L'évaluation des étudiants : un outil pour apprendre ?

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : faire
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 1 L'évaluation desétudiants : un outil pourapprendre ?
  •  
  • angoisse 
  • correction de copies ¶
  • planning de la formation matinée
  • gerard françois-marie
  • grilles de notation
  • elève
  • élève
  • élèves
  • évaluation
  • evaluations
  • évaluations
  • evaluation
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 46
Source : www-cies.ujf-grenoble.fr
Nombre de pages : 46
Voir plus Voir moins

L’évaluation des
étudiants : un outil pour
apprendre ?
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 1L’évaluation, un outil pour Evaluer les étudiants
apprendre ?
Contenus
 POURQUOI évaluer ?
 évaluation par obligation, évaluation par comparaison ou évaluation pour apprendre ?
 Evaluer QUOI ?
 définir des compétences, établir des critères, construire des grilles d’évaluation
 COMMENT évaluer ?
 recueillir des données, quantifier une progression
 Evaluer QUAND ?
 se situer dans une progression d’apprentissage, s’auto-évaluer
Une mise en commun des pratiques de chaque moniteur dans son enseignement devrait permettre de
confronter les compétences visées dans les différentes disciplines représentées dans l’atelier.
Compétences visées
A l’issue du stage, il s’agira
 D’être capable de définir une évaluation
 D’obtenir des indicateurs quantitatifs et qualitatifs
 D’utiliser ces indicateurs pour faire progresser son enseignement
 De développer une réflexion personnelle sur le rôle de l’évaluation
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 2L’évaluation, un outil pour Planning de la formation
apprendre ?
Matinée (9h-12h30)
 Retour sur la correction de copies.
 Quels critères de progression prendre en compte ?
 Comment établir des grilles de notation ?
 Travaux en ateliers
Après-Midi (13h30-17h)
 Pourquoi noter n’est pas évaluer
 Dispositifs d’évaluation
 La place de l’erreur, auto-évaluation et métacognition, …
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 3L’évaluation, un outil pour Repères bibliographiques
apprendre ?
 BAILLAT Gilles, De KETELE Jean-Marie, PAQUAY, Leopold, THELO Claude, « Evaluer pour
former », De Boeck (2008)
 GERARD François-Marie, « Evaluer des compétences », De Boeck (2009).
 GREGOIRE Jacques, « Evaluer les apprentissages », De Boeck (2008).
 GUILLON Claude, « Les évaluations scolaires », Hachette (2004).
 PORCHER Bernard, « Du référentiel à l’évaluation, cinq clés pour enseigner », Foucher (1992)
 RUFFENACH, «Enseigner les sciences physiques : l’enseignement par compétences », Bordas
(2009)
 VESLIN Odile et Jean, « Corriger des copies, évaluer pour former », Hachette éducation (1992)
Livre de base sur la correction de copie (formations MAFPEN)
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 41° La correction de copies PARTIE 1 : Retour sur la correction de copies
1.« On vous dit correction de copies. » Vous pensez… (5 mots)
-
-
-
-
-
2. Voici quelques actions de la pratique enseignante
A B
 - préparer un cours
 - faire un cours
 - choisir un sujet de devoir
 - corriger un devoir
 - interroger un élève
 - répondre à une demande d’explication de la part d’un élève
 - animer une séance de travail en groupes
Numérotez ces actions de 1 à 7 selon : A - Du moins intéressant (7) au plus intéressant (1)
B - Du moins utile (7) au plus utile (1)
3. Vous corrigez un paquet de copies.
Décrivez comment vous vous y prenez ( le plus concrètement possible)
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 51° La correction de copies Réponses d’enseignants
Source : Veslin 1992
Si les qualificatifs négatifs (Angoisse, inutilité, corvée, impuissance, découragement, …) l’emportent sur ceux
positifs (comprendre, curiosité, intéressant)
… c’est que cela dénote un vécu négatif de ce type de travail.
Si l’on s’intéresse maintenant au classement de « corriger un devoir »
… c’est souvent vécu comme quelque chose de peu intéressant … mais d’utile
Ainsi :
- la correction de copie soulève souvent un malaise
- mais est considérée comme activité incontournable
On peut s’étonner que l’acte de correction semble poser peu de questions
Les enquêtes montrent que souvent, le vocabulaire des enseignants inclut peu de termes techniques
(évaluation, notation, erreur, solution, bilan ,…)
 nous allons tenter d’éclaircir ce point
Souvent, l’élève ou l’étudiant est absent du discours
 la copie n’est pas considérée comme lien avec l’élève ou l’étudiant dans sa dynamique de formation
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 61° La correction de copies Les difficultés
Le temps a y consacrer
 assimilation à une épreuve physique (corvée, …)
L’inutilité
 impuissance, découragement, répétition des erreurs, …
La désillusion et l’effet miroir
 ce que l’on n’a pas su transmettre
L’angoisse
 renvoie à l’inefficacité du professeur
La crainte de ne pas être juste
 d’où l’introduction d’un barème et de systèmes de « mesure »
La responsabilité d’être juge dans une situation de pouvoir par rapport à l’élève ou l’étudiant.
(utilisation d’une couleur rouge ?)
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 71° La correction de copies L’avis des élèves
« On vous dit correction de copies. » Vous pensez… (5 mots)
-
-
-
-
-
2. Quand on vous rend une copie, qu’est-ce qui vous paraît le plus important ?
3. Avez-vous remarqué des différences dans la façon dont vos enseignants corrigent vos
copies ?
4. (Facultativement) Ecrivez 5 à 10 lignes en relation avec la correction de copies (souvenir,
anecdote, réflexion personnelle,…)
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 81° La correction de copies Réponses d’élèves
vécu clairement négatif
 angoisse, peur, crainte, …
sentiment d’être jugé
 jugement, contrôle, rouge, faute, erreur…
La note a une importance prédominante
 … et masque l’appréciation, et les intentions réelles de l’enseignant
Cela renforce le sentiment de subjectivité du correcteur, d’injustice lié à une certaine forme
d’arbitraire
- la note est mauvaise car l’enseignant n’a pas la même opinion
- la note dépend d’un favoritisme
- le correcteur a bâclé son travail
- la variabilité entre disciplines
Et les annotations sont fluctuantes
- absence de commentaire et signes kabbalistiques
- commentaires peu lisibles ou incompréhensibles
Impression de malentendu sur les consignes et les attentes
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 91° La correction de copies Conclusion des tests
Une note seule n’est satisfaisante ni pour le professeur, ni pour l’élève !
23/01/11 Pierre Thibault - CIES Grenoble 10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.