, les épidémies, les déplacements de populations, le vieillissement, la condition féminine, l'emploi etc. Question en anglais ou en français, traductions, exercices de grammaire, contrôles de vocabulaire sont la base du travail, qui est complété par des discussions et rédactions en anglais ainsi que des séances de compréhension orale avec support vidéo.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.