Lyonbiopôle organise la 4ème édition des Journées Collaboratives

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : montage
  • cours - matière potentielle : développement
COMMUNIQUE DE PRESSE Création d'entreprises, nouveaux produits, nouvelles approches thérapeutiques et technologiques, dépôts de brevets, développements cliniques : Lyonbiopôle confirme son rôle de fédérateur, d'accélérateur d'innovation et de moteur de croissance pour ses membres Depuis 2005, 94 projets labellisés représentant un engagement d'investissement global de 477 millions d'euros ont obtenu 196 millions d'euros d'aide publique. Lyon, le 6 octobre 2011. Chaque année au mois d'octobre, en alternance à Lyon et à Grenoble, Lyonbiopôle organise les Journées Collaboratives1 qui sont un lieu d'échanges privilégiés entre l'ensemble des membres du pôle : grands groupes, PME, académiques et hospitaliers.
  • division vaccins de sanofi
  • identification de nouvelles cibles thérapeutiques
  • sucres complexes
  • thérapeutiques
  • thérapeutique
  • prostate cancer
  • infections
  • infection
  • traitements
  • traitement
  • développements
  • développement
  • projets
  • projet
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 117
Source : lyonbiopole.org
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
COMMUNIQUE DE PRESSE Création d’entreprises, nouveaux produits, nouvelles approches thérapeutiques et technologiques, dépôts de brevets, développements cliniques : Lyonbiopôle confirme son rôle de fédérateur, d’accélérateur d’innovation et de moteur de croissance pour ses membres Depuis 2005, 94 projets labellisés représentant un engagement d’investissement global de 477 millions d’euros ont obtenu 196 millions d’euros d’aide publique. Lyon, le 6 octobre 2011.Chaque année au mois d’octobre, en alternance 1 Les chiffres clés R&D à Lyon et à Grenoble, Lyonbiopôle organise les Journées Collaboratives de Lyonbiopôle depuis 2005 qui sont un lieu d’échanges privilégiés entre l’ensemble des membres du pôle : grands groupes, PME, académiques et hospitaliers. Elles ont pour Au total 94 projets R&D, un mission de favoriser l’émergence de partenariats publics/privés de R&D engagement d’investissement entre ces acteurs. Depuis 2005, Lyonbiopôle a labellisé94 projets de R&D total de 477 M€ et 196 M€d’aide collaboratifs (multipartenariaux), représentant un investissement global obtenue de la part de l’Etat (FUI), de477 millions d’euros pour lesquels 196 M€ d’aides publiquesont été des collectivités locales, OSEO, le obtenues.FEDER et l’Union Européenne.ers Appels FUI« Aujourd’hui, les 1 projets de R&D labellisés par Lyonbiopôle et aidés 30projets FUI, montant total dans le cadre des appels à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI) d’investissements de160M€, et de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) arrivent à terme et aide publique de63M€.présentent un bilan très positif avec des retombées technologiques et économiques concrètes. Ces projets ont généré chacun une forte création Appels ANRde valeur» souligne Philippe Archinard, Président de Lyonbiopôle. Voici 56projets ANR, montant total quelques exemples : d’investissements de94M€, aide publique de30M€. - le projetBIOTHERAPIC a permis l’administration à 39 patients erd’un 1 candidat vaccin thérapeutique contre l’hépatite C qui a Appels de l’Union démontré son innocuité et son immunogénicité ; européenne - le projetMICROVAX a démontré l’efficacité d’un nouveau 3projets européens, montant système d’injection innovant aboutissant à la mise sur le marché total d’investissements de13M€, d’un vaccin intradermique contre la grippe dès 2010 ; aide européenne de9M€. - le projetPRAVICa permis le développement de bio-médicaments pour le traitement de lymphopathies malignes et de nouvellesOseo et collectivités approches technologiques, 3 brevets ont été déposés ;territoriales - le projetCARBINFEC a abouti à la création d’une banque de4projets R&D collaboratifs, sucres complexes commercialisée ;montant total d’investissements - le projetGAP a engendré deux vaccins vétérinaires contre lade8M€, aide publique de4M€. grippe en cours de développement, l’amélioration d’un test de ISI Oseodiagnostic de H5N1 et l’identification de nouvelles cibles 1projet ISI, montant total thérapeutiques ; d’investissements de202M€, - le projetFIVVAX a permis la sélection de 2 candidats vaccin aide publique de90M€.contre le virus de l’immunodéficience féline et la compréhension des mécanismes d’infection.
1 Voir annexe 1
D’autres sont passés du statut de projet R&D collaboratifs à celui d’entreprise commePLATINE, 2 centième adhérent de Lyonbiopôle , qui a conduit à la création de la sociétéPlatine Pharma Servicesen mai 2011 pour des prestations de services d’immunomonitoring. Ce projet a mutualisé les compétences complémentaires de 5 partenaires : 3 industriels (Innate Pharma, Transgene et ImmunID Technologies), deux laboratoires (Inserm U590 « Cytokines et Cancers » et U851 « immunité, infection et vaccination ») et un établissement hospitalier (Centre Léon Bérard). A ce jour, Platine Pharma Services compte 14 salariés. 5 PME lyonnaises et grenobloises et un grand groupe, porteurs de projets R&D 3 collaboratifs, soutenus par le FUI et les collectivités locales Parmi les 94 projets initiés, animés, financés depuis 2005, Lyonbiopôle réunit aujourd’hui 6 membres (PME et grand groupe) qui ont participé en tant que porteur de projet à 6 projets R&D différents : ALIZE PHARMA est un groupe de sociétés biopharmaceutiques qui développent de nouvelles thérapies pour le traitement des maladies métaboliques et du cancer. Son projet ASPAREC :développement d’une L-ASPAraginase RECombinante, mieux tolérée et à longue durée d’action Partenaires: Alizé Pharma (porteur de projet), PX’Therapeutics et les Hospices Civils de Lyon L’enjeu du projet est de créer et développer une L-asparaginase mieux tolérée sur le plan immunologique et à durée d’action plus longue. Ce projet structurant vise à mettre en place les conditions de production de cette enzyme par génie génétique, qui pourrait à terme approvisionner un marché mondial en pleine croissance. Le volet scientifique du projet permettra de mieux cerner les applications cliniques potentielles, par une meilleure connaissance des mécanismes d’action et du profil pharmacologique. Financeurs de ASPAREC :FEDER, Grand Lyon, Région Rhône-Alpes,
EDELRISest une société privée de recherche et de services dans le domaine de la chimie médicinale. Elle fournit des collections innovantes de composés naturels-mimétiques et propose des services experts d’optimisation de molécules actives. Son projet NATHEB :Nouvelles Approches Thérapeutiques dans le traitement des infections chroniques par le virus de l’Hépatite B Partenaires :EDELRIS (porteur de projet), POXEL, TRANSGENE Département Maladies Infectieuses, Inserm U851, Vincent Lotteau L’enjeu du projet est de développer de nouvelles solutions thérapeutiques contre le virus de l’hépatite B, qui malgré des vaccins préventifs efficaces, touche encore 350 millions de personnes dans le monde et en particulier dans les pays émergents. Ces nouveaux traitements permettront un meilleur contrôle de la réplication du génome viral et de l’expression des antigènes viraux ainsi qu’une meilleure stimulation de la réponse immunitaire innée.
2 Voir CP Lyonbiopôle du 30 mai 2011 3 FUI : Fonds Unique Interministériel
Financeurs de NATHEB :Fond Unique Interministériel (FUI), Région Rhône-Alpes, Communauté Urbaine de Lyon (Grand Lyon), Fond Européen de Développement Régional (FEDER) «Notre première idée de collaboration a émergé lors des Journées Collaboratives de 2008. C’est parce que l’innovation fonctionne en écosystème, c’est-à-dire avec de multiples partenaires qui interagissent les uns avec les autres, à différentes échelles que nous pensons qu’il est fondamental de travailler en étroite collaboration avec des acteurs privés et publics pour mutualiser nos ressources» précise Jean-Yves Ortholand, CEO d’Edelris.
ELICITYL - (Glycoproducts for life science – Engineering and Production) est une société de biotechnologies spécialisée en ingénierie et production de sucres complexes. La société a pour mission de fournir des sucres complexes (oligosaccharides et polysaccharides) pour la R&D et les applications biologiques en pharmacie, en santé des plantes, en cosmétique et en neutraceutique. Son projet CARBINFEC : Identification et développement de sucres complexes d’origine naturelle inhibiteurs de l’attachement des virus (grippe et hépatite C) aux cellules cibles. Partenaires :(porteur du projet), Kalys, Cermav-CNRS, IBS Institut de Biologie Elicityl Structurale (IBS - UMR CNRS/CEA/UJF, Grenoble), INSERM U758 (ENS Lyon), VirPath (Faculté de Médecine Laennec- UCBL Lyon 1 - CNRS) Le double enjeu du projet est de développer une nouvelle classe de molécules anti-virales inhibitrices de l’interaction du virus avec sa cellule cible, et de mettre à disposition une offre de sucres complexes naturels utilisables pour la R&D et valorisables pour des applications industrielles. En effet, les sucres complexes présentent un fort potentiel d’applications et malgré plusieurs succès industriels, leur accès reste limité Financeurs de CARBINFEC: Ministère de l’Industrie (DGCIS), Région Rhône-Alpes, Département de l’Isère, Métro de Grenoble « Notre ambition est devenir un fournisseur de sucres complexes de référence mondiale et à ce titre, Carbinfec contribue de façon déterminante à la stratégie de développement d’Elicityl. En synergie avec nos partenaires, nous avons pu mettre en place une offre inédite de sucres naturels avec des ventes dès 2009 et un chiffre d’affaire en forte progression chaque année. 90% des ventes de ces composés à forte valeur ajoutée se fait à l’export en direction des USA, du Japon, de la Chine et des autres pays d’Europe »souligne Joël Monnier, Président d’Elicityl IDD-TECH (International Drug Development) est une plateforme dédiée au développement pour les médicaments et les produits issus des biotechnologies. Son projet GLIADYS :Thérapies ciblées via des anticorps pour la prise en charge de gliomes malins Partenaires : iDD biotech (porteur de projet), Indicia biotechnology, UCBL UMR INSERM S842, UFR UMR 6239 CNRS, EA 3842 IFR 145 L’enjeu du projet est de générer avec des anticorps monoclonaux de nouveaux bio-médicaments adaptés au traitement des gliomes, tumeurs solides du système nerveux central les plus fréquentes chez les adultes, au pronostic souvent fatal et insuffisamment pris en charge par les traitements actuels. Financeurs de GLIADYS :Ministère de l’Industrie, Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services, Fonds unique Interministériel (FUI), Région Rhône-Alpes, Département du Rhône, Communauté urbaine de Lyon (Grand Lyon), FEDER, Oseo Innovation
Platine Pharma Services,jeune société créée en avril 2011, propose des prestations de services d’immunomonitoring à destination de l’industrie pharmaceutique. Elle est issue du projet collaboratif du même nom, PLATINE. Le projetPLATINE : projet de plateforme européenne d’immunomonitoring. Partenaires :Innate Pharma (porteur de projet), Transgene et ImmunID Technologies, Inserm U590 « Cytokines et Cancers », Inserm U851 « immunité, infection et vaccination», et le Centre Léon Bérard. L’enjeu du projetPLATINE est d’identifier, de développer et de valider des biomarqueurs d’efficacité et de sécurité pour de nouvelles molécules thérapeutiques, en particulier les immunomodulateurs dans le domaine de l’oncologie, l’onco-hématologie et l’infectiologie. Implanté au cœur du pôle de compétitivité Lyonbiopôle, le projet PLATINE intègre des équipes des différents partenaires et réalise des activités d’immunomonitoring dans le cadre d’études précliniques et d’essais cliniques. Financeurs de PLATINE :FUI, FEDER, Région Rhône-Alpes, Grand Lyon, Conseil Général du Rhône, Grenoble Alpes Métropole. « La richesse de ce projet collaboratif a permis de créer Platine Pharma Services, société qui emploie aujourd’hui 14 salariés. Cela aurait été plus difficile pour chacun des partenaires sans le soutien du pôle de compétitivité lyonbiopôle qui a joué à plein son rôle de catalyseur »note Samuel Salot, Directeur des opérations de Platine Pharma Services.SANOFI PASTEUR, la division vaccins de Sanofi, met à disposition plus de 1 milliard de doses de vaccins chaque année, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Sanofi Pasteur est un leader mondial avec la plus large gamme de vaccins contre 20 maladies infectieuses. C’est aujourd'hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d'un million d’euros par jour en recherche et développement. Son projet PATVAX :développement de systèmes innovants de mesure (micro-capteurs) des interactions en milieu biologique hétérogène pour le suivi en ligne des procédés Bio-industriels Partenaires :Sanofi Pasteur (porteur de projet), CEA LETI, Merial, Cyberstar, Laboratoire de Physique ENS- Lyon – UMR5672, SmartINST L’enjeu du projet PATVAX est de développer de nouvelles sondes de mesure en ligne et en temps réel, à l’aide de capteurs innovants introduits au coeur du procédé. Cette technologie innovante a pour objectif la mise en place d’un suivi analytique en continu d’un procédé biotechnologique de fabrication, afin de piloter et de maîtriser ce procédé à son optimum de fonctionnement. Financeurs de PATVAX :DGCIS, FEDER, Région Rhône-Alpes, Grenoble Alpes Métropole
«Notre volonté, c’est de décloisonner les acteurs de l’innovation le plus tôt possible afin de faire émerger le maximum de nouvelles idées. On s’approche ainsi du concept dit « Open Innovation ». Aujourd’hui, une société ne peut plus se baser sur sa seule et propre recherche pour innover» souligne Isabelle Scarabin, Directeur des Relations Internationales et Economiques de Lyonbiopôle. «C’est pour cette raison que l’on a créé les Journées Collaboratives». Pour réfléchir en amont à des thématiques de projets, Lyonbiopôle a mis en place un événement annuel : les Journées Collaboratives qui favorisent l’émergence de partenariats publics/privés de R&D entre membres du pôle. L’édition 2010 avait remporté un vif succès :262 participants présentssur la journée avec la répartition suivante26% de PME, 21% d’industriels, 38% d’académiques et 15% de partenaires (investisseurs, conseils…). ème Pour sa 5 édition 2011, déjà plus de 300 personnes sont inscrites, présageant une nouvelle fois un succès.
Annexe 1 ème 5 édition des Journées Collaboratives, la boîte à projets/outils/idées de Lyonbiopôle L’événement annuel « les Journées Collaboratives » de Lyonbiopôle est le rendez-vous des membres et des partenaires du pôle engagés dans la lutte contre les maladies infectieuses et les cancers. Outre la présentation des axes stratégiques sur lesquels Lyonbiopôle est engagé, les objectifs de cette journée sont de présenter et de faire connaîtrel’ensemble des projets R&D collaboratifs du pôle et les dispositifs de financement etsont aussi l’occasiond’échanger et de faire émerger de nouveaux partenariats autour de sessions parallèles de tables rondes scientifiques. La journée sera ponctuée de plusieurs sessions de présentations et de tables rondes. En ouverture, Philippe Sansonetti, Professeur à l’Institut Pasteur et au Collège de France, interviendra sur «le Microbiote : interaction hôte/pathogène». La matinée sera ensuite consacrée à15 tables rondes scientifiques et technologiques :- Perspectives thérapeutiques des cellules souches- Matériaux anti-infectieux - Dépistage précoce de la résistance aux antibiotiques - Nouvelles cibles antibactériennes - Immunothérapies d'urgence- Suivi et régulation du statut immunitaire des patients - Flore intestinale : indicateur du potentiel de lutte contre les infections - Evolution des stratégies de diagnostic médical- Biologie structurale et candidats thérapeutiques- Outils de modélisation pour le développement des nouveaux vaccins- Lignées cellulaires de synthèse des bioproduits- Nouveaux axes de bioproduction - Stratégies de prévention des infections nosocomiales - Adhésion et résistance à la vaccination - Epidémiologie des maladies infectieusesL’après-midi, Lyonbiopôle tiendra une séance plénière pour dresser le bilan du pôle et donner ses perspectives. Le projet d’Institut de Recherche Technologique, LyonBioTech, récemment retenu dans le cadre des Investissements d’Avenir, présentera l’état d’avancement de sa mise en œuvre et les premiers programmes de recherche et de technologies en cours de montage. 4 Les conclusions de la première journéequi a eu lieu le 13dédiée aux infections fongiques septembre dernier, conçue en partenariat avec le Professeur Hervé Pelloux, Professeur Universitaire à l’Université Joseph Fourier et Praticien Hospitalier au CHU Grenoble, seront également exposées en séance plénière. Le nouveau programme de Lyonbiopôle sur les Anticorps Thérapeutiques, démarré en 2011, sera également présenté ainsi que les résultats probants obtenus par le projet FUI CARBINFEC grâce aux acteurs publics et privés rassemblés par ce projet. Pour conclure, 3 tables rondes du matin rapporteront le fruit de leur travail et exposeront leurs propositions d’actions collectives. En effet, à l’issue de ces tables rondes participatives sur des thématiques ciblées, de nouveaux projets (FUI) seront lancés ainsi que des programmes structurants. 4 La première journée dédiée aux infections fongiques visait à fédérer l’ensemble des acteurs publics et privés de la région travaillant dans ce domaine afin de mettre en place des actions sur les problématiques d’épidémiologie, de diagnostic et de traitement des infections fongiques profondes.
Annexe 2 ème Deux nouveaux projets labellisés par Lyonbiopôle retenus à l’issue du 12 appel à projet 5 du FUI de la en 2011 : Après labellisation par Lyonbiopôle, les projets ACILIMAB et IDITOP ont été retenus par la DGCIS. Ces deux projets portés par des PME, en collaboration avec d’autres PME et des centres de recherche, 7 représentent un investissement global de 7,7 M€ et bénéficient de 3,8 M€ d’aides publiques . Depuis 2005, Lyonbiopôle a labellisé 94 projets de R&D collaboratifs (multipartenariaux), représentant un investissement global de 477 M€ pour lesquels 196 M€ d’aides publiques ont été obtenues. -ACILIMAB (AAP12) : Traitements de résistances et optimisation des traitements anti-cancéreux par vectorisation de principes actifs immunociblés Partenaires : - Idd Biotech (69) (chef de file) - Cynbiose (69) - Voxcan (69) - CEA LETI (38) - INSERM U590 (69) - INSERM UJF U823 (38) Les chimiothérapies peuvent être plus efficaces et mieux tolérées par délivrance ciblée et concentrée des principes actifs vers les foyers tumoraux. Le projet ACILIMAB développera une nouvelle thérapie ciblée combinant : (1) des principes actifs thérapeutiques, (2) les anticorps monoclonaux comme agent de ciblage, (3) les Lipidots® comme vecteurs. Cette stratégie sera évaluée sur le lymphome à cellules de manteau résistant au traitement conventionnel de chimiothérapie. La finalité du programme ACILIMAB sera la démonstration de l’efficacité thérapeutique d’immunoparticules chargées en principe actif afin de disposer d’alternatives thérapeutiques pour les patients atteints de lymphomes incurables. -IDITOP (AAP12 FUI) Imaging DIagnostic and Treatment Of Prostate cancer Partenaires : - EDAP TMS (69) (project leader) - Supersonic Imagine (13) - Hospices Civils de Lyon (69) Le projet IDITOP (Imaging DIagnostic and Treatment Of Prostate cancer) a pour objectif de développer un nouveau dispositif médical pour le traitement du cancer de la prostate qui intègrera des modalités innovantes d’imagerie et de traitement par Ultrasons focalisés développées par chacun des partenaires. Il permettra une approche efficace, non invasive et moins coûteuse du traitement du cancer de la prostate en proposant aux patients et médecins un traitement dit «focal». Celui-ci vise la mise sous contrôle du cancer par un traitement limité aux zones tumorales seules en vue de devenir une nouvelle option thérapeutique pour le cancer de la prostate de stade précoce.
5 Fonds Unique Interministériel 6 2 Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services7 Ils bénéficient d’aides publiques de la part de l’Etat (FUI) ainsi que du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), et des collectivités territoriales dont la Région Rhône-Alpes et le Grand Lyon.
A propos de Lyonbiopôle Labellisé pôle mondial en 2005, Lyonbiopôle est focalisé sur la lutte contre les maladies infectieuses humaines et animales et les cancers. Centre d'excellence en vaccin et diagnostic basé à Lyon, il a pour ambition de renforcer la compétitivité des entreprises du secteur de la santé ainsi que l'attractivité du territoire rhônalpin, principalement sur l’axe Lyon-Grenoble. Conçu comme un outil d'interface et de rapprochement public/privé, le pôle a mis en place des actions pour favoriser les collaborations R&D, aider au montage de projets et trouver des financements, accroître les partenariats stratégiques et financiers pour le développement économique et international des entreprises, permettre l'accès à des zones d'accueil, à des plates-er formes technologiques mutualisées tel que le Centre d'Infectiologie de Lyonbiopôle ouvert le 1 avril 2009. Contacts presse : Florence Portejoie - 01 58 18 32 58 / 06 88 84 81 74 -f.portejoie@hbcommunication.fr Claire Flin - 01 58 18 32 53 / 06 82 92 94 47 -c.flin@hbcommunication.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.