1er CYCLE PCEM2 HISTOLOGIE Histogénèse Année universitaire

De
Publié par

Niveau: Supérieur
1er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009. 1 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Octobre 2008 C. ROULEAU HISTOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

  • grise de la moelle, du cervelet et du cortex cérébral

  • tube neural

  • cellule

  • etage du tronc cerebral et de la moelle

  • phase de multiplication et de migration des neuroblastes

  • surtout dans la future région céphalique de l'embryon


Publié le : mardi 29 mai 2012
Lecture(s) : 72
Tags :
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009.                  
HISTOLOGIE  DU SYSTEME NERVEUX  CENTRAL
1  
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse
Deuxième partie: HISTOGENESE DU SYSTEME NERVEUX 1)  Rappel de lembryologie du tube neural 2)  Histogenèse du Système Nerveux -Première phase : Migration neuronale -Deuxième phase : Maturation corticale
2  
 Année universitaire 2008-2009.
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009. 1.  RAPPEL DE LEMBRYOLOGIE DU TUBE NEURAL AU COURS DU PREMIER MOIS DE LA GESTATION (Figure 1)   Le système nerveux apparait au 18 ème  jour vie de lembryon sous la forme dune plaque, la « plaque neurale ». Celle-ci correspond à une différentiation neurectodermique à partir de lectoderme. Dés le 20 ème  jour, la plaque neurale va croître, surtout dans la future région céphalique de lembryon. De plus, elle se trouve creusée par un sillon médian dont lagrandissement va former la gouttière neurale. A partir du 22 ème  jour, sous leffet de mouvements de flexion dans le sens antérieur de lembryon et de mouvements intrinsèques, la gouttière neurale va progressivement se fermer en cylindre creux : le tube neural (neurulation). La fermeture débute dans la région cervicale puis intéresse le pôle céphalique (j24) et enfin le pôle caudal (j26). Au cours de la fermeture du tube neural, des cellules neurectodermiques issues des bords du tube neural (crêtes neurales) vont se détacher et migrer à travers lembryon au sein de différents tissus. Parmi ceux-ci figurent principalement: une partie du massif facial, les chaines sympathiques latéro vertébrales, les cellules mélaniques de la peau, les cellules de la médullo surrénale, les cellules à calcitonine de la glande thyroïde et les cellules ganglionnaires, qui assurent linnervation autonome du tube digestif. Dés le 28 ème  jour, le tube neural est fermé. Au niveau de son extrémité céphalique, se mettent en place des indentations qui font apparaitre des dilatations à lorigine des vésicules cérébrales primitives.
3  
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009.  Figure 1 : Induction de la plaque neurale et neurulation
 
 Figure 2 : Face interne du tube neural, origine des cellules du système nerveux à partir des cellules progénitrices de lassise germinative
4  
 
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009.
 2. HISTOGENESE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL Lhistogenèse du système nerveux se décompose en trois grandes phases: Deux se déroulent avant la naissance et la troisième après la naissance. Ces phases peuvent se décomposer de la façon suivante : La première phase se déroule entre la 4 ème  et la 20 ème  semaine daménorrhées (SA) et correspond à la phase de multiplication et de migration des neuroblastes ; La deuxième phase se déroule entre la 20 ème et la 40 ème SA et correspond à une phase de maturation et de différentiation des cellules mises en place ; La troisième phase (non abordée dans cet enseignement) correspond à la croissance et au remodelage de structures, qui se poursuit jusquà la maturité physique. a) Première phase : 4 à 20 SA La face interne du tube neural au 28 ème  jour, se caractérise par la présence dune riche population de cellules neurectodermiques ou neuro épithéliales (Figure 2). Ces cellules ont une haute activité mitotique. Ces cellules progénitrices vont subir des mitoses symétriques, à lorigine de cellules progénitrices mais également des divisions asymétriques, à lorigine des neuroblastes et des autres cellules du système nerveux. De ces cellules vont dériver les neurones du système nerveux mais également les cellules gliales et les cellules épendymaires. Les neuroblastes vont donc migrer depuis cette couche de cellules progénitrices (assise germinative) jusquà leur localisation définitive dans la future substance grise de la moelle, du cervelet et du cortex cérébral. La migration des cellules se produit selon une chronologie bien définie et son bon déroulement résulte de la coordination dévènements, dont le contrôle génétique est de plus en plus étudié. *A LETAGE DU TRONC CEREBRAL ET DE LA MOELLE Une onde initiale au niveau du neuro épithélium va produire des neuroblastes qui vont migrer depuis la couche germinative vers la périphérie. Elles vont déterminer la zone du manteau ou « zone ventriculaire », à lorigine de la substance grise. Les fibres issues de ces
5  
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009. neuroblastes vont croitre en périphérie et donner la zone marginale qui deviendra la substance blanche. Lorsque la production de neuroblastes se réduit, une seconde poussée va donner les glioblastes qui vont migrer en périphérie et se différencier ultérieurement en astrocytes et en oligodendrocytes. *A LETAGE DU CERVEAU Les neurones nouvellement formés vont migrer depuis les régions sous ventriculaires jusquà la future substance grise (SG), qui se trouve en surface. Parmi les premières cellules à sindividualiser à partir de lassis germinative, figurent les neurones de Cajal et les cellules de la Glie radiaire (Figure 3) : - Les cellules de Cajal font partie des premières vagues de migration et vont gagner la surface du cerveau où elles vont s organiser parallèlement à la surface corticale et établir des synapses ; - Un type particulier de cellule gliale sindividualise précocement à partir de lassise germinative : il sagit des cellules de la glie radiaire. Ces cellules établissent des prolongements depuis lassise germinative jusquaux méninges et vont servir de « rails » de façon à guider les neurones au cours de leur migration.
6  
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009.  Figure 3 : Individualisation des cellules de Cajal et mise en place de la glie radiaire.
  Figure 4 : Migration des cellules pyramidales et des cellules granulaires
7  
 
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009.  Les prolongements périphériques de la glie radiaire vont avec les cellules de Cajal, former une couche limitante externe, qui va empêcher une migration anormale des neurones dans les méninges. Les neurones, à proprement parler vont migrer par vagues successives. La migration va se faire de façon telle que les premières cellules à migrer vont se localiser au niveau des couches profondes du cortex alors que les cellules qui migrent en dernier formeront les couches superficielles. A lheure actuelle, un certain nombre darguments suggèrent quil existe de trajets de migration (Figure 4):  les neurones pyramidaux vont préférentiellement migrer de façon radiaire, selon un trajet perpendiculaire à la surface, en suivant les rails de la glie radiaire ;  les neurones granulaires vont suivre un trajet de migration tangentiel, indépendamment de la glie radiaire. Leur migration se fait de proche en proche, contrôlée par des mécanismes didentification récente. Ces mécanismes dépendent de protéines de la matrice extra cellulaire et de lintégrité de molécules associées à une composante du cytosquelette neuronal, les micro tubules.
Les différentes couches neuronales vont se mettre en place progressivement : 3 couches cellulaires sont présentes à 6SA, 5 couches à 13SA et 6 couches à 20SA. En parallèle, au niveau macroscopique, le cerveau reste lisse jusq à 20SA,; sa surface u externe est dépourvue de sillons et on parle de « lissencéphalie » physiologique ;
8  
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009.  b) deuxième phase : 25 à 40 SA Cette deuxième phase se caractérise par une maturation de la plaque corticale. Il sagit dun processus long, en de multiples étapes et contrôlé de multiples façons. Ce processus va aboutir à la mise en place des régions architectoniques de la « Carte de Brodmann ». *EN MACROSCOPIE Cette 2 ème phase saccompagne dune expansion du volume du cortex qui passe dun poids de 50 g (20 SA) à 400 gr (40 SA) et de la mise en place des circonvolutions du cerveau. Les sillons vont sinstaller selon un calendrier précis (Tableau 1) qui est un excellent marqueur de lâge gestationnel (Figure 5).  A partir du 4 ème  mois, sur la face externe souvre le sillon de la vallée sylvienne, initialement appelé fosse latérale du cerveau ; lextrémité inférieure du cerveau va croitre vers lavant et sera à lorigine du lobe temporal ;  Au 6 ème  mois, plusieurs autres sillons apparaissent : le sillon central (Rolando), qui sépare le lobe frontal du lobe pariétal et le sillon occipital, qui délimite le lobe occipital ; la vallée sylvienne est fermée à mi chemin ;  Au 8 ème mois, des sillons et des circonvolutions secondaires et la vallée sylvienne se ferme complètement.
9  
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse Année universitaire 2008-2009.  Tableau 1 : Calendrier dapparition des sillons au cours de la 2 ème  partie de la gestation  Age gestation Sillons Vallée sylvienne
20, 22 SA
24 SA 28 SA 30 SA
Début Rolando ouverte
Début T1 Fermée arrière Fin T1 ½ fermée Fin Rolando Fermée avant
d Sillons 2 n    
32 SA  Figure 5: Croissance et plissement des hémisphères cérébraux pendant la 2 ème partie de la gestation   
 
 
10  
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
1 er CYCLE – PCEM2 – HISTOLOGIE – Histogénèse
 
 
 
11  
 
 
 
 
 Année universitaire 2008-2009.
  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes  
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi