LA CRISE ENERGETIQUE EN AFRIQUE DE L'OUEST

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : l' année
1 E. HoungninouUniversité d'Abomey-Calavi (Bénin) LA CRISE ENERGETIQUEEN AFRIQUE DE L'OUEST LES ESSAIS DE SOLUTION
  • lieuxle réseau de transport actuel de la côted'ivoirele
  • parc de production hydroélectrique
  • production d'électricité prévision de la demande
  • année ¶
  • réseau de transports
  • réseau de transport
  • réseaux de transport
  • réseaux de transports
  • mw
  • réseaux
  • réseau
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 89
Source : partager-le-savoir.org
Nombre de pages : 34
Voir plus Voir moins
LA CRISE ENERGETIQUE
EN AFRIQUE DE L OUEST
LES ESSAIS DE SOLUTION
E. Houngninou Université d’Abomey-Calavi (Bénin)
1
SOMMAIRE
I.
II.
III.
IV.
V.
ETAT DES LIEUX
CARACTERISATION DE LA CRISE
CAUSES DE LA PENURIE
SOLUTIONS SOUS-REGIONALE
CONCLUSIONS
2
INTRODUCTION
LA CRISE ÉNERGÉTIQUE EN AFRIQUE DE L OUEST ET LES ESSAIS DE SOLUTION
     Depuis quelques années et particulièrement depuis avril 2006, la plupart des pays de l Afrique de l Ouest sont confrontés à une crise énergétique dont la manifestation visible est le délestage de longue durée. Cette crise persistante a des impacts néfastes sur léconomie. Aussi se sont ils mobilisés au sein d une organisation sous-régionale le WAPP ( W est A frican P ower P ool) ou EEEAO  (Système d' E changes d' E nergie E lectrique de l' A frique de l' O uest)
3
INTRODUCTION
LA CRISE ÉNERGÉTIQUE EN AFRIQUE DE L OUEST ET LES ESSAIS DE SOLUTION
 pour créer une synergie afin de trouver des solutions durables à ce problème dont toute l’économie de la sous région est tributaire. La présentation fait l’état des lieux et projette des stratégies d’urgence pour résorber le problème à l’échelle régionale .
4
I. ETAT DES LIEUX
LES RESEAUX ET CENTRALES DE PRODUCTION DE :
 COTE D IVOIRE,
GHANA,
NIGERIA,
SENEGAL .
5
I. ETAT DES LIEUX
LE RÉSEAU IVOIRIEN : LA CIE
           Le réseau ivoirien dans la sous-région paraît très important de par
sa puissance installée, 1243 MW , et la longueur de son réseau HT,
4 614 km de lignes 225 kV et 90 kV. La puissance disponible en
saison sèche est de l ordre de 589 MW en thermique ajoutée à 397
MW en hydraulique; soit un total de 986 MW. Comparée à la
puissance de pointe du réseau qui se situe aux environs de 522 MW
pour l année 2000, il existe en principe une disponibilité de plus de
400 MW pour l exportation d électricité. ’ ’
6
I. ETAT DES LIEUX
Cependant au cours de l’année 2006, la CIE a fait face à des indisponibilités de groupes de production électrique, à des difficultés d’approvisionnement en gaz naturel et à un déficit hydrologique.
La CIE a des accords de fourniture d’électricité avec le Burkina Faso, le Ghana et la CEB.
7
I. ETAT DES LIEUX Le  Parc de production de la Côte d Ivoire
Le Parc de production thermique
Trois grandes centrales :
CIPREL : centrale concédée en juillet 1994 à la société Ciprel par les pouvoirs publics ivoiriens pour se prémunir contre les défaillances de production et qui comprend 4 turbines à gaz ;  VRIDI  : exploitée par la CIE, elle se compose de 4 turbines à gaz AZITO : exploitée par la société Cinergy SA par contrat de concession du type BOT d’une durée de 25 ans. Composée de 3 turbines à gaz de 150 MW. 8
I. ETAT DES LIEUX Le  Parc de production de la Côte d Ivoire
Le Parc de production hydroélectrique
Il est composé de six (6) aménagements d’une puissance totale de 600 MW répartie sur 13 unités. Barrage hydro-électrique de Kossou Barrage hydro-électrique de Taabo Barrage hydro-électrique de Ayamé I Barrage hydro-électrique de Ayamé II
9
I. ETAT DES LIEUX
Le réseau de transport actuel de la Côte d Ivoire
Le réseau de transport comprend 2 064 km de lignes 225 kV et 2 550 km de lignes 90 kV
Prévision de la demande et Planification de la production d électricité  Prévision de la demande et celle de la production entre 2005 et 2015.
Année Pointe en MW Consommation brute en GWh Capacité de production en MW Capacité de production en GWh
2005 650 3690 1200 5500
2010 790 4620 1400 7000
2015 960 5980 1550 8000 10
I. ETAT DES LIEUX
LE RÉSEAU GHANEEN : LA VRA
 Le Parc de production actuel Le parc de production actuel est un parc mixte comprenant deux centrales hydroélectriques (Akosombo et Kpong), des centrales thermiques diesel (Tema) et des turbines à gaz (Aboadze) fonctionnant actuellement au pétrole brut léger jusqu’à l’arrivée du gazoduc de l’Afrique de l’Ouest en 2008. Ce parc d’une puissance installée de 1818 MW  se décompose comme suit :
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.