SQ du 29-11-2011:SQ du 11-9-2008.qxd.qxd

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : construction
150 FCFA MARDI 29 novembre 2011 Images de la cérémonie d'inauguration de la raffinerie de Zinder P-2 NUMERO 8234 Le Président de la République procède au lancement des activités de la raffinerie de Zinder Le Président de la République et le président de la CNPC, procèdant à l'ouverture des vannes de la SORAZ A do Y ou ss ou f/O N E P Le Niger dans le cercle des pays producteurs du pétrole Une date, un geste.
  • parti poli- tique
  • coordination intersec- torielle de lutte contre le sida
  • cadre décent permettant la performance
  • ministre du pétrole et de l'energie
  • pétrole
  • niger
  • populations
  • population
  • sites
  • site
  • activité
  • activités
  • projet
  • projets
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 73
Source : nigerdiaspora.info
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
NUMERO 8234 MARDI 29 novembre 2011 150FCFA
Images de la cérémonie d’inauguration de la raffinerie de Zinder
Le Président de la République procède au lancement des activités de la raffinerie de Zinder Le Niger dans le cercle
des pays producteurs
P-2
du pétrole Le Niger a désormais intégré le cercle très envié des pays pro-ducteurs et exportateurs du pétrole. En effet, c’est hier que le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, aprocédé au lancement des activités de produc-tion de pétrole et le démarrage de la Raffinerie de Zinder. La cérémonie s’est déroulée sur le site de la Société de raffinage de Zinder (SORAZ), situé à une cinquantaine de kilomètres de la capitale du Damagaram, sur la route de Tanout.Cette céré-monie pleine de signification a enregistré la présence du prési-dent de l’Assemblée nationale, de présidents des institutions, des députés nationaux, de plusieurs membres du gouverne-ment, des ministres du pétrole de certains pays africains, des ambassadeurs accrédités dans notre pays, des autorités admi-nistratives et coutumières de la région, du président de la CNPC, du PDG de la SORAZ, du Gouverneur de la BCEAO et une forte délégation composée de Gouverneurs et émirs venue Le Président de la République et le président de la CNPC, du Nigéria voisin.procèdant à l’ouverture des vannes de la SORAZ Un geste, un symbole e. Un gesteretombées de la manne pétrolière à traverstures routières, ainsique dans la construction , porteen luiles réalisations des investissements et lades classes en matériaux définitifs afin de tout un symbole. Hier, lundimatérialisation des autres actions devouer à jamais aux oubliettes le calvaire des 28 novembre 2011 (une date à noter), ledéveloppement à même de nous permettre declasses en paillote avec des élèves assis à Président de la République, Chef de l’Etat,relever certains grands défis. Nul doute qu’àmême le sol et livrés aux intempéries diverses. SEM Issoufou Mahamadou, a procédé, àtravers les activités de la Soraz, les autoritésSur un autre plan non moins important, il est Zinder, sur les installations de la SORAZ, à lapourront concrétiser de grandes ambitions déjàfort à parier que cette manne pétrolière coupure du ruban inaugural de lancement desformulées et qui s’inscrivent dans le sens ducontribuera à l’amélioration des conditions activités de l’exploitation du pétrole nigérien.bonheur de nos concitoyens. Aussi, noussanitaires des populations en dotant nos étab-Cette cérémonie mémorable a drainé undevons tous songer à créer les conditionslissements de médicaments et d’agents en monde tout en liesse. En effet, par ce gesteidoines de la quiétude nécessaire à unequantité et en qualité pour essuyer les larmes mémorable, le Chef de l’Etat engageait l’entréemeilleure jouissance, aussi bien dans les villesdes malades. Pour tout dire, les autorités du Niger dans le cercle des pays producteursque dans les villages du Niger, de cette nou-doivent accentuer les investissements dans le et exportateurs du pétrole. Sachant quevelle richesse dont Dieu nous a gratifiée. Cecidomaine social, mais aussi la réalisation des l’exploitation de cette énergie fossile sert depasse inévitablement par la création de l’em-infrastructures modernes et le renforcement piliers pour la relance de l’économie dansploi pour les jeunes, afin d’asseoir et construiredes moyens en faveur des forces de défense et presque tous les pays producteurs de pétrole,un avenir radieux à une jeunesse qui a fondéde sécurité, entre autres. En tout cas, l’espoir il y a lieu de caresser l’espoir de voir notre paysbeaucoup d’espoirs dans la matérialisation deest permis, et il revient à tous et à chacun de connaître à partir de là, une évolution favorablecette ambition devenue réalité. Cette boufféefaire en sorte que cette ressource énergétique de ses indicateurs de développement.d’oxygène pour notre économie doit être misesoit véritablement le levain pour l’amorce de la Aujourd’hui, le Niger, notre pays est fier d’êtreà profit pour redynamiser certains pans decroissance économiqueet le développement cité parmi les Nation qui produisent cettenotre administration publique par la mise à dis-de notrepays. ressource rare et qui est à la base de la quasi-position des matérielles de travail et la création totalité des carburants liquides.La nouvelled’un cadre décentpermettant la performance Par est bonne en ce sens qu’elle va permettreet le rendement. Mieux, l’Etat doit inscrire son Saïdou Daoura désormais aux populations de jouir desaction dans la modernisation de nos infrastruc-
NATION 2 Images du Chef de l’Etat à la cérémonie d’inauguration de la raffinerie de Zinder
Photos :Ado Youssouf, envoyé spécial/ONEP
Le Chef de l’Etat procéde à la coupure du ruban inaugural...
... pose pour une photo de famille peu après la signature du mémorandum...
.... avant de recevoir des explications sur le fonctionnement de la raffinerie.
Photo de famille des officiels chinois distingués par le Grand chancelier des ordres nationaux (boubou)
... signe le mémorandum sur la construction de la “Route pétrolière”...
... procéde à la plantation d’un plant d’arbre...
Le ministre en charge du Pétrole et un officiel chinois signe le mémorandum
Le Chef de l’Etat chaleureusement accueilli par les populations du Damagaram
Mardi 29 novembre 2011
NATION 3 Cérémonie solennelle d’inauguration de la raffinerie de Zinder Le Niger intègre le cercle des pays producteurs du pétrole Le Niger a désormais intégré le cercle très envié des pays pro-ducteurs et exportateurs du pétrole. En effet, c’est hier que le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, aprocédé au lancement des activités de production de pétrole et le démarrage de la Raffinerie de Zinder. La cérémo-nie s’est déroulée sur le site de la Société de raffinage de Zinder (SORAZ), situé à une cinquantaine de kilomètres de la capitale du Damagaram, sur la route de Tanout. Cette cérémonie pleine de signification a enregistré la présence du président de l’Assemblée nationale, de présidents des institutions,des députés nationaux, de plusieurs membres du gouvernement, des ministres du pétro-le de certains pays africains, des ambassadeurs accrédités dans notre pays, des autorités administratives et coutumières de la région, du président de la CNPC, du PDG de la SORAZ, du Gouverneur de la BCEAO et une forte délégation composée de Gouverneurs et émirs venue du Nigéria voisin. ’est à 9 heures querecherche pétrolière dans notre l’avion présidentiel, apays qui a commencé dans les ZinCont été conditionnées par la con-der. Après une brève pause à atterri à l’Aéroport deannées 1957. Ces recherches la résidence présidentielle, lejoncture internationale des prix cortège a pris la direction de ladu baril. M. Foumakoye Gado aPlusieurs dignitaires ont honoré de leur présence la cérémonie raffinerie. Sur place, les 1500rendu hommage à tous ceux ont invités et les populations environ-travaillé jusqu’à ce jour permet-la joie et l’espoir qui animent cesemployés chinois et nigériens quides activités de la raffinerie. nantes attendaient déjà l’arrivéetant ainsi au Niger d’intégrer lepopulations. Quant au présidentse sont distingués tout au long duAprès cette cérémonie, le Chef du Chef de l’Etat. Aussitôt arrivé,cercle des producteurs dedu groupe CNPC venu pour l’oc-processus de la réalisation de cetde l’Etat a effectué deux visites le Président Issoufoupétrole. casionde la Républiqueénorme projet. C’est ainsi que lesur le terrain. Il s’est rendu sur un Mahamadou en compagnie duCependant, a prévenu le ministrePopulaire de Chine, il a surtoutprésident du groupe CNPC, lesite de récupération des terres président de la CNPC ontdu Pétrole et de l’Energie, lerendu un hommage aux entre-Vice-président de Pétro China etdégradées au village de Garin procédé, dans le bloc administra-pétrole est à la fois une chance etprises du groupe CNPC et cellesprésident du CNODC, le PDG deBoka financé dans le cadre du tive de la SORAZ, à la signatureun piège. L’exploitation du pétrolenigériennes qui ont participé à lala CNPC Niger SA, le DG du pro-programme d’urgence sur fond d’un mémorandum sur la con-a été marquée dans plusieursréalisation de ce projet. M. Jiangjet de Pipe Line et le DG de lapropre de l’Etat. Puis le Chef de struction de la route Diffa-pays par le développement d’uneJiemin a salué la compétence etSORAZ ont été élevés au gradel’Etat a visité le site de cultures N’Guigmi-Frontière Tchad. Aprèséconomie rentière au profit d’unele professionnalisme des expertsd’Officier de l’Ordre national demaraîchères dans le village de avoir ouvert les vannes, leminorité. ‘’Le Niger ne tomberachinois et nigériens. En effet,mérite du Niger. Une quarantaineAmourzouk. Ces deux villages Président de la République apas dans ce piège’’, a assuré lec’est trois (3) ans que toutes lesd’employés ont quant à eux reçusont situés à une centaine de déclaré que l’aboutissement deministre Foumakoye Gado. ‘’Lesinfrastructures du champ pétroli-des témoignages pour leur abné-kilomètres de Zinder, dans le ème ce projet est le travail de tous lesautorités de la 7République er,le pipeline et la raffinerie ontgation et leur professionnalismedépartement de Tanout. gouvernements qui se sont suc-ont la ferme volonté de mettre enété construits. Avec la mise enau travail. Le moment tant atten-cédé à la tête de notre pays.œuvre tous les dispositifs quiservice de la raffinerie, le Nigerdu a été assurément la coupureSiradji Sanda ‘’C’est le signe de la solidaritéconcourent à garantir une bonnedispose désormais de son proprede ruban inaugural par le PRN et et Zabeirou Moussa, entre les générations. Chaquegouvernance’’, a-t-il ajouté.système complet et moderne dele président de la CNPC, suivie envoyés spéciaux production pétrolière. ‘’Ceci estde l’ouverture des vannes mar-une fierté, et c’est le fruit de l’ef-quant officiellement le démarrage fort commun’’, dira le président du groupe CNPC. M. Jiang Jiemin a appelé les employés de Le Chef de l’Etat reçoit le ministre la CNPC à perpétuer la tradition des pétroliers chinois à travers une franche et fructueuse équato-guinéen du Pétrole collaboration avec les experts nigériens, notamment pour l’achèvement de la secondeussitôt après son retour de Zinder où il a présidé la cérémonie A phase du projet intégré Agademsolennelle d’inauguration de la Raffinerie de pétrole, le en cours de construction. Il aPrésident de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou enfin rendu hommage auxMahamadou, a reçu, hier soir, le ministre équato-guinéen du autorités nigériennes pour leurPétrole, M. Gabriel Obieng Lima. A sa sortie d’audience, M. Obieng, soutien tout au long du proces-qui a assisté à la cérémonie inaugurale de la Soraz à Zinder, s’est sus. Pourl’ambassadeur dedit fortement impressionné par ce qu’il a vu. « C’est un événement Chine au Niger, cette infrastruc-très important pour le pays, parce que le Niger devient ainsi un pays ture est un nouveau fleuron de laexportateur de pétrole, mais aussi dispose de sa propre raffinerie. coopération sino-nigérienne.Cela, est très important pour le développement du pays. C’est une Le président de la CNPC signant le mémorandum de la Après le Stade Général Seyniénorme opportunité et j’ai tenu à le dire au Président de la construction de la “Route pétrolière” Koutché de Niamey, le châteaua conclu en précisant que c’est euRépublique», a-t-il indiqué. Il ème génération pose sa pierre et c’estD’ores et déjà le Niger a étéd’eau de Zinder, le 2pont sur leégard à l’importance de l’événement que le Président équoto-guin-comme ça qu’on atteint ledéclaré conforme à l’ITIE enfleuve Niger, les missions médi-néen l’a envoyé pour y prendre part. développement’’, a déclaré SEM.mars 2010. Mieux, notre constitu-cales, cette étape est un palier Issoufou Mahamadou. Partion consacre en ses articles deplus important. ‘’Mais, le plus dif-ailleurs, le Président de la148 à 153 des dispositions rela-ficile est à venir. Ce projet fera République a réaffirmé la volontétives à la gestion de nosface à d’énormes défis. C’est des autorités de la 7èmeressources naturelles, a indiquépourquoi, il faut un effort commun République à faire profiter tousle ministre Foumakoye Gado.continu pour le pérenniser’’, a les Nigériens des retombées deRevenant sur la controverse surexhorté le diplomate chinois. l’exploitation des ressourcesles prix, le ministre de l’Energie etL’ambassadeur Xia Huang a minières. ‘’Le plus important,du Pétrole a exprimé la disponi-réitéré la disponibilité de la Chine c’est que ces ressources profi-bilité du gouvernement à recevoirà poursuivre sa coopération sur tent aux populations. C’est auet étudier toutes les propositionsles principes qu’elle s’est don-plus démunis qu’il faut penser enraisonnables. ‘’Le gouvernementnée, à savoir le principe du gag-priorité à travers la constructiontravaille en tout instant, à trouvernant-gagnant, le traitement d’é-d’infrastructures’’, a-t-il souligné.le juste prix sans compromettregal à égal, le respect du choix de Plusieurs autres allocutions ontles moyens d’actions devant per-la voie de développement de par la suite marqué cette céré-mettre à l’Etat d’assurer efficace-chaque pays et le développe-monie. Pour le ministre dument le développementment pacifique.Après ces dis-Pétrole et de l’Energie, cetéconomique et social du Niger’’,cours entrecoupés d’animations aboutissement a été marqué para-t-il dit.Auparavant, lepar les différentes troupes artis-beaucoup d’efforts, d’espoirs,Gouverneur de la région detiques et culturelles, il a été mais aussi de désespoirs et deZinder a brossé la situationprocédé à la décoration des per-supputations. M. Foumakoyesociopolitique et économique desonnalités chinoises et à la Le ministre équato-guinéen (à gauche) reçu par le Gado a fait l’historique de lasa région. Il a aussi exprimé touteremise de récompenses pour lesChef de l’Etat au Palais présidentiel
Mardi 29 novembre 2011
NATION 5 Atelier de lancement du projet « Promotion de l'Etat de Droit et de la Justice en Afrique de l'Ouest » Favoriser l’échange sous-régional d’expériences professionnelles Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Porte-Parole du gou-les différentes communications qui vernement, M. Marou Amadou, a procédé, vendredi dernier dans la leur seront exposées au cours de salle de réunion de l’hôtel Oasis de Niamey, au lancement du pro-cette journée de lancement du pro-jet «Promotion de l'Etat de Droit et de la Justice en Afrique de jet. Quant à l’ambassadeur de l'Ouest», organisé par ledit ministère et financé par la RépubliqueRépublique Fédérale d’Allemagne Fédérale d’Allemagne. Cette rencontre permettra à tous lesSEM. Gordon Kricke, il a indiqué que la création d'un État de droit acteurs de s'approprier l'objectif global du projet qui est de créer assure les garanties juridiques et « des conditions essentielles de renforcement de l'Etat de Droit et l'égalité devant la loi qui est une la fonctionnalité de la Justice au Niger» ; présenter le projet condition indéniable pour un État «Promotion de l’Etal de Droit et de la Justice en Afrique de efficace et moderne. Ce n'est pas l'Ouest», décliner les actions urgentes et nouer les contacts avec seulement indispensable pour la tous les partenaires potentiels devant intervenir dans l'exécution protection des libertés individuelles du Projet. La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassa-mais c'est aussi nécessaire pour deur de la République Fédérale d’Allemagne dans notre pays,attirer des entreprises étrangères SEM. Gordon Kricke, des cadres centraux du ministère en chargeet pour favoriser les investisse-ments et les activités entrepreneu-de la justice et de plusieurs invités. Une vue de la table de séance lors du lancement riales. Ainsi selon lui, son pays est elon le ministre en charge deefficacement les missions qui luitrès engagé de coopérer avec le pelé que le 25 octobre 2011, sonla jurisprudence. Il a en outre pré-la justice, la bonne gouver-sont assignées, son départementNiger dans le Projet Promotion de Sdra essentiellement dans la région département ministériel a signécisé que ce Projet pilote intervien-nance est la principale prio-ministériel a initié et élaboré unel'État de Droit et de Justice en avec la République Fédérale rité du Président de la Républiquepolitique prenant en compte l'en-Afrique de l'Ouest. La politique d'Allemagne un contrat d'exécutionde Dosso et appuiera directement ème et du gouvernement de la 7semble des exigences d'une bonneallemande vise à la réalisation des de projet dansle cadrede lale Tribunal de Grande Instance et République. Ainsi, a -t-il indiqué,gouvernance, d'accès à la justicedroits de l'homme, fondement de Coopération Nigéro-Allemande.les Tribunaux d'instance du res-dans son discours d'investiture, leet de respect des droits humainstoute communauté humaine, de la Ainsi, la République Fédéralesort. « Il développera également un Président de la République,insis- dansnotre pays. Cependant, lapaix et de la justice dans le monde. d'Allemagne, à travers le Projetpartenariat avec l’ENAM pour la tait particulièrement sur lamise en œuvre de ce plan nécessi-«Une société démocratiquement «Promotion de l'Etat de Droit et demise en œuvre de modules de for-«construction d'institutions démo-te la mobilisation d'importantesconstituée, conforme à l'Etat de la Justice en Afrique de l'Ouest»mation continue spécifiques pour cratiques fortes, crédibles etressources, à la fois matérielles,droit, représente à long terme la appuie le Ministère de la Justiceles magistrats, favorisera un durables, la création d'un environ-financières et humaines alors quemeilleure garantie de stabilité et de dans divers domaines dont entreéchange sous-régional d'expé-nement juridique et judiciaire favo-les moyens de l'Etat sont limités.développement durable», a-t-il autres ; la Réforme du secteur deriences professionnelles et de for-rable à l'investissement public etPour ce faire,a-t-il ajouté, leconclu. la Justice ; l'accèsà la Justice parmation commune, appuiera privé, la promotion des groupesGouvernement a engagé une poli-un renforcement del'assistance l'InspectionGénérale des services vulnérables et la protection destique de mobilisation de res-Seini Seydou Zakaria juridique ; la bonne gouvernance ;judiciaires», a-t-il précisé. M. personnes et de leurs biens». Poursources auprès des partenaires le Renforcement des capacités desMarou Amadou a enfin invité les M. Marou Amadou, afin d'accomplirbilatéraux et multilatéraux. Il a rap-acteurs judiciaires et la diffusion departicipants à suivre attentivement Déclaration du Bureau politique national du CDS-Rahama, signataire de la déclaration du 16 février2011 Combat à l’intérieur du parti pour mettre fin à la mal gouvernance Les membres du Bureau politique national et les militants CDS-la République ; que le camaradeimportance aux rapports sociaux et RAHAMA, signataires de la déclaration du 16 février 2011, se sont Abdou Labo soit du CDS ou deaux intérêts du parti, ces militants réunis samedi dernier dans la salle de réunion de Africa Hall et ont n'importe quelle formation politique,ont du créer avec des milliers procédé à une analyse approfondie de la situation économique et c'est avant tout un citoyen nigériend'autres camarades qui les soutien-sociopolitique du pays. A l’issue de cette réunion, ils ont rendunent leurs propres formations poli-jugé apte par le Premier respons-public une déclaration.quetiques. Aujourd’hui, il est admisable du pays, et jouissant de ses droits civiques et politiques.le principal artisan de la déchéance ette déclaration souligne queclasse de Niamey. Ainsi par ceAujourd'hui, Mahanane Ousmane,progressive du parti CDS RAHAMA la situation du Niger est mar-jugement en date du 26 octobrese sert de l'ARN comme paraventest bel et bien le Président C quée par une campagne2011, poursuit la déclaration, leditpour s'attaquer à des personnal-Mahamane Ousmane», ajoute la agro-sylvo-pastorale déficitaire ; leTribunal a annulé les décisionsités. Au CDS RAHAMA du fait desdéclaration. Elle conclu en problème de fixation des prix desN°039 et N°040 par lesquellesces trahisons, nous comptabilisonssoulignant que les membres du produits pétroliers; l’effort déployéMahamane Ousmane de façon illé-7 formations politiques dont lesBureau politique signataires de la pour contenir le problème de l'in-gale et autoritaire, a suspendu pourleaders étaient des militants dudéclaration du 16 février 2011 con-sécurité ; la crédibilité retrouvée du3 mois tout un organe statutaireCDS RAHAMA, pour certainstinueront de lutter à l’intérieur du pays et l'importante mobilisationrégional à savoir le Bureau de lamême, sont des membres fonda-CDS RAHAMA pour mettre fin à M. Abdou Labo, signataire de la des ressources financières pour lesDélégation Régionale CDSteurs. A l'époque, afin d'épargner aucette mal gouvernance qui a aujour-déclaration du 16 février 2011 investissements ; et l’importanceRÀHAMA de Maradi, en mêmeCDS RAHAMA une cohabitationd’hui plongé le parti dans la accordée aux piliers essentiels detemps qu'il mettait en place et aucahoteuse et conflictuelle avec undéchéance. au mépris de la Résolution Spéciale l'économie pour une croissancemépris des dispositions des textesprésident qui n'accorde aucune Oumarou Moussa N°4 du Congrès extraordinaire CDS soutenue et durable (énergies,fondamentaux du parti, un soi dis-RAHAMA de novembre 2010 confir-Infrastructures, secteurs sociaux).ant comité ad hoc de coordination mant l'appartenance du parti à laMaradi MariageIKKA à Ny Concernant la situation agro-sylvo-et d'animation des activités du parti, CFDR, au second tour un parti poli-Jafarou Sambo à Ny et Ousmane pastorale, la déclaration soulignedans la région. «Puisque pour tique non membre de la CFDR. que malgré un contexte difficile, lesMahamane Ousmane le ridicule ne Feu Tankari Abdoulaye et Chéffou èmeRelativement à Mahamane plus hautes autorités de la 7tue pas, nous nous devons de rap-Bougé à Bankoukou Les familles Ousmane, la déclaration indique République, sous l'impulsion dupeler que le 17 juillet 2010, dans Naroua Abdoulaye à Ny Feu Mounkaila Biso à louma, qu’il a trahi et travesti les textes fon-Président de la République, SEM.son discours d'ouverture de la pre-Mahamane Abdoulaye à Djangoré Bonkoukou et Ny damentaux du parti, ainsi que les Issoufou Mahamadou, ont pris lemière Conférence Nationale de la Mahamadou Kadri Sarkin Goubé à Kadadé Mounkaila à Filingué et Ny résolutions de la plus haute devant en diligeantant à temps uneCoordination des Forces pour la Itchigine Feu Sabo Mounkaila à Ny et Mardi. instance du parti à savoir le pré-évaluation de la campagne parDémocratie et la République Elhadji Karamba Bako à Ny. Congrès. «En ce qui nous con-le gouvernement. Ceci a permis(CFDR) s'adressait en ces termes àParents, amis et connaissances ont Elhadji Mahamadou Madi à Ny. cerne, en tant que membres du aujourd’hui de mettre en place unl'opinion nationale et internationale :la joie de vous faire part du mariage Feu Elhadji Ibro à Louma, Ny, et Bureau Politique CDS RAHAMA programme d'urgence déjà opéra-C'est avec beaucoup d'émotion queFilingué.de leurs enfants signataires de la déclaration du 16 tionnel sur le terrain dans lesje m'adresse à vous au nom desElhadji Agdal Souyougane, àM. ISSA SABO, Niamey avec Mlle février2011, nous rappelons qu'en RABI AMADOU SOUMANA GAOH à secteurs de l'agriculture, de l'éle-leaders de la CFDR. Souvenez-AZ.Ingall, et Arlit. parlant à tort du Camarade Abdou Tillabéri vage, de l'hydraulique et de l'envi-vous, dit-il, c'était la période duMâle, à AZ, Arlit, Ny. Labo, les partis membres de l'ARN Elhadji Moumouni Mamane Sani, à Ny ronnement. comblede l'imposture, celle de la font une immixtion dans les affaires et Tillabéri.Les cérémonies religieuses auront Evoquant la politique interne duveille du fameux référendum. strictement internes de notre parti ; Les familleslieu lesamedi 03 Décembre 2011 CDS RAHAMA, la déclarationSouvenez-vous de cette déferlante nous rappelons aux membres de La famille Gaoh à Dogon Doutchi, à 14 hau domicile deM. Harouna indique qu’après le succès éclatantde choses aberrantes, inepties et l'ARN ce qu'ils savent déjà maisMatankari et Ny SEINIderrière la direction du méga-meeting organisé àridicules qui avaient fait de notre qu'ils feignent d'ignorer : uneLa famille Soumana Gaoh à régionale de transport et du Maradi le 15 octobre 2011, leurpays la risée du monde» ajoute la prérogative de nomination au gou-Matankari, Dogon territoire à Tillabéri La semaine mouvement vient d'enregistrer sadéclaration. Ellesouligne, que c'est èmevernement et aux autres hautesDoutchi et Ny 12 victoirejudiciaire suite à lal'auteur de cette déclaration qui,traditionnelle débutera le même fonctions de l'Etat, relève du pou-Harouna Seini à Tillabéri publication du jugement rendu parsept mois plus tard a appuyé, parjour chez le jeune marié à Niamey. Monsieur Mahamadou Issaka à voir discrétionnaire du Président de le Tribunal de grande instance horsdevers son allocution solennelle et
Mardi 29 novembre 2011
NATION 7 Visite du Directeur exécutif de l’Agence Française de Développement (AFD) sur le site de construction du barrage de Kandadji Constat d’un bon avancement des travaux et engagement à appuyer le projet
Le Directeur exécutif des opérations de l’Agence Française de Développement, M. Grosclaude Jean Yves, a effectué, hier, une visite sur le site de construction du barrage de Kandadji dans la région de Tillabéri. Il s’agissait pour le responsable de l’Agence connue comme étant un des plus grands partenaires du Niger dans la réalisation de cet ouvrage, de s’enquérir de l’évolution des travaux. Il est accompagné par l’ambassadeur de France au Niger, SME. Christophe Bouchard, du Gouverneur de la région de Tillabéri, M. Youssoufa Maiga, du Secrétaire général du Ministère du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Abdou Saley, du Haut-commissaire à l’amé-nagement de la vallée du Niger, M. Almoustapha Garba et ses proches collaborateurs.
itué près de 190 km en amont de Niamey et 61 km de la fron-deSKandadji a pour objectif de tière du Mali, le site du barrage régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger, ainsi contribuer à la réduction de la pauvreté grâce à la régénération du milieu naturel, l’amélioration de la sécurité alimentaire et la couverture des besoins en énergie. Les travaux de site seront très bientôt soutenus par la participation de l’AFD avec une somme de 40 milliards de francs CFA qui sera mobilisée dans la réalisation de trois volets de la construction du barrage. Au cours de cette visite, la délégation s’est rendue sur l’ensemble de la base des travaux en commençant par celle du maître d’ouvrage à Gabou. Sur place, le Haut-commis-saire, M. Almoustapha Garba, a donné d’amples explications au haut responsable de l’AFD. Selon M. Grosclaude Jean Yves, Kandadji est bien connu par la coopération française, l’AFD. « C’est un vieux projet, le fait qu’il ait eu un accord
auprès de l’autorité du Bassin du Niger, il y a 3 à 4 ans a permis d’ac-célérer le dossier. Donc nous sommes très intéressés à participer à une partie du financement de l’ensemble qui est un peu compliqué. Puisqu’il comprend un barrage, une centrale électrique, un périmètre irrigué, l’implication des populations locales. Nous sommes tout à fait volontaires pour participer à ce pro-gramme », affirme-t-il. Pour lui, le domaine de participation de son insti-tution n’est pas défini et il reviendra au conseil d’administration d’en décider. Tout de même, a expliqué M. Grosclaude Jean Yves, il y a trois volets sur lesquels, classiquement l’AFD participe. D’abord tout ce qui est installation des populations à l’a-mont et autour du barrage, ainsi que ce qui concerne le projet du développement local qui se fait déjà du côté de Tillabéri ou de Sinder. Ensuite, il y a ce qui concerne le bar-rage lui-même, la centrale électrique. En ce qui concerne les travaux en général, Il y a un calendrier à respecter. LeDirecteur exécutif de
Lors de la visite sur le site
l’AFD s’est réjoui de constater que les travaux ont démarré visiblement. « Je comprends que l’une des grandes questions sur un projet comme ça, c’est la résolution des problèmes fonciers, la réinstallation des populations qui déjà est avancée puisqu’on nous a annoncé la signa-ture de la fourniture aux populations déplacées de leur titres fonciers qui correspondent au village de Kandadji et d’autres villages qui sont sur l’em-prise du barrage. Ceci devait perme-ttre à toutes les entreprises déjà choisies de pouvoir démarrer les travaux dans les délais prévus. L’AFD suit les travaux de près et devrait s’engager très bientôt », affirme M. Grosclaude Jean Yves. Pour sa part, l’ambassadeur de France au Niger, SEM. Christophe Bouchard, s’est dit très ravid’avoir visité le site de Kandadji dont le bar-rage sera bientôt construit. « C’est un projet important que la France va
soutenir, important en terme d’amé-nagement et de la production d’élec-tricité, d’irrigation, il va changer la vie pour toutes les populations de la région et au-delà. C’est important pour moi quelques semaines après mon arrivée de venir sur place pour voir où on en est, discuter avec les responsables du projet. On est très impressionné par le site et par l’am-pleur des travaux que cela représente pour les années à venir », a-t-il confié. SME. Christophe Bouchard a ajouté que l’AFD fait du barrage de Kandadji une de ses pri-orités pour les prochaines années et qu’elle interviendra sur la 2ème et la 3ème phase, àsavoir la partie hydroélectrique et celle portant sur l’irrigation et l’aménagement des périmètres. « Pour le moment, ce qui est important, c’est la 1ère phase, la construction du barrage qui doit se faire dans les délais prévus », a-t-il noté.
Quant au Haut commissaire à l’Aménagement de la vallée du Niger, M. Almoustapha Garba, il a dit que l’évolution des constructions, de façon globale, elle avance. Seulement, a-t-il indiqué, le pro-gramme comporte plusieurs aspects. « Les travaux de construction du bar-rage lui-même a connu une ralentie que nous avons tenu à signaler à l’entreprise adjudicatrice. Les responsables nous a rassuré que le matériel, les engins, arriveront sur le site dans un bref délai, ce qui va nous permettre d’accélérer la réalisa-tion de l’ouvrage principal », affirme-t-il. En ce qui concerne le déplace-ment des populations, qui constitue un processus très complexe et déli-cat, M. Almoustapha Garba a souligné qu’il se déroule de façon excellente. La collaboration avec les populations et parfaite. « Nous ren-dons grâce à l’effort de tout le monde pour que le processus soit parachevé dans les meilleures condi-tions possibles pour faire du projet un modèle. L’autre aspect relatif à la réinstallation, qui est lié à la con-struction des aménagements hydro-agricoles, se déroule très bien. Dès la semaine prochaine, nous allons procéder à la distribution des actes de parcelles, puis interviendra le dédommagement pour la construc-tion des logements. Je fonde l’espoir sur l’accompagnement de l’AFD pour un bon accomplissement de ce pro-jet», a-t-il conclu.
Seini Seydou Zakaria, envoyé spécial
Les préparatifs de la journée mondiale de lutte contre les IST/VIH/SIDA Contribution à l’atteinte de l’objectif zéro d’ici 2015
En prélude à la journée mondiale de lutte contre les IST/VIH/SIDA prévue le 1er décembre de chaque année, la coordination intersec-torielle de lutte contre le sida est à pied d’œuvre pour peaufiner toutes lesactivités inscrites dans le cadre de cette campagne nationale. Cette année, la particularité de la journée est de pour-suivre les activités pendant tout le mois de décembre. Pour ce faire, lacoordination a décidé d’approcher les représentants des médias pour l’accompagner dans la réussite de la cause commu-ne. l’instar de la communautéavec les représentants des médias le internationale, notre paysjeudi derniertournent autourdes 201A1 la journée mondiale de lutte con-sonnelle des représentants des célèbrera le 1er décembrepoints suivants : une implication per-tre le sida sous le thème ‘’objectifmédias à travers les émissions radio zéro’’, c’est-à-dire ‘’zéro nouvelletélé et des reportages durant tout le infection à VIH ; zéro discrimination etmois de décembre sur le sida, et des zéro décès liés au sida’’. Soutenuepropositions allant dans le sens par les Nations Unies, la campagned’améliorer le spot prévu pour la cam-‘’objectif zéro’’ se déroulera jusqu’enpagne. Il faut par ailleurs signaler que 2015. C’est une campagne globalele mois de décembre sera réparti en qui met l’accent sur la façon dontquatre semaines thématiques sur le notre droit fondamental à la santé estVIH. Chaque semaine sera attribuée intrinsèquement et inextricablementà un secteur par la mise en œuvre lié à d’autres droits fondamentauxd’un paquet d’activités entrant dans le comme le droit à l’alimentation, aucadre de la campagne nationale.En logement, à la liberté, à l’eau potableprenant la porale à cette occasion, le et à la sécurité. Le plus crucial étantprésident du comité M. Cheick Moctar l’accès, à un prix abordable, auxKhalid, représentant de l’Alliance des médicaments de qualité qui sauventReligieux Musulmans et Chrétiens, a la vie sans les effets limitatifs destenu à préciser qu’aucune activité au besoins de profits excessifs. La cam-monde ne réussira sans l’implication pagne mondiale de lutte contre le sidades médias. C’est pourquoi, a-t-il dit mettra en œuvre une gamme d’initia-‘’nous avons jugé utile, cette année, tive concernantl’objectif zéro à met-d’approcher en amont les médias tre fin aux décès liés au sida.Par pourqu’ils puissent véritablement ailleurs, les échanges que le comitéjouer leur rôle dans la lutte contre ce chargé de la communication avait eusfléau’’. AuNiger, des avancées signi-
Mardi 29 novembre 2011
ficatives ont été réalisées dans le cadre de la lutte contre le VIH et le sida avec une nette amélioration de la disponibilité des services de préven-tion, de traitement, de soins et de sou-tien grâce à une forte implication des acteurs nationaux et des partenaires techniques etfinanciers, bilatéraux et multilatéraux. Cependant, certains facteurs économiques, socioculturels,
géographiques etc. constituent encore des barrières à l’utilisation des services dans le cadre du dépistage, de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant, de l’accès au traite-ment et son observance par les PVVIH, l’accessibilité des jeunes aux préservatifs. Le choix du thème de cette année se justifie parla faiblesse de l’offre de soins et services de qual-
ité; le faible taux d’acceptation du dépistage et le nombre très limité de personnes dépistées ; la persistance des réactions sociales négatives (stig-matisation, discrimination). Rappelons quele lancement national de cette année sera fait à Niamey le 1er décembre prochain.
Hassane Daouda
AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d'un acte en date du 12 septembre 2011 reçu parl'Etude Notariale ABOUBACAR Amina, sise à Niamey (NIGER), 31, rue de la Libye, Boîte Postale 675, Téléphone : 20.73 43 87, avis est donné de la constitu-tion de laSociété à Responsabilité Limitéeaux carac-téristiques suivantes : OBJET SOCIAL : La société à pour objet social : - Ramassage des ordures ménagères dans les espaces urbains et périurbains ; - Nettoyage des sites industriels ; - Construction et curage des caniveaux ; - Evacuation des déchets de toute nature ; - Démoustication et lutte contre les gîtes larvaires ; - Préservation de l'environnement ; - Reboisement et lutte contre la désertification; - Toutes actions relevant du développement durable - Commercialisation de produits phytosanitaires et matériels agricoles ; - Etude d'impacts environnementaux ;
- Formation et conseil en ressources humaines (recrute-ments, gestion de contrat de travail, etc) - Organisation des activités d'entreprise publique et/ou privée - Assistance technique et appui divers ; DENOMINATION:«SOCIETE D'ASSAINISSEMENT ET D'HYGIENE ENVIRONNEMENTAUX» par abréviation « SAH-ENVI» S.A.R.L. SIEGE SOCIAL :Le siège social est fixé Awali/Birni Est, BP : 183, Zinder/NIGER GERANCE :Monsieur BACHIR ABDOUest nommé gérant statutaire de la société pour un mandat d'une durée illimitée. CAPITAL SOCIAL :Un million (1.000.000) de Fcfa divisé encent (100) parts de dix mille (10.000) Fcfa chacune,numérotées de 1 à 100, entièrement souscrites et libérées de la totalité en numéraire. DUREE DE LA SOCIETE :La durée de la société est fixée à quatre vingt dix neuf (99) années. IMMATRICULATION :Les statuts ont été déposés au Tribunal Régional Hors Classe de Niamey tenant lieu de
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.