LF 344 FRENCH HISTORY: Postcolon

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : plus
  • cours - matière potentielle : travail
  • mémoire - matière potentielle :
  • exposé
                       LF  344    FRENCH  HISTORY:  Postcolonial  Paris               automne    2011                       Professeur  :  Leyla  DAKHLI  
  •  paris  
  •  et  débats
  • coloniale  
  •  cinéma  et
  •  sur  l'
  •  à  l'
  •  de  la
  • paris
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 29
Source : bu.edu
Nombre de pages : 31
Voir plus Voir moins













LF344

FRENCHHISTORY:
PostcolonialParis






automne2011










Professeur:LeylaDAKHLIFRENCHHISTORY:
PostcolonialParis,aculturalandpoliticalhistoryofcolonizationandimmigration
intheFrenchCapital/LeParispostcolonial,Histoireculturelleetpolitiquedela
colonisationetdel’immigrationdanslacapitale


Professeur: LeylaDakhli
Titre: Docteureenhistoire.

Adresseélectronique: leyladakhli@hotmail.com



I.CARACTERISTIQUES

Session: automne2011
Salledecours:
Nombredeséances: 14

Premièreséance: lundi5septembre
Dernièreséance: mercredi19octobre
Horairesdesséances: lundietmercredide9h30à12h00

Examenfinal: levendredi21octobrede16h30à18h

Visitesdegroupe: 3visitesàParis


Permanences: lundi11h30-12h00

Conférences: lesmercredisà14septembre,28septembreet12octobreen
salleAà18h30(obligationd’assisterà2des3conférences
proposées)


II.PRESENTATIONGENERALE

Lecoursestconstruitautourdedeuxaxes:unecirculationdansleParispostcolonialet
uneanalyseducinémacommetémoindemémoirescolonialessouventconflictuelles
edanslaFranceduXX siècleetjusqu’àaujourd’hui.Ilseconçoitcommeuneintroduction
àl’histoirecolonialeetl’histoiredel’immigrationenFranceendécryptantuncertain
nombredelieuxdemémoirequipermettentdecomprendrelamarquedecequel’on
appelaitàl’époquela«PlusGrandeFrance»surleterritoiremétropolitain,territoire
physiquedanslacapitaleetterritoiremental.
Cettemarquepeutêtreexposée,affichéecommelesymboled’uneconquêteetd’une
puissance:elleseditparexempledanslestracesdel’Expositioncolonialede1931à
Vincennes (Porte Dorée, «palais des colonies» devenu musée de l’immigration ou
templebouddhiste).Ellepeutégalementêtresignifiéeparlaprésenced’unepopulationimmigréedansun
lieuparticulier:leterritoirecolonialestalorsunréservoirdemaind’œuvrepourla
métropole,ilestassociéàdesépisodesdel’essoréconomiquedelaFrance.Encela,le
sitedelaRégieRenault,surl’îleSéguinàBoulogne,peutêtreconsidérécommeun
symbole.L’histoiredecelieupendantl’activitédesusines,maisaussil’histoiredes
débats plus récents qui ont présidé à sa réaffectation comme lieu de loisir, est
intéressanteàexplorer.
A la lisière entre ces deux faces de la France et du Paris postcolonial, nous nous
proposonsdecomprendrequellecultureapuémergerdececontactmultiformeentrela
Franceetd’autresterres,africainesouasiatiques.Nousobserveronsainsiquelques
exemplesdel’architecturenéo-mauresqueàParis(notammentlamosquéedeParis).
Noustenteronsaussidecomprendrequellesmarquesinstitutionnellescettehistoirea
laissées:nomsderues,plaquesdecommémoration.
L’unedesséancesseraconsacréeàlareconstitutiond’unévénementparisiendela
violencecoloniale,celledelaguerred’Algérie:lamanifestationdu17octobre1961,
violemmentrépriméeparlesforcesdepolice.Noustenteronsdecomprendrecomment
s’estdéroulél’événementetcommentsamémoire(ousonoubli)s’esttransmise–par
unemémoiremilitante,puisparuneformedereconnaissanceofficielle.
Cette histoire postcoloniale de Paris est une manière de parcourir plus d’un siècle
d’histoire de France, et de comprendre le Paris contemporain. Les séances seront
concluesparundébatautourdesquestionssoulevéesparcertainesfrangesmilitantes
danslesquartiersàfortepopulationimmigrée:cesterritoiressont-ils,aujourd’hui
encore,desmarquesdelacolonisationoudesterritoirescolonisés?

III.OBJECTIFSSPECIFIQUES

Lecoursestuneapprochepostcolonialedel’histoiredeParisetdelaFrance.Ilestàla
croiséedel’histoiredel’immigration,del’histoiredelacolonisationetd’unecertaine
histoire urbaine. Il permet d’aborder des techniques d’approche d’une histoire du
métissageetdesmondialisationsenanalysantleseffetsdecettemodernitésuruneville,
iciunecapitale.
C’estunehistoireculturelleparcequ’elletentedecomprendrelacultureinduitepar
l’histoirecolonialedelaFrance:effetsd’influence(cubisme,muséedesArtspremiers,
architectures…)eteffetsde«mixité»danslapopulationfrançaise(lieuxdeconfinement
delamaind’œuvreimmigrée–bidonvilles,cités-dortoirs–maisaussidiffusiond’une
partdecetteculturedanslaviequotidiennedesFrançais–consommationdespécialités
culinairesdanscertainsquartiersdelaville,effetsconcretsdu«métissage»dansla
langueparexemple).

Cetapprentissageseracomplétéparlesexercicesducommentaired’œuvre,detexte
oudedocuments(cartes,photosaériennes)enhistoireetdestravauxd’analysesur
desfilms.

Lecours,largementillustré,seraaniméparlesinterventionsoralesdesétudiants
(commentaires d’œuvres et de textes) qui donneront lieu à des discussions. La
participationoraleestessentielle.

TroisvisitesdegroupeàParisserontorganisées.
Desextraitsdefilmsserontprojetésetcommentésdurantcertainesséances.
Lesétudiantsdevrontobligatoirementlirelestextespourpréparerlesséances,regarder
les films avant leur présentation. Ils devront également lire un petit ouvrage sur
l’histoiredelacolonisationfrançaise,présentennombresuffisantàlabibliothèque.

Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Françoise Vergès, La Colonisation française,
Milan"LesEssentiels",2007.

Les étudiants seront également évalués sur leur capacité à découvrir un lieu et à
enquêter. Ils devront effectuer leuressaisurunquartierdeParisententantde
comprendreenquoicequartierestpostcolonial.Pourcefaire,ildevrontserenseigner
surlequartier,s’yrendreetsavoirledécrire,maisaussirencontrerdeshabitants.

IV.CONTROLECONTINU

A) La première intervention orale consistera en un commentaire de filmqueles
étudiantsréaliseront,individuellementouàdeux(selonleseffectifs),eneffectuantles
recherchesnécessairesàleursujet.Ils’agiradeprésenterlefilmdanssoncontexte,
d’exposersadémarcheetlamanièredontilrendcompted’unehistoireoud’unépisode
historique – de manière critique, en abordant la spécificité du langage
cinématographique.Ils’agiraaussidecomprendrelaréceptiondel’œuvre,comment,
quandetpourquoielleestréalisée.Ainsiseradéveloppéeuneanalysedesrapports
entremémoireethistoiresurcettequestioncoloniale.

Lesétudiantsdevronteffectuerdesrecherchesenbibliothèque.Ilsdevrontégalement
illustrer leurs propos en projetant des extraits du film dans la salle de cours.
L’interventionoraledevradurer15minutes.
Lesétudiantsdoiventobligatoirementvenirconsulterleprofesseuraumoinsune
foisavantl’interventionorale(voirleshorairesdepermanence).
La notation de l’intervention orale prendra en comptele travail de recherches
effectuées,laréflexionengagéeautourdel’œuvreàcommenter,lesqualitésdesynthèse
etdeprésentationorale.

B)Lasecondeinterventionoraleàpréparerindividuellementouàdeux(selonles
effectifs)consisteraenunecourteanalysedetexteoudedocument.Leprofesseur
distribueradesdocumentspourpréparercertainesséances,etildemanderaàl’undes
étudiantsdetravaillerspécifiquementàunecourteprésentationoraledudocument(10
minutes).L’étudiantdevraégalementluiremettrecetteprésentationparécrit.
CetteinterventionseraobligatoirementpréparéeavecHanadiSobh.

C)L’essaiporterasurunmonument,unquartierouunsymboledelavilledeParis
dont il faudra analyser la ou les composante(s) postcoloniale(s). Chaque étudiant
choisiradefaireladescriptionlerécitd’unepetitepartiedelavilledupointdevuedes
influences qui l’ont composée. Des images, des plans ou des textes pourront
accompagnerlerécit.L’étudiantdevraobligatoirementalleraucontactdeshabitantsdu
quartierqu’ilaurachoisid’étudier.
L’essaiseraàremettreauprofesseurlemercredi5octobrelorsdelaséancedecours.
Toutretarddanslaremisedutravailseraconsidérécommeuneabsence,selonla
politiquegénéraled’assiduitéduParisInternshipProgram.

D)L’examenfinalporterasurlatotalitéduprogramme:cours,interventionsoraleset
débats,visites,lecturespréparatoiresainsiquetextesdiscutésenclasse.L’utilisation
d’undictionnaireestautorisée.

L’examenfinalconsisteraendeuxexercicesauchoix(Commentairededocumentou
essai)ainsiqu’enquelquesquestionsdecours.


V.NOTATION


Participationauxdiscussionsetdébats:10%

Interventionorale/commentairedefilm:20%

Interventionoraleetsynthèseécrite:10%

Essai:30%

Examenfinal:30%

Assiduité
Endehorsdelaprésenceauxcours,ilvousestdemandéd’assisteràunminimumde
2 conférences du mercredi sur les 3 proposées par le programme (voir
«Déroulement»).Sivousn’yassistezpas,celacompteracomme1ou2absences.

Politique d’assiduité
1 absence* en cours, activité,
=-1 point sur la note globale du cours
préparation d’exposé :
1 retard pour le travail écrit : = 1 absence par séance de cours
Plus de 3 absences non- = F pour le cours
justifiées
Travail écrit non remis
= F (50 points) pour la note du travail en question
Absence à un exposé ou un
examen :
Plagiat : = F (0 point) pour la note du travail en question
*Absence non pénalisée = absence justifiée par un certificat médical (français) ou par un entretien
de stage.
Justificatif à remettre à Renée le jour suivant l’absence.
Le professeur se réserve le droit de ne pas accepter en cours un étudiant en retard
et/ou de compter ce retard comme 1 ou ½ absence.
Les retards en cours pénaliseront la note de participation.

Équivalencelettres/notessur100
B+/A- = 89,5 C+/B- = 79,5 D+/C- = 69,5
Plusde93: 77-79,5:C+ A = 97 B+ = 88 C+ = 78 D+ = 68
A 73-76,5:C A = 96 B/B+ = 86,5 C/C+ = 76,5 D/D+ = 66,5
90-92,5: A- 70-72,5:C- A = 95 B = 85 C = 75 D = 65
87-89,5: B+ 69-60: D A/A- = 92,5 B/B- = 82,5 C/C- = 72,5 D/D- = 62,583-86,5: B 59,5-0: F A- = 91 B- = 81 C- = 71 D- = 61
80-82,5: B- A-/B+= 89,5 B-/C+ = 79,5 C-/D+ = 69,5 F = 55



VI.DEROULEMENT


Pendant 7 semaines, nous nous rencontrerons leslundis et mercredis matins. Les
séancesaurontlieuenclasseouàl’extérieurlorsdesvisitesdegroupe.

3VISITESdeGROUPEàPARIS:

LemuséeduQuaiBranly,histoired’unecollection:départdepuislaclasse(trajetà
pieds)

Architecturesnéo-mauresques:RDVenclasseetdépartensemblepourlamosquéede
Paris(Monge)

Citénationaled’histoiredel’immigration–ancienPalaisdescolonies(PorteDorée):
RDVsurplaceàl’heureducours


2FILSROUGES

Untravailsurlavillepostcoloniale:l’empreinte(travauxencommun,visites,travail
personnelsurunquartier,unerue,unmonument)
Unfilrouge«cinémaetmémoirescoloniales»,objetdetravauxpersonnelset
collectifs.



PROGRAMMEDESSEANCES


1.Lundi5septembre
Présentationgénéraleduprogramme/distributiondestextesetdela
bibliographie
Méthodologie:lecommentairehistorique
Introduction:histoirepostcoloniale,entremémoireethistoiredelaFrancecoloniale/
questions autour de la mise en scène contemporaine de ces questions (nouveaux
musées,nouvellesfocales)

QUELQUESJALONSHISTORIQUESETGÉOGRAPHIQUES


2.Mercredi7septembre
Lessavoirscoloniauxetlaconnaissancedel’homme,parcoursparallèles
L’idée de race au XVIIIè siècle: comment se constitue une science: l’exemple de
l’anthropologie,autourduMuseumd’histoirenaturelle.
Esclavagismeetdroitsdel’homme,quelquescontradictions.Lanotionde«mission
civilisatrice»etle«fardeaudel’hommeblanc»:comprendrelamentalitécolonialeà
l’âgedesLumières.
Texte:JulesFerry,«Lesfondementsdelapolitiquecoloniale»,1885.
Texte:AiméCésaire,«Quiestlecivilisateur?».

3.Lundi12septembre
Cinémaetmémoirescoloniales1:unecritiquedessavoirscoloniaux,poursuite
du travail sur l’anthropologie, autour du travail de Jean Rouch, cinéaste et
ethnographe
Projectiond’unfilmdeJeanRouch:«Lesmaîtresfous»(36mn)
Extraitsde«Petitàpetit»:leregardethnographiqueinversé.
Travailsurlaméthodologie.Cinémaethistoirepostcoloniale.

4.Mercredi14septembre
Visitedumuséedesartspremiers(muséeduQuaiBranly)
DépartdeB.U.


Cettevisiteseral’occasiondefaireunehistoiredecettecollectionetdelamiseen
placed’unenouvellemuséographie.
Visiteguidéeà10h00.Lien avec l’histoire des savoirs coloniaux, et en particulier, passage d’un musée
scientifique(lemuséedel’homme,lemuséumd’histoirenaturelle,àunmuséed’art)
ère1 conférence:Mercredi14septembre-18h30-salleA
5.Lundi19septembre
L’orientalisme,uneculturepost-coloniale,uncourantartistique.
Interventionsorales:
Présentationoraledel’ouvraged’EdwardSaïdsurl’orientalisme,texte1«Représenter
lecolonisé»(travailengroupe)
Présentationdetableauxorientalistesreprésentantla«femmearabe»
Un exemple d’hybridation architecturaleetd’œuvrecoloniale, la mosquée de
Paris

RDVàB.U.départaprèslesexposéspourlamosquéedeParis(ParisVème
arrondissement)


6.Mercredi21septembre
Lasociétécoloniale
Cinémaetmémoirescoloniales2:le«CoupdeTorchon»deBertrandTavernier
Lescatégoriesdecitoyensdanslescolonies:unhéritage?Brefaperçudelasituation
antillaise.
Présentationorale,textesdeFrantzFanon(extraits)
Atelier‘YabonBanania’Clichésetculturecoloniale:lachansonetlapublicité,
vecteursmajeursdesclichéscoloniaux.Commentlaconsommationdiffusel’imagerie
coloniale.L’expositioncoloniale,unautreParis/brèveprésentationdu«Palais
descolonies»
Présentationorale:leschansonspopulaires(extraits)

7.Lundi26septembre

LaGuerred’AlgérieàParis:
-17octobre1961:unitinéraire,travaildegroupepourretracersurlesplansdeParis
(dubidonvilleauRex,puisàSaint-Michel)
Présentationorale:ungraffiti,«IcionnoielesAlgériens»
-MétroCharonne:unlieudemémoiremilitant?
Présentationorale:lamanifestationaumétroCharonne


8.Mercredi28septembre
Lesguerrescolonialesetleursreprésentations:littératureetcinéma
Atelierssurquelquesextraitsderomanscontemporains.Aperçudutraitementdecette
périodedanslalittératurecontemporaine.
Mauvignier
???

Cinémaetmémoirescoloniales3:«LaBatailled’Alger»,deGilloPontecorvo:
entredocumentaireetfictionmilitante.
èmeCinéma et mémoires coloniales 4: «La 317 Section», de Pierre
Schoendoerffer:unfilmsurl’Indochine,comparaisonaveclecinémahollywoodien.


eme2 conférence:Mercredi28septembre-18h30-salleA


9.Lundi3octobre

Descolonisésaux«musulmans»etauximmigrés,représentationsetsilences
ExtraitsdeMémoired’immigrés,deYaminaBenguigui
Présentationorale:poèmedeJacquesPrévert«Etrangesétrangers»
Etatdudébat:lecture(enpréparation)etcommentairede«l’appelpourunerépublique
multiculturelleetpostraciale»(PDF).
ChansondeZebda:construireuneconsciencepostcoloniale?«Lebruitetl’odeur»


10.Mercredi5octobre
Cinémaetmémoirescoloniales5:Indigènes,deRachidBouchareb:lescolonisés
résistants

L’immigration:unehistoireparallèle/Identificationouidentité?
Etudedecas:laquestiondu«voileislamique»
Présentationorale:articlesurl’interdictiondela«Burqa»dansleslieuxpublics.

REMISEDEL’ESSAIencours




ème2 conférence:Mercredi16février-18h-salleA


11.Lundi10octobre
Lamaind’œuvre,questioncentraledel’immigration:questionsocialeetquestion
immigrée
Construirelaville:ouvriersdubâtimentetimmigration(traces/chansons,etc.)
-Présentationorale:La«doubleabsence»deA.Sayad,introduction
Laquestionspatiale:labanlieuecommeterritoire«colonisé»,unethématique
contemporaine
Présentationorale:ManifestedesIndigènesdelaRépublique



12.Mercredi12octobre



VISITECOMMENTÉEDELACITÉNATIONALED’HISTOIREDEL’IMMIGRATION
Pointderencontreàl’entréedumusée
Métro:Portedorée

Pensezàvousmunirdevotrecarted’étudiant



ème3 conférence:Mercredi12octobre-18h30-salleA




13.Lundi17octobre
«l’intégration?»
Présentationorale:unentretienavecLilianThuram,footballeurfrançais(Esprit):«Une
histoireàtransmettre».
Footballetintégrationàlafrançaise.


14.Mercredi19octobre

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.