Paysage hydrique canadien

Publié par

  • cours - matière potentielle : principal de la rivière
  • redaction
  • exposé
Évaluer les besoins des décideurs canadiens en matière d'eau douce P a y s a g e h y d r i q u e c a n a d i e n : « N o u s a v o n s b e s o i n d ' u n e v o i x f o r t e e t u n i e p o u r ê t r e p l u s e f f i c a c e .
  • initiatives nationales
  • subventionneurs en environnement
  • politique sur les flux environnementaux
  • communautés autochtones
  • renforcement de capacité
  • renforcement des capacités
  • renforcement capacités
  • renforcement de capacités
  • protection
  • protections
  • groupe
  • groupes
  • eau
  • eaux
  • canada
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 38
Source : gordonfoundation.ca
Nombre de pages : 31
Voir plus Voir moins

Paysage hydrique canadien:
Évaluer les besoins des décideurs canadiens en matière d’eau douce
«Nous avons besoin d’une voix forte
et unie pour être plus ef ficace. »
Meredith Brown, Sentinelle OutaouaisRecherche et rédaction :
Lindsay Telfer et Danielle Droitsch
Préparé pour :
Fondation Walter et Duncan Gordon
Août 2011
Page couverture (c) Lake Windermere AmbassadorsPaysage hydrique canadien :
Évaluer les besoins des décideurs canadiens en matière d’eau douce
À propos du sondage 1
Résumé 2
Background 4
Partie 1: Analyse du paysage hydrique 5
Les réseaux environnementaux nationaux 7
Les groupes nationaux qui se penchent sur le cas de l’eau 7
Les organisations de l‘eau qui appuient la capacité locale 8
Les conclusions de l’analyse du paysage 9
Partie 2: Nécessité de porter une attention accrue à la coordination et au
réseautage 10
L’appui aux collectivités directement touchées 11
Améliorer la collaboration avec les collectivités autochtones 11
Partie 3: Besoins en terme de capacité des organismes sans but lucratif liés à
l’eau au Canada 13
Outils de communication
13
Perfectionnement des employés et des bénévoles 14
Lois et politiques en matiére d’eau 16
Un rassemblement retraite River Rally à l’echelle nationale 17
Partie 4: Les modéles organisationnels 19
Le River Network 19
La Healing Our Waters Coalition 20
Le The Toxics Action Center 20
Le Centre Européen pour la restauration des riviéres (CERR) 21
Le Canadian River Network 21
L’Ontario Water Guardians Network 22
La chambre de commerce du Canada 23
Les conclusions générales 24À propos du sondage
Les groupes représentés par les répondants
du sondage possédaient une vaste gamme
d’intérêts, variant des groupes d’intendance, la fin de 2010, la Fondation Walter
aux groupes communautaires et, enfin, Àet Duncan Gordon a commandé une
aux organismes environnementaux de vaste enquête afin d’identifier les besoins
conservation à l’échelle provinciale et et les lacunes du secteur de l’eau sans but
nationale. L’enquête a ciblé ses efforts lucratif partout au Canada. Ce sondage a
sur le secteur de l’eau sans but lucratif été conçu pour mettre en commun l’opinion
traditionnel où se retrouvent les groupes et l’expérience de ceux qui travaillent
d’intendance locaux ainsi que les organismes directement aux enjeux relatifs à l’eau, y
environnementaux de conservation régionaux compris ceux qui sont les plus touchés par
ou nationaux, et elle comprenait également les préoccupations en matière d’eau, dont les
une certaine dose de sensibilisation aux problèmes de contamination.
collectivités touchées, aux organisations
Vingt-deux experts en eau ont répondu à autochtones et à la communauté de l’eau axée
un sondage téléphonique et 150 dirigeants sur les loisirs. On a enregistré un faible taux
de l’eau ont rempli un questionnaire de réponse de la part de ces trois dernières
électronique . Les sondages en ligne étaient qui comprennent des groupes situés au nord
disponibles tant en anglais qu’en français. du Canada. Le faible taux de réponse de ces
Une enquête supplémentaire destinée au groupes pourrait confirmer la conclusion
groupe de bailleurs de fonds de l’eau [Water selon laquelle davantage de soutien est
Funders Group] du Réseau canadien des nécessaire pour permettre aux organismes du
subventionneurs en environnement a permis secteur de l’eau sans but lucratif de collaborer
de joindre cinq bailleurs de fonds de l’eau avec les communautés autochtones et celles
en personne ou par téléphone; soixante-cinq directement touchées (ces communautés
autres contacts de financement ont été joints sont confrontées à la menace directe de la
au moyen d’un sondage électronique. Ce contamination de l’eau) à fournir des efforts
rapport détaille les principales conclusions de immédiats pour protéger l’eau et restaurer sa
ces enquêtes électroniques et téléphoniques. santé.
FIGURE 2 - Intérêt pour un rassemblement national pour FIGURE 1 - Engagement organisationnel des
répondre aux besoins du secteur de l’eau à but non lucratifrépondants au sondage en ligne
1Résumé
pour développer et consolider les relations. Le
e milieu de la gestion de l’eau du Canada fait d’augmenter la facilité de la mise en réseau Lenglobe des milliers d’organismes sans but pourrait aider les organisations à réaliser un
lucratif qui se consacrent à la protection de bénéfice net grâce à la collaboration. Au sein
nos rivières, lacs et cours d’eau. Chacun de ces des groupes environnementaux et d’intendance,
groupes a accompli beaucoup, mais une enquête on se doit de fournir un effort particulier pour
menée auprès de dirigeants de l’eau à l’échelle relier les efforts locaux et communautaires à
du pays laisse à penser que les intervenants du ceux déployés à l’échelle provinciale et nationale.
milieu sont généralement mal réseautés. Les Enfin, il ressort que l’établissement de relations
intervenants du secteur de l’eau sans but lucratif au-delà de la communauté environnementale
sont donc moins en mesure de collaborer et de de l’eau, qui tiennent compte notamment des
se soutenir mutuellement à l’échelle régionale (au perspectives des communautés autochtones, des
niveau des provinces et des territoires), nationale groupes de loisirs, des organisations de santé et
ou au niveau du bassin hydrographique. des groupes confessionnels, offrira une tribune
permettant d’élargir le mouvement et d’accroître
Le sondage, produit à la demande de la Fondation l’importance de la santé de l’eau au pays.
Walter et Duncan Gordon, a été complété par 150
des dirigeants de l’eau du Canada et révèle qu’en
l’absence d’un réseautage et d’une collaboration Les approches possibles
plus efficace entre les intervenants du secteur de
Dans le rapport qui suit, on évalue plus en l’eau sans but lucratif, il y a peu d’espoir pour que
l’efficacité de l’effort national de protection des profondeur différents réseaux et organisations
ressources en eau du Canada ne s’intensifie. Les modèles au Canada, aux États-Unis et ailleurs
conclusions font ressortir l’importance de bâtir (Partie 3); cela constitue un point de départ
une structure de base engagée et interconnectée à de réflexion à propos des types de solutions
l’échelle du pays pour stimuler l’intérêt public et qui pourraient être appliquées en réponse à ces
politique nécessaire à la protection des ressources besoins. Par exemple, le River Network des États-
en eau du Canada. Unis est un modèle solide qui, s’il était appliqué
au Canada, aurait le potentiel d’apporter une
Bien que le sondage révèle que les dirigeants de
vaste gamme d’avantages. Ce type de structure l’eau du Canada souhaitent mieux coordonner
pourrait contribuer à résoudre un certain nombre leurs efforts, les tentatives de réseautage et
de lacunes clés identifiées par les répondants. de collaboration sont trop souvent parmi les
D’autres modèles tels que le Toxics Action Centre premières à être sacrifiées lorsque la capacité
aux États-Unis et le Centre européen pour la (financière et temporelle) se fait rare. L’enquête
restauration des rivières ont également été mis en souligne l’importance de créer un mécanisme
évidence.
FIGURE 3 - Perceptions sur la collaboration et le réseautage au Canada
2Tableau 1: Principales conclusions liées au paysage de l’eau douce au Canada
Besoins ou lacunes Recommandations Activités proposées
• Créer une initiative nationale conçue
pour favoriser le réseautage, le
• Créer des occasions partout renforcement des capacités et la
au Canada pour permettre aux collaboration entre les différents
différents intervenants du milieu intervenants à l’œuvre dans le domaine
Il importe de mettre en place une initiative hydrique de collaborer, virtuellement de l’eau au Canada .
pour tisser des liens entre les différents et en personne, pour favoriser • Appuyer la création d’un forum pour le
intervenants canadiens à l’œuvre dans le l’apprentissage mutuel, l’élaboration renforcement des capacités nationales
domaine de l’eau, afn de favoriser une d’une stratégie de collaboration et destiné aux intervenants clés du milieu
meilleure collaboration qui permettra de une action coordonnée. hydrique canadien (voir ci-dessous).
faire progresser les objectifs régionaux • Habiliter le milieu hydrique canadien • Élaborer des programmes ciblés
et nationaux axés sur la protection des à faire front commun pour résoudre de renforcement des capacités qui
ressources d’eau douce, et unir les efforts les problèmes urgents liés à l’eau et favorisent les efforts de collaboration
déployés pour résoudre des problèmes appuyer les coalitions existantes afn axés sur des projets spécifques de
urgents liés à l’eau. de structurer les bases pour assurer protection et de restauration de l’eau,
une protection et une défense soit à l’échelle régionale ou du bassin
soutenue. hydrographique, soit sur des questions
nationales transectorielles.
• Établir des relations avec les groupes
locaux et les collectivités directement • Accorder la priorité au renforcement
touchées, et offrir des initiatives Les collectivités directement touchées, des capacités et à la formation
ciblées axées sur le renforcement des confrontées à des problèmes urgents pour les groupes locaux et
capacités et la formation. comme la contamination de l’eau, ont communautaires qui leur permette
• Créer un programme de besoin d’un soutien accru pour être en d’élaborer des interventions
microsubventions pour soutenir les mesure de relever les défs, de collaborer effcaces et soutenues pour
efforts faits pour prendre part aux et de former un réseau. résoudre les problèmes urgents liés
programmes de renforcement des à l’eau qui touchent leur collectivité.
capacités.
Les efforts axés sur la protection et • Créer un forum, par le biais d’un
• Trouver les moyens de renforcer la restauration gagneraient à être webinaire et d’une série d’ateliers, pour
le dialogue, la communication et la appuyés par une collaboration accrue rassembler les principaux intervenants
collaboration en lien avec les efforts entre les communautés autochtones autochtones et non autochtones dans
de protection de l’eau au sein des et non autochtones en ce qui a trait à le domaine de l’eau afn d’instaurer
communautés autochtones et non l’élaboration d’une vision commune pour un dialogue et de mutualiser les
autochtones.l’eau. connaissances.
• Coordonner les efforts entourant le • Favoriser l’ouverture démontrée par
fnancement axé sur la protection et les bailleurs de fonds pour discuter
la restauration de l’eau douce pour des différentes possibilités et de
favoriser une collaboration accrue et l’orientation globale du fnancement
La coordination des efforts de un meilleur partage des ressources. entourant l’eau douce.
fnancement entourant la protection • Aider à tirer proft des nouvelles • Créer un programme de
l’eau douce à l’échelle du Canada pourrait occasions de fnancement et microsubventions pour soutenir les
être plus stratégique et plus effcace. appuyer les efforts existants pour efforts faits pour prendre part aux
accroître l’effcacité de la protection programmes de renforcement des
et de la restauration de l’eau au capacités.
Canada.
Il s’agit d’une constatation importante de l’analyse que le rapport examine en détail. Puisque bon nombre de ces recommandations ne font pas partie
du mandat de la Fondation Walter et Duncan Gordon, elles ne s’adressent pas nécessairement à la Fondation; elles visent à fournir de l’information sur
les besoins et sur les différentes stratégies au milieu hydrique sans but lucratif et aux bailleurs de fonds intéressés ainsi que pour la création d’une organ-
isation destinée à assumer certaines fonctions spécifiques et nécessaires qui semblent actuellement absentes du paysage hydrique canadien.
3Besoins ou lacunes Recommandations Activités proposées
Les occasions ciblées de développement
des compétences liées à la défense, à
l’engagement public et à la mobilisation
• Créer un programme de renforcement populaire pour le milieu hydrique canadien
des capacités et d’acquisition de sont insuffsantes.
nouvelles compétences à l’échelle
régionale destiné à soutenir les
organismes individuels, ou les coalitions,
dans leur capacité à protéger ou à Des efforts précis sont requis pour offrir
• Élaborer un programme de restaurer effcacement les bassins de la formation sur les méthodes de
renforcement des capacités axé sur hydrographiques.communication effcace ainsi que sur
les besoins au plan des compétences, • Faire mieux connaître les efforts, les les meilleurs moyens d’engager et de
reposant sur le principe de la réussites et les défs existants au niveau mobiliser le public autour des questions
formation pratique jumelée à un suivi des efforts régionaux et nationaux pour de la protection et de la restauration de
et un accompagnement adéquat, protéger les ressources d’eau douce du l’eau.
pour assurer le succès de la mise en Canada.
œuvre. • Créer des programmes de renforcement
des capacités et d’acquisition de
nouvelles compétences à l’échelle Le milieu hydrique canadien doit partager
nationale pour des enjeux d’intérêt ses bons coups et ses stratégies sur les
national précis et favoriser la politiques de l’eau de manière à accroître
mutualisation des connaissances entre son effcacité ainsi que la collaboration
les organismes partout au pays.entre les différents intervenants.
• Organiser des rassemblements
• Soutenir la création de rassemblements nationaux et régionaux pour réunir
Les intervenants du milieu hydrique nationaux pour les principaux les différents intervenants du
canadien souhaitent avoir des occasions intervenants du milieu hydrique milieu hydrique canadien et créer
de collaborer pour mutualiser leurs canadien.les occasions nécessaires pour
connaissances, développer la conscience • Explorer le besoin ou le potentiel de leur permettre de mutualiser leurs
communautaire et coordonner leurs rassembler les intervenants régionaux connaissances (entre les pairs), de
actions. lorsque ces occasions n’existent pas tisser des liens et de développer
encore.leurs capacités.
4Context
n décembre 2010, l’École Munk des affaires Unis comme le River Network, Freshwater Einternationales et le Réseau canadien Future et Healing our Waters Coalition ont
des subventionneurs en environnement de pour but de soutenir la capacité de groupes
l’Université de Toronto accueillaient un atelier au niveau local et de l’État à satisfaire divers
portant sur la capacité du pays à surveiller et à besoins, dont la surveillance communautaire de
protéger l’eau douce. Scott Vaughan, commissaire l’eau, l’application de la loi ou d’une politique
à l’environnement et au développement durable de protection des bassins hydrographiques, et le
du Canada, a présenté un exposé où il a développement organisationnel.
identifié certaines défaillances significatives du
gouvernement fédéral relatives à la surveillance À la suite de l’atelier en décembre, la Fondation
de la qualité et de la quantité des ressources en Walter et Duncan Gordon a décidé de tester
eau de surface. Après la présentation, quatre des l’idée selon laquelle le Canada ne dispose pas
experts en eau les plus respectés au pays ont fait d’un réseau de l’eau efficace au sein du secteur
part de leur opinion concernant les lacunes et sans but lucratif. La Fondation a commandé
les possibilités du Canada dans sa capacité de une analyse indépendante des lacunes et doit
protection des eaux; ils ont ensuite répondu aux procéder à une évaluation afin de déterminer si
questions du public. Parmi les lacunes les plus ces lacunes existent et jauger la valeur potentielle
marquantes identifiées lors de la table ronde, on d’une initiative nationale. Cette étude a été
note l’absence d’un réseau ou d’une structure de réalisée en trois étapes :
base identifiable à l’échelle nationale pour les
organisations chargés de la gestion de l’eau au 1. Les expériences des dirigeants de l’eau :
Canada. des entrevues et des sondages menés en ligne;
2. Les expériences des bailleurs de fonds :
La situation au Canada a été comparée avec des entre
des initiatives nationales et régionales existant 3. Les conclusions : analyse des résultats,
aux États-Unis qui auraient eu une incidence synthèse des thèmes et liste des principales
significative sur la politique et la protection de recommandations.
l’eau. Certaines organisations basées aux États-
«Nous avons besoin de l’argent et du temps dedié pour que
des personnes puissent developper une stratégie nationale qui
est connecté aux communautés et aux groupes régionaux, et
d’exprimer cette expérience collective à travers».
– Linda Nowlan, WWF-Canada Programme Pacifique
5PARtie 1 : L’exAmen du PAysAge
e secteur de l’eau sans but lucratif est être d’envergure provinciale, interprovinciale Lprésent à tous les niveaux au Canada : ou nationale. Il existe également beaucoup
1à l’échelle locale, régionale et nationale. La de groupes dont le but est d’inciter les gens
Fondation Gordon estime qu’il y a près de à profiter de leurs plans d’eau locaux en
2000 organismes sans but lucratif en lien avec s’adonnant à activités récréatives, et d’autres
l’eau au Canada. La grande majorité de ces encore qui cherchent à mobiliser les résidents
groupes sont locaux, dirigés par des bénévoles, sur les solutions politiques (pour tous les ordres
et travaillent à la gérance d’un ruisseau, d’une de gouvernement) en vue de protéger et de
rivière ou d’un lac en particulier. Les grandes restaurer les eaux souterraines – et de surface –
organisations de ce secteur peuvent desservir pour les écosystèmes et pour la population.
une zone géographique spécifique où se trouve
2un grand bassin hydrographique ou peuvent Pour identifier les lacunes au niveau du
réseautage et du renforcement des capacités 1 Aux fins de cette analyse, le « secteur de l’eau
sans but lucratif » comprend toutes les organisations qui au sein du secteur canadien de l’eau sans but
travaillent au Canada et disposent d’un mandat direct ou lucratif, il a d’abord été nécessaire de mieux
qui collaborent avec des programmes spécifiques dont les
comprendre les efforts et les organismes efforts visent à protéger l’eau et à restaurer sa santé. Cela
englobe, sans en exclure d’autres, les groupes d’intendance existants. L’analyse du paysage ci-dessous offre
de l’eau, les organismes de conservation, les organisations un aperçu des organisations au Canada qui
environnementales, les communautés et organisations
ont appuyé le renforcement des capacités ou autochtones, les groupes de loisirs, et les communautés
directement touchées. le réseautage dans le secteur de l’eau sans but
2 « Le territoire drainé par une rivière et ses lucratif ou bien qui ont identifié la protection
affluents. Un bassin hydrologique est un écosystème
ou la restauration de l’eau dans le cadre de leur
discret, son état est affecté par l’état environnemental des
mandat.composantes de ses sous-bassins hydrographiques et par
l’état du cours principal de la rivière. » Gestion de l’eau
en fonction des bassins hydrologiques : Mise en œuvre et
approche écosystémique, Toronto (1993), Imprimeur de la
Reine pour l’Ontario pour le ministère de l’Environnement
et de l’énergie.
6 ~4~Tableau 2 : L’analyse du paysage
Les réseaux nationaux de Leur(s) centre(s) d’intérêt
l’environnement
Réseau de communications et de discussions relatives à la politique
Réseau canadien de l’environnement
fédérale
Soutien des capacités pour le développement de l’organisation et
Sustainability Network
du leadership dans le secteur de l’environnement
Les groupes nationaux qui travail-
Leur(s) centre(s) d’intérêt
lent à la sauvegarde de l’eau
Living Lakes Network Canada Surveillance par les citoyens et renforcement des capacités
Forum pour le leadership sur l'eau (FLOW) Groupe de réfexion sur les politiques
Waterlution Réseautage et formation, développement de la jeunesse
Fonds Mondial pour la Nature (WWF) Politique sur les fux environnementaux
Truite atout du Canada Protection et restauration
Ducks Unlimited Protection et restauration, politique entourant les milieux humides
Projet POLIS Groupe de réfexion sur les politiques
Environmental Defence Décernement de drapeaux bleus aux plages méritantes
Paddle Canada Recreation
Le Conseil des Canadiens Marchandisation de l’eau en général et comme un bien public
Sierra Club du Canada Politique et conservation de l’eau municipale
Nature Canada L’initiative Living by Water
Centre autochtone de ressources envi- Surveillance des eaux autochtones et du renforcement des capaci-
ronnementales tés
Indigenous Environmental Network Droits autochtones sur l’eau
Ecojustice Canada Politiques et droits relatifs à l’eau
Association canadienne du droit de
l’environnement
Organisations de l’eau qui appuient
Leur(s) centre(s) d’intérêt
les capacités locales
Régional : Terre-Neuve, Nouveau-Brunswick, Ontario, Alberta,
Waterkeepers
Colombie-Britannique
Living Lakes Canada National
Freshwater Future Régional : la région des Grands Lacs (Canada et États-Unis)
Les Sentinelles de l’eau Régional : Ontario
Keepers of the Water Régional : bassin du feuve Mackenzie
Alberta Ecotrusts Watershed Protectors Régional : Alberta
Régional : Atlantique canadien, Québec, Ontario, les Prairies, Colom-
Sierra Club du Canada (chapitres régionaux)
bie-Britannique
Centre autochtone de ressources envi-
National : particulier aux autochtones
ronnementales
Indigenous Environmental Network
7

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.