sq du 31-10-2011:SQ du 11-9-2008.qxd.qxd

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : exploitation
  • cours - matière potentielle : du fichier du casier judiciaire
  • cours - matière potentielle : la présentation de la case de santé
  • cours - matière potentielle : deux
  • mémoire
  • cours - matière potentielle : du bâtiment
  • exposé
  • cours - matière potentielle : la loi
150 FCFA LUNDI 31 octobre 2011 ! Assemblée nationale Creation d'un club toastmasters pour aider les députés à être de bons orateurs P-3 Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, s'est entretenu, vendredi dernier, avec une délégation de l'Association des Chefs Traditionnels du Niger (ACTN). Le Chef de l'Etat s'est ensuite entretenu avec le chef de file de l'oppo- sition, M. Seïni Oumarou.
  • directeur du bureau de développement de l'uit
  • republique du niger ministere
  • syndicat national du personnel de l'administration du secteur des transports
  • formation sanitaire
  • formations sanitaires
  • gratuité des soins
  • trésor national
  • trésors nationaux
  • chef de file de l'opposition
  • niger
  • enfant
  • enfants
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 49
Source : nigerdiaspora.info
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Aujourd’hui 31 octobre 2011
Le monde a 7 milliards de voisines et de voisins
NUMERO 8218 LUNDI 31 octobre 2011 150FCFA
!A la Présidence de la République Le Chef de l’Etat reçoit une délé-gation de l’Association des chefs Traditionnels du Niger et le chef de file de l’opposition politique
Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, s’est entretenu, vendredi dernier, avec une délégation de l’Association des Chefs Traditionnels du Niger (ACTN). Le Chef de l’Etat s’est ensuite entretenu avec le chef de file de l’oppo-sition, M. Seïni Oumarou. A sa sortie d’audience, le chef de file de l’opposition a indiqué s’être entretenu avec le Président de la République sur des sujets qui intéressent la vie de la Nation. «Nous avons parlé essentiellement du problème de la sécurité. Vous savez que suite à la crise libyenne, il y a aujourd’hui dans le Nord de notre pays, la région d’Agadez et celle de Tahoua en partie, des problèmes de sécurité qui se posent. Le
Le Président de la République avec la délégation des chefs traditionnels...
Président de la République m’a fait part de toutes les dispositions qui ont été prises dans ce cadre, surtout par rapport à la sécurité des personnes et des biens. Nous avons égale-ment parlé de lasituation hivernale. Aujourd’hui, il m’a fait part des dispositions qui ont été prises pour juguler cette crise. C’est une situation alimentaire qui est assez grave et qui concerne pratiquement tout le pays. Vous savez qu’une situation comme celle-là, que ce soit du côté de l’insécurité ou du côté de la situation alimentaire, ne fait pas de dif-! Fin de la visite de travail du président de l’Assemblée nationale à Cotonou et à Genève SEM . Hama Amadou a regagné Niamey, hier
er Le PAN accueilli à son arrvée par le 1vice-président de l’Assemblée e présidentde l’Assemblée nationale, SEM Hama Amadou, a regagné Niamey, hier, venant de Cotonouen République du Bénin et de Genève en Suisse. A sa descente paLr le 1ervice-président de ladite institution, M Daouda Mamadou Marthé, des députés d’avion, la président Hama Amadou, a été accueilli à l’Aéroport International Diori Hamani nationaux, l’ambassadeur de la République du Bénin au Niger, Mme Hawahou Labouda ainsi que des membres de son cabinet.
!Assemblée nationale
Creation d’un club
toastmasters pour aider
les députés à être de
bons orateurs
... et avec le chef de file de l’opposition politique
P-3
férence entre celui qui est de la majorité et celui qui est de l’opposition. C’est la raison essentielle pour laquelle j’ai beaucoup insisté sur ces deux volets. Nous avons également parlé du dossier des malversations financières. Le Président de la République avait pris, la dernière fois que je l’ai rencontré, la décision de ne pas interférer dans les affaires de la justice. Je lui ai rappelé cela. Je lui ai dit qu’en ce qui concerne certains dossiers, nous avons l’impression qu’il y a un blocage au niveau de l’Exécutif et cela ne se doit pas. L’Exécutif n’a pas à s’interférer dans les affaires judiciaires. Il a pris l’engagement que l’Exécutif ne s’interférera pas dans ces dossiers-là», a ajouté M. Seïni Oumarou. Le chef de file de l’Opposition a indiqué avoir également parlé, avec le Président de la République, des subventions pour les partis politiques. «Il y a eu une réunion du CNDP qui en a largement débattu. Cette réunion du CNDP a abouti à la création d’un comité qui a fait un travail et qui l’a remis au Premier ministre. Là également, des dispositions vont être prises. J’ai fait part au Président de la République de notre étonnement quant à l’en-gagement qui a été pris lors de notre dernière rencontre concernant la dépolitisation de l’administration. Pour nous, jusqu’à preuve du contraire, l’administration n’est pas dépoli-tisée parce que toutes les nominations qui sont entrain d’être faites ne vont pas dans le sens de la dépolitisation de l’administration. Nous avons apporté certaines preuves que jusqu’à présent, les militants et les militantes de l’ARN ne sont pas concernés par ces nominations, alors même que ce sont des cadres qui ont été formés par l’Etat. L’Etat doit se faire le devoir de les utiliser. Nous avons également parlé d’autres points qui sont non moins importants», a conclu le chef de file de l’Opposition. !Oumarou Moussa !Téléton Villages d’enfants SOS
La Première Dame, Dr Malika Issoufou, parraine une levée des
fonds au profit des enfants en difficulté familiale
P-3
NATION 2 Dans le domaine de la promotion des !Bilan de six mois d’exercice au Ministère de la Justice droits humains, on peut citer entre autres actions, l’adoption en juin 2011 D’importants efforts pour améliorer l’offre de justice et l’efficacité des services par leConseil des Droits de l’Homme du rapport de l’examen périodique Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Porte-parole du gouverne-universel (EPU), l’élaboration des de travail sur l’amélioration ment, a présenté jeudi dernier, le bilan de six (6) mois de gestion de son plusieurs documents et rapports, la for-du dispositif légal en département. Pour ces six mois d’exercice, M. Marou Amadou a évoqué mation des acteurs de la justice. De matière de lutte contre le les actions menées dans les domaines de l’optimisation et la modernisa-même des actions sont engagées en terrorisme (octobre 2011), tion des services judiciaires et pénitentiaires, les politiques et réformes vue de promouvoir l’éthique dans l’offre la formation des chefs tradi-institutionnelles, le renforcement des capacités, les infrastructures et de justice. Enfin en termes de perspec-tionnels, des leaders équipements, le fonctionnement des services judiciaires et pénitentiaires, tives, le ministre de la Justice, Garde religieux et des assesseurs l’information, la communication et la promotion des droits humains. Il a des Sceaux, Porte-parole du gouverne-coutumiers sur la justice par ailleurs décliné les perspectives qui s’annoncent dans le secteur judi-ment a cité entre autres la poursuite du coutumière, la sensibilisa-ciaire. recrutement de personnel judiciaire en tion des responsables des quantité et en qualité, l’installation, ans l’introduction à son exposé,seil des ministres des textessur juridictions et établisse-l’équipement des pôles économique, le ministre Marou Amadou al’Assistance Juridiqueet Judiciaire, la ments pénitentiaires sur D demettre entiques (juin 2011), la dota-financier et fiscal, et la formation de rappelé la volonté des autoritésmodification en cours de la loi portant l’importance des statis-ème leurs membres, la poursuite de l’instal-de la 7République codede la nationalité nigérienne, lation des cabinets d’avocats à place des institutions démocratiquesl’élaboration du code de procédure tion du Ministère de la jus-l’intérieur du pays, la formation des fortes, crédibles et durables, à promou-civile, la modification du code pénal et tice en 150 ouvrages défenseurs commis d’office, la pour-voir les droits humains et à créer undu code de procédure pénale, l’installa-juridiques, principalement suite de l’informatisation des services environnement juridique et judiciairetion imminente du pôle judiciaire en matière pénale, et de judiciaires, l’élaboration et la mise en favorable à l’investissement public etspécialisé en matière de lutte contre le 250 autres en matière deM. Marou Amadou œuvre du programme de développe-privé. Tout au long de ces six (6) pre-terrorisme, la réalisation en cours du coopération pénale interna-ment du système d’informations statis-miers mois, le département de lafichier du casier judiciaire, du registre la Cour d’Appel de Niamey. Par ailleurs tionale et de lutte contre le terrorisme, tiques, la création et le recrutement Justice a mené plusieurs activités endu commerce et du crédit mobilier, environ 735.000.000 de francs ont été le recrutement sur concoursde vingt d’un corps spécialisé de personnel vue de s’inscrire dans cette logique.l’amélioration de la coopération entre affectés à l’alimentation, frais médicaux six (26) auditeurs de justice (élèves pénitentiaire. Dans le domaine des Ainsi dans le domaine de la politique etles services concourant à la lutte contre et couchage des détenus, et magistrats) enseptembre 2011, etc. infrastructures, il est prévu la construc-des réformes institutionnelles on peutla criminalité transnationale, et la 216.274.626 francs au profit des Dans le domaine des infrastructures et tion de plusieurs bâtiments, certains noter, selon le ministre Marou, lacréation de la Haute Autorité de Lutte juridictions. LeMinistère a aussi mené équipement, il a été procédé au cours pour abriter des services (ministère, restructuration du Ministère de lacontre la Corruption et les Infractions des actions d’information et de commu-de ces six (6) mois aux travaux d’ex-tribunaux), d’autres des pénitentiaires Justice qui a conduit à la création desAssimilées. Des actions de renforce-nication. Il s’agit entre autres des tension de la Cour d’Appel de Niamey, (Niamey et Maradi) ainsi que la services du contrôleur général desment des capacités ont été aussi visites des services centraux, juridic-l’extension et réfection des bâtiments réhabilitation de plusieurs autres établissements pénitentiaires, de troisexécutées. Il s’agit notamment de la tions et établissements pénitentiaires, du TGI –HC/Niamey, la réhabilitation et maisons d’arrêts, la création des fer-directions générales, et de nouvellespoursuite de la formation continue des la production, la publication et la diffu-l’équipement en cours du bâtiment mes pénitentiaires, la redynamisation directions nationales répondant à plusacteurs judiciaires à travers la forma-sion des premiers documents statis-devant abriter le pôle judiciaire des centres de réinsertion, etc. Enfin, d’efficience dans le travail. On peuttion sur la procédure pénale en matière tiques (avril2011) en matière judiciaire spécialisé en matière de lutte contre le les efforts se poursuivront dans le ajouter toujours dans ce volet, lade lutte contre le terrorisme au profit de et pénitentiaire, la création d’un site terrorisme au sein du TGI HC de domaine de la promotion des droits réforme duConseil Supérieur de la16 magistrats (juin 2011), d’entraide web du Ministère de la Justice et la Niamey, l’acquisition en cours de deux humains et de l’éthique dans l’offre de Magistrature, l’élaboration des avant-pénale et de lutte contre la criminalité connexion internet de la Chancellerie (2) groupes électrogènes d’un transfor-justice. projets de lois organiques sur lesorganisée au profit de 16 magistrats et desdeux (2) Cours d’appel, etc. mateur de grande capacité au profit de hautes juridictions, l’adoption en con-(octobre 2011), la rencontre de groupe !Siradji Sanda !Journée d’information et de sensibilisation autour de l’Agence de Promotion des Entreprises et Industries Culturelles Un instrument au service des acteurs culturels Le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la turelles de mieux répondre aux exi-de sensibilisation pour d’une partl’entrepreneuriat culturel et que Culture, M. Guéro Mahamadou, a ouvert, jeudi dernier, au siège de gences de tous les secteurs d’activitéencourager l’APEIC dans sa missioncomme le révèle, le logo de l’APEIC, l’Agence de Promotion des Entreprises et Industries Culturelles (APEIC-à savoir : la création de richesses et laet d’autre part, affirmer notre convic-«Entreprendre par la Culture», est Niger) les travaux de la journée d’information et de sensibilisation à l’en-lutte contre la pauvreté par la créationtion que le secteur culturel commebien possible. Le Secrétaire général droit des acteurs culturels. Cette journée d’information vise à présenter de l’emploi», a-t-il dit. M. Guérotous les autres secteurs de croissancedu Ministère de la Jeunesse, des le rôle de l’APEIC-Niger dans la politique culturelle nationale, d’expliquer Mahamadou a ensuite tenu à préciseréconomique, constitue un puissantSports et de la Culture, a affirmé les missions et les objectifs de l’Agence et de décliner les opportunités que son département ministériel est àvecteur de développementdevant les participants que son qu’offre l’Agence aux entreprises et industries culturelles. la phase de finalisation du Planéconomique et social », a-t-il continué.Département ministériel attache un Stratégique National duSelon lui, cette reconnaissance desintérêt à toutes les initiatives dont le ans ses propos liminaires, leaccent particulier sur la professionnal-Développement de la Culture. « Et jeapports significatifs de la culture àbut est de contribuer à faire de notre secrétaire général du Ministèreisation des acteurs et la dynamisation sais que l’Agence de Promotion desl’élan économique a conduit lesculture, un pôle de création d’emploi et deDrsetnundosuainNedglonsquidesmaieectteCaalruetflu,reinaqudiquélcedArgtennEomotePredsoinotuaétiredseelpsiuosjotvusuéruqa.ssIulrearaqtureelpeasys de la Jeunesse, des Sports etde entreprises et industries culturelles eprises et Industries Culturellesautorités au plus haut niveau, à créerde revenus à nos populations. «Je journée d’information et de sensibilisa-objectifs de l’Agence sont nobles maisème er de ce plan, un véritable outil pour leEntreprises et Industries Culturellesla 7République au 1rang tion sera sans nul doute l’occasion dedifficiles à réaliser. « Ce n’est pourtant développement culturel dans notredu Niger (APEIC) pour témoigner à ladesquelles Son Excellence mieux connaître cette jeune maispas cette difficulté qui va émousser pays. C’est donc tout à fait logique siface du monde, l’engagement mani-Mahamadou Issoufou, Président de la ambitieuse structure dont les missionsnos élans à entreprendre des actions nous présidions aujourd’hui l’ouver-feste d’insuffler une nouvelleRépublique, Chef de l’Etat et son s’articulent autour de l’entrepreneuriatqui permettront au paysage actuel de ture de cette journée d’information etdynamique, une nouvelle vision deExcellence Brigi Rafini, Premier min-dans le secteur culturel avec unnos entreprises et industries cul-istre, Chef du gouvernement encoura-gent toutes les démarches visant la croissance économique du Niger ainsi Assemblée générale constitutive du Syndicat National du Personnel de l’Administration du Secteur des Transports (SYNPAT) que toute action dont le but est de pro-fessionnaliser les filières des Arts et Un nouveau syndicat pour défendre les intérêts des agents du secteur des Transportsde la Culture au Niger», a-t-il dit. Ensuite quatre thèmes ont été présen-Le nouveau syndicat dénomméports d’être uni et fort pour contrer touteTransports (SYNPAT), M. Lampodisponibilité de la Confédération tés aux participants. Il s’agit de Syndicat National du Personnel develléité pouvant remettre en causeDémocratique des Travailleurs duYempabou Mahamadou, a indiqué que «l’APEIC : historique et opportunités l’Administration du Secteur desleur structure est affilée provisoirementleurs droits et saper les objectifs queNiger, de l’ensemble de son bureau pour les entreprises culturelles du Transports (SYNPAT) s’est réuni,exécutif et de tous les syndicats affiliéss’est fixé leur structure commune.à la Confédération Démocratique des Niger», présenté par le directeur mercredi dernier, dans la salle deAuparavant, le Secrétaire général de laTravailleurs du Niger en attendant lade l’accompagner dans l’édification général de l’APEIC, M. Oumarou réunion de la CNSS, pour sad’un syndicat fort dans le secteur deConfédération Démocratique destenue du premier congrès ordinaire. Par Moussa ; de «place et rôle de l’APEIC première Assemblée généralela même occasion, a-t-il dit, le SYNPATTravailleurs du Niger (CDTN), M. Sidibétransports. Il a en outre indiqué à toutes dans la politique culturelle du Niger», constitutive. La cérémonie d’ou-les militantes et militants du SYNPATIssoufou, a indiqué que ‘’par cettea tenu à informer l’opinion nationale et par le PCA de l’APEIC, M. Rabo Mato; verture s’est déroulée en présenceque, quelque soit la valeur des hommesassemblée générale qui vient d’êtreinternationale que leur structure est de «présentation des Directions tech-du Secrétaire général de ladésormais l’unique syndicat représen-consacrée, le personnel du transport aou des femmes qu’ils ont placé à la tête niques de l’Agence» par le directeur Confédération Démocratique desdésormais une structure syndicale quitant les intérêts des agents dede la structure, leur efficacité sera nulle de la formation et assistance-conseil, Travailleurs du Niger (CDTN), M.l’administration du secteur des trans-et totalement nulle tant qu’il n’y auradevrait lui servir de parapluie parce que M. Mamane Ibrahim et enfin, «le Sidibé Issoufou, et de plusieursports. Il a appelé l’ensemble des agentstout simplement le premier rôle du syn-pas de cohésion à leur sein. M. Sidibé secteur culturel dans le processus de militantes et militants de la nouvel-de l’administration du secteur desIssoufou a par ailleurs précisé que ladicat est la défense des intérêts développement économique : cas des le structure syndicale.matériels et professionnels de sestransports à rester mobilisés pour faireCDTN s’investira pour donner le maxi-industries et entreprises culturelles» face aux exigences futures en matièremembres. Mais le syndicat ne se limitemum de formation syndicale aux mili-présenté par le directeur de la promo-n ouvrant les travaux de cettede transports des produitsstratégiques pasuniquement à cettefonction. C’esttants de base et le maximum de tech-tion et de la communication, M. première Assemblée généralequi sont en cours d’exploitation dansaussi un outil de formation, desensi- niquede négociation aux responsables E Ibrahim Souleymane. constitutive, le secrétaire généralnotre pays. Par ailleurs, la structurebilisation à l’endroit de ses militants’’.Il syndicaux. du SyndicatNational du Personnel desyndicale demande au personnel dedevait par la suite assurer le bureau !M. S. Abandé Moctar l’Administration du Secteur desl’administration du secteur des trans-provisoire du SYNPAT de toute la Hassane Daouda
Lundi 31 octobre 2011
NATION
3
!Téléton Villages d’enfants SOS La Première Dame, Dr Malika Issoufou, parraine une levée des fonds au profit des enfants en difficulté familiale Le Village d’enfants SOS Niger, en collaboration avec l’Office deNiamey, s’est félicitée du choix de sa région pour abriter cet événement. Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN), a organisé un télé-Mme Kané Aïchatou Boulama a rap-ton samedi dernier au Palais des Congrès de Niamey. Cette acti-pelé que Niamey abrite le premier vil-vité parrainée par la Première Dame, Dr Malika Issoufou, a enre-lage d’enfants SOS. Depuis son gistré la présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, installation SOS Villages d’Enfants a SEM. Brigi Rafini, de membres du gouvernement, du Gouverneur contribué dans le développement de et des maires de Niamey, de représentants du corps diplomatique nombreux enfants de la capitale en et organismes internationaux ainsi que plusieurs personnalités. Il difficultés familiales. Le gouverneur s’agit à travers de ce téléton de récolter des fonds en faveur desde Niamey a encouragé cette contri-enfants en difficultés familiales.bution et a lancé un vibrant appel à l’endroit de toutes les bonnes volon-e public de Niamey a massive-Protection de l’Enfant a indiqué que la tés en vue de venir en aide à SOS ment répondu à cet appel. Ensignature par le Niger de plusieurs deLs Congrès était archicomble.gation à notre pays de veiller à la pro-Villages d’enfants. Quant au directeur effet, la grande salle du Palaisconventions internationales fait obli-national de SOS Village d’enfants Niger, il a exprimé sa gratitude à la L’animation était aussi au rendez avectection de l’enfant et à la promotion de Première Dame, et à l’ensemble des Les jeunes sur la podium exprimant leurs des groupes artistiques et orchestresleurs droits. ‘’Depuis son implantation autorités qui ont effectué le déplace-aussi adulés du public que Sogha eten 1993 au Niger, SOS Villages d’en-préoccupations ment du Palais des congrès. ‘’Cela TAL National. Le chef d’orchestre Talfants est un partenaire essentiel qui témoigne de l’intérêt que vous tés peuvent assister les enfants enMalika Issoufou a ainsi déposé son National, M. Almeida est d’ailleursœuvre aux côtés de l’Etat dans la accordez au bien-être des enfants difficultés familiales en mettantenveloppement avec la somme d’un l’ambassadeur de bonne volonté deprise en charge des enfants en diffi-nigériens en général et ceux en diffi-directement leurs contributions dansmillion de F FCA. Le Premier ministre, SOS Villages d’enfants Niger.cultés’’, a-t-elle ajouté. C’est cultés familiales en particulier’’ a les urnes déposées dans l’enceinteles autres personnalités, les struc-Plusieurs allocutions ont marqué cettepourquoi, Mme Maikibi Kadidiatou indiqué M. Hamissou Korao. Même si de la salle, ou en parrainant destures et personnes anonymes ont cérémonie. Il y a eu d’abord celle duDandobi a exhorté chacun et tous à SOS Villages d’enfants bénéficient de enfants. Les aides de toutes naturessuivi. Des annonces ont été aussi Directeur national de SOS Villagessoutenir les Villages d’enfants SOS et certains appuis des partenaires, il ne sont la bienvenue : fournituresenregistrées. La soirée s’est poursuiv-d’Enfants Niger, M. Hamissou Korao,à travers eux les enfants en difficultés reste pas moins qu’ils doivent relever scolaires, produits alimentaires, vête-ie avec les animations par les puis le Gouverneur de la région defamiliales. En outre, la ministre de la beaucoup plus de la responsabilité ment, fonds, etc. SOS Villagesorchestres, groupes, troupes artis-Niamey, Mme Kané AïchatouPopulation, de la Promotion de la nationale. C’est pourquoi selon M. compte trois (3) villages au Nigertiques et culturels invités. Elle aura Boulama et enfin celle de la ministreFemme et de la Protection de Hamissou Korao, ‘’Nous devons respectivement à Niamey, Tahoua etpermis de collecter plusieurs millions de la Population, de la Promotion del’Enfant, a invité tous les citoyens à compter d’abord sur nous-même. Et Dosso qui ouvrira le 09 novembrede FCFA au profit des enfants en diffi-la Femme et de la Protection derenforcer la chaîne de solidarité dans c’est dans cette optique que s’inscrit prochain. Au total, 360 enfants y sontcultés familiales. l’Enfant, Mme Maikibi Kadidiatouce monde qui compte sept (7) mil-ce téléton’’.Le directeur national de pris en charge. Le moment tant atten-!Siradji Sanda Dandobi. La ministre de la Population,liards de voisines et de voisins. Pour SOS Villages d’enfants a ainsi du était le lancement de la levée des de la Promotion de la Femme et de lasa part le Gouverneur de la région de expliqué que toutes les bonnes volon-fonds par la Première Dame. Dr
!Assemblée nationale Creation d’un club toastmaster pour aider les députés à être de bons orateurs dira Daouda Marthé, les députés Former les députés à la prise de parole en public ou en tout cas sont appelés à un rôle important qui réveiller en eux l’excellent communicateur qui dort, c’était le but est celui d’initier des propositions des de la séance de formation du club Toasmaster qui a eu lieu ven-lois, un exercice qui requiert beau-dredi dernier à l’Assemblée nationale. Intervenant à l’ouverture de coup de compétences orales pour se cette séance, le président de Toasmaster pour l’Afrique de l’Ouest faire comprendre de son public s’est réjoui de la création d’un club Toasmaster au Niger et surtoutcomme des partenaires. Pour la cir-dans une grande Institution nationale.constance de cette formation de club Toasmaster de l’Assemblée, les l a défini le club Toasmasteridées. Un terrain comme formateurs ont débarqué à comme une méthode importéel’Assemblée nationale du Niger est l’Assemblée avec toute une armée fIsoulignait, le 1aire de ses membres de bons ora-erVice-président de des Etats-Unis et qui consiste àun endroit indiqué, car comme le de spécialistes notamment des animateurs, des grammairiens, teurs quand ils prennent la parole encette Institution, M. Daouda d’évaluateurs, d’improvisateurs etc. public et les former au leadership.Mamadou Marthé, qui présidait l’ou-La séance a comporté des L’Afrique, expliquera-t-il, a beaucoupverture, il y a dans cette Assemblée démonstrations. Une vue de la table de séance de ressources humaines mais quidu Niger beaucoup de parlemen-doivent savoir exploiter leur potentieltaires nouvellement venus dont cer-Aussi, cette idée de former lesqui sont appelés à un devoir de se !Mahaman Bako par l’acquisition de meilleurestains ont peur ou honte de prendre ladéputés à être de bons orateurs,faire comprendre dans comme au manières de mieux faire passer lesparole même dans l’hémicycle.servira beaucoup les parlementairesdehors de l’hémicycle. Par exemple,
!Accident de la circulation Un véhicule percute sept (7) personnes au petit marché, à l’aube voie. Il a d’abord balayé trois (3) En cette matinée de dimanche, l’atmosphère n’est plus la bornes bétonnées avant d’atteindre même aux alentours du petit marché de Niamey. Et les ven-de paisibles vendeurs de légumes deurs de légumes sont sous le choc pour cause d’un tra-qui opéraient à cette heure. Le gique accident. Un chauffard visiblement ivre a percuté véhicule a fini sa course dans un des sept (7) de leurs, blessant gravement certains. L’accident kiosques qui bordent le mur de est intervenu vers 5h30 au momentoù les alentours du l’Office national d’édition et de marché grouille de traders de légumes.presse (ONEP). Selon les témoignages que nous avons es accidents de la circulationabords du Complexe scolaire Ligue recueillis sur place, le chauffard, visi-sont monnaie courante àIslamique (Rive droite) où un taxi a noLest intervenu aux environs de latre capitale est en passe de battre blement ivre est un jeune garçon. Niamey. Et avec cette allure,écrasé plusieurs vaches. Le second D’après les riverains, il est sorti indemne du véhicule, mais les tous les records. Déjà, nous sommesCroisette et a mis en collision un vendeurs de légumes n’ont pas eu classés parmi les pays où la routemotocycliste et un taximan. Et le cette chance. Sept (7) d’entre eux tue le plus. Hier encore, les démonstroisième, le plus grave, est intervenu ont été blessés dont certains griève-de la route ont frappé. Ainsi surjuste après la grande MosquéeUne vue du véhicule ayant occasionné le sinistre ment. Les mêmes témoignages font l’intervalle, Rive droite-Petit marché,collée à l’Hôtel de ville. Cet accident mauvaise nouvelle. Conduite impru-capitale. Les autorités doivent sévir état d’une personne ayant perdu une l’on a enregistré trois (3) accidentsa eu lieu aux environs de 5h30, au dente, non respect du code de lapour protéger les paisibles citoyens jambe entière. Les témoins affirment en l’espace de deux (2) heuresmoment de la prière de l’aube. Un route, conduite en état d’ébriété, telsqui paient le plus souvent les frais. par ailleurs qu’aussitôt sorti du seulement, soit entre 5h30 et 7H 30véhicule de marque Peugeot 406, sont entre autres les causes princi-véhicule, le jeune conducteur a du matin. Le premier a eu lieu auximmatriculé 8J 3150 RN a quitté la pales des accidents répétitifs dans la !Siradji Sanda appelé son père pour lui annoncerla
Lundi 31 octobre 2011
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.