Faculté de Médecine Montpellier Nîmes Décembre Sources Étudiantes

De
Publié par

Niveau: Supérieur
Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Décembre 2007 Sources Étudiantes MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel Année Universitaire 2007-2008 1 /Principe mécanique de l'articulation du coude Comment fonctionne l'articulation du coude ? Deux segments osseux vont travailler ensemble et permettront, grâce à différentes forces (notamment les muscles), de réaliser des mouvements de flexion (=mouvement actif) et des mouvements d'extension (=mouvement automatique, passif, par relâchement musculaire). Lorsque l'on calcule les forces misent en jeu au niveau de l'articulation, on remarque que les contraintes mécaniques sont énormes ; il devrait y avoir fracture. Mais la présence des muscles l'empêche de se produire. Plusieurs phases d'actions et plusieurs groupes de muscles sont donc mis en jeu au niveau de l'articulation du coude. .. 1ère action : Flexion= action contre pesanteur .. 2ème action : Extenseur=action contre résistance (ex :soulever un poids) 1

  • principe mécanique de l'articulation du coude

  • artère brachiale

  • muscle

  • humérus vers l'articulation de l'épaule

  • tiers inférieur de la diaphyse antérieure de l'humérus

  • mouvement

  • brachial loge postérieure

  • scapula


Publié le : samedi 1 décembre 2007
Lecture(s) : 48
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel                                Année  Universitaire 2007-2008  1 /Principe mécanique de l’articulation du coude
Comment fonctionne l’articulation du coude ?
Deux segments osseux vont travailler ensemble et permettront, grâce à différentes forces (notamment les muscles), de réaliser des mouvements de flexion (=mouvement actif) et des mouvements d’extension (=mouvement automatique, passif, par relâchement musculaire). Lorsque l’on calcule les forces misent en jeu au niveau de l’articulation, on remarque que les contraintes mécaniques sont énormes ; il devrait y avoir fracture. Mais la présence des muscles l’empêche de se produire. Plusieurs phases d’actions et plusieurs groupes de muscles sont donc mis en jeu au niveau de l’articulation du coude. è .. 1 re action : Flexion= action contre pesanteur .. 2 ème action : Extenseur=action contre résistance (ex :soulever un poids)
Décembre 2007 Sources Étudiantes
1
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel  
                    
           Année  Universitaire 2007-2008
Dans le 1 er  cas, les 2 éléments osseux sont dans l’axe : coaptation des SA l’une par rapport à l’autre. Dans le 2 ème cas, les 2 éléments osseux sont à 90° : la résultante donne une coaptation, les SA restent bien en contact. Dans le 3 ème  cas, les SA ne sont plus en coaptation, le muscle fléchisseur entraîne une composante luxante. Comment s’opposer à cette anomalie ? On va donc trouver en permanence un muscle dans le sens de la coaptation : c’est le muscle contre-résistance. Grâce à lui, on va avoir une articulation centrée ; ce qui permet la synergie des muscles.
On a donc des muscles fléchisseurs (biceps bracial, brachio-radial, brachial antérieur au niveau du bras) et des muscles extenseurs (triceps brachial au niveau du bras) pour permettre le bon fonctionnement de l’articulation du coude et les mouvements harmonieux du bras.
2/ Les Muscles du Bras
Les muscles du bras se répartissent en 2 loges :
Loge antérieure : muscle biceps brachial et muscle brachial Loge postérieure : muscle triceps brachial
A/ Le biceps brachial:
Il présente 2 chefs : Le chef court naît de l’apex du processus coracoïde de la scapula. Le chef long naît du tubercule supraglénoïdal de la scapula avec un trajet intra articulaire pour la partie horizontale et un cheminement dans le sillon intertuberculaire  pour la partie verticale. Les deux ventres du muscle se rejoignent pour se terminer sur la tubérosité radiale par un tendon bicipital. En effet, le tendon donne naissance sur son côté médial à une large aponévrose (qui fusionnera avec le fascia profond de l’avant-bras).
Décembre 2007 Sources Étudiantes
2  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel                                Année  Universitaire 2007-2008
Lors de la contraction du chef court, pour empêcher la montée de l’humérus, on a la présence d’un chef long, capable de faire une contre réaction => fonction de stabilisation. C’est pourquoi le chef long a une disposition intra-articulaire et entoure la tête humérale à la partie supérieure de l’humérus.
EMBED PBrush
On peut considérer que le chef long du biceps brachial fait parti de la coiffe des rotateurs. (supra épineux + infra épineux + sub scapulaire)
En cas de rupture du chef long du biceps, le muscle se ratatine pour former une boule au niveau du bras.
Le mouvement de flexion est encore possible (conservation du chef court) mais ce mouvement entraînant une remontée de l’humérus pourrait causer une luxation de la tête de ce dernier ce qui est corrélé avec une perte l’action du deltoïde sur l’humérus.
NB :Il est innervé par le nerf musculo-cutané et vascularisé par l’artère brachiale B/ Le Muscle Brachial :
Il naît du tiers inférieur de la diaphyse antérieure de l’humérus et se termine sur la tubérosité du processus coronoïde de l’ulna (face antérieure).
Il est situé en arrière du biceps brachial, en profondeur. Il participe à la flexion et au maintient de la position fléchie, particulièrement quand un poids est appliqué sur l’avant-bras => Action contre-pesanteur.
NB : Il est innervé par le nerf musculo-cutané et vascularisé par l’artère brachiale.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
3  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel                     
C/ Le Muscle Triceps Brachial :
           Année  Universitaire 2007-2008
C’est un muscle postérieur, constitué de 3 chefs : Le chef long naît du tubercule infra-glénoïdal de la scapula. Le chef latéral naît de la face postérieure de l’humérus Le chef médial naît de la face postérieure et médiale de l’humérus, en dessous du sillon radial. Ils se rejoignent et se terminent par un tendon commun sur la partie postérieure et proximale de l’olécrâne de l’ulna. Le triceps brachial assure une fonction de contre-résistance, permettant l’extension de l’avant-bras. Le chef long, naissant sur la scapula, peut aussi étendre l’humérus vers l’articulation de l’épaule. NB : Entre le chef latéral et médial, chemine le nerf radial.
#Cours actualisé par le groupe 2  3/ Les Muscles de lavant-bras   :
les caractères en italique, soit n’ont pas été dit cette année, soit ne constituent pas une importance capitale.
I] Muscle du bras Les muscles du bras se répartissent en 2 loges Loge antérieure : muscle biceps brachial et muscle brachial Loge postérieure : muscle triceps brachial Quelles fonctions ? Flexion l’avant bras sur le bras avec 2 composantes : -contre apesanteur : biceps et brachial -contre résistance (soulever un poids) : action d’un muscle de l’avant bras (muscle huméro stylo radial)
Décembre 2007 Sources Étudiantes
4  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel                                Année  Universitaire 2007-2008 Le triceps n’intervient pas dans le maintien du bras vertical mais il participe dans les mouvements où le bras se retrouve au dessus de la tête (lever la main) par un mouvement d’extension ou lors de l’écriture ( fonction presse papier du triceps ) Biceps et triceps ont des insertions polyarticulaires A] Le Biceps Le biceps possède deux chefs : - Chef court (insertion : pointe du processus coracoïde cheminant avec le muscle coraco brachial) - Chef Long (insertion : tubercule supra glénoïdal avec un trajet intra articulaire pour la partie horizontale et un cheminement dans le sillon intertuberculaire pour la partie verticale) Les 2 chefs se réunissent pour former le corps musculeux du biceps En distal le biceps donne naissance au tendon bicipital qui s’insère au niveau du tubercule du radius en donnant des extensions tendineuses en médial qui se terminent sur les muscles épicondyléens médiaux (recentre et stabilise le tendon bicipital) ¤ Pourquoi une position intra articulaire du chef long du biceps brachial ? Le chef long du biceps entoure la tête humérale sur sa face supérieure ce qui empêche la tête de l’humérus de se luxer => fonction de STABILISATION
Décembre 2007 Sources Étudiantes
5
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel
                    
           Année  Universitaire 2007-2008
On peut considérer que le chef long du biceps brachial fait parti de la coiffe des rotateurs. (supra épineux + infra épineux + sub scapulaire) En cas de rupture du chef long du biceps, le muscle se ratatine pour former une boule au niveau du bras.
Le mouvement de flexion est encore possible (conservation du chef court) mais ce mouvement entraînant une remontée de l’humérus pourrait causer une luxation de la tête de ce dernier ce qui est corrélé avec une perte l’action du deltoïde sur l’humérus. Cette rupture entraîne la perte du mouvement d’abduction (Paralysie ? rupture coiffe ?) ¤ Conséquence de l’insertion sur la tubérosité du radius
Décembre 2007 Sources Étudiantes
6  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel                                Année  Universitaire 2007-2008 La tubérosité radiale a une position postérieure l’insertion du tendon bicipital entraîne : -Rotation du radius vers le haut et vers l’extérieur => mouvement de supination. L’innervation du biceps brachial est assurée par le nerf musculo cutané. B] Le Muscle Brachial Il s’agit d’un muscle profond recouvert pas le biceps Insertion : - face antérieur de l’humérus - processus coronoïde de l’Ulna  Il s’agit d’un muscle mono articulaire assurant la fonction de contre pesanteur. C] Le Triceps brachial Le triceps se compose de 3 faisceaux : -Vaste médial -Vaste latéral Qui s’insèrent de part et d’autre du sillon du nerf radial -Chef long du triceps (insertion au niveau du tubercule infra glénoïdal) En distal, le triceps donne naissance au tendon tricipital qui s’insère au niveau de l’olécrâne. Le triceps assure une fonction de contre résistance (extension de l’avant bras sur le bras) ¤ Fonction du chef long du triceps Lorsque le bras est en abduction la tête de l’humérus à tendance à tomber et à se luxer (cavité glénoïdal quasi plane) mais la tête est maintenue par le chef long du triceps brachial sur sa face inférieure afin d’éviter cette luxation. fonction de Stabilisation *Remarque sur la tête de l’humérus : -Plan horizontal : stabilisation par les muscles de la coiffe des rotateurs (infra et supra épineux + sub scapulaire) -Plan vertical : stabilisation couple biceps / triceps En cas de luxation (traumatique) en plus d’une rupture ligamentaire, on risque des lésions des tendons entraînant une instabilité chronique de l’épaule)
Décembre 2007 Sources Étudiantes
7
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel
Décembre 2007 Sources Étudiantes
                    
8
           Année  Universitaire 2007-2008
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
           Année  Universitaire 2007-2008
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel                     II] Muscle de l’avant bras Pourquoi des muscles avec des tendons aussi longs ? -Gain de masse au niveau de la main -Déplacement des doigts ayant une amplitude plus importante plus les muscles sont longs ( rapport de raccourcissement des sarcomères 2/3 : 1/3 ) On trouve : -Les muscles fléchisseurs 1 profond et 1 superficiel / doigt (loge antérieure) -Les muscles extenseurs (loge postérieure) Les mouvements de flexion sont des mouvements de grandes amplitudes Les mouvements d’extension sont à l’état normal des mouvements de rappels ne nécessitant presque pas d’énergie mais peuvent devenir des mouvements actifs quand ces mouvements d’extension nécessitent puissance ou rapidité. L’ensemble des tendons des muscles extenseurs est relié par des structures fibreuses au niveau de la base de la main. Les mouvements du pouce sont particuliers et contribuent à sa fonction d’opposition avec chacun des autres doigts En cas de paralysie du pouce il y a absence d’opposition on parle de main de singe. Les mouvements fins et isolés des doigts nécessitent de stabiliser le poignet En l’absence de stabilisation il ne peut y avoir de mouvements de flexion précis, de nombreux tendons assurent la stabilisation du poignet. On trouve 2 muscles antérieurs et 2 postérieurs travaillant ensemble pour permettre l’équilibre du poignet lors de ces 4 mouvements : -Flexion palmaire (muscles fléchisseurs) -Extension (muscles extenseurs) -Inclinaison ulnaire -Inclinaison radiale
Décembre 2007 Sources Étudiantes
9
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel
                    
           Année  Universitaire 2007-2008
¤ Muscle anconé : Muscle superficiel, il s’insère de l’épicondyle huméral jusqu’à l’ulna ¤ Muscle extenseur ulnaire du carpe : De l’épicondyle jusqu’au 5 ème métacarpien Muscle extenseur commun des doigts ¤   ¤ Muscle extenseur propre du V ¤ Muscle extenseur propre de l’index S’insèrent de l’épicondyle latéral de l’humérus jusqu’au phalange des doigts concernées (II au V pour le commun) ¤ Muscle long extenseur radial du carpe Composé de 2 faisceaux distaux (1 court et 1 long) qui s’insèrent de l’épicondyle latéral de l’humérus jusqu’à la base du 2 ème et 3 ème métacarpien.
¤ Muscle rond pronateur Composé de 2 faisceaux proximaux 1 fx huméral et 1 fx radial qui se réunissent pour se terminer sur la courbure pronatrice du radius
Décembre 2007 Sources Étudiantes
10  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
           Année  Universitaire 2007-2008
MB2 – Anatomie – Bras et avant bras - Bonnel                     ¤ Muscle fléchisseur radial du carpe S’insère de l’épicondyle médial jusqu’à la base du 2 ème  métacarpien en logeant le radius (latéral par rapport au fléchisseur ulnaire du carpe sur la face antérieure) ¤ Muscle long palmaire : S’insère de l’épicondyle médial jusqu’à l’aponévrose palmaire superficielle en regard de chaque doigt (du II au V) Il peut arriver que le tendon du muscle long palmaire se rétracte pour donner la maladie de Dupuyten où les doigts prennent la forme de crochet avec formation de corne à la face palmaire de la main. ¤ Muscle fléchisseur ulnaire du carpe S’insère de l’épicondyle jusqu’au pisiforme en donnant des extensions qui se terminent sur les os du carpe (pisiforme et Hamulus du hamatum) ¤ Muscle fléchisseur superficiel des doigts Il s’insère au niveau de l’humérus (l’épicondyle médial) et du radius (face antérieure) et donne en distal des tendons pour chaque doigt (sauf I) ¤ Muscle fléchisseur profond des doigts Insertion au niveau de la face antérieur de l’ulna et du radius (membrane inter-osseuse) donnant en distal des tendons au niveau des doigts (II au V) ¤ Muscle fléchisseur propre du pouce (long fléchisseur du pouce)
Il s’insère au niveau du radius et de la phalange distale du pouce ¤ Muscle extenseur des doigts Il y en existe 3 rien que pour le pouce ayant une insertion de plus en plus distale - Muscle long abducteur du pouce : Radius ==> base 1 er métacarpien - Muscle court extenseur du pouce : Radius ==> P1  - Muscle long extenseur du pouce : Radius ==> P2 - Muscle extenseur propre de l’index : Radius ==> index  L’index possède également une terminaison du muscle extenseur commun allant du radius jusqu’au doigt du II au V ¤ Muscle court supinateur : Muscle profond qui s’insère à la partie proximale des 2 os de l’avant bras, composé de 2 faisceaux (1 huméral, 1 ulnaire) qui s’insèrent sur le radius. Il se termine au niveau du radius pour assurer la fonction de supination Il s’agit du lieu de passage du nerf radial. ¤ Muscle carré pronateur Il se situe au niveau du quart inférieur de l’avant bras, c’est un muscle profond et transversal. Il s’étend de la face antérieure du radius à la face antérieure de l’ulna.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
11  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi