Discours de Guy PAILLOTIN Secrétaire perpétuel de l'Académie ...

De
Publié par

  • redaction
  • cours - matière potentielle : numérisation
SÉANCE SOLENNELLE ________________________________________________________________________________________________ 1 Discours de Guy PAILLOTIN Secrétaire perpétuel de l'Académie Rapport sur les travaux de l'Académie d'Agriculture de France pour l'
  • co-évolution homme-nature
  • évolution des relations entre agriculture
  • capacités adaptatives des filières utilisatrices
  • conséquences sur les marchés agricoles de la catastrophe nucléaire
  • épreuve du développement durable
  • séance solennelle
  • propositions de séances
  • agricultures
  • agriculture
  • site
  • sites
  • travaux
  • travail
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 35
Source : academie-agriculture.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
SÉANCE SOLENNELLE1 ________________________________________________________________________________________________ Discours de Guy PAILLOTIN Secrétaire perpétuel de l’Académie Rapport sur les travaux de l’Académie d’Agriculture de France pour l’année 2010-2011 1 – Les séances publiques Elles constituent l’activité principale de notre Académie. Ce sont, pour l’essentiel, nos dix sections qui formulent des propositions de séances, discutées et décidées au sein du Conseil de pilotage des programmes. Ceci signifie que nous ne retenons pas de thème commun pour l’année académique, même si bien des séances sont organisées par plusieurs sections. Ainsi le Conseil de pilotage a retenu 21 séances qui se sont effectivement tenues. Nous avons également organisé, conjointement avec l’Académie des Sciences une séance sur la spéciation chimique. Deux séances, dites «libres » ont été consacrées à des communications de Confrères sans qu’elles soient proposées par les sections, mais qui ont bien sûr reçues mon aval. Ajoutons que notre section Elevages a organisé un Colloque sous le titre: «Du végétal à l’animal: données nouvelles sur la régulation adaptative des génomes ; pourquoi l’élevage est-il concerné par l’épigénétique ? ». Enfin, selon nos statuts, nous avons tenu notre séance solennelle et notre séance d’installation du bureau. e L’année a cependant été fortement marquée par la célébration de notre 250anniversaire. Ainsi, cinq séances particulières ont été consacrées à cet événement : e siècle ?Elle s’est tenue au ConseilSystème alimentaire mondial: quels enjeux pour le XXI économique, social et environnemental (CESE). Sur les traces des domestications et des migrations en agriculture, séance organisée à l’Académie des Sciences. Une séance historique tenue rue de Bellechasse. Où va la recherche agronomique européenne ? avec la participation de douze autres Académies d’agriculture, tenue au ministère chargé de l’Agriculture. Les hommes et l’eau : agriculture, environnement et espace méditerranéen, tenue à l’UNESCO.
SÉANCE SOLENNELLE2 ________________________________________________________________________________________________ Par ailleurs, nous avons associé à cette célébration une séance sur la gastronomie, en raison aussi de la décision de l’UNESCO d’inscrire au Patrimoine de l’humanité le repas gastronomique à la française. L’organisation de ces événements a nécessité une forte implication de nombre de nos Confrères et de toutes nos assistantes. Le tableau 1 fournit la liste de toutes ces séances. Tableau 1 Séances de l’Académie d’octobre 2010 à juin 2011 1)Co-évolution homme-nature, par AlainPerrier 2)Le concept de mode d’habiter à l’épreuve du développement durable, par NicoleMathieu 3)Rôle des marais salés dans le fonctionnement des baies, par Jean-ClaudeLefeuvre 4)La gouvernance coopérative, par RolandPérezet Jean-LouisRastoin e 5)Séance labellisée 250anniversaire de l’Académie Culture et gastronomie, par Suzanne Mériaux, HeinzWismannet Jean-RobertPitteee 6)de l’Académie250 anniversaire: Système alimentaire mondial : quels enjeux pour le 21 siècle, par ChristianeMercieret AndréNeveu7)Séance commune avec l'Académie des Sciences consacrée au thème : Rôle de la spéciation chimique dans la contamination des milieux biogéosphériques, par ChristianAmatoreet GeorgePédro8)Sciences et politiques, par PierreMuller, BertrandHervieuet HeinzWismann9)Toxicité et produits végétaux : regards nouveaux sur les produits traditionnels, par Gérard Pascalet HervéThis10)Nouvelles utilisations des plantes à fibres, par ClaudeSultana 11)La Nature aujourd’hui, par JacquesWeber 12)Changements globaux : l’estuaire de la Seine sous tension, par ChristianLévêque 13): évolution des relations entre agriculture etLes différents types d’agriculture environnement, par BernardLe Buanecet AndréGrammont14)Vers des agricultures périurbaines durables, par Jean-PaulCharvetet XavierLaureau15)Symbiose bactérienne et mycorhizienne, par FrancisMartin 16)Devenir des déchets animaux : les capacités adaptatives des filières utilisatrices, par Jeanne Grosclaude17)Vers une horticulture à haute performance environnementale, FrançoiseDosbaYves et Lespinasse e 18)250 anniversairede l’Académie, séance commune avec l'Académie des Sciences consacrée au thème : Sur les traces des domestications et des migrations en agriculture, par DominiqueJob, GeorgesPelletieret Jean-ClaudePernollet 19)Agriculture, forêt et faune sauvage, par GérardTendron 20)Que sont les produits alimentaires sains, loyaux et marchands ? par HervéThiset Gérard Pascal 21)Transition vers une protection intégrée des cultures, par AntoineMesséan e 22)de l’Académie,250 anniversaireL’Académie d’Agriculture deséance «historique » : France : deux siècles au service de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement, par FrançoisSigaut, ChristianFeraultet Jean-PaulLanly
SÉANCE SOLENNELLE3 ________________________________________________________________________________________________ 23)De l’artificiel au virtuel:Menaces ou opportunités pour la gestion du vivant, par GuillaumeDherissard, AlainPerrieret SuzanneMériaux e 24)de l’Académie,250 anniversaireOù va la rechercheeuropéenne » :séance « agronomique européenne ? par Jean-MarcBoussardet Jean-PaulLanly 25)Les forestiersfrançais face aux risques, par BernardRoman-Amat 26)La PAC : La réforme à mi-parcours, par GillesBazinet Michel-JeanJacquot e 27):de l’Académie250 anniversaire: agriculture, environnement etLes hommes et l’eau espace méditerranéen, par ChristianLévêqueet Ghislainde MarsilySéances libres :  Mercredi6 avril 2011 : Quelle régulation des marchés laitiers après la sortie des quotas ? par Jean-ChristopheKroll-Rabotin Rapport pour le G20 sur la volatilité des prix en agriculture,par Pierre-HenriTexier Les échecs des nouveaux venus en agriculture, selon la littérature (Bouvard et Pécuchet, Jean de Florette), par JeanSaletteer Mercredi 1juin 2011 :  Walraset la question foncière, par Jean-MarcBoussard Unpoint sur l’agriculture raisonnée, par GuyPaillotin Rapport parlementaire de l’OPECST sur la prévention et le traitement de l’obésité : compte rendu, par JacquesRisseDernières innovations en agro-équipements, par Jean-BernardMontalescot2 – Autres activités Comme je l’avais annoncé, il y a deux ans, nous assistons de plus en plus à la constitution de Groupes de travail, souvent intersectoriels, qui produisent des rapports que nous diffusons largement. Ils ont abordé les thèmes suivants : éthique des relations avec les animaux, propositions pour une nouvelle PAC, agriculture biologique, potentiel de la science à développer une agriculture durable, utilisation des déchets animaux. Il faut également noter que nous accueillons dans nos murs de plus en plus de groupes et d’associations, au point que certaines semaines nos locaux sont presque constamment occupés. Tous ces groupes sont bien sûr compatibles avec nos missions et notre éthique. Certains restent des « utilisateurs » de locaux bien placés, d’autres se réunissent autour de quelques Confrères ou à leur initiative. Nous devons noter, qu’après la tenue des réunions du groupe ECOPHYTO 2018, nous continuons à être un lieu de réflexion partagée sur ce sujet grâce notamment à notre Confrère Bernard Blum. Tout ceci contribue à l’évidence à notre rayonnement. 3 – Diffusion de nos travaux Le vecteur de diffusion de nos travaux que nous privilégions aujourd’hui est notre site www.academie-agriculture.fr quirecueille tous les écrits et annonces liés à nos activités. Il est
SÉANCE SOLENNELLE4 ________________________________________________________________________________________________ maintenant tout à fait opérationnel et toutes les informations que je vous ai jusqu’ici livrées peuvent y être trouvées aisément. Nous l’avons ouvert à tous, gratuitement s’entend, sauf, bien entendu, les informations personnelles concernant nos Membres et Correspondants. Notre site est consulté et nous l’avons vérifié par la pose de compteurs. La fréquence de consultation est de l’ordre d’une centaine par jour. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont contribué à rendre ce site opérationnel et convivial. Permettez-moi de remercier particulièrement Christine Ledoux et Corinne Migné qui alimentent ce site en données. Nous avons également édité cinq numéros de nos Comptes Rendus, sans compter l’annuaire. Notons que la phase de rédaction, puis de correction de ces Comptes Rendus est un préalable à la mise de nos résultats sur notre site. Je tiens à souligner l’énorme travail réalisé à ce propos par Christian Ferault, Jean-Claude Mounolou et, bien sûr, Christine Ledoux. D’autre part, «La Lettre de l’Académie », qui paraît quatre fois par an, fait l’objet d’un excellent accueil et nombre de nos Confrères acceptent d’y contribuer de très bon gré. Je voudrais enfin mentionner que grâce à Émile Choné et à la BNF, les ouvrages de notre bibliothèque sont en cours de numérisation. Notre Compagnie, décidément, entre dans la modernité. 4 – Relations extérieures Grâce à Christian Maréchal, assisté de Claude Sultana, l’Académie a poursuivi ses visites qui sont indispensables à la bonne information de nos Confrères et permettent de faire mieux connaître notre Compagnie et ses travaux : -Genethon à Evry (16 septembre 2010), -SIMA (20 février 2011), -ESITPA à Mont-Saint-Aignan et rencontre avec les Étudiants (7 avril), ème -Château et Domaine de Chambord dans le cadre de la commémoration du 250 anniversaire (9 mai). Sous la responsabilité et l’impulsion de Jean-François Colomer, le Groupe «Communication »a développé, dans le contexte de notre anniversaire, les relations avec les Journalistes agricoles et la presse scientifique. Il a assuré la supervision de notre « Lettre » et poursuivi ses auditions d’experts de la communication dans différents univers: Delphine Guey (GNIS et SIA), Patrick Tallon (ministère de l’Agriculture, et Marc Mennessier, adjoint au chef du service « science-médecine » du Figaro quotidien. Le Groupe s’est par ailleurs interrogé sur l’opportunité de publier annuellement un état des lieux des avancées de la recherche agronomique au bénéfice des agriculteurs, avec l’objectif de valoriser les innovations et leur acceptabilité par l’opinion publique.
SÉANCE SOLENNELLE5 ________________________________________________________________________________________________ 5 – Finances de la Compagnie et rénovation de nos infrastructures Sous l’efficace autorité de notre Trésorier perpétuel, assisté de Claude Sultana, les rénovations de nos locaux progressent. Les finances de l’Académie sont globalement saines, mais elles ne nous permettent pas d’entreprendre de projets particuliers sans apports spécifiques. En effet, nos recettes, constituées, d’une part, des subventions annuelles du ministère de l’Agriculture et de nos autres partenaires publics et privés traditionnels, et d’autre part, de nos revenus propres, ne croissent pratiquement pas, alors que nos dépenses de fonctionnement augmentent légèrement. Et ce, malgré des efforts faits pour réduire les dépenses hors personnel (téléphone, frais postaux avec une plus grande utilisation de la messagerie électronique, chauffage avec l’installation d’un régulateur sur la chaudière) ;et malgré aussi la conversion en dons de mécénat des subventions de nos partenaires privés, dont celui qui nous héberge aujourd’hui et que je remercie à nouveau. L’année 2011 sera un peu plus difficile que les précédentes, car plusieurs dépenses exceptionnelles, liées à la célébration e du 250anniversaire, comme la location et/ou l’équipement «son » des salles des grandes séances ont dû être engagées. Nos investissements pour la réfection intérieure indispensable du 18, Rue de Bellechasse se poursuivent graduellement. Depuis septembre, le sol et la tapisserie des sièges de notre salle des Séances, qui dataient de la fin des années 70, sont flambant neufs. Il nous faudra enfin, l’année prochaine, repeindre les murs et changer le revêtement des sols de quatre bureaux et des salles de réunion Xavier-Bernard et Dufrenoy pour enfin disposer d’une maison entièrement rénovée. L’Académie, avec l’aide appréciée de l’Association des Amis, doit renforcer son action et améliorer son image pour que de nouveaux partenaires se déclarent, et que ceux qui le sont déjà renforcent leur coopération. 6 – Quels enseignements peut-on tirer de cette année de travaux ? Nos activités couvrent bien nos trois domaines de compétences: l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, auxquels j’ajouterais volontiers celui de la forêt. Ce n’est pas très étonnant car cela reflète la diversité de nos sections. J’observe cependant quelques inflexions intéressantes par rapport à ce qu’on pourrait appeler « la tradition ». La première, et elle date de plusieurs années, c’est l’évidente croissance de nos travaux portant sur l’environnement. Ce n’est pas en soi si original que cela, non, notre originalité vient du fait que nous croisons de façon pertinente production agricole, production forestière et préservation de l’environnement. Nous sommes de façon rationnelle dans l’axe du développement durable auquel nous avons consacré, il n’y a guère, un gros investissement intellectuel. Finalement ce n’est pas pour rien que se tiennent rue de Bellechasse nombre de réunions concernant l’agriculture durable. La deuxième, concernant toujours l’agriculture et l’environnement, c’est qu’il me semble que nous collons davantage à l’actualité. Je pense notamment à nos travaux sur la PAC, les déchets animaux et l’agriculture biologique. A ce propos, l’occasion m’est donnée de remercier au nom de notre Compagnie Nahid Mohavedi qui, par les très nombreuses données quantitatives qu’elle nous a généreusement fournies et organisées, nous a permis d’avoir un regard plus acéré sur la réalité.
SÉANCE SOLENNELLE6 ________________________________________________________________________________________________ Nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin et nous explorons d’ores-et-déjà des questions assez actuelles comme celle de la sécheresse ou celle des conséquences sur les marchés agricoles de la catastrophe nucléaire japonaise. En troisième lieu, j’observe la montée en puissance dans nos réflexions des questions touchant à l’alimentation. C’était un vœu de notre Compagnie de ne pas se restreindre à la production et à la transformation, mais de donner une sorte de priorité au consommateur. Nous sommes en voie de réaliser ce vœu. Quatrième constatation, notre Compagnie a abordé nombre de questions culturelles et philosophiques. C’est un rôle primordial que nous devons tenir. Je n’en dirai pas plus à cet égard, ème car nos séances commémoratives de notre 250anniversaire vont aussi dans ce sens, et nous en tirerons les conclusions lors de notre séance organisée au Palais du Luxembourg (21 novembre 2011). Il me semble que nous progressons dans le sens voulu par toute notre Compagnie et nous le faisons par l’engagement fort qu’elle met à réaliser concrètement ses vœux. 8.09.2011
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.