sq du 2-2-2011:SQ du 11-9-2008.qxd.qxd

De
Publié par

  • redaction
  • cours - matière potentielle : des entretiens avec le président du ccn
  • redaction - matière potentielle : et des centres régionaux
  • cours - matière potentielle : du festival national de la jeunesse
150 FCFA MERCREDI 2 février 2011 NUMERO 8068 !Désertification Célébration de la journée mondiale des zones humides ! A la Présidence du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie Le Chef de l'Etat reçoit la mission des observateurs internationaux de la CEDEAO et celle de l'OIF Le Président du Conseil Suprême pour la Restauration de laDémocratie, Chef de l'Etat, le Général des Corps d'Armée DjiboSalou, a reçu en audience, hier, successivement la mission des observateurs internationaux de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et celle de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), missions qui séjournent dans notre pays
  • airtel
  • niger célèbre
  • conférence de presse
  • entretiens avec les autorités de la transition en l'occurrence
  • lors de la cérémonie d'installation du comité
  • représentants
  • représentantes
  • représentante
  • représentant
  • niger
  • mission
  • missions
  • pays
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 42
Tags :
Source : nigerdiaspora.info
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
NUMERO 8068
MERCREDI 2 février 2011 150FCFA
!Désertification
Célébration de la
journée
mondiale
des zones humides P 3
!A la Présidence du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie Le Chef de l’Etat reçoit la mission des observateurs internationaux de la CEDEAO et celle de l'OIF e Président du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie, Chef de l'Etat, le Général des Corps d'Armée Djibo obLservateurs internationaux de la Communauté Économique des États de Salou, a reçu en audience, hier, successivement la mission des l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et celle de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), missions qui séjournent dans notre pays dans le cadre des élections législatives et présidentielles premier tour. A sa sortie d'audience, le chef de la délégation de la CEDEAO, SEM. Koffi Sama, ancien Premier ministre togolais et actuel conseiller du Président Faure Gnassimgbé, a déclaré que cette audience leur a permis de présen-...et avec le chef de la mission de l’OIF, hier ter leurs civilités au Chef de l’Etat, en tant que mission d'observation de la CEDEAO, et profiter pour le féliciter du travail accompli dans le respect du ont fait preuve de maturité. Pour sa part, SE Madame Farida Jaïdi, chef de la mission francophone d'information et de contacts, a indiqué que l'Organisation Internationale de la Francophonie a voulu accompagner le Niger dans cette période de transition, et le SG de l'OIF, M. Abdou Diouf, a décidé d'envoyer une mission d'information et de contacts pour suivre le déroulement des élections du 31 janvier 2011. « Monsieur le Président du CSRD a eu l'amabilité de nous recevoir, pour avoir l'écho de ce qui s'est passé le jour du vote», a-t-elle ajouté. SE Madame Farida Jaïdi, a enfin salué la grande implication du Chef de l'Etat dans la préparation de ces scrutins. « Lors de nos visites dans les différents bureaux de vote, nous avons remarqué que les élections se sont déroulées dans le calme et la sérénité et que l'esprit de consensus prédo-minait toujours dans la résolutions des problèmes mineurs, ce qui démontre encore une fois la sagesse du peuple nigérien »,a-t-elle indiqué.
Le Chef de l’Etat avec les observateurs de la CEDEAO...
chronogramme de la transition. Toute chose qui autorise l’assurance du soutien de la CEDEAO pour la suite du processus. Parlant du déroulement des élections, le chef de la mission de la CEDEAO a indiqué que les élec-tions du 31 janvier se sont déroulées dans le calme, les électeurs nigériens
La CENI s’active dans la centralisation et la
publication des résultats provisoires epuis lundi soir, après la fermeture des bureaux de vote, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a entamé la phase de cen-du pDremier tour des présidentielles. Les tous premiers résultats ont commencé à tralisation et de diffusion des résultats des élections législatives et ceux tomber, hier en fin de matinée. Mais déjà dans la soirée d’hier, les résultats de 25 communes, pour ce qui est des législatives, ont été diffusés par la CENI. Pour ce qui est des présidentielles, les résultats publiés à 20 heures concernent 9 com-munes. Le président de la CENI, M. Abdourahamane Gousmane, a justifié la relative lenteur observée dans la diffusion des résultats par la complexité des opérations de comptage et de vérifications. Tous les résultats pourront être connus aujourd’hui 2 novembre. PP-7-12 et encart
‘’Les élections présidentielles et législatives du 31 janvier 2011
se sont déroulées dans le calme et en toute transparence’’,
déclare M. Koffi Sama, chef de la mission de la CEDEAO a mission d’observation électorale de la CEDEAO au Niger a organisé hier après midi, une conférence de presse à Niamey. Animée par M. Koffi Sama, s’eLst déroulée au Palais des Congrès en présence de la coordonnatrice résidente ancien premier ministre togolais, chef de ladite mission, cette conférence du Système des Nations Unies au Niger et de plusieurs ambassadeurs des pays de la CEDEAO accrédités au Niger. Il s’agit pour le premier ministre M. Koffi Sama de livrer les observations de la mission relativement au déroulement des scrutins couplés législatif et présidentiel premier tour tenus le 31 janvier dans notre pays. Dans une déclaration préliminaire, le chef de la mission d’observateurs de la CEDEAO a tout d’abord évoqué les activités de la mission au Niger avant le jour du scrutin. Ainsi la mission, présente dans notre pays depuis le 23 janvier dernier, a eu des entretiens avec les autorités de la transition en l’occurrence le chef de l’Etat, le président du Conseil consultatif national et le premier ministre. Elle a aussi rencontré le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), et les autres missions d’observation notamment celles de l’Union Africaine (UA) et de l’UEMOA. Ces entretiens ont permis à la mission de s’en-quérir des préparatifs du scrutin. C’est pourquoi, le premier ministre Koffi Sama a salué les efforts et les appuis des autorités de transition à l’endroit de la CENI en vue d’une bonne organisation du vote.
(Suite en page 3)
2
!Au Conseil Consultatif National Le président Marou Amadou reçoit
NATION
la
présidente
du
Conseil Supérieur de la Communication du Burkina Faso e président du Conseil démocratique au Niger. Conseil Consultatif National, tel L Consultatif National, M. Particulièrement en ce qui con- que l’ordonnance d’accès à l’in-Marou Amadou, a reçu en cerne les médias, « je l’ai félicité formation et aux documents audience, vendredi dernier, la pour l’impulsion d’un certain administratifs, la dépénalisation présidente du Conseil Supérieur nombre de mesures au profit des délits de presse ainsi que de la Communication du des organes de presse. Je les mesures prises par l’ONC Burkina Faso, Mme Béatrice n’hésite pas à dire qu’au Niger pour accompagner les médias Damiba. Elle était accompagnée en ce moment, les médias dans la couverture des élections par son homologue nigérien, M. semblent vivre le printemps de en moyens matériels, financiers, M. Marou Amadou avec la présidente du Conseil Supérieur Abdourahamane Ousmane. A la liberté de presse et de la lib- moraux et légaux. Je pense que de la Communication du Burkina Faso sa sortie d’audience, la prési- erté d’informer». Pour appuyer ce sont des avancées significa-dente de l'instance burkinabé de ses propos, elle a indiqué que tives qui ont été opérées dans le structures de la transition, les suis fière de partager cette régulation a indiqué qu’avec le lors de ces visites dans les dif- secteur des médias », a-t-elle objectifs poursuivis, ainsi que expérience avec le président du président du CCN, leur discus- férents organes de presse, les précisé. Au cours des entretiens les souhaits formulés pour que Conseil Consultatif National », sion a porté au delà des médias. responsables ne lui ont pas dit avec le président du CCN, Mme toutes les innovations positives a-t-elle conclu. Elle a concerné tout ce qui a été le contraire. «Je constate aussi Béatrice Damiba, a également Seini Seydou Zakaria dans les différents secteurs fait dans le cadre de la transition à travers les mesures du reçu un aperçu général des puissent être consolidées. « Je ème !de l’Institut Africain de l’Informatique (IAI)50 anniversaire Remise de diplômes à plusieurs promotions de l’école La dernière étape de cette céré-L’Institut Africain de l’Informatique (IAI) célèbre cette année le monie a été la remise des par-cinquantième anniversaire de sa création. La représentation de chemins aux diplômés des promo-cette école inter-Etats organise, depuis samedi dernier, une série tions 2004, 2005, 2006, 2007, d’activités au Niger. C’est ainsi qu’une cérémonie officielle de 2008 de l’IAI Niger et à ceux de remise de diplômes s’est déroulée au Palais des congrès de l’IAI Gabon. Les filières de forma-Niamey, le même jour sous les auspices de la ministre detion sont entre autres analyste-l’Education Nationale, représentant le Premier ministre. La céré-programmeur, informatique, Informatique appliquée à la ges-monie a enregistré la présence du président de l’ONC, des tion des entreprises, conception membres du gouvernement, des représentants du corps diplo-informatique. En outre, un matique et des organisations internationales et de plusieurs témoignage de satisfaction a été invités. décerné à M. Mala Ary, directeur ’Institut Africain de (informaticiens) adaptés aux de cabinet du Premier ministre l’Informatique a été créé par besoins socio-économiques. De pour tout l’appui qu’il fait à l’école LA ce jour, l’IAI dispose, en plus du33/AEFT/Fort-Lamy du 29 janvi- més par l’IAI travaillent dans les la Résolution nos jours plus de 5000 cadres for- depuis son installation à Niamey. La ministre de l’Education Nationale remettant le diplôme er 1971 de l’Organisation com- administrations publiques, les siège, de trois (3) représentations mune africaine et malgache grandes entreprises nationales età un récipiendairepays à savoir Yaoundé (OCAM) à N’Djamena. Il a son transnationales et les institutions (Cameroun), Lomé (Togo) et Sidibé Dioula Maman Fadjimata à cette école, placée d’ailleurs siège à Libreville au Gabon. Dans internationales. Le représentant Niamey. L’IAI est une école inter-de la prise de conscience très tôt sous la tutelle du cabinet du son mot de bienvenue, le résident de l’IAI a tenu enfin à Etats qui regroupe le Bénin, le par nos Chefs d’Etat de l’énormité Premier ministre. Mme Sidibé représentant résident de l’IAI témoigner sa gratitude aux Burkina Faso, le Cameroun, la des défis à relever pour l’avenir Dioula Maman Fadjimata a félicité Niger, Dr Hamma Beidi, a rendu un autorités nigériens pour le soutien Centrafrique, le Congo, la Côte informatique du continent. Notre tous les lauréats. Les diplômes de hommage aux fondateurs de l’IAI constant à son école depuis son d’Ivoire, le Gabon, le Niger, le pays a exprimé son attachement à l’IAI jouissent d’une reconnais-que sont Hubert Maga (Bénin), installation en 2001 au Niger. En Sénégal, le Tchad et le Togo. cet outil d’intégration africaine sance au plan international. La Sangoulé Lamizana (Burkina procédant au lancement des activ-qu’est l’IAI. En effet, le Niger est le ministre de l’Education nationale a Faso), Amadou Ahidjo ités, la ministre de l’Educationème 2 pays à accueillir la représenta- enfin annoncé la reprise des (Cameroun), Jean-Bedel Bokassa nationale a souhaité un joyeux tion de ladite école après le inscriptions des étudiants!Siradji Sanda (RCA), Marien Ngouabi (Congo), cinquantenaire à l’IAI. La création Cameroun. Et l’Etat a depuis lors nigériens à l’IAI Gabon, une Felix H. Boigny (Côte d’Ivoire), de l’IAI témoigne selon Mme accordé tout le soutien nécessaire annonce vivement ovationnée. Omar Bongo (Gabon), Diori Hamani (Niger), Léopold S. Senghor (Sénégal), Ngarta !Réception de matériel roulant au Garage administratif Tambalbaye (Tchad) et Gnassingbé Eyadema (Togo) . La création de ladite école témoigne64 véhicules neufs pour renforcer le parc auto de l’Etat de l’esprit visionnaire de ces Chefs Le parc automobile de notre pays vient de s’agrandir avec d’Etat. Ils ont anticipé sur l’évolu-l’acquisition d’un important lot de matériel roulant. Il tion technologique. L’IAI a rempli sa mission initiale avec succèss’agit en effet de 52 véhicules légers et 12 véhicules 4x4 selon Dr Hamma Beidi. En effet,acquis sur fonds propre de l’Etat nigérien. Ils sont des-l’école a fourni à nos Etats des tinés à l’administration publique et les différentes institu-cadres techniques de haut niveau tions de la République. C’est le ministre de l’Economie et des Finances, M. Mamane Mallam Annou qui a procédé à la remise des clés de ces véhicules au Directeur général AVIS DE PERTE du patrimoine de l’Etat, M. Harouna Hamidou. a cérémonie de réception garage est un bien commun Avis est donné par l'Etude Notariale L deMaître ADAMOU HAROUNAacquis avec l’argent du con-s’est déroulée au garage Daouda,Notaire à la résidence deadministratif, vendredi tribuable nigérien. Il a indiqué NIAMEY (République du NIGER), BP dernier en présence du qu’il doit donc être utilisé à bon 10912 de la perte d'un permis urbain Secrétaire général du Ministère escient, avec grand soin et bien d'habiter concernant la de l’Economie et des Finances entretenu afin de mieux servir parcelleA du lot 7 de l'îlot F,duLe ministre des Finances remettant les clés des véhicules au DG et plusieurs invités. En remet- les populations nigériennes lotissement Deizeibon au nom deMrdu patrimoine de l’Etat tant les clés des véhicules flam- partout où il sera acheminé. Le HAMIDOU ADJAO. patrimoine a remercié le min- moine et le garage s’y attèleront bant neuf au Directeur général ministre Mamane Mallam Toute personne qui l'aurait retrouvé, istre et indiqué que le matériel et feront le nécessaire pour du patrimoine, le ministre de Annou s’est réjoui du respect est priée de bien vouloir les déposer acquis qui vient à temps oppor- assurer un bon entretien des à l'Etude susmentionnée ou audes normes de procédure qui al’Economie et des Finances a tun sera utilisé conformément véhicules », a-t-il indiqué. service domanial de la Communautéque le permis d’acquérir le matériel àexpliqué au responsable au souhait exprimé par le min-Urbaine de Niamey. matériel que vient de recevoir le temps. Le Directeur général du Zabeirou Moussa istre. « La direction du patri-
Mercredi 2 février 2011
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.