UNE NATURE TRES DIVERSIFIEE MARIANT OCEAN ET ...

De
Publié par

  • cours - matière potentielle : cuisine
CDT Béarn – Pays basque – Dossier de presse Béarn – Pays basque « Ca n'existe qu'ici » – Février 2012 Contacts presse : Christiane Bonnat Delahaie – Pays basque - Tél 05 59 46 52 55 – Cecile Rougier – Béarn Tél 05 59 30 91 21 - Nathalie Beau de Loménie, assistante – Tél 05 59 46 52 54 – n.
  • ecomusée de la vallée
  • corniche basque de socoa
  • dossier de presse béarn
  • parcours dans le département des pyrénées atlantiques et aux environs immédiats
  • parapente …
  • pyrénées-atlantiques
  • pays basque
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 69
Source : tourisme64.com
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Pays basqueBéarn Ca n’existe qu’ici! Voici de bonnes raisons de venir en Pyrénées Atlantiques Ici, au Pays basque et au Béarn, on peut trouver 1000 raisons de venir ! Voici au moins les principales…nous vous laissons découvrirles autres lorsque vous viendrez nous rendre visite !
Christiane Bonnat Delahaie Presse Pays basque 05 59 46 52 55 c.bonnat@tourisme64.com
Comité départemental du tourisme Béarn - Pays basque Janvier 2012
Cécile Rougier Presse Béarn 05 59 30 91 21 c.rougier@tourisme64.com
1
 Undes rares départements de France à réunir sur un même territoire tout ce que la nature a imaginé de plus varié, de plus bucolique, de plus époustouflant aussi. Dela côte basque d’où partirent les pêcheurs de baleines jusqu’au pic du Midi d’Ossau en Béarn se succèdent des paysages et des sites remarquables. Côté Pays basque: la Corniche basque de Socoa à Hendaye, les berges de l’Adour, le Massif de la Rhune, lescrêtes d’Iparla à Bidarray, les canyons de la Soule, Kakouetta et Holçarté, Iraty la plusgrande forêt de hêtres d’Europe. CôtéBéarn: les vallées des Gaves et les coteaux du Jurançon, le Cirque de Lescun et les Aiguilles d’Ansabère, le Pic du Midi d’Ossau… A cet éventail de beautés naturelles viennent s’ajouter des grottes –Sare, Isturitz-Oxocelhaya, Bétharram, des sites protégés (Parc national des Pyrénées, Conservatoire du littoral à Hendaye).  Enfin,n'oublions pas des panoramas urbains très réputésdu phare et le Rocher de la Vierge à Biarritz, le Boulevard desl'esplanade Pyrénées à Pau pour ne citer que les plus fameux. Ça n’existe qu’ici:le Pays Quint contre la Vallée des Aldudes au statut administratif unique; Iraty, la plus grande forêt de hêtres d’Europe; le Massif de l’Anie, le plus grand lapiaz d’Europe;des animaux telsque le pottok, les betisoak, le manech à tête noire, le porc pie basque. UN CLIMAT TEMPERE TOUTE L’ANNEE Avecdes températures jamais excessives aussi bien en étéqu’en hiver,avec ses bonnes grosses averses printanières qui donnent à la nature ce vert incomparable, il fait bon vivre toute l’année en Pyrénées-Atlantiques. Les palmiers qui ornent par tradition la plupart des jardins béarnais en sont la preuve. Camélias, mimosas, éclaboussent de couleurs les jardins à la fin de l’hiver pour céder ensuite la place aux hortensias. A l’automne, quand souffle le vent du sud, les montagnes bleutées prises d’assaut par les vols de palombes semblent plus quejamais à portée de main. Ça n’existe qu’ici:« ciel basque, ciel fantasque », dit-on -et on le vérifie aussi- ici, on peut vivre 4 saisons dans une seule journée. Et le brouillarta qui vous tombe dessus à l'improviste en plein après-midi de farniente à la plage fait dégringoler le baromètre de 10° en 5 minutes ! UNE GAMME D’HEBERGEMENT TRES DIVERSIFIEEL’offre en matière d’hébergements est à la fois variée et généreuse. Le fleuron est sans conteste le magnifique Hôtel du Palais à Biarritz : l’ancienne résidence de l’impératrice Eugénie surplombe élégamment la grande plage et accueille hôtes célèbres et manifestations prestigieuses. L’hôtel du Palaisun lieu historique où toutes les têtes couronnées sont passées un jour et un des palaces les plus réputés auà la fois est monde. CDT BéarnPays basqueDossier de presse BéarnPays basque «Ca n’existe qu’ici»Février 20122 Contacts presse :Christiane BonnatDelahaiePays basque - Tél 05 59 46 52 55c.bonnat@tourisme64.com Cecile RougierBéarn Tél05 59 30 91 21 -c.rougier@tourisme64.comNathalie Beau de Loménie, assistanteTél 05 59 46 52 54n.lomenie@tourisme64.com
Pour des envies de vacances charme, nature, famille…, pour des budgets aisés ou plus modestes, les possibilités sont très larges : petits hôtels charme ou familiaux, chambres d’hôtes design, raffinées ou campagnardes, locations meublées et gîtes ruraux, auberges de jeunesse, villages vacances, résidences de tourisme,campings avec chalets, camping à la ferme...  Plusinsolites, une péniche sur l'Adour à Bayonne, des cabanes dans les arbres à Itxassou, à Succos,un igloo au cœur du Parc National des Pyrénées. UN VASTE TERRAIN DE JEUX POUR PRATIQUER TOUS LES SPORTS POSSIBLES
 Ici,on peut tout pratiquer quasiment tous les sports eu égard la diversité géographique, au-delà des sports-rois que sont le rugby et la pelote basque : randonnée (GR, HRP, Sentier du littoral … plus de 5000 km de sentiers balisés autour des lieux de séjour); sports extrêmes(spéléologie, alpinisme, parapente …);sports d’eaux vives (rafting, canyoning, kayak de mer…); surf (d’Anglet à Guéthary, les spots attirent les surfeurs du monde entier) ; golf (11 parcours) ; vélo (cyclotourisme, VTT, le rendez-vous annuel du Tour de France à Pau et sur les grands cols …). Et même le ski en montagne (3 stations de ski alpin et 3 espaces nordiques)Ça n’existe qu’ici: fabriquede chistera à Anglet, ateliers de shapers où prennent forme les planches de surf. Le golf : 11 parcours dans le département des Pyrénées Atlantiques et aux environs immédiats dont un golf rustique. Les premiers golfs du continent ont vu le jour ici il y a 150 ans à Pau et à Biarritz; les régates de trainières en baie de Saint Jean de Luz. UNE DESTINATION IDEALE POUR SE RESSOURCER, FAIRE UNE PAUSE BIEN-ETRE  Plusieurspossibilités: s’installer à une terrasse, face à l’océan ou à la chaîne des Pyrénées et s; aller'abandonner à la contemplation marcher pieds nus dans les vagues ou sur les galets des Nives et des gaves. Pour des bienfaits plus « thérapeutiques », préférer les espaces de remise en forme des stations thermales de Cambo-les-Bains, Salies-de-Béarn, les spas de Pau et de la côte basque ou encore les cinq centres de thalassothérapie de la Côte basque. Ces derniersproposent tous des forfaits 2 jours, 3 jours en dehors des séjours classiques d'une semaine qui permettent, lorsque l'on dispose de peu de temps, de tester les bienfaits revitalisants des soins par l'eau de mer. Ca n'existe qu'ici:c'est sur la côte basque que le rugbyman bien connu Serge Blancos’est reconvertidans le domaine de la santé et de la forme, à Hendaye. CDT BéarnPays basqueDossier de presse BéarnPays basque «Ca n’existe qu’ici»Février 20123 Contacts presse :DelahaieChristiane BonnatPays basque - Tél 05 59 46 52 55c.bonnat@tourisme64.com Cecile RougierBéarn Tél05 59 30 91 21 -c.rougier@tourisme64.comNathalie Beau de Loménie, assistanteTél 05 59 46 52 54n.lomenie@tourisme64.com
UN PATRIMOINE CULTUREL PRECIEUX  Enviede visiter un musée? Une très bonne idée pour faire connaissance avec l’histoire locale, les traditions (Musée Basque, Musée de la Meret Cité de l’Océan, Musée du béret, Ecomusée de la vallée d’Aspe, Ecomusée de la Tradition à St Jean de Luz …)Plutôt Saint Jean Pied de Port, Salies de Béarn, Oloronenvie d’une balade en ville ? Bayonne, Biarritz, Saint Jean de Luz,Ste Marie, Pau méritent à elles seules qu’on leur consacre du temps. Sare, Aïnhoa et La Bastide Clairence font partie des plus beaux villages de France. Bastides, châteaux et monuments sont légions; la plupart sont liés à des personnages qui ont écrit des pages de l’Histoire de France ou de la culture tels que Gaston Fébus, Henri IV, Louis XIV, les Mousquetaires, Edmond Rostand (cathédrale de Bayonne, châteaux de Pau, Morlanne, Montaner, Villa Arnaga à Cambo les Bains…).N’oublions: Jurançon, fromage, route gourmande du Pays basque, mépas non plus les routes à thèmetiers d’art …, la Route des Seigneurs du Béarn et du Pays basque (24 demeures qui ont abrité des personnages célèbres). Avec des enfants, on préférera visiter les grottes d’Isturitz, de Sare ou de Bétharram, les gorges de Kakouetta, le Musée dela Mer et la Cité de l’OcéanBiarritz ou bien monter à la Rhune en Pays basque ou Artouste en Béarn en petit train. Grands et petits y trouveront leurà compte ! Ça n’existe qu’ici:la langue basque, l’Euskara; laporte murée de l’église de St Jean de Luz ; les galeries en bois des églises basques ; le Musée du Béret. UNE GASTRONOMIE SAVOUREUSE  Lagastronomie occupe une place importante avec des produits renommés et des plats typiques. Côté Pays basque, piment d’Espelette, jambon de Bayonne, agneau des Pyrénées, thon de St jean de Luz, cerise d’Itxassou, vins d’Irouleguysont quelques exemples de produits emblématiques. Côté Béarn, on goûtera avec bonheur : fromages de montagne, garbure, andouille béarnaise, foie gras, vins de Jurançon ou Madiran.  Aupays du bien-manger, les bonnes tables sont nombreuses: il y en a pour tous les goûts, pour toutes les bourses,de la simple Assiette de Pays à la table étoilée en passant par les auberges de villages, les ventas, les bars à tapas et les cidreries …Certains restaurateurs proposent des cours de cuisine. Ça n’existe qu’ici:le piment d’Espelette, le haricot-maïs du Béarn, le sel de Salies; les ventas à cheval sur lafrontièreCDT BéarnPays basqueDossier de presse BéarnPays basque «Ca n’existe qu’ici»Février 20124 Contacts presse :DelahaieChristiane BonnatPays basque - Tél 05 59 46 52 55c.bonnat@tourisme64.com Cecile Rougier05 59 30 91 21 -Béarn Télc.rougier@tourisme64.comNathalie Beau de Loménie, assistanteTél 05 59 46 52 54n.lomenie@tourisme64.com
UN ARTISANAT TYPIQUEMENT LOCAL, DES CREATEURS TENDANCE  Qu'ilssoient artisans d'art ou qu'ils travaillent le fer, le bois, les métaux, les artisans pratiquent toujours des gestes traditionnels mais ont su y apporter la touche de modernité pour faire évoluer leurs créations et les adapter aux goûts modernes d'aujourd'hui.C'est ce qui est très intéressant dans la démarche de ces « nouveaux » artisans qui savent aussi sortir des carcans traditionnels pour mieux faire vivre leur art.  Ainsi,comme l'ébéniste et le forgeron qui travailleront ensemble sur le projet d'un escalier design commandé pour une villa moderne, le fabriquant d'espadrilles créera des modèles à talons compensés et le tisserand sortira des rayures classiques pour imaginer de nouvelles toiles basques adaptées aux intérieurs contemporains. Certains artisans comme les céramistes Cazaux, les poteries Goicoetchea expédient leurs œuvres-parce que ce sont desœuvres- dans le monde entier.  Mentionparticulière aussi à tous les créateurs qui se sont appuyés sur les symboles forts d'ici de la culture locale -surf, rugby, corrida-pour lancer des lignes de prêt à porter très à la mode, et pas seulement ici : 64, Serge Blanco, Prodiso, QuikSilver, Roxy, Billabong, sont quelques unes des marques les plus emblématiques. Ca n'existe qu'ici : levillage de chaisiers de Came; les couteliers basques, le parapluie de berger; les sonnailles; le béret; les espadrilles; les chisteras; le makila, la toile basque. DE NOMBREUSES FETES TRADITIONNELLES ET DES GRANDS FESTIVALS TOUTE L’ANNEE Ici,dans les Pyrénées-Atlantiques, la fête fait partie de la vie quotidienne : spontanée ou organisée, elle peut revêtirla forme d’une simple partie de cartes, le mus, d’un repas entre amis ponctué de chants, ou bien des formes plus traditionnelles comme carnavals, pastorales, jeux de force basque opposant les hommes forts des villages, jeux de quille de neuf...  Ondit souvent des basques et des béarnais qu’ils sont de nature rude : c’est tout à fait vrai; pourtantsous cette carapace se cachent un sens inné de la fête, un goût démesuré pour les jeux et les défis ainsi qu’une immense fierté d’avoir su perpétuer leurs traditions. Les fêtes les plus emblématiques sont les fêtes de Bayonne début août.  Dansle domaine de la culture, on dénombre une quinzaine de festivals de musique, de danse, de chant, de cinéma, courant sur toute l’année.Ça n’existe qu’ici:des instruments de musique (txistu, txalaparta); le Fandango; les bertsularis; l'irrintzina; les processions de la Fête Dieu; la pastorale et les mascarades en Soule; les jeux de force basque.
CDT BéarnPays basqueDossier de presse BéarnPays basque «Ca n’existe qu’ici»Février 2012 Contacts presse :Christiane BonnatDelahaiePays basque - Tél 05 59 46 52 55c.bonnat@tourisme64.com Cecile RougierBéarn Tél05 59 30 91 21 -c.rougier@tourisme64.comNathalie Beau de Loménie, assistanteTél 05 59 46 52 54n.lomenie@tourisme64.com
5
APPROCHER LES PEOPLE OU FAIRE LA FETE AVEC LES GENS D'ICI  Bon,allez, avouez le, vous rêvez de grignoter des tapas à côté de Monica Bellucci aux Cent Marches à Biarritz ; de surfer avec Joel de Rosnay ou Guy Forget à Bidart ou Guethary; de manger une côte de bœuf à Ostalapia,l'adresse préférée de Bixente Lizarazu, Jules Edouard Moustic Unpoint commun à tous ces « people » : ils ont choisi la côte basque parce qu'ici ils peuvent passer des vacances nature, tranquilles, sans être pourchassés par les paparazzis.Pour ceux qui préfèrent les fêtes de village, où à l'heure de l'apéritif on chante au comptoir, il y a l'embarras du choix l'été, chaque village étant en fête à un moment donné. Ça n'existe qu'ici:les fêtes de Bayonne début août qui attirent plus d'un millions de festayres. La fête du thon, de la sardine, du chipiron, de la palombe, du piment….www.tourisme64.com
CDT BéarnPays basqueDossier de presse BéarnPays basque «Ca n’existe qu’ici»Février 2012 Contacts presse :DelahaieChristiane BonnatPays basque - Tél 05 59 46 52 55c.bonnat@tourisme64.com Cecile Rougier05 59 30 91 21 -Béarn Télc.rougier@tourisme64.comNathalie Beau de Loménie, assistanteTél 05 59 46 52 54n.lomenie@tourisme64.com
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.