PDF - 5.3 Mo - STIF

Publié par

  • cours - matière potentielle : son déroulement
  • maillage du réseau ferré
  • tiers de la population de l'ile
  • distributions de documents dans les gares
  • développement des pôles d'emplois de la région
  • accessibilité du pôle
  • usagers des transports collectifs
  • débat public
  • débats publics
  • débat avec le public
  • ouest
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 31
Source : stif.info
Nombre de pages : 103
Voir plus Voir moins

Compte-rendu du débat
public sur le projet de
PROLONGEMENT
DU RER E A L’OUEST
er1 octobre - 19 décembre 2010
www.debatpublic-rer-e.orgC
o
m
p
t
0
e
1
-
0
r
2
e
n

e
d
r
u
b

d
m
u
e

d
Ce compte-rendu a été établi par LA COMMISSION PARTICULIERE DU DEBAT PUBLIC :
Michel Gaillard (président), Olivier Guérin, Marie-Françoise Sévrain et Bruno de Trémiolles.
Avec le concours d’Aurélien Rateau, secrétaire général de la CPDP, de Laurence Tixier, assistante de la CPDP et de
Photos : Myli Bourigault (L’Œil du Diaph), Alexandre Lardeur (Sedna) et RFF - Cartes et graphiques : Kyvan Farzami (Sedna)
Création graphique et maquette : - Impression : Ateliers Demaille - Février 2011

c
é
b
é
a
t
d


p
9
u
1
b

l
i
-
c

s
u
e
r
l
e
r

b
p
r
o
o
j
e
t
t
d
e
c

P
o
R
O
er
L
1O
N -G
TE
SM EE UN T D O’U L R AE ER C
o
m
p
t
0
e
1
-
0
r
2
e
n

e
d
r
u
b

d
m
u
e

d
Compte-rendu du débat
public sur le projet de
PROLONGEMENT
DU RER E A L’OUEST
er1 octobre - 19 décembre 2010
c
é
b
é
a
t
d


p
9
u
1
b

l
i
-
c

s
u
e
r
l
e
r

b
p
r
o
o
j
e
t
t
d
e
c

P
o
R
O
er
L
1O
N -G
TE
SM EE N UT D O’U L RE E AR C
o
m
p
t
0
e
1
-
0
r
2
e
n

e
d
r
u
b

d
m
u
e

d
4
c
é
b
é
a
t
d


p
9
u
1
b

l
i
-
c

s
u
e
r
l
e
r

b
p
r
o
o
j
e
t
t
d
e
c

P
o
R
O
er
L
1O
N -G
TE
SM EE UN T D O’U L R AE ER C
o
m
p
t
0
e
1
-
0
r
2
e
n

e
d
r
u
b

d
m
u
e

d
Avant-propos
par MICHEL GAILLARD, président de la
Commission particulière du débat public
La Commission nationale du débat public a organisé un débat sur le projet de prolongement
du RER E de Paris à Mantes-la-Jolie, projet présenté par Réseau Ferré de France (RFF) et le
erSTIF, autorité organisatrice des transports en Ile-de-France. Ce débat s’est tenu du 1 octobre
au 19 décembre 2010. Conformément au code de l’Environnement, il a été préparé et
animé par une Commission particulière du débat public (CPDP).
Il a porté sur un projet ferroviaire de 55 kilomètres destiné, selon le dossier du maître
d’ouvrage, à :
délester le RER A dans sa par tie centrale,
renforcer le maillage du réseau ferré francilien,
r enforcer la desserte du quartier de La Défense,
améliorer l’offre de transport ferré en Seine Aval, entre Mantes-la-Jolie et Poissy,
faciliter l’accès des habitants de l’est de l’Ile-de-France aux emplois situés à l’ouest,
délester la gare Saint-Lazare,
améliorer l’accessibilité du pôle TGV Paris Nord/Paris Est et de l’aéroport Charles-de-Gaulle,
accompagner le développement des pôles d’emplois de la région.
Ce projet implique le percement d’environ huit kilomètres de tunnel, la création de deux ou
trois nouvelles gares et la modernisation d’une voie ferrée existante sur 47 kilomètres. Le RER
E prolongé pourrait transporter un demi-million de passagers par jour.
En préparant le débat public, puis au cours de son déroulement, la CPDP a concentré ses
efforts sur les trois objectifs fondamentaux du débat :
informer et faire participer le maximum de personnes concernées par le projet ;
abor der, autant possible, tous ses aspects et impacts ;
faire émerger des questions et propositions utiles à son enrichissement fnal.
En raison de son impact sur le système de transports collectifs francilien, le projet de
prolongement du RER E pourrait modifer la vie quotidienne de près d’un tiers de la
population de l’Ile-de-France. La Commission a donc voulu s’adresser aux riverains du tracé
de l’ouvrage, mais aussi à tous les usagers actuels du réseau de transport collectif. Elle a
multiplié les démarches d’information, grâce à son site Internet, à la presse - notamment celle
des collectivités locales - mais aussi à une campagne de communication publique, par affches,
annonces publicitaires dans les quotidiens et sur le web, messages radio et distributions de
documents dans les gares.
Le dispositif mis en place par la CPDP a contribué signifcativement à l’information
et l’implication du public. Le débat s’est ainsi nourri d’un grand nombre de questions,
d’interventions, de propositions, recueillies sur le site Internet, par courrier et courriels ou lors
des dix réunions publiques organisées tout au long de ce débat. La diversité des intervenants a
été tout à fait signifcative : le débat a mobilisé aussi bien les usagers des transports collectifs
que les riverains, les associations, les acteurs économiques et les élus, et ce sur un territoire
s’étendant de l’est de l’Ile-de-France à la Haute et Basse-Normandie.
A cet égard, la CPDP tient à remercier tout particulièrement les collectivités, les associations,
les acteurs économiques, mais aussi la SNCF et la RATP qui ont contribué à la diffusion de
l’information et, de ce fait, à la mobilisation du public.
Si l’opportunité du prolongement du RER E à l’ouest n’a pas été remise en cause, le débat public
a permis de faire émerger de nombreux questionnements et des demandes d’amendement du
projet ont été exprimées. La plupart des participants au débat attendent désormais que les
suites données à celui-ci contribuent à l’amélioration du système de transports collectifs dans
l’ouest de l’Ile-de-France.
5
c
é
b
é
a
t
d


p
9
u
1
b

l
i
-
c

s
u
e
r
l
e
r

b
p
r
o
o
j
e
t
t
d
e
c

P
o
R
O
er
L
1O
N -G
TE
SM EE N UT D O’U L RE E AR

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.