SYNTHESE CONCERTATION SRDT 15 SEPTEMBRE 2011version defx

De
Publié par

  • revision - matière potentielle : du schéma existant
  • cours - matière potentielle : finalisation
Région Provence Alpes Côte d'Azur – DERIES – Service Tourisme 1 Elaboration du Schéma régional de développement touristique 2012-2016 ------- Synthèse des échanges de la réunion préalable au processus de concertation JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011 Introduction : -Présentation des grandes lignes et tendances du tourisme par Pierre Meffre, élu délégué au tourisme et Président du CRT PACA qui rappelle qu'il s'agit d'une révision du Schéma existant et non d'un nouveau Schéma.
  • tendances du tourisme par pierre meffre
  • questions thèmes après thèmes
  • soutien régional aux entreprises et de l'effort
  • moteur économique du tourisme
  • développement des emplois
  • service de tourisme
  • service tourisme
  • adresses de producteurs locaux
  • importance de l'implication
  • travaux
  • travail
  • tourisme
  • tourismes
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 51
Source : tourisme-en-vaucluse.com
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins

Elaboration du Schéma régional de développement touristique
2012-2016
-------
Synthèse des échanges de la réunion préalable au processus de
concertation
JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011


Introduction :

-Présentation des grandes lignes et tendances du tourisme par Pierre Meffre, élu délégué au
tourisme et Président du CRT PACA qui rappelle qu’il s’agit d’une révision du Schéma
existant et non d’un nouveau Schéma.
Volonté d’un schéma à la fois ambitieux mais opérationnel au regard des contraintes
budgétaires croissantes. Importance de l’implication des professionnels et d’une nouvelle
forme de gouvernance entre institutionnels dans une logique de partenariat plus étroit
notamment avec les départements.

- Intégration de la démarche dans le cadre du SR2DE ( Schéma Régional de Développement
Durable et de l’Emploi) : rappel par Thierry Fellmann, Directeur Général Adjoint du pôle
Economie, Emploi et Formation, du travail lié à l’innovation, du soutien régional aux
entreprises et de l’effort à réaliser sur le maintien et le développement des emplois.
Une des pistes de travail de l’action régionale en matière d’innovation est que le tourisme soit
parmi les Domaines d’activités stratégiques (DAS) au regard de son poids économique ( cf.
attractivité de la Région, notoriété à l’international, réseau sur la recherche et la formation à
développer en lien avec le Réseau régional d’ingénierie et d’expertise touristique….) et de
l’importance de l’innovation pour le secteur.

1ère Partie :

-Présentation des grandes lignes issues de l’évaluation du SRDT 2006-2010 ( cf. support de
présentation ci-joint)

2ère Partie :

-Propositions d’axes de travail et premières préconisations pour le Schéma 2012-2016 ( cf.
support de présentation ci-joint)

3ème Partie :

Echange avec la salle et débat.







Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 1Les principales questions qui ont été soulevées :


* importance de l’agriculture, surtout pour les zones rurales, le lien avec le tourisme est
indispensable car c’est une activité majeure indissociable du tourisme.
Exemple du travail conjoint de la Chambre d’agriculture et de l’UNAT : objectif de donner
aux Centres de Vacances les adresses de producteurs locaux.
Exemple de la Route des Vins de Provence et projet de Route des Territoires : accéder à
l’offre des producteurs par une application I-phone
Le CRT travaille la filière oenotourisme et assure la promotion des producteurs de manière
générale.

* L’image qualitative de la Région doit absolument être préservée

* Importance de l’emploi en dépit des contraintes liées à la saisonnalité :

* Nécessité de confirmer le soutien privilégié aux manifestations qui se tiennent en dehors du
cœur de saison (exemple de Marseille capitale européenne de la culture 2013).

* La nécessaire prise en compte des habitants (notamment au travers des circuits courts avec
les producteurs locaux, Art de Vivre etc….), comme l’illustre l’une des composantes de
l’opération « Bienvenue chez Vous » . Le choix des dates de l’opération ( en novembre) est
apprécié. Elle doit intégrer le tourisme de découverte économique et la culture scientifique et
technique.

* Importance des moyens de transport et problème de l’acheminement des touristes à la
destination : la Région a un rôle pilote potentiel à jouer concernant la réservation et la
continuité des modes de déplacement.

* La formation doit être en cohérence avec les demandes des territoires et des employés des
entreprises mais des thématiques prioritaires de professionnalisation sont affichées (Gestion
des Emplois et des Compétences, e-tourisme, Qualité, Handicap, Mangement
environnemental) . Le rôle majeur de la FROTSI pour la formation des personnels est
souligné. La mise en réseau des acteurs de la formation ( OPCA, CCI, Fédérations….) est à
également à renforcer. L’IRIS avec un volet Tourisme, prévu au Contrat de Plan Régional de
Développement des Formations Professionnelles devrait y contribuer.

* dessaisonalisation/ comment agir sur la saisonnalité : les dates de vacances scolaires
conditionnent totalement la programmation des séjours: problème des vacances scolaires d’été
qui se restreignent (données 2010). On note un resserrement sur juillet-août, période où se
concentre de plus en plus le moteur économique du tourisme sans être sûr d’un report des flux
sur d’autres périodes hors saison.

* nécessité d’établir des passerelles entre tourisme, culture et patrimoine ( ne pas exclure
certains sites touristiques majeurs situés hors Région mais s’intégrant dans le même
programme de visites ( ex. Gard et Nîmes)

* La RSE ( Responsabilité Sociétale et Environnementale) Tourisme doit trouver davantage
sa place dans le Schéma ( notamment la dimension Ressources Humaines).
Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 2Il est important d’accompagner les entreprises dans ce domaine en abordant les questions
thèmes après thèmes pour tenir compte des moyens humains et techniques parfois limités de
ces structures de petite taille.

* Nécessité d’un travail collectif pour la compatibilité et la mise en réseau des bases de
données : l’information touristique représente un enjeu important en matière de e-tourisme
pour les territoires et rend nécessaire le fait de travailler ensemble. La libération des données
constitue un enjeu à traiter.

* importance des filières croisières, itinérances, art de vivre/culture….

* Les CCI travaillent sur Eco-3, la charte de confiance qui sont des outils d’amélioration
rapide au service des entreprises

* Intérêt des deux PRIDES identifiés « tourisme » mais plusieurs autres peuvent inclure une
dimension touristique compatible avec leur objet.

* concernant la promotion, l’attractivité joue énormément dans l’apport économique : le
CRT Riviera Côte d’Azur propose son concours sur les questions consacrées aux marques et
le CG 06 marque son intérêt à la mutualisation notamment sur la question des bases de
données.

* la stratégie menée envers la qualité pour les hébergements doit être poursuivie et
développer pour les autres filières (APN, lieux culturels, restauration, congrès,…)

* le renforcement du tourisme à vocation sociale demeure une priorité. Les efforts fournis
doivent être poursuivis et renforcer pour les départements alpins notamment pour lesquels il
représente un enjeu important.

* le transport et les mobilités douces sont un axe important de travail

*la Mission de Développement Economique Régionale ( MDER) exprime son intérêt pour la
filière qui est une industrie des services très importante pour la Région avec 200 000 emplois
impactés et 10 milliards d’euros de consommation touristique.
Le tourisme urbain / métropoles avec les aéroports marche très bien.
Il y a par contre très peu d’approche scientifique et de recherche, les acteurs régionaux
devraient investir dans la recherche.
Un panorama de l’économie touristique est en cours de finalisation.


Pour conclure, les futures réunions territoriales ont un rôle majeur à jouer et devront
définir des objectifs communs ainsi que des priorités. Pour cela il faut que chacun puisse
être force de proposition afin que le document élaboré soit lisible et ciblé sur les actions
les plus importantes et les plus réalistes. Les orientations proposées pourront ainsi être
partagées lors de ces réunions thématiques





Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 3Elaboration du Schéma régional de développement touristique
2012-2016
-------
Synthèse des échanges de la réunion préalable au processus de
concertation
JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011


Introduction :

-Présentation des grandes lignes et tendances du tourisme par Pierre Meffre, élu délégué au
tourisme et Président du CRT PACA qui rappelle qu’il s’agit d’une révision du Schéma
existant et non d’un nouveau Schéma.
Volonté d’un schéma à la fois ambitieux mais opérationnel au regard des contraintes
budgétaires croissantes. Importance de l’implication des professionnels et d’une nouvelle
forme de gouvernance entre institutionnels dans une logique de partenariat plus étroit
notamment avec les départements.

- Intégration de la démarche dans le cadre du SR2DE ( Schéma Régional de Développement
Durable et de l’Emploi) : rappel par Thierry Fellmann, Directeur Général Adjoint du pôle
Economie, Emploi et Formation, du travail lié à l’innovation, du soutien régional aux
entreprises et de l’effort à réaliser sur le maintien et le développement des emplois.
Une des pistes de travail de l’action régionale en matière d’innovation est que le tourisme soit
parmi les Domaines d’activités stratégiques (DAS) au regard de son poids économique ( cf.
attractivité de la Région, notoriété à l’international, réseau sur la recherche et la formation à
développer en lien avec le Réseau régional d’ingénierie et d’expertise touristique….) et de
l’importance de l’innovation pour le secteur.

1ère Partie :

-Présentation des grandes lignes issues de l’évaluation du SRDT 2006-2010 ( cf. support de
présentation ci-joint)

2ère Partie :

-Propositions d’axes de travail et premières préconisations pour le Schéma 2012-2016 ( cf.
support de présentation ci-joint)

3ème Partie :

Echange avec la salle et débat.







Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 1Les principales questions qui ont été soulevées :


* importance de l’agriculture, surtout pour les zones rurales, le lien avec le tourisme est
indispensable car c’est une activité majeure indissociable du tourisme.
Exemple du travail conjoint de la Chambre d’agriculture et de l’UNAT : objectif de donner
aux Centres de Vacances les adresses de producteurs locaux.
Exemple de la Route des Vins de Provence et projet de Route des Territoires : accéder à
l’offre des producteurs par une application I-phone
Le CRT travaille la filière oenotourisme et assure la promotion des producteurs de manière
générale.

* L’image qualitative de la Région doit absolument être préservée

* Importance de l’emploi en dépit des contraintes liées à la saisonnalité :

* Nécessité de confirmer le soutien privilégié aux manifestations qui se tiennent en dehors du
cœur de saison (exemple de Marseille capitale européenne de la culture 2013).

* La nécessaire prise en compte des habitants (notamment au travers des circuits courts avec
les producteurs locaux, Art de Vivre etc….), comme l’illustre l’une des composantes de
l’opération « Bienvenue chez Vous » . Le choix des dates de l’opération ( en novembre) est
apprécié. Elle doit intégrer le tourisme de découverte économique et la culture scientifique et
technique.

* Importance des moyens de transport et problème de l’acheminement des touristes à la
destination : la Région a un rôle pilote potentiel à jouer concernant la réservation et la
continuité des modes de déplacement.

* La formation doit être en cohérence avec les demandes des territoires et des employés des
entreprises mais des thématiques prioritaires de professionnalisation sont affichées (Gestion
des Emplois et des Compétences, e-tourisme, Qualité, Handicap, Mangement
environnemental) . Le rôle majeur de la FROTSI pour la formation des personnels est
souligné. La mise en réseau des acteurs de la formation ( OPCA, CCI, Fédérations….) est à
également à renforcer. L’IRIS avec un volet Tourisme, prévu au Contrat de Plan Régional de
Développement des Formations Professionnelles devrait y contribuer.

* dessaisonalisation/ comment agir sur la saisonnalité : les dates de vacances scolaires
conditionnent totalement la programmation des séjours: problème des vacances scolaires d’été
qui se restreignent (données 2010). On note un resserrement sur juillet-août, période où se
concentre de plus en plus le moteur économique du tourisme sans être sûr d’un report des flux
sur d’autres périodes hors saison.

* nécessité d’établir des passerelles entre tourisme, culture et patrimoine ( ne pas exclure
certains sites touristiques majeurs situés hors Région mais s’intégrant dans le même
programme de visites ( ex. Gard et Nîmes)

* La RSE ( Responsabilité Sociétale et Environnementale) Tourisme doit trouver davantage
sa place dans le Schéma ( notamment la dimension Ressources Humaines).
Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 2Il est important d’accompagner les entreprises dans ce domaine en abordant les questions
thèmes après thèmes pour tenir compte des moyens humains et techniques parfois limités de
ces structures de petite taille.

* Nécessité d’un travail collectif pour la compatibilité et la mise en réseau des bases de
données : l’information touristique représente un enjeu important en matière de e-tourisme
pour les territoires et rend nécessaire le fait de travailler ensemble. La libération des données
constitue un enjeu à traiter.

* importance des filières croisières, itinérances, art de vivre/culture….

* Les CCI travaillent sur Eco-3, la charte de confiance qui sont des outils d’amélioration
rapide au service des entreprises

* Intérêt des deux PRIDES identifiés « tourisme » mais plusieurs autres peuvent inclure une
dimension touristique compatible avec leur objet.

* concernant la promotion, l’attractivité joue énormément dans l’apport économique : le
CRT Riviera Côte d’Azur propose son concours sur les questions consacrées aux marques et
le CG 06 marque son intérêt à la mutualisation notamment sur la question des bases de
données.

* la stratégie menée envers la qualité pour les hébergements doit être poursuivie et
développer pour les autres filières (APN, lieux culturels, restauration, congrès,…)

* le renforcement du tourisme à vocation sociale demeure une priorité. Les efforts fournis
doivent être poursuivis et renforcer pour les départements alpins notamment pour lesquels il
représente un enjeu important.

* le transport et les mobilités douces sont un axe important de travail

*la Mission de Développement Economique Régionale ( MDER) exprime son intérêt pour la
filière qui est une industrie des services très importante pour la Région avec 200 000 emplois
impactés et 10 milliards d’euros de consommation touristique.
Le tourisme urbain / métropoles avec les aéroports marche très bien.
Il y a par contre très peu d’approche scientifique et de recherche, les acteurs régionaux
devraient investir dans la recherche.
Un panorama de l’économie touristique est en cours de finalisation.


Pour conclure, les futures réunions territoriales ont un rôle majeur à jouer et devront
définir des objectifs communs ainsi que des priorités. Pour cela il faut que chacun puisse
être force de proposition afin que le document élaboré soit lisible et ciblé sur les actions
les plus importantes et les plus réalistes. Les orientations proposées pourront ainsi être
partagées lors de ces réunions thématiques





Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 3Elaboration du Schéma régional de développement touristique
2012-2016
-------
Synthèse des échanges de la réunion préalable au processus de
concertation
JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011


Introduction :

-Présentation des grandes lignes et tendances du tourisme par Pierre Meffre, élu délégué au
tourisme et Président du CRT PACA qui rappelle qu’il s’agit d’une révision du Schéma
existant et non d’un nouveau Schéma.
Volonté d’un schéma à la fois ambitieux mais opérationnel au regard des contraintes
budgétaires croissantes. Importance de l’implication des professionnels et d’une nouvelle
forme de gouvernance entre institutionnels dans une logique de partenariat plus étroit
notamment avec les départements.

- Intégration de la démarche dans le cadre du SR2DE ( Schéma Régional de Développement
Durable et de l’Emploi) : rappel par Thierry Fellmann, Directeur Général Adjoint du pôle
Economie, Emploi et Formation, du travail lié à l’innovation, du soutien régional aux
entreprises et de l’effort à réaliser sur le maintien et le développement des emplois.
Une des pistes de travail de l’action régionale en matière d’innovation est que le tourisme soit
parmi les Domaines d’activités stratégiques (DAS) au regard de son poids économique ( cf.
attractivité de la Région, notoriété à l’international, réseau sur la recherche et la formation à
développer en lien avec le Réseau régional d’ingénierie et d’expertise touristique….) et de
l’importance de l’innovation pour le secteur.

1ère Partie :

-Présentation des grandes lignes issues de l’évaluation du SRDT 2006-2010 ( cf. support de
présentation ci-joint)

2ère Partie :

-Propositions d’axes de travail et premières préconisations pour le Schéma 2012-2016 ( cf.
support de présentation ci-joint)

3ème Partie :

Echange avec la salle et débat.







Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 1Les principales questions qui ont été soulevées :


* importance de l’agriculture, surtout pour les zones rurales, le lien avec le tourisme est
indispensable car c’est une activité majeure indissociable du tourisme.
Exemple du travail conjoint de la Chambre d’agriculture et de l’UNAT : objectif de donner
aux Centres de Vacances les adresses de producteurs locaux.
Exemple de la Route des Vins de Provence et projet de Route des Territoires : accéder à
l’offre des producteurs par une application I-phone
Le CRT travaille la filière oenotourisme et assure la promotion des producteurs de manière
générale.

* L’image qualitative de la Région doit absolument être préservée

* Importance de l’emploi en dépit des contraintes liées à la saisonnalité :

* Nécessité de confirmer le soutien privilégié aux manifestations qui se tiennent en dehors du
cœur de saison (exemple de Marseille capitale européenne de la culture 2013).

* La nécessaire prise en compte des habitants (notamment au travers des circuits courts avec
les producteurs locaux, Art de Vivre etc….), comme l’illustre l’une des composantes de
l’opération « Bienvenue chez Vous » . Le choix des dates de l’opération ( en novembre) est
apprécié. Elle doit intégrer le tourisme de découverte économique et la culture scientifique et
technique.

* Importance des moyens de transport et problème de l’acheminement des touristes à la
destination : la Région a un rôle pilote potentiel à jouer concernant la réservation et la
continuité des modes de déplacement.

* La formation doit être en cohérence avec les demandes des territoires et des employés des
entreprises mais des thématiques prioritaires de professionnalisation sont affichées (Gestion
des Emplois et des Compétences, e-tourisme, Qualité, Handicap, Mangement
environnemental) . Le rôle majeur de la FROTSI pour la formation des personnels est
souligné. La mise en réseau des acteurs de la formation ( OPCA, CCI, Fédérations….) est à
également à renforcer. L’IRIS avec un volet Tourisme, prévu au Contrat de Plan Régional de
Développement des Formations Professionnelles devrait y contribuer.

* dessaisonalisation/ comment agir sur la saisonnalité : les dates de vacances scolaires
conditionnent totalement la programmation des séjours: problème des vacances scolaires d’été
qui se restreignent (données 2010). On note un resserrement sur juillet-août, période où se
concentre de plus en plus le moteur économique du tourisme sans être sûr d’un report des flux
sur d’autres périodes hors saison.

* nécessité d’établir des passerelles entre tourisme, culture et patrimoine ( ne pas exclure
certains sites touristiques majeurs situés hors Région mais s’intégrant dans le même
programme de visites ( ex. Gard et Nîmes)

* La RSE ( Responsabilité Sociétale et Environnementale) Tourisme doit trouver davantage
sa place dans le Schéma ( notamment la dimension Ressources Humaines).
Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 2Il est important d’accompagner les entreprises dans ce domaine en abordant les questions
thèmes après thèmes pour tenir compte des moyens humains et techniques parfois limités de
ces structures de petite taille.

* Nécessité d’un travail collectif pour la compatibilité et la mise en réseau des bases de
données : l’information touristique représente un enjeu important en matière de e-tourisme
pour les territoires et rend nécessaire le fait de travailler ensemble. La libération des données
constitue un enjeu à traiter.

* importance des filières croisières, itinérances, art de vivre/culture….

* Les CCI travaillent sur Eco-3, la charte de confiance qui sont des outils d’amélioration
rapide au service des entreprises

* Intérêt des deux PRIDES identifiés « tourisme » mais plusieurs autres peuvent inclure une
dimension touristique compatible avec leur objet.

* concernant la promotion, l’attractivité joue énormément dans l’apport économique : le
CRT Riviera Côte d’Azur propose son concours sur les questions consacrées aux marques et
le CG 06 marque son intérêt à la mutualisation notamment sur la question des bases de
données.

* la stratégie menée envers la qualité pour les hébergements doit être poursuivie et
développer pour les autres filières (APN, lieux culturels, restauration, congrès,…)

* le renforcement du tourisme à vocation sociale demeure une priorité. Les efforts fournis
doivent être poursuivis et renforcer pour les départements alpins notamment pour lesquels il
représente un enjeu important.

* le transport et les mobilités douces sont un axe important de travail

*la Mission de Développement Economique Régionale ( MDER) exprime son intérêt pour la
filière qui est une industrie des services très importante pour la Région avec 200 000 emplois
impactés et 10 milliards d’euros de consommation touristique.
Le tourisme urbain / métropoles avec les aéroports marche très bien.
Il y a par contre très peu d’approche scientifique et de recherche, les acteurs régionaux
devraient investir dans la recherche.
Un panorama de l’économie touristique est en cours de finalisation.


Pour conclure, les futures réunions territoriales ont un rôle majeur à jouer et devront
définir des objectifs communs ainsi que des priorités. Pour cela il faut que chacun puisse
être force de proposition afin que le document élaboré soit lisible et ciblé sur les actions
les plus importantes et les plus réalistes. Les orientations proposées pourront ainsi être
partagées lors de ces réunions thématiques





Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 3Elaboration du Schéma régional de développement touristique
2012-2016
-------
Synthèse des échanges de la réunion préalable au processus de
concertation
JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011


Introduction :

-Présentation des grandes lignes et tendances du tourisme par Pierre Meffre, élu délégué au
tourisme et Président du CRT PACA qui rappelle qu’il s’agit d’une révision du Schéma
existant et non d’un nouveau Schéma.
Volonté d’un schéma à la fois ambitieux mais opérationnel au regard des contraintes
budgétaires croissantes. Importance de l’implication des professionnels et d’une nouvelle
forme de gouvernance entre institutionnels dans une logique de partenariat plus étroit
notamment avec les départements.

- Intégration de la démarche dans le cadre du SR2DE ( Schéma Régional de Développement
Durable et de l’Emploi) : rappel par Thierry Fellmann, Directeur Général Adjoint du pôle
Economie, Emploi et Formation, du travail lié à l’innovation, du soutien régional aux
entreprises et de l’effort à réaliser sur le maintien et le développement des emplois.
Une des pistes de travail de l’action régionale en matière d’innovation est que le tourisme soit
parmi les Domaines d’activités stratégiques (DAS) au regard de son poids économique ( cf.
attractivité de la Région, notoriété à l’international, réseau sur la recherche et la formation à
développer en lien avec le Réseau régional d’ingénierie et d’expertise touristique….) et de
l’importance de l’innovation pour le secteur.

1ère Partie :

-Présentation des grandes lignes issues de l’évaluation du SRDT 2006-2010 ( cf. support de
présentation ci-joint)

2ère Partie :

-Propositions d’axes de travail et premières préconisations pour le Schéma 2012-2016 ( cf.
support de présentation ci-joint)

3ème Partie :

Echange avec la salle et débat.







Région Provence Alpes Côte d’Azur – DERIES – Service Tourisme 1

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.