C'EST Déjà DEmainiCi

Publié par

Niveau: Supérieur
C'EST Déjà DEmainiCi high level & smart study co nc ep tio n & ré da ct io n : a br ac ad ab ra • d es ig n gr ap hi qu e : a te lie r ù bd es ig n • do cu m en t n on c on tra ct ue l • im pr im é se lo n le s no rm es Im pr im 'v er t s ur p ap ie r P EF C, P RI NT E NV IR ON NE M EN T • cr éd its p ho to s : S te ev e Jo sc h/ Pr em 1u m - ag en ce N ic ol as M ic he lin & a ss oc ié s - V ill e de N an cy - L'a ut re c an al : ré m i d ub oi s- J ui n 20 11

  • ouverture internationale de l'école

  • école des mines de nancy

  • ecole nationale

  • supérieure d'art de nancy

  • tradition d'échanges

  • elève ingénieur


Publié le : mardi 29 mai 2012
Lecture(s) : 57
Source : mines.inpl-nancy.fr
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
CiE  L’HiSTOiE
née au ledea de la preère gauuerreé ceossdtaélse  dpeo ular  rrépodre    ecostructo, l’cole des mes de nacy a déotré tout aauc ltoég  dae tsecsp e9r0 as ldehs sbteosroe ss ad ce alpé e coo et les attetes de la socété. D’abord au serce de l’dustre lorrae, pus des etreprses fraçases, elle a su rester r s’ourr au ode, asuo p ohért taugee  speosu dplôés occupet auourd’hu des ostes  ablté u peu partout psur la pla reèstpeo.s
mes : u label d’ecellece L’école des Mines de anc porte l’ritage d’une longue istoire ui dbute bien avant la cration de l’nstitut Mtallurgiue et Minier en  uand au milieu du  e  siècle la notion d’ngnieur ivil fait son apparition dans l’Encclopdie. bsorbant les volutions successives des savoirs scienti fiues et tecniues le modèle gnraliste et umaniste dvelopp par les écoles ationales Suprieures des Mines est devenu une rfrence. Une marue ui vaut à l’école des Mines de anc de recruter les meilleurs lèves de classes prparatoires au randes écoles au travers d’un des concours nationau les plus slectifs  le concours commun Minesonts.
 Acronyme d’Art, Technologie, Management, Artem-Nancy * est le nom qui désigne l’alliance pédagogique, scientifique, insti-tutionnelle de trois grandes écoles françaises  l’École Nationale upérieure d’Art de Nancy, l’École des Mines de Nancy et l’N usiness chool
02
1919 60’s 1971
1991 1999 2001
2004
2008
2012
Création de l’Institut Métallurgique et Minier rebaptis un an plus tard école Suprieure des Mines et de la Mtallurgie. L’école innove en dveloppant le concept d’ ingénieur généraliste et humaniste ouvert au monde. Elle devient l’une des pièces maîtresses de l’ Institut National Polytechnique de Lorraine.
Une formation d’ Ingénieur de spécialité en Matériau et estion de Production est mise en place en parallèle à la formation d’ngnieur ivil des Mines. cte de naissance de l’alliance rtem-Nancy fruit du rapprocement de l’école des Mines de anc de l’ usiness Scool et de l’école ationale Suprieure d’rt de anc. uverture de la ormation d’ Ingénieur de spécialité en Ingénierie de la Conception.
vec le roupe des écoles des Mines l’école cre une raduate chool  afin de promouvoir ses formations à l’international.
La chaire « Ingénierie et Innoation » voit le our avec pour ambition de former les lèves ingnieurs au management de l’innovation.
mménagement de l’école dans ses nouveau locau sur le campus rtemanc. aissance de l’ niersité de Lorraine. ration de l’ Institut Mines élécom.
Effectf étudats : 800
onnées 1-11 estimation moenne
        ncy et de l’N usiness chool dant sa stratégie sur l’ouerture au monde profession -et au cultures étrangères, l’cole des Mines de Nancy triue à âtir l’aenir à la lumière de l’innoation » hel auein ecteur de l’École des Mines de Nancy
Esegats, chercheurs et persoels : 250
égende  ormation ngénieur ivil des ines ormation ngénieur de sécialité atériau et estion de Production ormation ngénieur de sécialité ngénierie de la oncetion astères Sécialisés asters d’niversité octorats hercheurs et nseignants-chercheurs Personnels S - ngénieurs ersonnel administrati et techniciens ouvriers et ersonnel et service
03
SEx D’ExCELLEnCE
Co osate de l’isttut natoal olytechue de Lorrae, l’cole des mes de nacy est auss lu dpes fleuros de la future ersté de Lorrae, pôle uerstare de preère eergure u coure tous les doaes de la coassace.  eroeet plurdsc de cho pour ue grade école d’géeurs gééralstes. plare
erstare de plu sp ôdlee  5u0 000 étudats L’L et les trois autres universits de Lorraine ont en  tam leur rapprocement à l’automne  avec comme perspective la cration de l’Universit de Lorraine. ans le cadre de cette dmarce elles se sont rassembles autour du ôle de ecerce et d’Enseignement Sup  rieur ES ui est carg depuis octobre  date de sa cration officielle de favoriser la coordination la coo  pration et les ventuelles mutualisations ue ces uatre tablissements souaitent poursuivre et accroître. L’ersté de Lorrae e uelues chffres   étudiants,   écoles d’ingénieurs,    enseignants et enseignantschercheurs,    laoratoires de recherche cole des mes : l’esprt de corps Membre du roupe des écoles des Mines EM l’école partage un certain nombre de valeurs avec ses partenaires des Mines de aris de Saint étienne de ouai d’lès de antes et d’lbi  tradition d’canges nourris avec le monde cono miue volont commune d’ouverture innovation pdagogiue... ort de ces liens istoriues le EM poursuit son dveloppement notamment en d’canges d’lèves d’enseignement à distanc partenariats internationau recrutement et sl mutualiss d’tudiants trangers. roté et utualsato Les relations ui unissent les écoles des Mi anc de aris et de SaintEtienne sont encor troites. Elles recrutent toutes les trois sur la b concours commun Minesonts. Elles croisen rseau d’nciens élèves et disposent avec mines d’un service de gestion de carrière mu ui s’adresse à l’ensemble de leurs diplôms.
04
L’école des Mines de anc tire le plus grand bnfice de son appartenance à l’nstitut ational ol tecniue de Lorraine L cette place forte de l’ingnierie durable au carrefour des grands eneu de socit. ice de ses  coles d’ingnieurs et des  laboratoires ui lui sont adosss l’L affirme plus ue amais sa double vocation scientifiue et tecnologiue ce dont tmoignent ses formations à fort caractère professionnalisant et ses contrats de recerce avec l’industrie. valeur aoutée et capus de référece À anc cet établissement est l’initiateur du  oau d’ngnierie et de ecnologie une dnamiue lan ce en  ui se propose de relever le dfi de l’conomie de la connaissance en activant les interactions entre recerce formation et innovation. Sa finalit  dvelopper de nouvelles formes d’actions partenariales associant universit entreprises et territoire dans le but d’acclrer le passage des connaissances au applications. L’nstitut ational oltecniue de Lorraine est par ailleurs engag au côts des trois autres universits de la rgion dans la construction de l’Universit de Lorraine ui verra le our à l’orion . ette politiue a dà permis à la Lorraine de dcrocer le label ampus ui la voit figurer dans la liste des  sites nationau reconnus par le Ministère de l’Enseignement Suprieur pour l’ecellence de leur formation et de leur recerce. * École uropéenne d’ngénieurs en énie des Matériau M  École Nationale upérieure d’Agronomie et des ndustries Alimentaires NAA  École Nationale upérieure d’Électricité et de Mécanique NM  École Nationale upérieure de éologie N  École Nationale upérieure en énie des ystèmes ndustriels N  École Nationale upérieure des ndustries himiques N c : urltlee p-anrta alyleurs En fondant rtemanc avec l’ usiness Scool et l’école ationale Suprieure d’rt de anc l’école des Mines s’est offert de nouvelles perspectives. ette alliance soutenue par un rseau d’entreprises très actives rtem Entreprises lui permet de conforter la formation de ses lèves ingnieurs en sciences umaines et sociales et en management tout en les ouvrant de façon originale à la dmarce de cration artistiue à travers la ralisation de proets intercul  turels et interdisciplinaires. es résoluet tDoeusr ésc ers laer En  ans d’eistence l’ école des Mines de anc a form plus de   lèves ingnieurs dont plus de   sont encore en eercice. Un rseau dnamiue ui alimente Mines de anc lumni ssociation des nciens élèves prside par eanves oc irecteur ecutif de ap emini. Sa vocation  dvelopper la solidarit entre ngnieurs ivils des Mines renforcer les liens avec l’établissement et favoriser les contacts profession  nels et personnels entre ses membres.
ean-es och Président de Mines de Nancy lumni
LLinCES SOnnSTiE
Grâce  ses accords aec ue soatae d’établsseets supéreurs das le ode, l’cole des mes de nacy rayoe sur les c cotets. Elle accuelle chaue a étragers et ses élèes géeurs passet e oyee 6 os et de  ltéeerpaltuso dael .20 % détudats 
e rae poltue d’accuel Les tudiants trangers sont près d’une centaine à reoindre caue anne les Mines de anc. Les uns sont recruts en première anne sur le concours Minesonts. Les autres sont accueillis en deuième anne en tant u’admis sur titres ou par le biais d’canges acadmiues entre universits. Des prograes u fot école Les tudiants en cange bnficient pour la plupart des programmes Erasmus et rafitec ce dernier liant la rance et le rsil. Les tudiants trangers ac cueillis en deuième anne de la ormation ngnieur ivil des Mines sont eu originaires d’Universits avec lesuelles l’école a nou des accords de pas ui intressent ses partenaires industriels et de rgions du monde avec lesuelles la Lorraine entretient des liens de coopration. Un Mastère Spcialis est par ailleurs eclusivement rserv à des cadres trangers en activit. inances par des bourses d’entreprises ces formations biculturelles contribuent elles aussi à l’ouverture internationale de l’école. D’où eet-ls ? En  les tudiants trangers en formation au Mines de anc venaient d’une vingtaine de pas diffrents  llemagne rsil anada ine nde apon Malaisie Maroc unisie… L’École accueille chaque année une centaine d’étudiants étrangers. Les élèes géeurs saet oyager L’école des Mines sait recevoir mais elle aime  fasceau d’opportutés aussi eporter ses talents. ussi incitetelle ses u plan international l’École des Mines d Nancy tire parti des nomreuses opportunités offertes par lèves ingnieurs à muscler leur eprience in ses partenariats et ses ré e ternationale en mettant à profit les programmes seau. d’canges institutionnels ou ceu ngocis entre râce à la raduate Scool lance en  par le roupe des écoles des Mines l’école est en mesure de recruter autres par le EM. Les formules sont multiples  caue anne des tudiants en provenance de ine d’nde du rsil et du ietnam. stage dans une entreprise implante à l’tranger Elle ralise des canges avec sept universits brsiliennes au travers du rogramme rafitec rasil rance sour acadmiue anne « csure » entre la  e  ngnieurs ecnologie ui s’tend progressivement à toute l’mriue latine. Elle a conclu des accords Erasmus et la  e  anne double diplôme ou second diplôme avec une trentaine d’universits allemandes sudoises espagnoles italiennes roumaines tcèues polonaises Master... sultat  slovaues grecues et autriciennes.  des stages ont lieu dans une entreprise Membre de la onfrence des irecteurs des écoles rançaises d’ngnieurs et de la onfrence des randes implante à l’tranger. écoles l’école est par ailleurs partenaire d’une uinaine d’universits du ubec et en conneion avec le rseau • Les sours acadmiues dans une universit E association lobal Education for European Engineers and Entrepreneurs ui organise la mobilit tudiante trangère concernent près de la moiti de la promotion. entre l’Europe et le continent amricain la ussie et l’sie du sudest. • u cours de leur cursus les lèves ingnieurs Enfin elle s’investit dans le rseau ni ui permet de mutualiser les recrutements et la prparation linguistiue sournent en moenne  mois et demi à l’tranger. culturelle et scientifiue des tudiants trangers accueillis par les  coles d’ingnieurs adrentes.
05
TTEnTiOn CiTOYEnnE
L’cole des mes de nacy fore des géeurs capables d’oer et de codure le chageet as elle s’estt auss au uotde pour releer les défs du oet, égalté des chaces, ouerture socale et déeloppeet durable.
Coup de pouce fraterel au géeurs du futur ela fait treie ans ue l’ école des Mines de anc a  repris à son compte l’opration « Main à la pâte » formule ui propose au lèves des classes primaires d’apprender la science par l’eprimen  tation. À l’école cette initiative a donn naissance à un proet de première anne ui voit un binôme d’tudiants accompagner une classe à raison de  eures par semaine  à l’occasion des sances ui se prolongent sur plusieurs mois les lèves ingnieurs travaillent en collaboration avec les professeurs des coles sur des tmatiues et des concepts scientifiues de base. aèe ta scece ! Servie par une approce ludiue l’opration « Main à la pâte » constitue un levier efficace pour promouvoir la science à l’cole et susciter des vocations. Elle permet galement de favoriser le dveloppement personnel et l’ouverture d’esprit des futurs ingnieurs au travers notamment de l’apprentissage de la pdagogie. epuis son lancement l’eprience n’a eu de cesse de grandir au point de se conclure cette anne par deu ournes de rencontres scientifiues... Un vnement baptis « amène ta science  » ui a runi en mai dernier à anc   lèves d’coles primaires de collèges et de lces et  cerceurs et tudiants de l’Universit de Lorraine parmi lesuels plus de  lèves de l’école. Les eeu de l’ouerture socale Capus resposable teouurrs  reluei veur leu edlà  dsee ln oduverture sociale et caottnirnera ivsesrasn lcees  ofour cmraatiinotnes  dde ence elpleasn cpeo udveosi rt alennatnsc eprr olemuerts u egageet durable tudes lécosle des Mines det ouarnncen ta  pcaro ismi de privilgier lee mtrbarveasi l dde téerrain et la proim ite. an etLtae maonunr eet  elle a constitu un rseau de solidarit runissant des m e l’ cole de l’nstitut Lécole des Mines de anc adère au côts de lL dmeosb ialissso pcioautiro nmse t«t re eesnsi npleacme oui nu np roêgvrae m» m«e  due msaenmsiinbeiliss »a tieot n«  à ndteerstmiinnaetiso nL odrerasi nceo ll». gEite ncse.  rseau sest à la campagne ampus esponsables. ette dmarce nationale a pour but d’inciter les tablissements d’ensei  é el gnement suprieur à intgrer progressivement le dvelop   plur pement durable à leurs programmes de formation et de Soucieuse d’aller plus loin l’ école a mis en place un dispositif « galit des cances » à destina  recerce mais aussi à l’ensemble de leurs activits ad  tion des lèves de collèges et de lces issus d’un milieu dfavoris ou tant scolariss en one ministratives. Un engagement somme toute logiue pour d’ducation prioritaire. Son but  lutter contre l’autocensure ui loigne trop d’lèves mritants des l’école puisue cette tmatiue inspire dà ses ensei  voies d’ecellence. ette initiative labellise « orde de la russite » par le Ministère de l’Ensei  gnements et u’elle nourrit ses rfleions en termes de gnement Suprieur et de la ecerce associe l’ école des Mines l’ usiness Scool et l’Ecole mobilit partage ou d’efficacit nergtiue par eemple. ationale Suprieure d’rt de anc dans le cadre de l’alliance rtemanc  elle bnficie à plus L’école s’est d’ailleurs porte volontaire pour être « tablis  de  lcens et près de  collgiens. armi eu de nombreuses filles  « lles pensent sou-sement pilote » pour le « tronc commun de connaissances ent et à tort que les métiers auquels préparent les filières scientifiques ne sont pas faits pour elles veloppement urable » auourd’ui tendu à toutes les Nos efforts de sensiilisation les concernent donc au premier chef »  prcise ilippe Sessiec arg écoles de la onfrence des randes écoles. de mission galit des cances à l’ école des Mines de anc.
06
ESiT DEnTEiSE Souteue par le ode soco-écooue, par la odato de l’idustre de l’cole des me t lssocato des ces lèes, lcole se sur letrepreeurat et loato pour releesr  ldees  ndéafcsy   eeparr. L’oato e actos e odato e phase aec l’oato Si l’école a o nrpur vocation de former des ingnieurs est la ondation de lndustrie cre en  et g« nganliisetreies  eet t nnuovmaatinoisnt e»s e slt odbee cctoif mpdle telar  lecs asirae  prside par eanarlos ngulo irecteur nral voirs toriues par une observation des pratiues adoint orsident de l’ctivit iment de La  innovantes en entreprise. Un apport essentiel pour ui farge ui a permis la mise en œuvre de la caire  veut voluer en crat ecuor mresepoen.sable dans un environntoine uedout - esponsale de la chaire «p ar ndgesn ieernietr eeptr isnens.o vSationu n»  pleat n spolnu s nganncreaml elnat  « Ingénierie et Innoation » ur nement international pl ondation contribue à la rfleion stratgiue de e abto de forato l’école. Elle lui apporte son soutien en matière de uourd’ui la caire mène trois tpes d’actions dont prospective et d’appui au lèves ingnieurs. Enfin les premières ont immdiatement port sur la formation. elle contribue au renforcement de ses liens avec les our ntoine ubedout le responsable de la aire entreprises et à son dveloppement à l’international. « l’ngénieur iil des Mines doit auourd’hui s’affirmer comme un acteur socio-économique à la fois créatif, Les bos pots responsale et armé de compétences complémentaires    économiques, uridiques, sociologiques, managériales de l’appretssage et éthiques ’est ainsi qu’il peut contriuer à l’éolution positie de la société » ttentive au besoins de l’conomie l’ école des Mines de anc s’est enricie en  et  de e uesto d’obserato  . deu formations de spcialit à destination des titu  La caire « ngnierie et nnovation » s’intresse aussi notamment les caiers de la caire outil d’canges laires de S et de U. À Saintidesosges pôle au proets. ’est le deuième volet de son action. entre l’école les lèves et les partenaires où sont regrou  d’ecellence en mcaniue et en plasturgie le cursus ci l’innovation est moins base sur les savoirs ue pes par semestre l’ensemble de ses contributions. en ngnierie de la onception s’ouvre depuis  ans à la voie de l’apprentissage. élèves ingnieurs à part L’etrepreeurat fore la euesse entière les apprentis bnficient c’est la condition de À l’École des Mines de Nancy les entreprises sont Des occasos e or des partenaires naturels. Plus de  d’entre elles sabelle Le Ma le sait bien  « ’École des Mines soutiennent auourd’hui son déeloppement et terait pas sans ses liens étroits aec les entrepris accompagnent ses innoations pédagogiques. cette relation partenariale se dcline sous des multiples tout au long de la formation  forte imp égalit ommesfemmes dveloppement durable ou  dans la gouvernance de l’tablissement recrut verture sociale. La socit volue. Et les entreprises avec d’lèves ingnieurs participation active au no elle. Sensible à cette nouvelle donne l’ école des Mines filières managriales coconstruction des en cultive plus ue amais ces valeurs et s’emploie à former ments accueil de stagiaires contrats de rec des cadres responsables et umanistes aussi bien dans prsence dans les urs parrainage de pro leur tête u’à l’aise dans leur proet professionnel. « ’est organisation de concours sponsoring d’vne notre manière de professionnaliser nos élèes » epliue À anc les lèves ingnieurs ne manuent d’ sabelle Le Ma irectrice de l’ction vers les Entreprises aucune occasion de se mêler au monde con et les ollectivits. « Aec ses réseau et forte de l’alliance ’est le cas lors des « rendevous mtiers » lanc Artem-Nancy »  poursuitelle « l’École relèe par ailleurs le favoriser les canges entre eunes diplôms et défi de l’entrepreneuriat, sans amais perdre de ue qu’un ingnieurs  des rencontres ui ont attir une c élèe ingénieur sur  formé au Mines de Nancy est une d’nciens élèves en trois ans d’eistence. ’est future ingénieure »  d’où son engagement citoen au sein galement avec les « semaines dpartementale du lMubE  Epnotruer pprreonmeuoruivaot ira ula  comnitnriinb uctrion  àd leisn iftieatmivme edse  alau  pdeerumieèttmeen ta cnnae udee  pvirsiintteer mdpess  sài teprs èisn ddues triels  dl Isaelle Le May - irectrice de l’ction ers les ntreprises et les Collectiités dveloppement conomiue et social. et des pôles d’ecellence en rance et à l’trang
T T ivE E m DGOGiE C
LHércotlee r pdoer tcee te é tealtl ed uesep rfot,r ter tde-ensaocy  ofafrea gaéura léel èete sh ugaéste. és de poser u regard éclaré sur le ode. eurs la possblté de se cofroter  d’autres sesblt et
La compleit du monde appel futur cadre commercial et celuil ed ed el laar tcisrtea toivuit d.u  Edne psiegrnmeert tarntte àm llaènvce i fnagit ndiee ucre tdtee  cnrociseesrs isto nu rneeg varradi ea voepcp ocretluuin itdu. plé bcsoccée ppt oat t ar les etreprses L’audace pour oteur lus d’une uarantaine d’entreprises dont certaines à rganiss caue vendredi de deuième anne les ateliers rtem s’articulent autour de deu temps forts  un enseigne nationale sduites par le concept ont tenu enseignement pluridisciplinaire et la conduite d’un proet en groupe de  à  lèves centr sur une probl à soutenir la dnamiue pdagogiue scientifiue et matiue complee. institutionnelle des trois grandes coles françaises. out en conservant leurs spcificits les trois coles partenaires l’ école ationale Suprieure d’rt de anc assembles au sein d’« rtem Entreprises » elles l’école des Mines de anc l’ usiness Scool proposent ainsi à leurs lèves d’être les acteurs d’une pdagogie participent activement à la russite d’rtemanc audacieuse ui les plonge au cœur d’eneu et de logiues a priori loigns de leur domaine d’ecellence initial. par la mise en œuvre de diffrentes actions de dve loppement et de promotion  proposition de suets de stage d’ateliers prestations pdagogiues rfleion Ecouter la dfférece sur les mtiers d’interface apport de proets concrets sensibilisation auprès des rseau locau rgionau uelue  futurs ingnieurs crateurs et managers participent tous les vendredis au  ateliers rtem et nationau soutien au initiatives des tudiants... proposs par les  coles. utant de laboratoires d’ides où la transversalit s’appuie sur des proets concrets proposs par des industriels des collectivits ou des laboratoires de recerce et où les tudiants apprennent à travailler ensemble en coutant leurs diffrences. Double effet dplôat ett aat-goût des edreds rte Un double diplôme école des Mines de anc   teliers roosés ar l’cole des ines  emles d’ateliers roosés ar l’cole usiness Scool à coloration financeaudit est • concetion innovation roduction Nationale Suérieure d’rt de Nanc et l’N propos au lèves ingnieurs suivant les parcours ngnierie des sstèmes de production et ngnierie u r de l’ide au prototpe d p ototpe au marc. usiness School  matmatiue. Et ce moennant une prolongation p c r i o n b d l n m i at u i e u s e o  u d  e s s c r i i e s n c u e e s s  d e u n  d e a u n  g s e o r c  i  tau e œ u p v r ri e m s e n a t r a t ti a o g n é e c s onception et ralisation de d’tude d’un an. mtodes et applications. sstèmes multiutilisateurs à des fins artistiues. • entrerise et territoire    approce pluridisciplinaire face au eneu l  e c et o  sl h eœs a u b av i r t tri a es t st i  er o s n acloisordeisn aptaer ulress  intsutadiuarnetnst   une interaction d3 e00s0e hgeuerese t par aenvironnementau organisationnels sociau et tecniues. àe nutnree elles et avec le public aboutissant  aue anne les  ateliers rtem offrent plus de  environnement et déveloement durable  eposition en fin d’atelier.   eures d’enseignement ui sont prises en former des « cocitoens » et les initier • chaire « nnovation ntrereneuriale » carge collectivement et copilotes par les coles. À au dveloppement durable. le esign et les ouvelles ecnologies cela s’aoutent les interventions de  confrenciers • e-business  les tecnologies d’internet au Service de l’nnovation Entrepreneuriale. et près de  proets en uipes pluridisciplinaires.  cet atelier a pour obet de prparer les tudiants 5 000 au eamens professionnels en inance  principalement. ’est le nombre total d’tudiants ui ont goût au ateliers rtem depuis leur cration il  a  ans.
Du souffle das les oles aue anne une uipe compose d’tudiants des trois coles participe à la course de l’EE clèbre course de voile sur la côte tlantiue et porte très aut les couleurs de l’alliance rtemanc.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi