syllabus-penser le contemporain-fall2011

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : anthologie de textes
  • exposé - matière potentielle : en classe
  • exposé - matière potentielle : oral
  • exposé
  • cours - matière potentielle : session
1 SEMINAIRE PENSER LE CONTEMPORAIN Professeur : Lionel Ruffel
  • monde des arts et de la pensée
  • revue de littérature générale
  • éditions du seuil
  • editions du seuil
  • lectures obligatoires
  • littéraire
  • littéraires
  • arts contemporains
  • art contemporain
  • art contemporains
  • professeurs
  • professeur
  • livre
  • livres
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 56
Source : bu.edu
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins















SEMINAIRE
PENSER LE CONTEMPORAIN




















Professeur : Lionel Ruffel
1SEMINAIRE PENSER LE CONTEMPORAIN,
PARIS CONTEMPORARY STUDIES PROGRAM


Professeur : Dr Lionel Ruffel
Titre : Maître de conférences de littérature française et comparée, Université Paris 8 ;
Directeur des programmes académiques, Boston University in Paris
Courriel : lruffel@bu.edu


CARACTERISTIQUES DU COURS

Session : Automne 2011
Salle de cours : C
Nombre de séances : 13
Horaire des séances : lundi 10h00-13h00
Première séance : jeudi 8 septembre 2011
Dernière séance : lundi 12 décembre 2010

Travaux écrits : essais à rendre le 17/10 et le 21/11 ; journal culturel à rendre le 10/12

Conférences et rencontres

Chaque étudiant est tenu d’assister aux rencontres du mercredi sur la culture contemporaine :
14/09 : François Cusset
28/09 : Jade Lindgaard
12/10 : Patricia Meehann
Chaque étudiant est tenu d’assister aux rencontres prévues en cours :
ère10/10 : 1 rencontre avec Olivia Rosenthal
ème14/11 : 2 rencontre avec Olivia Rosenthal
5/12 : Gisèle Sapiro

Permanences : tous les lundis de 13h à 17h

2
PRESENTATION GENERALE

INTRODUCTION

Durant longtemps (des Lumières aux années 1970), Paris a symbolisé le présent de l’art
et de la pensée. Ce qui se disait, ce qui se créait à Paris influençait le monde entier. Paris était
en quelque sorte le « méridien de Greenwich » de la république mondiale des lettres. On a
coutume de dire que ce temps est révolu, que le monde des arts et de la pensée connaît
aujourd’hui plusieurs centres et des modes de circulations plus variés. Un des grands enjeux
de la France contemporaine est de penser et de vivre cette nouvelle situation. Elle n’ouvre pas
forcément, comme on pourrait l’imaginer et comme on le dit parfois, une mélancolie qui
regretterait une splendeur passée. Au contraire, depuis les années 70, la France et on a envie
de dire la langue française, où qu’elle soit, continuent à accueillir de passionnantes entreprises
de renouvellement littéraire, artistique, théorique.

L’objectif principal du séminaire sera donc de s’ouvrir à ces renouvellements tout en
les replaçant dans l’histoire de la modernité et de l’après-modernité.
Le séminaire accueillera une fois par mois une personnalité du monde de l’art, de la
littérature, de la pensée critique ou de l’édition pour une séance de travail collective, préparée
en amont par les étudiants eux-mêmes.
Enfin, un programme de manifestations parisiennes, artistiques ou théoriques, sera
élaboré et on encouragera les étudiants non seulement à les suivre mais à rencontrer par eux-
mêmes ceux qui font le présent de la pensée et de la création.
De la sorte, les étudiants pourront avoir une vision tout à la fois académique et
pratique de la pensée littéraire du contemporain en France.

METHODOLOGIE


Le séminaire alternera des moments théoriques et des ateliers pratiques. Il sera divisé en
trois séances d’une heure, convoquant trois activités différentes. La lecture sera un élément
essentiel du cours. Elle pourra être individuelle ou collective, en responsabilité, ou en
prolongement d’une session. Les étudiants disposeront d’une anthologie de textes théoriques
et artistiques, élaborée par le professeur. Ils devront lire par ailleurs en intégralité une ou
3plusieurs œuvres de la bibliographie en accord avec le professeur. Enfin, ils seront abonnés au
magazine culturel hebdomadaire Les Inrockuptibles pour des séances d’étude de la presse
culturelle et de son impact dans le champ social.
Les étudiants, devront écrire un journal culturel sur leur vie parisienne. Ce journal sera
suivi régulièrement par le graduate assistant du programme et le prof. Ruffel.

SUPPORTS DE COURS
- Anthologie de textes constituée par le professeur
- Que font les rênes après Noël, Olivia Rosenthal, édition Verticales, 2010, Prix du
Livre Inter
- Magazine hebdomadaire Les Inrockuptibles
- Un livre par étudiant pour l’exposé oral, qui sera emprunté à la bibliothèque de BU.

NOTATION
Participation 10%
Exposé oral 20%
Premier essai (sur un sujet de cours) 25%
Deuxième essai (sur une œuvre littéraire) 25%
Journal culturel 20%

Retards et absences injustifiés seront sanctionnés
ATTENTION AU PLAGIAT

Politique d’assiduité

1 retard : = 0,5 absence
1 absence en cours/conférence : -1 point sur la note globale du cours

1 retard pour le travail écrit : = 1 absence par séance dans la note d’assiduité
Travail écrit non remis : F = 55 points pour la note du travail en question
Plagiat : F = 55 points pour la note du travail en question
Absence à un examen : La note attribuée par défaut sera la note de l’autre examen minorée de 2 lettres = 20
points (baisse d’une lettre = 10 points sur la moyenne des 2 tests)
Absence à un exposé en classe : F = 55 points pour la note du travail en question

Équivalence lettres / notes sur 100

B+/A- = 89,5 C+/B- = 79,5 D+/ C- = 69,5
Plus de 93 : A 77-79,5 : C+ A+ = 97 B+ = 88 C+ = 78 D+ = 68
90-92,5 : A- 73-76,5 : C A/A+ = 96 B/B+ = 86,5 C/C+ = 76,5 D/D+ = 66,5
87-89,5 : B+ 70-72,5 : C- A = 95 B = 85 C = 75 D = 65
83-86,5 : B 69-60 : D A/A- = 92,5 B/B- = 82,5 C/C- = 72,5 D/D- = 62,5
80-82,5 : B- 59,5-0 : F A- = 91 B- = 81 C- = 71 D- = 61
A-/B+ = 89,5 B-/C+ = 79,5 C-/D+ = 69,5 F = 55


4EXPOSE ORAL

L’exposé oral est le compte-rendu d’un ouvrage. Ce compte-rendu est d’abord conçu à
l’attention des autres étudiants qui n’ont pas lu le livre. Il doit en restituer le contenu, la
forme, l’intérêt, il doit renseigner les autres étudiants sur ses enjeux esthétiques ou théoriques.
Ce compte-rendu devra expliciter le plaisir ou éventuellement le déplaisir que l’ouvrage
provoque. Il tente d’établir des connexions avec les thématiques ou les autres ouvrages
abordés en cours.
Ce compte-rendu sera construit ainsi : une courte présentation de l’auteur, une présentation de
l’ouvrage dans sa globalité, une étude plus détaillé d’un chapitre ou d’une partie.
Il ne devra pas dépasser dix minutes. Les power-points sont autorisés lorsqu’ils apportent un
supplément à la présentation.
Les livres sont disponibles à la bibliothèque de BU
Liste des exposés:
1. Annie Ernaux, La Place, Folio, 1986
2. Jean Echenoz, Je m’en vais, Minuit, « Double », 1999
3. Pierre Michon, Vies minuscules, Folio, 1984
4. Antoine Volodine, Ecrivains, Seuil, 2010
5. Olivier Cadiot, Un mage en été, POL, 2010
6. Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton, Minuit, 1987
7. Lydie Salvayre, La Compagnie des spectres, Points Seuil, 1997
8. Marie Ndiaye, Trois femmes puissantes, Folio, 2009
9. Jean Hatzfeld, La Stratégie des antilopes, Points Seuil,
10. Emmanuel Carrère, L’Adversaire, Folio, 2002
11. Maryse Condé, Moi Tituba sorcière, Folio, 2005
12. 2008 Boualem Samsal, Le Village de l’allemand, Folio, 2009
13. Atiq Rahimi, Syngue sabour, pierre de patience, Folio,

PREMIER ESSAI A RENDRE LE 17/10

Le premier essai écrit est une synthèse des enjeux principaux abordés durant le séminaire. Il
fera le choix d’un axe d’étude explicite qui sera illustré par les exemples vus durant les cours.
Il sera constitué d’une courte introduction qui présente cet axe d’étude, d’un développement
et d’une conclusion. Il ne devra pas dépasser cinq pages.
5
DEUXIEME ESSAI A RENDRE LE 21/11

Le deuxième essai écrit portera sur Que font les rênes après Noël d’Olivia Rosenthal. Il
proposera une lecture personnelle de l’ouvrage qui s’appuiera aussi sur les séances de travail
que nous aurons eu avec la romancière et les problématiques abordées en cours. Il fera le
choix d’un axe d’étude explicite qui sera illustré par les exemples vus durant les cours. Il sera
constitué d’une courte introduction qui présente cet axe d’étude, d’un développement et d’une
conclusion. Il ne devra pas dépasser cinq pages.

JOURNAL CULTUREL

Le journal culturel peut être soit un document écrit, soit un document multimédia (photos,
vidéos etc.), soit un document mixte, et doit restituer l’expérience culturelle et intellectuelle
que l’étudiant a vécue à Paris pendant quatre mois. Il doit rendre compte des lectures faites
par l’étudiant, des spectacles, des concerts, des films qu’il est allé voir, des lectures ou des
conférences auxquels il a assisté. Sa mise en forme doit être personnelle mais raisonnée,
argumentée, analytique.
Chaque étudiant doit avoir un rendez-vous personnel avec l’assistante du programme au début
des mois d’octobre, de novembre et de décembre pour qu’elle supervise son travail.
L’assistante enverra chaque semaine une newsletter aux étudiants du programme pour les
tenir informés des activités culturelles parisiennes.

PREPARATION DES SEANCES

Les lectures obligatoires sont préparées la semaine qui précède la séance. Tous ces
textes sont disponibles dans l’anthologie préparée par le professeur.
6

DEROULEMENT DES SEANCES

ère1 séance : exceptionnellement jeudi 8 septembre
L’espace public littéraire, artistique et intellectuel de la modernité et de la contemporanéité
Paris et la République mondiale des lettres
Lectures obligatoires : Charles Baudelaire : « Le peintre de la vie moderne », « Lettre-
dédicace à Arsène Houssaye », « Le public moderne et la photographie » ; Vincent
Descombes, « Qu’est-ce qu’être contemporain ? »

ème 2 séance : 12/09
L’espace public littéraire, artistique et intellectuel (2)
Paris et la République mondiale des lettres (2)
Lectures obligatoires : Walter Benjamin, Paris capitale du XIX siècle ; Pascale Casanova, La
république mondiale des lettres

ème 3 séance : 19/09
La « révolution » des années 1960-1970 : politique (gauchismes), philosophie (structuralisme
et post-structuralisme), littérature (Nouveau Roman), cinéma (Nouvelle Vague), arts
Lectures obligatoires : Michel Foucault « L’ordre du discours », Gilles Deleuze « Critique et
clinique », Jacques Derrida « De la grammatologie » Alain Robbe-Grillet « Pour un nouveau
roman »

ème 4 séance : 26/09
La bataille du présent : Paris, New York, Suds (Amérique Latine, Afrique, Caraïbes etc.)
Retour sur le postmoderne
Lectures obligatoires : Habermas, « La modernité, un projet inachevé », Lyotard, « Réponse
à la question qu’est-ce que le postmoderne ? »
Exposé 1 : Annie Ernaux

ème5 séance : 3/10
Les notions fondamentales du champ esthétique français (littérature et arts) des années 80 à
nos jours : minimalisme, formalisme, autofiction etc.
7Trois figures emblématiques de la littérature française contemporaine (1):
Exposé 2 : Echenoz et le « postmodernisme » français
Exposé 3 : Michon et les minuscules

ème 6 séance : 10/10
Trois figures emblématiques de la littérature française contemporaine (2):
Exposé 4 : Antoine Volodine et la fiction politique
Première rencontre avec Olivia Rosenthal

ème
7 séance : 17/10
La poésie et le théâtre dans le champ contemporain
La Revue de littérature générale
Lectures obligatoires : « Digest » de Pierre Aferi et Olivier Cadiot, divers textes d’Olivier
Cadiot.
Exposé 5 : Olivier Cadiot
Exposé 6 : Bernard Marie Koltès
Rendu de l’essai 1

24/10 : vacances

ème8 séance : 31/10
L’art contemporain tentaculaire.
Littérature, documentaire et art contemporain
Lectures obligatoires : Jacques Rancière, Nicolas Bourriaud, Elisabeth Lebovici, Dominique
Baqué
Exposé 7 : Lydie Salvayre
Exposé 8 : Marie Ndiaye

ème 9 séance : 7/11
L’artiste et « le nouvel esprit du capitalisme »
Lectures obligatoires : extraits de Luc Boltanski et Eve Chiapello, Le Nouvel esprit du
capitalisme, Pierre-Philippe Menger, Du labeur à l'œuvre : Portrait de l'artiste en travailleur,
Nathalie Heinich, L’Elite artiste.
Exposé 9 : Emmanuel Carrère
8
ème10 séance : 14/11
Exposé 10 : Jean Hatzfeld
Deuxième rencontre avec Olivia Rosenthal


ème
11 séance : 21/11
Les guerres (nationales et internationales) des canons
Postcolonialité, créolité, francophonie et littérature-monde
Lectures obligatoires : Patrick Chamoiseau, Jean Bernabé, Raphaël Confiant, Eloge de la
créolité
Exposé 11 : Maryse Condé
Rendu de l’essai 2

ème 12 séance : 28/11
Et la théorie critique ?
Autour d’Alain Badiou, Jacques Rancière et Bruno Latour
Lectures obligatoires : Textes choisis d’Alain Badiou, Jacques Rancière, Bruno Latour
Minorités et multitudes
Lectures obligatoires : extraits des revues Vacarme, Multitudes et La Revue Internationale
des livres et des idées.
Exposé 12 : Boualem Samsal

ème
13 séance : 5/12
Situation de l’édition et de la traduction
Invité : Gisèle Sapiro
Exposé 13 : Atiq Rahimi

ème 14 séance : 12/12
Conclusion du séminaire
Rendu du journal culturel


9

BIBLIOGRAPHIE

Les * signalent les ouvrages disponibles à la bibliothèque de BU Paris et dont la
lecture, mêmes partielle, est recommandée.

Actes de la recherche en sciences sociales, « Traduction : les échanges littéraires
internationaux », n°144, 2002
ALIZART Mark et KIM Christophe, Fresh Théorie, Paris: éd. Léo Scheer, 2005
- Fresh Théorie II, Black Album, Paris: éd. Léo Scheer, 2006
- Fresh Théorie III, Manifestations, Paris: éd. Léo Scheer, 2007
ARDENNE, Paul, L’Art dans son moment politique, Bruxelles : La Lettre volée, 2000
- Un art contextuel, Paris : Flammarion, « Champs », 2004 [2002]
AUGÉ, Marc, Non-lieux. Introduction à une anthropologie de la surmodernité, Paris :
Seuil, « La Librairie du XXe siècle », 1992.
* BADIOU, Alain, Le Siècle, Paris : Seuil, « L’ordre philosophique », 2005.
BAQUE, Dominique, Pour un nouvel art politique, De l’art contemporain au
documentaire, Paris : Flammarion, « Champs », 2006 [2004]
BARTHES, Roland, Le bruissement de la langue. Paris : Editions du Seuil, 1984
- Le degré zéro de l’écriture, Paris : Editions du Seuil, 1953.
- Essais critiques, Paris : Editions du Seuil, 1964.
BAUDELAIRE Charles, Œuvres complètes, t.II, Paris : Gallimard, « Bibliothèque de
la Pléiade », 1976
BAUDRILLARD, Simulacres et simulations, Paris : Galilée, 1981
- La Guerre du Golfe n’a pas eu lieu, Paris : Galilée, 1991
* BAYARD, Pierre, Comment parler des livres que l’on n’a pas lus, Paris : Minuit,
« Paradoxe », 2007.
BAYARD, Pierre, Le Plagiat par anticipation, Paris, éd. de Minuit, « Paradoxe », 2009
BLANCKEMAN, Bruno (dir.) Le Roman français aujourd’hui. Transformations,
perceptions, mythologies, Paris : Prétexte éd., 2004.
- Le Roman français au tournant du XXIe siècle, sous la dir. de Bruno Blanckeman,
Marc Dambre, Aline Mura-Brunel, Paris : Presses de la Sorbonne nouvelle, 2004.
BLISTENE Bernard, DAVID Catherine, PACQUEMENT Alfred (dir.), L'époque, la
mode, la morale, la passion, aspects de l'art d'aujourd'hui, 1977-1987, Paris : éditions du
Centre Pompidou, 1993.
BOLTANSKI, Luc et CHIAPELLO, Eve, Le Nouvel esprit du capitalisme, Paris :
Gallimard, 1999
BOURDIEU, Pierre, « Le champ littéraire », Actes de la recherche en sciences
sociales, n°89, 1991.
- Les Règles de l’art, Paris : Seuil, « Points », 1998 [1992].
- La Misère du monde, Paris : Seuil, « Points », 2007 [1993]
* CASANOVA, Pascale, La République mondiale des lettres, Paris : Seuil, 1999.
CERTEAU, Michel de, L’invention du quotidien, Paris : Gallimard, 1990
CHALUMEAU, Jean-Luc, Histoire de l’art contemporain, Paris : Klincksieck, « 50
questions », 2005.
CHALUMEAU, Jean-Luc, Histoire critique de l’art contemporain, Klincksieck, « 50
equestions », 2 éd. revue, 2004.
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.