Rapport provisoire estimation et gestion des stocks conchylicoles ...

Publié par

  • cours - matière potentielle : l' année
  • exposé
1 1 1 1 1 SM IDAP REG ION PAYS DE LOIRE Févri e r 1988 RAPPORT PROVISOIRE 686S~ H~~~.~ R ~o1. BI\~. R OlCLJ,SB- IFREMER BIBLIOTHEQUE LA TREMBLADE EST IMATION ET GESTION DES STOCKS CONCHYLICOLES. RICHESSE NUTRITIVE DES SECTEURS DE PRODUCTION DE LA BAIE DE BOURGNEUF EN 1987 par Jean-Pi er r e BAUD et Joë l HAUR E Stat ion de Bouin laboratoire Rég iona l de Co nchy l iculture Loire -Gironde IFREMER - Polder des Cha mps - 85230 BOUIN.
  • ure
  • stocks conc
  • dens ités d' é levage
  • richesse nutritive des secteurs de production de la baie de bourgneuf
  • ba ie de bourgne uf
  • gestion des stocks conchylicoles
  • levage
  • ion
  • ions
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 66
Source : archimer.ifremer.fr
Nombre de pages : 18
Voir plus Voir moins

686S~
H~~~.~ R ~o1.
SM IDAP
BI\~. REG ION PAYS DE LOIRE
R
OlCLJ,SB-
Févri e r 1988
IFREMER
BIBLIOTHEQUE
LA TREMBLADE
RAPPORT PROVISOIRE
EST IMATION ET GESTION DES STOCKS CONCHYLICOLES.
RICHESSE NUTRITIVE DES SECTEURS DE PRODUCTION
DE LA BAIE DE BOURGNEUF
EN 1987
par
Jean-Pi err e BAUD et Joë l HAUR E
Stat ion de Bouin
laboratoire Rég iona l de Conchy l iculture Loire-Gironde
1
IFREMER - Polder des Cha mps - 85230 BOUIN.
1
1
1
Responsabl e Scient if ique Alain BODO Y
1 SMIDAP
REGION PAYS DE LOIRE
Février 1988
RAPPORT PROVISOIRE
ESTIMATION ET GESTION DES STOCKS CONCHYlICOLES.
RICHESSE NUTRITIVE DES SECTEURS DE PRODUCTION
DE LA BAIE DE BOURGNEUF
EN 1987
par
'1 Jean-Pierre BAUD et Joël HAURE
1
Station de Bouin
laborato ire Rég ional de Conchyl iculture Loire-G ironde
IFREMER - Polde r des Champs - 85230 BOUIN.
1
1
1
Responsab le Scientifique Alain BODOY
1 - l -
1. I NTRODUCTI ON
Ce r apport prov Iso ir e présente les pre mi e r s r ésultat s des études
financées pa r le SM IDAP , (arrêté 87.4.224) sur la Bai e de Bourgneuf, pour
l 'année 1987 . 1 1 t r a i te donc de l ' est i mat i on des stocks conc hy 1 i co 1 es et
de 1 a richesse nutr i t i ve des secteurs de product i on ostr é i co 1 e de cette
baie .
L' ostr é ic ul t ure , au début des années 1970 est caractér isée par
l ' é levage de l 'huître creuse japonai se et l'emp lo i des techniques e n
s uré 1 evé . Cette act i v i té s ' est déve 1 oppée sur 1 a base d' exp loi tat ions
fam i 1 iales et sans que l 'on a it de conna issances sur le potenti e l
nutr i t i onne 1 de ce sect eur . Or , 1 a r essource nat ure Il e, 1 i mitée dans
cette ba i e sem i - fe rmée , ne peut nourr i r qu'un stock éga 1 ement 1 i mité de
b iva lves . De plus, les brusques variations de popu lat ions de bi va lves de
gisement nature l, e n se conjugant à ce ll es des stocks ostr é ico les,
peuvent about i r à une augmentat i on cons i dér ab 1 e de ces stocks . On sa i t
que cette s i t uat i on se tradu i t pa r une di m i nut i on sens i b 1 e des
c r o 1 ssances e t donc par une di m i nut i on de 1 a rotat i on des stocks . l i e n
résulte a lors une f r ag i 1 it é économ ique des e nt r epri ses ostr é ico les et une
a ugmentat ion des r isques de mort a 1 it é des c hepte ls .
Il importe donc de déf inir les f acteurs respons ab les de la 1 imitat ion
de 1 a cro i ssance, cec i af inde proposer aux profess i onne 1 s des act ions
1
permettant une me i 1 leure gestion de la Ba ie de Bourgneuf .
1 Cet obj ect if nécessite les r eche r c hes s u ivantes
- L'est imat ion des stocks conc hy 1 ico les r egroupa nt les huîtres
creuses d' é levage et 1 es mou 1 es de g isement nature l ,
1
L' ana 1 yse des cro i ssances et de 1 a ri c hesse nutr i t i ve des
secteurs de product ion. Les r ésu ltats correspondants sont obte nus par des
mesures de c r Oissance et de morta l ité d'huît res sur des lots
expé r i mentaux et c he z des profess i on ne 1 s, a l ns 1 que par l ' étude des
pote nt ia l ités nutr it ives de la masse d' eau . - 2 -
Il . ESTI MATI ON ET GESTI ON DES STOCKS CONCHYL ICOLES
2.1. Est imat ion des stocks d ' huît r es e n é levage
Le calcul de l 'esti mat ion du stock d'huître annue l est basé s ur le
pr odu it de la surface exp lo it ée (super f ic ie cor respondant effect ivement
a ux é levages d ' huît r e) pa r la de ns ité de ces é levages . A cette
est imat ion , est assoc iée une préc iS ion qUI pe r met d' e n éva lue r la
fi ab i 1 ité . Les é léments du ca lc u l sont exposés da ns les r apports IFR EMER ,
DRV 87- 002/RA/ BOUIN et DRV 87- 020/ RA/ BOUIN.
On r appe ler a seul ement que le découpage géogr aph ique des d iffé r e nt s
secteurs d ' é le vage pe r met de défin ir des zones homogènes et a inS I
d ' amé 1 i or e r 1 a préc i s ion de s est i mat ions ( f i g . 1) .
2 . 2 . Mes ure de surface exp lo itée
Cette s urface est est i mée à pa r t i r de photogr aph i es aé r i e nnes a u
1/ 10000ème pr ises le 22 août 1987 pa r le Ser v ice Techn ique de
l'Urba n i s me . Ces c l i c hés , dont 1 e dépou i 1 1 e me nt est e n cours , permettr ont
d ' estimer la super f ic ie g loba le et ce ll e de c haque zone . Le dé nombr ement
des r angées de tab 1 e per mettra de ca 1 c u 1 e r 1 a longue ur tota 1 e des
c u lt ures e n poc hes e t e n co ll ecteurs , par secteur et pour l ' e nsemb le des
parcs ostré ico les .
1
2 . 2 .1. De ns ités d 'huîtres pa r mètr e de tab les ostr é ico les
1
Les dens it és moyennes d 'huît r e s sont obtenues par un échant i I ionnage
1 s ur 1 e terra in . Cette opér at i on s ' est dér ou 1 ée du 22 au 26 septembre et
du 5 a u 10 octobre 1987 . L' écha nt i 1 1 on nage a porté s ur 197 parcs , c ho is i s
au hasard . Le nombre de pa rcs da ns c haque zone dépe nd des ca 1 cu 1 s 1
d' opt im isat ion effectués s ur les c hi ffres de l ' a nnée précéde nte . Cet
écha nt i 1 1 onnage .. a nécess ité 100 journées de t r ava i l.
Sur c haque parc , ont été mes urées les longueurs de c ul t ure e n poche ,
e n co 1 1 ect e ur s de 1 a n et e n co 1 1 ect eurs de 2 ans . Deux pesées s ur c haque
type d ' é levage ont perm is de mesure r les de ns it és . - 3 -

Pornic Pte St Gild,,~--___
N
Â
Bernerie BAI E
DE
BOURGNEUF
1
OCEAII ,
L ' époids \
o Beauvoir mer
Echelle
o 4 8
! ! ! 1
Km
1
Fi gur(' l Zones d t> c u 1 ture s d' huîtres sur estran l' n Ba i e d" Bourgnpuf
cnrrespundant au ;..., strate s géographi quf>:s . 1 - 4 -
Les r ésultat s ISSUS de ces données sont r egr oupés da ns le tabl eau 1 .
-1
Tab leau 1 Dens ités exprimées e n Kg .m et préc 1 s ion e n % pour l' a nnée
1987 par zone et par t echni que d' é levage e n Ba ie de
Bourgneuf.
1 1 1 1 1 1
1 Techni ques 1 Sl 1 S2 1 S3 1 S4 1
1 d' é levage 1 1 1 1 1
1 ____ 1 1 ____ 1 ____ 1 ____ 1
1 1 1 1 1 1
1 Poche 1 19, 40 1 22, 95 1 26, 38 1 26,72 1
1 1 12 % 1 7 % 1 10 % 1 10 % 1
1 1 1 1 1 1
1 1 1 1 1 1
1 Coll. 1 an 1 15,55 1 16, 54 1 15, 99 1 14, 35 1
1 1 21 % 1 27 % 1 23 % 1 21 % 1
1 1 1 1 1 1
1 1 1 1 1 1
1 Coll . 2 ans 1 49,37 1 44,61 1 53, 67 1 61 ,87 1
1 1 9 % 1 15 % 1 35 % 1 17 % 1
1 1 1 1 1 1
1 1 1 1 1 1
1 Résu ltats 1 34, 08 1 29 ,45 1 29, 05 1 38, 60 1
1 g l obaux en 1 11 % 1 10 % 1 14 % 1 14 % 1
1 1987 1 1 1 1 1
1 1 1 1 1 1
Pour l' e nsemb 1 e de 1 a ba i e de Bourgne uf , 1 a dens i té moyenne des Il
- 1
é levages est de 33 , 32 Kg . m avec une pr éc 1 s ion de 7 %. On constate que
les de ns i tés sont p lus é levées au Sud de 1 a ba i e , avec respect i vement
l 1
34, 08 et 38 , 60 Kg .m- pour les secteurs SI et S4 (fi g . 1) qu' a u Nord avec
1
des de ns ités de 29 , 45 et 29, 05 Kg .m- pour les secteurs S2 et S3 . Cette
1 constatat ion est véri f iée pour c haque type d' é levage .
Pour 1 es co 1 1 ecteurs de 2 ans , on observe une t r è s f orte c harge a u 1
-1 - 1
mètr e 1 inéaire , compri se entre 44, 6 1 Kg . m et 61, 87 Kg .m
1
2 . 2 .. 2 . Coeff ic i e nt de c r o i ssance 1987 pour 1 es co 1 1 ecteurs
1
Les résu 1 tats de l 'est i mat i on des de ns i tés e n c u 1 t ure pe rmettent de
ca lc ul e r des v itesses de c r o issance . En e f fet , on r ema r que que
1°) les co llect eurs âgés de 2 ans sont tous ISSUS de la c lasse 1
an. De p lus , 1 es poches sont r e mp 1 i es après dét r oquage de co 1 1 ecteurs
âgés de 3 a ns et plus , - 5 -
02 ) Le$ co Il ecteurs â!:Jés de 1 an et 2 ans ne sub i ssent que très peu
de mod i f i cat i o n quant à 1 eur emp 1 aceme nt géogr aph i que et 1 e ur nombr e au
mètr e de suré levé , pe ndant ces 2 années .
Dans ces cond it ions , la diffé r e nce de de ns ité moyenne au mètre des
co 1 1 ecteurs de 2 ans et des co 1 1 ecteurs de 1 an est une est i mat i o n de 1 a
c r o issance a nnue ll e de ce type' d' é levage .
La fo rmu 1 e emp 1 oyée pour ca 1 c u 1 er des coeff ic i ents de c ro 1 ssance est
la s ui vante : K = ln (W ) - ln (W ) avec K : coeff ic i e nt de c r o i ssance ,
2 1
-1
W : po i ds moyen d'un mètre de co 1 1 ecteur de 2 ans e n K!:J.m et W
1 2
-1
po i ds moyen d'un mètre de co 1 1 ecteur de 1 an e n Kg. m
On constate que 1 es coeff ic i e nts de c r o i ssance dans c haque zone
(tabl eau 2) se r épartissent e n de ux ni veaux de c r o issance . Les valeurs
pri ses sont de 1,2 pour les secteur s s ud (SI et S4 ) et de 0,55 e nv iron
pour les secteur s Nor d (S2 et S3) .
Tab leau 2 Ca 1 c u 1 du coeff ic i e nt de c r o i ssance pour 1 es co 1 1 ecteurs dans
c haque zone .
1
Strates 1 51 1 52 1 53 1 54 1 1 -----1--1--1--1--1
Coefficient 1 1 1 1 1
de croissance 1 1.18 1 0,50 1 0, 5i 1 1,39 1
Coll. (kg) \ 1 1 1 1 1
_____ 1 __ 1 __ 1 __ 1 __ 1
,
Ce résu 1 tats montr e donc que 1 a cro i ssance des secteur s s ud a été
s upérieur e à ce l le des secteur s nord, a u cours de l' année 1987 .
\
2 . 2 . 3 . Comparai son des dens ités d' é levage e n 1986 et e n 1987
\
On r emarque , e n comparant 1 es tab 1 eaux 1 et 3, que 1 a dens i té moyenne
-1 )
sur l' e nsemb 1 e de 1 a ba i e est plus é levée e n 1987 (avec 33, 32 Kg .m
I
qu' e n 1986 (26 ,71 Kg .m- ) . - 6 -
-1
exprimées e n Kg.m et préc is ion e n % pour l' année Tab leau 3 Dens ités
par zone et par techn ique d' é levage e n Bcli e de 19 6
Bourgneuf .
1 1 1
Techniques SI S2 1 1 S3 54 1
d' é levage 1 1 1
1 1 1
1 1 1
Poche 20. 27 1 26. 33 26.34 22 .25 1 1
6% 1 7 % 8 % 1 6%1
1 1
1 1
Co 1 1. 1 an 15.14 26.91 1 1 30.19 15.40
13 % 15 % 23 % 1 1 17 %
1 1
1 1
Co ll. 2 ans 1 35.32 44. 57 54.54 1 35.68
13 % 15 % 1 1 13 % 23 %
1 1
1 1
Résultats 1 1 23.41 30.98 30.79 23.57
globaux e n 8 % 12 % 1 1 9 % 8 %
1986 1 1
1 1
Cette é vo 1 ut i on est due essent i e 1 1 e ment à l' augmentat i on t r ès fort e e n
de ns ité des strates s ud (S I et S4 ) a lor s que la de ns ité moyenne des
secteurs Nord est restée sens i b 1 eme nt i dent i que pour 1 es de ux a nnées
étudi ées .
2 . 3 . Est imat ion de l' importance des g isements nature ls de moul es
1
Les g isements nat ure 1 s de mou 1 es se s itue nt sur 1 e p l clteau r oche ux
1 qu 1 s ' étend d'Est e n Ouest au mil i e u de 1 a Ba i e de Bourgne uf , a 111 S 1 que
dans 1 e c he na 1 du Fa in. Cet étr o i t cou lo i rd' effondr ement qu 1 coupe 1 a ,
barre r oche use , assure la 1 iaison hydraul ique à marée basse e ntre la zone
nord et s ud (f i g . 1). Une étude pré 1 i mina i r e a pu montrer l' importance de
ces g isements natu r e ls s it ués e n amont de certa ines zones ostr é ico les . Il 1
éta it donc nécessaire d'est ime r leur importance , e n r a ison de la
compét it io n possib le e nt r e é levages d'huît res et g isements de moul es , s ur 1
1 e p lan de l 'ut i 1 i sat i on de 1 a nourr i ture .
Gr âce a ux e nse ignements de l 'étude précédente, qui figurera dans le
rapport dé f in i tif concerna nt 1 es études menées e n 1986, on a cons i dél'é
sépar ément e n 198ï une zone e n eau profonde et une zone exondée. Comme
pour les é levages d'hu îtres, l ' est imat ion du tonnage est c a lc ul ée à
pa r t ir du produit de la s urface de g iseme nts par la de ns ité moyenne . Pour ­
- 7 -
2
1 a zone e n eau prof onde , des pré 1 èvements de 0,1 m c ho i s i s au hasard,
ont été r éa 1 i sés avec une be nne . Pour 1 a zone exondée , on a effectué un
r e levé car togr aphi que des g isements moul ie r s , et des pré lèvements pour
2
l'est imat ion de la de ns ité , d'une surface uni ta ir e de 0 , 1 m .
2. 3 . 1. Résul tats
L'est i mat i on g loba 1 e du t onnage de ce g i sement nature 1 e n 1987 est de
24 000 tonnes avec une préc i s ion de 45 % (tab 1 eau 4) . E I l e se r épa r t i t
e n 20 400 tonnes dans 1 a pa r t i e im mer gée , s ur une s uper f ici e de 433
hectares s it ués da ns 1 a zone du Fa in , et e n 3 500 tonnes dans 1 a zone
exondée , r épa r t i es s ur 63 ha à l ' Ouest de 1 a zone 1 mmer gée , s ur 1 es
r ochers de la Prév ice et de la Ve ndette (f ig . 2) .
Tab leau 4 Tonnage , de ns ité et s urface occupée par les g isements natu
r e ls de moul es e n Ba ie de Bourgne uf e n 1987 . La pr éc i s ion des
r és u ltats est indi quée e n % .
1 1
Secteur Secteur e n Enserrbl e de 1 1
1987 exondé eau pr ofonde l a Ba ie de 1 1
Bourg ne u f 1 1
'1 1 1
1 1
tonnage 3 466 t 20 370 t 23 836 t 1 1
23 % 53 % 1 45 % 1
1 1 1
1 1
dens ité 54,8 t / ha 55.0 t / ha 54,9 t / ha 1 1
1 1
1 1 1
Surfaces 63 ha 370 ha 433 ha 1 1
co lon isées 1 1
1 1
1
Le secteur e n eau profonde r epr ésente donc à 1 u i seu 1 85 % du tonnage
tota 1 en 1987 . La b i omdsse à l ' hectare avec 55 tonnes/ ha est i dent i que 1
s ur les deux secteur s .
1
III. CROISSANCE DES HU ITRES ET RICHESSE NUTRIT IVE DE LA BAI E DE BOUR GN EUF
1 3.1. Mesures de cro issance et de mor t a 1 it é sur les hu î t r es en é levage
Sur 1 es quat r e secteurs géogrdph i ques déf i n i s lor s de l ' étude de
l 'est imdt ion des stocks d'huît res , un s ui v i de c r o issance et de mor t a 1 ité
a été effectué se lon de ux méthodes comp lé menta ires : -----
St oc k
Surface
3 ha . 10 t onne s
700_
500_
, ,
. . "
:,' ,} 1:,: : '::::
:. .
300-
. ' ,
: : . :
' :::: : 1
, , 100 _
00
:::::::: : , 1 l
1987 1986 1986 1987
t ::;:;:;:;::1 eêlU P I'O fO llde
O zone e '(ondée
Fi ~llll'e 2 b : Evoluti on des slIr'fHces co l on i sées Fiyllre 2 <1 : Evo lut ion des stocks de
~)(l l ' l es IIIPl d es ...le ~ l i ~c lIK!llt· Ilat ure l e n zone mo u 1 e s de y i sentent. 1" :lhw e 1 e n ZIlIlC
exolldt."e c t- c n CiHI ~w(lr{)lldc p Oll l ' l ' êllHlée 1 <)~ô exondée et Cil Ci:lll Pl'o r onde PU\W
l ' <I nnée 1 <)86 et 1 <)i)7 .

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.