La plus belle Fleur du Paradis

De
Publié par

  • exposé
ararârarere^^ t a r e r a 11 H C O N S I D É R A T I O N S S V K C H A C U N E D E S T N V O C A T I O N S D K S LITANIES DE LA TRÈS SAINTE VIERGE LE R. P. ALEXIS-MARIE LÉPICIER de l'Ordre des Servîtes de Marie « Ton nom, à belle Flenr, toi g/te matin et soir yHnvoqae avec amour, porta toute mon âme A Jixer mes regards sur la plus grande Jlamme ».
  • lépicier de l'ordre des servîtes de marie
  • fac-similé de la médaille miraculeuse
  • beaux fruits de la vie éternelle
  • belle fleur du paradis
  • fleur
  • fleurs
  • marie
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 86
Source : liberius.net
Nombre de pages : 396
Voir plus Voir moins

ararârarere^^ tarera
11 H
CONSIDÉRATION S
SV K CHACUNE DES TNVOCATION S DK S
LITANIES DE LA TRÈS SAINTE VIERGE
LE R. P. ALEXIS-MARIE LÉPICIER
de l'Ordre des Servîtes de Marie
« Ton nom, à belle Flenr, toi g/te matin et soir
yHnvoqae avec amour, porta toute mon âme
A Jixer mes regards sur la plus grande Jlamme ».
DANTE , Par. Chant, XXIIT, trnd. de Maijjcrie.
Deuxième édition française
enrichie d'exemples tirés de la vie des Saints
ROM E
TMPRTM. PONTIF. DE l/rNSTÏTUT PIE TX
1921
L
m]
m Fac-similé de la Médaille miraculeuse
manifestée à sœur Catherine Labouré le 27 Nov. 1830. IMPRIMATU R
Fr. AUGUSTINUS MARIA SARTORI
Orel. Serv. B. M. V . Vicarius Generalis
IMPRIMATU R
Fr . ALBERTUS LEPIDI O. P., S. P. A. Ma^.
IMPRIMATUR
f IOSEPHTTS PAUCA , Archiep. Philippen., Vie. Ger. APPROBATION S
Mgr. J. Bressan, secrétaire paiticulier de sa
Sainteté, 1904, écrivait à l'auteur, en date du
1 2 Novembre:
" ... J e vous fais savoir que le Sain-Ptère
a été charmé de votre " Plus belle Fleur du
Paradis „, tendre hommage de votre piété
envers Marie Immaculée, et c'est avec toute
l'effusion de son cœur, que Sa Sainteté vous
accorde la Bénédiction Apostolique, afin que
vos travaux soient féconds des plus beaux
fruits de la vie éternelle.
De son Eminence le Cardinal Gennari:
" ...Je vous remercie beaucoup du gracieux
don de votre dernier ouvrage sur la Sainte
Vierge. C'est vraiment la " Plus belle Fleur „
parmi toutes celles qui sont offertes en ces
temps-ci à Marie Immaculée!...,, Approbations 6
De Mgr. Donati Velluti Zati, évêque de Pcscia:
u
Les grandes qualités et les dons qui font
l'apanage de Marie, nous touchent le cœur et
enthousiasment notre esprit! Mais exposés par
celui de ses serviteurs qui les a étudiés et
approfondis à la lumière de l'ascétique chré­
tienne, ils n'en sont que plus émouvants. Merci,
mon très cher Père: que Marie vous bénisse,
vous, vos études et vos élèves „
De Mgr. Paul Marc Tei, Capucin, Evêque
de Pesaro:
"J'a i vraiment goûté votre " Belle Fleur .
w
Ce livre ne peut ne pas faire du bien à l'Ame
de celui qui le lit. A Marie en revient la gloire,
à vous le mérite de la faire connaître „.
Du Reverendissime Père Général de l'Ordre
des Servîtes de Marie:
" Persuadés que le livre intitulé: La plus
belle Fleur du Paradis, écrit par le Reveren­
:
dissime Père AlexisMarie Lépicier, Procureur
Général de notre Ordre, contient une saine
doctrine, exposée avec une onction toute spi-Approbations 1
rituelle, bien volontiers, pour ce qui nous con­
cerne, nous en permettons l'impression
Rome, Santa Maria in Via, 10 Avril, IQO*J.
Fr, Pérégrin M. Stagni 0. S. M.
PRÏliUR GÉNÉRAL
De Monseigneur Louîs=Adolphe Paquet Proto
notaire Apostolique.
Saint-Nicolas (près Québec), ï4 Juillet 1907.
Révérend et bien cher Père,
" J'étais à respirer le parfum, bien éphémère
hélas! des fleurs de la terre, lorsque m'est
u
arrivée La plus belle fleur du Paradis „ .
Cette fleur, incomparablement supérieure à
toute autre, m'apporte avec le souvenir de votre
précieuse amitié, tous les parfums célestes dont
elle est imprégnée. J'ai commencé de suite, au
temps de la lecture spirituelle, à en faire mes
délices.
Et je ne saurais assez vous féliciter de ce
charmant petit volume à la fois si pieux, si ar­
tistique et si théologique. De tout cœur je vous
offre, avec mes meilleurs remerciements, l'ex­
pression de ma constante estime et l'assurance
de mon cordial attachement,,.
Louis Adolphe Paquet ptre. DÉCLARATIO N
D E L'AUTEUR.
E n vue de se conformer au décret d'Urbain VIII,
sur le culte à rendre ou les titres à donner aux
serviteurs de Dieu, non encore reconnus comme tels
par l'Eglise, l'Auteur tient à déclarer que pour ce
qui regarde les faits racontés dans le livre, sur les­
quels l'Eglise ne s'est pas encore prononcée, il
entend ne leur donner qu'une autorité purement
humaine; de même, si parfois il donne, au cours de
ce livre, le titre de saint ou de bienheureux à quel­
que personnage non encore canonisé ou béatifié par
l'Eglise, il le fait sans vouloir prévenir en aucune
manière le jugement de la Sainte Eglise, auquel il
est heureux de soumettte non seulement le présent
ouvrage, mais aussi tous ses autres écrits.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.