Faculté de Médecine Montpellier Nîmes Décembre Sources Étudiantes

De
Publié par

Niveau: Supérieur
Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Décembre 2007 Sources Étudiantes MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier Année Universitaire 2007-2008 LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes supérieures (supra-glottiques) et inférieures (infra-glottiques). Le larynx possède plusieurs cartilages élastiques, il se situe dans la partie antérieure du cou. Son bord supérieur se projette en C4 au niveau de l'os hyoïde (repère anatomique important). Puis, il descend le long de la trachée jusqu'en C6. Le larynx a des rapports avec l'œsophage cervical en arrière et la thyroïde en avant. ? VUE ANTERIEURE DU LARYNX : 1

  • muscle

  • bord sup

  • processus latéral

  • cartilage épiglottique

  • cartilage

  • processus vocal avec insertion des ligaments vocaux

  • processus musculaire

  • ligament thyro


Publié le : samedi 1 décembre 2007
Lecture(s) : 27
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier                     LE LARYNX
           Année  Universitaire 2007-2008
Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes supérieures (supra-glottiques) et inférieures (infra-glottiques). Le larynx possède plusieurs cartilages élastiques, il se situe dans la partie antérieure du cou. Son bord supérieur se projette en C4 au niveau de l’os hyoïde (repère anatomique important). Puis, il descend le long de la trachée jusqu’en C6. Le larynx a des rapports avec l’œsophage cervical en arrière et la thyroïde en avant.
 VUE ANTERIEURE DU LARYNX  :  
Décembre 2007 Sources Étudiantes
1
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier  Description de la vue antérieure  :  
                               Année  Universitaire 2007-2008
2. les cartilages  :  Le cartilage thyroïde a deux lames cartilagineuses avec une saillie antérieure(pomme Adam chez le garçon) ainsi que deux cornes supérieures hautes qui se projettent au niveau des grandes cornes de l’os hyoïde. Les cornes inférieures du cartilage thyroïde sont une zone articulaire. Au niveau du bord supérieur du larynx, se trouve l’incisure thyroïdienne. Il y a également 2 saillies avec insertion musculaire sur les bords latéraux : ce sont les lignes obliques. Le cartilage thyroïde, au niveau de son bord inférieur s’articule avec le cartilage cricoïde qui est lui aussi un cartilage élastique.Il a la forme d’une chevalière. Sa partie antérieure correspond à l’arc cricoïdien et sa partie post à la lame cricoïdienne. Puis, en-dessous, se trouve le 1 er cartilage trachéal. Note : l’os hyoïde présente 4 cornes latérales, 2 petites et 2 grandes alors que le cartilage thyroïde présente 2 cornes sup et 2 cornes inf.
3. les ligaments  :  Ces cartilages sont unis entre eux par des ligaments. Le ligament crico-thyroïdien est tendu entre le bord inférieur du cartilage thyroïde et le bord supérieur du cartilage cricoïde. Le ligament crico-trachéal est tendu entre le bord inf du cartilage cricoïde et le bord sup du 1 er cartilage trachéal. La membrane thyro-hyoïdienne est tendue entre le bord inférieur de l’os hyoïde et le bord sup du cartilage thyroïde. Au niveau de cette membrane, se trouvent 2 ligaments thyro-hyoïdiens latéraux et un médian. Ces 3 ligaments jouent un rôle de suspension du larynx. Au niveau de l’articulation crico-thyroïdienne, il y a des ligaments latéraux entre la corne inf du cartilage thyroïde et le bord sup du cricoïde.
4. les muscles  :  Le muscle cricothyroïdien se situe à la face antérieure du larynx, il est tendu entre la face antérieure de l’arc du cartilage thyroïde et le bord inf du cricoïde. Il a des fibres verticales et latérales obliques. C’est le muscle tenseur des cordes vocales. Il est innervé par le nerf laryngé sup. Les muscles extrinsèques servent à faire descendre le larynx lors de la déglutition et la phonation. Les muscles omo-hyoïdien et streno-hyoïdien en font partie. Ils s’insèrent sur l’os hyoïde puis se terminent sur la scapula pour l’omo hyoïdien et le sternum pour le sterno-hyoïdien.Ces 2 muscles abaissent le larynx en abaissant l’os hyoïde. Le muscle sterno-thyroïdien va du sternum à la ligne oblique du cartilage thyroïde, c’est aussi un muscle abaisseur. Le muscle thyro-hyoïdien s’insère sur la ligne oblique du cartilage thyroïde et monte vers l’os hyoïde, c’est un muscle élévateur du larynx. Un autre muscle élévateur est le stylo-hyoïdien qui s’insère sur le processus styloïde et va sur la petite corne de l’os hyoïde.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
2
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier 5. la vascularisation  :  
                               Année  Universitaire 2007-2008
La membrane thyro-hyoïdienne a deux orifices qui forment le pédicule laryngé supérieur : un pour l’artère laryngée sup (branche de l’artère thyroïdienne sup) et un pour le nerf laryngé sup (branche du X).
La membrane crico-thyroïdienne est aussi traversée par une artère : l’artère laryngée inf ( aussi branche de l’artère thyroïdienne sup)
Il existe aussi l’artère laryngée profonde qui est une branche de l’artère thyroïdienne inf.
Le larynx est donc vascularisé par 3 artères.
6. l’innervation  :  
Le nerf laryngé sup innerve un seul muscle : le m. crico-thyroïdien (m. tenseur du larynx). Ce nerf a un rôle sensitif pour la muqueuse du larynx et moteur uniquement pour ce muscle.
Le nerf laryngé inf est moteur pour tous les autres muscles. (voir plus loin avec la thyroïde)
 VUE POSTERIEURE DU LARYNX  :  
Décembre 2007 Sources Étudiantes
3
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier
8. les cartilages  :  
                               Année  Universitaire 2007-2008
Le cartilage thyroïde possède un angle rentrant (angle aïgu) entre ces 2 lames.
Le cartilage cricoïde a une lame qui rentre au niveau du larynx. Il s’articule avec l’arythénoïde qui est un cartilage à forme pyramidale formé d’une base et d’un sommet (ou apex). Au niveau de sa base, il a 2 processi : le processus vocal avec insertion des ligaments vocaux et le processus musculaire ( = processus latéral).L’arythénoïde s’articule avec la cricoïde, c’est l’articulation crico-arythénoïdienne. Il est surmonté par le cartilage corniculée avec qui il forme une articulation fibreuse(=amphyarthrose).
Le cartilage épiglottique a un apex inf et une base sup qui dépasse l’os hyoïde. Il est uni au cartilage thyroïde avec le ligament thyro-épiglottique.
La membrane thyro-hyoïdienne est toujours visible avec les ligaments thyro-hyoïdiens latéraux, l’artère laryngée sup et le nerf laryngé sup qui assure la sensibilité. Il permet d’éviter l’étouffement dans des situations de « fausse route » dans le larynx.
9. les muscles  :   Dans les muscles intrinsèques, on trouve le muscle crico-arythénoïdien post qui se termine sur le processus latéral du processus arythénoïde. Il y a aussi le muscle crico-arythénoïdien latéral. Les muscles arythénoïdiens sont au nombre de 2 : le transverse et l’oblique. Les fibres obliques se poursuivent en direction du cartilage épiglottique et vont contribuer à la formation du repli ary-épiglottique qui délimite l’orifice sup d’entrée du larynx (=additus du larynx). Ces muscles sont innervés par le nerf laryngé sup.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
4
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde Captier III VUE LATERALE DU LARYNX :
Sur cette vue, l’os hyoïde est sectionné.
                    
           Année  Universitaire 2007-2008
On peut voir le cartilage arythénoïde qui s’articule avec le cartilage cricoïde (processus vocal antérieur et apex), l’articulation crico-arythénoïde, l’articulation crico-thyroïdienne, le cartilage épiglottique avec sa concavité antérieure et le ligament thyro-épiglottique, le ligament thyro-hyoïdien latéral et le médian, la membrane thyro-hyoïdienne, les ligaments crico-thyroïdien et crico-trachéal, aussi le ligament hyo-épiglottique jusqu’à la face ant et inf du cartilage épiglottique, le muscle arythénoïdien qui s’étend du cartilage épiglottique au cartilage corniculée.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
5
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier                                Année  Universitaire 2007-2008
La membrane élastique s’insère sur le bord latéral du cartilage épiglottique, elle est tendue entre les différentes pièces cartilagineuses du larynx. Elle se trouve donc à l’intérieur du larynx. Elle a un renforcement à son bord inf qui est le ligament vestibulaire de la face ant du cartilage arythénoïde, il est situé au niveau de l’angle rentrant du cartilage thyroïde. Puis, cette membrane s’invagine et donne le ligament vocal qui s’étend du processus vocal de l’arythénoïde à l’angle rentrant du cartilage thyroïdien. Enfin, la membrane se termine sur le bord sup du cartilage cricoïde.
Le passage de l’air dans le larynx est limité par la face postérieure de l’épiglotte, latéralement par les replis aryépiglottiques et les espaces inter-arythénoïdiens (où on trouve les muscles arythénoïdes transverse et oblique)
IV VUE SUPERIEURE   :
Décembre 2007 Sources Étudiantes
6
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier 10. les muscles  :  
                               Année  Universitaire 2007-2008
Le muscle crico-arythénoïdien postérieur s’insère de la lame du cartilage cricoïde et se termine au niveau du processus latéral de l’arythénoïde. Les muscles crico-arythénoïdiens latéraux s’étendent du cartilage cricoïde aux processi latéraux de l’arythénoïde. On peut également voir les muscles crico-thyroïdiens et les muscles arythénoïdiens transverses.
11. les ligaments  :  
Les 2 ligaments vestibulaires s’étendent de la face antérieure du cartilage arythénoïde jusqu’à l’angle rentrant du cartilage thyroïde (où ils se rejoignent). Les 2 ligaments vocaux s’étendent des processi vocaux à l’angle rentrant du cartilage thyroïde.
Ces cartilages sont décalés, les vocaux sont à l’intérieur des vestibulaires.
La membrane élastique recouvre les ligaments vestibulaires et elle se récline (en formant un ventricule) sous le ligament vocal jusqu’au bord sup du cartilage cricoïde.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
7
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier                      LA THYROIDE
Remarque : « thyros » en grec veut dire « bouclier »
I VUE DE FACE  :  
           Année  Universitaire 2007-2008
A sa face post, la thyroïde est en rapport intime avec les glandes parathyroïde. Le nerf laryngé est aussi en rapport avec la face post de la thyroïde (si il y a une lésion de ce nerf, on aura une dysphonie chez le patient). La forme générale de la thyroïde correspond à deux lobes séparés par une zone rétrécie au milieu : l’isthme. Au niveau de son apex, on trouve le lobe pyramidal qui est un résidu du tractus thyréo-glosse. Sa base est triangulaire, sa face post est concave, sa face latérale convexe et sa face médiale concave. Elle se projette au niveau du 5 ème et 6 ème anneau trachéal. Elle pèse 20 à 30g.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
8  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes                          
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier
II VUE LATERALE
                    
           Année  Universitaire 2007-2008
La thyroïde est contenue dans une capsule conjonctive, elle est entourée par une travée conjonctive formant des septa qui délimitent les lobules thyroïdiens. Le parenchyme thyroïdien contient des cellules claires qui sécrètent la calcitonine. L’isthme est en rapport avec les anneaux trachéaux. La thyroïde est solidaire de la trachée avec les ligaments thyro-trachéaux.
III VUE ANTERIEURE  :  
Décembre 2007 Sources Étudiantes
9
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier                                Année  Universitaire 2007-2008 La vascularisation artérielle provient de l’artère thyroïdienne sup et inf (elle est représentée à droite du schéma). La vascularisation veineuse n’est pas parallèle à l’artérielle. ( à gauche sur le schéma)
Vascularisation artérielle : Le tronc brachio céphalique artériel (=le TBCA) donne l’artère carotide commune qui se divise en 2 : artère carotide externe et interne. Le TBCA donne aussi l’artère subclavière.  L’artère thyroïdienne sup a un trajet descendant vers l’apex de la thyroïde puis descend en puits pour donner 3 artères principales : L’artère isthmique, l’artère antérieure et postérieure (selon la face de la thyroïde). Elle donne 3 collatérales : l’artère hyoïdienne, l’artère laryngée sup et laryngée inf. Au niveau de l’isthme, il y a l’anastomose ,supra-isthmique. L’artère thyroïdienne inf naît du tronc commun thyro-cervical. Elle a un trajet descendant puis forme une boucle au niveau de C6, puis elle pase en arrière de la glande thyroïde. Elle donne une branche isthmique, une branche post qui s’anastomose avec la branche post de l’artère thyroïdienne sup et pour finir une branche parenchymateuse. De l’arc aortique, naît l’artère thyroïdienne « imma » ou « neubeuer » au niveau de l’arc trachéal.
Vascularisation veineuse La veine jugulaire interne est + latérale que l’aorte. La veine subclavière la rejoint pour former le tronc veineux brachio céphalique qui se jettera dans la veine cave sup. La veine thyroïdienne sup se jette dans un tronc commun avec d’autres veines (veines faciales, linguales). Ces 3 veines forment le tronc veino-thyro-linguo-facial. Ce tronc va se jeter dans la veine jugulaire interne. Le drainage veineux vers la jugulaire interne se fait par l’intermédiaire de la veine thyroïdienne moyenne. Le réseau veineux de draine soit dans la veine jugulaire interne, soit dans le Tronc Veineux Brachio céphalique.
Vascularisation lymphatique Le drainage lymphatique se fait par le vaisseau lymphatique jugulo-carotidien.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
10
 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
MB2 – Anatomie – Le larynx et la thyroïde – Captier IV VUE POSTERIEURE  :  
                    
           Année  Universitaire 2007-2008
L’œsophage cervical est décalé vers la gauche. On trouve les glandes parathyroïdes (x4) : 2 inf qui sont constantes dans leur existence et leur position et 2 sup qui sont parfois absentes et parfois plus basses (position variable). Elles sont vascularisées par l’artère thyroïdienne inf.
12. Vascularisation artérielle  :  L’artère carotide commune est en rapport avec la face post de la glande. L’artère thyroïdienne inf passe à la face inf de l’artère carotide commune, elle va donner une branche post ascendante et une branche qui rente dans le parenchyme. 13. Innervation  :  Le nerf laryngé inf (branche du X) naît au niveau de l’arc aortique entre l’œsophage et la trachée, elle a un trajet rectiligne. Il innerve tous les muscles du larynx sauf le cricothyroïdien qui est innervé par le nerf laryngé sup.
Décembre 2007 Sources Étudiantes
11  Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi