INFO TABA - Nigerdiaspora

De
Publié par

  • leçon - matière potentielle : syndicalisme et de patriotisme
  • cours - matière potentielle : la transition afin
  • revision - matière potentielle : excep - tionnelle du fichier electoral et au recensement
LE COURRIER HEBDOMADAIRE D'INFORMATIONS GÉNÉRALES ET DE RÉFLEXION N° 123 DU 22 Septembre 2010 - 1 «Le plus difficile au monde est de dire en y pensant ce que tout le monde dit sans y penser»LE COURRIER HEBDOMADAIRE D'INFORMATIONS GÉNÉRALES ET DE RÉFLEXION N° 123 DU 22 SEPTEMBRE 2010 - PRIX : 300 FRANCS CFA Scandale douanierLe Colonel de douane Ibro Ayouba pris la main dans le sac ! Quelque soit l'avance pris par le mensonge, la vérité le rattrapera en un seul jour.
  • fichier électoral
  • joyau national
  • manifestations en manifestations
  • hassane
  • président du csrd
  • document d'appui aux élections
  • ex administrateur de la nigelec
  • vie constitution- nelle normale
  • révision excep- tionnelle du fichier electoral et au recensement
  • ayouba
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 29
Source : nigerdiaspora.info
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
«Le plus difficile au monde est de dire en y pensant ce que tout le monde dit sans y penser» LECOURRIER HEBLDOMADAIREED’INFORMATIONSCNÉRALESETDOERÉFLEXIONUN° 123DU22SEPTEMBREP2010  RIX: 300 FRANCSCFA RRIER Scandale douanier Le Colonel de douane Ibro Ayouba pris la main dans le sac ! Quelque soit l’avance pris par le mensonge, la vérité le rattrapera en un seul jour. Cet adage s’est illustré à nouveau à travers ce qui est arrivé au douanier « tazartchiste » Ibro Ayouba. En effet, il vient d’être pris la main dans le sac dans une histoire de fraudes douanières. Récit d’un scandale (Lire page 3)
Arrestation de Foukori Ibrahim L’effondrement d’une dynastie ! Chichis et peaux de banane Les dessous d’un L’enfant terrible de Youri regarde ses détracteurs passer limogeage ! tout leur temps à dé nigrer et à creuser des trous aussi pro fonds qui leur haine pour l’y précipiter. Pour y parvenir, ils La FSA et la BCEAOusent et abusent de toutes les astuces bientôt devant la Cour et de tous les stra tagèmes pour ternir l’image de l’homme qui a eu la chance et la force de faire de Justice de l’UEMOAla politique avec intelligence pour que notre Niger puisse émerger. Ces fauteurs en eaux troubles ignorentils que à Ouaga ce que la volonté de Dieu a façonné, la haine et la mé chanceté n’y peuvent rien ?
LECOURRIER
NATION
Chichis et peaux de banane mandats d’arrêts inter nationaux et l’exil, en passant par de sales petits complots comme celui de l’incendie du véhicule de Moussa Keita, ils auront tout es sayé. L’enfant terrible de Youri regarde ses dé tracteurs passer tout leur temps à dénigrer et à creuser des trous aussi profonds qui leur haine pour l’y précipi ter. Pour y parvenir, ils usent et abusent de toutes les as Depuis plusieurs mois mainte tuces et de tous les stratagèmes nant, spécialistes du mensonge pour ternir l’image de l’homme et de la délation, experts en intox qui a eu la chance et la force de et fausses nouvelles, monteurs faire la politique avec intelligence émérites de faux dossiers, mé pour que notre Niger puisse daillés d’or en achats de cons émerger. Ces fauteurs en eaux cience et en trafics d’influence se troubles ignorentils que ce que sont ligués pour mener une sé la volonté de Dieu a façonné, la vère campagne de dénigrement haine et la méchanceté n’y peu contre Hama Amadou, ex pre vent rien ? mier ministre du Niger, ex prési Mais ceux qui ont choisi comme dent du MNSDNassara et actuel plat de résistance la médisance président du MODEN LUMANA et la duplicité ne changeront ja AFRICA. Et pour cause ? Il dé mais. Ce sont des âmes en peine range, lui qui a su éviter tous les à l’esprit rétrograde erreront pièges sournois tendus par ses toute leur vie se cachant derrière amis d’hier et ses adversaires des artifices pour justifier leur d’aujourd’hui. De l’affaire des échec social. Et tandis pour eux 100 millions du fonds d’aide à la car l’Histoire les projettera dans presse qui l’a conduit en prison, les abysses de l’oubli … aux faux dossiers d’enrichisse ment illicite et de blanchiment Norbert d’argent qui lui ont valu de faux Les dessous d’un limogeage ! Le président de CSRD, le Général diligenter une inspection au Minis de Corps d’armée avait pris un dé tère de la Santé, et il serait parti à cret le vendredi le 17 septembre l’Hôpital National en lieu et place 2010 pour mettre fin aux fonctions du Ministère. Ce qui aurait amené de l’Inspecteur d’Etat Ayouba Martin Gabriel à rappeler les inspec Hassane. Cette décision du Chef teurs d’Etat à l’ordre afin d’éviter de l’Etat jette le pavé dans la mare, tout dérapage. car elle aurait mis à nu l’indiscipline D’autres indiquent que le limogeage qui régnerait à l’inspection Général de Ayouba Hassane serait lié à une d’Etat, car selon certaines sources, affaire de partage de ristournes. Monsieur Ayouba Hassane aurait Pour l’heure, tout ce qu’on peut dire, manqué l’inspecteur Général Martin est que le Président du CSRD suit Gabriel en le qualifiant de dictateur de très près les travaux de l’Inspec et d’autres insanités tion Générale d’Etat et de la Com Motif :mission de moralisation ; c’est led’Etat Ayouba  l’inspecteur Hassane aurait eu mandat d’aller sens de responsabilité. Maradi : découverte d’un abattoir d’abattage des ânes !
Selon certaines sources un abat toir d’abattage des ânes serait dé couvert dans la capitale économi que de notre pays. Cet abattoir aurait servi pendant plus de dix ans les vendeurs de viande illicite et autres clandestins sans vergogne et sans moralité. En tout cas, cette découverte met en cause toute la crédibilité des bouchers et les responsables des ressources animales de Maradi qui,
pendant tout ce temps, n’ont pu mettre hors d’état de nuire ces « bouchers » malfrats. Ces bandits doivent subir toute la rigueur de la loi, pour avoir trompé la vigilance de la population du Katchina. Les agents des ressources animales doivent pour leur part être assidus dans le contrôle afin d’éviter à la population la consommation de viandes illicites.
Lettre de Protestations
Niamey, le 21 septembre 2010  Le Directeur de Publication A Monsieur le Président de l’Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l’Ethique et la Déontologie Lettre N°002/C/2010 Objet: Protestations. Monsieur le Président, J’accuse réception de votre correspondance en date du 20 septembre 2010 à travers laquelle vous m’épingliez à nouveau relativement à un article paru dans notre édition « LE COURRIER N° 121 du 08 septembre 2010 ». A la différence de la première fois où j’avais été condamné sans m’avoir donné l’opportunité de m’expliquer dans l’affaire de la plainte de Monsieur Ali Sabo, cette foisci, j’ai eu l’honneur de recevoir une convocation de votre part pour le mardi 14 septembre 2010 mais pour des raisons pertinentes que j’ai évoquées, nous nous étions compris et avions d’un commun accord reporté la rencontre pour le lendemain. Malheureusement, à la date convenue, l’ONIMED n’était pas au rendez vous, ou du moins pas au grand complet pour pouvoir tenir sa rencontre. L’un dans l’autre, la responsabilité de la non tenue de cette rencontre vous incombait plutôt qu’à moi. La troisième tentative non plus n’a pas été fructueuse pour raison de santé me concernant. Tout ceci, c’est pour vous dire que je n’ai pas encore été auditionné. Pour revenir à la plainte de Mme Seini Salou, à aucun moment elle n’a eu à apporter les preuves justifiant sa plainte. A notre sens dans ce genre des cas, l’ONIMED qui ne défend que les valeurs positives incarnées par le journalisme et non des individus se doit également d’être absolument regardant par rapport aux plaintes déposées auprès de son cabinet au risque de se faire le complice de ceux qui ont des choses à cacher. Je vous rappelle que la dépénalisation n’empêche nullement à toute personne qui se sent diffamée ou offensée de porter plainte devant la justice. Mme Seini Salou est donc en droit, si elle juge réellement les révélations du journal « LE COURRIER » mensongères de s’adresser à la justice. Elle ne l’a pas encore fait de même que la banque BIA citée dans la même affaire. Par conséquent, le journal « LE COURRIER » maintient les informations contenues dans son article incriminé et n’a pas du tout obligation à brandir ses preuves à l’ONIMED qui ne peut se substituer à la justice. Du reste, le journal « LE COURRIER » n’a ni insulté ni injurié Mme Seini Salou dans l’article incriminé. Il a plutôt dénoncé une affaire de retrait d’une grosse somme d’argent dans une banque de la place. Si nos informations sont fausses, nous demandons à Mme Seini Salou de fournir les preuves contraires, ce qui nous obligera à publier à son nom un droit de réponse. A contrario, elle s’expliquera avec la commission de lutte contre la délinquance économique, financière et fiscale ou la justice si jamais l’une ou l’autre de ces institutions se saisit de cette affaire. Le journal « LE COURRIER » a fait son devoir au nom de la patrie et de la justice, c’est pourquoi il se réserve le droit de vous adresser les présentes protestations afin que plus jamais les organes de presse ne soient liés dans l’indépendance de leur ligne éditoriale. Salutations confraternelles.
La FSA et la BCEAO bientôt devant la Cour de Justice de l’UEMOA à Ouaga La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) est appelé à comparaître devant bientôt devant la Cour de Justice de l’UEMOA à Ouaga. C’est pour répondre d’une plainte déposée contre elle par le Fonds de Solidarité Africain (FSA). L’affaire remonte à l’année de la dévaluation du FCFA, c’estàdire en 1994. Peu avant cette dévaluation, le FSA avait écrit à la BCEAO pour demander le transfert de l’argent qu’il avait sur son compte au niveau de la banque centrale, soit la bagatelle somme de 6 milliards de FCFA. La banque centrale n’a pas opéré ledit transfert. Et tout naturellement, cela n’a pas été du goût du FSA qui a décidé de poursuivre la BCEAO en justice. Aujourd’hui, le plaignant réclame 15 milliards de FCFA en termes de dommages et intérêts.
HEBDOMADAIREDINFORMATIONSGÉNÉRALESETDERÉFLEXIONN ° 123 DU 22 Septembre 2010 2
NATION LECOURRIER Scandale douanier Le Colonel de douane Ibro Ayouba pris la main dans le sac ! Quelque soit l’avance pris par le mensonge, la vérité le rattrapera en un seul jour. Cet adage s’est illustré à nouveau à travers ce qui est arrivé au douanier « tazartchiste » Ibro Ayouba. En effet, il vient d’être pris la main dans le sac dans une histoire de fraudes douanières. Récit d’un scandale bondés de pneus (176) pneus Le Colonel « syndicalo et des jantes . tazartchiste » Ibro Ayouba, dis Ce ne sont pas des pneus de tributeur agréé des leçons de petites voitures mais des pneus syndicalisme et de patriotisme, de camions gros porteurs. Mais qu’il n’hésite pas à étayer par le scandale dans tout cela, ce des arguments réligieux n’est en que dans le convoi de Ibro réalité qu’un fonctionnaire Ayouba, les choses ne sont pas pourri. en règle. Actuellement, l’affaire Et pour cause, il vient d’être pris se trouve au niveau de la com la main dans le sac dans une mission de discipline de la affaire de fraudes douanières douane. à quelques encablures de Nia Cellelà va courir comme le feu, de son deuxième et dernier Ibro Ayouba court le risque de mey, plus précisément à Kouré. au regard de la personnalité sul mandat légal à la tête du pays. radiation du corps des douanes De quoi s’agitil exactement ? Il fureuse de l’homme sur qui elle Il n’a pas hésité à pactiser avec et peut être même la prison. escortait un convoi de camions est arrivée. Ce syndicaliste ce diable de la « Refondation Deuxième question : qui a mis gros porteurs en direction de la autrefois très respecté, donné de la République » et à caution la puce à l’oreille du contrôle de capitale. Première question : un comme étant celui qui a con ner la violation du serment co douane de Kouré ? Ou bien un Colonel des douanes qui fait de duit le Syndicat National des ranique. simple flair des douanes comme l’escorte ? Sans doute que cette Agents des Douanes (SNAD) à Après Mamadou Tandja c’est le cas très souvent. Est question qui attiré l’attention du son apogée a fait découvrir aux et bien d’autres « tazartchistes » ce la première fraude du Colo contrôle des douanes de Kouré Nigériens l’image d’un fos qui, le 18 février 2010 ont payé nel Ibro Ayouba ? qui a voulu en savoir plus. Et soyeur de la démocratie tapis pour leur parjure, c’est au tour Autant des questions qui ne quand le contrôle en question dans l’ombre. Il avait soutenu du colonel Ibro Ayouba de su tarderont pas à trouver rapide vient aux vérifications, c’est le mordicus le projet anticonstitu bir la colère de Dieu. Ainsi, fi ment des réponses. Car la honte scandale. Ache dey, le Colonel tionnel de Mamadou Tandja de nissent les adeptes du men du Colonel Ibro Ayouba n’est Ibro Ayouba est un fraudeur. se maintenir au pouvoir audelà songe. pas n’importe quelle honte. Dans son escorte, des camions Norbert
L’hôtel Gaweye : Le Courrier Vers la fin de ses problèmes Hedomadaire d’informations générales et de réflexion Depuis la nomination d’un de la transition sont déci tablement vont entamer da nouveau directeur à l’hôtel dées à mettre l’hôtel sofitel vantage la marche de l’en Gawéye, le commun des Ni Gawéye sur les rails ; et il treprise. En tout état deTél : 96 97 87 57 gériens commencent à croire n’y a aucun doute qu’elles y cause, l’histoire jugera tout 21 66 21 43 et à se dire qu’un nouveau parviendront car, il y va de la celui ou toute celle qui con  96 88 74 09 départ est amorcé extirpant crédibilité de notre pays. tribuera à la décadence de la société et ses travailleurs Pour ce faire, le nouveau notre joyau national qu’est Siège : R D F N de la hantise du chaos. responsable doit impérative l’hôtel Gawéye. D’ailleurs (Face Fonction Publique) Aujourd’hui, avec la nomina ment se mettre au travail afin pour beaucoup d’observa tion d’un technicien de la d’apurer et honorer les det teurs, les employés de l’hô E MAIL : chose selon certaines sour tes et engagements pris par tel contribuent d’une certaine lecourrier_niger@yahoo.fr ces, les choses vont s’arran la société ; car aton cou façon à sa destruction, il faut ger, si bien sûr les tra tume de dire qui paye ses donc un sursaut patriotiqueDirecteur de Publication vailleurs de leur part s’y met dettes, s’enrichit ! pour que certaines chosesAli Soumana tent car il y va de la survie Aussi pour éviter tout conflit, néfastes ne se reproduisent de la société et de leurs em les employés de leur coté se plus, afin de bannir à jamais Impression :NIN plois. Au cas contraire, les doivent d’exécuter leurs ta les mauvaises pratiques qui Tirage autorités seront obligées de ches dans la règle de l’art et font honte à notre pays. A bon 1000 exemplaires procéder à une compression. surtout s’épargner de cer entendeur salut ! Il faut dire que les autorités tains dérapages qui inélucAli Soumana  HEBDOMADAIREDINFORMATIONSGÉNÉRALESETDERÉFLEXIONDU 22 Septembre 2010N° 123  3
NATION LECOURRIER Arrestation de Foukori Ibrahim L’effondrement d’une dynastie ! Foukori et deux responsables de la NIGELEC à la prison de Kollo, Aboul Aziz Mayaki (son gendre), Sarki Salé Foukori et le DG des Etablissements Tallé (Moumouni) à la prison de Say
Après quelques jours pas sés dans les locaux de la Police Judiciaire de Nia mey, l’ex Administrateur de la NIGELEC, Ibrahim Foukori se trouve à présent à la prison de Kollo. Pour combien de temps ? Allahou Wa Allam ! Dans son affaire d’autres victi mes et par n’importe les quelles. Il y a son fils Sarki Salé Foukori et son gendre Abdoul Aziz Mayaki qui se retrouvent au camp pénal de Say. On peut citer dans la liste, le responsable des Etablissements Tallé, Moumouni qui est « parti » aussi à Say. Il y a Maman Sani, Directeur Régional de la NIGELEC Maradi et Liman Gamadadi qui vont tenir compagnie à Foukori à Kollo. Pour la famille Foukori, c’est le déclin comme l’avait vécu la fa mille de l’ex Président de la République Mamadou Tandja. Ce qui est arrivé à Foukori et à sa famille se sentait venir. Surtout que l’ex Administrateur est donné par une bonne par tie de l’opinion comme étant assis sur une fortune colossale amassée du temps de régime de Mamadou Tandja qui l’a vu régner pendant près de dix (10) ans à la Nigérienne d’Electricité (NIGELEC). On avait entendu qu’il pos sède une écurie électrifiée et climatisée, une vingtaine de villas à Niamey, des im meubles et propriétés à l’extérieur, des affaires qui vomissent quotidienne ment des sous et des comptes bancaires garnis. Il y a même une anecdote selon laquelle, un jour, un Foukori junior s’était mou
ché avec un billet de 10 000 FCFA craquant. Vérités, pures imagina tions ? Une chose, ou di sons deux choses sont tout de même sûres : L’ex Ad ministrateur Délégué de la NIGELEC est riche. Et l’Inspection d’Etat diligentée à la NIGELEC a mis a nu des gros et gra ves manquements qui ont valu à Ibrahim Foukori et à toutes les autres personnes détenues des chefs d’accu sation très graves. Parlons de ces chefs d’accusation Pour Foukori, les chefs En tout et pour tout, il y a la MNSD Nassara de Diffa, d’accusation sont les sui bagatelle somme de membre du Bureau Politi vants : Refus d’exécution 5 405 456 615 FCFA que que National dudit Parti, tan des décisions de justice, l’Etat doit récupérer dans dis que Abdoul Aziz Djibo Faux, usage de faux et dé cette affaire. Il faut toutefois Mayaki préside aux desti tournement de deniers pu préciser que toutes les per nées de la coordination dé blics, travaux sans justifica sonnes arrêtées bénéfi partementale MNSD tion, abus de biens sociaux cient de la présomption Nassara de Kollo. C’est et abus de confiance par d’innocence tant qu’ils donc une grosse perte et salarié. Au total, Foukori doit n’auront pas été jugés. un bon dégât pour le parti rembourser 2 813 822 676 Les implications politide Seini Oumarou, de sur FCFA. Messieurs ques de ces arrestationscroît à un tournant de la vie Mahamane Sani et Liman Encore une fois, c’est le politique où l’on s’achemine Gamadadi sont poursuivis Mouvement National pour la vers l’organisation des pour faux, usage de faux et Société de Développement élections générales qui détournement de derniers (MNSD Nassara) qui prend vont consacrer le retour du publics. Sur leurs têtes un sérieux coup. Ibrahim Niger à une vie constitution pèse 753 993 818 FCFA. Foukori, fautil le rappeler, nelle normale. Pour Abdoul Aziz Djibo est président de la sectionAli Soumana Mayaki, c’est faux, usage de faux, collusion, manœu La déchéance d’un Tazartchiste ! vres frauduleuses dans tout cas pour l’heure, il ne pourra l’accès aux marchés pu Depuis l’effondrement de la refondation, les refondateurs, les plus parler au nom de la société ci blics. Lui doit rembourser plagiaires et autres tazartchistes vile car, il aurait été aperçu à une 871 161 166 FCFA. déclaration du parti de CheffouAma semblent être à la recherche d’un « Hassane Nouhou, un autre dou ce qui fait de lui un homme po refuge ». C’est le cas de Kassoum larron est appelé à réponlitique affiché, militant donc du RSD, Moctar qui, depuis la chute de leur un autre parti opportuniste politique dre de faux, usage de faux,seraitgourou Tandja Mamadou, se jeté dans une errance sans précé et tazartchiste de renom. Moctar collusion, manœuvres frau dent, avec surtout la dissolution de Kassoum, c’est un rappel, était l’un duleuses dans l’accès aux des tazartchistes le plus zélé qui son association et celle de sa mar marchés publics. Il doit avait œuvré pour la démolition de la raine Laraba Tandja.Aujourd’hui, il rembourser 766 478 955 Démocratie dans notre pays, en semble que l’ancien ministre de la FCFA. L’ancien Secrétaireportant atteinte à notre République communication et porte parole du Général de la NIGELEC,et à la liberté des citoyens etgouvernement du régime déchu aurait trouvé un nouvel horizon ou aujourd’hui qu’il est en déchéance Boukari Adamou est tout il ne sait plus comment faire pour du moins, il aurait fait un « come simplement libéré. Il a pouvoir redorer son blason et trou back » dans sa formation politique écopé d’un non lieu. ver l’équilibre. notamment au RSD Gaskiya. En HEBDOM ’DU 22 Septembre 2010N° 123  4 ADAIRE D INFORMATIONS GÉNÉRALES ET DE RÉFLEXION
NATION LECOURRIER Point de presse du Président de la CENI L’indépendance de la CENI à rude épreuve Le mardi 7 septembre dernier, les seur nigérien n’aurait été con Le nouveau chronogrammesulté. Par contre, des marchés Nigériens ont unanimement ap précié la contribution de la Com auraient dores et déjà été oc des élections officialisé munauté Internationale à l’issue troyés à certains fonctionnaires, de la signature d’un document détournant ainsi les nobles des Faire le point sur le processus lève pas de ses compétences d’appui aux élections 2010 – seins de la communauté interna électoral au Niger afin de met de prendre la décision finale.2011 dénommé«AProjet d’Appui tionale à leurs seuls profits. tre tous les Nigériens au même Cette décision appartient aucela il faut ajouter que le PNUDau Processus Electoral au Niger (PAPEN) ». Ce fut un ouf de sou serait en train d’embaucher des niveau d’information, tel a été Conseil Suprême pour la Res lagement pour la CENI mais sur experts en ceci ou en cela dont l’objectif principal de la sortie du tauration de la Démocratie tout pour l’ensemble de nos con l’unique objectif serait de faire Président de la Commission (CSRD). Toutefois, la question citoyens. Les 21 milliards de profiter cette manne à des expa Electorale Nationale Indépen a fait l’objet d’un débat qui a francs CFA ainsi mobilisés par les triés tapis dans ses services. Il dance (CENI), Ghousmane réuni la classe politique, la Partenaires Techniques et Finan semble aussi que tous les achats Abdourahamane en date du sa CENI autour du Ministre de l’Inciers vont permettre l’organisation auraient été faits à Copenhague medi 18 septembre 2010. Lespar des sociétés « écrans » apdes différents scrutins au cours de térieur, de la Sécurité, de la la Transition afin que le Niger re partenant à des fonctionnaires préoccupations de l’heure ont Décentralisation et des Affaires trouve le chemin d’une vie consti des Nations Unies. Si la CENI ne été bien choisies. Il s’agit du Religieuses. Au cours de ce tutionnelle normale. Alors que tout peut pas en toute liberté planifier chronogramme des élections, débat, la classe politique, à le monde croyait que cette aide et coordonner les dépenses re du vote des Nigériens à l’exté cause des certaines contingen financière allait échoir dans le latives aux différents scrutins, on rieur, du budget de la CENI et ces (finances et temps), a depeut dire que quelque part, soncompte bancaire de la CENI pour bien d’autres questions subsi mandé de tabler sur le vote desque celleci puisse l’utiliser à bon indépendance est mise à rude escient et en toute indépendance, épreuve. Pour de nombreux ob diaires. Pour l’essentiel, on peut Nigériens à l’extérieur. le PNUD se serait érigé en ordon servateurs, c’est même l’indé retenir les choses suivantes : Enfin s’agissant du budget de nateur des dépenses en achetant pendance de notre pays qui se Pour ce qui est du la CENI, Mr Ghousmane et en livrant tous les matériels rait mise en cause. Nous pren chronogramme de la CENI, Abdourahamane de revenir sur électoraux de tous les scrutins, en draiton encore pour de « grands après plusieurs analyses et ré les 30 milliards de FCFA déter effectuant des commandes en enfants » ? Où estce là les clau flexions, le calendrier a été re minés par son institution et quilieu et place de la CENI, en oc ses contenues dans le PAPEN. tenu comme suit : 30 septemtroyant des marchés de gré à gré Si tel est le cas, alors nous avons ont suscité beaucoup de répro à des fonctionnaires expatriés. Le encore été grugés. Mais nous di bre 2010, remise du fichier bation au sein d’une partie de PAPEN qui est en train de cen sons tout simplement que les Ni électoral ; 31 octobre 2010, ré la société civile. Ce budget n’a traliser toutes les contributions gériens sont suffisamment matu férendum constitutionnel ; 08 rien de faramineux au regard des bailleurs de fonds seraitil un res pour organiser euxmêmes janvier 2011, Elections locales du nombre de scrutins à orga projet à la fois d’appui et d’exé leurs propres élections. Ils l’ont (municipales et régionales) ; 31 niser (6 scrutins au total) dansdémontré à plusieurs reprises decution ? En tout cas, selon certai janvier 2011, Elections prési un temps réduit et sur un terripar le passé.nes informations, il semble er qu’aucun prestataire ou fournisS.M dentielles 1 tour couplées des toire aussi vaste (qui fait législatives ; 12 mars 2011, 1 267 000 Km²). D’ailleurs ajou ème Sodjey wandiya cherche soutien ! Elections présidentielles 2 teratil, le Niger est l’un des tour ; et enfin 6 avril, investiture pays où l’organisation d’élec que traverse Sodjey wandiya, Haoua Kapochichi est une du nouveau Président de la Ré tions coûte moins chère. Et la promotion de la musique mo jeune femme d’une trentaine publique. Il faut rappeler que cela est reconnu même par le derne nigérienne n’est qu’un d’années qui depuis un certain c’est là le deuxième Système des Nations Unies. Auvain mot, illusoire et chimérique. temps a embrassé la musique. chronogramme de la CENI. Si Niger, le coût par électeur estConnue sous le sobriquet de Le Ministère de la Culture se doit le premier a été ainsi révisé,cas, aualors de prendre son de 0, 70 dollars US contre 30comSodjey wandiya, elle a delà le Chef de l’Etat , Prési c’est pour un certain nombre demencé à s’intéresser à la musi dollars US par électeur en Côte dent du CSRD Salou Djibo à qui que moderne du temps de raisons. Tout d’abord, il y a eu d’Ivoire. Toujours sur le budget elle s’est directement adressée Dargné, le célèbre chanteur de le retard pris dans la mise en de la CENI, Mr Ghousmane n’a pour demander un appui dans l’orchestre Toubal de Dosso. Et place de la CENI qui devrait in pas manqué d’évoquer les 3 une émission diffusée sur les depuis Haoua a fait une per tervenir le 5 mai 2010 mais qui milliards de FCFA alloués par écrans de la Télévision Natio cée considérable dans le do n’a pu l’être que le 14 juin 2010. l’Etat à son institution qui ont nale . Salou Djibo doit faire alors maine musical et peut même Ensuite et enfin, il y a eu l’obli servi à l’exécution des dépende l’orquelque chose, au nom être considérée comme une gation de respecter les délaisgueil et de l’honneur reconnus ses liées à la révision excepson réNiger. Dans diva au chez le peuple Sonrai ; car il légaux contenus dans le code tionnelle du Fichier Electoral etpertoire musical plusieurs mor est d’une obligation pour un électoral. Avec la signature duquiceaux dont Sodjey wandiya au recensement des Nigériens sonrai de répondre aux sollici est un véritable chef d’œuvre. Programme d’Appui au Proces à l’extérieur. tations d’un Zarma et de sur Mais, depuis quelques temps, sus Electoral au Niger (PAPEN) Enfin le Président de la CENI croît la femme Zarma. En tout une certaine léthargie a gagné et le début de la réception du de saluer une fois de plus la cas, nous au « Courrier » notre cantatrice nationale qui, fichier électoral, tout porte à signature du PAPEN portant sur même si c’est le « mogo » de après la mort de Dargné, avait croire que le Niger est désor environ 21 milliards de FCFA quiMayayi en l’occurrence Ali Sabo commencé pour sa part à don mais parti pour le respect de son seront mobilisés et versés dansqui nous demande un sac de ner goût et élan à la musique calendrier électoral.moringa nous alfeuilles de un panier commun dont la gesmoderne nigérienne dans le lons le lui offrir. Donc à Salou Pour le cas du vote des NigéZigui. Aujourd’hui, Haoua tion incombera au PNUD pour Djibo d’apporter un appui finan Kapochichi semble être laissée riens à l’extérieur qui continue accompagner le processus cier à Haoua Kapochichi pour pour compte avec une maquette à défrayer la chronique, la électoral au Niger. la production de son album. en main sans aucun soutien. CENI de déclarer qu’il ne re Alpha Culturellement !Ali Soumana Apparemment, avec la situation  HEBDOMADAIREDINFORMATIONSGÉNÉRALESETDERÉFLEXIONDU 22 Septembre 2010N° 123  5
NATION LECOURRIER A propos de la construction de deux stations d’essence à Banifandou II Halte à la « mendicité » La grogne des habitants du Quartier Les deux stations d’essence avoi Banifandou II demandant carré sinantes du quartier Banifandou ment la suppression des deux stadans le milieu de la presse II vontelles être supprimées ? Ou tions d’essence. Les dangers quiEnfin la décision tant attendue est tombée. Longtemps disons, la station service de la tournent autour de la constructioncondamnée du bout des lèvres par des journalistes et autres compagnie de transport SONEF des deux stations ont été mis enresponsables des médias, tantôt désapprouvée par les qui n’a pas encore de quitus défi exergue par deux techniciens duorganisateurs des événements euxmêmes, la pratique a fait nitif du Ministère des Mines et de Ministère des Mines et de l’Enerjournalistesson petit bonhomme de chemin au point où des l’Energie et dont le chantier de gie qui ont fait une inspection desde plus en plus nombreux en ont fait leur métier. Regroupés en réseaux de renseignements, ils sont au courant du moindre petit construction vient d’être arrêté lieux. Ces dangers tels que rele atelier ou séminaire. A la fin, ce qui les intéresse, c’est la liste pour raison de grogne des habi vés dans leur constat sont les sui des journalistes. Invités ou pas, ils s’inscrivent et exigent d’être tants du quartier Banifandou II va vants : l’accroissement du trafic rétribués. C’est pour mettre fin à cette pratique qui fait honte à telle être complètement déga des véhicules augmentera le ris la profession que le Président du Conseil d’Administration a gée ? C’est en tout cas là, le sou que d’accidents surtout pour les écrit aux organisateurs des événements hait de la population de enfants ; l’accroissement des ris Banifandou qui ne désarme pas. ques de maladie liés à l’augmen L’Association Maison de la surer. Toute autre forme de ré Devant les dangers que constitue tation des gaz polluants éjectés Presse du Niger constate avec munération, peut être assimilée l’existence de ces deux stations dans l’environnement ; en cas amertume la persistance d’une à une corruption. Or la corrup service pour sa santé et son en d’incendie ou d’explosion dans mauvaise pratique qui consiste tion est non seulement condam vironnement, la population de l’une des stationsservice, l’autre à gratifier les journalistes etnée par la loi ; pire elle contri Banifandou II va de manifestations peut être rapidement atteinte en assimilés sur les lieux de rebue à une manipulation de l’in en manifestations et de déclara gendrant ainsi des impacts néga portagesformation qui . Cette pratique dis pourrait avoir des tions en déclarations. Et vraisem tifs importants sur l’environne crédite le métier de journalise conséquences incalculables blablement, l’affaire est tombée ment et la vie des habitants. No et ouvre la voie au gain facile. pour la société. Pour la crédi dans l’oreille de la Coordination tons que les deux stations en Aussi certains individus sous le bilité de la presse nigérienne et de la Société Civile Nigérienne question sont séparées, d’après couvert de journaliste font de ces pour une information saine et (CSCN) de Mahaman Hamissou le constat des deux techniciens, gratifications leur principale crédible, l’Association Maison Moumouni qui ne badine pas de 25 mètres seulement. Vive occupation.de la Presse invite instammentRappelons que le quand il s’agit de défendre la ment donc que les autorités sai rôle du journaliste est de col toutes les structures organisa cause des pauvres et des faibles. sissent à temps la portée des lecter, traiter et diffuser l’infor trices d’évènements à mettre fin D’ailleurs lors de sa conférence dangers qui guettent les habitants mation. En contre partie il bé définitivement à cette très mau publique organisée le lundi 20 du quartier Banifandou II avant néficie d’un salaire que son em vaise habitude qui n’honore pas septembre 2010, le président du que l’irréparable ne se produise. ployeur a l’obligation de lui as ce métier si noble.B. Diallo CSCN a évoqué le problème de K.S
 HEBDOMADAIREDINFORMATIONSGÉNÉRALESETDERÉFLEXIONN° 123 DU 22 Septembre 2010 7
LECOURRIER
MESSAGE
HEBDOMADAIREDINFORMATIONSGÉNÉRALESETDERÉFLEXIONDU 22 Septembre 2010N° 123  8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.