UMR7104 U596 Génétique Physiologique de la Signalisation Nucléaire IGBMC

De
Publié par

Niveau: Supérieur
Remerciements =============================== =============================== UMR7104 U596 « Génétique Physiologique de la Signalisation Nucléaire », IGBMC, ULP Strasbourg I, Laboratoire Rôles des voies de signalisations relayées par les récepteurs de l'acide rétinoïque dans le développement, la reproduction et l'homéostasie tissulaire chez la souris – 67404 ILLKIRCH I I Thèse présentée pour obtenir le grade de Docteur de l'Université Louis Pasteur Strasbourg I Discipline : Sciences du vivant Spécialité : Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie Par Nadège VERNET ANALYSE DU ROLE DE L'ACIDE RETINOIQUE ET DE SES RECEPTEURS AU COURS DE LA SPERMATOGENESE Soutenue publiquement le 25 octobre 2006 Membres du jury: Président du Jury : Mr. Pierre CHAMBON Pr., I.G.B.M.C., Strasbourg Directeur de thèse : Mr. Manuel MARK Pr., I.G.B.M.C., Strasbourg Co-Directeur de thèse : Mr. Norbert GHYSELINCK DR., I.G.B.M.C., Strasbourg Rapporteur interne : Mr. Philippe KASTNER MCU-PH, I.

  • laboratoire des lignées de souris transgéniques exprimant la recombinase cre

  • analyse du role de l'acide retinoique

  • igbmc de strasbourg

  • lignées de souris

  • génétique physiologique de la signalisation nucléaire

  • directeur de la recherche


Publié le : dimanche 1 octobre 2006
Lecture(s) : 163
Source : scd-theses.u-strasbg.fr
Nombre de pages : 236
Voir plus Voir moins


RemerciementsI
=============================== I ===============================




Thèse présentée pour obtenir le grade de
Docteur de l’Université Louis Pasteur
Strasbourg I


Discipline : Sciences du vivant
Spécialité : Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie



Par Nadège VERNET


ANALYSE DU ROLE DE L’ACIDE RETINOIQUE ET
DE SES RECEPTEURS AU COURS DE LA
SPERMATOGENESE


Soutenue publiquement le 25 octobre 2006


Membres du jury:

Président du Jury : Mr. Pierre CHAMBON Pr., I.G.B.M.C., Strasbourg

Directeur de thèse : Mr. Manuel MARK Pr., I.G.B.M.C., Strasbourg
Co-Directeur de thèse : Mr. Norbert GHYSELINCK DR., I.G.B.M.C., Strasbourg

Rapporteur interne : Mr. Philippe KASTNER MCU-PH,
Rapporteur externe : Mr. Bernard JEGOU DR., I.N.S.E.R.M, Rennes Mr. Vincent LAUDET Pr., E.N.S., Lyon


UMR7104 U596 « Génétique Physiologique de la Signalisation Nucléaire », IGBMC,
ULP Strasbourg I, Laboratoire "Rôles des voies de signalisations relayées par les récepteurs
de l'acide rétinoïque dans le développement, la reproduction et l'homéostasie tissulaire
chez la souris" – 67404 ILLKIRCH
=============================== II ===============================


Remerciements
=============================== III ===============================
REMERCIEMENTS

Remerciements
=============================== IV ===============================
Remerciements
=============================== V ===============================
Ce travail a été effectué au sein de l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et
Cellulaire (IGBMC, CNRS - Inserm – Collège de France - Université Strasbourg I) dirigé par
Monsieur le Professeur Pierre Chambon lors de la majeure partie de ma thèse. Je le remercie
sincèrement de m’avoir accueilli dans son institut et c’est un grand honneur qu’il ait accepté
d’être le président du jury de ma thèse.

Je remercie tout particulièrement Monsieur Vincent Laudet, Professeur à l’ENS de Lyon,
ainsi que Monsieur Bernard Jégou, Directeur de Recherche à l’INSERM de Rennes, d’avoir
accepté d’examiner mon travail et d'en être les rapporteurs externes.
Je tiens également à remercier Monsieur Philippe Kastner, Maître de Conférence des
Universités – Praticien Hospitalier à l’ULP et à l’IGBMC de Strasbourg, de participer au jury
de cette thèse en tant que rapporteur interne.

Je veux également remercier Monsieur Manuel Mark, Professeur à l’ULP et à l’IGBMC de
Strasbourg, qui a dirigé ce travail de thèse. Il m'a initié à la biologie de la reproduction et a su
me faire partager son enthousiasme pour ce domaine. Sa minutie et son sens de la pédagogie
ont accompagné mon travail. Je lui suis très reconnaissante pour sa grande disponibilité et
pour ses conseils rigoureux.
Mes plus sincères remerciements vont également à Monsieur Norbert Ghyselinck, Directeur
de Recherche à l’IGBMC de Strasbourg, qui en agissant à titre de co-directeur a fortement
enrichi ma formation. J'ai beaucoup appris à son contact et je voudrais lui témoigner toute ma
reconnaissance pour ses commentaires, son aide et son soutien.

Je remercie ici Mr Daniel Metzger, Directeur de Recherche à l’IGBMC de Strasbourg et
Mr Florian Guillou de l’INRA de Nouzilly qui par leur collaboration ont permis l’existence de
ce projet de recherche. Ils ont fournit au laboratoire des lignées de souris transgéniques
exprimant la recombinase Cre dans des types cellulaires bien précis.

Ma reconnaissance va également à Madame Christine Dennefeld, ingénieur à l’IGBMC, qui a
participé activement à la partie expérimentale de cette thèse. Je voudrais lui dire combien il
m'a été agréable de travailler avec elle. Merci pour son aide précieuse.
Mes plus chaleureux remerciements s’adressent à Betty Ferret, qui a assuré avec brio la
logistique en rapport avec toutes les lignées de souris utilisées lors de mon travail.
Je suis particulièrement redevable envers Bruno Weber qui a vu passer de nombreux
échantillons et qui a pris soin des testis que je lui ai confiés, comme de la prunelle de ses
yeux.
Remerciements
=============================== VI ===============================
J'associe évidemment à mes remerciements Vanessa Ribes qui a effectué sa thèse en même
temps que moi. Je ne compterais pas les discussions que nous avons eues sur mon sujet de
thèse. Qu'elle soit assurée de ma reconnaissance et de mon amitié.
Toute mon amitié à Alain Friederici avec qui j'ai partagé les paillasses pendant ces années, et
avec qui j'ai eu tant de frictions.

Merci à tous ceux qui, à l’IGBMC ou à l’ICS ont consacré de leur temps à m'aider et à me
conseiller. Les discussions que j'ai eues avec Jean Marie Garnier ont été particulièrement
enrichissantes. Merci également à Mustapha Oulad-Abdelghani, Nadia Messaddeq, Carole
Peluso-Iltis.
Merci aussi à tous mes collègues et amis du laboratoire. Je leur exprime ma profonde
sympathie et leur souhaite beaucoup de bien. En particulier Gaëlle Kimmich avec qui j’ai eu
de bons moments de délire.
Je tiens aussi à mentionner le plaisir que j'ai eu à travailler au sein de l'IGBMC, et j'en
remercie ici tous les membres.

Merci à Sylvain qui pendant ses années de thèse m’a supporté dans tous les sens du terme.
Merci pour son aide précieuse lors de la rédaction de ce manuscrit.
Je remercie ma famille pour leur amour de tous les jours.


Merci enfin à vous les petites qui m’avez tant donné …




Table des matières
================================ VII ==============================
TABLE DES MATIERES
Table des matières
================================ VIII ===============================
Table des matières
================================ IX ==============================

REMERCIEMENTS ..........................................................................................................................................III
TABLE DES MATIERES ................................................................................................................................ VII
ABREVIATIONS.............................................................................................................................................XIII
PREFACE......................................................................................................................................................... XIX
A- INTRODUCTION ........................................................................................................................................... 1
1 PRESENTATION DES ACTEURS IMPLIQUES DANS LA VOIE DE SIGNALISATION DES RETINOÏDES............ 5
1.1 Le rétinol......................................................................................................................................... 5
1.1.1 Historique.............................. 5
1.1.2 Provenance et biodisponibilité.................................................................................................................... 6
1.1.3 Effets d’une malnutrition en vitamine A..................................................................................................... 7
1.2 Devenir du rétinol dans l’organisme............................................................................................... 8
1.2.1 Les rétinoïdes.............................................................................................................................................. 8
1.2.2 Digestion et absorption............................................................................................................................. 11
1.2.3 Transport vers le foie................................................................................................................................ 11
1.2.4 Métabolisme hépatique............................................................................................................................. 11
1.2.5 Transport vers d’autres cellules ................................................................................................................ 12
1.2.6 Devenir des rétinoïdes dans la cellule....................................................................................................... 12
1.3 Les récepteurs nucléaires.............................................................................................................. 14
1.3.1 Structure des récepteurs nucléaires........................................................................................................... 15
1.3.2 Mécanismes d’action des récepteurs nucléaires........................................................................................ 19
1.3.2.1 Eléments de réponse....................................................................................................................... 19
1.3.2.2 Mécanisme de régulation par les cofacteurs de transcription ......................................................... 20
1.3.2.3 Mécanisme de régulation par phosphorylation des récepteurs ....................................................... 23
1.3.2.4 Mécanisme de régulation par le complexe AP-1............................................................................ 24
1.3.2.4.1 Composition du complexe AP-1................................................................................................. 25
1.3.2.4.2 Mode d’action du complexe AP-1 .............................................................................................. 26
1.3.2.4.3 Exemple de régulation de l’activité du complexe AP-1.............................................................. 27
1.4 Les récepteurs des rétinoïdes ........................................................................................................ 29
1.4.1 Composition de la famille des récepteurs des rétinoïdes .......................................................................... 29
1.4.2 Spécificité du ligand ................................................................................................................................. 30
1.4.3 Eléments de réponse ................................................................................................................................. 30
1.4.4 Possibilités de dimérisation ...................................................................................................................... 31
1.4.4.1 Dimères impliquant RXR............................................................................................................... 32
1.4.4.2 Dimères impliquant RAR...... 32
Table des matières
================================ X ===============================
2 PRESENTATION DU MODELE : LA SPERMATOGENESE CHEZ LA SOURIS ............................................... 35
2.1 Anatomie ....................................................................................................................................... 35
2.1.1 Appareil uro-génital.................................................................................................................................. 35
2.1.2 Testicule ................................................................................................................................................... 36
2.2 Les tubes séminifères..................................................................................................................... 38
2.2.1 Structure............................. 38
2.2.2 Spermatogenèse........................................................................................................................................ 39
2.2.2.1 Phases de la spermatogenèse.......................................................................................................... 39
2.2.2.2 Stades de l’épithélium séminifère .................................................................................................. 41
2.2.2.3 Initiation de la spermatogenèse...................................................................................................... 44
2.2.3 Spermatogenèse chez les autres espèces................................................................................................... 45
2.3 La cellule de Sertoli ...................................................................................................................... 46
2.3.1 Structure de la cellule de Sertoli chez la souris adulte.............................................................................. 46
2.3.2 Fonctions de la cellule de Sertoli.............................................................................................................. 48
2.3.2.1 Mise en place de la barrière hémato-testiculaire ............................................................................ 48
2.3.2.2 Activité de phagocytose ................................................................................................................. 49
2.3.2.3 Activité de sécrétion............. 50
2.3.3 Cycle de la cellule de Sertoli .................................................................................................................... 51
2.3.4 Cellule de Sertoli du testicule pré-pubère au testicule adulte.................................................................... 52
2.3.4.1 Prolifération des cellules de Sertoli................................................................................................ 52
2.3.4.2 Etablissement du ratio cellules germinales / cellules de Sertoli ..................................................... 52
2.4 Les espaces interstitiels................................................................................................................. 53
2.4.1 Structure et fonctions de l’espace interstitiel ............................................................................................ 53
2.4.2 Régulation de l’axe hypothalamo-hypophysaire-gonadique..................................................................... 54
3 LA VITAMINE A AU COURS DE LA SPERMATOGENESE........................................................................... 57
3.1 Effets de la carence en vitamine A sur la reproduction du mâle................................................... 57
3.1.1 Effets de la carence en vitamine A sur la spermatogenèse........................................................................57
3.1.2 Effets de la carence en vitamine A sur la maturation des spermatozoïdes................................................ 59
3.1.3 Synchronisation de la spermatogenèse par utilisation de rétinoïdes ......................................................... 62
3.2 Métabolisme et transport des rétinoïdes dans le testicule............................................................. 62
3.2.1 Localisation des protéines de transport du rétinol..................................................................................... 63
3.2.1.1 Protéine de transport plasmatique du rétinol : RBP ( ) ................................................................ 63
3.2.1.2 Protéines de transport cellulaire du rétinol : CRBP ( )................................................................. 64
3.2.2 Localisation de la protéine de stockage du rétinol : LRAT ( ) 65
3.2.3 Localisation des protéines d’oxydation..................................................................................................... 66
3.2.3.1 Protéines d’oxydation du rétinol : ADH ( ).................................................................................. 66
3.2.3.2 Protéines d’oxydation du rétinaldéhyde : RALDH ( ) 66

fdgce

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi