Franchir le pas vers le report modal

Publié par

PREFACE Guide Pratique du transPort MultiModal Franchir le pas vers le report modal Annexes
  • modes opérateur de transport combiné
  • moyenne des distances fluviales
  • tonnages graphique n°4
  • distance moyenne
  • liquides alimentaires
  • rail-route
  • alimentaires pulvérulents alimentaires
  • rail
  • rails
  • transports
  • transport
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 53
Source : aslog.org
Nombre de pages : 36
Voir plus Voir moins

www.ecr-france.org www.aslog-network.fr
Guide Pratique du transPort MultiModal
Franchir le pas vers le report modal
Annexes
PREFACE
www.viacombi.eu www.aft-iftim.comSOMMAIRE
ANNEXE 1 : Cartographie des flux page 3
ANNEXE 2 : Grille d’analyse permettant d’aider à choisir le mode de transport le plus
adapté en fonction des caractéristiques des flux page 4
ANNEXE 3 : Résultats de l’enquête transporteurs / tractionnaires pages 5 à 8
ANNEXE 4 : Opérateur en France de transport combiné pages 9 à 10
ANNEXE 5 : Logigramme de l’organisation du transport combiné rail/route page 11
ANNEXE 6 : Caractéristiques des différentes UTI pages 12 à 14
ANNEXE 7 : Intervention des acteurs dans la chaine logistique du tansport multimodal
page 15
ANNEXE 8 : Carte des chantiers de transbordement page 16
ANNEXE 9 : Annuaire des chantiers de transbordement page 17
ANNEXE 10 : Liaisons ferroviaires actives et opérateurs associés page 18
ANNEXE 11 : Tableau sur les réglementations et opérateurs pour les pays CEE
pages 19 à 20
ANNEXE 12 : Glossaire transport multimodal Français / Anglais page 21
ANNEXE 13 : Tableau des pistes de valorisation des ruptures page 21
ANNEXE 14 : Points clés pour lam ise en oeuvre d’un flux en transport combiné rail /
route page 22
ANNEXE 15 : Case Studies page 23
Cas Carrefour page 23
Cas Procter & Gamble page 26
Cas Novatrans page 30Toys’R’Us31
Cas Danone Eaux France page 33Entreprise (industriel ou distributeur)
Caractéristique du flux : F1 = Flux France et/ou Europe d’une même entreprise (intra entreprise)
F2 = Flux France et/ou Europe entre deux ou plusieurs entreprises (inter entreprises)
Pour les industriels : Mettre uniquement les flux dont vous organisez actuellement le transport (prestation en «Franco»)
Pour les distributeurs: Mettre uniquement les flux dont vous organisez actuellement le transport (prestation «départ-usine»)
Typologie de marchandises : • PGC Ambiant ( Epicerie, Liquide, DPH, PLS poid fixe…)
• PGC Température Dirigée (Frais, Surgeles, Fruits et légumes…)
• «Non alimentaire»(Hygiène/Cosmétiques, Loisirs/Culture, Habillement…)
• Grand import (Ameubelement, Décoration, Electroménager, Jouets…)
• Export
Volumétrie: Les volumes sont en nombre de palettes
«Impératif A/B: Si oui, le chargement est chargé le jour A et livré Jour B
Si non, le chargement est chargé le jour A et livré Jour C (ou plus)»
Si flux irrégulier ou saisonnier, merci d’indi-
Localité
quer la répartition*
Distance Flux
Caractéristique Typologie de Départ du flux Arrivée du flux Impératifs
total (en régulier
du flux marchandise transport
Km) annuel*
Pays (si Commune Pays (si
Commune
J F M A M J J A S O N D
Embranché Embranché
(code hors (code hors
Fer ou Fluvial Fer ou Fluvial
postal
France) postal) France)
ANNEXE 1-CARTOGRAPHIE DES FLUX
3ANNEXE 2-GRILLE D’ANALYSE PERMETTANT D’AIDER À CHOISIR LE MODE DE TRANS-
PORT LE PLUS ADAPTÉ EN FONCTION DES CARACTÉRISTIQUES DES FLUX
Critères de choix FLUVIAL FERROVIAIRE
Pertinent depuis une très courte >200 km
distance (mais bord à voie d’eau <200km sous certaines conditions, le
Distance totale
nécessaire), jusqu’aux longues transport ferroviaire peut présenter un
distances (au-delà de 200 km). intérêt économique.
De 0 km sur une distance fluviale <40 km
erDistance pré/post courte, jusqu’à 150 ou 200 km sur Les 1 et derniers kilomètres peuvent
un maillon fluvial plus important. aggraver, par leur importance, la chaîne acheminement
globale des coûts.
-Marchandises diverses : à partir Rames 22 à 24 wagons : EX 80 ou EX
d’un conteneur, 100 ou TDAS pour le vrac
-Vrac : taille min. d’un lot : 250 t (cas + spécifiques aux types de marchandises
de la péniche Freycinet) transportés
Volumes -Colis lourds ou encombrants : Taux de remplissage du train > 85 %
transports exceptionnels ( pales
d’éolienne, rotors ou transformateurs
électriques…)
Transport à la demande pour le vrac, A/R ou Aller simple
Services ou cadencé, ou ligne régulière pour Formalités de douane
les services conteneurisés
Si nécessaire, le juste à temps fluvial Flux qui supportent ou peuvent
est possible à intégrer dans la chaîne supporter la rigidité (horaires, points
logistique. fixes de départ et arrivée, etc)
Fréquence/Délais
Flux qui justifient l’investissement des
moyens (locomotive, wagons) – la plus
grande productivité possible
Pas de contrainte particulière : Flux réguliers / pérennité avérée
la pérennité du trafic fluvial est
Pérennité des flux de
à évaluer, selon les éventuels
marchandises investissements requis pour la
rupture de mode.
Pondéreux en vrac ou unitarisé, Produits lourds (acier, matériaux de
Type de marchandises colis lourds, Unité de Transport construction, boissons...) vrac (granulats,
Intermodal … céréales, charbon, ...)
Conteneurs et UTI : Reach Staker, Pelles mécaniques, trémies, convoyeur
portiques, grues… La rupture de charge ferroviaire optimale
Modes de manutention – favoriser le chargement gravitaire
des produits/ Vrac : pelles, trémies, convoyeurs (convoyeur) et le déchargement axial
(vitesse de chargement 400 t/h), (fosse)conditionnement
suceuses à grains, déversement
gravitaire…
Offre riche : de 10 à 15 courtiers, 1 opérateur historique
plusieurs armements industriels, 2 opérateurs concurrents
etc. Plusieurs opérateurs - filiales
Bateaux en direct commerciales de la SNCF et d’autres
Voir l’annuaire du transport fluvial provenant des OFPExistence de l’offre de
ci-dessous. - Infrastructure : RFF – contacts à
transport/infrastructure privilégier et prévenir des projets
en cours pour appuyer l’obtention
des sillons utiles demandés par les
opérateurs (sinon sillons de dernière
minute – F Express)

¾
Répartition entre les différents modes de transport
o Rail-route : il tient une place prépondérante : 75% (99/133) des entreprises qui
ont des activités de TC ne font que du rail-route, et ce mode représente au
moins 90% de l’activité de 78% (104/133) des entreprises et plus de 50% pour
82% (109/133) des entreprises.
o Fleuve-route : seul 8% (11/133) des entreprises déclarent utiliser le TC fleuve-
route. Mais pour celles-ci, il est important : il représente plus de 20% de
l’activité TC pour 73% (8/11) des entreprises, et plus de 50% pour 36% (4/11)
des entreprises.
o Mer-route : seul 11% (15/133) des entreprises déclarent utiliser le TC mer-
route. Ce mode ne représente pas plus de 20% de l’activité TC pour 53%
(8/15) des entreprises, et plus de 50% pour un quart (4/15) des entreprises.
o Précisons que 9% (12/133) des répondants n’ont pas précisé la répartition de
leur activité.
• Q2. Usage du matériel dédié au transport combiné ANNEXE 3-RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE TRANSPORTEURS / TRACTIONNAIRES
Type de produit transporté Enquête réalisée par l’ADEME et l’AFT-IFTIM en 2008/2009, un total de 193 réponses a été collecté.
128 entreprises ont précisé quel type de produits elles ont transporté pour un total de 298
 Type de produit transportéréponses.
128 entreprises ont précisé quel type de produits elles ont transporté pour un total de 298 réponses.Graphique n°2 : type de produits transportés en pourcentage des réponses
Type de produits transportés en fonction de l'ensemble des réponses
Fret conventionnel (palettes)
Déménagement
2%8%6% Déchets
27% Matières dangereuses3%
Température dirigée
3%
Liquides alimentaires
6%
Liquides non alimentaires
5% Pulvérulents alimentaires10%
Pulvérulents non alimentaires
5%11% Vrac alimentaire
14%
Vrac non alimentaire
Autre
Graphique n°3 : type de produits transportés en pourcentage des répondants
Type de produits transportés
(plusieurs réponses possibles)
Autre
Vrac non alimentaire
Vrac alimentaire
Pulvérulents non alimentaires
2Pulvérulents alimentaires
Liquides non alimentaires
Liquides alimentaires
Température dirigée
Matières dangereuses
Déchets
Déménagement
Fret conventionnel (palettes)
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70%
Les types de produits les plus transportés sont :Les types de produits les plus transportés sont :
• le fret conventionnel : il représente 27% (80/298) de l’ensemble des réponses et 62,5% (80/128) - le fret conventionnel : il représente 27% (80/298) de l’ensemble des réponses et 62,5%
des entreprises en transportent ;(80/128) des entreprises en transportent ;
• les produits dangereux : ils représentent 14% (42/298) de l’ensemble des réponses et près d’un
tiers (42/128) des entreprises en transportent ;- les produits dangereux : ils représentent 14% (42/298) de l’ensemble des réponses et
• les produits sous température contrôlée : ils représentent 11% (34/298) de l’ensemble des ré-près d’un tiers (42/128) des entreprises en transportent ;
ponses et 27% (42/128) des entreprises en transportent ;
• les déménagements : ils représentent 10% (29/298) de l’ensemble des réponses et 23% (29/128) - les produits sous température contrôlée : ils représentent 11% (34/298) de l’ensemble
des entreprises en font. des réponses et 27% (42/128) des entreprises en transportent ;
Une entreprise annonce transporter des masses indivisibles. 5
- les déménagements : ils représentent 10% (29/298) de l’ensemble des réponses et 23%
(29/128) des entreprises en font.
Une entreprise annonce transporter des masses indivisibles.

¾
¾
Trafics et tonnages
Graphique n°4 : trajets annuels en TC
Trafics et tonnages ANNEXE 3-RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE TRANSPORTEURS / TRACTIONNAIRES
Nombre total annuel de trajets en TC Trafics et tonnages
Nombr12e% total annuel de trajets en TC14%
1 à 508%
51 à 500
12% 14% 501 à 2500
24% 2501 à 100001 à 5017%8%
> 1000051 à 500
NC501 à 2500
24%
2501 à 1000017% 26%
> 10000
NC
26%Plus de la moitié des entreprises déclarent réaliser plus de 500 trajets par an.
Graphique n°5 : envois supérieurs à 40 tonnes de PTRA Plus de la moitié des entreprises déclarent réaliser plus de 500 trajets par an.
Plus de la moitié des entreprises déclaren
Proportion des envois supérieurs à 40 tonnes de PTRA
Graphique n°5 : envois supérieurs à 40 tonnes de PTRA
10%
Proportion des envois supérieurs à 40 tonnes de PTRA
0 %
1 - 10 %21%
11 - 20 %48%
10%
21 - 50 %
510 % - 100 %
7% NC1 - 10 %21%
4% 11 - 20 %48%11%
21 - 50 %
51 - 100 %
7% NCPrès de la moitié des entreprises ne sont pas concernées par les 44 tonnes de PTRA.Graphique n°6 : trajets à vide
Près de la moitié des entreprises ne sont 4% pas concernées par les 44 tonnes de PTRA.
11%
Taux moyen estimé de trajets à vide en TC
Près de la moitié des entreprises ne sont11%
25%1% 0 %
1 - 10 %
11 - 20 %
4
21 - 50 %
37% 51 - 100 %
16%
NC
11%
4
Un quart des entreprises (33/133) déclare n’effectuer aucun trajet à vide. Plus de la moitié des
Un quart des entreprises (33/133) déclare n’effectuer aucun trajet à vide. Plus de la moitié des entreprises interrogées (68/133) déclarent que leurs trajets à vide n’excèdent pas 20% du total de
leurs trajets. entreprises interrogées (68/133) déclarent que le37% (49/133) des entreprises déclarent ur sque trajeleurs trajets ts à vide n’exà cèvide dent pconcernent de as 20% du tota21% l à
50% du total de leurs trajets.6 de leurs trajets. 37% (49/133) des entreprises déclarent que leurs trajets à vide concernent de
21% à 50% du total de leurs trajets.
Distance des trajets principaux
Graphique n°7 : distance moyenne (trajet principal)
Distance moyenne parcourue (trajet principal)
5%
19% 10%
1 à 200 km
201 à 500 km
4%
501 à 750 km
751 à 1000 km
> 1000 km35%
NC
29%
La moitié des entreprises déclare que la distance moyenne de leurs trajets principaux est
inférieure ou égale à 750 km. D’un autre côté, 68% (89/133) des entreprises déclarent que la
distance moyenne de leurs trajets principaux est supérieure à 500 km. Bien que tout les modes
soient ici confondus (fleuve / rail / shortsea) et que la moyenne des distances fluviales ne
dépasse probablement pas 500 km, ces chiffres indiquent que les trajets principaux de la

¾
Graphique n°6 : trajets à vide
Taux moyen estimé de trajets à vide en TC
11%
25%
1%
0 %
1 - 10 %
11 - 20 %
21 - 50 %
37% 51 - 100 %
16%
NC
11%
Un quart des entreprises (33/133) déclare n’effectuer aucun trajet à vide. Plus de la moitié des
entreprises interrogées (68/133) déclarent que leurs trajets à vide n’excèdent pas 20% du total
de leurs trajets. 37% (49/133) des entreprises déclarent que leurs trajets à vide concernent de
21% à 50% du total de leurs trajets.
ANNEXE 3-RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE TRANSPORTEURS / TRACTIONNAIRES
Distance des trajets principaux
 Distance des trajets principaux
Graphique n°7 : distance moyenne (trajet principal)
Distance moyenne parcourue (trajet principal)
5%
19% 10%
1 à 200 km
201 à 500 km
4%
501 à 750 km
751 à 1000 km
> 1000 km35%
NC
29%
La moitié des entreprises déclare que la distance moyenne de leurs trajets principaux est La moitié des entreprises déclare que la distance moyenne de leurs trajets principaux est inférieure
ou égale à 750 km. D’un autre côté, 68% (89/133) des entreprises déclarent que la distance moyenne inférieure ou égale à 750 km. D’un autre côté, 68% (89/133) des entreprises déclarent que la plupart des entreprises sont effectués sur des distances supérieures à la distance minimale de de leurs trajets principaux est supérieure à 500 km. Bien que tout les modes soient ici confondus distance moyenne de leurs trajets principaux est supérieure à 500 km. Bien que tout les modes rentabilité généralement communiquée par les opérateurs, c’est-à-dire plus ou moins 600 km. (fleuve / rail / shortsea) et que la moyenne des distances fluviales ne dépasse probablement pas 500 soient ici confondus (fleuve / rail / shortsea) et que la moyenne des distances fluviales ne
km, ces chiffres indiquent que les trajets principaux de la plupart des entreprises sont effectués sur
dépasse probablement pas 500 km, ces chiffres indiquent que les trajets principaux de la des distances supérieures à la distance minimale de rentabilité généralement communiquée par les
opérateurs, c’est-à-dire plus ou moins 600 km.Graphique n°7 bis : distance moyenne (trajet principal)
des transporteurs spécialisés dans le rail-route
5Distance moyenne parcourue (trajet principal)
3% 7%
21%
1 à 200 km
201 à 500 km
2%
501 à 750 km
751 à 1000 km37%
> 1000 km
NC
31%
Si on ne garde que les prestataires spécialisés dans le rail (100% de leur activité de TC), qui Si on ne garde que les prestataires spécialisés dans le rail (100% de leur activité de TC), qui
représentent un échantillon de 120 entreprises, le pourcentage des entreprises déclarant que leurs représentent un échantillon de 120 entreprises, le pourcentage des entreprises déclarant que
trajets principaux sont inférieurs ou égaux à 500 km tombe à 10 % (12/120), et près des trois quarts
leurs trajets principaux sont inférieurs ou égaux à 500 km tombe à 10 % (12/120), et près des (71% ou 83/120) des entreprises déclarent que la distance de leurs trajets principaux est supérieure
trois quarts (71% ou 83/120) des entreprises déclarent que la distance de leurs trajets à 500 km.
principaux est supérieure à 500 km.
7Distance des pré et post acheminements
Distance moyenne parcourue
(pré et post-acheminements)
8%
17%3% 1 à 49 km
50 à 99 km
16%
100 à 149 km
150 à 199 km
22%
200 à 499 km
14% 500 km et +
NC
21%

plupart des entreprises sont effectués sur des distances supérieures à la distance minimale de
rentabilité généralement communiquée par les opérateurs, c’est-à-dire plus ou moins 600 km.
Graphique n°7 bis : distance moyenne (trajet principal)
des transporteurs spécialisés dans le rail-route
Distance moyenne parcourue (trajet principal)
3%
7%
21%
1 à 200 km
201 à 500 km
2%
501 à 750 km
751 à 1000 km
37%
> 1000 km
NC
31%
Si on ne garde que les prestataires spécialisés dans le rail (100% de leur activité de TC), qui
représentent un échantillon de 120 entreprises, le pourcentage des entreprises déclarant que
leurs trajets principaux sont inférieurs ou égaux à 500 km tombe à 10 % (12/120), et près des ANNEXE 3-RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE TRANSPORTEURS / TRACTIONNAIRES
trois quarts (71% ou 83/120) des entreprises déclarent que la distance de leurs trajets
principaux est supérieure à 500 km.  Distance des pré et post acheminements
Distance des pré et post acheminements
Distance moyenne parcourue
(pré et post-acheminements)
8%
3% 17% 1 à 49 km
50 à 99 km
16%
100 à 149 km
150 à 199 km
22%
200 à 499 km
14% 500 km et +
NC
21%
Bien que les distances de pré et post-acheminement doivent être 6 les plus courtes possibles, plus de
la moitié des entreprises (71/133) déclarent que leurs distances moyennes sont supérieures à 100
km sur ces trajets ; on note la présence de 4 entreprises (3%) annonçant des distances moyennes
supérieures à 500 km.
8ANNEXE 4-OPÉRATEURS EN FRANCE DE TRANSPORT COMBINÉ
Opérateur
Contact
Modes de transport Contact E-mail Site Internet
téléphonique
combiné
IWW CCES (+)33 03.27.21.99.20 serge.delhaie@escofi.fr www.escofi.fr
Cie Française de
IWW Navigation Rhénane (+)33 03.88 45.53.90 ddc@cfnr.fr www.cfnr.com
(CFNR)
becker@hs-containerline. www.hs-containerline.
IWW H&S Container Line (+)49 02.03.80.03.265
com com/
alain.maliverney@logi-
IWW Logirhone (+)33 04.75.78.80.20 www.logirhone.fr/
rhone.com
IWW Logiseine (+)33 01.47.94.43.31 gilles.peyrot@logiseine.com www.logiseine.com
Marfret Fluvio
IWW (+)33 02.32.81.83.50 fluviofeeder@marfret.fr www.fluviofeeder.fr/
feeder
River Shuttle
IWW (+)33 04.88.91.75.00 mrs.mmoninot@rsc.fr www.rsc.fr
containers
SCAT - Société
Coopérative
IWW (+)33 13.92.22.525 jlefebvre-scat@wanadoo.fr
Artisanale de
Transport
IWW SNTC.-CARLine (+)33 03.25.24.08.20 contact@sntc-carline.com
AFA - Autostrada
Rail (+)39 01 13 82 81 49 www.ferralpina.com/
Ferroviaria Alpina
Rail B-Cargo (TRW) (+)32 (0)2 525 86 62 cargo@b-rail.be www.bcargo.be
Rail Eurotunnel (+)33 (0)3 21 00 64 65 freight@eurotunnel.com www.eurotunnelfreight.com
Rail Froidcombi (+)33(0)4 90 27 82 93 froidcombi.siege@wanadoo.fr www.froidcombi.com
Rail HUPAC (+)41 91 69 52 800 info@hupac.ch www.hupac.ch/
Rail IFB (+)32 (0)3 27 02 700 info@interferryboats.be www.interferryboats.be
Rail Kombiverkehr (+)49 69 79 505-0 info@kombiverkehr.de www.kombiverkehr.de/
Rail Lorry Rail (+)35 22 48 76 81 daniel.lebreton@lorry-rail.com www.lorry-rail.com/
grp_pricing@naviland-cargo.
Rail Naviland Cargo (+)33 (0)1 43 98 40 00 www.naviland-cargo.com/
com
Rail Novatrans (+)33 01 40 87 97 00 info@novatrans.fr www.novatrans.fr
Rail Rail-Link Europe (+)33 (0)4 88 91 98 77 welcome@rail-link-europe.com www.rail-link-europe.com
Rail T3M (+)33 01 41 94 16 50 an.brunier@t3m.fr www.t3m.fr
Rail Transfesa (+)33 01 41 11 57 43 rorts@transfesa.com www.transfesa.es/
Rail Wincanton (+)33 (0)4 74 94 60 00 developpement@wincanton.fr www.wincanton.eu/ 9ANNEXE 4-OPÉRATEURS EN FRANCE DE TRANSPORT COMBINÉ
Opérateur
Contact
Modes de transport Contact E-mail Site Internet
téléphonique
combiné
myriam.guenineche@Brittany- www.brittanyferriesfreight.
RoRo Brittany Ferries (+33) (0) 2 31 36 36 31
Ferries.fr com
RoRo Condor Ferries (+)33 02 99 20 03 00 condor-ferries@wanadoo.fr www.condorferries.co.uk
Morvan Fils shipping@morvan-fils-tran-
RoRo (+)33 02 99 20 03 43 www.saint-malo.cci.fr
Commodore sit.fr
RoRo UNRORO (+)90 (216) 310 05 06 unroro@unroro.com.tr www.unroro.com
dover.freightsales@dfds. http://freight.dfdsseaways.
RoRo DFDS Seaways (+)44 (0) 1304 218435
com com
RoRo Seafrance (+)33 32 11 77 026 ccochez@seafrance.fr www.seafrance.com
(+)44 (0)1 30 48 62 freightops.dover@poferries.
RoRo P&O www.poferriesfreight.com
539 com
www.celticlinkferries.com/
RoRo Celtic link (+)33 23 34 32 387
FR/fret.htm
(+) 33 (0)2 32 14 52
RoRo GLD / LD ferry@ldlines.com www.ldlinesfret.fr
05
La liste des opérateurs de transports combiné ci-dessus n’est en aucun cas exhaustive, c’est une proposition
d’état des lieux pour la période 2010-2011 d’un univers professionnel qui est en constante évolution.
Si vous souhaitez actualiser ou ajouter le profil de votre entreprise, contactez l’équipe de Viacombi via son
mail http://www.viacombi.eu/fra/general/nous-contacter.php

10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi