Discours de Marie-Hélène Lopez Jollivet Maire de Vernouillet

De
Publié par

  • exposé
Discours de Marie-Hélène Lopez Jollivet Maire de Vernouillet - Cérémonie des Vœux de Vernouillet – Gymnase de l'Amandier Le 5 janvier 2011 Chers amis, C'est un très grand plaisir de vous accueillir ce soir à Vernouillet pour cette traditionnelle cérémonie des vœux du Maire. Avec l'équipe municipale, nous sommes très attachés à la convivialité de cette manifestation qui s'inscrit dans une période consensuelle où l'on célèbre ce qui nous unit, ainsi que notre désir commun de paix et d'harmonie.
  • réel débat territorial
  • villes voisines
  • vice-président en charge de la politique de la ville et de la sécurité
  • vernolitains
  • pratique de la musique et de la danse aujourd'
  • intérêts vernolitains aux intérêts politiques
  • hui
  • développement durables
  • développements durables
  • développement durable
  • politique
  • politiques
  • années
  • année
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 201
Source : mairie-vernouillet.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Discours de MarieHélène Lopez Jollivet Maire de Vernouillet Cérémonie des Vœux de VernouilletGymnase de lAmandier Le 5 janvier 2011 Chers amis, C’est un très grand plaisir de vous accueillir ce soir à Vernouillet pour cette traditionnelle cérémonie des vœux du Maire.Avec l’équipe municipale, nous sommes très attachés à la convivialité de cette manifestation qui s’inscrit dans une période consensuelle où l’on célèbre ce qui nous unit, ainsi que notre désir commun de paix et d’harmonie.J’aime particulièrement cette période de fêtes qui nous permet d’échanger avec nos villes voisines, de connaître leurs projets et leurs habitudes. J’ai d’ailleurs retenu une coutume de la cérémonie ème des vœux des Mairiesde la 12circonscription, où nos collègues accueillent à la tribune leurs voisins. Je vais donc associer avec enthousiasme Vernouillet à cette démarche intercommunale et inviter les élus des communes voisines à nous rejoindre sur l’estrade: Madame la Ministre, Madame la viceprésidente du Sénat, Catherine Tasca, Monsieur le Député, Monsieur le Viceprésident de la Région représentant le Président Huchon, Abdelak Kachouri, Viceprésident en charge de la politique de la Ville et de la Sécurité, Monsieur le Sous Préfet, les Maires membre de la CDAC… (…)Ce soir, je parleraid’espoir pour une année 2011 pleine de promesses.A Vernouillet, l’année s’est bien finie et commence très bien.vous le Comme savez, le 23 décembre, la commission départementale d’aménagement commercial a voté à l’unanimité la création du Centre Commercial Valde Seine 2.J’en reparlerai tout à l’heure, mais je tiens d’ores et déjà à saluer les membres de la commission qui contribuent ainsi au développement économique de notre territoire. Agenda 21 et développement durable
Chaque Maire a une vision pour sa ville, pour son développement. Notre responsabilité s’inscrit dans le temps et marque de nos décisions, le visage de nos communes. Pour moi, ce qui fait sens, à Vernouillet comme ailleurs,c’est notre responsabilité visàvis des générations futures. Nous élus, nous sommes les initiateurs et les relais indispensables des transformations de demain. Et la transformation majeure, l’ardente obligationqui est la nôtre, c’est d’inscrire nos décisions dans le cadred’un développement durable de notre territoire.
Nous ne pouvons continuer à être prédateurs de notre propre planète. Les ressources s’épuisent. Nous ne pouvons pas continuer à menacer la biodiversité, la qualité de l’eau, de l’air ou de la terre par nos activités et par un développement irrespectueuxde l’environnement. L’une des spécificités qui fonde l’identité de Vernouillet, c’est notre capacité à concilier urbain et nature ; aussi, nous sommes particulièrement attachés à ne pas altérer notre propre qualité de vie par un développement inconsidéré. Nous savons aussique l’action publique, seule, n’est pas suffisante. L’action publique doit être accompagnée, démultipliée par la prise de conscience et l’engagement des autres acteurs, de l’ensemble des citoyens. Nous avons donc à convaincre,pour mobiliser. Pour entraîner la population, pour convaincre donc, nous avons besoin d’actes. Nous devons renforcer la confiance dans la parole et l’action publique, rendre des comptes sur notre action, expliquer le sens de nos décisions, en améliorer la qualité par la participation des citoyens. Naturellement, il s’agit d’une construction progressive. Nous ne changerons pasd’un coup toutes nos politiques! Nous ne changerons pas Vernouillet à nous seul,d’un coup de baguette magique! Puisqu’il faut agir local àVernouillet nous avons décidé d’être concret et je suis heureuse de démarrer cette année 2011 avec ce programme d’actions.Comme le dit le proverbe chinois «puisque toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui» je vous offre, aujourd’hui,agenda notre 21 !Pour nous, ce document est l’instrument majeur de la mise en œuvre sur Vernouillet des principes de développement durable, ce document n’est pas de l’affichage,c’est du concret; et vous en aurez quelques illustrations ce soir, comme le nouveau véhicule électrique des services techniques exposé ici même. Actions déjà engagées dans le cadre de lAgenda 21 Je voudrais revenir sur quelques actions en cours, qui nous tiennent particulièrement à cœur parce qu’elle relève de l’accompagnement dela petite enfance.J’évoqueraisl’ouverture du RAM et l’extension du multiaccueil, que vous retrouverez dans l’agenda 21 comme réponse aux besoins d’accueil de la petite enfance. Je voudrais particulièrement évoquer une autre action en cours, car, elle a été mené de façon exemplaire entre les différents partenaires,sur le terrain : il s’agit du nettoyage des dépôts sauvages. Les services de la ville, la Sepur, les agriculteurs, les propriétaires, tout le monde se mobilise pour éliminer ces dépôts sauvages. La transversalité et la circulation de l’information qui sont au cœur du développement durablesont effectivement mises en œuvre. Cette action ne consiste pas seulement d’ailleurs, à nettoyer les espaces naturels souillés, elle consiste aussi à informer, à sensibiliser, voire même à verbaliser. Comme vous le voyez certaines actions sont donc déjà engagées. D’autres n’en sont encore qu’à l’état de chantier en interne et il reste à préciser les modalités de mise en œuvre.Je salue l’implication sur ce sujet de l’ensemble de l’équipe municipale, sous la houlette dIsabelle Male. Je sais aussi le soutien de notre direction administrative, et je tiens à saluer l’engagement de
M. le directeur général des Services et de ses équipes qui travaillent quotidiennement pour une vraie culture du résultat opérationnel. Je sais pouvoir compter sur eux en 2011. Intercommunalité Le développement durable met en valeur les partenariats.J’y attache une très grande importance: connaître les analyses et les priorités des autres, des communes voisines, leur faire connaître les nôtres, mesurer les convergences et les complémentarités pour renforcer l’efficacité des actions, c’est essentiel. S’agissant de la réforme des politiques territoriales, la réalité du terrain aujourd’huic’est effectivement et inévitablement une réflexion intercommunale. Je ne reviendrai pas sur la façon dont cette réforme a été menée, sur les intentions premières de la réforme et ce qu’il en reste aujourd’hui, c'estàdire suffisamment tout de même pour faire craindre que cette vaste réorganisation territoriale ne réduise singulièrement les ambitions des communes. L’intercommunalité recouvrera bientôt tout notre territoire, toutes nos communes y participeront, de gré ou de force. Je crois qu’il faut qu’en termes d’aménagement du territoire, c’estàdire de choix des équipements, de répartition des responsabilités entre les uns et les autres, nous ayons un réel débat territorial, dépassant les clivages partisans, un débat qui permette d’apporter des réponses intelligentes et cohérentes. C’est toute la réflexion que nous menons. Ce n’est pas une réflexion pour dire qu’on va sacrifier les intérêts vernolitains aux intérêts politiques, ce n’est pas notre jeu que d’aller ici où là pour retrouver telle communeamie ou privilégier telle couleur politique. La transparence en ce domaine, nous voulons l’avoir; tous les élus réunis ici derrière moi l’ont. Nous savons tous, les uns et les autres, comment nos concitoyens se déplacent, circulent, consomment sur notre commune, dans le département, sur la région. C’est sur de telles problématiques que nous devons apporter des réponses. C’est un exercice qui n’est pas simple et qui demande, parce que notre territoire est complexe, tout le temps nécessaire à la réflexion, mais il faut partager, et faire partager, nos préoccupations. Si nous voulons continuer à avoir un territoire qui développe ses caractéristiques en termes d’aménagement, en termes de qualité de vie, en termes de services aux habitants, un territoire où l’on peut vivre partout en ayant à proximité les services de la vie quotidienne, il faut que nous nous adaptions et que nous apportions des réponses concrètes à nos concitoyens. C’est avec de tels principes que nous construisons l’avenir de Vernouillet, c’est avecces mêmes principes que Vernouillet se développera, dans l’intercommunalité.Dans l’intercommunalité aussi, le développement durable doit prendre sa place. La mise en commun des infrastructures, la mise en réseau des intervenants sur le terrain, la complémentarité des dispositifs, tout cela peut aussi être pensé et amélioré par le développement durable.
C’est le moment où tous ceux qui sont derrière moi attendent la conclusion de mon propos, considérant que 2011 devrait être une année de prise de décision. Vernouillet étant un carrefour géographique, plusieurs options nous sont offertes, nous les analyserons toutes et comme le dit Francis Scott Fitzgerald dansGatsby le magnifique: «réserver son jugement implique pour les autres un espoir infini ». Trois grands projets pour Vernouillet Centre commercial ValdeSeine 2 Le dynamisme du territoire se reflète notamment par son activité économique. Comme je vous le disais en introduction, le projet Val de Seine 2 a obtenu l’unanimité des votes de la CDAC: il y a là un potentiel, manifestement évident pour tous, de développement économique fort. C’est un projet de qualité qui répond à un vrai besoin pour le territoire, c’est une chancepour la commune. Ce nouveau centre commercial donnera naissance à un nouveau quartier, ouvert sur la Seine. Nous allons requalifier une friche industrielle, créer du lien géographiquement, économiquement, et redonner une vitalité à ce secteur de la ville, tout enrenforçantl’attractivité du territoire.La municipalité veut contribuer, autant qu’elle le peut, au rapprochement des acteurs économiques de la région, sans pour autant se substituer à eux. Il est évident que nous ne pouvons pas négocier le transfert des commerces de Val deSeine 1 à ValdeSeine 2 en lieu et place du promoteur ou des commerçants. Nous pouvons toutefois encourager le dialogue. Nous pouvons imaginer les perspectives de développement de la Zone Val de Seine 1. Nous pouvons accompagner le développement autour du nouveau centre commercial. En effet, notre rôle est avant tout d’accompagner. Sans outrepasser notre champ de compétence. Dans le cadre du développement durable, nous pouvons développer cette implication par de multiples voies: en soutenant le commerce de proximité, en instaurant dans les marchés publics des clauses qui marquent notre intérêt pour une économie responsable, et surtout en favorisant l’emploi local. Le projet de Val de Seine 2 en est la meilleure illustration. Je vous rappelle que ce projet devrait notamment générer 700 nouveaux emplois. Notre volonté politique, c’est de contribuer à développer l’emploi et d’assurer sur leterritoire l’attractivité commerciale que les Vernolitains attendent. Evoquant ce beau projet, je me dois de saluer et de remercier nos partenaires: Messieurs Courtot et Couturier de l’Epamsa, L’OIN, Le Conseil général, l’atelier Ruelle,le Cabinet d’architecture LarocheJard, je pense aussi aux commerçants qui ont à cœur de préserver le dialogue avec le promoteur SPP que je salue aussi, et biensûr, je veux remercier encore une fois chaleureusement les membres de la CDAC qui ont soutenu ce projet d’une seule et même voix.
Ecole de musique, de danse et des arts Dans le développement durable, on recoupe constamment les trois grands principes :social, économique, environnemental. Vernouillet y rajoute un quatrième principe, par conviction : le domaine artistique. La construction de l’école des arts, de Musique et de la dansedevrait être lancée en 2011, l’un des trois projets que vous voyez ici sera sélectionné. A Vernouillet, le monde associatif est un élément clé du dynamisme. 115 associations! Parmi elles, «l’association artistique» gère 558 adhérents. La pratique de la musique et de la danse aujourd’hui à Vernouillet est un phénomène particulièrement sensible. Le Gala de danse rencontre un succès qui ne se dément pas avec les années. L’ampleur est telle,culturellement et artistiquement, que la Municipalité a fait de cette école un axe prioritaire de sa politique culturelle. Nous avons voulu offrir aux arts et à la jeunesse une structure adaptée. Dans ledomaine de l’enseignement, dans le domaine de la création biensûr, dans l’accompagnement des jeunes pratiquants, cette nouvelle école sera, je n’en doute pas, un élément extrêmement fort qui viendra renforcer le dynamisme déjà à l’œuvre sur notre commune.Si l’on parle beaucoup de dynamise associatif à Vernouillet, c’est qu’il est une réalité bien établie. Le dynamisme associatif, il s’incarne bien évidemment dans les bénévoles, ceux qui œuvrent dans l’ombre des grands événements de la ville, ceux qui travaillent avec une conviction formidable à réunir les énergies et les compétences, ceux qui organisent! Ce dynamisme, nous voulons ce soir lui donner un visage, précisément celui de Madame Sabin, représentante du Comité de quartier du Centre ville. Son engagement est, je vous l’assure, aussi inépuisable que quotidien.Elle organise depuis deux ans maintenant le Carnaval du Centre ville qui rencontre un magnifique succès. Aussi j’aimerais l’inviter à me rejoindre sur scène pour recevoir les remerciements qu’elle mérite… (remise dela médaille de Vernouillet) Spectacle « Tombé du ciel ! » Une véritable politique culturelle,c’est unepolitique dont le champ ne soit pas exclusivement la culture ellemême, mais l’ensemble des grands enjeux de société. Une politique culturelle n’invite pas les habitants à réfléchir à la culture mais au monde dans lequel nous vivons. Tel était l’objectifdu spectacle «Tombé du Ciel» que nous avons réalisé l’année passée:faire découvrir aux habitants l’histoire du lieu où ils vivent, réunir les générations, les cultures, tous les Vernolitains, générer, dans un esprit familial festif, la rencontre des générations, des cultures, tout simplement des habitants. «Tombé du Ciel» a rassemblé l’année dernière 2000 spectateurs, il a réuni près de 300 participants, sur scène et en coulisse. Aussi, pour ce formidable succès, je voudrais inviter le metteur en scène M. Bertrand Pascual à nous rejoindre sur scène, pour recevoir, lui aussi, les remerciements qu’il mérite(remise de la médaille de Vernouillet) Pour terminer, j’emprunterais les mots de Spinoza :«La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice». Aussi je vous souhaite à toutes et tous une année de paix,
Je vous invite à lire notre Agenda 21, puissetil susciter votre adhésion, et je vous invite à noter, dans vos agendas, les dates du 16 et 17 septembre prochains où nous reconduirons le spectacle « Tombé du Ciel 2 » ! Bonne année à tous ! Le 05 janvier 2011, Discours des Vœux2011 prononcé au gymnase de lAmandier
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.