Diagnostic de l'asthme

De
Publié par

Niveau: Supérieur
Diagnostic de l'asthme Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes Diagnostic de l 'asthme Plan de cours I - Diagnostic positif I.1- Définition globale I.2- Diagnostic clinique I.3- Diagnostic fonctionnel I.4- Diagnostic histologique (?) I.5- Diagnostic biologique (Marqueurs?) II. Diagnostic différentiel II.1- En fonction de l'âge : très important II.2- Quelques exemples endoscopiques II.3- Intérêt de la radiographie III. Diagnostic phénotypique : III.1- Formes cliniques symptômatiques III.2- Concept de sévérité et de contrôle III.3- L'asthme est-il cortico dépendant? III.4- Quelques formes cliniques particulières III.5- Asthme allergique IV. Diagnostic étiologique : IV.1- Facteurs de risque IV.2- Facteurs précipitants IV.3- Facteurs protecteurs Ph. Godard -- Octobre 2003

  • circonstances du diagnostic

  • épisodes récidivants de toux, de sifflements et d'oppression thoracique

  • diagnostic clinique

  • obstruction bronchique

  • pneumologie faculté de médecine montpellier - nîmes

  • oppression

  • dyspnée toux


Publié le : mercredi 1 octobre 2003
Lecture(s) : 27
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 39
Voir plus Voir moins
Diagnostic de l asthme
Plan de cours
I - Diagnostic positif I.1- Définition globale I.2- Diagnostic clinique I.3- Diagnostic fonctionnel I.4- Diagnostic histologique (?) I.5 Diagnostic biologique (Marqueurs?) -
II. Diagnostic différentiel II.1- En fonction de lâge : très important II.2- Quelques exemples endoscopiques II.3- Intérêt de la radiographie III. Diagnostic phénotypique : III.1- Formes cliniques symptômatiques III.2- Concept de sévérité et de contrôle III.3- Lasthme est-il cortico dépendant? III.4- Quelques formes cliniques particulières III.5- Asthme allergique IV. Diagnostic étiologique : IV.1- Facteurs de risque IV.2- Facteurs précipitants IV.3- Facteurs protecteurs
 asthmeDiagnostic de l Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Ph. Godard -- Octobre 2003
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.1- Définition globale
Ph. Godard Octobre 2003 --
1- CLINIQUE :Crise, dyspnée, (toux, oppression), paroxystique, sifflante, volontiers nocturne,
récidivante, réversible spontanément ou sous leffet du traitement.
2 - FONCTIONNELLE :Obstructionbronchique réversible
 VEMS, VEMS/CVL : diminué
 VR: augmenté
CPT = normale
3 - Synthèse : chroni
: chronicité, variabilité, réversibilité
Diagnostic de l asthme Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.1- Définition globale
Lasthme est une maladi e inflammatoire bronchique
 De nombreuses cellules et médi ateurs jouent un rôle important.
Ph. Godard -- Octobre 2003
 Linflammation chronique es t responsable dune hyperréactivité bronchique, ainsi que dépisodes récidivants de toux, de sifflements et doppression thoracique.
 Il existe une obstruction bron chique variable et réversible.
Ainsi qu une HBR ( Hyp er réactivité bronchique)
Diagnostic de l asthme Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.2- Diagnostic clinique
1- Circonstances du diagnostic : Un des symptômes classiques Un séjour hospitalier, un AAG (Asthme aigu grave), Des bronchites répétées Une rhinite Une exposition professionnelle Un sportif (baisse de performance) Une grossesse Un examen systématique Une visite dembauche Une prescription de médicaments de type ß bloquant
 asthmeDiagnostic de l Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Ph. Godard -- Octobre 2003
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.2- Diagnostic clinique
2- Les manifestations :
Ph. Godard -- Octobre 2003
L asthme est un syndrome, associant des manifestations bronchiques et nasales :
Dyspnée Toux Oppression Sifflements Nuit A l effort Expectoration Isolément Ou Association
Diagnostic de l asthme Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
(+)
Rhinite dans 80%des cas
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.2- Diagnostic clinique
3- Pour affirmer le diagnostic : 1. Les critères cliniques sont indispensables :  Symptômes : crise paroxystique, sifflante, nocturne, variable, réversible  Ils peuvent être de brève durée: -- de longue durée
deSybrmèpvteôdmuerséeSymptômes de longue durée
DyTsopunxéeInstabilitéAttaque
Crise Exacerbations Heures Seuil de perception des symptômes
 asthmeDiagnostic de l Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
AAG
Ph. Godard -- Octobre 2003
a : progression très  rapide, en quelques  heures a bb : en quelques jours Jours
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.2- Diagnostic clinique
La sensibilité et la spécificité des signes cliniques sont les suivants :
J 0.62 0.6
0.53 0.53
Ph. Godard -- Octobre 2003
Diagnostic value of isolated symptoms Symptom S% SP% PPV% NPV% Wheezing 74.7 87.3 12.4 99.3 Wheezing with 65.2 95.1 23.9 99.1 dyspnoea Wheezing without cold 59.8 93.1 23.9 99 Nocturnal chest 49.3 86.4 8 98.6 tightness Rest dyspnoea 47.1 94.9 18 98.7 0.42 Exercise dyspnoea 69.3 75.7 6.4 99 0.45 Nocturnal dyspnoea 46.2 96 21.5 98.7 0.42 Nocturnal cough 49.3 72.3 4.1 98.4 0.22 Chronic cough 21.5 95.2 9.6 98.1 0.17 Chronic phlegm 22.7 93.3 7.5 98.1 0.16 Chronic bronchitis 122.5 98.2 14 97.9 0.11 S: sensitivity; SP: specificity; PPV: positive predictive value;NPV: negative predictive value; J: Youden index.
D AstudysnitehSPALAIDrapirytoymsompteviulavfoeserantreurcofssinotciderp:amhtsastek.Si:Dprèsidgaaclilin-CEur.Respir.J.2001; 17 : 214219
 asthmeDiagnostic de l Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.3- Diagnostic fonctionnel
Les critères fonctionnels sont tout aussi indispensables que les signes cliniques : Obstruction bro nchique réversible  - Spirométrie - Courbe débit volume  - Variabilité du DEP Hyper réactivi té bronchique
Courbe débit volume
Débit V1/s
PEF ou DEP DEM 75
VEMS
 asthmeDiagnostic de l Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
CVF
DEM 50
DEM 25
Obstruction : DEP peu diminué VEMS nettement diminué Réversibilité : Au moins 12 % Ou 200 ml
V(1)
Ph. Godard -- Octobre 2003
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.3- Diagnostic fonctionnel
Variabilité du DEP
Diagnostic de l asthme Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Ph. Godard -- Octobre 2003
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.3- Diagnostic fonctionnel
Diurnal variablity
Fig. 1. Peak expiratory flow (PEF) chart of a 36 year old man. Diurnal variability been calculated for the last 7 days only
Variation in PEFR over days or weeks provides helpful information about asthma control. The lowest morning PEFR
Daprès Reddel H. et coll. BMJ 1999;319:45
Diagnostic de l asthme Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Ph. Godard -- Octobre 2003
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
I - Diagnostic positif I.3- Diagnostic fonctionnel
Ph. Godard -- Octobre 2003
Hyper réactivité bronchique (HRB) LHRB se mesure en calculant la dose de médiateur (Métacholine, Carbachol, Histamine par exemple) capable de provoquer une chute de 20 % du VEMS. LHRB peut être mise en évidence lors dun test deffort, ou par linhalation dair froid et sec.
Effet bronchoconstricteur de l exercice chez l asthmatique VEMS (l)5
4
3
2
1
ß2-agoniste
contrôle
D après McFadden, N. Engl. J. Med 1994 Exercice 0Durée (min) B 0 30 60 L exercice induit une chute du VEMS. L inhalation préalable d un ß2 est protecteur   
Diagnostic de l asthme Module Intégré 1 > Cardiologie, Pneumologie
Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi