DU 10 AU 15 MAI 2011 WWW.UPCOMPASSION.CH

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : formations
  • exposé
DU 10 AU 15 MAI 2011 WWW.UPCOMPASSION.CH PAROISSES REFORMEE ET CATHOLIQUES BULLE ET ENVIRONS JEAN-MICHEL BOUCHARDY / DIDIER BERRET ROGER GLARDON / DENIS BUCHS / MICHEL BRODARD ANNE CHOLLET / TROUPE ANTIBES ART PASSION CHARLES MOREROD / LIONEL ROGG / BERNARD BONVIN JACQUES CESA / ALEXANDRA & ROY MAEDER
  • hôte du musée gruérien et de la galerie trace-ecart
  • créateur de mondes imagi- naires et de récits fantastiques
  • versions bibliques
  • filet de dorade au sésame purée de pois chiche
  • salle des halles
  • cadre des journées bible ouverte
  • h30 galerie
  • mission de l'église
  • mission de l'eglise
  • hommes
  • homme
  • monde
  • mondes
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 163
Source : upcompassion.ch
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins



DU 10 AU 15 MAI 2011
WWW.UPCOMPASSION.CH
PAROISSES REFORMEE ET CATHOLIQUES
BULLE ET ENVIRONS
JEAN-MICHEL BOUCHARDY / DIDIER BERRET
ROGER GLARDON / DENIS BUCHS / MICHEL BRODARD
ANNE CHOLLET / TROUPE ANTIBES ART PASSION
CHARLES MOREROD / LIONEL ROGG / BERNARD BONVIN
JACQUES CESA / ALEXANDRA & ROY MAEDER Informations utiles
Chaque prestation est gratuite.
Un panier d’offrande est à votre disposition à la sortie !
Carte de soutien
Des cartes de soutien, pour une valeur de fr. 100.00, sont mises en vente. Chaque
carte donne la possibilité d’avoir deux places réservées aux activités suivantes :
théâtre, conférences et concerts.

Pour en obtenir une, rien de plus simple, appelez le secrétariat de l’Unité pastorale
au 026 919 61 00.
Comité d’organisation :

Abbé Jean-Claude Dunand président
Jean-Marie Maradan caissier
Pasteur Gérard Stauffer
Abbé Bernard Miserez
Abbé Giraud Pindi
André Bochud
Georgette Vionnet
Dora Huwiler
Isabelle Rumo secrétaire

Ce programme est publié sous toute réserve de modification ! Exposition : dix toiles
de Jean-Michel Bouchardy
Jean-Michel Bouchardy est né à Genève, ville où il accomplit ses études. Il fut lau-
réat des bourses fédérales et cantonales de peinture et de gravure de 1952 à 1958,
année qui le vit s’établir à Paris pour une période de dix ans. A son
retour, il fut nommé professeur à l’Ecole Supérieure d’Arts Visuels de Genève. Il y
enseigna jusqu’en 1996.

Jean-Michel Bouchardy a consacré son oeuvre à de nombreux domaines : peinture,
aquarelle et dessin (qu’il s’agisse de paysages, de portraits ou de sujets bibliques),
mobilier liturgique, vitrail et sculpture. Ayant exposé notamment à Paris, Zurich, Aa-
rau, Lausanne, Neuchâtel et Genève, il fut également l’hôte du Musée gruérien et de
la Galerie Trace-Ecart à Bulle.

La fidélité d’anciens élèves de notre région a valu à Jean-Michel Bouchardy de nouer
en Gruyère des liens d’amitié. L’exposition présentée dans le cadre des journées
Bible ouverte nous offre d’ailleurs l’occasion d’évoquer le souvenir de l’Abbé André
Bise qui, devenu l’admirateur et l’ami du peintre, en acquit une grande toile, le Ro-
saire. Léguée à la paroisse de Lessoc, cette œuvre fut solennellement bénite l’au-
tomne dernier et fait désormais partie du riche patrimoine que l’on peut admirer en
l’église Saint-Martin.

Nous avons le plaisir de recevoir, lors du vernissage, le Père Bernard Bonvin, domini-
cain et aumônier du Couvent des Dominicaines d’Estavayer-le-Lac, qui a bien voulu
présenter les œuvres de cette exposition. Nous lui en sommes très reconnaissants !

Site à consulter sur le Net : www.jmbouchardy.ch

Vernissage
Grande salle des Halles mardi 10 mai dès 18h00
Exposition
Grande salle des Halles du mercredi 11 mai au vendredi 13 mai de 16h00 à 20h00

Eglise St-Pierre-aux-Liens samedi 14 mai de 18h30 à 20h00
Eglise St-Pierre-aux-Liens dimanche 15 mai de 16h00 à 17h00

Entrée libre Moments de rencontres
Partage
Verrée
Amitié
Echange
Un vrai lien spirituel et amical se tisse entre chacun des membres d'un groupe. La
richesse des partages apporte une joie renouvelée.
A plusieurs occasions, des moments pour se retrouver tous ensemble, pour partager
le verre de l'amitié sont prévus :
Grande salle des Halles 10 mai vernissage 18h00
Grande salle des Halles 13 mai après la conférence de Didier Berret 21h30
Sous les Halles 14 mai après la présentation de l’abbé G. Pindi 11h30
Galerie Trace-Ecart 14 mai après le concert « Chant & Orgue » 16h30
Sous les Halles 15 mai après la messe ou après la visite guidée 10h45
Grande salle des Halles 15 mai après le concert d’orgue 18h00 Présentation didactique de la Bible
La présentation didactique de la Bible consiste à exposer des versions bibliques
(livres) et donne accès à des logiciels bibliques des bibles on-line. Un fascicule
est mis gratuitement à disposition des visiteurs; il présente l'historique des ver-
sions bibliques anciennes et nouvelles. Des Bibles destinées aux adultes ou aux
enfants sont mises en vente.



Réfectoire de Notre-Dame de Compassion (ancien couvent des capucins)
du vendredi 13 mai au dimanche 15 mai de 10h00 à 16h00
Entrée libre

Samedi 14 mai à 11h30, présentation de l’exposition par l’abbé Giraud Pindi suivie
d’un apéritif servi sous les Halles.
Garderie pour les plus jeunes

Pour permettre aux parents d’enfants âgés de 3 à 7 ans de
visiter tranquillement des expositions ou d’assister à des
concerts, une garderie est organisée. Elle se trouve au pre-
mier étage des Halles, salle paroissiale no 2. Les enfants
sont accueillis pour passer un moment convivial à écouter un conte, jouer, regarder
des livres, dessiner...

Les responsables : Claudine Sottas, Sarime Vial
Dora Huwiler - 078 739 88 85

Salle n° 2 des Halles samedi et dimanche : de 09h00 à 17h30

Comme toute prestation, ce service vous est offert Au commencement était le Verbe,
et le Verbe était tourné vers Dieu,
et le Verbe était Dieu.

Il était au commencement tourné vers Dieu.

Tout fut par lui,
et rien de ce qui fut, ne fut sans lui.

En lui était la vie
et la vie était la lumière des hommes,
et la lumière brille dans les ténèbres,
et les ténèbres ne l'ont point comprise.

Il y eut un homme, envoyé de Dieu :
son nom était Jean.

Il vint en témoin, pour rendre témoignage à la lumière,
afin que tous croient par lui.

Il n'était pas la lumière,
mais il devait rendre témoignage à la lumière.

Le Verbe était la vraie lumière qui,
en venant dans le monde,
illumine tout homme
...

Et le Verbe s'est fait chair
et il a habité parmi nous
et nous avons vu sa gloire
cette gloire que, Fils unique plein de grâce et de vérité,
il tient du Père.

Prologue de St Jean 1,1...14/Tob La nourriture dans la Bible
L'homme, en mangeant, nourrit son corps… rencontre ses sem-
blables…
Depuis le fruit défendu mangé par Adam et Eve, en passant par
Moïse et les anciens qui scellent l'alliance jusqu'au dernier repas
de Jésus avec ses amis avant son agonie, l'homme se met à table
pour partager des moments fort différent.
Manger, c'est parcourir tout un chemin humain, animé de la sainte-
té : cultiver la terre, remplir son panier, jongler entre les casseroles, se démener
pour une dernière touche dans l'assiette… et finalement laisser les sens déguster…
sans oublier que « Ce n'est pas seulement de pain que l'homme vivra, mais de toute
parole sortant de la bouche de Dieu » (Mt 4,4)...
Menu de Sarah et Abraham Et...il y a cet instant
au restaurant des Halles. 1ère entrée
Roy Maeder vous propose des mets
Galettes Azyme : inspirés de la Bible, élaborés avec
• Tapenade d’olives minutie. Il est heureux de cuisiner
• Crème acidulée aux herbes pour vous. Son épouse Alexandra
• Fraise farcie au chèvre mettra tout en œuvre afin que
• Raisin, pruneau, cannelle et miel vous passiez un agréable moment.
2ème entrée

Filet de dorade au sésame
Purée de pois chiche
Assiette de Joseph Plat principal

Mignon de veau au thym à la sauce de grenade 19.--
Capharnaüm de céréales
Filet de dorade au sésame Légumes à la chaldéenne
Purée de pois chiche
Couscous Dessert

Gâteau de semoule parfumé
Glace vanille
Menu avec la 1ère entrée 53.--
Menu avec la 2ème entrée 59.--
Menu sans entrée 45.--
Menu sans dessert 60.--
Menu complet 65.--

Nous vous invitons à réserver vos places au 026 912 72 56

Restaurant des Halles du mardi 10 mai au dimanche 15 mai
En semaine, à midi assiette de Joseph
Dès vendredi soir jusqu’au assiette de Joseph et menu de Sarah et Abraham
dimanche midi Une vision théologale des cultures
Il en va différemment si nous faisons Dieu atteint les gens, les peuples et les
droit à ce que dit Jean-Paul II dans son cultures de mille manières qui ne nous
encyclique Redemptoris Missio : « La pré- sont pas connues. Les cultures sont lieu
sence et l'activité de l'Esprit ne concer- de sa révélation, lieu où il
nent pas seulement les individus mais la « s'autocommunique ». « Puisque le Christ
société et l'histoire, les peuples, les cul- est mort pour tous et que la vocation der-
tures et les religions. » Le problème se nière de l'homme est réellement unique,
pose différemment parce que la question à savoir divine, nous devons tenir que
même de la mission de l'Église se pose l'Esprit Saint offre à tous, d'une façon que
alors en d'autres termes. Si l'on met en Dieu connaît, d'être associés au mystère
œuvre ce que le concile Vatican II a con- pascal. »
sacré dans le décret Ad gentes, avant de
Quand la Tradition de l'Église dit que dans parler de « mission de l'Église », il con-
les cultures se trouvent des « semences vient de parler de « mission de Dieu » ;
du Verbe», elle ne dit pas qu'il s'y trouve-l'expression est éminemment tradition-
rait quelques valeurs évangéliques, mais nelle pour parler de la mission puisqu'il
bien la présence du Verbe. Et par le mot faut attendre le XVI siècle et une lettre
de semence, elle indique la force de vie d'Ignace de Loyola pour voir apparaître
que représente cette présence. De l'expression de « mission » appliquée à
même, quand la Tradition parle encore l'Église. La mission de Dieu est la mission
d' « un rayon de l'unique lumière », elle du Père, du Fils et de l'Esprit. La mission
ne dit pas que dans les cultures et les re-trinitaire est toujours actuelle, et la mis-
ligions se trouverait une part de vérité, sion de l'Église est « sacramentelle » de
mais que la lumière dont elles sont por-cette mission trinitaire.
teuses est la lumière même du Christ.

Extrait tiré de : « Esprit & Vie » n° 205-6 Début du week-end :
conférence de Didier Berret
Approches bibliques :
l’art de la caresse
Didier Berret, diacre, marié et père de 5 enfants.

2 avril 1977… parmi les nombreux cadeaux reçus à l'occasion de ma confirmation, un
était inattendu : une Bible de Jérusalem. L'édition complète et sans image. J'avais
11 ans. Elle était belle et je l’avais mise sur ma table de nuit. A l'exception des
bandes dessinées, je n'aimais pas lire. Mais le mystère qu'elle m'inspirait m'entraîna
irrésistiblement à m'y plonger. Au fil des jours elle s'immisça dans mon univers, pro-
gressivement, patiemment jusqu'à ce que sa lecture suivie, de la Genèse à l'Apoca-
lypse commence à me mettre au monde. La Parole avait creusé son sillon, le Verbe
avait parlé.

Ce premier rendez-vous provoqua tous les autres : études de théologie à Fribourg
ainsi que chez les bénédictins allemands de la Dormition à Jérusalem, travail de
licence auprès du regretté P. D. Barthélémy op et fin du parcours académique…

Engagé en paroisse à Delémont, puis à Porrentruy, comme assistant pastoral, puis
diacre, la Parole ne cesse d'occuper la première place de mon ministère. Cours de
formations, soirées bibliques, recherches, voyages réguliers en Israël et au Sinaï
pour partager avec des groupes la joie de la lecture des textes in situ… Un travail
pastoral nourri aussi par une retraite brève mais quotidienne à l'intérieur des textes
dans la saveur de leur langue d'origine.

Chapelle Notre-Dame de Compassion vendredi 13 mai à 20h00
(ancien couvent des capucins)

Durée : env. 1h30

Entrée libre

A l’issue de cette conférence, un verre de l’amitié sera servi à la grande salle des
Halles. Film
Le lion, la sorcière blanche
et l'armoire magique
Se plonger dans le monde de Narnia, c’est découvrir Aslan, la sorcière blanche, le
père Noël… Autant de personnages qui, au premier abord, n’ont rien à voir avec la
foi chrétienne. Et pourtant !

Vous êtes invités à faire des découvertes en la compagnie du professeur Roger
Glardon, spécialiste de Narnia et enseignant dans un cycle d’orientation de la région
de Nyon.

En se lançant dans l’écriture de ces « Chroniques », C. S. Lewis, comme son ami
Tolkien, l’auteur du « Seigneur des anneaux », est un créateur de mondes imagi-
naires et de récits fantastiques. Il imagine un fauve avec un parapluie sous le bras,
un réverbère au milieu d’une forêt, un Père Noël interdit d’entrée dans un monde
emprisonné sous la neige… En fait le professeur Lewis s’amuse. Il voyage dans son
imaginaire. Par une vieille armoire, 4 enfants entrent dans un monde où les animaux
parlent. Une sorcière blanche tient ce monde sous son pouvoir maléfique.

Elle a recruté des êtres vivants qui sont à sa botte. Suite à une rencontre un brin
fortuite, elle parvient à conquérir le cœur d’Edmund, l’un des 4 enfants. Ce sera le
début d’un affrontement entre, d’une part, la logique de la sorcière qui veut sup-
primer les enfants et la menace qu’ils représentent pour la pérennité de son
Royaume et, d’autre part, la logique du lion Aslan, qui veut faire de ces enfants les
authentiques rois et reines de ce pays.

Salle du Prado samedi 14 mai à 09h30
Entrée libre

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.