Mai DCEMII Module Dossier Madame B âgée de ans que vous suivez de longue date pour une hypertension artérielle vous appelle en urgence heures du matin car elle présente depuis une heure un essoufflement qu'elle juge intense A votre arrivée vous êtes face une patiente angoissée dyspnéique ne supportant pas le décubitus discrètement cyanosée et couverte de sueurs L'auscultation retrouve au niveau cardiaque une tachycardie régulière mn et au niveau pulmonaire des crépitants bilatéraux dans les deux champs La tension artérielle est aux deux bras Son traitement habituel comporte AMLOR mg amlodipine gélule par jour Quel est votre diagnostic Quel est le facteur déclenchant de cette dyspnée aiguë Quels sont les éléments de gravité Quel est votre traitement domicile La patiente est hospitalisée Un électrocardiogramme une radiographie thoracique et une échocardiographie sont réalisées dont les résultats figurent ci dessous Quelle est votre interprétation de l'électrocardiogramme

De
Publié par

Mai 2003 DCEMII Module 12 Dossier 1 Madame B… âgée de 82 ans, que vous suivez de longue date pour une hypertension artérielle vous appelle en urgence à 2 heures du matin car elle présente depuis une heure un essoufflement qu'elle juge intense. A votre arrivée, vous êtes face à une patiente angoissée, dyspnéique, ne supportant pas le décubitus, discrètement cyanosée et couverte de sueurs. L'auscultation retrouve au niveau cardiaque une tachycardie régulière à 105/mn et au niveau pulmonaire des crépitants bilatéraux dans les deux champs. La tension artérielle est à 24/12 aux deux bras. Son traitement habituel comporte : AMLOR * 5 mg ( amlodipine ) : 1 gélule par jour 1/ Quel est votre diagnostic ? (/2) 2/ Quel est le facteur déclenchant de cette dyspnée aiguë ? (/2) 3/ Quels sont les éléments de gravité ? (/1) 4/ Quel est votre traitement à domicile ? (/4) La patiente est hospitalisée. Un électrocardiogramme, une radiographie thoracique et une échocardiographie sont réalisées dont les résultats figurent ci dessous. 5/ Quelle est votre interprétation de l'électrocardiogramme ? (/1) 6/ Quel est votre interprétation du cliché thoracique ? (/1)

  • interprétation du cliché thoracique

  • madame b… âgée

  • enregistrement du flux döppler

  • interprétation de l'électrocardiogramme

  • tension artérielle

  • tachycardie régulière


Publié le : jeudi 1 mai 2003
Lecture(s) : 36
Source : medecine.ups-tlse.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Mai 2003 DCEMII Module 12 Dossier 1
Madame B… âgée de 82 ans, que vous suivez de longue date pour une hypertension artérielle vous
appelle en urgence à 2 heures du matin car elle présente depuis une heure un essoufflement qu’elle
juge intense.
A votre arrivée, vous êtes face à une patiente angoissée, dyspnéique, ne supportant pas le décubitus,
discrètement cyanosée et couverte de sueurs.
L’auscultation retrouve au niveau cardiaque une tachycardie régulière à 105/mn et au niveau
pulmonaire des crépitants bilatéraux dans les deux champs.
La tension artérielle est à 24/12 aux deux bras.
Son traitement habituel comporte :
AMLOR * 5 mg ( amlodipine ) : 1 gélule par jour
1/ Quel est votre diagnostic ? (/2)
2/ Quel est le facteur déclenchant de cette dyspnée aiguë ? (/2)
3/ Quels sont les éléments de gravité ? (/1)
4/ Quel est votre traitement à domicile ? (/4)
La patiente est hospitalisée. Un électrocardiogramme, une radiographie thoracique et une
échocardiographie sont réalisées dont les résultats figurent ci dessous.
5/ Quelle est votre interprétation de l’électrocardiogramme ? (/1)
6/ Quel est votre interprétation du cliché thoracique ? (/1)
7/ Quelle est la caractéristique morphologique de son ventricule gauche à l’échocardiographie , et
que vous apporte l’enregistrement du flux döppler transmitral, réalisé quelques jours après ?
S = 18 mm
Post :15 mm
A l’échocardiographie la fraction d’éjection est à 72 %, il n’existe pas de valvulopathie.
8/ Quel est le mécanisme physiopathologique à l’origine de cette dyspnée aiguë ?
9/ Quel traitement de fond prescrivez-vous
-
produit ( DCI ou nom commercial ), voie d’administration, posologie,
-
sachant que sa tension artérielle reste élevée à 18/9,5 le lendemain de cet épisode et que la
créatinémie est à 80 μmol/l et la kaliémie à 4,2 mmol/l ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.