Sommaire - zhiroujia.com

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : hebdomadaire de tai ji
   « Dis-moi, Frère, comment je puis renoncer à Maya. Quand je défis le nœud de mes rubans, j'attachais encore mon vêtement autour de moi ; Quand j'eus ôté mon vêtement, je couvris cependant mon corps de ses plis. — Ainsi quand j'abandonne mes passions, ma colère demeure. Et, quand je renonce à la colère, l'envie est encore en moi. Et, quand j'ai vaincu l'envie, mon orgueil et ma vanité sont toujours là.
  • écrits de sainte thérèse
  • corps par le mouvement naturel
  • langue vernaculaire
  • nei gong - ar
  • gîte bourguignon aux chambres confortables et aux repas savoureux
  • relation corps
  • amours
  • amour
  • cantique des cantiques
  • cantique de cantiques
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 73
Source : zhiroujia.com
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins



« Dis-moi, Frère, comment je puis renoncer à Maya.
Quand je défis le nœud de mes rubans, j’attachais encore mon vêtement autour
de moi ;
Quand j’eus ôté mon vêtement, je couvris cependant mon corps de ses plis.
— Ainsi quand j’abandonne mes passions, ma colère demeure.
Et, quand je renonce à la colère, l’envie est encore en moi.
Et, quand j’ai vaincu l’envie, mon orgueil et ma vanité sont toujours là.
Quand l’esprit est libéré et qu’il a chassé Maya, il reste attaché à la lettre.
Kabir dit : « Écoute-moi, cher Sadhu, le vrai sentier est difficile à trouver. »

Sommaire

1. Quête de sens ; Une voie du Coeur…(pages 2 à 4)


2. Programme & infos du mois ; vos cours, ateliers
retraites, stages & formations … (pages 5 à 7)


3. Nouvelles du monde ; découvrez les Colibris... (page
8)


Très cher(e)s ami(e)s de Zhi Rou Jia,

Nous voici bientôt au mois de décembre, temps de célébration de la lumière
renaissante & du message christique, Voie de l’Amour. Bien que d’autres
chemins spirituels d’une grande beauté & d’une merveilleuse profondeur
prônent l’amour « agapé », en cette fin d’année, nous entendons résonner en
nous le fameux : « Aimez-vous les uns les autres ! ». Voilà une invitation qui
résonne aujourd’hui comme une supplique ; quelles que soient vos espérances &
vos convictions, déverrouillez votre cœur, laissez-vous toucher…
De nombreux maîtres spirituels de tous horizons ont cheminé par cette voie de
l'amour. La passion amoureuse apparaîtrait bien pâle & fade par rapport aux
élans et à la ferveur qui embrasaient leur cœur! Ce feu de joie, de compassion et
de tendresse éclairait toutes les créatures, depuis l’humble brin d'herbe
jusqu'aux sphères célestes scintillant sous la voûte étoilée, des animaux de
toutes races aux êtres humains de toute tradition & de toute condition.
Cet amour inconditionnel & universel s'écoulait tout naturellement de leur
cœur & opérait même parfois des miracles tel saint François d'Assise
transformant le loup de Rubio. Saint Antoine de Padoue quant à lui prêchait
aux oiseaux, tandis qu’Amma embrasse les lépreux, Kabir célèbrait toute la
création & le devenir de l’humanité, les Boddhisattvas sacrifient leur nirvana
pour la libération de tous les êtres…
De grands textes mystiques illustre ce sentier de la ferveur, le "Cantique des
cantiques" point d’acmé de la Bible, "la vive flamme d'amour" de saint Jean de
la Croix, "le jardin des fleurs" et "les 108 perles" du poète Kabir, "le traité de
l'amour" d’Ibn Arabî, les Fiorettis de saint François d’Assise, les écrits de sainte
Thérèse de Lisieux, saint Séraphim de Sarov, de Silouanne, de sainte Marie-
Madeleine, Ramdas, Mâ Anandamoyi, Ramakrishna…
Le silence, l'oraison & la communion avec la nature, les danses & chants
dévotionnels accompagnent aussi & jalonnent ces itinéraires spirituels.

Je vous invite à voyager sur les ailes de l'amour en
allant à la rencontre d’un de ces êtres d’exception
pour qu’en ces jours de fête qui se préparent, nous
soyons inspirés par cet homme de cœur issu de la
rencontre de plusieurs cultures…

Kabîr est poète, philosophe, musicien & aussi
tisserand, réformateur religieux, à la fois hindou
vishnouite & musulman mais lié aussi semble-t-il
aux shivaïtes de l'Inde du nord.
La légende raconte que Kabîr, né vers 1440, est le
fils abandonné et illégitime d'une veuve
brâhmane, retrouvé flottant dans un lotus sur le
Lahar Talgo. Au bord de cet étang situé près de
Bénarès, il fut recueillit par un couple de
tisserands musulmans, Nîru et son épouse Nîmâ. Ils l'élevèrent en lui
enseignant leur art et leur foi musulmane. Il est supposé avoir vécu la majeure
partie de sa vie à Bénarès avant de s'installer à Maghar dans le district de
Gorakhpur où il mourut. Kabir n'a rien écrit de lui-même, étant probablement
7illettré . Mais ses paroles (Kabir-Vani) ont été recueillies et transmises par ses disciples avant d'être compilées plus tard. On lui attribue également un livre
intitulé Anurag sagar dont on peut trouver une traduction anglaise faite sous
la direction de Ajaib Singh.
Kabîr est censé avoir étudié sous la direction de Râmânanda, un maître
vishnouite fameux de cette époque, fervent adepte de la bhakti mais qui refuse
cependant d'instruire les musulmans et les hindous de basse caste. La légende
raconte que désirant se faire admettre comme disciple, il se rend sur les berges
où Râmânanda fait ses ablutions et le persuade de l'accepter parmi ses élèves.
Suite à cette rencontre & comblé par l'intelligence de Kabîr, Râmânanda
changera d'avis et acceptera tous les disciples quelles ques soient leurs
conditions & leurs confessions.
Le Râja de Vârânasî comptera parmi ses élèves ce qui lui vaudra de pouvoir
enseigner sans crainte des persécutions. Kabir passa la plus grande partie de sa
vie près de son métier à tisser dans une petite boutique de la ville sainte
consacrée à Shiva. Assez vite sa boutique devient un lieu de réunion où l'on
chantait les louanges divines, où l'on récitait des poèmes, Kabir donnant aussi,
dans la langue du peuple, des conseils spirituels à un public formé avant tout
de petits artisans. Il laissait régulièrement sa boutique de Vârânasî pendant de
longs mois afin de mener une vie errante à la rencontre d'autres mystiques &
sâdhus. Il mènera en parallèle une vie de famille plus classique.
Vers la fin de sa vie, toujours pauvre tisserand mais hélas victime de son succès
populaire, il est accusé de se diviniser lui-même et est condamné par le
sultanat de Delhi. Il quittera alors Vârânasî échappant de peu au supplice
auquel il était condamné .Il s'installera alors dans la région de Gorakhpur où
ceux qui y meurent sont supposés se réincarner en âne.
Kabir meurt seul, allongé sur le sol d'une pauvre hutte s'enveloppant de son
propre linceul. A la nouvelle de sa mort, hindous et musulmans réclamèrent
son corps pour pratiquer les rites funéraires conformes à leur religion. La
légende raconte que sous le linceul, le cadavre de Kabir se métamorphosa en
un monceau de pétales de fleurs que se partagèrent les fidèles des différents
cultes : une partie fut enterrée, dans un cimetière musulman, l'autre brûlée,
selon la tradition hindou.
Kabir est considéré comme le père de la langue et de la littérature hindi. Il est
le premier poète mystique à utiliser une langue vernaculaire indienne, les
poètes n'employaient alors que le sanskrit. Des milliers d'adeptes dans le monde
suivent le Kabir panth ou « voie de Kabir ».
Il est vénéré à la fois comme un saint hindi par les hindous & comme un sage
musulman par les musulmans mais aussi par les sihks.
Kabir affirme que toute religion qui n'est pas amour n'est qu’hérésie, que le
yoga, la pénitence, le jeûne & l’aumône sans méditation & adoration sont vides
de sens. Il refuse toute distinction de race, de caste, de religion et enseigne
l'égalité absolue de tous les êtres humains - hommes & femmes - ce qui n’est pas
banal. Il mêle dans sa pratique des éléments hindous et musulmans, déclarant
l'unité de Dieu, utilisant le nom de l' avatardu Dieu Vishnu Rama qui pour lui
signifie « celui qui nous donne la joie » ou les termes islamiques « Rahim »
signifiant le « suprêmement miséricordieux » & aussi « Fakir». Dans ses
poèmes, il utilisait indifféremment des termes spécifiquement liés à
l'hindouisme ou ceux jusque là seulement reliés à l'islam.

Ces mystiques variées ont d'ailleurs des valeurs communes : humilité, simplicité,
serviabilité, charité, fraternité &rejet des inégalités sociales, recherche de la
grâce divine et primauté absolue de l'expérience mystique sur les concepts
théologiques; ce sont des principes que l'on retrouve chez tous les saints de
l'Indus.
Pour Kabir & ses disciples, toutes les religions ou opinions des hommes sont
comparées à différentes langues qui veulent formuler la même & unique
délivrance qui relie à l'Absolu.
« Ô homme, si tu ne connais pas ton propre Seigneur, de quoi es-tu si fier ?
Renonce à toute habileté. Jamais de simples mots ne t’uniront à Lui. Ne te
laisse pas tromper par le témoignage des Écritures. L’amour est bien différent de
la lettre et celui qui en toute sincérité l’a cherché l’a trouvé ».
Ainsi, les religions ou institutions humaines divisent parce que vues comme des
fins en soi, et non comme des moyens d’atteindre la même unité divine (ou
absolue), unité qui est amour pur, les védas précisent d’ailleurs qu'il y a « une
seule vérité, plusieurs chemins ».
Kabir considérait que manger de la viande menait en enfer, il était fermement
partisan de l’ahimsa, « la non-violence ». Sa doctrine s'étend jusqu’à la non
destruction de Fleurs comme dans le Jaïnisme dont il est très proche par
certains aspects. Nous connaissons de lui des textes magnifiques sur la
souffrance & la sensibilité animale & son opposition aux meurtres rituels des
animaux.
Le Mahatma Ghandi entre autres, a très souvent cité & suivi les préceptes de
Kabir.
Je vous souhaite un beau mois de décembre éclairé par la lumière de votre
cœur & de celui de Kabir…
Laurence





















Et voici nos rendez-vous privilégiés avec vous…

Pour télécharger La plaquette générale des cours,
ateliers, retraites & stages, retournez sur le mail de
présentation que vous avez reçu & cliquez directement sur
les pages « ACCUEIL » ou « AGENDA ».

Pour télécharger Les plaquettes des formations, retournez
sur le mail de présentation que vous avez reçu & cliquez
directement sur la page « fORMATIONS ».


Afin de préserver l'environnement, merci de n'imprimer ces documents qu'en
cas de nécessité !...


NOUVEAU à Paris…
Cours hebdomadaire de Tai Ji Quan « DÉBUTANTS»,
le lundi de 12h30 à 14h00 avec Jean-Gabriel Bernhardt
(formé par Jean-Michel Chomet) au Centre d’Arts
Corporel « Génération Tao ».



Atelier à Paris le 20 novembre
ATTENTION
Nouveau lieu : 102 Bd de la Villette 75019 , Canal Danse, (code porte
d’entrée 628A5) – M° Colonel Fabien -

& nouveaux horaires : 9h00–12h00 & 13h00-16h00, pensez
à emporter un casse croûte… (il y a un micro-onde sur place)

Thème : Traditionnellement l’automne est la saison du Métal dans le Wu Xing, les 5
mouvements énergétiques de la culture chinoise. Cette loge est liée aux Poumons, le maître de
l’énergie, & au Gros Intestin qui permet l’assimilation & l’évacuation sur tous les plans de l’être.
Dans cet atelier, nous allons partir à la découverte de notre respiration dans ses différentes
modalités, explorer & défroisser les espaces qui nous permettront de respirer pleinement & librement.
L’atelier se développe dans la perspective d’une VISION : Ar.Mo.Es., l’Art du Mouvement Essentiel qui
se base sur une recherche d'unification de l’esprit & du corps par le mouvement naturel, le lâcher
respiratoire et la construction du corps d'intention.
Prochain atelier le 8 janvier 2012, au centre Génération Tao ; Thème :
la relaxation & la régénération naturelle en relation avec l’Eau
Contact : zhiroujia@orange.fr, tel : 03 80 84 29 43 ou 06 13 92 28 71 Stage à Paris, en novembre Lieu à définir, tenez-
vous au courant !
Les 26 & 27 novembre 2011, Avec Jean-Michel Chomet.
1er séminaire de formation « Étude approfondie du NEI JIA
èreQUAN (Taiji Quan, Bagua Zhang, …); 1 partie, la force
spirale » ouvert aux élèves intermédiaires, avancés & profs.
Prochain stage de ce module : 03-04 mars 2012
Contact : zhiroujia@orange.fr, tel :03 80 84 29 43 ou 06 13 92 05 91

Atelier en Bourgogne, en décembre
À Bligny sur Ouche, le vendredi 02 décembre 2011
avec Laurence Cortadellas, salle des sports de Bligny sur Ouche
Ateliers mensuels (réservés aux femmes) de 2h30 de 19 h à
21h30 sur le thème « Prendre soin de soi au féminin »
Prochain atelier le 06 janvier 2012.
Contact : zhiroujia@orange.fr, tel : 03 80 84 29 43 ou 06 13 92 28 71


À Bligny sur Ouche, le vendredi 09 décembre 2011
avec Laurence Cortadellas, salle des sports de Bligny sur Ouche
Ateliers mensuels de 2h30 de 19 h à 21h30 sur le thème
« Régénération naturelle, conscience corporelle & Nei
Gong »
Prochain atelier le 27 janvier 2012.
Contact : zhiroujia@orange.fr tel : 03 80 84 29 43 ou 06 13 92 28 71


Stage à Strasbourg en décembre
Les 10 & 11 décembre 2011, avec Jean-Michel Chomet
« Corps Fluide du Taiji Quan »



Formations Qi gong-Nei gong en décembre
À PARIS, les 17 & 18 décembre 2011
avec Laurence Cortadellas & Jean-Michel Chomet
2ème séminaire de formation au Qi Gong – Nei Gong - Ar.Mo.Es.
(année 1 & 2)


Atelier à Paris en janvier 2012
À PARIS, le dimanche 8 janvier 2012
Avec Laurence Cortadellas, Au centre d’Arts corporels Génération
Tao , 144 boulevard de la villette 75019 Paris (M° Jaurès ou Colonel Fabien
Thème : «relaxation, régénération & mouvement Eau».
Thème : Nous aborderons durant cette journée de détente & d’exploration, le thème de la
respiration dans ces différents aspects, nous privilégierons l’utilisation des principes &
l'expérimentation personnelle plutôt que l’imitation & la répétition formelle & routinière de
méthodes. Nous chercherons à unir l’esprit et le corps par le mouvement naturel, le lâcher
respiratoire, la libération des mouvements ondulatoires naturels de la colonne vertébrale. La clef
de cette vision alchimique réside dans la mise en oeuvre du corps comme support d'initiation &
dans la capacité à passer du penser au sentir. La présence à soi s'installe progressivement au fur &
à mesure que l'attention s'affermit & que sensations, sentiments & émotions se clarifient &
s'épanouissent & que s'harmonise & s’apaise la relation corps/esprit.

Prochain atelier le 11 mars 2012 sur le thème : « le mouvement
bois, énergie printanière»
Contact : zhiroujia@orange.fr, Tel : 03 80 84 29 43 ou 06 13 92 28 71


Retraites d’hiver en BOURGOGNE (février)

Aux « Champs Mélisey » gîte bourguignon aux
chambres confortables et aux repas savoureux
& sains à quelques kilomètres de Tonnerre
(près d’Auxerre). Accessible en train & en
voiture. http://www.champsmelisey.com/



Avec Laurence Cortadellas « Prendre soin de soi au
féminin »
4 jours de retraite entre femmes du 18 au 21 février 2012 sur le thème de
la relaxation, la régénération & le Qi gong au féminin en accord avec
le mouvement « Eau ».
Contact : zhiroujia@orange.fr, tel : 03 80 84 29 43 ou 06 13 92 28 71

Avec Jean-Michel Chomet « Les Jardins d’Hermès »
4 jours de retraite pour s’initier à l’alchimie intérieure du 18 au 21
février 2012: « Pratiques non formelles pour le quotidien et Dao ».
Contact : zhiroujia@orange.fr, tel : 03 80 84 29 43 ou 06 13 92 05 91





& voici quelques nouvelles du monde…



Cher colibri,

Pour qu’en 2012, les citoyens pèsent de tout leur poids sur la campagne, nous
préparons un ambitieux programme qui vous est (nous est tous) destiné.
Nous tournons un nouveau documentaire avec Marion Cotillard
appelé « une (R)évolution » qui sortira en salle au premier semestre 2012
(et un livre éponyme chez Actes Sud).
Le film raconte l’histoire d’une profonde mutation de la société, entamée au
début des années 2000. L’histoire que nous sommes en train d’écrire, tous
ensemble.
Il nous donnera une vision globale de ce à quoi notre monde pourrait
ressembler, à partir d’exemples pionniers de petite et grande envergure.
Pour nous aider à concrétiser cette vision, nous rédigeons un
guide proposant 35 actions collectives que nous pouvons entreprendre là où
nous vivons.
Enfin, nous souhaitons nous relier et faire masse ! Nous organisons 22
forums en régions, pour nous réunir et élaborer des plans d’action pour
transformer nos territoires.
Des groupes à Rennes, Paris, Montpellier, Bordeaux, Bastia, Lille, et Lyon sont
en train de monter à bord et des dizaines d’autres sont prêts à les rejoindre.
Nous avons besoin de votre mobilisation et de votre soutien financier
!
En devenant colibri et en nous soutenant chaque mois, vous contribuez
à donner toute leur ampleur à nos actions.

En 2012, le candidat, c'est chacun
d'entre nous !

Avec toute notre gratitude,
Pierre, Isabelle, Cyril, Gregory, Alain, Patrick, Marianne, Aurélie et
toute l’équipe de Colibri

Prenez soin de vous & à bientôt !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.