2ème cycle DCEM MT4 Nîmes Examen médical d'aptitude au sport Année Universitaire

Publié par

Niveau: Supérieur
2ème cycle – DCEM – MT4.7/2 (Nîmes) – Examen médical d'aptitude au sport Année Universitaire 2010-2011 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes J.MERCIER (Mise ligne 28/09/10 – LIPCOM-RM) EXAMEN MEDICAL D'APTITUDE AU SPORT Département de Physiologie Service Central de Physiologie Clinique Montpellier J. MERCIER Pourquoi cet examen ? • Risque de mort subite – Incidence : 1/20 000 pratiquants en France – 1000-1200 décès chaque année – Étiologie cardiaque ou vasculaire 95% • Le sport ne crée pas la pathologie, il la révèle – Lors de l'activité physique intense le risque cardiovasculaire est transitoirement accru Cadre de la visite médicale du sport Au cabinet du généraliste• • Dans un centre médico-sportif (CMS), agréé par le ministère des sports • Dans des locaux dépendants de la médecine scolaire ou de la médecine du travail • Dans des consultations de médecine du sport rattachées à un service hospitalier (explorations fonctionnelles respiratoires rhumatologie , , cardiologie, rééducation fonctionnelle) • Dans les services spécialisés des hôpitaux publics et privés, créés plus récemment Particularités de la visite médicale • Consultation habituelle en médecine générale – Patient se plaignant de troubles – Examen clinique en faveur d'une pathologie ≠ • Consultation en médecine du sport – Sujet souvent sain qui ne se plaint de rien, avec tendance à minimiser ou dissimuler certains éléments, afin d'obtenir un certificat de non contre-indication à la pratique sportive – Cette visite médicale nécessite du temps, car elle

  • licence sportive

  • examen clinique

  • compétition

  • examen médical d'aptitude au sport année

  • courbure anormale du rachis

  • faculté de médecine de montpellier-nîmes


Publié le : mardi 29 mai 2012
Lecture(s) : 53
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
ème 2 cycle– DCEM –MT4.7/2 (Nîmes)– Examen médical d’aptitude au sport
J.MERCIER
Dé artementde Phsiolo ie Service Central de PhysiologieClinique Montpellier J. MERCIER
Cadre de la visite médicale du sport
Dans un centre médico-sportif (CMS), agréé par le ministère des sports Dans des locaux dépendants de la médecine scolaire ou de la médecine du travail Dans des consultations de médecine du sport rattachées à un service hospitalier (explorations , , cardiologie, rééducation fonctionnelle) Dans les services spécialisés des hôpitaux publics et privés, créés plus récemment
Année Universitaire 20102011
Pourquoi cet examen ?
Ris ede os bi e
– Incidence: 1/20 000 pratiquants en France – 1000-1200décès chaque année – Étiologiecardiaque ou vasculaire 95%
Le sport ne crée pas la pathologie, il la révèle
– Lorsde l’activité physique intense le risque cardiovasculaire est transitoirement accru
Particularités de la visite médicale
Consultation habituelle en médecine générale
– Examenclinique en faveur d’une pathologie
Consultation en médecine du sport , avec tendance à minimiser ou dissimuler certains éléments, afin d’obtenir un  -– Cettevisite médicale nécessite du temps, car elle débouche sur uncertificat médical qui engage la responsabilité du médecin – Utilitéd’un auto-questionnairequi engage la responsabilité du sportif, afin d’éviter les omissions volontaires de celui qui cherche un certificat à tout prix
(Mise ligne 28/09/10 – LIPCOMRM) Faculté de Médecine MontpellierNîmes
ème 2 cycle– DCEM –MT4.7/2 (Nîmes)– Examen médical d’aptitude au sport
J.MERCIER
Interrogatoire (2)
Antécédents sortifs – Symptomatologie à l’effort (palpitations, vertiges, douleurs, essoufflement..)
Sport pratiqué – Poursuite,reprise – Niveau (loisir, compétition) et charge d’entraînement (dépistage d’un Syndrome de surentraînement)
Année Universitaire 20102011
Interrogatoire (1)
Antécédents familiaux et personnels
Mort subite à l’effort (<50 ans) Trouble du rythme Coronaropathie HTA Diabète, cholestérol Tabac, café, thé, alcool Pathologies respiratoires, ORL Pathologies ostéo-articulaires Maladies chroniques Date des dernières règles, dysménorrhée, gestation ATCD chirurgicaux Traitement en cours
Examen clinique (1)
-– Auscultationcardiaque aux différents foyers, en décubitus dorsal, en respiration lente et bloquée (fréquence cardiaque, souffle,extrasystoles) – Palpationet auscultation des trajets artériels – Pressionartérielle en décubitus aux 2 bras
Pulmonaire – Auscultationdes aires postérieures (position assise) et antérieures (position couchée) – Nepas omettre les bases
(Mise ligne 28/09/10 – LIPCOMRM) Faculté de Médecine MontpellierNîmes
ème 2 cycle– DCEM –MT4.7/2 (Nîmes)– Examen médical d’aptitude au sport
J.MERCIER
Examen clinique (2)
Appareil locomoteur
– Sujetdebout, pieds joints  Courbureanormale du rachis(cyphose, lordose, scoliose…)  Déformationthoracique (gibbosité…)  Angulationanormale de l’ar ticulation tibio-fémorale (flessum, recurvatum)  Alinement des éaules rachiset crêtes iliaues
– Sujetallongé sur le dos  Mobilitécervicale et segmentaire (laxité, rigidité, limitation des amplitudes articulaires)  Appréciationde la musculature et testing de la force musculaire  Réflectivitétendineuse et cutanée
Examen clinique (4)
Test de RUFFIER DICKSON (+/- informatif)
– 30flexions en 45 secondes avec mesure du pouls avant, à la fin et après 1 minute de récupération
– Indicede RD=[(P1-P0)+2(P2-P0)]/10 0 à 3 excellent 3 à 6 bon 6 à 10 moyen > 10 médiocre
– Remarques: P1 doit être < 2P0 Retour à P0 en 2 minutes maximum + informatif si couplé à un ECG
Martinet : 20 flexions en 30 secondes plus adapté pour les enfants et les personnes âgées
Année Universitaire 20102011
Examen clinique (3)
– L’examenmorphologique et articulaire doit détecter les traumatismes ostéo-articulaires – L’objectifétant de traiter ou d’orienter vers une pratique sportive compatible
Autres investigations
– Palpationde l’abdomen et évaluation de la sangle abdominale – Vérificationdes orifices herniaires – Examende la cavité buccale et de la dentition – Poids,taille (IMC, DS) – Acuitévisuelle, audition
Examens paracliniques (1)
En fonction du contexte clinique
– ECGde repos  Nedépiste pas les anomalies survenant à l’effort
– ECGcouplé au RUFFIER DICKSON  Limitation: effort bref et sous maximal  Évolutiondes extrasystoles de repos
(Mise ligne 28/09/10 – LIPCOMRM) Faculté de Médecine MontpellierNîmes
ème 2 cycle– DCEM –MT4.7/2 (Nîmes)– Examen médical d’aptitude au sport
J.MERCIER
Examens paracliniques (2)
L’épreuve d’effort
– Indications:  Sujetsymptomatique à l’effort  Sujetavec 2 facteurs de risque CV  Sujetvoulant débuter ou reprendre une activité physique intense – Homme> 40 ans – Femme> 50 ans
– Limites:  1épreuve d’effort normale ne protège pas du risque d’accident aigu et ne dispense pas du respect des règles de bonne pratique sportive
Examens paracliniques (4)
De plus, lorsque le sport pratiqué sollicite plusparticulièrement certains organes, muscles ou articulations, le médecin eutadresser leatient à un spécialiste pour un complément d’examen (cardiologue, pneumologue, ORL…)
Année Universitaire 20102011
Examens paracliniques (3)
c ocarogramme erepos
– Sujethypertendu
– Sujetsymptomatique e or
CAP Apicale 4 cavités
Certificat médical de non contre-indication (1)
Permet de pratiquer un sport dans un club lié à une fédération sportive Permet d’obtenir une licence pour participer à une compétition sportive Pour certains sports particuliers dits à risques, ce certificat doit être établi par un médecin titulaire d’un Certificat d’Etudes Spécialisées (CES) ou d’un Diplôme Universitaire (DU) de médecine du sport. La qualification est prévue par une
– Sportsà risque : Sports de combat pour lesquels la mise « hors de combat » est autorisée ; Alpinisme de pointe ; Sports utilisant des armes à feu ; Sports mécaniques ;  Sportsaériens, à l’exception de l’aéromodélisme ;  Sportssous-marins
(Mise ligne 28/09/10 – LIPCOMRM) Faculté de Médecine MontpellierNîmes
ème 2 cycle– DCEM –MT4.7/2 (Nîmes)– Examen médical d’aptitude au sport
J.MERCIER
Certificat médical de non contre-indication (2)
Loi du 23 mars 1999(livre VI du code santé publique)
La première délivrance d’une licence sportive est subordonnée à la production d’un certificat médical attestant l’absence de contre-indication à la pratique des activités , l’exception de celles mentionnées par le médecin et de celles pour lesquelles un examen plus approfondi est nécessaire et dont la liste est fixée par arrêté des Ministres chargés de la santé et des sports. La délivrance de ce certificat est mentionnée dans le carnet de santé par l’article L. 2132-1.
Certificat médical de non contre-indication (4)
e soussgn ,oc eu……….., cere avo examiné M……………………, né(e) le ……… et n’avoir pas constaté, à la date dece jour, de signes cliniques apparentscontreindiquant la pratique des sports suivants …………….. en . A…………………………, le……………………..
Signature du médecin :
Année Universitaire 20102011
Certificat médical de non contre-indication (3)
La participation aux compétitions sportives organisées ou agréées par les Fédérations sportives est subordonnée à la présentation d’une licence sportive portant attestation de la délivrance d’un certificat médical mentionnant l’absence de contre-indication à la pratique sportive en compétition, ou, pour e non cencauxque cecomp onon ouvere ,a présentation de ce seul certificat ou de sa copie certifiée conforme, qui doit dater de moins d’un an.
Le sportif de haut niveau
un examen médical initial, standardisé, pour les candidats à l’inscription en filière ou sur liste de haut niveau
un suivi médical basé sur un tronc commun d’examens our toutes les discilines
des examens supplémentaires, spécifiques à certaines disciplines
(Mise ligne 28/09/10 – LIPCOMRM) Faculté de Médecine MontpellierNîmes
ème 2 cycle– DCEM –MT4.7/2 (Nîmes)– Examen médical d’aptitude au sport
J.MERCIER
Examen médical initial
niveau ou sur la liste espoirs réalisé par un médecin du sport diplômé contenu: – examenclinique – bandeletteurinaire – unECG de reos – uneéchocardiographie transthoracique de repos – uneépreuve d ’effort maximale (couplée éventuellement avec VO2 max, EFR) – unexamen dentaire
Examens complémentaires spécifiques à certaines disciplines
examen ,annue – sports aériens etsous-marins examen Ophtalmo , annuel – sportsaériens, mécaniqueset de combat, ski alpin radio rachis lombaire , biannuel (annuel avant 15 ans) – plongeon,gymnastique, patinage artistique, rugby  , – rugbyà XV et à XIII, lutte, football américain, bilan biologique , 3 fois par an – disciplinesd’endurance
Année Universitaire 20102011
Le suivi médical: tronc commun
Un examen médical , 2 fois paran, parun médecin du sport , – examenclinique – bilandiététique et conseils nutritionnels – bilanpsychologique – mesuresanthropométriques – bandeletteurinaire Un examen dentaire annuel Un examen biologique annuel :(NFS, réticulocytes, ferritine) Une échocardiographie à renouveler entre 18 et 20 ans Une épreuve d ’effort maximale tous les 4 ans
Conclusion
ctivité sportive intense = risque Nécessité d’un examen médical méticuleux (interrogatoire +++) Indication de l’épreuve d’effort en fonction du contexte clinique (1 risque persiste même après Débouche sur un certificat médical de non contreindication qui engage la responsabilité du médecin
(Mise ligne 28/09/10 – LIPCOMRM) Faculté de Médecine MontpellierNîmes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi