En Afrique Océane Dupont

De
Publié par

Anaïs Barelli En Afrique Océane Dupont Océane Furtado Adalgisa Daveiga Une histoire écrite et illustrée par :

  • bonjour toto

  • bonjours lilia

  • lilia

  • adalgisa daveiga

  • accord madame

  • dune


Publié le : lundi 18 juin 2012
Lecture(s) : 82
Tags :
Source : ac-nice.fr
Nombre de pages : 40
Voir plus Voir moins
En Afrique
Une histoire écrite et illustrée par :
   Anaïs  Barelli 
Océane Furtado
Océane Dupont
Adalgisa Daveiga
'C beau joétait un eihg al, rupoS itrte  dafirsoe lEeler .naèiast ang l'éta à  alllE . eriob ruop ot Trantcoen rleuojnoT r .otnoB-leo io l  n.Bo« ivne svacem io  jour Sophie, tu erbèz elud sèrp drinjoreo hé Te hO ! ?- a lluO,ind c graier ocotreti tntls iar p !ettE » snoiv ynt en ga partireedxuI.sluo sel stee  letu ea bitasiaf lI .tnapolèrenrrivls a . Iarsitif é atpm sitmaai  gr  se  l  retta . sod eés dt prand u gritreocochToéo  ù Surhiop be,joonT ru otoT- .iv u« Bonjour Théo l eèzrb.e- B noojav nO- ? av no ù glaa liLir oi v s ?n uovacene sis oi ma! Ou-Oh ednanud l errg a plstiar. e  iEte ll eodzaleel;   derrièit être .siorto  ntre tes lus
Sur le chemin de la dune, ils marchent lentement car il fait chaud et ils sont essoufflés. Lilia est près de la dune elle se repose. « Bonjours Lilia . - Bonjour les amis . - Lilia ,tu viens avec nous faire une promenade ? - d' accord. » Et il partirent tous les quatre. Ils virent une grotte . Ils entrèrent dans cette grotte. Une sorcière était là. Elle leur dit. « Venez les enfants , venez prendre de la soupe chez moi. - D'accord madame la sorcière , très volontiers , car nous avons faim . » Et les 4 amis suivirent la sorcière jusqu'à sa maison. Dès qu'ils sont entrés, la sorcière ferme la porte , enlève la clé et la met dans sa poche. Nos amis sont prisonniers!
cslune topru  ost le lion la bouL .eg  alezar elirrttr    èsit vt uo ete suq selme  eferportla  .tnaruoc  ar preatn  entteerppLe. s'  haécpat d  eèz   erbrouvent   ils  teé  opruu en  dihiécflrés mi aretôtneib te tnessuqtaeL snadnec tet   spma ,lragi  feaps   uq ievtu  el sfaire  taire .Pe ec tuotné tiurba  lveerreièrcsos base  l, eto sn ru lio et git  aamsinouo redl ait le t. Elle fos àritrsuér tis Eu.e llsoe con gnd  eol el irpmle gazelLa gée. calp tuah  ertênfee und'  heocprafe,  le zèbre e aoptr e .aLg riciore èruv o lre erèrvuoL .es  aque our orcila s easugsixip   ov .teor pdée ll Earf  te al à epp
Lse trois masi.
Lse quatre amis et l asroicrè e.
Et  ils se sont enfuis.
SerravalleLinda
 Chênebeau Anouck
NimeskernCarla
En sortant del'aéroport Ariane,JulietteetJulien s'veoirçpeatn qu'il fait trèschaud.Leurs parents font signe à un taxi.Pendantle trajet, les enfants ne saventplusoù tourner latête. Quedechoses difsetneréfà voir: desfemmesvoilées, desenfants qui vendent desfoulards, ... Ils écarquillent lesyeux,tellementils sont étonnés. Ils  arriventàl' hôtel, ilss' installent dans leurchambre et défont leursbagages . Déjà ils  pensentàdemain, Arianepense qu' ellemonterasurdes chameau, Juliette rêve d'aller dansle désert , Julienaenviede voir des momies . Le soirilsvontmanger au restaurant. Ensuite ilsrentrent à l' hôtel . Ariane Julietteet Julien sont très fatigué,ilss'endormirontvite.
Le  lendemainmatin  l ,eurs parents disent :  « après  lepetit  déjeuner nous irons dans le désert .super ! » S'écrie Juliette.« A nous les  chameaux, le sable doux... et peut-êtredes  découvertes intéressantes!  -Tucrois que tu pourras  creuseret  trouver...le collierdupharaon!  »Se moque Ariane.  « -Alorsn' oubliepas tapetite pelle! »ajoute julien .  « -En  tout cas  ,ce quevous  nedevezpas oublier  ,c' estun chapeau,de bonnechaussureet la crèmesolaire. » Conseillent   les parents. >> La dernière bouchée  avalée, les trois  enfants courent   se préparer!  Aprèsquelquesminutes de voiture, ils arriventprès d'un temple dansle désert. Julietter mearque« c'est merveilleux . Quec'est grand !»s'écrie Julien. Juliette s'éloigne dugroupe et marcheentreles pierresdumonument . Ellepoursuit soncheminenregardantlesgravures etenseracontant une histoire . Elles'éloigne deplusenplus . Elle se perd . Elle réfléchit elle essaiede se rappeler oùelle est passe méais elle a quand même unpeupeur !Elle appelle sesamis, sesparents.   Mais   à quelques   pas   derrière  un mur ,quel unque '  entendit  Juliette . C'était enfant égyptien .
 
- « Bonjour comment t ' appelles– tu ? -Juliette . Je me suis perdue ;J 'étais avec ma soeur et mon frère, mes parents et leurs ami . Je voulais regarder les sculptures . - N ' ai pas peur je vais te ramener à ta famille. Mon papa est un guide, et je connais bien cet endroit » Au bout de quelque minutes, Juliette retrouve ses parents !!! - Super s'écrie  t-elle ! - J aurais pu me perdre un peu ' plus . -Eh bien tu nous as fais peur ! dit la maman. Et Ariane ajoute: Est-que au mois , tu as fais une découverte intéressante ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.