Chapitre V L'évolution des inégalités régionales

De
Publié par

Master, Supérieur, Master Chapitre V L'evolution des inegalites regionales Master EMI- Universite de Lille I Economie Geogragraphique Europeenne et Strategie des territoires Cours de Lise Patureau Annee Universitaire 2010-2011
  • limites du modele
  • choix de couts de couts de transport localisation
  • hypotheses du modele demande
  • force d'agglomeration
  • salaire du secteur manuf
  • echange ⇒
  • modele de krugman
  • migrations entre communes franc¸aises
  • peripherie hypothese au cœur du phenomene d'agglomeration chez k91 ⇒
  • secteur manufacturier
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 34
Source : lise.patureau.free.fr
Nombre de pages : 30
Voir plus Voir moins

Chapitre V
L’evolution des inegalites regionales
Master EMI- Universite de Lille I
Economie Geogragraphique Europeenne et Strategie des territoires
Cours de Lise Patureau
Annee Universitaire 2010-2011Introduction
Les limites du modele centre-peripherie
Hypothese au c ur du phenomene d’agglomeration chez K91
) Demande nale des consommateurs mobiles entre zones.
Deux critiques majeures
- Faible mobilite de la main d’ uvre (notamment en UE)
- (Absence de) r^ole des biens intermediaires
(Chapitre V ) 2 / 30Introduction L’hypothese de mobilite du travail
L’hypothese de mobilite du travail
Di erentiels de salaires et migrations des travailleurs
- Eichengreen (1993) : elasticite des migrations aux di erentiels de
salaires 25 fois + elevee aux U.S. qu’au U.K.
- Mouhoud et Oudinet (2006) : migrations entre pays europeens
motivees par des raisons familiales, et non par les di erentiels de
salaires ou les taux de ch^ omage relatifs
Faible mobilite du travail en Europe
- Combes, Lafourcade et Mayer (2005) : Part des actifs fran cais residant
dans leur departement de naissance’ 53% (70% hors IDF)
- Gobillon (2001) : Migrations entre communes fran caises ’ 4% au
maximum de l’emploi total des
(Chapitre V ) 3 / 30Introduction L’hypothese de mobilite du travail
Strategies de localisation en l’absence de migrations inter-regionales
- S’implanter en Belgique et/ou en Grece
- Belgique : Main d’ uvre qualiee, couts^ de production eleves (hauts
salaires, rentes foncieres, etc.) / Region \centre"
- Grece : Couts^ de production faibles (bas salaires, scalite avantageuse)
/ \Region peripherique"
Choix de Couts^ de Couts^ de transport
localisation production Eleves Moyens Faibles
G+B 12 0 0 0
B 10 3 1.5 0.75
G 8 8 4 2
Decision, fonction des barrieres a l’echange
- Si fortes barrieres a l’echange : s’implante en B et G
- Si barrieres intermediaires : s’implante en Belgique
- Si faibles barrieres a l’echange : s’implante en Grece
(Chapitre V ) 4 / 30Introduction Prendre en compte les biens intermediaires
Prendre en compte les biens intermediaires
Conclusion: Moindre mobilite du travail entre regions, un frein a la
concentration spatiale de l’activite economique.
Comment expliquer la realite europeenne?
- Faible mobilite de la main d’ uvre...
- ... Et inegalites regionales importantes?
) Autres forces d’agglomeration?
) Le r^ole des biens intermediaires
- Biens intermediaires’ 60% des ventes des entreprises U.S.
Supposer immobilite du travail entre regions, mais mobilite des
entreprises
Avec relations producteurs biens intermediaires/ naux
) Peut engendrer une structure centre-peripherie
) Modele de Krugman-Venables (1995)
(Chapitre V ) 5 / 30Introduction Prendre en compte les biens intermediaires
Le modele de Krugman-Venables (1995)
Intuition
- Producteurs de biens intermediaires: se localiser pres des entreprises de
bien nal
- Entreprises du secteur nal: se localiser proche des fournisseurs
) Concentration des rmes sans migration du travail
) Hausse des salaires dans la region centre
- Force d’agglomeration (region centre plus riche)
- Force de dispersion (cout^ du travail plus eleve)
) Enrichir l’analyse des phenomenes d’agglomeration spatiale
Integration economique et inegalites regionales : la \courbe en
cloche"
- Premier stade de l’integration: creusement des inegalites regionales
) Dilemme e cacite-equite
- Approfondir l’integration : convergence des regions
) Plus d’e cacite et plus d’equite
(Chapitre V ) 6 / 30Le modele de Krugman et Venables (1995) Les hypotheses du modele
Hypotheses du modele: Population, marche du travail et
demande nale
Deux regions, 1 et 2
Population de chaque region xee
) Pas de migration inter-regionale du travail
Normalisation:
L = L = 11 2
Population employee dans deux secteurs, agriculture (A) ou industrie
(M)
) Parfaite mobilite sectorielle du travail
Arbitrage entre les deux secteurs
) Egalite du salaire entre secteurs...
- tant que les deux secteurs co-existent dans la region
(Chapitre V ) 7 / 30Le modele de Krugman et Venables (1995) Les hypotheses du modele
Secteur agricole
- Rendements constants, CPP, libre-echange
) Bien agricole = numeraire
A AP = P = 11 2
) CPO: salaire agricole egal a 1
Secteur manufacturier
- Soit w salaire du secteur manuf. de la region ii
- Soit la part (le nombre) de travailleurs de la region i embauchesi
dans le secteur manufacturier:
MLi 8i = 1; 2i
Li
Trois situations possibles dans chaque region
- Les deux secteurs sont presents, 0< < 1i
- Seul le secteur manufacturier est present, = 1i
- Seul le secteur agricole est present, = 0i
(Chapitre V ) 8 / 30Le modele de Krugman et Venables (1995) Les hypotheses du modele
Demande nale
) Utilite du menage de la region i provient de:
M- Bien manufacture composite C , agregat de varietes di erencieesi
(CES)
A- Bien agricole Ci
- Fonction d’utilite Cobb-Douglas:
M A 1 U = (C ) (C ) 0< < 1i i i
- Agregat de varietes di erenciees selon fonction CES:
2 3
1
X X
1 1M M M4 5C = (c ) + (c )i ii ji
n ni j
(Chapitre V ) 9 / 30Le modele de Krugman et Venables (1995) Les hypotheses du modele
Programme de maximisation de l’utilite sous contrainte budgetaire
(Cf Chapitre 4)
) Demandes optimales pour chaque variete produite dans i et j resp.:
R pi iMc = (1)ii M MP P
i i
R pi jMc = (2)ji M MP P
i i
A A MAvec le revenu nominal R de ni comme R = w L + w Li i ii i i
Soit,
R = 1 + w (3)i i i i
Indice de prix du bien industriel composite:
12 3
1 X X
M 1 1 4 5P = p + (p ) (4)ji i
n ni j
(Chapitre V ) 10 / 30

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.