Probabilites LMI semestre

De
Publié par

Niveau: Supérieur
Probabilites LMI, semestre 4, 2007-2008 Fiche 1 : Denombrements Ensembles et quantificateurs Exercice 1. (Cours) Montrer que 1. ( ? i?I Ai ) ? B = ? i?I (Ai ? B) . 2. f?1 ( ? i?I Bi ) = ? i?I f?1(Bi). 3. f ( ? i?I Ai ) ? ? i?I f(Ai). L'inclusion inverse est-elle vraie ? 4. si f et G sont injectives, alors fog est injective. Exercice 2. Soit A, B et C trois ensembles. Decrire a l'aide d'intersections, reunions, complementaires, les phrases suivantes : 1. A et B sont realises 2. Soit A est realise, soit C n'est pas realise. 3. un et exactement un des deux evenements A et B est realise. Exercice 3. Vrai ou faux ? ?? > 0, ?n ? N?, 1/n < ?. ?n ? N?, ?? > 0, 1/n < ?. ?n ? N? ?? > 0 1/n < ?. ?? > 0, ?n ? N?, 1/n < ?. ?n ? N?, ?? > 0, 1/n < ?. ?? > 0, ?n ? N?, 1/n < ?.

  • probleme du chevalier de mere

  • probabilite

  • blanche-neige deguisee en vieille femme

  • bonnes pommes

  • espace de probabilite choisi pour modeliser

  • pomme empoisonnee

  • couleurs differentes


Publié le : mardi 29 mai 2012
Lecture(s) : 31
Tags :
Source : iecn.u-nancy.fr
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Fiche n°1
Un parcours pédagogique sur l’année : méthode et « temps forts »
L’horaire des Itinéraires de Découverte était au départ un temps d’apprentissage conçu
pour travailler autrement : c’est ce que nous avons voulu mettre en oeuvre avec les élèves dans
le cadre du projet
Lieux de mémoire
.
Les premières étapes :
Première séance :
Diaporama – découverte de la notion de « lieux de mémoire » = à partir d’un monument
(monument aux morts), à partir d’un fleuve (la Garonne), à partir d’une recette de cuisine
(l’aligot) ! Des lieux qui peuvent être matériels ou immatériels : ils font appel à une mémoire
ou des mémoires qui se superposent et donnent du sens à notre identité présente.
Deuxième étape :
Visite de Casseneuil en deux étapes, commentée sans évocation de « lieux de mémoire » –
chaque élève est en possession d’un plan du village, on repère les différentes rues et bâtiments
visités.
Reprise des notes : on liste ce qui pourrait être des lieux de mémoire – apparaissent des sites
intéressants en dehors du centre ville : Le quartier Bellerive, rive gauche du Lot en particulier,
et ses mémoires emboîtées (perçues à travers le différents bâtis). Les élèves d’origine
maghrébine notamment sont sensibles au fait que l’on évoque ce « lieu » particulier.
Troisième étape :
Premier temps fort
– Visite aux Archives départementales pour toutes les classes (transport
assuré par le CG 47 dans le cadre de la Convention éducative -
www.ac-bordeaux.fr/ia47
-
Rubrique
Action culturelle
.
. Accueil au Service éducatif pour une séance de deux heures par classe.
. Diaporama sur la « découverte des Archives
. Travaux en groupe sur des documents originaux relatifs à Casseneuil (voir
Annexe 1
– recherches d’informations reprises en classe.
Contact :
www.lot-et-garonne.fr/archives/accueil.htm
Rubrique « Servie éducatif ».
Quatrième étape :
Constitution des groupes et répartition des « lieux » : chaque groupe sait désormais qu’il aura
en charge une double page du futur livre ce qui crée
Cinquième étape :
Deuxième temps fort
– Afin de trouver des fonds nécessaire à la réalisation du livre et à la
mise en place du voyage pédagogique de fin d’année, élèves et professeurs vont utiliser les
-
De l’émulation
-
De l’esprit de
groupe aussi
-
De la solidarité
(si un groupe
lâche, c’est
l’ensemble du
projet qui est
mis en danger)
clichés pris pendant les visites de Casseneuil afin d’élaborer un
calendrier
vendu au profit du
FSE (Foyer Socio Educatif). Publié à 500 exemplaires, vendus par les élèves, il a permis
finalement d’amortir le coût de la sortie dans le Lot.
La couverture – les arts plastiques à l’honneur, le choix de tous !
Au début de l’année 2007, les élèves de quatrième ont réalisé individuellement un
dessin, représentant un « lieu de mémoire » afin de garnir la couverture du livre. Leurs
productions, dirigée par le professeur d’Arts Plastiques et par les professeurs en charge du
projet, ont été numérotées et exposées au CDI pendant une semaine. A l’issu, un scrutin a été
organisé afin de départager l’ensemble des réalisations : élèves et personnels ont massivement
voté, ce qui a donné lieu à maintes rumeurs et conversations engagées !
Travailler autrement ? CDI et Salle informatique plébiscitées…
Les élèves, travaillant en groupe de deux ou trois, ont dû constituer un fond
documentaire et iconographique afin de garnir leur double page. Chaque séance était donc
l’occasion de compléter les informations recueillies tout en concevant au fur et à mesure une
mise en page guidée par un canevas peu contraignant (
réfléchi avec les élèves
).
RECHERCHES
Utilisation
des
ressources
documentaires du
CDI
livres,
revues.
Utilisation
de
l’outil
Internet
(prévoir une ou
deux
séances
pour
les
familiariser)
Présence de M.
Dubreuil
à
de
nombreuses
séances
- Aide des professeurs et
des assistants
d’éducation, partie
prenante dans
l’aventure.
- Ponctuellement,
interview de « témoins »
(M. Nombella par
exemple, réfugié
républicain espagnol) ou
visite à la Mairie afin de
consulter les archives
municipales et
notamment les registres
cadastraux.
MISE EN PAGE
A définir bien en amont :
- Le logiciel :
Publisher
ou
Word
pour pouvoir imprimer facilement.
- Place des titres et couleurs, taille et
forme de la police suivant les
différentes parties et sous parties.
A prévoir :
-
Lexique en fin d’ouvrage
: chaque groupe
sélectionne deux ou trois mots dans chaque
double page.
-
Bibliographies
:
ouvrages
et
sites
consultés
=
savoir présenter ses sources.
L’oeuvre finalement retenue
Il faut veiller à relire systématiquement les productions des élèves et à vérifier qu’ils
appliquent les consignes correctement.
Le travail d’écriture est difficile et doit être soutenu
par les enseignants (voir
Annexe 2
). Mais c’est un apprentissage très intéressant dans ce cadre
puisqu’il permet de sensibiliser les élèves, soucieux de présenter un travail lisible, à
l’importance de la syntaxe et de l’orthographe.
Recherche de
documents dans les
archives municipales
de Casseneuil en
compagnie de M.
Dubreuil
Annexe 1-
Visite au Archives départementales –
Exemples de fiches de travail à partir de documents originaux conservés.
Fiche 1
Des monuments aux morts
Deux exemples
1.
Une plaque…
Cote du document
Nature du
document
date
auteur
Document –
« Extrait du
Registre des
Délibérations
du Conseil
municipal
- A quoi sert la cote du document.
- Repérer les noms des participants. Que pouvez-vous dire de l’un d’eux ?
- Quel est le sujet de cette délibération ?
- Trouver dans un dictionnaire qui était M. Briand.
- Pourquoi faire une telle action de la part du Conseil municipal, à votre avis ?
2.
Le monument aux morts.
- Après quelle guerre a-t-il été élevé ? Pour quelles raisons (deux) ?
Extrait du Livre d’Or des enfants du Lot et Garonne « morts pour la France ».
Document 2
- Cote ? Année ? :
- Quel est le but de cet ouvrage ? Justifier votre réponse en citant une partie du texte En quoi est-ce
un « lieu de mémoire »?
- Quel est le nombre des soldats de la commune de Casseneuil « morts pour la France » d’après ce
document ?
- Citez les trois familles touchées à plusieurs reprises…
Document 4 : Comparaison….
Le titre de ces deux documents :
En qui peuvent-ils informer l’historien ?
Comparer le prix total des deux monuments ? Pourquoi à votre avis une telle
différence ?
Pour résumer : Le monument aux morts, un lieu de mémoire ?
Justifier en vous appuyant
sur les réponses données et sur vos connaissances et votre regard d’aujourd’hui.
Un monument qui
commémore
Un monument dans chaque
commune ?
Un monument qui a du sens
aujourd’hui encore ?
-
-
-
-
-
-
Document 3 :
Un document « d’archive »…
Nature du document
Cote
Date
Auteur
- A qui ce document s’adresse-t-il ?
- Quelles municipalités ont décidé l’élévation d’un monument ? Pour qui ? Après quelle guerre ?
- Combien de types de monument distingue l’auteur ?
= Donc, certaines municipalités ont choisi….. (Finir la phrase).
Fiche 5
Noms :
Les écoles primaires de Casseneuil au XIXe siècle
Documents
Nature du
document
cote
Titre
Auteur
(s)
A qui
s’adresse-t-
il ?
Date de
production
Sujet principal
du document
Ecole publique/école
libre (privée)?
1
2
3
4
-
Quel document nous apprend que « deux écoles » étaient en concurrence ?
Justifiez votre réponse par une phrase du texte.
-
Observer la demande de réparation faite par l’instituteur : une catégorie d’objet
semble insolite… laquelle ? Quel était alors un des rôles des instituteurs à cette
époque?
Synthèse : Rédiger en commun 4 ou 5 phrases qui décrivent les écoles de Casseneuil au
XIXe siècle. Faire une recherche sur Jules Ferry (dates, ce qu’il a fait). En quoi l’école
publique peut-elle être considérée comme un « lieu de mémoire » ? (Pensez à sa fonction,
aux grandes idées qui la fondent).
Annexe 2 –
Questionnaire afin de bien comprendre le contexte historique qui a donné à votre lieu de
mémoire son importance, sa forme…
Groupe : Le camp de France Prune…
-
Support : un manuel de 3
e
, un livre traitant de la Seconde Guerre mondiale, des
sites sur les camps de travail en France et GTE (Groupement de travailleurs
étrangers).
-
Question :
. Les dates de la Seconde Guerre mondiale ?
. Quelle est la situation de la France en 1939, que se passe-t-il pour elle en juin
1940 ?
. Que se passe-t-il en Espagne en 1936 ? Que deviennent les Républicains
espagnols réfugiés en France ?
. Quel est le sort des Juifs en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale ?
. En France : comment l’Etat français du maréchal Pétain agit envers les Juifs ?
. Quel est le rapport entre les Juifs et le camp de France Prune ?
. Quel est l’itinéraire suivi par les Juifs depuis Casseneuil ?
Groupe :
Le quartier de Bellerive
.
-
Support : le site de la ville de Casseneuil, le site des Archives départementales afin
de trouver le
plan napoléonien
, dictionnaire,
M. Dubreuil (lui poser des
questions et prendre des notes).
-
Questions :
.Qu’est-ce qu’une poudrerie ? Chercher peut-être sur Internet l’histoire des
poudreries en France.
. Une poudrerie à Sainte Livrade ? Reprendre le compte rendu des visites avec
M. Dubreuil.
. Sur le
plan napoléonien
(site des Archives), trouver ce qu’il y avait avant la
construction du quartier de Bellerive.
. Que se passe-t-il en Espagne en 1936 ? Que deviennent les Républicains
espagnols en France ? Quel rapport avec Bellerive ?
. Histoire de France après 1945 : Trouver les dates de la guerre d’Algérie, la
date de son accès à l’indépendance, la date d’accès à l’indépendance du Maroc
et de la Tunisie. Qui sont les Harkis ? Pourquoi faire venir des immigrés
d’Afrique du Nord et à quelle date ? (Voir manuel de troisième).
Groupe :
Les rues de Casseneuil
:
Travailler d’abord sur le Vieux bourg.
-
Support : Le site de la ville de Casseneuil, le livre « Casseneuil au Moyen Age ».
-
Questions :
. A partir d’un plan de Casseneuil : la forme des rues de Casseneuil ? La date de
formation du Vieux bourg ?
. Relever systématiquement le nom des rues et trouver leurs significations (rue du
port,…) = se servir du dictionnaire.
. Réfléchir à une présentation possible, qui présenterait les rues les plus
significatives.
Groupe :
Histoire du Vieux bourg
.
-
Support : Partir du livre « Casseneuil au Moyen Age »…
-
Questions :
. Le but est ici de retracer l’histoire du bourg de Casseneuil : remonter juste à la
première implantation, puis présenter le site : Où ? Les cours d’eau ? Le relief ?
. Les dates et événements qui vous paraissent importants : Moyen Age, époque
moderne.
. Les différents bâtiments « principaux », remarquables, que l’on trouve dans le
Vieux bourg. Quelles sont leurs fonctions ? Des ponts ?
. Un rempart, pas de remparts ?
. Il faut penser aller prendre des photographies…
Groupe :
Les rues de Bellerive
.
-
Support :
M. Dubreuil (lui poser des questions et prendre des notes)
, le site de
la ville de Casseneuil et le plan de Casseneuil.
-
Questions :
. Définir : plan cadastral.
. Partir de la création du quartier de Bellerive : rechercher avec le groupe qui
travaille sur la formation du quartier Bellerive.
. Relever le nom des rues. Quel est leur tracé (droites, courbes…). Qu’est-ce que
cela nous apprend sur la formation de ce quartier.
. Il faut trouver les dates de la réalisation du quartier
(plusieurs phases ?), à quel
moment a-t-on donné le nom aux rues…
. Des immeubles, des maisons individuelles ?
. Pourquoi ces noms ? Y a-t-il eu des changements ?
. Il faut prendre rendez-vous à la mairie… (Trouver le numéro de téléphone,
prendre rendez-vous, y aller avec un questionnaire).
Le quartier : un « lieu de mémoire », pourquoi ?
Groupe :
Le collège G. Carrère et sa création
.
-
Support : Internet, les Archives de la municipalité de Casseneuil.
-
Questions :
. La définition du mot collège.
. Présenter le collège aujourd’hui : nombre de classe, d’élèves, de professeur, en
dresser le plan…
. Est-il le seul collège de la ville ? Présenter éventuellement l’autre ou les autres
collèges…
. Le collège : des phases de construction différentes : répondre en observant le
couloir central (administration, vie scolaire = même époque ?).
. Qui était G. Carrère ? A quelle date le collège prend ce nom ?
. Qui avait-il à la place du collège avant sa construction ? Quelle est la date de sa
première construction (trouver les définitions des mots C.E.G et C .E.S. Pour
quelle raison ont-ils été construit ?).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi