2ème cycle MIE Interactions précoces Item Année Universitaire

De
Publié par

Niveau: Supérieur
2ème cycle – MIE – Interactions précoces (Item 32) Année Universitaire 2009-2010 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes M.BIENFAIT/A.GRAMOND (Mise ligne 14/110/09 – LIPCOM-RM) Interactions précoces Item 32 Plan 1. Définitions - Relation mère – enfant - Lien mère-enfant - Attachement 2. Du côté de la mère - Préoccupation maternelle primaire - Caregiving et style d'attachement - Sensibilité maternelle 3. Du côté du bébé (cf dev nourrisson) 4. Facteurs de risque périnataux en santé mentale de l'enfant 5. Interactions - Définitions (affectives, comportementales, fantasmatiques…) - Evaluation - Observation des interactions, entretien 6. Perturbations des interactions Vidéo prématurité 1. Définitions Relation mère-enfant (parent-enfant): terme général qui définit les échanges au sens large entre les deux protagonistes Domaine . vaste et complexe, composé de multiples dimensions et influencé par de nombreux facteurs. Lien mère-enfant (ou Bonding): dimension affective de la relation mère-enfant. Emotions et sentiments ressentis par la mère vis à vis de son enfant (domaine des représentations). Le bonding chez la mère permet l'attachement chez l'enfant. Attachement: « relation émotionnelle intime entre deux personnes caractérisée par une affection mutuelle et un désir de maintenir la proximité ».

  • maternité

  • mère

  • interaction parent

  • interaction

  • attachement

  • corporelles cliniques du bébé au profit du discours et de l'imaginaire maternel

  • bébé


Publié le : mardi 29 mai 2012
Lecture(s) : 104
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
2
ème
cycle –
MIE
– Interactions précoces (Item 32)
Année Universitaire 2009-2010
aculté de Médecine Montpellier-Nîmes
.BIENFAIT/A.GRAMOND
(Mise ligne 14/110/09 – LIPCOM-RM)
Interactions précoces
Item 32
Plan
1. Définitions
-
Relation mère – enfant
-
Lien mère-enfant
-
Attachement
2. Du côté de la mère
-
Préoccupation maternelle primaire
-
Caregiving et style d’attachement
-
Sensibilité maternelle
3. Du côté du bébé (cf dev nourrisson)
4. Facteurs de risque périnataux en santé mentale de l’enfant
5. Interactions
-
Définitions (affectives, comportementales, fantasmatiques…)
-
Evaluation
-
Observation des interactions, entretien
6. Perturbations des interactions
Vidéo prématurité
1. Définitions
Relation mère-enfant (parent-enfant)
:
terme général qui définit les
échanges au sens large entre les deux protagonistes. Domaine
vaste et complexe, composé de multiples dimensions et influencé
par de nombreux facteurs.
Lien mère-enfant (ou Bonding):
dimension affective de la relation
mère-enfant. Emotions et sentiments ressentis par la mère vis à vis
de son enfant (domaine des représentations). Le bonding chez la
mère permet l’attachement chez l’enfant.
Attachement:
« relation émotionnelle intime entre deux personnes
caractérisée par une affection mutuelle et un désir de maintenir la
proximité ». Attachement: de l’enfant au parent
2. Du côté de la mère (1)
Préoccupation maternelle primaire:
-
décrit par Winnicott (en 1956). « Etat psychiatrique »
-
Présence d’un état maternel particulier vers la fin de la grossesse et
quelques semaines après l’accouchement, impliquant un repli sur
soi, une hypersensibilité perceptive (percevoir et donner sens aux
signaux du bébé).
-
Etat
d
o
r
i
g
i
n
e adaptative, substrat hormonal
-
Fonctionnement particulier des processus de mémorisation dans
cette période
2
ème
cycle –
MIE
– Interactions précoces (Item 32)
Année Universitaire 2009-2010
aculté de Médecine Montpellier-Nîmes
.BIENFAIT/A.GRAMOND
(Mise ligne 14/110/09 – LIPCOM-RM)
2. Du côté de la mère (2)
Style d’attachement maternel:
-
Théorie de l’Attachement développée par Bowlby en 1969
(psychanalyste anglais)
-
théorie du développement, issue des travaux de l’éthologie
-
Besoin fondamental de l’individu: sécurité et attachement à une ou
des figures d’attachement
-
Chez l’enfant, attachement va se développer au cours de la
première année de vie. En fonction de la réponse des
care-givers
à
ses comportements d’attachement, l’enfant va développer un
attachement
sécure
ou
insécure
(stratégies adaptatives)
2. Du côté de la mère (3)
-
Le système d’attachement est activé dans les situations de
détresse.
-
Actif du « berceau à la tombe »
-
L’adulte, à partir de ses premières expériences d’attachement a mis
en place des
modèles internes opérants
: représentations
mentales qui agissent comme des filtres des données de
l’environnement. Schéma de soi, du monde et des autres.
-
Ces modèles à
l
oe
u
v
r
e lorsque l adulte devient parent. Le style
d’attachement de l’adulte va influencer son style de
Care-Giving.
-
Intervient dans la plus ou moins bonne modulation des émotions
négatives de l’individu et dans la capacité de « conscience
réflexive » (Fonagy). Capacité à réguler les émotions négatives de
l’enfant
2. Du côté de la mère (4)
Caregiving: comportements de soins et représentations
-
aboutissement développemental des premières expériences
d’attachement.
-
Système comportemental, fonctionne en parallèle du système
d’attachement
-
Êtres humains naîtraient avec capacité à développer des
comportements de soin.
-
Importance du Holding (Winicott ): contribue au sentiment de
sécurité du bébé
2. Du côté de la mère (5)
Sensibilité maternelle
-
fait de « percevoir les signaux de l’enfant de manière appropriée et
d’y apporter une réponse rapide et cohérente » (Ainsworth et al,
1978)
-
Prévisible, capable d’un partage d’affect, de synchronie dans les
échanges, d’attention conjointe.
-
Sensibilité maternelle liée dans les études à la sécurité de
l’attachement de l’enfant à 12 mois.
-
Régulation des émotions de l’enfant: facteur médiateur de cette
association
2
ème
cycle –
MIE
– Interactions précoces (Item 32)
Année Universitaire 2009-2010
aculté de Médecine Montpellier-Nîmes
.BIENFAIT/A.GRAMOND
(Mise ligne 14/110/09 – LIPCOM-RM)
2. Du côté de la mère (6)
-
nécessité pour le bébé d’être contenu et régulé dans ses premières
expériences émotionnelles.
-
La mère sert « d’appareil psychique »: interprète ses états internes
et les lui restitue, de manière adaptée.
« sentiment continu d’exister
chez le bébé » (Winnicott).
Genèse de la Théorie de l’Esprit
- Question controversée de la transmission intergénérationnelle de
l’attachement.
-Représentations
d’Attachement
-Care-giving
-Sensibilité
-Fonction réflexive
Mère
Trouble
psychiatrique
Contexte
social et
familial
-« Fantômes du passé »
Bébé
ATTACHEMENT
Contexte
obstétrical
BONDING
-Caractéristiques
morphologiques
-Tempérament
-Comportements
d’attachement
Vulnérabilité
somatique
5. Interactions (1)
Définitions:
Ensemble des processus bidirectionnels où le nourrisson est soumis
aux influences des parents mais où il est aussi à l’origine de
modifications chez eux. Une interaction est la réaction réciproque de
deux phénomènes qui évoluent dans un même système.
3 niveaux d’interactions (Cramer):
-
comportementales ou réelles:
échanges directement observables
entre la mère et son bébé: corporels, visuels (regard réciproque),
vocaux (cris, pleurs, gazouillis, prosodie maternelle),
comportements de tendresse.
-
Affectives:
découlent de l’influence réciproque de la vie émotionnelle
du bébé et de celle de sa mère.
5. Interactions (2)
-
Fantasmatiques:
« domaine où le parent, dans l’actualité de ce qui
q
p
,
q
se passe avec le bébé, fait revivre des situations anciennes »
(Lebovici). Influence réciproque de la vie psychique de la mère et de
celle de son bébé. Font appel à la propre histoire des parents et à
leurs relations avec leurs propres images parentales.
Evaluation:
-
Les outils d observation (Gold Standard) pour l étude de la relation
mère-enfant. Décodage de documents vidéoscopés à l’aide de
grilles. (GEDAN, Grille de Bobigny, Care-Index…)
-
Outils basés sur le discours maternel: entretiens (entretien « R »,
Stern, autoquestionnaires (MIB, PBQ, MAI…)
2
ème
cycle –
MIE
– Interactions précoces (Item 32)
Année Universitaire 2009-2010
aculté de Médecine Montpellier-Nîmes
.BIENFAIT/A.GRAMOND
(Mise ligne 14/110/09 – LIPCOM-RM)
5. Interactions (3)
Observation des interactions, entretien
L
e
n
t
r
e
t
i
e
n parent-nourrisson: difficultés
-
risque de considérer le nourrisson comme un adulte miniature ou au
contraire ne pas lui prêter l’existence d’une vie psychique complexe
-
Tendance à privilégier le discours de la mère ou de l’entourage sur
la personne du bébé, sur ses troubles…(risque de confondre des
représentations fantasmatiques et imaginaires de la mère avec le
vécu même du bébé)
-
Propension du clinicien à ne pas prendre en compte les réalités
corporelles cliniques du bébé au profit du discours et de l’imaginaire
maternel.
-
Risque pour le pédopsy de projeter ses propres désirs et terreurs
infantiles inconscients
5. Interactions (4)
Interactions comportementales:
-
Cor orelle
p
Holding ou maintien
Dialogue tonique ou ajustement postural et tonique (Wallon,
Ajuriaguerra): manière dont l’enfant est tenu et dont il y répond,
interaction entre les postures et le tonus des partenaires
-
Visuelles
Regard mutuel pendant la tétée: induit des affects très marqués chez la
mère
Etude de ces interactions permet d’appréhender le climat affectif
Grandes variations d’une dyade à l’autre
5. Interactions (5)
-
vocales:
Les cris du bébé: principale modalité de communication. Suscite
p
p
chez l’adulte des affects intenses
Le langage: « le parler-bébé », prosodie: (intonation, vitesse, timbre
plus aigu)
Qualitatif: aspect dynamique et séquentiel, perception des signaux du
bébé et adéquation des réponses maternelles, séquences
réciproques, tonalité émotionnelle
Quantitatif: pauvreté ou richesse, continuité ou discontinuité, respect
des rythmes de vie.
5. Interactions (6)
Affective:
- Avant la première année: interactions parents-bébé: essentiellement
émotions et affects. Après un an, plus de place des objets
exterieurs.
-
Différentiation des affects du bébé, sentiments de plus en plus
nuancés
Fantasmatique:
-
Enfant imaginaire (naît avec le désir de grossesse) et enfant
fantasmatique (désir de maternité, désir d enfant, remontant à un
passé lointain).
-
« jeu infini de miroir, d’ombres, de reflets, en un mot de fantasmes »
(Stoleru, Lebovici).
-
Interpretation du matériel clinique émergeant pendant les entretiens
2
ème
cycle –
MIE
– Interactions précoces (Item 32)
Année Universitaire 2009-2010
aculté de Médecine Montpellier-Nîmes
.BIENFAIT/A.GRAMOND
(Mise ligne 14/110/09 – LIPCOM-RM)
5. Interactions (7)
Interactions père-nourisson
:
-
Caractéristiques similaires: réciprocité, régulation mutuelle
-
Caractéristiques propres, connues et étudiées.
Jeu: plus « physique », « stimulante », « jeu social ».
Langage: bref, simplifié et redondant comme langage maternel. Partenaire
linguistique plus exigeant car complexité du discours ne suis pas l’evolution
des compétences de l’enfant.
5. Interactions (8)
Réciprocité dans l’interaction:
Trois types de réponses maternelle
-
Comportements ou signaux de la mère se rapportent aux signaux
du nourrisson et correspondent aux besoins exprimés par le
bébé.(le bébé tend les bras, la mère le prend dans ses bras)
-
Réponses maternelles à l’encontre des souhaits exprimés par le
bébé (le bébé tend les bras, la mère s’éloigne de lui).
-
Réponses maternelles ne semblant pas avoir de relation avec le
comportement de l’enfant (par exemple regard vague et fixe de la
mère)
6.Perturbations des interactions
Niveau de stimulation
-
Excès
-
Insuffisance-manque
Réciprocité et mutualité
-
interactions dysharmonieuses, « non contingentes » (parfois
« paradoxales »)
Déroulement temporel
-
discontinuité (micro-coupures…)
-
Non transformation de l’interaction (figée…)
-
Répétition de la séquence interactive
Bibliographie
L’enfant et l’adolescent. Stratégies thérapeutiques
. S. Bourcet, Y. Tyrode,
S. Domenichino-Petitjean. Ed. Ellipses.
Psychopathologie du nourrisson et du jeune enfant
. 3ème édition.
Développement et interactions précoces. Philippe Mazet, Serge Stoleru.
Collection: Les âges de la vie. Ed. Masson
Psychopathologie du bébé
.
S. Lebbovici, F. Weil-Halpern, puf
Thèse M. Bienfait, M. Maury, G. Cambonie, F.Molenat «
Peut-on repérer
des indicateurs de risque dans la mise en place du lien mère-enfant en
maternité ? »
octobre 2008
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi