Mise en page 1

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : validité
PROGRAMME - NOVEMBRE/DECEMBRE 2011
  • nou- veau solo
  • invit ation - ¶
  • conservatoire national supérieur de musique
  • festival international
  • festivals internationaux
  • tarifs
  • tarif
  • concert
  • concerts
  • spectacle
  • spectacles
  • musique
  • musiques
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 25
Source : ccfdouala.com
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins

PROGRAMME - NOVEMBRE/DECEMBRE 2011INFORMATIONS
Abonnements
La carte d’adhésion, valable un an, vous permet d'accéder librement à la médiathèque,
aux animations régulières, aux séances de cinéma. Elle permet aussi de bénéficier d’un
tarif réduit pour les spectacles.
La Carte PASS permet d’accéder librement à toutes les activités du CCF, y compris aux
spectacles, sauf " événement exceptionnel ".
Tarifs
Abonnement à la journée | adultes : 1000 F | jeunes : 500 F
Elèves et étudiants : 6 000 F
Adultes : 8 000 F
Carte PASS : 50 000 F
Duplicata : 2 000 F
Pièces à fournir
• une photo 4x4
• une pièce d’identité en cours de validité
• un justificatif de réduction (carte scolaire ou d’étudiant)
• un numéro de téléphone et une adresse électronique (qui fonctionne !)
Contact Horaires
CCentre culturel français de Douala Administration
61 bis, Bd de la Liberté du lundi au vendredi :
B.P. 01 Akwa / Douala 9h - 12h30 / 14h - 18h
Tél : +237 33 42 69 96 Médiathèque
Fax : +237 33 42 05 79 mardi : 14h - 18h
Courriel : info@ccfdouala.com mercredi à vendredi : 9h - 18h
Site : www.ccfdouala.com samedi : 9h - 17h
Au CCF de Douala, vous pouvez profiter...
d’une médiathèque de 20 000 documents, d’une salle de spectacle où sont organisés
concerts, représentations théâtrales, spectacle de danse, séances de cinéma et confé-
rences-débats.
Vous pouvez également retrouver l’antenne de Campus France (centre d’information et de
conseil sur les études supérieures en France), un centre d’examens et prochainement un
cybercafé avec wifi, et une cafétéria.
Club des partenaires
2À L’AFFICHE EN NOVEMBRE
Blick Bassy
Jeudi 24 novembre 2011 - 20h
Chanteur, guitariste et arrangeur à la sensibilité reconnue, Blick Bassy était le chanteur du
célèbre groupe Macase (prix RFI 2001) avant de partir travailler en France, où il collabore entre
autres avec Manu Dibango, Cheikh Tidiane Seck, Keziah Jones, No Bluff Sound, Etienne Mbappé
et Lokua Kanza.
Fort d’un premier album solo Léman en 2009, teinté de la musique des griots maliens, il vient de
sortir son deuxième album Hongo Calling. C’est le hongo, un rythme traditionnel bassa répandu
en Afrique de l’Ouest, qui le pousse à embarquer sur l’hypothétique route d’esclaves passeurs de
sons. Son album est un carnet de voyages en 15 escales qui suit la tragique route des esclaves,
du Cameroun au Brésil, via le Bénin, le Sénégal et le Cap-Vert...
La guitare virtuose de Blick Bassy, la kora, la cuica et le ngoni flirtent avec la flûte ou l’accordéon.
Les mélodies ondulent entre samba et assiko, pour servir une musique folk emprunte de
soul et de funk.
Tarif unique : 5 000 Fcfa
3À L’AFFICHE EN DÉCEMBRE
Pascal Gallet
erJeudi 1 décembre 2011 - 20h
Élève du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, lauréat de grands concours inter-
nationaux, Pascal Gallet poursuit depuis une vingtaine d’années une carrière de soliste en France
et à l’étranger (Canada, États-Unis, Mexique, Suisse, Asie).
Avec lui, célébrons Franz Liszt, figure emblématique de la génération romantique, pianiste vir-
èmetuose, père de la technique pianistique moderne et du récital, à l’occasion du 200 anniversaire
de sa naissance.
Pascal Gallet nous réserve un concert exceptionnel. Son récital en l’hon-
neur du compositeur hongrois, sera composé notamment de Harmonies
du soir, La 2ème ballade, et Invocation, ainsi que des classiques de Cho-
pin, Beethoven, Brahms, etc.
Tarifs : 5 000 Fcfa / Adhérents : 2 500 Fcfa
4
Concert le lundi 5 décembre
au Palais des congrès à l’occasion
du salon Promote
- sur invitation - BientôT sur
YDe et DLA
l’ événement rap made in Paris
MUSIQUE
présentation du nouvel album
Lorenoare
Jeudi 17 novembre 2011 - 20h
Originaire du Centre Cameroun, Lorenoare pratique le chant depuis sa plus tendre
enfance et compose ses textes en eton, sa langue maternelle.
Inspirée par des chanteuses telles Angélique Kidjo, Césaria Evora, Aretha Fran-
klin où Sally Nyollo ; Lorenoare se produit depuis quatre ans dans les cabarets de
la capitale.
Tarifs : 2500 Fcfa / Adhérents : 1500 Fcfa
Gaëlle Wondje
Jeudi 15 décembre 2011 - 20h
Gagnante de l’émission de télé réalité LACLASS et
choriste studio des plus grands artistes camerounais
(André-Marie Tala, Brillant Ekambi, Étienne Mbappè,
Henri Dikongue, Charlotte Dipanda et Manu Dibango)
Gaëlle Wondje se lance dans une carrière solo avec
l’album « M comme Aimer ».
« M comme Aimer » c’est 10 titres aux influences va-
riées makossa, bikutsi, ekang mais aussi bossa, reg-
gae,afrojazz et rock…. car comme le dit l’artiste « la
musique est un langage universel ».
TTarifs : 2500 Fcfa / Adhérents : 1500 Fcfa
5MUSIQUE
Sexion d’assaut
Samedi 10 décembre au Palais des sports de Yaoundé
Dimanche 11 décembre à la Maison du parti de Bonanjo
à suivre...
Urban Show, acte 5
Samedi 17 décembre 2011 - 18h
èmeLe slam sera à l’honneur de ce 5 acte d’Urban Show :
l’évènement hip hop du centre culturel français de Douala.
Sous la direction de Calvin Yug, l’orchestre de l’Equipe du Sud accompagnera les artistes.
Sur scène
Alberto les clés son of God
Marsi
Serges Epoh
Tarifs : 1500 Fcfa / Adhérents : 1000 Fcfa
6THÉÂTRE
en tournéeThe Island
Vendredi 4 novembre 2011 - 20h
Dans la prison de Robben Island, où étaient détenus les prisonniers politiques, dont Nelson
Mandela, deux hommes tentent quotidiennement de ne pas se couper du monde en se retrouvant
pour discuter et rire le soir dans leur cellule. L’imaginaire est leur seul échappatoire.
Ils préparent une pièce de théâtre : Antigone. Elle doit être prête pour la fête de la prison dans
une semaine. Préparation d’un spectacle pour dire et exposer leurs conditionsaux autres et au
monde...
Texte : Athol Fugard, John Kani
et Winston Ntshon
Adaptation française : Marie-Hélène Estienne
Mise en scène : Hassane Kassi Kouyaté
Assistanat mise en scène : Peter Tournier
Scénographie : Sarah Lefèvre
Création lumière : Cyril Mulon
Interprétation : Hassane Kassi Kouyate,
Habib Dembele dit Guimba
Tarifs : 2500 Fcfa / Adhérents : 1500 Fcfa
7DANSE
au CCF de Yaoundé Entre-là
erle 1 décembreSamedi 3 décembre 2011 - 20h
Le camerounais Simon Abbé, dit Tortue Géniale, revient avec un nou-
veau solo.
Entre-là dévoile la quête d’un amour qui nous dépasse. L’autre, l’aimée
est absente… Et pourtant, nous ne voyons qu’elle, scintillante au coeur
d’une verticalité de fils d’or, telle une présence subtile et invisible.
Une histoire bien au-delà du corps charnel, Entre-là est une ode aux
sentiments, à la pureté amoureuse sincère et fluide entre les cœurs,
entre les âmes.
Conception et Chorégraphie : Xavier Lot
Interprétation : Simon Romuald Abbe
Tarifs : 2500 Fcfa / Adhérents : 1500 Fcfa
LE CCF SOUTIENT ...
e également auAfrica Stand Up 5 édition
CCF de YaoundéVendredi 9 décembre 2011 - 20h / Tarif : 10 125 Fcfa
les 16 &17 déc.!
Tarif : 15 125 FcfaSamedi 10 déce 2011 - 20h /
Les deux compères, Valéry
Ndongo et Major Assé, re-
viennent sur scène pour
nous livrer le meilleur de
leurs sketches sur l’actua-
lité et les faits divers de
notre société, mais égale-
ment un sketch inédit cha-
cun ! Ils invitent de
nouveaux talents en pre-
mière partie de leur show.
Deux semaines d’atelier
précèderont les spectacles
pour encadrer de jeunes ar-
tistes et former les futurs «
stand uppers » du pays !
Cette année, l’innovation
vient de la dimension pana-
fricaine du projet d’Africa
Stand Up : cinq nouveaux
talents venant de Côte
d’Ivoire, du Bénin, du Mali,
du Gabon et de Guinée
équatoriale, assisteront aux
ateliers. Les meilleurs fe-
ront la première partie de
l’Africa Stand Up.
8LE CCF SOUTIENT ...
RETIC
du 11 au 13 décembre 2011
ème19 édition des Rencontres théâtrales internationales du Cameroun.
Hommage est rendu à Ambroise Mbia pour ses 50 ans de carrière avec la participation
de compagnies du Cameroun, de la RCA, du Tchad, du Gabon,
de Guinée Equatoriale, du Congo et d’Algérie.
Le CCF accueille trois spectacles de ce festival du 11 au 13 décembre :
Ma sœur à moi
Par la compagnie Green Theâtre / Cameroun
Texte : Ekum’ekol’a ndende
Mise en scène : Guillaume Ekoume
Interprétation : Mouyebe Ekam Annette
Le Campement de la fortune
Par la compagnie Issima / Congo Brazzaville
Texte : Sembo-Ndongo
Mise en scène : Roch Baloukou Milandou
Interprétation : Germaine Ololo
La nuit juste avant les forêts
Par la compagnie Nkobo fala / Guinée-équatoriale
Texte : Bernard-Marie Koltès
Mise en scène : Pastor Tobachi Obachi Chale, Heriberto Abia Ndong
Festival Quartier Sud
du 20 au 23 décembre 2011
Voila enfin un espace dédié à la parole et à la musique
qui parle, à nous et de nous. Douala à travers le fes-
tival international Quartier Sud ouvre une nouvelle
porte sur le monde et propose des courants musicaux
et expressions artistiques qui prennent source dans
l’oralité. Des spectacles de contes aux concerts de
jazz en passant par des soirées slam, une pléthore
d’artistes sur des scènes variées exposeront des créations qui rendent gloire aux conteurs, ber-
ceuses et vieux griots d’Afrique dont les créations ont su traverser l’espace et le temps pour pren-
dre place dans nos cités.
Le festival international Quartier Sud est un véritable point focal autour duquel le label ÉQUIPE
DU SUD exhibe au grand public tout son potentiel artistique et philosophique, fruit d’une année
de création, de rencontres et d’échange.
Au programme : concerts, ateliers, conférences, projections, répartis sur plusieurs sites, Centre
Culturel Français, American Grafiti et le restaurant Leschamps.
Quelques artistes invités : Boudor, Kunde, Bantou Jazz, Tizeu, Yvette Bassega, VBH, Chorus S...
Programme détaillé : début décembre
9Entrée libre
Conférences
Les causeries musicales : Les différents métiers de la mu-
sique « les standards internationaux et réalités locales »
erMardi 1 novembre 2011 à 17h30
En partenariat avec le Conseil camerounais de la musique
De la création à la consommation par le public, les œuvres musicales connais-
sent plusieurs intervenants représentatifs de métiers différents. Qu’il s’agisse
du disque ou du spectacle, ces métiers concourent à déterminer la qualité du produit fini.
Luc Yatchokeu, Michel Ndoh et d’autres experts entretiendront les artistes, professionnels, chro-
niqueurs musicaux et journalistes culturels, pour planter le décor d’une série de rencontres et
d’échanges autour de la musique.
Bonne gouvernance et transition démocratique en Afrique
Mardi 22 novembre 2011 - 17h30
Par le Pr. Claude Abé, sociopolitiste, enseignant à l'Université catholique d'Afrique centrallee
En partenariat avec le Club du Mardi
Il est courant d'entendre des voix s'élever pour condamner les "abus de biens sociaux" de la classe
dirigeante. Quant aux transitions démocratiques, l'alternance au sommet des États ne se fait tou-
jours pas selon les règles de l'art. Quand la succession ne s’opère pas de père en fils, ce sont les
résultats des élections qui sont contestés, les commissions électorales cachent mal leur indé-
pendance et les observateurs internationaux sont accusés de prendre fait et cause pour un camp.
Fin NOV. - début DEC 2011
Éric de Rosny présentera son dernier ouvrage paru aux Presses de l’UCAC
sur les traditions Douala/Sawa
L’État et les clivages ethniques en Afrique
Mardi 13 décembre 2011 - 17h30
Dédicace par Ebénézer Njoh Mouelle
À l’occasion de la présentation de son livre, le professeur Ebénézer Njoh
Mouelle donnera une conférence sur le thème : Réflexions sur l’identité
camerounaise. Qu’est-ce qui permet d’identifier le Cameroun et les Ca-
merounais aujourd’hui?
Ma foi : un Cameroun à remettre à neuf
Lundi 19 décembre 2011 - 17h30
Dédicace par le Cardinal Christian Tumi
En partenariat avec le Club du Mardi
Le Cameroun nouveau dont rêve l’auteur est un Cameroun qui doit se
convertir, se transformer en profondeur. Un pays prêt à acquérir de nou-
velles façons d'agir, qui doit être le contraire de ce qu'il était hier. Se conver-
tir, c'est éliminer de sa manière de faire tout ce qui est négatif...
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.