Cours d'IHM - CSII 1ère année EPSI Bordeaux - Cours n°2

Publié par

  • cours - matière potentielle : ihm - csii
APPLICATIONS DE BUREAU Cours d'IHM - CSII 1ère année EPSI Bordeaux - Cours n°2
  • fonctionnalités natives du système d'exploitation
  • fonctionnalités secondaires
  • travail en multi-tâche
  • notification barre
  • composants mixtes
  • multi-touch
  • barre des outils
  • barres d'outils
  • barre d'outil
  • barre d'outils
  • menu
  • menus
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 52
Tags :
Source : nova-box.com
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins

APPLICATIONS DE BUREAU
Cours d’IHM - CSII 1ère année
EPSI Bordeaux - Cours n°2LE PARADIGME DU BUREAU
• The “Desktop metaphor”, également
appelée “WIMP” (Window, Icon, Menu,
Pointing device), conçu au Xerox PARC
Premier prototype de souris,
Douglas Endelbart, en 1973.
Stanford Research Institute, 1963
• Les programmes sont contenus dans
des “fenêtres”, les “icônes” sont des
raccourcis permettant de lancer des
procédures, la souris permet
Apple Lisa, Mac OS, 1984
l’interaction avec la machine.
• A permis l’ouverture de l’informatique
au grand public, par rapport aux
systèmes antérieurs en ligne de
Microsoft Windows 1.0, 1985
commande.AVANTAGES
• Facilité d’abstraction des espaces de travail et des
documents avec les notions de fichiers (feuilles de papier) et
de dossiers (classement),
• La représentation en rectangles en deux dimensions facilite
la programmation,
• Facilite le travail en multi-tâche, chaque application étant
délimitée par sa fenêtre.LIMITES
• Le paradigme est spécifiquement orienté vers la
productivité, avec comme cible originelle (dans les années
1980) les professionnels et les applications de bureau
(traitement de texte, tableur, etc.).
• La large adoption de ce modèle a favorisé la stagnation de
des interfaces selon certains théoriciens.
• Post-WIMP ? les interfaces embarquées à écran tactile et les
interactions “multi-touch” : point and click ➝ flick and swipeLES APPLICATIONS
• Applications riches, souvent orientées productivité ou multimedia
(si l’on exclut les multiples mini-applications qui enrichissent les
fonctionnalités natives du système d’exploitation)COMPOSANTS PRIMITIFS
• On peut discerner des grandes familles :
• Conteneurs
• Composants d’interaction (Command inputs)
• Composants mixtes (input / output)
• Composants informationnels
• Composants de navigation
• Fenêtres particulièresCONTENEURS
• la fenêtre : conteneur principal de l’application
• la barre de menu : raccourci vers l’ensemble des
fonctionnalités de l’application.
• barres d’outils : ensemble d’éléments visuels (icônes)
permettant un accès rapide aux fonctionnalités principales
de l’application.
• le menu contextuel : accessible au clic droit, il permet
d’accéder rapidement aux fonctionnalités secondaires liées
à l’élément pointé par la souris.
Onglets verticaux et horizontaux.
• l’accordéon, les onglets (tabs) : sépare les fonctionnalités en
grands groupes. Un seul peut être ouvert à la fois.
• Le ruban (ribbon menu) : innovation de Microsoft Office
2007, il permet de combiner barre d’outils et barre de
menu, et de se passer des grands menus rébarbatifs
Ruban dans Office 2010COMPOSANTS D’INTERACTION
(COMMAND INPUTS)
• le bouton
• l’élément de menu
Exemple de menu et sous-menu
• le menu radial (pie menu)
Exemple de menu radialCOMPOSANTS MIXTES
(INPUT / OUTPUT)
Champ texte
Cases à cocher Boutons radio
Slider
Spinner
List boxCombo box
Table (Grid)COMPOSANTS
INFORMATIONNELS
Barre d’information (info-bar)
Info-bulle (ex : Firefox)
Barre de progression et “spinning-wheel” Splash-screen
Barre d’état (Status Bar)
Tooltip
Notification

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.