L'APPEL ERC « ADVANCED INVESTIGATOR GRANTS » ERC ...

De
Publié par

  • cours magistral
Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 1                          L'APPEL ERC   « ADVANCED INVESTIGATOR GRANTS »  ERC‐2011‐AdG  (CHERCHEURS CONFIRMES)                  Documents disponibles    Programme de travail 2010   Guide du candidat Advanced Grants 2011     Date de publication de l'appel à propositions : 04 novembre 2010 sur CORDIS    Trois dates de clôture sont prévues :      Sciences physiques et ingénierie : 09 février 2011 (à 17h00, heure de Bruxelles)   Sciences de la vie : 10 mars 2011 (à 17h00, heure de Bruxelles)   Sciences humaines et sociales: 6 avril 2011 (à 17h00, heure de Bruxelles) 
  • son  domaine 
  • le  cv doit 
  • qui  apporte 
  • suivant  les 
  • des  coûts  directs 
  • les 
  • de 
  • projet
  • projets
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 23
Source : eurosfaire.prd.fr
Nombre de pages : 14
Voir plus Voir moins

           
 
 
 
L’APPEL ERC  
« ADVANCED INVESTIGATOR GRANTS » 
ERC‐2011‐AdG 
(CHERCHEURS CONFIRMES) 
 
 
 
 
 
 
 
 
Documents disponibles  
 Programme de travail 2010 
 Guide du candidat Advanced Grants 2011  
 
Date de publication de l’appel à propositions : 04 novembre 2010 sur CORDIS 
 
Trois dates de clôture sont prévues :  
 
 Sciences physiques et ingénierie : 09 février 2011 (à 17h00, heure de Bruxelles) 
  de la vie : 10 mars 2011 (à 17h00, heure de Bruxelles) 
 Sciences humaines et sociales: 6 avril 2011 (à 17h00, heure de Bruxelles) 


Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 1 

 
 
 
 
 
L’APPEL ERC  
« ADVANCED INVESTIGATOR GRANTS » 
ERC‐2011‐AdG 
(CHERCHEURS CONFIRMES) 
 
 
SOMMAIRE 
 
 
I. SUBVENTIONS ERC « CHERCHEURS CONFIRMES » 
 
II. PROFIL DU CHERCHEUR CONFIRME 
 
III. INSTITUTION D’ACCUEIL 
a) L’organisation d’accueil 
b) La portabilité 
 
IV. CRITERE D’ELIGIBILITE 
 
V. DOSSIER DE SOUMISSION 
a) Composition du dossier 
b) Questions éthiques 
c) Soumission de la proposition 
 
VI. PROCESSUS D’EVALUATION 
a) Les panels 
b) Les étapes de l’évaluation 
c) Critères d’évaluation 
 
VII. CANDIDATURES MULTIPLES 
 
VIII. ANNEXE – Structure des panels 


Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 2 

I. SUBVENTIONS ERC « CHERCHEURS CONFIRMES » 
 
Le  Conseil  européen  de  la  recherche  financera  par  le  biais  de  l’appel Advanced 
Investigator Grants les meilleurs chercheurs confirmés menant des activités de recherche 
exploratoire. 
 
Un budget de 661,4 M€ est attribué à cet appel. 
 
Selon les projets, les subventions peuvent aller jusqu’à 2 500 000€ pour une période de 5 
ans.  
 
Dans  des  cas  exceptionnels,  cette  subvention  pourra  atteindre  3  500 000€,  notamment 
lorsqu’il  s’agit  de  projets  interdisciplinaires  qui  nécessitent  la  présence  d’un  ou 
plusieurs co‐investigator(s),  lorsque  le  projet  implique  l’acquisition  d’un  grand 
équipement, ou lorsqu’il s’agit d’un porteur de projet venant des pays tiers (hors Europe). 
 
Le  budget  sera  réparti  selon  3  grands  domaines  spécialisés  et  un  domaine 
interdisciplinaire : 
 
- Sciences physiques et ingénierie : 40% 
-  de la vie : 35% 
- Sciences humaines et sociales : 15% 
- Projets interdisciplinaires à la frontière de la connaissance : 10% 
 
La  subvention  couvrira  100%  des  coûts  directs  éligibles  et  les  coûts  indirects 
forfaitairement, à une hauteur de 20% des coûts   (hors sous‐traitance). 
 
Les panels de sélection détermineront le montant des subventions, sur la base des besoins 
des projets et en prenant en compte des budgets prévisionnels fournis par les porteurs de 
projet. 
 
 
II. PROFIL DU CHERCHEUR CONFIRME 
 
L’appel  ERC Advanced  Investigator  Grants est  destiné  à  tous  les  chercheurs  confirmés 
reconnus sur le plan international en tant que « leaders » d’exception, grâce à l’originalité 
et l’importance de leur activité de recherche. 
 
Les  candidats  doivent  fournir  une  liste  des  résultats  importants  et  spécifiques  à  leur 
domaine obtenus durant les 10 dernières années qui précèdent la date de clôture de 
l’appel. Il s’agit par exemple de 10 publications en tant qu’auteur senior, 3 monographies 
et  chapitres  d’ouvrages,  3  brevets  obtenus,  10  exposés  invités  lors  de  conférences 
internationales  de  prestige,  3  expéditions  ou  campagnes  menées,  3  conférences onales organisées, prix internationaux reçus. 


Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 3 

 
N.B. ! Le porteur de projet doit dédier au moins 30% de son temps au projet ERC et passer 
au moins 50% de son temps de recherche en Europe (Union européenne ou pays associés). 
 
Equipe du porteur de projet 
 
La subvention finance un projet porté par un chercheur (Principal Investigator) et réalisé 
dans le cadre d’une équipe individuelle. L’équipe individuelle est composée du Principal 
Investigator (PI) et de membres dont la participation est indispensable à la réalisation du 
projet. 
 
L’équipe qui entoure le porteur de projet peut avoir un caractère national ou transnational, 
nationalité, âge ou pays de résidence pour ses membres. et n’y aucun critère de 
 
Dans  les  projets  interdisciplinaires,  le  PI  pourra  s’appuyer  sur  un  ou  plusieurs co‐
investigator(s). Il s’agit d’un membre de l’équipe travaillant dans un autre domaine que le 
PI et qui apporte une expertise indispensable au projet. Toutefois, le co‐investigator se 
place  sous  la  direction  du  PI.  Même  si  les  équipes  avec  un  ou  plusieurs  co‐
investigator(s) peuvent être plus étoffées, la subvention ERC ne financera pas des réseaux 
ou des consortiums. 
 
 
III. INSTITUTION D’ACCUEIL 
 
a) L’organisation d’accueil 
 
Le porteur de projet doit être accueilli dans une institution d’accueil localisée dans lʹun 
des  Etats membres de lʹUnion européenne ou lʹun des pays associés au PCRD. Ces pays 
sont les suivants : Albanie, Bosnie, Croatie, Islande, Israël, Liechtenstein, République de 
Macédoine, Norvège, Monténégro, Serbie, Suisse, Turquie, Ile Feroe.  
 
Elle peut être une organisation internationale d’intérêt européen (ex CERN, EMBL…) ou le 
Centre commun de recherche de la Commission européenne.  
 
Les entreprises peuvent accueillir les porteurs de projet. 
 
Le projet sera soumis par le porteur de projet au nom de l’institution d’accueil qui sera 
considérée comme la « legal applicant entity » ou « Beneficiary ». 
 
L’institution d’accueil est tenue de signer une lettre d’engagement qui doit impérativement 
accompagner  le  dossier  du  candidat.  L’organisme  d’accueil  s’engage  ainsi  à  garantir 
l’indépendance  du  porteur  de  projet.  Cette  lettre  doit  contenir  les  obligations  que 
l’institution d’accueil s’engage à respecter (telles qu’illustrées dans le modèle de convention 
de subvention ERC du 16/04/2007, à l’article II.2). Le modèle de convention de subvention 


Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 4 

ERC est disponible sur le site du Conseil européen de la recherche. 
 
 Consulter la convention de subvention 
  
 
b) La portabilité 
 
Le principe « money follows researchers » s’applique également pour les subventions destinées 
aux chercheurs confirmés. Les mêmes conditions de portabilité s’appliquent que pour les 
1autres appels ERC . Le PI a le droit de demander un transfert du projet à un nouveau 
bénéficiaire. En principe, cela n’est pas censé se produire lors des deux premières années du 
projet. L’Agence exécutive de l’ERC se prononce après la réception d’une demande de 
 du bénéficiaire.  modification ou d’une notification d’opposition de la part
 
 
IV. CRITERE D’ELIGIBILITE 
 
Il n’y a pas de critère de nationalité pour le porteur de projet qui n’est pas tenu de résider 
dans l’Union européenne ou dans un pays candidat ou associé au moment où il dépose son 
projet. 
 
Il n’y a pas de critère d’âge. 
 
Le porteur de projet doit être accueilli dans une institution d’accueil localisée dans lʹun des  
Etats membres de lʹUnion européenne ou lʹun des pays associés au PCRD (voir rubrique 
III). La présence de la lettre d’engagement de l’institution d’accueil dans le dossier du 
candidat est indispensable. Son absence rend la proposition inéligible. 
 
L’appel est ouvert à tous les domaines scientifiques à condition qu’il s’agisse de recherche 
exploratoire, à la frontière de la connaissance. 
 
 
V. DOSSIER DE SOUMISSION 
 
a) Composition du dossier 
 
Le dossier de soumission est composé de deux sections et des annexes. 
 
 
 
 

1 Ces conditions sont décrites dans  le modèle de convention de subvention disponible à l’adresse :  
http://erc.europa.eu/index.cfm?fuseaction=page.display&topicID=23


Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 5 

Partie B1 : Section 1  
 
a) Profil de leader scientifique : 1 pages  
b) CV (incluant une fiche d’identité de financement): 2 pages 
      c) « Track‐record » détaillé : 2 pages  
      d)  Résumé  détaillé  du  projet  scientifique  («  extended  synopsis »)  en  mettant  en 
évidence son caractère novateur : 5 pages 
 
La fiche du profil de leader scientifique  doit contenir : 
 
 une présentation des réalisations scientifiques du chercheur et sa contribution aux 
avancées dans son domaine ou dans les domaines scientifiques avoisinants ; 
 la diffusion et l’appréciation au niveau international des résultats obtenus par le 
porteur de projet (publications, citations, financements obtenus, prix internationaux, 
etc.) ; 
 la capacité du PI à orienter et à diriger de jeunes chercheurs vers une recherche de 
haute qualité (mettre en évidence les activités de recherche conduites sous la tutelle 
du PI par des étudiants doctorants et post‐doctorants, ainsi que leur carrière) ; 
 mise  en  évidence  de  sa  capacité  à  alterner  les  champs  thématiques  de  façon 
productive et / ou établir de nouvelles approches multidisciplinaires. 
 
Le  CV doit  aussi  inclure  une  fiche  d’identité  de  financement  précisant  tous  les 
financements dont bénéficie actuellement le chercheur, ainsi que les demandes en cours.  
 
Les candidats à l’appel Advanced Investigator Grants 2011 devront faire la preuve d’un 
excellent track‐record (titres  et  travaux  ‐  résultats  spécifiques  à  leur  domaine  obtenus 
durant les 10 dernières années qui précèdent l’appel) qui devra être détaillé dans le projet 
soumis selon les critères indicatifs suivants, qui seront adaptés suivant les domaines de 
compétence: 
 
 les 10 articles les plus importants en tant qu’auteur senior dans des journaux 
scientifiques multidisciplinaires à comité de lecture, des journaux internationaux 
majeurs  dans  son  domaine,  ou  des  comptes‐rendus  de  conférences,  mettant  en 
évidence le nombre de citations que ses publications ont suscitées ; 
 
 jusqu’à 3 monographies et chapitres d’ouvrage (par exemple, en sciences humaines 
et sociales où les monographies constituent la référence), et leur traduction dans une 
ou plusieurs autres langues (si applicable) ; 
 
 avoir déposé  jusqu’à 3 brevets d’invention (si applicable) ; 
 
 avoir fait jusqu’à 10 exposés invités lors de conférences internationales de prestige 
et dans le cadre d’écoles internationales (si applicable) ; 
 
 avoir conduit jusqu’à  3 expéditions ou campagnes de recherche (si applicable) ; 

Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 6 

 
 avoir organisé (en tant que membre du comité directeur/ comité d’organisation) 
jusqu’à  3  conférences  internationales  dans  son  domaine  scientifique  (si 
applicable) ; 
 
 il est attendu que les candidats soient des lauréats de prix scientifiques reconnus 
sur le plan international ou membres d’Académies de prestige (si applicable). 
 
 
N.B. ! Lorsque le projet implique la présence d’un (ou plusieurs)  co‐investigator(s) celui‐ci 
devra fournir également son CV, son « track‐record » des 10 dernières années ainsi que la 
fiche du profil de « leader » scientifique. Le dossier pour le co‐investigator ne doit pas 
pages. dépasser 5 
 
La section 1 comporte donc 10 pages.  
 
Partie B2 : Section 2  
 
Section 2  ‐  Proposition scientifique complète ‐ description des aspects techniques et 
scientifiques du projet, en mettant en évidence son caractère novateur, son impact potentiel 
et la méthodologie de la recherche – 15 pages. 
 
La section 3 qui décrivait l’environnement de la recherche dans les appels Advanced Grant 
précédents a été supprimée, néanmoins il est conseillé de faire apparaître dans son dossier 
un  paragraphe  soulignant  les  avantages  de  son  laboratoire  pour  porter  son  projet  de 
recherche ERC.   
 
Le  projet  ne  doit  pas  dépasser  le  nombre  de  pages  imposé.  Les  propositions  qui 
dépassent  le  nombre  de  pages  imposé,  risquent  de  ne  pas  être  évaluées  dans  leur 
globalité ! 
 
Annexes : 
 
‐ Lettre d’engagement de l’Institution d’accueil 
‐ Tableau des questions éthiques (Ethical Issues Table) 
‐ L’annexe des questions  ( Issues Annex) 
 
b) Questions éthiques 
 
Une attention particulière devra être accordée aux questions éthiques. Tous les candidats 
doivent remplir et inclure dans leur dossier le tableau des questions éthiques (le modèle du 
tableau peut être téléchargé sur EPSS section B2). Si la proposition suscite des questions 
éthiques  « sensibles »  le  PI  est  fortement  encouragé  à  fournir  des  explications 
complémentaires ou les autorisations  nécessaires dans le document intitulé, annexe des 
questions éthiques, dont le modèle est également téléchargeable sur EPSS.  

Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 7 

 
L’objectif de l’évaluation éthique est de s’assurer que l’ERC ne finance que des projets qui 
respectent les principes éthiques fondamentaux définis par la Commission Européenne (Box 
3 du guide du candidat). 
 
L’évaluation éthique n’intervient qu’après l’examen du dossier par les membres des panels 
et les experts évaluateurs. Pour les projets retenus, la convention de subvention ne pourra 
être signée que si l’examen des questions éthiques est clôturé et donc que le PI a fourni, au 
préalable, toutes les autorisations nécessaires. 
 
Tous les projets impliquant des expériences sur des êtres humains, des embryons humains, 
les cellules souches et les primates seront soumis à un examen éthique approfondi. Lors de 
la rédaction du dossier, les porteurs de projets devront accorder une attention particulière à 
une  série  d’éléments  comme :  le  consentement  éclairé,  la  protection  des  données, 
l’utilisation des animaux et les cellules souches embryonnaires humaines. 
 
 
c) Soumission de la proposition 
 
Le pré‐enregistrement est fortement recommandé le plus tôt possible après l’ouverture de 
l’appel. 
 
La soumission se fait uniquement par voie électronique, via EPSS.  
 
Avant de soumettre sa proposition, le PI peut vérifier si son dossier est complet en utilisant 
la checklist proposée à la page 36 du Guide du candidat. 
 
La soumission du dossier se fait en une seule étape mais l’évaluation en deux étapes.  
 
 
VI. PROCESSUS D’EVALUATION 
  
L’évaluation se fera par les pairs en deux étapes. Il n’y a pas  d’audition dans le cadre de 
l’appel « Advanced Grants » 2011. 
 
a) Les « panels » 
 
L’évaluation sera faite par 25 « panels » (voir structure en annexe) ; chaque panel sera 
composé de 10 à 15 membres,  scientifiques de haut niveau : 
 
 Sciences physiques et ingénierie : 10 panels 
  de la vie : 9 panels 
 Sciences humaines et sociales : 6 panels 
 
 

Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 8 

 
 
b) Les étapes de l’évaluation 
 
ère1  étape : évaluation de la section 1 du dossier 
 
Lors de la première étape, uniquement les documents qui composent la section 1 seront 
examinés (le profil de leader scientifique, le CV, le track‐record  et  l’extended synopsis) par 
les membres du panel principal choisi par le PI. Chaque proposition sera examinée et notée 
par au moins trois évaluateurs. 
 
Seront  retenues  pour  la  seconde  étape  un  nombre  de  propositions  ayant  au  moins  la 
 2 pour 1‐Potentiel du candidat et pour 2‐Projet) mais ce nombre ne pourra moyenne (note >
pas  dépasser  trois  fois  le  potentiel  de  financement  correspondant  au  budget  alloué 
au panel.  
 
nde2  étape : évaluation de la proposition complète 
 
Lors de la seconde étape d’évaluation, les projets sont examinés par les membres des panels 
et par des experts évaluateurs à distance. 
 
a) examen des projets et classification par panels (pour les trois premiers domaines) ; 
b) examen des  interdisciplinaires par les présidents des panels et classification. 
 
Les projets interdisciplinaires seront évalués par un seul panel. C’est le panel principal 
choisi par le candidat qui décide s’il s’agit d’un projet interdisciplinaire et s’il y a lieu 
d’inviter un ou plusieurs membres d’un deuxième panel pour participer à l’évaluation de la 
proposition.  
 
Les projets classés dans un rang leur permettant d’être financés dans le cadre du budget 
attribué au panel sont retenus définitivement dans la liste du panel. Les projets classés au 
dessus du seuil mais dont le classement les positionne dans la liste de réserve hors budget 
du panel auront une deuxième chance d’être sélectionnés et financés par le budget réservé 
aux projets interdisciplinaires. 
 
c) Critères d’évaluation 
 
Le seul critère d’évaluation est le critère d’excellence. Il se décline comme suit :  
 
1. Potentiel du candidat (noté de 1 à 4) 
2. Qualité du projet (noté de 1 à 4) 
 
 
 
 


Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 9 

 
Les propositions seront notées de manière numérique 1 à 4 soit :  
 
4 : exceptionnel 
3 : excellent 
2 : très bien 
1 : non retenus (sous le seuil de qualité ou non éligible) 
 
1 – Porteur du projet : potentiel pour réaliser une recherche de classe mondiale 
 
Qualité de la production scientifique / du track‐record  
 La capacité du porteur de projet (et du co‐investigator, si applicable) à diriger un projet 
de recherche (les évaluateurs vont juger la qualité du travail du porteur de projet sur la 
base d’articles publiés dans les journaux internationaux les plus prestigieux, ainsi que les 
autres éléments contenus dans son CV). 
 Jusqu’à  quel  point  ces  publications  sont  novatrices  et  montrent  l’indépendance  du 
chercheur, ainsi que sa capacité à avancer au‐delà de l’état de l’art ? 
 Dans quelle mesure la qualité et la quantité des financements obtenus par le porteur de 
projet durant les 10 dernières années ont fait la preuve de sa capacité à mener des projets 
de recherche novateurs? 
 
Capacité intellectuelle et créativité 
 Jusqu’à quel point les travaux de recherche du porteur de projet, ses collaborations, sa 
conception du projet, l’encadrement d’étudiants et ses publications montrent qu’il/elle est 
capable d’affronter les challenges majeurs dans son domaine et d’initier de nouvelles 
lignes de pensée fécondes ?  
 
2 – Projet : qualité du projet de recherche proposé 
 
Caractère novateur du projet 
 Est‐ce que la recherche proposée concerne des défis importants dans le domaine ?  
 Est‐ce qu’il présente des objectifs suffisamment ambitieux, allant substantiellement au‐
delà de l’état de l’art (par exemple, contenant des développements trans‐disciplinaires et 
des approches nouvelles ou non conventionnelles) ? 
 Le projet proposé est‐il bien conçu et organisé? 
 
Impact potentiel 
 Est‐ce que le projet de recherche ouvre des horizons scientifiques, technologiques ou 
d’enseignements nouveaux et importants ? 
 Est‐ce que le projet va mettre en valeur de façon significative l’environnement de la 
recherche (y compris l’institution d’accueil) et les possibilités d’effectuer une recherche à 
risque en Europe? 
 
Méthodologie 
 Est‐ce que l’approche scientifique est réaliste ? 


Document élaboré par le PCN ERC ‐ Version du 22 novembre 2010  – page 10 

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.