Dossier de Presse Pollutec 2010_Version Salon

De
Publié par

  • exposé
  • cours - matière potentielle : étude
1 22/11/2010 En association avec : Contact presse : Hélène Bouillon-Duparc Tél. : 01 47 16 79 05 Email : POLLUTEC, capitale environnement Du 30 novembre au 3 décembre 2010 Lyon EUREXPO France DOSSIER DE PRESSE (Novembre 2010)
  • efficacité énergétique des bâtiments et des process industriels
  • village fluides
  • entretien des installations d'anc et des systèmes de récupération d'eau de pluie
  • secteur risques
  • salons
  • salon
  • matière
  • matières
  • international
  • internationaux
  • énergies
  • energies
  • énergie
  • energie
  • déchet
  • déchets
  • pays
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 40
Tags :
Source : lb7.reedexpo.fr
Nombre de pages : 62
Voir plus Voir moins







En association avec :








POLLUTEC, capitale environnement
Du 30 novembre au 3 décembre 2010

Lyon EUREXPO France


DOSSIER DE PRESSE
(Novembre 2010)


















Contact presse :
Hélène Bouillon-Duparc
Tél. : 01 47 16 79 05
Email : helene.bouillon@pollutec.com
1

22/11/2010
Sommaire



Pollutec, un concentré de cleantechs du monde entier 3

Chiffres clés 6

Villages - Forums - Espaces 8

Le monde entier se retrouve à Pollutec 11

Où trouver les collectifs ? 14

Les tendances de l’innovation technologique 16

Prix et Trophées 20

Temps forts du salon

Inaugurations et visites officielles 23
Réunions presse 24
Trois grands colloques transversaux 26
Sélection de conférences 27

Principaux sigles et abréviations 40


Buy&Care, LE rendez-vous de l’achat durable 41
Innovations Buy&Care 44
Conférences Buy&Care 45


Informations pratiques
Services visiteurs 48
Pollutec pratique 50
Informations pratiques presse 53
Plan du salon 54
Le nouvel Eurexpo Lyon 55

Organismes membres du Comité d’Organisation de Pollutec 56

Organismes membres du Comité d’Organisation de Buy&Care 59

A propos de Reed Expositions 60

Salons 2011 61



2

22/11/2010
Pollutec, un concentré de cleantechs du monde entier

Pollutec 2010 ouvre ses portes du 30 novembre au 3 décembre à Lyon Eurexpo. Dans un
contexte économique qui s’améliore, le salon affiche une excellente performance en termes
de surface d’exposition et de nombre d’exposants. Et cela même alors que la dernière
édition lyonnaise avait connu des records exceptionnels de participation, en particulier dans
le secteur de l’eau. Cette édition 2010 accueille 2 528 exposants de 45 pays, soit une
croissance de 7,4% et ce, principalement à travers le développement international du salon
(+14%) et la présence renforcée de PME ou TPE sur les 30 pavillons internationaux et les 17
régionaux (dont 5 nouveaux à Lyon : Auvergne, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Midi-
Pyrénées et la Réunion).

eCaractéristique majeure de cette 24 édition, Pollutec 2010 développe fortement son offre
en matière d’énergie au sein d’un secteur Energie dédié mais aussi au cœur des stands
collectifs et sous forme applicative dans les autres secteurs. Le salon crée aussi un espace
Recherche, Innovation et Financement regroupant des écotechnologies, des projets
d’avenir en cours d’étude ou en développement, de nombreux pôles de compétitivité et
clusters spécialisés ainsi que des organismes spécialisés dans l’accompagnement financier
des entreprises.

Une offre vaste et renouvelée
Le secteur Analyse-Mesure-Contrôle constitue toujours un secteur clé du salon regroupant les
leaders et affichant au moins vingt-cinq innovations déclarées. Résolument transversal, il
concerne toutes les filières environnementales, de l’amont à l’aval : eau (capteurs,
pompes,…), air (gaz, poussières, contaminants, température, humidité,…), bruit (sonomètres,
corrélateurs, détecteurs,…), énergie (émission de Ges, Bilan Carbone,…), risques,…

Le secteur Eau / Eaux usées se caractérise cette année par un élargissement des pays
d’origine des exposants. Par exemple, le pôle Canalisations, Réseaux et Ouvrages, qui
accueille un Village Travaux sans tranchée organisé en partenariat avec la FSTT, voit l’arrivée
de professionnels du Moyen-Orient ou de Chine. De même, l’offre en matière de Pompes,
robinetterie ou compteurs est aussi couverte cette année par des spécialistes d’Italie et
d’Inde. Un accent notable est porté sur la performance énergétique de ces équipements
comme en atteste le Village Performance des pompes et équipements fluidiques réalisé
avec Profluid, Eurêka et le Snecorep qui présente des exemples de bonnes pratiques et une
vitrine de l’innovation. Notons que l’automation et la télégestion, en fort développement
dans le secteur de l’eau, tendent également à l’efficacité énergétique. La thématique
Traitement et réutilisation des eaux, quant à elle, affiche une bonne représentation des
traitements physico-chimiques et biologiques, des évolutions dans le domaine de
l’assainissement non collectif - les premières certifications arrivant depuis le mois de
septembre - et une offre de nouvelles solutions dédiées à la récupération d’eau de pluie. Ces
dernières sont d’ailleurs concentrées au sein du Village Eau autonome organisé pour la
cinquième fois consécutive avec l’IFAA et l’IFEP.

Le secteur Déchets / Recyclage / Nettoyage se déploie sur cinq grands espaces : Traitement
des déchets et prestations de services ; Véhicules de collecte - Transport et logistique ;
Recyclage & valorisation matière ; Valorisation énergétique des déchets et Nettoyage -
Hydrocurage. Outre une offre importante de conteneurs enterrés ou semi-enterrés et la
présence des principaux fabricants de poids lourds et engins de collecte (qui nourrissent une
zone très dynamique de démonstration extérieure de véhicules), ce secteur accueille de
nouveaux exposants, notamment dans le recyclage, preuve de la reprise de l’activité. Il met
particulièrement l’accent cette année sur le traitement des VHU et sur la filière bois. Notons
aussi que le Village Recyclage, organisé par Federec autour de plusieurs de ses adhérents,
propose un programme particulièrement riche de conférences. Quant au domaine du
nettoyage, il voit se développer une offre de matériels plus performants tant sur le plan
énergétique qu’en termes de nuisances sonores.
3

22/11/2010
Le secteur Sites & Sols pollués regroupe les techniques innovantes de dépollution et de
réhabilitation récemment mises sur le marché par les professionnels du secteur réunis autour
de l’UPDS et fait le point sur l’évolution de la réglementation et des pratiques. Soulignons
également la présence cette année d’importants experts belges, néerlandais et américains.

Implanté à l’entrée du salon pour mieux répondre aux attentes des visiteurs toujours plus
concernés par cet enjeu sanitaire majeur, le secteur Air présente de nouveaux appareils de
contrôle et de traitement des émissions et odeurs, des systèmes de surveillance de la qualité
de l’air ainsi que des équipements visant à réduire les nuisances sonores : instruments de
mesure, systèmes réduisant le bruit des installations, etc. Plusieurs conférences autour
d’experts reconnus sont organisées dans le cadre du Forum Qualité de l’air animé par
Uniclima.

Le secteur Risques & Management environnemental propose les plus récentes solutions en
matière de prévention et de traitement des risques - industriels, au travail, naturels, sanitaires -
et accueille plusieurs laboratoires et spécialistes reconnus de la veille réglementaire et de la
certification. L’accent est mis cette année sur la cartographie et la signalétique (cf.
étiquetage des produits chimiques en application du règlement européen Reach,
circulation,…). A noter: l’INERIS, qui fête ses vingt ans cette année, anime sur son stand (Hall 6,
F136) une série de conférences sur les questions émergentes dans le domaine de la gestion
des risques et du management environnemental (ex. : certifications des batteries électriques,
sécurité des EnR et des nouvelles énergies, certification des postes de travail « nano »,…).

Le secteur Energie s’articule autour de trois thématiques phares : la mobilité durable, le mix
énergétique et l’efficacité énergétique des bâtiments et des process industriels. En matière
de mobilité durable, différentes solutions sont présentées en matière de matériels, de moteurs
et de carburants alternatifs et/ou de substitution ou d’aide à la mobilité urbaine durable. La
partie « mix énergétique » réunit les solutions permettant de mettre en place un Plan climat
énergie territorial (PCET) : solutions liées aux énergies renouvelables (solaire, biomasse dont le
bois-énergie, petit et moyen éolien, géothermie) ou aux énergies fatales (systèmes de
valorisation énergétique des déchets, solutions de méthanisation,…). Quant à la thématique
« Efficacité énergétique des bâtiments », elle réunit différents acteurs de la prescription :
bureaux d’études, cabinets d’architectes, organismes qualificateurs,… Toutes ces
thématiques sont abordées au sein du Forum Energie et du Forum Ademe. Notons
également que la plupart des pavillons collectifs internationaux ou régionaux réunissant PME,
start-up, pôles de compétitivité et clusters spécialisés développent une importante offre
énergie.

Pour la première fois cette année, le salon propose un espace Recherche, Innovation et
Financement afin de présenter les écotechnologies et les projets d’avenir en cours d’étude
ou en développement. Ce nouveau secteur regroupe seize pôles de compétitivité français
dont certains récemment labellisés, huit clusters, des start-up ou entreprises innovantes
spécialisées dans les cleantechs ou les biotechs, treize laboratoires ainsi que des organismes
de financement privés et publics. Outre un pavillon Cleantech et un forum dédié, le secteur
propose des Rencontres Investisseurs et un Village Fluides supercritiques et membranes avec
Innovation fluides supercritiques, le Club français des membranes et le pôle Trimatech.

Une présence internationale en forte croissance
Europe, Amérique du Nord, Amérique latine, Asie, Moyen-Orient, Afrique, la plupart des
grandes régions du monde sont représentées à Pollutec Lyon 2010 qui s’affirme toujours plus
comme la capitale mondiale de l’environnement. En effet, pas moins de 30,8% des 2 528
exposants enregistrés viennent de 44 pays différents parmi lesquels l’Allemagne, l’Espagne et
le Japon particulièrement en force cette année ou encore l’Autriche et la Corée du Sud au
retour remarqué à Lyon. Soulignons également la présence du CBI, un organisme néerlandais
de promotion des technologies de pays émergents venant présenter des solutions
edéveloppées en Afrique du Sud, en Colombie, en Inde et en Tunisie. Cette 24 édition est
également marquée par la présence du Chili, en tant que pays invité d’honneur du salon,
4

22/11/2010 des Etats-Unis dans le cadre du Focus technologique Etats-Unis et par la tenue de la
convention internationale d’affaires b2fair, plate-forme de coopération entre les entreprises
européennes visant à encourager l'internationalisation entre les entreprises des secteurs de
l'environnement et de l'énergie.

L’innovation technologique au cœur du cru 2010
Au cœur même de Pollutec, l’innovation technologique concerne la totalité des secteurs du
salon. A mi-novembre, 237 solutions innovantes (produits ou services) avaient été adressées
au service de presse par 175 exposants. Elles confirment, pour la plupart, la tendance
toujours plus marquée des écotechnologies - eau, air, déchets, sols, risques,… - à prendre en
compte la lutte contre les Ges. La haute performance énergétique est ainsi de rigueur
désormais dans l’ensemble des technologies pour l’environnement, certaines d’entre elles
intégrant même les EnR dans leurs process. En témoignent le développement spectaculaire
des équipements fluidiques à haute performance, la recrudescence des traitements in-situ
pour éviter les transports mais aussi l’utilisation croissante de l’énergie solaire dans l’industrie.
Autre tendance importante : les entreprises anticipent mieux les évolutions réglementaires qui
fixent des seuils toujours plus stricts, par exemple en matière d’optimisation de la ressource en
eau, de traitement des poussières et particules ou encore d’intégration au bâti pour les EnR.
Ainsi, véritable pendant des nouvelles obligations réglementaires, les instruments
d’analyse/mesure/contrôle poursuivent leur développement.

Pollutec, acteur du développement durable
Quoi de plus logique pour Pollutec, salon international de l’environnement, que de montrer
l’exemple en matière de développement durable ? Depuis maintenant six ans, le salon mène
différentes actions dans ce domaine. D’une part, l’ensemble de ses documents de
promotion est réalisé sur du papier issu de forêts gérées correctement, la communication est
largement dématérialisée grâce à l’utilisation accrue d’internet et les mailings exposants sont
envoyés par un réseau d’entreprises adaptées employant en majorité des salariés
handicapés. D’autre part, outre une offre de stands à impact moindre sur l’environnement et
le climat (cf. bois ou carton), un pré-tri des déchets est proposé sur le salon et la moquette
utilisée sur l’ensemble de la surface est ensuite valorisée en billes plastique réutilisables
destinées à l’industrie automobile. Par ailleurs, depuis Pollutec Horizons 2009, un calculateur
CO2 proposé sur le site permet aux visiteurs qui le souhaitent d’évaluer l’empreinte carbone
liée à leur venue sur le salon et de compenser leurs émissions par une contribution au
financement de projets portés par des ONG dans les pays émergents via le programme
Action Carbone de la Fondation GoodPlanet. Ces projets portent essentiellement sur
l’efficacité énergétique, les EnR et la réduction des Ges.
Pour cette édition 2010, Pollutec va encore plus loin et engage une démarche de Bilan
Carbone avec l’Ademe, Eurexpo et le cabinet Inddigo. Un diagnostic sera donc effectué
jusqu’à décembre 2010 sur les émissions liées à la fois au parc, à l’activité même du salon et
au déplacement des exposants et visiteurs. Il permettra ensuite, en fonction des résultats
obtenus, de hiérarchiser les actions à engager en priorité*.
Par ailleurs, le salon s’associe pour la première fois au Téléthon, grande opération annuelle en
faveur de la recherche sur les myopathies menée par l’AFM. En collaboration avec le Grand
Lyon, Eurexpo et Ecofolio, des sacs seront distribués à tous les exposants en vue de récupérer
leur papier pendant les quatre jours du salon. La matière ainsi collectée sera déposée en
pyramide à l’extérieur et une animation spécifique sera organisée le vendredi à 9h30 en
présence des partenaires de l’opération. Elle devrait être reprise dans le cadre des spots
proposés par France 2 durant le week-end du Téléthon 2010 qui débutera le soir même.
Enfin, Pollutec accueille une opération organisée par Labaronne Citaf et dédiée aux
humanitaires impliqués dans l’aide d’urgence dans le domaine de l’eau afin de sensibiliser
les visiteurs par le biais de différentes animations. Une journée rassemblera les décideurs
autour d’une « chaîne de l’eau » en milieu hostile et sans infrastructure.
* Les résultats seront disponibles fin janvier.

5

22/11/2010 Les chiffres clés de Pollutec 2010
(au 18 novembre 2010)


2010 2010/2008 2008
Surface totale du salon 104 500 m² - 3,5 % 108 300 m²
Surface de stands 61 760 m² - 3,5 % 64 000 m²
Nombre total d’exposants 2 528 + 7,4 % 2340
Dont :
- France 1 752 + 4,8 % 1665
- Etranger 776 + 14 % 675
Nombre de pays représentés 44 42
(hors France)
Visiteurs attendus 75 000



REPARTITION DES EXPOSANTS en 2010

> Par secteur d’activité principal
Cette répartition est basée sur l’activité principale déclarée par les exposants et co-exposants

% total Nb d’exposants
Eau 29,5 % 746
Déchets-Recyclage-Nettoyage 26,1 % 660
Institutionnels / Collectifs / Presse 16,7 % 421
Energies 5,9 % 149
Analyse, Mesure, Contrôle 5,1 % 129
Air 4,9 % 124
Achats responsables (Buy&Care) 4,4 % 110
Risques / Santé / Bruit 3 % 75
Sites et Sols pollués 2,7 % 68
Services et Développement durable 1,8 % 46


> Par activités déclarées
Un exposant déclarant généralement plusieurs activités, le total est ici supérieur au nombre d’exposants
% total Nb d’exposants
Déchets (Elimination et recyclage) 22,1 % 1886
Eau 28,8 % 2461
Analyse, Mesure, Contrôle 7,9 % 671
Energie 7,5 % 639
Air 7,2 % 611
Services et Développement durable 6,9 % 588
Risques et gestion des risques, etc. 5,0 % 430
Organismes, adm., collectivités, etc. 4,6 % 394
Sites et Sols pollués 3,6 % 309
Achats responsables 3,6 % 305
Nettoyage 2,8 % 241

6

22/11/2010
REPARTITION DES EXPOSANTS INTERNATIONAUX PAR PAYS

Afrique du sud 1
Algérie 2
Allemagne 186
Australie 1
Autriche 23
Belgique 84
Brésil 2
Canada 9
Chili 15
Chine 4
Colombie 1
Corée du Sud 8
Danemark 5
Emirats Arabes Unis 2
Espagne 45
Estonie 1
Etats-Unis 29
Finlande 8
Grèce 1
Hongrie 3
Inde 5
Irlande 5
Israël 13
Italie 109
Japon 25
Liban 1
Luxembourg 7
Maroc 1
Monaco 2
Norvège 4
Nouvelle Zélande 1
Pays Bas 47
Pologne 3
Portugal 13
République tchèque 17
Roumanie 1
Royaume-Uni 37
Slovénie 1
Suède 11
Suisse 39
Tunisie 1
Turquie 3
TOTAL 776


7

22/11/2010
Forums, Espaces et Villages à Pollutec Lyon 2010

Pour répondre au mieux aux attentes de ses visiteurs, Pollutec élargit son offre dans les
domaines de l’énergie, crée un nouveau secteur consacré à la recherche, à l’innovation et
au financement et propose des développements spécifiques dans ses secteurs traditionnels.

L’énergie est partout sur Pollutec 2010

Pour faire face à l’augmentation de la demande d’informations et de solutions idoines, en
lien avec la complexification elle-même croissante des sujets, Pollutec a décidé de rendre
plus lisible l’offre dans les domaines de l’Energie en l’organisant, avec ses partenaires (ADEME,
ATEE, CLER, CICF, OPQIBI), autour de trois axes majeurs : l’efficacité énergétique du bâtiment et
des process industriels : bureaux d’études spécialisés dans les bilans énergétiques, le conseil
et l’audit ; organismes de qualification et de certification,..., l’optimisation des mix
énergétiques dans les territoires : solutions pour accompagner la réflexion des acteurs dans
leurs choix en solaire, biomasse dont bois-énergie avec des professionnels des chaudières, du
compostage et de la méthanisation,…, et la mobilité durable, particulièrement avec le salon
Buy&Care : combustibles de substitution, véhicules moins émetteurs de CO2, plans de
déplacement, solutions d’aide à la mobilité urbaine durable,…

Outre la présence de nouveaux acteurs sur ce marché, le salon accueille des pôles de
compétitivité (Tenerrdis), clusters (cluster Rhône-Alpes) et incubateurs (Basse-Normandie et
Haute-Normandie) spécialisés ou se développant fortement sur ces sujets ainsi que deux
forums dédiés : le Forum Ademe (Hall 6, F188) qui revient notamment sur les différents projets
Fonds Démonstrateurs de Recherche retenus en 2010 et le Forum Energie (Hall 6, S212) qui
propose de nombreux exposés dont des ateliers dédiés aux secteurs du commerce et de la
distribution.

A noter : pour faciliter la découverte de l’offre Energie du salon, deux parcours réalisés en
collaboration avec Atee sont proposés : Efficacité énergétique du bâtiment et des process
industriels et Mix énergétique.

Une usine virtuelle modèle en exclusivité sur le salon !
Piloté par le Cetiat (Centre technique de l’industrie aéraulique et thermique) et la région
Rhône-Alpes qui le présente sur son pavillon, ce projet consiste à développer la maquette
d’une usine modèle en faisant ressortir les principaux leviers à la disposition des industriels
pour optimiser les moyens de production en termes environnementaux.

Nouveau à Pollutec : Le secteur Recherche, Innovation et Financement

Cette thématique est bien entendu, comme celle de l énergie, présente dans de nombreux
secteurs du salon. Ainsi ce sont seize pôles de compétitivité français, huit clusters et treize
laboratoires qui participent à Pollutec 2010, véritable « explosion » des compétences
présentées en R&D sur le salon comparativement à 2008. Parmi les pôles de compétitivité
confirmés, citons Advancity, Axelera, Avenia, Eau, Dream Eau et Milieux, Hydreos, Lyon Urban
Trucks, Moveo, Plastipolis, Pôle Fibres, Pôle Risques, Team2, Techtera, Tenerrdis, Trimatec et
Viameca. Les clusters Alès Myriapolis - Pôle Eco-industries, Cluster Rhône-Alpes Eco-Energies,
Cluster Transports Territoires et Société, Durapole, Ecorevia, Europole Méditerranéen de
l’Arbois, Pole Environnement du Limousin, Savoie Technolac Technopole sont également
présents tout comme les laboratoires Alpa, Galys, Ldar, Microhumus, M2P2, Orchidis, Phode,
Wessling, IPL,…

Mais l’édition 2010 réserve en complément un espace Recherche, Innovation et Financement
spécifique afin de présenter les écotechnologies et les projets d’avenir en cours d’étude ou
en développement et visant à faciliter les échanges et les contacts mais aussi les
opportunités de financement. Ce nouveau secteur accueille un pavillon Cleantech
accueillant seize start-up (IES, Comuto, DDIDF -Développement Durable Ile de France, Amcs
8

22/11/2010 Aquae environnement, Arionic, Certec, Izitec, Orelis ainsi que Bucher Unipeutin AG, Binder +
Co AG, Biorem Engineering, Plastinum, Norsk Biogass et Lombritek), le monde de
l’enseignement et de la formation (INSA de Lyon, EME, ENSCM-CNRS, Université de Lyon (EPS)-
Lyon Science Transfert, Université d’Aix-Marseille mais aussi la fondation OPS et de nombreux
instituts : IFTS, IEM, IFETS et Ami Editions), des organismes institutionnels et financeurs (OSEO,
Crédit Coopératif, CEA, CNRS, DGCIS,...) et les trois nouveaux pôles Eau récemment labellisés
(Eau, Dream Eau et Milieux, Hydreos). Pollutec Lyon 2010 accueille à nouveau un Village
Fluides supercritiques et membranes (Hall 6, J96), organisé avec Innovation fluides
supercritiques, le Club français des membranes et le Pôle Trimatech (cf. : présentation d’un
nouveau procédé pour traiter les effluents acides, des avancées de la RSDE pour réduire
l’émission de micropolluants,…) et un Village Traitement de surfaces, animé par l’IFETS. Tous
deux sont implantés à proximité immédiate du Forum Recherche, Innovation, Financement.
Ce nouveau secteur accueille également un forum Recherche, Innovation et Financement
(Hall 6, K82) proposant un programme très riche de conférences sur ces sujets majeurs ainsi
que des Rencontres Investisseurs visant à favoriser les rencontres entre start-up en recherche
d’investissements et organismes de financement présents sur le salon ou mobilisés par
Cleantuesday, partenaire de Pollutec.

A noter : la région Rhône-Alpes met en place une Rue de l’Innovation avec les exposants de
son pavillon. Cet espace, destiné à mettre en avant une dizaine de technologies innovantes
conçues et développées sur le territoire régional, regroupe des produits, services ou
procédés présentant à la fois une amélioration des gains environnementaux et un intérêt
nouveau sur le plan technologique et économique.

Le secteur Analyse-Mesure-Contrôle (Halls 9 et 10) regroupe les leaders et présente de
nombreuses solutions innovantes dans l’eau (capteurs, pompes,…), l’air (gaz, poussières,
contaminants, température, humidité,…), le bruit (sonomètres, corrélateurs, détecteurs,…),
l’énergie (émission de Ges, Bilan Carbone,…), les risques,…

Le secteur Eau / Eaux usées propose un village pour chacune de ses trois grandes
thématiques. Ainsi la partie dédiée aux « Canalisations, Réseaux et Ouvrages » accueille un
Village Travaux sans tranchée (Hall 9, M136) organisé avec la FSTT. Parmi les sujets prévus : la
présentation de la plus petite machine de forage dirigé, l’apport des travaux sans tranchée
en termes de gêne pour les sites urbains, le gain de ce type de travaux en matière d’impacts
sur l’environnement et le climat,… La partie consacrée aux « Pompes, Robinetterie,
Compteurs » accueille un Village Performance des pompes et équipements fluidiques (Hall 9,
J266), animé par Profluid, Eurêka et le Snecorep (cf. efficacité énergétique des systèmes de
pompage, éco-conception et gestion durable des équipements, solutions innovantes pour le
transport des déchets et eaux usées,…). Et la partie « Traitement et réutilisation des eaux »
accueille un Village Eau autonome (Hall 8, F308) organisé avec l’IFAA et l’IFEP (cf. agrément
des filières d’ANC, choix des formations, exploitation et entretien des installations d’ANC et
des systèmes de récupération d’eau de pluie, point sur les citernes souples,...).

Pour cette édition 2010, le secteur Déchets / Recyclage / Nettoyage met notamment
l’accent sur le traitement des VHU avec une dizaine d’exposants et plusieurs conférences
dédiées et sur la filière bois avec, entre autres, la présence de professionnels de la collecte et
du broyage (déchets verts et bois). Il accueille comme toujours un important Village
Recyclage (Hall 5, D375) organisé avec Federec et proposant un programme de
conférences particulièrement riche. Parmi les autres sujets au programme : l’importance du
recyclage dans l’approvisionnement en matière premières de l’industrie, la formation, la
gestion des risques dans les métiers de collecte, la reprise garantie, le recyclage des produits
high tech, les pôles de compétitivité spécialisés Recyclage,…

Le secteur Air accueille un Forum Qualité de l’air (Hall 10, N24) animé par Uniclima offrant de
faire le point sur l’actualité dans les domaines de l’air extérieur et intérieur. Il propose plusieurs
conférences autour d’intervenants à l’expertise reconnue dont des représentants du corps
médical et le Réseau Atmo (ex. : le difficile équilibre entre air intérieur, isolation thermique et
9

22/11/2010 sécurité sanitaire des personnes, la qualité de l’air et la santé dans les bâtiments accueillant
des enfants ou encore dans les lieux de travail,...).

Le secteur Sites & Sols réunit de nombreux professionnels autour de l’UPDS (Hall 5, A306).
Outre les traitements chimiques, thermiques ou microbiologiques in-situ sont présentés divers
retours d’expériences menées à l’international (ex. : gestion des POP en Egypte, dépollution
d’une raffinerie à Mexico, point sur la politique de gestion des terres excavées en France et
aux Pays-Bas,…) ainsi qu’une opération ayant permis de créer une synergie entre
réhabilitation et exploitation de l’énergie souterraine d’un site. Soulignons la présence
d’acteurs majeurs issus de Belgique, des Pays-Bas et des Etats-Unis.

Dans le secteur Risques et management environnemental, le Forum Risques, Réglementation
et Développement durable (Hall 5, A242) informe sur les nouveaux matériels, les différentes
solutions d’accompagnement et les dernières évolutions en termes de lois, certifications et
normalisations (ex. point sur le nouveau régime ICPE, importance de la concertation lors de
l’élaboration d’un PPRT, normalisation en matière de Ges, plan de modernisation des
installations industrielles sur sites à risques, application de l’ISO 26000,…). A noter également :
l’INERIS, qui fête ses vingt ans cette année, propose sur son stand (Hall 6, F136) une série de
conférences sur les questions émergentes dans le domaine de la gestion des risques et du
management environnemental (ex. : certifications des batteries électriques, sécurité des EnR
et des nouvelles énergies, certification des postes de travail « nano »,…).


10

22/11/2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.