dossierde presse

Publié par

  • cours - matière potentielle : l' année
un institut régional du cancer pour l'alsace le fruit de l'alliance d'un clcc et d'un cHu dossier de presse Contacts presse : Fatiha Aït Rais Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Attachée de presse et des Relations Publiques Tél 03 88 11 61 66 Catherine Laulhé Centre de Lutte contre le Cancer Paul Strauss Responsable de la communication Tél 03 88 25 24 66 claulhe@strasbourg.
  • offre de soins en cancérologie publique d'excellence
  • santé de droit privé
  • médecine oncologique en hématologie en chirurgie oncologique en surveillance continue
  • institut régional du cancer
  • groupement d'intérêt public
  • missions en cancérologie
  • missions de l'irc 
  • plan cancer
  • projet médical
  • irc
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 37
Tags :
Source : unicancer.fr
Nombre de pages : 36
Voir plus Voir moins

un institut régional du cancer
pour l’alsace
l e fruit de l’alliance d’un clcc et d’un c Hu
dossier de press e
19 décembre 2011
Contacts presse :
Fatha Aït Rais Catherine Laulhé
Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Centre de Lute contre le Cancer Paul Strauss
Atachée de presse et des Relatons Publiques Responsable de la communicaton
Tél 03 88 11 61 66 Tél 03 88 25 24 66
fatha.ait-rais@chru-strasbourg.fr claulhe@strasbourg.unicancer.frsomm airesomm aire
e centre de lutte contre le cancer (clcc) « paul strauss » et le centre Hospitalier
Luniversitaire (cHu) « Hôpitaux universitaires de strasbourg », annoncent offciellement,
la création d’un institut régional du cancer. encouragée et soutenue par l’agence
régionale de santé d’alsace (ars), cette alliance a pour objectif de doter l’Alsace d’une
offre de soins en cancérologie publique d’excellence, accessible à tous les patients.
genèse du projet irc  p. 2
pour les patients  p. 4
statut juridique  p. 6
gouvernance  p. 8
missions de l’irc  p. 10
projet médico-scientifque  p. 12
ensemble des structures  p. 14
programme architectural  p. 16-20
coût & fnancement  p. 22
prochaines grandes étapes  p. 24
exposition projet architectural  p. 24
à propos du centre de lutte contre le cancer paul strauss  p. 26-27
à propos des Hôpitaux universitaires de strasbourg  p. 28
à propos de l’agence régionale de santé d’alsace  p. 30
à propos du cabinet d’architecture groupe 6  p. 32g enèse du projet irc
Depuis sa créaton en 1923, le « Centre de Lute contre le Cancer Paul Strauss » et les « Hôpitaux Uni-
versitaires de Strasbourg » n’ont jamais cessé de tsser des liens. Coopératons médicales forma-
lisées, équipements lourds acquis en copropriété sont autant d’exemples qui témoignent des re-
latons de collaboraton établies naturellement entre les deux établissements. Puis, portés par la
volonté du ministère de la Santé et le Plan Cancer 1 et sous l’impulsion de l’Agence Régionale de
l’Hospitalisaton d’Alsace puis de l’Agence Régionale de Santé, les deux établissements, CLCC & CHU
se sont rapprochés afn de consttuer le pôle régional de référence en cancérologie qui a about
à l’Insttut Régional du Cancer (IRC).
Les acteurs et les grandes étapes du projet « IRC »
 Plan Cancer 2003-2007
La mesure 30 du Plan cancer 1 dit : « Dans chaque Des groupes de travail composés des futurs utlisa -
région, les établissements assurant des missions de teurs de l’IRC se forment en vue de l’élaboraton du
recours devront d’ici fn 2004 se coordonner, dans un cahier des charges architectural, programme mené
pôle de référence et de recours appelé pôle régional avec la société IOSIS Conseil.
de cancérologie. Il consttue la tête du réseau régional 27 mai, le groupement de coopératon sanitaire a été
du cancer et assure des missions de recherche et d’en-
créé par arrêté du Directeur de l’ARH Alsace.
seignement ».
 En 2004, les fédératons natonales signent un  En 2010
accord cadre Signature par le CPS et les HUS d’un protocole
La Fédératon Natonale des Centres de Lute contre d’accord cadre relatf à la créaton d’un Insttut
le Cancer (FNCLCC) et la Fédératon Hospitalière Régional du Cancer et de sa forme juridique
de France (FHF) signent un accord cadre relatf à la 6 juillet, un deuxième protocole d’accord cadre relatf
consttuton des Groupes de Coopératon Sanitaire en à la créaton d’un Insttut Régional du Cancer sur le
cancérologie. site de l’hôpital de Hautepierre à Strasbourg est signé
par le Centre de Lute contre le Cancer Paul Strauss et  En 2006, premier protocole d’accord entre le
les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Cet accord Centre Paul Strauss (CPS) et les Hôpitaux Universi-
cadre établit d’une part la consttuton d’un Groupe -taires de Strasbourg (HUS)
ment de Coopératon Sanitaire (GCS) en établisse -Le 21 novembre, sous l’impulsion de l’Agence
ment de santé de droit privé auquel sera transféré Régionale de l’Hospitalisaton (ARH), un premier pro -
l’ensemble des autorisatons d’actvités de la cancé -tocole d’accord est conclu en faveur d’un « Insttut
rologie et d’autre part la consttuton du Groupement Régional du Cancer ».
d’Intérêt Public (GIP) pour la mise en œuvre du projet
 En 2007, élaboraton d’un projet médical commun architectural et l’entreten de l’ouvrage.
En décembre, le Centre et les HUS actent l’élabora-
Créaton du Groupement de Coopératon Sanitaireton d’un projet médical commun.
Lancement du concours d’architecture en octobre.
 En 2008, l’ARH Alsace approuve le projet médical
commun  En 2011
En février, le directeur de l’Agence Régionale de Choix de l’architecte lauréat 2
l’Hospitalisaton d’Alsace approuve le projet médical Le 11 octobre, le jury du concours d’architecture
commun HUS/CPS. désigne le lauréat : GROUPE 6 associé aux bureaux
d’études INGEROP et SOLARES BAUEN. En 2009
Financement dans le cadre de « Hôpital 2012 » Nominaton de l’administrateur du GCS
Premier trimestre 2009, un dossier de demande de Le 4 novembre, l’assemblée générale du GCS désigne
fnancement est déposé par l’ARH au ministère de la le Pr Patrick Dufour, administrateur de l’IRC.
Santé. Le ministre de la santé donne son accord pour
Annonce ofcielle de la créaton de l’IRCfnancer une parte du projet IRC.
Le 19 décembre, cérémonie ofcielle annonçant la Signature de la conventon consttutve d’un GCS
créaton de l’IRC à l’horizon 2018, en présence des Le Centre Paul Strauss et les Hôpitaux Universitaires
représentants des tutelles, des insttutonnels de la signent la conventon consttutve d’un GCS destné à
région Alsace et de la presse. Présentaton du projet être le support juridique de l’IRC.
IRC sur le plan médical, de la recherche et de l’ensei-
Discussions et élaboraton du cahier des charges gnement, et sur le plan architectural. Déclaraton du
architectural nom de son administrateur.
Plusieurs rencontres entre les directons générales
des deux établissements, et plusieurs rencontres avec
l’ARH ont lieu au cours de l’année 2009.pour les patients
Qualité des soins
Grâce au regroupement des compétences humaines et
des équipements au sein d’une même insttuton, l’Inst -
tut Régional du Cancer garantra une qualité de prise en
charge du cancer parmi les meilleures en France et en Eu-
rope. Il permetra un accès rapide et sûr aux techniques
diagnostques de pointe et aux traitements innovants.
Cadre chaleureux et rassurant
Fragilisées par l’annonce du cancer, par les traitements
longs suivis d’efets indésirables, les personnes malades
sont partculièrement sensibles à l’environnement du lieu
de soins et atachent une grande importance aux moyens
mis en œuvre pour les accompagner et ce tout au long
de la maladie.
L’architecture de l’IRC a été étudiée dans le but d’ac-
cueillir les patents, les proches et les visiteurs dans un
cadre qui respecte à la fois l’intmité du patent, son bien-
être et son besoin d’échanger en toute convivialité (pa-
tos, présences végétales, lumière du jour, aménagement
hôtelier des chambres, espaces d’accueil aux terrasses
généreuses…).
environ 800 professionnels
sur 25 352 m²
232 lits et places
en médecine oncologique
en hématologie
en chirurgie oncologique
en surveillance contnue médico-chirurgicale
en radiothérapie/curiethérapie 4en soins d’accompagnement de jour

Plateau technique
Département de radiothérapie
5 accélérateurs linéaires de partcules
1 bunker haut débit de dose,
1 scanner de centrage et 1 salle d’implantaton
Service de médecine nucléaire
5 gamma caméras et 2 TepScan
Espaces d’accueil et de soins de supportstatut juridique
Pour gérer l’IRC, les conseils d’administraton du
Centre Paul Strauss et des Hôpitaux Universitaires
de Strasbourg ont, d’un commun accord, décidé
la consttuton d’un Groupement de Coopéra-
ton Sanitaire (GCS) de droit privé, approuvé par
l’Agence Régionale de Santé d’Alsace en date du 3
mai 2011.
Insttué en établissement de Santé Privé d’Inté-
rêt Collectf (ESPIC), autonome, le GCS sera ttu-
laire de l’ensemble des autorisatons d’actvités et
d’équipements lourds nécessaires à l’exercice de
ses missions en cancérologie (soins, recherche,
enseignement).
Un groupement d’Intérêt Public (GIP) est chargé
de mener à terme le projet immobilier sur le site
de Hautepierre. La maîtrise d’ouvrage est pilotée
par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.
Les personnels des deux établissements concer-
nés par le regroupement, intégreront le GCS sous
la forme d’une mise à dispositon par conventon
spécifque.
6

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.