Le terme superrigidite inaugure par G D Mostow lorsqu'il a lu la contribution

De
Publié par

Superrigidite geometrique Pierre Pansu 16 mai 2006 1 Introduction 1.1 De quoi s'agit-il ? Le terme superrigidite, inaugure par G.D. Mostow lorsqu'il a lu la contribution de G.A. Margulis au congres de Vancouver, [Ma2], designe un phenomene mis en evidence par ce dernier en 1974 : les representations lineaires de dimension nie non unitaires des reseaux de certains groupes de Lie proviennent, par restriction, du groupe ambiant. La situation modele est celle du reseau Sl(n;Z) du groupe de Lie Sl(n;R). Par superrigidite geometrique, on entend un ensemble de techniques permettant d'etendre les resultats de Margulis a des classes plus larges de groupes discrets, et eventuellement de passer des representations lineaires de dimension nie a des actions sur des espaces plus generaux. 1.2 Le theoreme de superrigidite de Margulis (1974) Theoreme 1 (Margulis, [Ma2]). Soient G, H des groupes algebriques semi-simples sur des corps locaux, sans facteurs compacts. On suppose que G a un rang reel 2. Soit un reseau irreductible de G. Tout homomorphisme ! H dont l'image est non bornee et Zariski dense s'etend en un homomorphisme G! H. Nous ne denirons pas tous les termes, renvoyant a la litterature classique, [Bo1], [Ma3].

  • position en produit

  • reseaux

  • representations lineaires de dimension

  • terminologie des groupes modeles

  • representation triviale

  • margulis

  • representations de dimension innie des reseaux


Publié le : lundi 1 mai 2006
Lecture(s) : 22
Tags :
Source : www-fourier.ujf-grenoble.fr
Nombre de pages : 37
Voir plus Voir moins

symSuperrigiditetendsyme2gLaaceomCeompetriquehomomorphismePierretermes,Pebriquesansules16estmaiau2006p1aInirrtroornductionNous1.1aDevquois'agit-ilqu'il?sLeUnetermehasupesique,errigiditxetenduearc,rinauguresultatoserparrG.D.GMostol'imagewZariskilorsqu'ilGaenironsluylaeraturecontributiongroupdecommeG.A.spaMargulisCartanauiocongrLieCesetriquesdeetVsiancouvter,[Ma2],ersedesiquesisomesigneetunetphloLaenomremplaceuclidienseneulermisfacteursenOnqueevidencerpareelceSoitderniereseeneductible1974T:Hlesnonreprees'esenuntationsHlindtouseairesvdetdimensionlittnie[Bo1],nonunitairescommencedesleralgeteseauxesdedcertainsesgroupDepuiseonsundeenLieespromi-simviennenRtles,symparfacteursrestriction,ariduegroupeourampbian,t.etrieLadsituarentlesiodntmoestdetrieaeleeestF.ceTitslledesdunordesesetriqueseaueeSdeslCe(den;rZMargulis.)cduacts.groupsuppeedeGLieunSangl(n;.Run).Pauarsupdeerrigidit.oute!gdontesteombetriqueet,denseonenentendhomomorphismeun!ensem.blenedetecpashniqueslesprenermettanotand'laetendrelclassique,e[Ma3].sgreometrieesultatslorsqu'ondeoitMargulissesadesGcHlagroupssed'isomsetriesplus'elargescdemgroupetriques.esE.discrets,[Ca],etsaitexisteevdictennnairetuellementretgroupdedepassersedeplessurreprouetesenesptationseslinsanseaireseuclidiens.devdimensionnieriemannienneasymdesetriqueactionspsurcdesqueespacesoinplusxglaengeoeraux.1.2quiLevthtoutesgeoreoemepassandeparsup,errigiditunee.dedictionnaireMargulis(1974)ThpareorBruhatJ.eme[BT]1cas(Margulis,corps[Ma2]).cauxSoientnGhim,ediens.Hclassedesespacesgroupestesalgpacelleebriquesimmeublessemi-simples.surdictionnairedesermetcreformorpslelocdeaux,1sansprTh1.4eorLebriquesemetre2qu'onSoientHXmatric,cYtdesauxespraceesemi-sym)aetriqueseairou[Ti1]),desequenceimmeubleslesdeudimensiooinnes.nie,Csansfacteurstheuclidienssonnic(omp1)acts.(auOnusuppes)oseequeQXeestunedereorang1925,de2es.es.SoitunequengrsonouprendiscrnietArithmirrmondeductibleemed'isomlesetiques,etriesesedoupeesXItelPque(Vetiquesolevement(nompX)gr<er+1d.groupTtouteactionu-isombilitedoutetrteisupque(0)robserveteductivenodeesurlYdeslaisseservistablegroupoubienpunsous-grouppdesoint,aouhypbienoliquesunRsous-ensembleccnonvexeimmeublesdun.eetYMargulisquiestouvpleduireureoririgiditisomfaitetriquearithmCorollairearunuxprdesodeduitGdePfacteurs1)irr()eductibles(deIXH.arithmCertainsi.e.termeselsonatduitplusoaisestetesommensurpraommedeentienirdansdansecelinlangage.deLorsqueenieXCommes'algQecritetnonlatrivialemen(J.tabcodesmmeunmensurproeduitC'estriemannien,consunplusgrouptheemed'isomCetriesdeCartanXeestsymditeirrypcompacteductibleins'ilalitneconotieneuclidienttitaucuns'ensous-groupourequedecompacttpypunexe,niconsquiqueprcompactsgroupeservedeuxlaconjugudeseecom-bprositioneelsenHproetduit.omplexesTHoujours)lorsqueauxXdes'ang1.3ecritnonicittrivialemenetacommetrunepropduitaitriemannien,ond'unpeutmodedi

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.