MACROECONOMIE - L2 Eléments de cours Université du Maine

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : université
  • cours - matière potentielle : des actions
  • cours - matière potentielle : l' obligation
MACROECONOMIE - L2 Eléments de cours Université du Maine Thepthida Sopraseuth Septembre - Décembre 2011
  • théories de la croissance
  • inflation anticipée
  • mécanismes économiques
  • marché en deséquilibre
  • taux d'intérêt nominal
  • courbe de phillips
  • inflation
  • politiques monétaires
  • politique monétaire
  • croissance
  • marchés
  • marché
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 616
Tags :
Source : thepthida.sopraseuth.free.fr
Nombre de pages : 42
Voir plus Voir moins

MACROECONOMIE- L2
Eléments de cours
Université duMaine
Thepthida Sopraseuth
Septembre - Décembre 20112
Macroéconomie L2 :
Manuel de référence :
— Blanchard Cohen, Macroéconomie, Pearson
— Chapitres : 7 (rappel IS/LM) à 14
— Le PLAN :
— Le court et moyen terme
— Les anticipations
— La politique économique (si on a le temps)
Objectif :
décrypter les évolutions macro. Insister sur les mécanismes économiques.
Examen / IE : 10 points exercice (inspiré des TD) + 10 points questions de
cours/ réflexion
Contact : http ://thepthida.sopraseuth.free.frTable des matières
I Le court et moyen terme 5
1 L’équilibre macroéconomique à court et moyen terme 7
1.1 Le modèle IS/LM : Rappel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
1.1.1 La demande globale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.1.2 Les marchés financiers et la relation LM . . . . . . . . . . . . 12
1.1.3 Le modèle IS/LM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
1.2 Offre globale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
1.2.1 Relation d’offre globale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
1.2.2 représentation graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
1.3 demande globale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
1.3.1 représentation graphique de AD dans le plan (Y,P) . . . . . . 28
1.3.2 déplacement de la courbe AD dans le plan (Y,P) . . . . . . . 28
1.4 production d’équilibre à court et moyen terme . . . . . . . . . . . . . 31
1.4.1 Equilibre macro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
1.4.2 dynamique de la production globale et des prix . . . . . . . . 31
1.5 effets d’une politique monétaire expansionniste . . . . . . . . . . . . . 33
1.5.1 Dynamique d’ajustement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
1.5.2 neutralité de la monnaie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
1.6 réduction du déficit budgétaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
1.6.1 déficit budgétaire, production et taux d’intérêt . . . . . . . . . 37
1.6.2 déficit budgétaire, production et investissement . . . . . . . . 39
1.7 conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
2 La Courbe de Phillips 41
2.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
2.2 Inflation,Inflationanticipéeetchômage:microéconomiedelaCourbe
de Phillips . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
2.3 La courbe de Phillips . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
2.3.1 La courbe de Phillips originelle : les années 60 . . . . . . . . . 45
2.3.2 LesmodificationsapportéesàlaCourbedePhillips:lesannées
70 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
2.3.3 Taux de chômage structurel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
2.4 Conclusion et extensions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
2.4.1 Processus d’inflation et courbe de Phillips . . . . . . . . . . . 56
2.4.2 La valeur du taux de chômage naturel n’est pas universelle . . 58
2.4.3 Limites. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
34 TABLE DES MATIÈRES
3 Inflation, Activité et croissance de la masse monétaire 65
3.1 Production, chômage et inflation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
3.1.1 Loi d’Okun : de la croissance de la production au chômage . . 65
3.1.2 La courbe de Phillips : du chômage à l’inflation . . . . . . . . 70
3.1.3 Larelationdelademandeglobale:delacroissancedelamasse
monétaire et de l’inflation à la croissance . . . . . . . . . . . . 70
3.2 Le moyen terme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
3.3 Desinflation : le 1er aperçu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
3.3.1 Conséquences sur le chômage : combien de chômeurs pour
combien de temps? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
3.3.2 A la recherche du sentier optimal de la masse monétaire . . . 75
3.4 Anticipations, crédibilité et contrats nominaux . . . . . . . . . . . . . 76
3.4.1 Anticipations et crédibilité : la critique de Lucas . . . . . . . . 78
3.4.2 Rigidités nominales et contrats . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
3.5 Un exemple : la désinflation américaine 1979 - 1985 . . . . . . . . . . 82
II Anticipations 87
4 Outils fondamentaux 89
4.1 Taux d’intérêt nominaux et réels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
4.1.1 Calcul du taux d’intérêt réel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
4.1.2 Taux d’intérêt nominaux et réels . . . . . . . . . . . . . . . . 89
4.1.3 Calcul de la valeur actuelle anticipée . . . . . . . . . . . . . . 90
4.1.4 Formule plus générale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
4.1.5 Exemple des usages du concept de valeur actuelle . . . . . . . 92
4.2 Taux d’intérêt nominaux et réels dans la modèle IS / LM . . . . . . . 96
4.2.1 Le taux d’intérêt dans IS : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
4.2.2 Le taux d’intérêt dans LM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
4.3 Croissance de la base monétaire, inflation et taux d’intérêt . . . . . . 96
4.3.1 Taux d’intérêt nominaux et réels à court terme . . . . . . . . 97
4.3.2 Taux d’intérêt nominaux et réels à moyen terme . . . . . . . . 98
4.3.3 Du court au moyen terme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
4.3.4 Exemples d’applications de l’hypothèse de Fisher . . . . . . . 101
5 Marchés financiers et anticipations 105
5.1 Prix des obligations et courbe des taux . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
5.1.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
5.1.2 Prix des obligations comme valeur actualisée . . . . . . . . . . 112
5.1.3 Arbitrage et prix des obligations . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
5.1.4 Du prix au rendement des obligations . . . . . . . . . . . . . . 114
5.1.5 Courbe des taux et activité économique . . . . . . . . . . . . . 116
5.2 Les marchés financiers et les variations des cours des actions . . . . . 118
5.2.1 Prix des actions comme valeur actualisée . . . . . . . . . . . . 122
5.2.2 Bourse et activité économique . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122
5.3 Bulles, modes et cours des actions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127TABLE DES MATIÈRES 5
6 Anticipations, consommation et investissement 131
6.1 Consommation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
6.1.1 Consommateur prévoyant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
6.1.2 Exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133
6.1.3 Vers un modèle plus réaliste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
6.1.4 Bilan : revenu courant, anticipations et consommation. . . . . 134
6.2 L’investissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
6.2.1 Investissement et anticipations de profit . . . . . . . . . . . . 136
6.2.2 Un cas particulier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
6.2.3 Profits courants et anticipés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
6.2.4 Profits et ventes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
6.3 Consommation et de l’investissement dans les faits . . . . . . . . . . . 139
6.3.1 Volatilité de la consommation et de l’investissement . . . . . . 139
6.3.2 Consommation et investissement aujourd’hui . . . . . . . . . . 1416 TABLE DES MATIÈRESPremière partie
Le court et moyen terme
7Chapitre 1
L’équilibre macroéconomique à
court et moyen terme
Chapitres 7 (synthèse et clarifications) et 8 du Blanchard Cohen
Question économique : analyse de l’équilibre macroéconomique. Qu’est-ce que
cela signifie?
— Exemple : Programme économique des républicains aux EU : tax cuts. Quels
sontleseffetsattendusàcourt(1an)etmoyenterme(2-5ans)surl’emploi?la
production?laconsommationdesménages?L’investissementdesentreprises?
les prix (inflation)?
— Quelsmécanismeséconomiquessontàl’oeuvre?Répondreàcettequestionné-
cessite de construire une petite "maquette" de l’économie française. Conjonc-
ture :
— analyse de : W et P sont rigides.
— analyse de : W flexible et P rigide
— analyse de
: W et P flexibles
Vocabulaire du livre Blanchard Cohen concernant les horizons temporels
vocabulaire du livre horizon Hypothèses
1. très court terme 1 an (?) P rigide, W rigide
2. court terme 3 ans (?) P flexible, W rigide
3. moyen terme 5 ans (?) P flexible, W flexible
4. long terme 10 ans (?)
Remarques :
— débat sur le nombre d’années correspondant à chaque horizon
— Théories économiques pour chaque horizon temporel
— 1, 2 et 3 => IS / LM, AS / AD
— 4 => théories de la croissance (Solow, ...)
— flexibilité d’un prix permet égalisation de l’offre et la demande sur un marché
prixrigidesurunmarché=>marchéendeséquilibre(excèsd’offreouexcèsde
demande).Aucuneraisonpourqueleprixrigide(doncdonné)dansl’économie
soit égal à celui qui équilibre l’offre et la demande
910
F

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi